banner


        VIème République. 1ère République d'Europe. Convergence des Solidarités sociales, locales, régionales et globales. Attac
                Non à l'ethnocide biotechnologique, aux nécrotechnologies, au Pillage global des terres cultivables en Afrique
                       S'informer sur le site RzM67 mis en ligne il y a 16 ans le 06 VI 06  
                              PG LFIParlement de l'Union PopulaireNupes-2022
                                     Finance Watch | aux urnes, on est là !

Rénovez Maintenant 67 - Journal d'un Cimbre

De 54 à 71% des électeurs inscrits ont snobé 15 fois les urnes aux P&L 2017, le 26 mai 2019, en 2020, en 2021, aux P&L 2022
Where the catallactic world ends... there starts our life    |    S'informer sur Traité de Lisbonne - Libre circulation des capitaux
Le 5 janvier 2020 - personne ne parlait de pandémie - j'annonçais les soaring twenties, les années-20 où tout explose
<     Combattre le Dumping Humain     >   -   I want my Europe back !   -   <    OWS - Occupy the WordS    >
2011, Michel Barnier: "les États ont racheté aux banques 4500 milliards de dettes" (spéculatives irrécouvrables)
2021, la BCE a racheté depuis 2008 aux banques plus de 17.000 milliards avec plus de 20 plans de QE
Depuis des années en ligne 1 page 1 de Google pour "extrême resserrement à droite"
_____________________________________________________________________________

Recherche

Votre recherche de travail a donné 416 résultats.

13. juillet 2022

Questions de Rachel Keke au gouvernement sur les salaires - 12 VII 2022 - Vive la Démocratie, Vive le Parlement de France - Vive la Lutte des Classes

Ceci est mon post n° 700 depuis le 06 VI 06   -   Finalisé le 17 août 2022   -   Ce post contient 35 liens documentaires et vidéos   -   Post optimisé pour écran PC 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox.

màj du 7 août 2022: Joe Biden, de très loin encore beaucoup moins gauchiste... que Macron a réussi à faire adopter son plan de lutte contre l'inflation "Inflation Reduction Act" >>>

Taxer les superprofits: La Loi pour la réduction de l'inflation prévoit d'imposer un taux d'impôt minimal de 15% pour toutes les sociétés dont les bénéfices dépassent le milliard de dollars. L'administration des impôts se verra dotée de 80 milliards de dollars pour contrôler les manœuvres d'évasion fiscale des revenus élevés. A l'étranger Macron fustige à la face du monde avec jubilation "les profiteurs de crise et les profiteurs de guerre", mais de retour au pays il interdit à ses ministres et à ses députés de faire passer un impôt sur les grandes sociétés et sur toutes celles du CAC40 et sur toutes celles qui ne payent pas un € d'impôt en France.

La Inflation Reduction Act est avec $ 443 milliards aussi le plus grand plan climatique de l'histoire des USA et un plan social et médical. A l'inverse des USA, de l'Espagne, de l'Italie, de la Grande Bretagne, de l'Allemagne, le pdt Macron et ses portes-monnaie, tout en se simulant comme étant les chantres du Travail, de la Valeur Travail, du salaire qui est dû à la juste hauteur du service rendu à la société française, ont imposé pour tous la réduction du pouvoir d'achat avec leur Loi pour les mesures d'urgence pour la protection du pouvoir d'achat.

Rappel >>>  le G7 Finance s'était engagé le 5 juin 2021 sur un taux mondial pour l’impôt sur les sociétés "d’au moins 15%". Le G20 a approuvé le 10 juillet 2021 à Venise cet accord historique sur une architecture fiscale internationale plus stable et plus équitable qui instaure une taxation mondiale d'au moins 15% sur les bénéfices des multinationales. Macron-1 doublé de Macron-2 s'assied dessus avec véhémence, même avec les effondrements économique et social dus à la crise du Covid, la crise de la guerre russe d'annexion de l'Ukraine, la crise de la spéculation galopante sur les énergies et l'alimentaire et la crise de la sécheresse. Le Parlement est de retour, mais ça ne suffit apparemment pas. Après le Dumping Humain de Macron-1, Macron-2 a engagé notre pays dans une crise majeure et le fracas humain qui conduiront à partir de l'automne 2022 à 1) une crise démocratique, 2) une prochaine révolution à la française... et à finalité bourgeoise comme depuis 1789.

Il est intéressant de voir que les médias français, allemands, suisses alémaniques, suisses romands, belges francophones, suédois et le Helsinki Times n'informent que sur sur "le vaste plan pour le climat et la santé" et strictement pas, ne serait-ce qu'avec 1 seul mot, sur cette nouvelle imposition américaine minimale de 15% sur les sociétés transnationales et sur l'emploi massif de moyens mis en œuvre contre l'évasion fiscale aux USA. La Nupes a présenté pendant toute la session extraordinaire de juillet-août 2022 de notre Parlement des amendements sur la taxation des super-profits.

Lire la suite...

Macron poursuit sa Casse de l’État, du Code du Travail, de la Sécurité Sociale, des Caisses de Retraite pour poursuivre sa "réforme des retraites" BlackRock-Macron
avec sa Loi "Pouvoir d'achat", avec la défiscalisation des HS/rachats RTT/primes Macron qui nous précarisent tous selon le modèle managérial déprédateur
des livreurs Uber/Delivroo sans assurance accident-maladie-chômage-retraite: moins de cotisations pour Sécurité Sociale et Caisse de Retraite.
La Loi Pouvoir d'achat déprécie la valeur du Travail, le salaire immédiat, le salaire différé et ne rattrape pas de loin l'inflation galopante.
Il faudra repenser l'allocation des richesses gigantesques engrangées par la spéculation et les dividendes à notre détriment.
Le refus total au Parlement du compromis par Macron-Borne-Le Maire sera remis en route dans la rue à l'automne.
69% des Ouvriers et 71% des 18-34 ans ne sont pas allés voter aux P&L 2022 pour défendre leurs intérêts.
Il ne manquait à la Nupes que 0,21% pour la Majorité Relative et que 1,5% pour la Majorité Absolue.
Imprégnez-vous de la Dignité de Rachel Keke, LFI, qui se bat sans Gilet Jaune pour les Petites Gens.
Le choix de la majorité des électeurs inscrits ➳ abstinence électorale ➳ abstinence salariale.
Abstinence salariale, retraite amputée. Ristourne carburant, services publics pompés.
Abstinence syndicale = abstinence salariale ET renonciation au Code du Travail.
Les 69% d'abstentionnistes du monde ouvrier creusent leur propre tombe.
La semaine des 35H évacuée, Macron optimise le Dumping Humain,
l'extrême resserrement à droite, le parl'être franco-français.
Abstinence électorale, syndicale, fascisme just-in-time.

Écoutez la Députée Rachel Keke, LFI-Nupes, interpeller le gouvernement.

--------------

Pour faire diversion, le ministre de la Justice Dupond-Moretti, et, pire, la 1ère ministre Borne détournent les débats sur le pouvoir d'achat et le rattrapage des salaires et attaquent LFI, mais pas le parti fasciste RN, ni les socialistes, les verts et les communistes, qui pour ces derniers ont déposé une résolution dénonçant la colonisation d'Israël en violation de toutes les Résolutions de l'ONU depuis 1949. J'analyse depuis le 06 VI 06 en ligne ce que j'appelle le "fascisme just-in-time" à la française, l'inexorable extrême resserrement à droite de notre pays et le parl'être franco-français. Et ce glissement continu et à chaque fois amplifié vers notre égout franco-brun, d'élections en élections, est tout autant dû aux 54 à 71% d'abstentionnistes. S'ils avaient été contre, ça se saurait. L'abstinence de ces électeurs inscrits équivaut à acquiescement.

Le gouvernement Macron-1 doublé de Macron-2 par récidive et par la faute des électeurs inscrits abstentionnistes casse tous azimuts le pays depuis plus de 5 ans, et pour diriger avec artifices les médias il plaque dans le pays toutes sortes de charges accusatoires divertissantes dans le style de sa chimère "islamo-gauchiste". Le Schwarz Peter favori de Macron n'est pas le partis fasciste + ses 89 députés, mais les députés de la Nupes-LFI qu'il traite d'antisémites alors qu'au même moment il va faire ses multiples baise-mains aux dictateurs égyptien Sissi, MBS et à tous ceux de la Françafrique, du Mali, du Niger, de la Guinée, du Tchad pour pérenniser l'emprise de la France, "terre des lumières", sur ce continent.

Heureusement que nos députés LFI-Nupes connaissent les dossiers, la centaine de résolutions de l'ONU depuis 1949 contre la politique de colonisation d'Israël, et se réfèrent à Amnesty International, la Ligue des Droits de l'Homme. Même Bruxelles a demandé encore tout récemment à Israël de stopper toute colonisation et de revenir au moins aux frontières de 1967. Malheureusement tout cet argumentaire prend un peu plus de temps et ni les plateaux de TV, ni le Parlement ne laissent de l'espace pour les développer, et encore moins la bolomancie Lagardère-Bolloré.

Macron se fiche de l'expression des urnes et vitupère contre LFI dont il réfute l'engagement républicain mais c'est lui qui avait accueilli Poutine avec les agapes de la République au Château de Versailles et en grandes pompes dans sa résidence d'été au Fort de Brégançon. C'est lui qui a vendu a son pote Poutine, en violation de l'embargo international décrété contre la Russie après l'annexion de la Crimée, et c'est lui qui a vendu et vend à son pote criminel MBS de l'Arabie Saoudite, aux Émirats, à son pote Sissi, le dictateur égyptien, du matériel militaire électronique de dernière génération, des blindés lourds, des mortiers Caesar, des corvettes, des lance-missiles, 80 avions de combat Rafale. En plus des Uber Files, consultez les Egypt Papers et les Ukrain Papers de Disclose. Les Caesar et les Rafales sont impliqués au Yémen dans la plus grande catastrophe humanitaire de toute l'histoire de l'Humanité. En métropole, Macron fait la chasse aux chômeurs en leur donnant une déculottée décennale. Le génotype destructeur d’État de Droit de Macron amuse et n'effraye plus personne, le fascisme just-in-time à la française est conduit par lui comme un jet-ski et trouve son confort dans les mœurs françaises. Son ministre de l'intérieur Darmanin vitupère contre les étrangers, Macron a promu des députés fascistes à la Vice-Présidence du Parlement, et à la Cour de Justice de la République qui est censée juger les crimes et délits des ministres en fonction, et à la Délégation Parlementaire du Renseignement qui est habilitée à récolter, connaitre et exploiter les secrets d'Etat et les renseignements couverts par le secret défense !!! Depuis des années je vous signale que Macron devient la muppet de Viktor Orbán, le fasciste dictateur de Hongrie. 

Macron déteste l’État de Droit et l'urgence sociale n'est pas son monde, il préfère la violence et son abonnement aux blâmes décernés par tous les organismes internationaux à cause de son "usage disproportionné de la force et de sa répression policière et judiciaire". Les électeurs adorent aussi cette musculation française, s'ils s'y opposaient ça se saurait (300 crânes fendus, 32 yeux éclatés, 7 mains arrachées, 11 morts). Voir la vidéo sur Macron au Parlement Européen de Strasbourg. Macron ne se comprend que dans son régime commercial de démocratie illibérale. Je vous l'annonce depuis 5 ans, il devient de plus en plus comme le fasciste Viktor Orbán. En prévision des chaudes journées d'automne 2022, le duo létal Macron-Darmanin a augmenté entre les Présidentielles et les Législatives de € 900 millions le budget du ministère de l'Intérieur et commandé une série de blindés urbains dernier-cri pour étouffer les millions d'électeurs inscrits abstentionnistes, Jeunes et Ouvriers, les 69-71 %, qui leur ont pourtant servi grassement la soupe en oubliant de respirer, mais qui réclameront entre les pavés une bouffée de gaz lacrymogène. Les 89 députés fascistes ont voté contre l'augmentation du Smic, alors que la majorité des classes pauvre et moyenne inférieure a voté pour les fascistes. Avec sa chaine de charges accusatoires, sa lutte acharnée contre les rodéos urbains, son mépris des étrangers musulmans, des chômeurs et des pauvres, avec ses LBD, ses Lois Séparatisme et Lois Laïcité et Lois Sécurité, le duo létal Macron-Darmanin s'imagine tenir entre ses doigts des bijoux prophylactiques pour dorer son régime néolibéral illibéral et lancer à l'automne sa Réforme des Retraites BlackRock-Macron.

-----------------

Revenons à Rachel Keke

Rachel Keke, née le à Abobo (Côte d'Ivoire), de son nom complet Rachel Keke Raïssa, est une Gouvernante et femme politique franco-ivoirienne. Comme Gouvernante, elle est l'une des porte-parole de la grève des femmes de chambre de l'hôtel Ibis Batignolles entamée en 2019. Cette mobilisation, aboutie après 22 mois, est considérée comme la plus longue de l'histoire de l'hôtellerie en France.

Investie par La France insoumise, elle est élue députée aux élections législatives de 2022 dans la circonscription du Val-de-Marne. Rachel Keke a été élue députée en ayant battu Roxana Maracineanu, la ministre des Sports de Macron.

Pour la 1ère journée parlementaire du gouvernement Borne/Macron-Saison 2, Madame la Députée Rachel Keke est intervenue pour les Petites Gens, pour leur Dignité, pour le Salaire conforme au Travail, pour la justice de pouvoir vivre de son salaire, pour offrir une existence à sa famille et un avenir et des études à ses enfants. 

< La Députée Rachel Keke, LFI-Nupes, interpelle le gouvernement au Parlement.

-----------------------

En Allemagne le Smic a été augmenté de 23% cette année.

François Ruffin, LFI-Nupes >>>  Pouvoir Vivre de son Travail.

Adrien Quatennens, LFI-Nupes >>> Vous êtes l’incarnation politique de la France d’en haut.

Clémence Guetté, LFI-Nupes >>> La Loi Pouvoir d'achat est une arnaque.

François Ruffin sur la taxe sur les "Profiteurs de crise et de guerre" dénoncés à l'étranger par Macron >>> Il nous faut une nouvelle nuit du 4 août !

-----------------------------------------------------

source wiki >>>

 Mobilisation des femmes de chambre de l'hôtel  Ibis Batignolles  du groupe Accor

Rachel Keke - Mobilisation des femmes de chambre de l'hôtel Ibis Batignolles

Présentation: Mouvement social, grève
17 juillet 2019 - 25 mai 2021

La mobilisation des femmes de chambre de l'hôtel Ibis Batignolles est un mouvement social ayant débuté en juillet 2019 et s'étant terminé en mai 2021,
organisé principalement par les femmes de chambre travaillant dans l'hôtel Ibis Batignolles de Paris du groupe Accor.

Contexte

Le 17 juillet 2019, une trentaine de personnes travaillant à l'hôtel Ibis Clichy-Batignolles à Paris se mettent en grève pour une durée illimitée, parmi la quarantaine de salariées de leur employeur STN, sous-traitant du groupe Accor. La plupart sont des femmes de chambre, mais on trouve également un équipier (chargé notamment du nettoyage des parties communes ou du linge) au sein du mouvement. Cet hôtel Ibis est le deuxième plus grand de France et d'Europe avec 704 chambres. Elles sont accompagnées par le syndicat CGT-HPE (hôtels de prestige et économiques). Au début du mouvement, la plupart de ces femmes viennent d'Afrique de l'Ouest ou du Maghreb. Après quelques mois et le départ de certaines, celles qui restent sont toutes africaines. Elles dénoncent la sous-traitance de STN, qui les « exploite » et se battent contre la maltraitance au travail et le harcèlement. En mars 2017, une des femmes de chambre de l'hôtel a été agressée sexuellement par l'ancien directeur. Elles dénoncent les conséquences physiques de leur travail, ainsi que la précarité, reprochant à STN de ne pas les payer.

Revendications

Les femmes de chambre présentent une liste de seize points de revendications, comprenant entre autres:

  •     Réduction de la cadence de trois chambres et demie par heure (c'est-à-dire une chambre en 17 minutes) à trois chambres par heure ;
  •     Versement par STN d'une indemnité nourriture de 7,24 euros par jour ;
  •     Obtention d'une tenue correcte et adéquate payée par le sous-traitant ;
  •     Installation d'une pointeuse électronique pour obtenir le décompte précis de leurs heures ;
  •     Intégration au groupe Accor.

Déroulement

Au début du mouvement social, les femmes de chambre se mettent en grève et manifestent devant l'hôtel Batignolles quotidiennement en tapant sur des casseroles et des tambours. Elles se disent prêtes à lutter jusqu'en 2021. Elles espèrent voir leurs revendications acceptées, à la suite des précédents de la grève de 87 jours du personnel chargé du nettoyage du palace parisien Park Hyatt Vendôme et de celle de 111 jours par les salariées de l’Holiday Inn de la Porte de Clichy. Selon une animatrice syndicale à la CGT, également organisatrice de plusieurs grèves de femmes de chambre : « Il y a clairement une dimension féministe et antiraciste dans cette lutte, qui trahit a une distribution sexuelle et raciale du travail ».

Rapidement elles ne sont plus que vingt : dix-sept femmes de chambres, deux gouvernantes et un équipier.

En décembre 2019, les négociations avec STN et le groupe Accor sont au point mort et la lassitude se fait sentir. STN a proposé des augmentations de salaires horaires et une prime de panier repas de 3,62 euros, refusée par les grévistes, et a accepté l’installation d’une pointeuse. Le journal 20 Minutes indique que quatre femmes de chambre ont accepté de reprendre le travail. Une cagnotte mise en place par la CGT permet aux grévistes de compenser une partie de leur perte de salaire.

Les grévistes tiennent un piquet de grève à l’Ibis du lundi au vendredi de 9h à 16h, avec danses, chants et confettis. Elles envahissent également régulièrement des halls d’hôtels du groupe Accor, participent à des fêtes de quartier. Le mercredi 19 mai 2021, elles envahissent, avec lancer de confettis, le hall du Pullman Tour Eiffel à Paris.

Une médiation est prévue le 19 mars 2020, mais le confinement est décrété en France pour faire face à la pandémie de covid19, leur grève est suspendue le 16 mars 2020 et elles sont placées au chômage partiel.

Elles participent à différents cortèges syndicaux, comme le premier mai 2021.

Elles attaquent leur employeur pour travail dissimulé mais sont déboutées. En décembre 2020, leur avocat, maître Slim Ben Achour, demande qu'Accor soit reconnu comme leur co-employeur. Un des arguments est que les femmes de chambre et les équipiers sont sous la responsabilité de 14 gouvernantes, dont trois sont employées par l’hôtel directement. En avril 2021, une tentative de conciliation échoue et le dossier est renvoyé en audience de jugement au 13 décembre.

Résolution

En mai 2021, après vingt-deux mois de lutte (huit de grève puis quatorze d'activité partielle), une médiation supervisée par l'inspection du travail aboutit à un protocole d'accord, finalisé le 25 mai 2021. L'accord prévoit en particulier des revalorisations salariales de 250 à 500 euros, par le biais d'une prime de panier repas à 7,30 euros, d'une augmentation des qualifications, du passage de sept personnes à temps complet et du passage des cadences de 3,5 à 3 chambres par heure. L'accord inclut également une pause de 30 minutes. L'intégration au sein de l'hôtel n'a pas pu être obtenue, AccorInvest ayant un plan de licenciement de 700 postes en France. L'accord est signé par les représentantes des femmes de chambre, la société STN, la CGT-HPE et l’inspection du Travail. Selon les situations et leurs soutiens, la situation se serait débloquée car le groupe Accor voulait maintenir son image de marque, au moment de la réouverture après le confinement. En contrepartie de l'accord, les actions judiciaires engagées doivent être abandonnées.

L'accord s'applique aux autres employés de l'hôtel, mais pas à tous les hôtels du groupe Accor car il s'agit d'un accord de site. Claude Lévy de la CGT-HPE considère toutefois que cette victoire fera jurisprudence.

Soutiens

Dès le début de leur mobilisation, les grévistes reçoivent le soutien de la sénatrice communiste Laurence Cohen, qui s'engage à interpeller la ministre du Travail Muriel Pénicaud et la secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa, mais sa question écrite au gouvernement est restée sans réponse.

En septembre 2019, elles reçoivent le soutien de Philippe Poutou.

Une cagnotte est créée en ligne, qui a rassemblé 16 500 euros en septembre 2019. La caisse de grève du syndicat est également utilisé pour payer leurs salaires.

Le député La France insoumise François Ruffin fait également partie de leurs soutiens, tout comme la députée Danièle Obono, d'autres élus de gauche comme Audrey Pulvar et Éric Coquerel, des militantes féministes et d'autres employés de l'hôtellerie.

Analyse

Selon le journal Libération, le mouvement est emblématique par sa durée de vingt-deux mois (le plus long de l'histoire de l'hôtellerie), mais également car il incarne le fait que « le capitalisme prospère en grande partie sur une redoutable division du travail, laquelle se traduit par un recours massif à la sous-traitance dans les entreprises de services ».

6 commentaires

25. juin 2022

Réponse à l'urgence climatique et sociale - Thérapie énergétique et contrat social - Planter des choux, mais avec la tête et le regard des Gens dans leur lointain

   Finalisé le 18 juillet 2022    -    Ce post contient 55 liens documentaires internes et externes     -   Post optimisé pour écran PC 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox.

Ce vendredi 24 juin, à Polytechnique et Sciences Po, s'est levé un fort vent de contestation lors des remises de Diplômes face à l’urgence climatique et sociale. Les cérémonies ont mis en lumière le malaise révolté et actif d’une partie de cette Jeunesse, faisant écho aux discours récents d’autres élèves à Centrale Nantes ou AgroParisTech. Les cérémonies de remise de Diplôme des Grandes Écoles ne se passent plus selon le programme embaumé autorisant à des personnes en fin de parcours leur passage décisionnel du stratégique à l'action dans la démultiplication du progrès technique et managérial globalisé et à la confection de chapelets de dividendes répartis qu'entre ceux qui savent y faire. La évolte d'une partie de la Jeunesse en Diplômes va totalement dans le sens dans lequel je l'avais formée en DESS, DECF-DESCF, M2, Master Grande École à l'EM-Strasbourg, l’École de Management qui est dans ce domaine la seule Grande École publique de France. Ce que vous lisez sur mon site depuis le 06 VI 06, n'est pas mon gauchisme caché de professeur d'allemand appliqué dans le supérieur, je n'étais pas différent avec mes étudiants et le cadre, et j'avais le support des débats sur les articles de presse de la Frankfurter Allgemeine Zeitung, de centre-droit, mais qui comme Le Monde Diplomatique invite toujours à transgresser les normes, parce que c'est fertile pour le partage de la réflexion, du savoir et de la douceur humaine. Dès 1992 où je préparais mes polycopiés avec le lancement de "Windows 92" en couleurs et de Word, je dénonçais la financiarisation de l'économie par les produits financiers dérivés ayant inéluctablement en plus vocation à devenir toxiques et irrécouvrables à chaque éclatement de bulles comme l'avenir nous l'avait toujours prouvé avec la bulle des TIC technologiques, la bulle Enron, la crise des subprimes Lehman-2008, etc et bientôt la bulle des cryptomonnaies.

Lire la suite...

Dans le gouvernement Borne-Macron 2, la Secrétaire d’État chargée de la Jeunesse est rattachée au Ministère des armées. Avec Macron, la Citoyenneté passe par les armes.
En passant je vous redonne >>> un Petit condensé de l'histoire de France sous Macron 1 de 2017 à 2022 pour faire regretter les 69 à 71% d´abstentionnistes 
qui laissent faire le Dumping Humain et le modèle social à la française sous lequel ils croulent sans réagir et dont ils sont eux-mêmes acteurs compulsifs ➳ ➳ ➳
Plus de 50% des français se font livrer sans gène leur bouffe par les esclaves Uber/Delivroo sans assurance accident-maladie-chômage-retraite.
A chaque petite croquette ils jubilent de leur joli concentré de racisme sublimé avec la charité de la ptit'pièce pour un black
en étant les accélérateurs zélés de la Casse du Code du Travail sur ces esclaves à roulettes
pendus à la fine fourchette des consommateurs scrupuleux et avertis.
Pas de plateformes, exigez le retour du Code du Travail.
Pas de contrat de travail, pas de licenciement,
ou bien, un pneu crevé et tu es viré,
et saisie du VAE payé à crédit.
Question de Rachel Keke.

L'élimination de l'atmosphère, du Code du Travail et de l’État de Droit relèvent du même appétit.

Dans notre pays 10 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté, 8 millions dépendent de l'aide alimentaire.
Tous les abstentionnistes sont à 100% fautifs et responsables de l'état dans lequel ils continueront à se trouver et à noyer les autres.
Il y en a assez d'entendre "on a manqué de pédagogie" ou "on n'a pas su leur parler", l'électeur inscrit n'est pas infantile et doit se regarder en face.

màj du 11 VII 2022: les Uber Files, le rapport du Consortium International des Journalistes d’Investigation (ICIJ) >>> Macron, à l'époque ministre de l’Économie sous Hollande, avait exercé un lobbying très actif auprès de Uber pour déréguler le marché, casser la Législation du Travail, amplifier le Dumping Social au profit de ce groupe international et au détriment des Travailleurs. Ceci n'était pas encore révélé en 2017 au public par cette enquête internationale qui a abouti aujourd'hui, mais tout le monde, tous les électeurs inscrits, tous les abstentionnistes, tous les ouvriers, tous les jeunes savaient que Macron-ministre sous Hollande avait réalisé en deux chasses la casse du Code du Travail avec ses Loi Travail-Macron 1 et Loi Travail-Macron 2 (renommée juste avant les Présidentielles 2017 Loi Travail-El Khomri). Pourtant Macron avait été élu président en 2017 et avait obtenu dans la foulée au Parlement une majorité absolue. Macron, devenu Président, avait poursuivi sa casse sur le Code du Travail avec ses Ordonnances Travail qu'il avait imposées en contournant sans débat et sans vote Parlement et Sénat, et pourtant il a été réélu en avril 2022 et a obtenu une majorité au Parlement en juin 2022. L'enquête du ICIJ prouve dans son rapport de 124.000 pages avec témoignages, documents, et échanges de SMS à l'appui, que Macron a même eu un « deal » avec Uber pour favoriser la dérégulation du marché. Macron avait pourtant été mis en garde par les autres membres du gouvernement, mais il avait obtenu l'aval du président Hollande. « En un mot: spectaculaire. Du jamais-vu. Beaucoup de boulot à venir, mais on va bientôt danser. Meeting méga top avec Emmanuel Macron ce matin. La France nous aime après tout », avait écrit Mark MacGann, lobbyiste d'Uber pour la zone Europe selon les révélations des Uber Files du ICIJ. Uber et Macron avaient été en contact au moins 17 fois en 18 mois. Macron avait conseillé à Uber de rédiger des "amendements clés en main" pour les remettre à un député favorable à Uber, ce qui a permis à Macron d'en faire passer par décret le copié-collé. Uber s'en était remis à Macron lorsque des décisions allaient à leur encontre, par exemple quand des agents de DGCCRF - Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes voulaient perquisitionner le siège d'Uber France, ou quand un arrêté interdisait Uber à Marseille. Uber "enfreint la loi, trompe la police et les régulateurs du marché, exploite la violence, fait pression en secret sur le gouvernement" sous le régime Macron et de ses portes-monnaie. Mais Macron
se permet de ne pas discuter avec la Nupes, avec LFI.    2027 - 2014 = 13 ans de mise au trépas sous le régime Macron, grâce aux électeurs inscrits.
C'est MacGann, devenu lanceur d'alerte, qui a fourni les 124.000 documents à ICIJ.

"ça m'en touche une sans faire bouger l'autre" - "je les emmerde" - "les gens qui ne sont rien" - "certains, au lieu de foutre le bordel" - "une majorité de femmes, pour beaucoup illettrées". Interrogé sur son scandale Uber, Macron répond face-caméra devant le drapeau français >>> "ça m'en touche une sans faire bouger l'autre". Quand des manifestants avaient décroché ses effigies dans des mairies, il s'était prévalu de "l'offense au président de la République inscrite dans la loi de 1881". Le mâle-alpha de la "Renaissance d'Ensemble" fait du yoga disruptif avec ces choses mais doit inscrire dans la Loi que outrage, offense et injure publiques du président de la République au nez et à la barbe des citoyens constituent un délit mis sans allégeances à l'amende avec de sévères remontrances du Parquet saisi sans recul par les magistrats du siège. Son affaire est pendante depuis 5 ans, il doit être jugé et condamné par les tribunaux. En sus de sa cochonnerie, exprime-t-il un genre de "death wish". Contre nous ou lui-même? Il le ressent au plus profond de lui-même, il n'est plus intouchable devant le Parlement, il va être démantelé par les partis dès qu'il va prendre langue avec ses écarts de posture. Uber, le canal référent de la concussion à l'explosion sociale de l'automne 2022, va le prendre à revers. Il ne s'épanchera plus en philippiques pour son job en traversant la rue, il n'endossera plus depuis sa digue opposée les stigmates bienséants avec son intrication sémantique. Il n'est plus le " président vertical " malgré les cordons de la bourse tirés à grandes suées par LR et les 91 fascistes ébranlés du Parlement. La Fenêtre d'Overton est grande ouverte par sa main et l'entremise de ses réseaux accumulés. Pour "extrême resserrement à droite" Google repositionne en Ligne 1 Page 1 mon site depuis des années.   A l'extrême-droite: Arno Breker, 1900-1991, sculpteur nazi du IIIème Reich.

Macron n'est pas touché par l'expression des urnes, il vitupère contre LFI dont il réfute l'engagement républicain, mais il accueille Poutine avec les agapes de la République au Château de Versailles et en grandes pompes dans sa résidence d'été au Fort de Brégançon. Macron a vendu a son pote Poutine, en violation de l'embargo international décrété contre la Russie suite à son annexion de la Crimée, et a vendu à son pote criminel MBS de l'Arabie Saoudite, aux Émirats, à son pote Sissi, le dictateur égyptien, du matériel militaire électronique de dernière génération, des blindés lourds, des mortiers Caesar, des corvettes, des lance-missiles, 80 avions de combat Rafale, etc. En plus des Uber Files, consultez les Egypt Papers et les Ukrain Papers publiés par Disclose. Les mortiers Caesar et les avions de chasse Rafales sont impliqués au Yémen dans la plus grande catastrophe humanitaire de toute l'histoire de l'Humanité. En métropole, Macron fait la chasse aux chômeurs en leur donnant une déculottée décennale.

Quand je lis la turbulescence franco-française du crétinisme médiatique Bolloré-Lagardère sur notre Macron-Saison 2 incapable de comprendre qu'un État de Droit est fondé sur une vie parlementaire heureuse et bouillonnante, je comprends très bien ces jeunes diplômés de nos Grandes Écoles qui entament la mise en œuvre pratique des FFF - Fridays For Future / Fredagar För Framtiden lancés par Greta Thunberg. Lors de mon expédition nordique à vélo en octobre 2019 au début de ma retraite entre Finlande et Suède (Helsinki-Tampere-Åbo-Stockholm-Karlskrona-Trelleborg), je m'étais organisé dans mon long périple pour être un vendredi à Stockholm pour manifester avec les Jeunes pour le Climat / Ungdom för Klimatet au Sveriges Riksdag - Parlement de Suède (... où il n'y a aucun député d'extrême-droite # 91 en France). Nos diplômés kiffent enfin que nous sommes en plein dans l'urgence climatique et sociale. Je suis très effaré qu'en France 71% des Jeunes de 18-34 ans et 69% des Ouvriers se soient abstenus au 2ème tour des Législatives le 19 juin 2022, l'urgence climatique et sociale n'est pas de leur monde. Notre Parlement est monopolisé par des vieux aisés qui n'attendent que leur dernière flambée au crématorium du coin en espérant qu'elle ne sera pas trop chère. Faut-il passer par des Grandes Écoles pour nous ramener à la vie sur terre?

Attention, les vieux ⚠️  Il faut se dépêcher de déguerpir, Macron veut privatiser tous les fours crématoires de Paris,
et avec l'inflation du prix du gaz russe, l'ultime tarte flambée va coûter doublement plus cher; il faudra prendre un crédit à mort.

Ces Jeunes se révoltent, mais au Parlement français la normalité glauque brune prend ses aises avec l'accord des médias >>> La XVIème Législature de la Vème République du Parlement a été ouverte le 28 VI 2022 comme il se doit par le doyen des députés. Celui-ci, fasciste d'extrême-droite RN, a exprimé dans son allocution avec sanglots sa nostalgie pour l'Algérie française et ensuite pour... l'OAS en faisant avec un ton rieur du négationnisme et l'apologie du terrorisme français. L'OAS était une organisation française terroriste fasciste, responsable de plus de 2000 crimes, et qui voulait le maintien de l'Algérie française avec la création d'un régime d'apartheid sous domination française. En ce jour si solennel de l'ouverture de la XVIème Législature du Parlement, cette merde française obtient une légion d'honneurs grâce aux électeurs français exprimés, et abstentionnistes. Le discours de ce député fasciste, au passé extrêmement fasciste et raciste, a aussi été applaudi par la droite de Macron et de LR. La France glisse avec délice dans son passé colonialiste de ses crimes contre l'Humanité et dans son déni de sa Guerre en Algérie et de sa tentative de coup d’État des 4 généraux de 1961, etc. Dans notre pays, le fascisme just-in-time à la française a été élevé au rang des notabilités en ce mois de juin 2022, ce qui n'est pas étonnant, la France n'ayant jamais fait son devoir de mémoire, ses Devoirs de Mémoire. Au Parlement, des vice-présidents et des questeurs RN sont élus avec 200 voix du parti de Macron qui méprise maintenant en plus le Cordon Sanitaire du Front Républicain du Barrage contre les fascistes, racistes, xénophobes, anti-sémites, anti-musulmans. En France, la Fenêtre d'Overton s'ouvre de plus en plus et avec la détermination de Macron et de ses portes-monnaie. Sur Google, pour "extrême resserrement à droite" mon site est depuis des années continuellement repositionné en ligne 1 page 1.

Faut-il passer par des Gilets encore plus Jaunes et les LBD du duo létal Macron-Darmanin associé au parti RN d'extrême-droite qui vient de multiplier par 14 son nombre de députés élus - sans programme aux P&L 2022 et sans avoir fait campagne - et qui est le 1er parti d'opposition, si nous ne comptons pas la Nupes, l'union multipartite gauche-verte? Aujourd'hui, samedi 25 juin 2022, le pdt Macron toujours sans programme connu et élu par défaut avec le Front Républicain pour faire barrage aux fascistes de RN, vient de déclencher la révolte d'automne 2022 des Gilets-Jaunes+ en annonçant "qu'il écarte la LFI des discussions pour un nouveau gouvernement". Macron n'est pas fan de l’État de Droit, l'urgence sociale n'est pas son monde, il préfère la violence et reprendre un abonnement aux blâmes décernés de nouveau par tous les organismes internationaux à cause de son "usage disproportionné de la force et de sa répression policière et judiciaire". Les électeurs adorent aussi cette musculation française, s'ils s'y opposaient ça se saurait (300 crânes fendus, 32 yeux éclatés, 7 mains arrachées, 11 morts). Voir la vidéo sur Macron au Parlement Européen de Strasbourg. Macron ne se comprend que dans son régime commercial de démocratie illibérale. Je vous l'annonce depuis 5 ans, il devient de plus en plus comme le fasciste Viktor Orbán. En prévision des chaudes journées d'automne 2022, le duo létal Macron-Darmanin a augmenté entre les Présidentielles et les Législatives de € 900 millions le budget du ministère de l'Intérieur et commandé une série de blindés urbains dernier-cri pour étouffer les millions d'électeurs inscrits abstentionnistes, Jeunes et Ouvriers, les 69-71 %, qui leur ont pourtant servi grassement la soupe en oubliant de respirer, mais qui réclameront entre les pavés une bouffée de gaz lacrymogène.

Macron et ses portes monnaie allant jusqu'à leur extrême droite et les fascistes font comme si l'extrême-gauche n'était pas à gauche du PC, et comme si le PC n'était pas à gauche de LFI, et comme si le PC était républicain mais pas LFI. PC et LFI respectent l'État de Droit, lisez leurs programmes. Les 707 candidats des partis d'extrême gauche (POI, NPA, LO, EG) ont été éliminés au 1er tour des Législatives avec des scores inférieurs à 0,8%, sauf 1 au 2ème à la Réunion. L'élimination de l'atmosphère, du Code du Travail, de l’État de Droit et de la Démocratie relèvent du même appétit. màj du 06 VII 2022: l'abonnement-Macron aux blâmes décernés contre la France par tous les organismes internationaux se poursuit, et pour l'instant il ne s'agit que de la saison Macron 1. Le  tribunal de Nanterre a condamné aujourd'hui l’État pour une tentative de perquisition menée en 2019 dans les locaux de Médiapart dans le cadre de l'affaire Benalla (voir vidéo en entier !!!). Selon son jugement, cette perquisition avait porté atteinte à la liberté d'expression et au secret des sources. « La perquisition litigieuse n'était ni nécessaire dans une société démocratique, ni proportionnée à l'objectif poursuivi au sens de la jurisprudence de la CEDH - Cour européenne des droits de l'Homme » sur la liberté de la presse, a estimé le tribunal. Pour les juges cette perquisition « constituait une ingérence dans la liberté d'expression, d'autant plus sérieuse qu'un risque d'atteinte au secret des sources ne peut se concevoir que dans des circonstances exceptionnelles ». C'est sûr, l'affaire Benalla ressortira avant 2027, à un moment jugé opportun par le cloaque Lagarde-Bolloré. La député Yaël Braun-Pivet, du parti de Macron, tout juste élue la semaine dernière présidente du Parlement, avait écarté en 2018 l'affaire Benalla quand elle était présidente de la Commission des Lois à laquelle était soumise la Commission d'Enquête devenue, pour plaire à Macron, "une parodie" avec "des auditions bâclées, des pièces non demandées" et des "travaux empêchés". Yaël Braun-Pivet avait précipitamment clos la Commission d'enquête le 1er août 2018 quelques semaines après son ouverture sans produire de rapport. Quand 6 mois plus tard d'autres éléments à charge contre Benalla avaient été révélés, cette élue de la majorité Macron les avait refusés car selon elle "ne relevant pas du périmètre précis fixé en juillet". Benalla, à lui tout seul, a tenu et tiendra toujours en otage Macron, le pdt de notre République, et il continue en toute impunité avec sa société de "consulting" depuis 2018 ses trafics d'armes et d'influence avec les Émirats, la Syrie, la Libye, des pays en Afrique, la Françafrique, etc. Le coffre-fort, subtilisé dans la nuit avant 6 heures du matin de son appartement placé sous scellés avant la perquisition, ressortira aussi un jour. L'élimination de l'atmosphère, du Code du Travail, de l’État de Droit et de la Démocratie relèvent du même appétit. Selon le calendrier, les prochaines élections nationales ont lieu seulement en 2027.
Enfin, c'est sûr, nous serons appelés bien plus tôt à aller de nouveau voter. Le vote est notre seule issue.

Macron poursuit sa Casse de l’État, du Code du Travail, de la Sécurité Sociale et des Caisses de Retraite pour poursuivre sa "réforme des retraites" BlackRock-Macron
avec sa Loi "Pouvoir d'achat" qui impose la défiscalisation des HS et des primes Macron qui nous précarisent tous selon le modèle managérial déprédateur
des livreurs Uber/Delivroo sans assurance accident-maladie-chômage-retraite. Sécurité Sociale et Caisse de Retraite sont privées des cotisations.
La Loi Pouvoir d'achat réduit la valeur du Travail, du salaire immédiat et du salaire différé, et ne rattrape pas de loin l'inflation galopante.
Il faudra repenser l'allocation des richesses gigantesques engrangées par la spéculation et les dividendes au détriment des Gens.
Le refus total au Parlement du compromis par Macron-Borne-Le Maire sera remis en route dans la rue à l'automne.

-------------------------

Je viens de retrouver mercredi après plus de 11 ans, l'un de mes anciens étudiants qui avait en plus fait deux M2 et Sciences Po, et qui a 35 ans. Il m'a donné un rapport de l'ONU à la Krutenau avertissant sur le "Total Civilizational Collapse Due to Breaching of Planetary Boundaries" (GAR2022 - Global Assessment Report on Disaster Risk Reduction). Je lui ai dit que je critique ce texte de l'ONU, pourtant parfaitement juste, parce que pour moi >>> Mankind has not to be seen as embedded in a deleterious mechanism, mais que l'humain doit enfin se mettre face à sa faute finale et à sa responsabilité originelle et qu'en France savoir et réflexion sont les choses les moins partagées, justement parce que nous surfons par voie automatique depuis avant la naissance, et conformément à notre carte d'identité, sur notre idée de "Grande Nation" et de "Pays des Lumières". Je suis tombé le même jour sur cet article de La Libre Belgique qui éclaire encore mieux la prémonition de mon roman non-figuratif que j'ai eue le 14 juillet 1990 à 14h30, suite à la Chute du Mur de Berlin, et que je redéveloppe le 21 février 2022, 3 jours avant l'invasion de l'Ukraine par la Russie, ou ici depuis le 06 VI 06 avec 699 analyses à ce jour. J'ai dit à cet ancien étudiant, qui veut quitter son poste de directeur et devenir maraicher, que planter des choux, c'est bien, mais avec la tête et le regard des Gens dans leur lointain, car il dispose de l'Humain et de l'autorité de tous ses Diplômes. Voilà.

Ci-dessous je vous fais un copié-collé de cette analyse parue dans La Libre Belgique. J'y ai mis mes photos prises ce matin à la journée portes ouvertes
sous un toit de la HEAR - Haute École des Arts du Rhin. Un étudiant, vexé que je n'ai pas pris en photos ses dessins, m'avait dit "mais le toit, c'est pas de nous".

début du copié-collé >>>

"Les enfants que je reçois à mon cabinet ont parfois déjà un corps de petit vieux"

Si nous les sacrifions au nom du maintien d’un contrat social qui n’a plus aucun sens, nous aurons perdu au final et nos enfants, et nos démocraties.
Alors, de grâce, la prochaine fois qu’un enfant fait un “caprice”, arrêtez-vous.

Une réaction de Fanny Charpentier, thérapeute énergétique,
à l'article intitulé "Il faut laisser les enfants surmonter des épreuves sans la présence étouffante des parents"

Chérir et protéger nos enfants induirait des personnes narcissiques, individualistes et peu capables de s'effacer au profit de l'intérêt collectif; avec comme conséquence de mettre en péril nos démocraties. Faut-il faire passer "le reste" avant nos enfants? Faut-il les sacrifier à l'autel de la société?

Nos démocraties sont bâties sur un contrat social mais en aucun cas sur une notion de sacrifice. Le contrat social - fondateur de nos démocraties- implique que je renonce à une partie de mes libertés au nom d’une protection collective, une sécurité à laquelle je n’aurais pas accès si j’étais restée entièrement libre mais isolé. C’est un échange “win- win”: faire société parce que c’est plus avantageux pour tous. La notion de sacrifice nait du déséquilibre de ce contrat. La propagande, du type à mener des générations sur les champs de guerre ou au terrorisme, en a fait son fonds de commerce: je perds beaucoup trop (la vie par exemple) à défendre un collectif (hypothétiquement protecteur).

En filigrane, l’idée d’exiger des enfants la notion de sacrifice invite à réfléchir à ce que notre société implique déjà de sacrifices, chez nos enfants. Charlotte, 4 mois, à la crèche de 6h à 18h. Ethan, 6 ans, à l’école, et son cortège de garderies et de parascolaires, de 7h à 18h30. Mila, 8 ans, gardée par une armée de babysitters et nannies, pendant que ses parents font des gardes de nuit. A quels sacrifices font-ils face? Qui se souvient de ce que ça représente à 4 mois, 6 ou 8 ans, de ne pas voir ses parents plus que deux fois une heure chaque jour?

Ce sont ces enfants que je reçois à mon cabinet, pétris de doutes, d’insomnies, de peurs, d’anxiété, de tristesse, de colère. Ils ont parfois déjà un corps de “petit vieux”. Regardez-les, ces enfants: des petits bouts qui montent sur la table de massage avec un marche-pieds.

Ce sont eux, nos enfants, chéris et protégés, nos enfants prétendument rois. Pensez-vous vraiment qu’ils mettent en péril nos démocraties?

Ne serait-ce pas plutôt ceux - nous, les adultes - qui ont construit un monde où nos enfants sont devenus un problème à gérer, les responsables? Bien entendu, le premier réflexe que nous avons, nous, adultes, c’est de dire que nous aussi, nous souffrons. Nous aussi, nous nous sacrifions. “Je bosse jour et nuit pour toi”... Mais pourquoi, en fait? Payer un stage parce qu’on doit les occuper pendant qu’on bosse? Acheter une voiture pour les conduire à l’école car on n’a plus le temps de faire cent mètres le nez au vent? Rémunérer un psy, une kinésiologue voire même un chien (ou un raton-laveur) pour s’occuper des problèmes créés ainsi par cette perte de connexion? Pourquoi acceptons-nous de nous sacrifier? Pourquoi acceptons-nous d’être des parents nerveux, stressés, complètement incapables, en fait, de vivre deux petites heures par jour avec nos enfants, en pleine attention bienveillante? Ce qu’est devenue notre démocratie, notre société, ne nous met-il pas en péril?

Regardez ces enfants, vos enfants.

Quelle sécurité leur offrons-nous encore?

Quel est le sens d’un contrat social où les parents courent en tous sens, épuisés, fragilisés par une crise économique après une crise sanitaire? Des parents pour la plupart malades: sous anti-dépresseurs ou somnifères, en burn-out ou dépression, avec des problèmes d’alcool… Toutes ces “petites choses” devenues aujourd’hui quasiment anodines tant elles sont répandues. Des parents intelligents qui comprennent qu’on les fait tourner fous dans une roue de Hamster, sans même au moins la douceur d’une utopie. Des parents profondément inquiets, qui voient bien que le monde part en vrille et que, pris dans ce contrat social- là, personne n’a de solution, que ce soit pour la pollution, l’énergie, l’alimentaire, la santé. Des parents pris dans l’ambre.

Regardez ces enfants.

S’ils ont 11 ans comme les miens, ils connaissent mieux la géopolitique de l’Est que leurs tables de multiplication. Ils seraient soi-disant anxieux parce que surprotégés par leur casque de vélo. Pas du tout par la perspective d’un monde qui s’écroule parce que l’on continue à chanter musette sur le Titanic qu’est notre Planète. Pas du tout parce qu’on leur crie dessus au moindre papier tombé par terre ou à la moindre ampoule allumée inutilement - tout en commandant des trucs sur Amazone ou des vacances via Ryanair. Non, bien entendu. Ils sont probablement peu doués de raison, peut-être n’ont-ils même pas une âme - ou une demie, alors, comme les femmes autrefois... Voilà. Bienvenue au 21è siècle, succédané d’un monde archaïque, où l’on construisait le détachement de nos enfants parce que nous étions incapables de leur assurer, pour la plupart d’entre eux, une protection suffisante pour les mener à l’âge adulte.

En thérapie énergétique, on croit que des personnes sont suffisamment fortes - en fait menacées au plus profond de leur instinct de survie - pour se sauver, guérir tous les maux accumulés par leur famille. Si j’ai une conviction profonde, c’est que la génération qui pousse en est là. Elle a cette lucidité que rien ne va et cette capacité à tout envoyer promener, se délier des croyances, des “il faut”, des “c’est comme ça”, des “moi à ton âge” et autres “tu verras quand tu auras quarante ans”.

Elle peut, elle veut, construire autre chose. Elle n’y arrivera cependant qu’à la condition de pouvoir réellement se réaliser, être pleinement elle-même et sortir des chemins tout tracés qui mènent à se frapper la tête contre les murs. Elle n’y arrivera qu’en faisant alliance avec les adultes actuels au nom d’une seule chose: “laissez-nous essayer de vous sauver”. C’est à ce titre que nos enfants doivent être chéris et protégés: ils sont les seuls à pouvoir penser le (nouveau) contrat social dont nous avons besoin urgemment. C’est leur vision du monde, leur refus d’être épuisés avant l’âge, leur volonté de faire autrement, en pleine congruence, qui nous permettra de sortir de la roue de Hamster.

Si nous les sacrifions au nom du maintien d’un contrat social qui n’a plus aucun sens, nous aurons perdu au final et nos enfants, et nos démocraties. Alors, de grâce, la prochaine fois qu’un enfant fait un “caprice”, arrêtez-vous. Rappelez-vous le jour de sa naissance, quand vous avez pensé qu’il était l’être plus précieux dans votre vie. Prenez votre courage à deux mains: écoutez ce qu’il vous crie, voyez comme ça résonne en vous, et osez faire partie de ceux qui affrontent leurs peurs et ne se sacrifieront plus jamais.

Ouvrez à vos enfants une voie: celle que vous auriez voulu que l’on ouvre pour vous.

<<<              Voir les peintures de Wolfgang Mattheuer, peintes longtemps avant la Chute du Mur de Berlin.

____________________________

Ce qui pourrait ne passer que pour une "collusion opaque" entre Uber et Macron - avec un financement de campagne en 2017 - ne l'est plus du tout dans les cas de Alstom, General Electric, Sanofi vendus au rabais à l'étranger avec leurs très riches portfolios des brevets d'invention, garants de l'avenir technologique. La pire des collusions entre Macron et les intérêts privés est encore actuellement déployée par le plus grand gestionnaire d'actifs au monde, l'américain BlackRock qui est depuis plus de 8 ans le "consultant" privilégié de Macron pour ladite "réforme des retraites" BlackRock-Macron avec prolongation de l'âge du départ à 67 ans. (Rappel: 50% des seniors à partir de 60 ans sont au chômage). Le pactole des 330 milliards du budget cotisé et redistribué des retraites rend fou d'envie les investisseurs privés et autres fonds de pension qui voudraient y adosser leurs créations de produits financiers dérivés CDS/CDO, LBO, CDS-Square, CDO-Cube, etc, qui n'auront comme toujours qu'une seule vocation, celle de devenir inéluctablement toxiques et irrécouvrables avec un massif éclatement de bulle et un rachat de leurs dettes pourries par les pouvoirs publics, par les États, par nous tous comme c'est toujours aujourd'hui, 14 ans après, le cas en 2022 depuis l'éclatement de ladite "Crise des Subprimes" de l'année Lehman 2008. Depuis 2008 il n'y a eu qu'un PIB furtif, fictif et d'initiés. A cause de cette crise il n'y a plus eu de croissance économique, les salaires ont été gravement amputés, les services publics ont été gravement vidés, dépouillés et tués. Pour satisfaire à la financiarisation de l'économie, les moyens financiers de tout le pays sont relocalisés au maximum vers les spéculateurs, la bourse et les dividendes qui rendent de plus en plus up-to-date et inintéressant la création de valeurs, de richesses par le Travail, l'activité économique, industrielle, commerciale et de services. Ainsi le maximum disponible des moyens financiers d'un pays est avec violence extrême accaparé, volé, soutiré de l'Etat, des services publics, des infrastructures, mais aussi des habitants avec la compression maximale de leurs salaires, avec la désindexation de l'indice des salaires des fonctionnaires depuis plus de 40 ans, avec l'extermination des emplois et la mise au chômage et l'éviction dans la très grande pauvreté de plus de 10 millions de personnes. Cette extrême violence n'est pas perçue comme violence, elle est devenue la norme de notre société. Elle n'est même pas un dogme contre lequel nous pourrions nous mobiliser. Et à cette urgence sociale s'ajoute l'urgence climatique pour laquelle les moyens financiers n'existent pas, ils ont été volés par le régime illibéral commercial de Macron. Dénommer la norme vous rend "extrême gauche cancélo-bolchéwokiste".

La parade du duo Macron/RN-extrême-droite est d'occuper nerveusement les habitants de notre pays à se détester violemment entre eux.
Et exactement au 60ème anniversaire de l'Indépendance de l'Algérie et au 80ème de la Rafle du Vel d'hiv, c'est chic et tellement français.
Hier, Darmanin a souhaité expulser du pays les étrangers ayant enfreint la loi, conformément au « programme régalien » de Macron,
« quelle que soit la condition de présence sur le territoire national, la couleur de peau, la religion, le pays d’origine ».
Haïr, pointer du doigt les immigrés, ça occupe tellement mieux les boyaux que d'aller voter pour l'avenir en commun,
détester, haïr, pointer du doigt les musulmans, les noirs, tout n'est qu'une quotidienne question d'appétit.

3 commentaires

20. juin 2022

Présidentielles & Législatives 2022 ➳ 75% méprisent l’État de Droit en France ➳ 58% abstentions-blancs-nuls + 17% de fascistes

   Ce post contient 28 liens documentaires internes et externes     -   Post optimisé pour écran PC 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox

Le 30 juin 2017, au tout début de Macron Saison 1, la FAZ - Frankfurter Allgemeine Zeitung de centre-droit avait publié "Da kommt Europas gestiefelter Messias".
Je vous invite à en relire ma traduction du 1 juillet 2017 non annotée et sans commentaires de ma part >>> "Et voilà le Messie botté européen - L'Extrême Centre et son anti-démocratie néolibérale"

Abstention des Jeunes au 2ème tour des Législatives 2022 >>> 71% des 18-34 ans et des Ouvriers >>> 67%.
Les Jeunes abandonnent le monde aux vieux, la participation va du simple au double entre jeunes et vieux.
Les Ouvriers abandonnent le monde aux aisés. Je suis vieux et j'ai voté pour les Jeunes et pour les Ouvriers.

Il y en a assez d'entendre "on a manqué de pédagogie" ou "on n'a pas su leur parler", ceci infantilise, ou plutôt place au-dessus des autres ceux qui le disent.
Tous les abstentionnistes sont fautifs et responsables de l'état dans lequel ils se trouvent et noient les autres.

Strictement personne, ni politicien, ni influenceur, ni média ne fait cette analyse que je vous propose ci-dessous.

Le parl'être franco-français ne leur permet pas d'utiliser leur cerveau. Depuis 1945 la France se vit comme un pays qui gagne sur tout et n'importe quoi;
depuis le 06 VI 06 j'écris en ligne que la réflexion et le savoir sont en France les choses les moins partagées,
voire des impensés et non-pas des interdits, dans notre "Grande Nation" et notre "Pays des Lumières".

57,3% des électeurs inscrits (abstentions-blancs-nuls) ne passent plus par l'expression démocratique de la Vème République.
74,6% des électeurs inscrits (fascistes + abstentions-blancs-nuls) méprisent avec détermination l’État de Droit
et sont l'image réfléchie du 49-3 et des Ordonnances qui éliminent le Parlementarisme.
La France se dispense volontairement de démocratie.

La Nupes + Divers Gauche (hormis l'extrême gauche) = 14,42% des électeurs inscrits
          = la bifurcation climatique et sociale ne sont pas une demande en France, ni la VIème République.
Ensemble, le parti de Macron = 16,52% des électeurs inscrits
         = ce président ne peut plus gouverner avec le 49-3 et les Ordonnances en contournant Parlement et Sénat.

Les électeurs inscrits sont seuls responsables et coupables, ce n'est ni la faute à Macron, ni la faute à la Vème République.
Qu'attendent-ils? La Rue? Des Gilets encore plus Jaunes ou simplement une "Révolution Nationale" à la Pétain?
Qu'attendent-ils? Répondre à l'Appel du 21 avril 2021 au putsch des 21 généraux et à la glorification de Maurras et de Pétain à la sauce Macron?

Je pose cette question depuis des années sur mon site >>> Alors, misanthrope, dysanthrope, humaniste ou simplement fasciste?
Je connaissais la réponse en la posant. D'année en année elle se confirme et se consolide. Je connais la réponse depuis le 14 juillet 1990 à 14h30.

Lire la suite...

màj du 28 VI 2022: La XVIème Législature de la Vème République du Parlement a été ouverte le 28 VI 2022 comme il se doit par le doyen des députés. Celui-ci, un député extrême-droite RN, n'a pas hésité à exprimer dans son allocution sa nostalgie pour l'Algérie française et ensuite pour... l'OAS. La France glisse avec délice dans son passé colonialiste de ses crimes contre l'Humanité et dans son déni de sa Guerre en Algérie et de sa tentative de coup d’État des 4 généraux de 1961, etc. Dans notre pays, le fascisme just-in-time à la française a été élevé au rang des notabilités en ce mois de juin 2022, ce qui n'est pas étonnant, la France n'ayant jamais fait son devoir de mémoire, ses Devoirs de Mémoire. Au Parlement, des présidents, vice-présidents, questeurs RN sont élus avec des voix des partis de Macron et de droite qui méprisent maintenant en plus le Cordon Sanitaire du Front Républicain du Barrage contre les fascistes, racistes et xénophobes. En France, la Fenêtre d'Overton s'ouvre de plus en plus, avec la condescendance de Macron et de ses portes-monnaie. Si vous cherchez sur Google "extrême resserrement à droite" mon site est depuis des années en ligne 1 page 1 sur 1.040.000 résultats.

------------------------

La Présidence de la Commissions des Finances permettra à la Nupes, l'opposition majoritaire qui est de gauche, de lever le secret fiscal sur les grandes entreprises et sur les particuliers. La Présidence de la Commission des Finances a toujours été attribuée à la 2ème formation politique du Parlement. Le ministre de la Justice, LREM de Macron, et le Président du Sénat, LR la droite, soutiennent la candidature du parti fasciste RN à la Présidence de la Commission des Finances et évoquent "une possible collaboration avec le RN à l'Assemblée nationale".
J'appelle ceci depuis le 06 VI 06 le fascisme élégant just-in-time à la française.

  1. Je vous invite à lire mon analyse du 16 février 2022
      >>> La fenêtre d'Overton - Secteurs linguistiques en tension - Présentielles 2022 - Confirmation de l'Extrême resserrement à droite après 11 scrutins depuis 2017
  2. Je vous invite à cliquer sur >>> extrême resserrement à droite où Google place depuis des années mon site en Ligne 1 page 1 sur 1 150 000 résultats.
  3. Je vous invite à lire mon analyse du 24 avril 2022
      >>> 2022, extrême resserrement à droite ➳ Pas d'avenir en commun _ Pas de bifurcation écologique ➳ "Ère nouvelle" de Macron, massacre social 2.0, casse du Code du Travail 3.0
  4. et mon analyse du 8 juin 2019 >>> Européennes du 26 mai 2019: extrême resserrement en ordre à droite, le choix par le vote et l'abstention des électeurs inscrits et des Gilets Jaunes

Hier soir, tout juste 2 heures après la publication des résultats, la 1ère ministre actuelle a déjà annoncé la Dissolution du Parlement dans 1 an.

Comme je vous l'illustre depuis 5 ans, Macron n'est pas fan de l’État de Droit et encore moins des habitants de notre Pays.
Avec notre nouveau Parlement il ne pourra pas immédiatement devenir un fasciste à la Viktor Orbán de Hongrie... même s'il courtise les fascistes de France de manière indirecte ou directe.

Je vous donne ci-dessous deux extraits de mon analyse du 31 mai 2022 >>> Ontologie de la violence de Macron: des Gilets Jaunes à sa Finale de la Ligue des champions ➳ des condamnations de l'ONU, du Parlement Européen au Chaos du Stade de France >>>

  1. Je décris depuis le 06 VI 06 le passage du Dumping Humain au Fracas Humain organisé dans notre pays avec une efficace bifurcation fascistique voulue au nom d'une hygiène commerciale globale par le haut de l'État et ses portes monnaie et laissée-faire par le bas de notre pays, les électeurs inscrits, les syndicats, les consommateurs. En parcourant la ligne de démarcation Sarkozy-Hollande-Macron depuis 15 ans nous observons le drift de notre pays vers ce que j'appelle le fascisme élégant just-in-time à la française qui est dans la lignée "illibérale" du fascisme de Viktor Orbán de Hongrie ou du PiS de la Pologne. A la 1ère de ses 3 mandatures comme 1er ministre, Viktor Orbán, qui était la mascotte de l'EU, passait comme Macron pour un "moderne réformiste du XXIème siècle qui connait les enjeux, maitrise les actions, va de l'avant, modernise l'État".
  2. Dans mon analyse du 9 mai 2022 >>> Désobéissance aux Traités Européens, Révision, Modification - surenchère et chasse gardée de la Présidente de la Commission Européenne, et de Macron-Saison 2 je rappelais la récidive du coup-de-force, le second "hold-up" que Macron a commis sur la Présidence dans ses Distancielles d'avril 2022. Entre ses Distancielles et les Législatives de juin, Macron-bis, qui n'a pas fait campagne jusqu'à présent, qui n'a toujours pas de programme connu, relie en azimut brutal le débat politique pour le plier et le monopoliser avec sa couverture Bolloré-Lagardère. Plus il est dépourvu de plasticité comportementale, plus il fourbit ses menaces et fracasse: "élu" sans programme et par la Constitution "Président de tous les Français", il a violé la Constitution en convoquant pour les Législatives sous son chapiteau d'Aubervilliers les 577 candidats de sa garde présidentielle nuancée Renaissance-Ensemble pour la formater. En 2017 ➳ il parlait de son "hold-up sur la Présidence", en 2022 ➳ récidives multiples de désobéissance à la Constitution et discrimination de la nuance politique de son adversaire NUPES (voir Annexe n°1 et dans mon analyse du 9 mai 2022 le Rapport du Sénat sur la Circulaire Darmanin du 13 mai 2022 et les Rapports du Sénat sur >>> l'audition du Préfet Lallement et sur ses 3 ans à la tête de la Préfecture de Paris...). Macron n'est pas fan de l’État de Droit. Il en fait sa douleur narcissique, répète "moi seul a le droit d'avoir la tête au-dessus des autres" en visant le 1er ministre qui émanera des Législatives le 19 juin 2022. Le 1er Ministre n'est pas le fournisseur breveté des stock-options de Macron. En conformité avec la Constitution de 1958 de la Vème République le "Premier Ministre, issu de la majorité au Parlement, détermine et conduit la politique de la Nation".

<<<

Macron et ses portes monnaie allant jusqu'à leur extrême droite et les fascistes font comme si l'extrême-gauche n'était pas à gauche du PC, et comme si le PC n'était pas à gauche de LFI, et comme si le PC était républicain mais pas LFI. PC et LFI respectent l'État de Droit, lisez leurs programmes. Les 707 candidats des partis d'extrême gauche (POI, NPA, LO, EG) ont été éliminés dès le 1er tour des Législatives, sauf 1 au 2ème à la Réunion, avec des scores ne dépassant pas 0,8%.

4 commentaires

31. mai 2022

Ontologie de la violence de Macron: des Gilets Jaunes à sa Finale de la Ligue des champions ➳ des condamnations de l'ONU, du Parlement Européen au Chaos du Stade de France

    Ce post contient 56 liens documentaires internes ou externes sûrs, officiels et publics     -   Post optimisé pour écran PC 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox.

Pour une fois, je trouve mon billet drôle

Les blâmes et condamnations de 2018-19 de toutes les organes internationaux contre l'usage inapproprié en France de la force et les répressions policières et judiciaires contre la foule, les manifestants et les journalistes avaient été gardés sous silence par Macron et ses accolés politiques et médiatiques ou remballés avec les dénis habituels de Darmanin et Lallement. Le Fiasco-Chaos du Stade de France du 28 mai 2022 n'est que le habitus physiologique de Macron depuis 5 ans, de son 1er quinquennat à son 2ème.

Macron prouve encore qu'il n'a pas "changé" tout en radotant l'inverse avec son parti LREM qu'il a relabellisé "Renaissance" pour les Législatives. Sa campagne aux P&L-2017 s'appelait "volution". Macron redondant récidiviste multiple. màj du 3 et 4 juin >>> je ne croyais pas si bien écrire avant-hier et le 3 juin 2022 Macron fait comme Mao en 1966, il lance officiellement la "volution culturelle", mais dans les écoles. Je ne croyais pas si bien écrire et Macron sort de son chapeau-claque un CNR - Conseil National de la Refondation en référence au CNR - Conseil National de la Résistance fondé le 27 mai 1943 avec Jean- Moulin assassiné par la Gestapo. Macron a déclaré officiellement qu'il assume la référence de son acronyme CNR en référence au vrai CNR de la Résistance contre Hitler. Ce CNR est un barbotage de plus. Macron avait aussi réhabilité publiquement les fascistes Pétain et Maurras. Le motoneurone de Macron est la plus longue insulte pour les habitants de notre pays, pour le pays, son histoire et son avenir. Mais bon, il est l'élu des électeurs inscrits, à eux de s'en mordre la queue. Les Législatives des 12 et 19 juin sont leur ultime chance de sangler ce blob "jupitérien" et de revenir à la Vie parlementaire et sénatoriale et de lancer la VIème République avec la Nupes. Sinon, ma prémonition du 5 janvier 2020 emportera notre pays de manière bien amère dans les rues, c'est tellement plus drôle que de s'assumer dans sa conscience civique et citoyenne et que de faire enfin son Devoir de Mémoire jamais fait en France.

Je décris depuis le 06 VI 06 le passage du Dumping Humain au Fracas Humain organisé dans notre pays avec une efficace bifurcation fascistique voulue au nom d'une hygiène commerciale globale par le haut de l'État et ses portes monnaie et laissée-faire par le bas de notre pays, les électeurs inscrits, les syndicats, les consommateurs. En parcourant la ligne de démarcation Sarkozy-Hollande-Macron depuis 15 ans nous observons le drift de notre pays vers ce que j'appelle le fascisme élégant just-in-time à la française qui est dans la lignée "illibérale" du fascisme de Viktor Orbán de Hongrie ou du PiS de la Pologne. A la 1ère de ses 3 mandatures comme 1er ministre, Viktor Orbán, qui était la mascotte de l'EU, passait comme Macron pour un "moderne réformiste du XXIème siècle qui connait les enjeux, maitrise les actions, va de l'avant, modernise l'État".

Dans mon analyse du 9 mai 2022 >>> Désobéissance aux Traités Européens, Révision, Modification - surenchère et chasse gardée de la Présidente de la Commission Européenne, et de Macron-Saison 2 je rappelais la récidive du coup-de-force, le second "hold-up" que Macron a commis sur la Présidence dans ses Distancielles d'avril 2022. Entre ses Distancielles et les Législatives de juin, Macron-bis, qui n'a pas fait campagne jusqu'à présent, qui n'a toujours pas de programme connu, relie en azimut brutal le débat politique pour le plier et le monopoliser avec sa couverture Bolloré-Lagardère. Plus il est dépourvu de plasticité comportementale, plus il fourbit ses menaces et fracasse: "élu" sans programme et par la Constitution "Président de tous les Français", il a violé la Constitution en convoquant pour les Législatives sous son chapiteau d'Aubervilliers les 577 candidats de sa garde présidentielle nuancée Renaissance-Ensemble pour la formater. En 2017 ➳ il parlait de son "hold-up sur la Présidence", en 2022 ➳ récidives multiples de désobéissance à la Constitution et discrimination de la nuance politique de son adversaire NUPES (voir ci-dessous Annexe n°1 et dans mon analyse du 9 mai 2022 le Rapport du Sénat sur la Circulaire Darmanin du 13 mai 2022 et les Rapports du Sénat sur >>> l'audition du Préfet Lallement et sur ses 3 ans à la tête de la Préfecture de Paris...). Macron n'est pas fan de l’État de Droit. Il en fait sa douleur narcissique, répète "moi seul a le droit d'avoir la tête au-dessus des autres" en visant le 1er ministre qui émanera des Législatives le 19 juin 2022. Le 1er Ministre n'est pas le fournisseur breveté des stock-options de Macron. En conformité avec la Constitution de 1958 de la Vème République le "Premier Ministre, issu de la majorité au Parlement, détermine et conduit la politique de la Nation".

Lire la suite...

Dans mon analyse du 11 mars 2022 >>> Rally around the drag ➳ Le régime de démocratie illibérale de Macron ➳ Umarła Klasa - la Classe morte je démontrais toutes les sinistres étapes mentales du président Macron vers son mépris de l’État de Droit dont il n'est pas fan. Un de ces jours va débarquer chez moi la police politique pour "outrage à personne dépositaire de l'autorité publique" quand je déplore les violations répétées de l’État de Droit commises joyeusement en flux-tendus dans notre pays par Macron et son club de dirigeants à la tête de notre État.

Macron avait publiquement dit qu'il "avait commis un hold-up sur la Présidence" et qu'il "avait pris la Présidence par effraction". Le 3 mai 2022, après ce deuxième hold-up de Macron sur la Présidence et pour aider à éviter de le laisser de nouveau jeter dans son bunker toute l'autorité de l’État après nos Législatives et pour empêcher son second nassage du Parlement, j'avais rappelé dans mon analyse >>> 2017-27 - Macron ➳ LBD ➳ Gilets Jaunes ➳ Condamnations par le Parlement Européen, l'ONU, le Commissaire aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe que sous le régime commercial méprisant et anticonstitutionnel de Macron notre pays avait été condamné par TOUS les Organes institutionnels de la planète. Macron ne danse jamais avec l'incertitude et place en avant-poste son ministre de l'Intérieur Darmanin et Lallement, son préfet de Paris, comme encore à la Finale de la Ligue des champions de foot devant 350 millions de spectateurs autour de la planète. Lallement a un lourd passé mais il colle parfaitement à Macron qui dispose de la prérogative de nommer les préfets par décret, de les muter d'office et de les révoquer de manière discrétionnaire. Depuis le 28 pluviôse an VIII, le préfet de département est le membre du corps préfectoral qui dirige l'action de l'État dans un département français. Depuis Macron, l'action de l’État est dirigée quasi exclusivement par Macron en contournant Ministres, Diplomates, Parlement et Sénat avec le 49-3, les Ordonnances, les Décrets, les lance-pierres, les sautes d'humeur et les accointances de cabinets.

Je vous reconduis depuis 16 ans en ligne à la réalité française avec OWS - Occupy the WordS. Elle n'est pas un impensé. Merci de ne pas agonir d'injures contre moi avec genre... "espèce de sale cancel bolchéwokiste!" Quel est votre choix? Ne pas être ou acquérir l'insu qui nous nasse tous dans le stratégique et l'opérationnel de Macron. Depuis le 18 novembre 2018, début des Gilets Jaunes, je vous fais le décompte de ses charges. Avec Macron la France avait été rétrogradée au 33ème rang des pays démocratiques dans le classement RSF - Reporters Sans Frontières. Les 3 premières années du quinquennat de Macron, la France avait été condamnée par l'ONU, par le OHCHR - Haut Commissariat de l'ONU aux Droits de l'Homme, par le Conseil de l'Europe, par le Parlement Européen, par la DROI - Sous-Commission Droits de l'Homme du Parlement Européen, par le Commissaire aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe, par Amnesty International, par LDH - Ligue des Droits de l'Homme et elle a même été interpellée par la Commission Européenne, etc... pour sa gestion violente armée de LBD et pour sa répression judiciaire contre les manifestations des Gilets Jaunes et contre les opposants à la réforme Macron-BlackRock des retraites et à la casse du Code du Travail. Aviez-vous entendu parler de ce sinistre abonnement français aux blâmes décernés contre la France par tous les grands organes internationaux de la planète? Ni Macron ni ses ministres ni les médias n'ont communiqué sur notre indignité nationale, notre parce que le début est en France, comme en Hongrie, encore le choix des électeurs inscrits. La violation des Droits de l'Homme est entrée dans le droit commun de l’État macronien, elle est sa "matrice intellectuelle". Quand les Gilets Jaunes avaient manifesté, c'était plus drôle pour le gouvernement Macron et sa collection d'images d'utiliser les LBD et de comptabiliser 11 morts, 7 mains arrachées et 32 yeux explosés que de prendre "des décisions historiques" pour rendre la Dignité aux 8 millions de Travailleurs pauvres, aux 9 millions qui vivent sous le seuil de pauvreté, aux 9 millions qui dépendent de la banque alimentaire, aux 12 millions qui n'ont pas un appartement chauffé. Pour renforcer votre choix politique à avoir le 12 et 19 juin 2022 aux Législatives vous pouvez prendre connaissance du Mémorandum du Commissaire aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe, de la Résolution du Parlement Européen ou du Rapport de l'OHCHR - Haut-Commissariat aux Droits de l'Homme de l'ONU >>> "France: des experts de l'ONU dénoncent des restrictions graves aux droits des manifestants « gilets jaunes »".

Je suis sûr que vous êtes souvent tentés de voir en mes analyses du sabir, c'est pourquoi je me réjouis de vous donner aujourd'hui trois articles limpides, officiels, très largement publics publiés le 29 et le 31 mai 2022 juste 1 et 2 jours après le Chaos-Fiasco Macron de sa Ligue des Champions au Stade de France qui soulignent "le déni des pouvoirs publics" gouvernementaux, préfectoraux, policiers et judiciaires français. J'ai pris des extraits qui m'amusent le plus. Il est avéré et historique que les supporters des Reds de Liverpool sont paisibles depuis la catastrophe de Hillsborough qui avait fait 95 morts, écrasés et piétinés par la foule des supporters. Selon tous les médias, les "40.000" faux billets sont une invention du binôme Darmanin/Lallement.

  1. Quotidien    ➳  Le Monde du 29 mai 2022 avec le titre " Le chaos au Stade de France est l’aboutissement des politiques françaises de gestion des supporteurs " >>>

    " Le fiasco de samedi, lors de la finale de la Ligue des champions, n’est pas une surprise. Le choix du tout répressif a entretenu l’incompétence des pouvoirs publics dans la gestion des supporteurs. Le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, en ligne avec la Préfecture et l’UEFA, n’a cependant pas attendu pour présenter une version expéditive, à 23 h 45 : « Des milliers de “supporteurs” britanniques, sans billet ou avec des faux billets, ont forcé les entrées et, parfois, violenté les stadiers. » Cette explication tient du réflexe, s’agissant de blâmer l’irresponsabilité présumée des supporteurs. Elle tient mal face aux innombrables démentis opposés par les journalistes britanniques et les observateurs sur place, faisant état du calme des fans anglais et de leur arrivée précoce – lire les comptes rendus des journalistes Matt Pearson, Rob Draper ou Simon Hugues. Elle a aussi une très fâcheuse résonance avec la catastrophe d’Hillsborough et ses 95 morts, en 1989, dont la responsabilité avait immédiatement et mensongèrement été attribuée aux supporteurs des Reds, alors qu’elle relevait de l’incurie des organisateurs et des forces de police.

    Gaz lacrymogène utilisé sans discernement. Voilà pour les circonstances d’un chaos qui ne constitue en rien une surprise tant il est l’aboutissement logique des politiques de (non-) gestion des supporteurs en France. Depuis des années, le renoncement des pouvoirs publics à leur mission et le choix du tout répressif ont entretenu leur incompétence dans l’administration de ces foules.

    Pour traiter des problèmes auxquels leurs politiques contribuent par l’absence de dialogue avec les organisations de supporteurs, ils n’ont à proposer qu’une doctrine brutale et dépassée du maintien de l’ordre… dont les supporteurs ont été les cobayes.

    Dans une nation qui s’enorgueillissait d’accueillir cette finale, après la mise à l’écart de Saint-Pétersbourg, qui prétend accueillir de grands événements sportifs et se trouve à deux ans des Jeux olympiques de Paris, cette faillite est d’autant plus alarmante que la désignation de boucs émissaires prime encore sur toute reconnaissance de responsabilité.

    Il y a six ans, l’Euro de football avait pourtant mis en évidence de graves manquements. « Si quelques têtes sont tombées, il n’y a eu aucun retour d’expérience, aucune enquête indépendante. Six ans et beaucoup d’autosatisfaction plus tard, les mêmes dispositifs archaïques entraînent les mêmes problèmes », déplore Ronan Evain, directeur exécutif de l’association Football Supporters Europe (FSE).

    L’espoir est que l’exposition internationale de cet échec magistral contribue enfin à une remise en cause. Les désolantes tentatives des forces de l’ordre pour empêcher les journalistes de filmer les scènes les plus compromettantes pour elles n’y suffiront pas, cette fois.
    "


     
  2. Quotidien   ➳  DNA - Dernières Nouvelles d'Alsace du 29 mai 2022 avec le titre " Assumer " >>>

    " Si le chaos qui s’est déroulé au Stade de France est indubitablement la conséquence d’une accumulation de facteurs, ce sont bien les pouvoirs publics français qui portent la plus lourde responsabilité. Ce n’est pas une surprise pour qui suit le championnat de Ligue 1 où les problèmes se multiplient sans que l’État ne dévie d’un iota de son approche uniquement répressive, basée sur les interdictions préventives de déplacements. Sans travailler ni le fond ni la méthode.

    Résultat, il n’existe plus en France de compétence en matière de flux de supporters. Les services de l’État sont restés confits dans des schémas dépassés, archaïques. Ce qui explique les goulets d’étranglement aberrants de samedi et les cheminements qui étaient des souricières. Sans parler de l’usage immodéré et sans discernement des gaz lacrymogènes, en conformité avec la politique de maintien de l’ordre prévue pour les manifestations et appliquée à la lettre par le préfet Lallement.

    Ce cocktail a été explosif. Il l’aurait été encore davantage sans le calme assez remarquable des Anglais. C’est leur flegme qui a évité un drame, n’en déplaise au ministre Darmanin si prompt à réactiver le vieux fantasme du hooligan britannique pour dédouaner ses services.

    La France se remettra de l’humiliation subie en mondiovision, il n’y a pas eu de morts et c’est le principal. Mais elle n’échappera pas à une autocritique et à une profonde réflexion sur le sujet. Pas si elle veut pouvoir continuer à accueillir ce genre d’événements.
    "
     
  3. Quotidien   ➳  DNA - Dernières Nouvelles d'Alsace du 31 mai 2022 avec le titre
        " Ligue des champions Stade de France: « C'est très emblématique et problématique de la police en France » " >>>

    Ici les DNA ont interviewé Sebastian Roché, chercheur du CNRS et auteur de « De la police en démocratie », qui décrypte la communication de Darmanin, ministre de l'Intérieur et ses conséquences.
    - Gérald Darmanin, lundi, a déclaré que « sans les décisions prises par la police et le préfet, il y aurait eu des morts ». Qu'en pensez-vous ?
    - Je suis impressionné par Gérald Darmanin, car c'est quand même une fake news d’État. Sous le coup de l'émotion et du manque d'informations, on peut tous dire des bêtises, même quand on est ministre. Mais le surlendemain... C'est un propos qu'il tient après réflexion, contre toutes les évidences. C'est d'autant plus extraordinaire que son argument est de dire que la police a bien travaillé et que s'il y a eu un problème, ce n'est pas de son fait. En gros, tous les autres font mal leur travail : les organisateurs, les stadiers, les supporters. Et si tout le monde avait bien travaillé, il n'y aurait pas eu de problème avec la police. C'est un non-sens total ! La police est une organisation qu'on dépêche sur les lieux où il y a des problèmes : on l'envoie quand il y a des violences conjugales, des problèmes dans les manifestations, des vols... Sinon on ne l'envoie pas. En disant cela, le ministre se défausse de la sécurité dans le pays, c'est préoccupant. C'est une ligne de défense extrêmement fragile.
    - Cette ligne de défense choque beaucoup, en France et au Royaume-Uni...
    - Oui. Cela ne peut pas tenir. Mais c'est une ligne de défense classique, habituelle au ministère de l'Intérieur : 1) il n'y a pas de problème 2) c'est pas moi c'est les autres. C'est ce qui est utilisé ici. C'est du « blame shifting », le déplacement de la critique. C'est un élément important du gouvernement : ce qui arrive de malheureux ne doit pas être rabattu sur le ministre.

Fin des trois copiés-collés de Le Monde et des DNA.      Nous avons depuis ce samedi 28 mai 2022 l'embarras du choix pour faire des copiés-collés les plus tonitruants. Nous sommes atteints de sidération face à la subite reprise en main et au révolutionnaire ressaisissement des médias dans l'optique d'un cadrage médiatique honnête, impartial, citoyen. Nous rêvons depuis 3 jours et jubilons de voir Darmanin, le ministre round-up de l'Intérieur du quinquennat Macron, surfer de mensonges en mensonges avec des "c'est-pas-moi-c'est-lui" dans son air de "même-pas-peur". Quel engouement ahurissant des médias nationaux comme des torchons régionaux pour la publication des faits affligeants et dévastateurs pour Macron et sa garde présidentielle, pour leur mise en accusation formelle et directe et pour la transparence au cathéter et pour la surenchère des publications, des diffusions et des prises de position qui condamnent le pouvoir Macron. Ceci est hautement surprenant à même pas 15 jours des Législatives. Est-ce-que le scotch Bolloré-Lagardère aimerait-il aussi un peu de changement? Ou veut-il accorder un peu moins de pouvoir à Macron qui, sans ce bémol, va mener tout droit à un soulèvement populaire? Ah, non! C'est à cause de la primauté de l'intérêt populaire pour le foot et à cause de la presse internationale qui ne tarit pas de blâmes et de condamnations envers la France et les méthodes violentes du pouvoir Macron. Gazer au lacrymo femmes, vieillards et enfants, c'est moche. A cette Finale de foot nous avions eu le gratin international des journalistes et des hauts-responsables internationaux de tous bords qui ont eu tout le loisir samedi d'être juge de la situation de chaos et du fiasco de la violente discrimination offerts par la France à la face du monde. Faire la nique à Poutine en le privant de sa finale à Saint-Pétersbourg et se répandre à Paris dans la boue et le crottin de notre État accaparé par l'incurie de son chef. Les condamnations de la France par RSF - Reporters Sans Frontières, par l'ONU, par le OHCHR - Haut Commissariat aux Droits de l'Homme de l'ONU, le Conseil de l'Europe, le Commissaire aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe, le Parlement Européen, Sous-Commission des Droits de l'Homme du Parlement Européen, la LDH - Ligue des Droits de l'Homme, par Amnesty International, par la CJE - Cour de Justice Européenne, la CEDH - Cour Européenne des Droits de l'Homme, au sujet de la répression des Gilets Jaunes et des autres manifestations légitimes, tout ça c'était du franco-français à cacher sans même en arriver à devoir en faire un déni. Mais le foot, ça c'est autre chose. Et comme cette Finale a été in-extremis délocalisée de Saint-Pétersbourg pour éviter Poutine, les salves franco-françaises de condamnations au plus haut point légitimes sont même autorisées dans le parler de notre Pays des Lumières. La Cour de Justice Européenne, la CEDH - Cour Européenne des Droits de l'Homme n'a pas cessé de condamner la France depuis 5 ans, et pour ma part je retiens les condamnations de la Cour au sujet de la mise sous tutelle de la Justice en France par le pdt Macron et de la confusion des 3 Pouvoirs, ce qquiest l'anti-chambre d'un régime fasciste.

La TdG - Tribune de Genève titre aujourd'hui son éditorial " Silence et profil bas, la stratégie « beurre mou » de Macron " et " À deux semaines du premier tour des Législatives, la discrétion du président et l’aphasie du nouveau gouvernement étonnent les observateurs, qui envisagent une victoire plus serrée que prévu pour la majorité. " Cette subite bifurcation déontologique des médias français au sujet du fiasco chaotique de la violence et de l'incurie policière et préfectorale au Stade de France est-elle due aux sondages "alarmistes" voire "catastrophiques" pour les Législatives de la macronie dans 15 jours? Changent-ils déjà leur fusil d'épaule? Je ne comprends pas. Et dans les médias... personne ne s'étonne de cette subite transition déontologique des médias français unique depuis 5 ans. Cette bifurcation médiatique est un lynchage urbi et orbi dans la joie et en France un genre de chute du mur de berlin. Comment se fait-il que moi seul le relève? Juste "pour faire des phrases avec ma bouche pleine de bridges" ?

Pour renforcer votre perplexité face à Macron, le superviseur, sa tactique catallactique et ses mutilés, je vous invite à lire avant les Législatives du 12 et 19 juin 2022 mes analyses:

  1. du 29 octobre 2018 >>> Les 17 perquisitions politiques, violation de la Convention Européenne des Droits de l'Homme et du Traité Européen,
  2. du 16 février 2022 >>> La fenêtre d'Overton - Secteurs linguistiques en tension - Présentielles 2022 - Confirmation de l'Extrême resserrement à droite après 11 scrutins depuis 2017,
  3. du 11 mars 2022 >>> Rally around the drag ➳ Le régime de démocratie illibérale de Macron ➳ Umarła Klasa - la Classe morte,
  4. du 21 avril 2021 >>> Appel au putsch du 21 avril 2021 par 21 généraux, 1500 militaires et 1 ancien ministre et député ➳ l'habituel fascisme just-in-time à la française de Maurras à Pétain jusqu'en 2022.

Vous avez observé que la Commission Européenne et le Conseil Européen ont, d'un commun accord et sous le chantage violent et habituellement grossier du fasciste Viktor Orbán, une fois de plus lamentablement désobéit ce 30 mai 2022 au Traité de Lisbonne et à la Charte Européenne des Droits Fondamentaux, en ne décrétant... pour 2023... qu'un embargo "light" sur le pétrole russe dans tous les ports européens mais pas des pipelines. Comme d'habitude l'EU s'agenouille devant ses propres fascistes intérieurs qui la composent comme j'en avais encore eu l'intuition pressante dès le 21 février 2022, trois jours avant le début de la guerre d'annexion de Poutine en Ukraine. Toutes les faveurs et les déférences sont accordées et témoignées au fasciste Viktor Orbán, il a droit à son pétrole russe livré par oléoduc. Ce n'est pas Orbán qui mène l'EU par le bout du nez, c'est l'EU qui se laisse dicter depuis 15 ans sa loi et l'application pour la Hongrie, comme pour la Pologne, de l'Article 7 de la Conditionnalité du Respect de l’État de Droit lié aux subventions, aux dotations et aux fonds européens repasse comme toujours sous le terrarium de la globalisation heureuse de la concurrence-pure-et-parfaite du ruissellement-vers-le-bas de la main-invisible-du-marché-libre-et-non-faussé. La Pologne fasciste du PiS qui accueille 5 millions d'Ukrainiens et qui tourne le dos à Poutine a adopté derechef l'embargo contre le pétrole russe, puisqu'elle donne au Nord sur la Baltique. Les autres pays "enclavés", sans accès maritime international et transcontinental, du Groupe de Visegrád (Hongrie, République Tchèque, Slovaquie) ont accepté l'embargo light pétrolier imposé par Viktor Orbán qui a fait pour eux le sale boulot de dire merde à l'EU.

Pour flatter la Pologne fasciste, Ursula von der Leyen, présidente de la Commission de Bruxelles, lui a subitement débloqué le 2 juin 2022 par anticipation les 36 milliards du Plan de relance de l'après Covid avec l'invitation à mettre une feuille de vigne sur la violation de l'Etat de Droit que la Pologne commet depuis 15 ans de manière de plus en plus globale et prégnante comme le fasciste Viktor Orbán. En remerciement, le président polonais fasciste du PiS a encore vite tancé Ursula von der Leyen en disant vertement à la face de toute l'Europe, comme Macron avant les Présidentielles 2022, qu'il pense à sortir partiellement son pays de la Convention Européenne des Droits de l'Homme et de la Cour Européenne des Droits de l'Homme.

Pour Macron, Barnier et d'autres candidats aux Présentielles de 2022 comme l'ancien Commissaire Européen aux Marchés, Michel Barnier, et les 2 fascistes français en vogue, "pour les questions sécuritaires la France doit déroger à la primauté du droit européen". Cet opt out est le prémisse du fascisme, mais il est pour Macron et ses sosies la meilleure façon d'emmerder la condamnation du 14 février 2019 votée et adressée à la France sous forme de Résolution par le Parlement Européen. Tout glisse dans la modernité et l'élégance du fascisme just-in-time à la française qui dépasse l'accoutumance au non-droit et au non-État de Droit et qui rejoint la Désobéissance aux Traités Européens pour satisfaire à de viles opportunités de clan et de portes monnaie. Dans ce domaine, la Hongrie est le pays qui se trouve dans le stade de putréfaction le plus avancé.

Être solidaire avec la Hongrie? Les Hongrois ont encore des élections libres et ont élu le fasciste Viktor Orbán comme 1er ministre en 2014, en 2018 et en totale connaissance de cause le 16 mai 2022. D'une manière ou d'une autre l'EU préfère avoir à bon marché une zone de connivence et d'accointance en détournant comme toujours son visage de ce qui diffère de sa Charte Fondamentale, au profit du profit à faire. La Charte des Droits Fondamentaux de l'Union Européenne est pourtant devenue contraignante (sur le papier) avec l'entrée en vigueur du Traité de Lisbonne en 2009, ce Traité "simplifié", qui a torpillé le NON, le NEJ et le NO au TCE du référendum de 2005. J'avais écrit ce 21 février 2022 que grâce à la suspension par l'EU des sanctions contre les pays fascistes de la Hongrie et de la Pologne, tous les partis fascistes des 27 et en France le parti fasciste canal historique et le parti fasciste relooké se frottent les mains. Pour eux, c'est une confirmation de la légitimation que les 27 et le Conseil Européen avec Charles Michel leur ont accordée le 21 juillet 2020 avec le Plan de Relance européen de l'après-Covid. Et avec Poutine en face, leur marge est considérablement élargie. Viktor Orbán ne se distanciera pas, bien au contraire, de ce qu'il a fracassé méthodiquement en Hongrie depuis plus de 15 ans, et de son État fasciste avec sous son autorité discrétionnaire la Justice, la révocation du Conseil constitutionnel hongrois, les médias, les universités, la police, les fonctionnaires, l'église. En avance sur Macron, Orbán a éliminé la séparation des 3 pouvoirs. C'est du fascisme. Avec plus de quinze années passées à la tête du gouvernement, dont onze consécutives, Orbán est le Premier ministre hongrois ayant exercé cette fonction le plus longtemps, de manière consécutive et globale. Le déni européen de son fascisme consiste à lui attribuer le prédicat "illibéral". Personne comprend ce mot, c'est infiniment plus chic de s'en accommoder. Pour mettre le bon cadre sur le prédicat "illibéral", je vous invite à lire mon analyse du 5 décembre 2020 >>>"illibéral", "démocratie illibérale"... de Hayek à Zakaria en passant par Jean-Claude Juncker, Ursula von der Leyen, Christine Lagarde, Sylvie Goulard, Sarkozy, Hollande, Macron, Viktor Orbán.

Résolution du Parlement Européen du 14 février 2019 sur le droit à manifester pacifiquement et l’usage proportionné de la force (2019/2569(RSP)) >>> La Résolution du Parlement Européen a rappelé à Macron qu'il était en désobéissance face 1) aux Traités de l’Union Européenne, 2) et notamment aux Articles 2, 3, 4, 6 et 7 du Traité sur l’Union Européenne, 3) à la Charte des Droits Fondamentaux de l’Union Européenne, 4) à la Convention Européenne des Droits de l’Homme (CEDH), 5) et à la Jurisprudence de la Cour Européenne des Droits de l’Homme (voir 3 Annexes ci-dessous)

Le Monde Diplomatique >>> Au Fort de Brégançon, Macron avait proposé à Poutine le 19 août 2019 "l’architecture de sécurité et de confiance entre l’UE et la Russie". Macron avait déclaré devant les caméras >>> "La Russie est européenne, très profondément" et avait annoncé qu'il entendait "réarrimer la Russie à l’Europe", qu'il croyait "à cette Europe qui va de Lisbonne à Vladivostok. C’est d’ailleurs pour cette raison que la France avait défendu la réintégration de la Russie [4 ans après son annexion de la Crimée] au Conseil de l’Europe. La Russie est une grande puissance des Lumières. Elle a sa place dans l’Europe des valeurs auxquelles nous croyons". Pour Macron, les débats sur l’illibéralisme revendiqué par Poutine ne relevaient que de l’incompréhension mutuelle: "Derrière le mot libéral, on met parfois des choses qui ne sont pas les mêmes" déclarait Macron. Macron avait méprisé publiquement le Corps des diplomates français qui le mettaient régulièrement en garde quand il interprétait les exigences des critères de convergence démocratique de manière trop positive et laxiste envers Poutine. Macron a supprimé par décret le Corps Diplomatique avec effet au 1er janvier 2023. Lui seul dirige l'action de l'État. Pendant ses 3 premières années de son quinquennat, avant le Covid, Macron a supprimé 17.000 lits d'hôpitaux, et encore 5700 lits d'hôpitaux pendant ses 2 dernières années pendant le Covid. Avec violence Macron a accéléré et amplifié le saccage de l'Etat, des services publics, santé, éducation, justice, eaux&forêts, barrages hydroélectriques, voiries et le rail, ponts &chaussées, l'Etat de Droit, tout le pays et plaqué ses habitants du Dumping Humain au fracas humain. Macron illibéral au service de la financiarisation, BlackRock, McKinsey.

Bien que Darmanin ait été sommé de s'expliquer devant le Sénat, ait été convoqué et auditionné par les Commissions de Lois et de la Culture, devant lesquelles, il n'a raconté que ses autosatisfactions éberluées. Et dans la foulée Macron a renouvelé sa confiance à ses deux dépositaires favoris de la violence de l'État (die Staatsgewalt en allemand). Macron devrait faire l'objet d'une étude de l'anthropologie cognitive pour voir ce qui le sépare de l'homme sauvage de l'homme cultivé. Les médias aussi qui 3 jours après le Chaos du Stade de France n'ont plus relancé que la calembredaine du "pourquoi  Macron ne va-t-il pas à Kyiv?" et "la Queen n'assistera pas à la messe vendredi", pour occuper la surface jusqu'au 19 juin à 20h01. Viktor Orbán a de l'avance sur Macron, il a été élu 3 fois au lieu de 2 et il dirige l'action de l'État depuis 15 ans au lieu de 5. La disposition psychologique à donner dans la joie son agrément me sidère, et à chaque fois je remets en 1er plan la responsabilité unique et irréversible des électeurs inscrits qui dans la Hongrie fasciste ou en France, Pays des Lumières, élisent ces cafards.
Entre eux, ce sont tous des gens fréquentables dans leur fabrique de l'Humanité et leur marché de l'Intelligence.

Macron vient d'annoncer que "si la Nupes obtenait la majorité au Parlement, il ne nommera pas son représentant". La France sera alors la seule démocratie au monde où le pdt ne respecterait pas l'expression des urnes et la majorité du Parlement. Macron se rapproche encore plus de Viktor Orbán, le fasciste de Hongrie. Ni Macron, ni sa 1ère ministre n'ont accepté un débat public avant les Législatives. Macron emmerde, pour reprendre son mot, tous les habitants de notre pays, il n'est pas fan de l'Etat de Droit, il n'est pas fan de démocratie et répète "moi seul a le droit d'avoir la tête au-dessus des autres" en visant le 1er ministre qui émanera des Législatives le 19 juin 2022. Macron se rapproche encore plus de Viktor Orbán, le fasciste de Hongrie.

Alors?       Misanthrope, dysanthrope, humaniste ou simplement fasciste.       Nous verrons qui vous êtes le 19 juin 2022 à 20h01.

Дети на войне в Украине: „Мама, почему они не уходят?“

un commentaire 3 annexes

9. mai 2022

Désobéissance aux Traités Européens, Révision, Modification - surenchère et chasse gardée de la Présidente de la Commission Européenne, et de Macron-Saison 2

    Ce post contient 128 liens documentaires internes ou externes sûrs, officiels et publics     -   Post optimisé pour écran PC 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox.

- Depuis la pandémie Covid-19 le capitalisme est repris d'un tremblement essentiel
- "Réalignement" s'installe depuis une ou deux années dans l'ontologie de la foule occidentale
- "Découplage" devient un secteur linguistique en tension, mais pour "découpler" il aurait fallu être couplé
- Depuis le 24 février 2022 nous découvrons que nous ne sommes plus nous-mêmes, même si nous ne l'avions jamais été
- De la division internationale du travail des années 80 nous sommes passés à la liquidation du travail et à la dépendance économique
- Nos managers nous ont vendus, sur leur route de la foi, sous forme d'esclaves dotés de l'illusion de l'autodétermination par la grâce du consommateur
- Après notre colonisation impérialiste des siècles passés nous sommes réduits à la soumission comme l'Afrique bradée à la Chine avec la route de la soie et à la Russie avec Wagner
- Un débat de plus en plus ahurissant sur la "reprise en main" dérive son focus sur la transition climatique, mais par l'industrie de la gestion de l'Asset Management, du Moral Money et de l'investissement responsable

Le 5 janvier 2020 où personne ne parlait du Covid, ni de guerre en Ukraine ni de sécheresse déjà au mois d'avril, ni de nos 50% de centrales nucléaires fermées dont 15 pour cause de corrosion, j'annonçais les soaring twenties, les années-20 où tout explose.

Je décris online depuis 16 ans que l'EU obéissante à 100% à la globalisation heureuse de la concurrence-pure-et-parfaite du ruissellement-vers-le-bas de la main-invisible-du-marché-libre-et-non-faussé ne marche pas pour nous, pour les microchips des objets connectés, le blé, l'eau, la santé, le rail, les capots d'aspirateur, les tubes sans soudures, le lait maternisé, les FFP2.

Les générations heureuses ont extradé nuts & bolts en Chine, en Inde, comme des agents toxiques les chaines de production, de fournisseurs et de sous-traitants, le travail, le savoir-faire, l'ingénierie, la R&D en plombant l'empreinte carbone de la mise en orbite x-fois autour de la planète de toute cette heureuse boulonnerie stratégique. Mes étudiants en Master Grande École à l'EM-Strasbourg, la seule Grande École de management publique de France, étaient heureux et se prenaient, comme les "pères de l'Europe" avant eux, pour les nouveaux repères des ostéopathes de la société qu'ils jugeaient obsolète. Ils s'amusaient quand je leur expliquais déjà bien avant 1992 que ce sont eux les anciens en étant les gonfaloniers du drive for profit au taux de rendement opérationnel à 2 chiffres, et qu'ils fracassaient la planète socialement, climatiquement, industriellement, naturellement et financièrement. Ils adoraient répéter que leur "professeur est de gauche, mais avec lui on peut parler". Vent, vitesse, espace-temps et respiration sont financiarisés et vendus avec des pièces rapportées de très loin. 65.000 km pour un jeans ou bien en 10 ans la production de médicaments est passée de 80 à 10% et même à... 2% pour les médicaments d'hôpitaux dans notre pays [1]. Le "trou" de la Sécurité Sociale sert à faire fructifier dividendes et profits d'entreprises indiennes ou chinoises et de spéculateurs financiers.

Note(s)

  1. ^ Voir ci-dessous en annexe le Rapport d'Information du Sénat du 27 septembre 2018  ( 1 an et 1/2 avant la pandémie du Covid ) >>>
    "La vulnérabilité française et européenne aux pénuries des médicaments et des vaccins est aggravée par les profondes mutations de l'industrie du médicament.
                                                                      Dépendance jusqu'à 98% de l'Inde et de la Chine"

Lire la suite...

A quoi servent les investissements R&D si nous faisons tout fabriquer à 25.000 km d'ici. Avec leur Liberation Management boosté avec la production just-in-time des flux tendus sans stock et rythmé à la nanoseconde, cohérence des cycles et long terme n'entrent pas dans leur cycle d'études. Le long terme est toujours plus long que leur heureuse carrière professionnelle de déprédateur avec la foi de décideur pour faire du beurre. J'étais leur hurluberlu qui leur parlait de PIB fictif, furtif et d'initié, de leur oblation de l'humanité au nom du profit vénéré et de leur médaille miraculeuse, origine de toute bénédiction. J'étais linguiste, un bas-parleur avec du non-langage pour ces maîtres de la nov-langue. A les lire sur LinkedIn, certains parlent en ce moment subitement de reshore, maintenant que Pékin et Shanghai, Shenzhou sont claquemurés par la milice depuis 3 mois et qu'ils sont enchainés à leur tour sans pouvoir faire du business. A côté du marronnier "reshore" apparait "réindustrialisation" pour faire joli. "Reshore" et "réindustrialisation" n'ont pas ou jamais eu l'impulsion de devenir des secteurs linguistiques en tension, parce qu'ils n'ont jamais de support dans notre paysage audio-visuel, sociétal, parlementaire et industriel. Leur drive for profit conserve la primauté absolue. Il ne vous a pas non plus échappé que depuis 6 mois se répand le bruit jusque dans les quotidiens les plus intégristes que "le calcul du PIB est erroné et est à réformer". Il a été erroné depuis toujours parce qu'il délocalise les coûts de l'activité économique sur l'humanité planétaire à partir du moment où elle n'est qu'un seuil d'emmerdement pour les managers. Pour moi c'est une conscience qui m'anime depuis plus 50 ou 60 ans. Bientôt ils répéteront "on l'a toujours dit" et ils vous prendront toujours pour un demeuré globalosceptique qui n'y comprend rien au management.

Par exemple, Louis Renault avait dès 1935 volontairement collaboré avec Hitler et lui avait offert en 1940 les chaines de montage de son empire industriel. A la Libération, Louis Renault a été emprisonné, condamné par les Tribunaux pour crime d'indignité nationale, et ses entreprises ont été saisies et nationalisées. Par contre toutes nos industries collaborent avec la dictature fasciste de Chine qui organise de manière systémique l'internement en camps de concentration, l'extermination et le génocide des ئۇيغۇرچە Ouïghours et qui les chassent hors de leurs terres du Xinjiang. Tous nos managers collabos devraient être jugé pour crime d'indignité nationale comme Maurras et Pétain, même si régulièrement Macron veut les réhabiliter dans ses allocutions publiques pour s'attirer les faveurs des deux partis fascistes français et de leurs électeurs. Tout ceci devrait faire corps avec notre géo-conscience humaine, civique et politique. Le 29 XII 2020, l'Europe et la Chine avaient signé l'Accord Global sur les Investissements, alors que la Chine massacre le peuple musulman des Ouïghours 維吾爾 et en détient 1 million dans des camps de concentration. Juste 12 jours avant la signature de cet Accord sur les Investissements EU-Chine le Parlement Européen a condamné la Chine - ce qui ne lui coûte rien - dans sa Motion du 17 XII 2020 contre le travail forcé et le massacre des Ouïghours. Mais ce n'est pas grave, l'Europe catallactique nivèle avec élégance et bonbecs. Une fois vous comprendrez mon expression que j'ai inventée il y a 30 ans, celle du fascisme élégant. Un accord global sur les investissements est toujours ce qui précède la Grosse Bertha cannibale des Accords de libre échange de nouvelle génération comme le TTIP - TAFTA - EU-Mercosur - JEFTA - CETA tous adossés au Privilège de l'Investisseur et à la nécromancie du Travailleur.
[ voir en annexe Résolution du Parlement Européen du 16 XII 2020 sur le travail forcé et la situation des Ouïgours dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang (2020/2913(RSP)) ]

Entre ses Distancielles d'avril 2002 et les Législatives de juin, Macron-Saison 2, qui n'avait pas fait campagne jusqu'à présent, qui n'a toujours pas de programme connu, relie en azimut brutal le débat politique pour le plier et le monopoliser avec un mix de Bolloré-Lagardère/Ursula von der Leyen, la Présidente de la Commission Européenne. Plus il est dépourvu de plasticité comportementale, plus il fourbit ses menaces et fracasse: "élu" sans programme et par la Constitution "Président de tous les Français", il a violé la Constitution en convoquant pour les Législatives sous son chapiteau d'Aubervilliers les 577 candidats de sa garde présidentielle nuancée Renaissance-Ensemble pour la formater. En 2017 ➳ il parlait de son "hold-up sur la Présidence", en 2022 ➳ récidives multiples de désobéissance à la Constitution et discrimination de la nuance politique de son adversaire NUPES (ci-dessous Annexe n°2 et Rapport du Sénat sur la Circulaire Darmanin du 13 mai 2022). Macron n'est pas fan de l’État de Droit. Il en fait sa douleur narcissique, répète "moi seul a le droit d'avoir la tête au-dessus des autres" en visant le 1er ministre qui sortira des Législatives de juin. Le 1er Ministre n'est pas le fournisseur breveté des stock-options de Macron. En conformité avec la Constitution de 1958 de la Vème République le "Premier Ministre, issu de la majorité au Parlement, détermine et conduit la politique de la Nation". Je vote pour les gens qui n'ont rien, pour les jeunes, leur futur, je vote pour les Travailleurs, je ne vote pas pour moi.

Je signalais dans mon analyse du 27 mai 2017 que le binôme Macron / Commission de Bruxelles venait de s'inventer un nouveau jouet: le "Dialogue avec la société civile" pour faire bavarder à vide comme avec les barbotages de la "Convention citoyenne pour le climat" de Macron convoquée, réunie, flouée et méprisée pour 97% de ses propositions. Exactement comme avec le bidule qu'ils viennent de réinventer au Parlement Européen à Strasbourg le 09 et 10 mai 2022. Pour s'illustrer, Macron se sert mot à mot des points du programme LFI/UP/Nupes pour dire le contraire et casser, comme avec "planification écologique" qu'il répète et dont JLM est l'inventeur il y a plus de 10 ans (c'est prouvé historiquement). Ces secteurs linguistiques en tension "Planification" sans prédicat et "Planification" avec le prédicat "écologique", qui ont été insultées avec du Bolloré-Lagardère comme l'ultime insoutenabilité de l'être, ont même été épousées par le cerveau reptilien de Macron. Pour Macron et ses alumni, l'humanisme est une externalité économique à cantonner en dehors de tout process managérial étant donné que les habitants sur la planète ne doivent leur existence que dans leur fonctionnalité de consommateur. Chaque individu est leur rouage expansionniste. "Planification écologique" est pour ces alumni leur zoonose de plaisance distribuée de gré à gré entre gens qui se comprennent comme les maîtres des flux et les seuls détenteurs du superflu de l'activité économique. Ces alumni se sont trouvé et mutuellement offert cette nouvelle virevolte de vocabulaire, "Planification écologique", pour priver l'humanité du bien-être et de sa persévérance. Avec ce nouveau holdup de Macron nous nous trouvons de nouveau devant un événement phénoménologique qui maintient sur place la fondamentation, au sens dérivé de Heidegger, du mensonge du PIB fictif, furtif et d'initié avec l'irrationalité de système économique libéral du drive for profit. Je pourrais apporter une terminologie marxiste mais depuis ma naissance je suis rebuté par une mise en carcan des énergies et de la pensée. Le contreplaqué du carcan ne permet pas la conscientisation pour l'action consentie, commune et durable, mais ne projette qu'en avant la mise en abime du cadenas contre lequel nous ne savons même pas que nous butons sans nous rebuter. La conscientisation mènera aux urnes pour affirmer le choix de longue haleine dans une respiration apaisée. Ce n'est jamais le cas de Macron qui, sorti de sa bulle, s'est subitement découvert des urnes et des adversaires politiques dans son paradis financier et son marché idéologique. Les électeurs inscrits vont-ils reprendre l'abonnement Macron claque & collect pour 5 ans, comme aux P&L-2017 et aux Distancielles d'avril 2022. Je leur repose la même question depuis des années: Alors, misanthrope, dysanthrope, humaniste ou simplement fasciste? En Allemagne les fascistes font 10,3% des voix exprimées, en France 41,4% (44% chez les GJ). Notre pays aime puer et conspuer, ça ça a de la gueule, mais n'aime pas délibérer et assumer, c'est chronophage et le burkini à la piscine ou le slip dégueulasse d'un promu ministre par Macron sont plus préoccupants. La guillotine de la pensée est le palan du débat français.

Je vous renvoie à 3 de mes posts précédents >>>

Le devoir de mémoire, le devoir d'inventaire sur le système de désobéissance à tous Traités Européens commis par toutes les instances des Communautés Européennes allant jusqu'au Parlement Européen qui les cautionne, les couvre, les incite ou qui formule pour elles les parades à d'éventuels restes de contestation, s'imposent comme un sujet de thèse de doctorat et devrait être éclairé par une chaire d'université dans une faculté de droit. Ce n'est pas à un mariol de clavier d'un écrire les premières lignes. Mais rien ne sert d'être bien en chaire si l'esprit ne revient pas à nous. Avec le championnat d'Europe de paintball, Macron, les dirigeants européens et des Communautés Européennes veulent tous subitement "changer l'Europe". Ils se leurrent. Le 24 février 2022, Poutine l'a changée avant eux, tout seul et pour tous. Personne ne connait les traumatismes profonds que nous subissons tous, et comment et avec quelle ampleur ils vont ressortir et contre qui et contre quoi.

L'un des premiers plus violents actes de désobéissance aux Traités Européens était de désobéir aux NON, NEJ et NO de 2005. Quand JLM, le Parti de Gauche, LFI - La France Insoumise, Union Populaire et maintenant NUPES - Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale ont dans leur programme pour les élections Présidentielles et Législatives la Désobéissance aux Traités Européens au cas par cas, ils passent pour des "islamo-gauchistes de l'extrême gauche radicale bolchevique". Tous leurs contradicteurs ne les traitent plus de "trotskyste", plus personne n'en comprend le sens même si autrefois tout le monde n'en avait qu'une vague idée. L'essentiel pour eux est d'agonir d'injures contre ceux qui revendiquent une Désobéissance aux Traités Européens. Le roundup produit en ces cohortes de contradicteurs une bave qui est en même temps leur biostimulant qui leur évite de réfléchir à ce qu'ils disent, et un néonicotinoïde qui agit sur leur système nerveux central. Leur biodégradabilité quasi nulle, leur effet toxique persistant, leur diffusion généralisée dans le paysage sociétal, médiatique et parlementaire confèrent à la parole de ces contradicteurs la force du dogme en-dehors duquel toute vie est impossible, comme la démocratie est impossible en dehors des Traités Européens. Le précédent Président de la Commission Européenne, Jean-Claude Juncker, avait dit le 28 janvier 2015 dans un entretien au Figaro "Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les Traités Européens déjà ratifiés". Juncker l'avait déclaré après l'arrivée au pouvoir du 1er ministre grec Aléxis Tsípras du parti ΣΥΡΙΖΑ - SYRIZA.     Tsípras avait été élu sur son programme de sa coalition de gauche: 1) ne plus accepter l'austérité et la chute dans la très grande pauvreté imposées par l'Europe, 2) annuler la dette, 3) annuler le racket de la Troïka sur la Grèce après la crise de l'Euro de 2010 et la crise des subprimes de l'année Lehman 2008 et qui ont imposé une mise sous tutelle violente de ce pays par les cobelligérants déprédateurs de Société Générale / Deutsche Bank. En analysant le film de Costa Gavras "Adults in the room" j'avais exposé toujours de manière très documentée le triple-assassinat commis sur la Grèce avant et après la Crise des Subprimes de l'Année Lehman 2008. Le meurtre préliminaire était perpétré par Mario Draghi. Il était vice-président de la branche européenne de la banque d'affaires américaine Goldman Sachs et avait incité la Grèce à réaliser des opérations swap hors-bilan pour financer sa dette publique. La planète faisait pareil avec ce genre de "toxiques pourris irrécouvrables". Ces opérations sur produits financiers dérivés CDS/CDO, CDS Square, CDO Cube... ne sont nulle part sur la planète reportées en écriture comptable dans la comptabilité, elles sont OTC - Over The Counter, donc pas non plus reportées dans la comptabilité nationale de la Grèce. Eurostat est l'auteur du second meurtre commis sur la Grèce. L'information sur ces opérations OTC était, comme l'exige les Traités Européens, transmise à Eurostat qui les avaient couvertes et gardées pour elle. Eurostat est l'organisme européen qui surveille la comptabilité des États Membres de l'EU. Eurostat désobéit aux Traités Européens en cachant à la Commission Européenne, au Conseil Européen, au Parlement Européen et aux marchés financiers la situation comptable du budget réel de la Grèce, comme de tout autre pays, comme des banques, des investisseurs institutionnels, etc. Le 3ème assassinat de la Grèce était commis par la Troïka en 2015.

Ce triple assassinat sur la Grèce, et sur nous par ricochet sans que nous n'en percevions nos blessures létales et sans que nous n'en soyons guéris par une quelconque "résilience", est commis en outrepassant tous les Traités Européens. Outrepasser était le chic affairisme européen communautaire, mais ce n'était pas de la désobéissance aux Traités. Pour le vérifier vous avez mon analyse du 12 août 2020 >>> I want my Europe back - L'Europe catallactique, le Dumping Humain et le pishing intégral en bande organisée - "Adults in the room" de Costa-Gavras. L'EU est un catalogue des désobéissances systémiques aux Traités. La Désobéissance aux Traités Européens, celle qui est maintenant un point nodal du programme politique pour la gauche verte, écologique et sociale qui se reconnait en la NUPES, n'est assimilée mondainement qu'à une arme de destruction massive contre l'Europe sans que la question ne soit posée, si tout Traité Européen ou la manière de s'en servir avec plus ou moins de zèle allant jusqu'à l'effacement, n'a pas été une destruction de la zone européenne totale ou à des degrés variables. Et voilà, vous me retraitez de tous les sales noms. Pour vous chauffer les oreilles, puisque vous ne voyez pas du constructif dans la Désobéissance, je vous donne l'exemple de Macron Saison 1.

Le Parlement Européen avait condamné Macron le 14 février 2019 pour ses actes de désobéissance 1) aux Traités de l’Union Européenne, 2) et notamment aux Articles 2, 3, 4, 6 et 7 du Traité sur l’Union Européenne, 3) à la Charte des Droits Fondamentaux de l’Union Européenne, 4) à la Convention Européenne des Droits de l’Homme (CEDH), 5) et à la Jurisprudence de la Cour Européenne des Droits de l’Homme. Macron, alter-financialiste, n'est pas poussé par un élan humaniste, il ne sait pas ce qu'est l'altérité. La France, par la faute de Macron, a été condamnée par la Résolution 2019/2569 (RSP) du Parlement Européen qui est appuyée sur le Droit à manifester pacifiquement et sur l'usage proportionné de la force et sur les répressions policières et judiciaires contre les manifestants et les journalistes lors des manifestations de Gilets Jaunes contre la précarité, la casse du Code du Travail et la réforme des retraites BlackRock-Macron.

En ayant les yeux tournés sur l'Ukraine depuis le Parlement Européen de Strasbourg, Macron, qui ne sait pas gérer la politique intérieure de notre pays autrement que par les bombes du 49-3 et des Ordonnances et par les LBD et autres ustensiles de dissuasion massive policière et judiciaire, vient de s'inventer le 9 mai 2022 un nouveau jouet pour briller dans son universalité: "la création d'une communauté politique pour intégrer l'Ukraine et d'autres démocraties, pour ouvrir une réflexion historique sur l'organisation de continent et parce que l'Union Européenne ne peut pas être à court terme le seul moyen de structurer le continent européen".

Dans mon post précédent 2017-27 - Macron ➳ LBD ➳ Gilets Jaunes ➳ Condamnations par le Parlement Européen, l'ONU, le Commissaire aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe je vous ai rappelé que toutes les Organisations internationales de la planète ont condamné nominativement la France pour sa gestion violente des manifestations du samedi d'octobre 2018 jusqu'à la mise sous cloche du pays début 2020 avec le 1er lock-down total en réponse au Covid. Le Covid a été une aubaine pour Macron, il n'y avait plus personne dans les rues et il y avait interdiction de tout rassemblement. Je connais même des dirigeants syndicalistes qui disent "nous avons stoppé la réforme des retraites". Avec Macron la France avait été rétrogradée au 33ème rang des pays démocratiques dans le classement RSF - Reporters Sans Frontières. Les 3 premières années du quinquennat de Macron, la France avait été condamnée par l'ONU, par le OHCHR - Haut Commissariat de l'ONU aux Droits de l'Homme, par le Conseil de l'Europe, par le Parlement Européen, par la DROI - Sous-Commission Droits de l'Homme du Parlement Européen, par le Commissaire aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe, par Amnesty International, par LDH - Ligue des Droits de l'Homme et elle a même été interpellée par la Commission Européenne, etc... pour sa gestion violente armée de LBD et pour sa répression judiciaire contre les manifestations des Gilets Jaunes et contre les opposants à la réforme Macron-BlackRock des retraites et à la casse du Code du Travail, pour ne citer que quelques zones de pullulation de Macron.

Ne nous voilons pas la face, la désobéissance aux Traités Européens est un tournoi communautaire de paintball depuis que l'Europe a commencé à recoller ensemble ses morceaux cassés sans n'avoir jamais réparé et construit autre chose qu'une association européenne de libre échange active dans un marché commun quoiqu'il en coûte pour ses Travailleurs et ses habitants. Joh, j'exagère de nouveaux avec mes formules, mon sabir et mon art de la fugue et du contre-poing. Macron veut "structurer le continent", mais de préférence en dehors de l’État de Droit dont il n'est pas fan. Nous l'avons vu avec les affaires intérieures de notre pays quand il n'a pas envie d'écouter ses habitants qu'il "emmerde" (sic). Idem avec les affaires intérieures d'autre États Membres de l'EU.

Le 10 mai 2022 à Berlin avec le chancelier Olaf Scholz, Macron compare l'Europe à un "syndic de copropriété" et les petits États Membres à la "rue" en dénonçant le système d'adoption à l'unanimité des décisions européennes: "Nous sommes le seul syndic de copropriété qui s’interdit de se réunir en syndic de copropriété, il faut toujours inviter toute la rue". C'est une autre manière de redire, mais cette fois-ci à tous les habitants de l'Europe, qu'il les "emmerde". Cette phrase de Macron, admirée consensuellement dans les médias français (mais pas en Europe), n'est qu'une violente philippique qu'il adresse à nous tous, habitants de l'Europe. Un syndic de copropriété ne regroupe que les possédants propriétaires qui s'occupent des gouttières de l'immeuble, des portes et serrures, de la salubrité du local des poubelles, de l'isolation thermique et sociale selon les normes agréées. Il ne regroupe que les copropriétaires et évidemment pas les passants. Cette philippique est un oxymore. Macron dit que les petits États Membres doivent se taire et que leur parole est inférieure à celle de la France, "pays des lumières", ou de l'Allemagne. Macron dit que les décisions européennes dans le cadre des Traités Européens ratifiés ou dans ceux à venir, sont des poulpes modulables en fonction des courants, des petites affaires privées d'un club, d'une amicale et surtout des lobbies qui ne perdent pas de temps à bavarder. Macron prône la Désobéissance aux Traités, l’insoumission, la non reconnaissance des parties signataires. Mais ceux qui ont depuis des années dans leur programme la Désobéissance aux Traités Européens au cas par cas sont des islamo-gauchistes d'extrême gauche radicale bolchevique. La vraie et affichée Désobéissance aux Traités est de mettre sur la table clairement et publiquement ce qui existe de toute façon dans l'EU: l'opt out, l'opting-out, l'option de retrait, l'exemption, la non-participation, la mise à l'écart ou l'affranchissement par rapport au Droit Européen. La terminologie est riche, en français, mais l'esprit de la chose ne nous vient pas, même avec un traducteur assermenté. Il y a en Europe plus de... 2100 opt out. Et une grande dyscalculie pour en faire l'inventaire.

Macron avait scandé devant le Parlement Européen en décembre 2022 pour inaugurer sa Présidence de 6 mois de l'EU les "valeurs de l’État de Droit et du respect des Libertés démocratiques". Il voulait oublier que lui et d'autres candidats aux Présentielles de 2022 comme l'ancien Commissaire Européen aux Marchés, Michel Barnier, et les 2 fascistes français en vogue, projetaient de sortir partiellement notre pays de la Convention Européenne des Droits de l'Homme et de la Cour Européenne des Droits de l'Homme. Pour Macron, Barnier et leurs collègues du même bord "pour les questions sécuritaires la France doit déroger à la primauté du droit européen". Cet opt out est le prémisse du fascisme, mais il est pour Macron et ses sosies la meilleure façon d'emmerder la condamnation du 14 février 2019 votée et adressée à la France sous forme de Résolution par le Parlement Européen. Macron en fait sa douleur narcissique, lui "seul a le droit d'avoir la tête au-dessus des autres", comme il a déclaré hier en visant le 1er ministre qui s'imposera après les Législatives de juin. Tout glisse dans la modernité et l'élégance du fascisme just-in-time à la française qui dépasse l'accoutumance au non-droit et au non-État de Droit et qui rejoint la Désobéissance aux Traités Européens pour satisfaire à de viles opportunités de clan et de portes monnaie.

La désobéissance aux Traités se pratique en Europe "Unie" avec fureur strictement à tous les niveaux: - le refus d'obéir à l'interdiction de raccourcir la queue des boxers à leur naissance, - le refus de supprimer le dumping fiscal de l'impôt sur les sociétés comme en L, NL, IRL, Écosse qui orchestrent l'évasion fiscale et la concurrence déloyale, déprédatrice et faussée entre les États Membres, - le refus d'interdire le Glyphosate en F, - le pilonnage de l’État de Droit comme avec Macron en F et les fascistes Viktor Orbán en Hongrie et Duda/Kaczyński en Pologne.

Quand on est dépourvu de sens civique on soutient officiellement ceux qui désobéissent aux Traités Européens:  je vous explique depuis plus de 10 ans et encore le 21 juillet 2020 dans mon analyse >>> Plan de Relance, la Nuit des Petits Couteaux: l'Europe catallactique enterre l'État de Droit / Unanimité en faveur des régimes fascistes de Hongrie et de Pologne que Macron et ses homologues du Conseil Européen avaient officiellement adoubé les régimes fascistes du PiS de Pologne et de Viktor Orbán de Hongrie pour garantir le "Deal" à l’Europe catallactique. Ces deux fascistes avaient violemment fait du chantage pendant les 4 jours de négociation en menaçant de partir "en claquant la porte si le plan de relance européen devait être lié à la Clause de Conditionnalité du Respect de l'État de Droit et si la Procédure selon l'Article 7 en cours contre la Hongrie et contre la Pologne était maintenue". Plusieurs procédures contre ces deux pays fascistes sont pendantes devant la CJUE - Cour de Justice de l'Union Européenne et devant la CEDH - Cour Européenne des Droits de l'Homme depuis plus de 10 ans, et ni Macron ni personne ne s’était attaché à les faire aboutir.

Les  États Membres, leurs Chefs de gouvernements et Présidents se font entre eux la concurrence libre et non faussée de la désobéissance aux Traités Européens. Mais les organes de l'EU, la Commission Européenne (un genre de Conseil des ministres avec des Commissaires) et le Conseil Européen (un enclos pour chefs de gouvernements et présidents) pratiquent s'il leur chante la désobéissance aux Traités Européens. Le 24 février 2022 à 0 heure la qualité de toute personne d'Europe s'est considérablement bonifiée: nous sommes subitement Occidental. Mais pas que, nous avons été requalifiés en co-belligérants dans la lutte de classes sociale. Non. Pas de l'ancienne Lutte des Classes, nous sommes tous heureux profiteurs incontestables du libre-échange et de la libre circulation des biens, des services, des capitaux et des personnes. Flûte, nous sommes des cohortes d'insectes passants dans un fouillis européen qui ne trouve pas de fonctionnement homogène. La présidente de la Commission Européenne, Ursula von der Leyen, s'est prononcée dans un discours à Strasbourg devant Macron et le Parlement Européen le 9 mai 2022 pour "une Modification des Traités de l'UE si nécessaire et l'abandon du vote à l'unanimité des 27 Pays Membres dans des domaines clés. J'ai toujours soutenu que le vote à l'unanimité dans certains domaines clés n'a tout simplement plus de sens." Elle s'est dit "prête à réformer l'UE, y compris en changeant les Traités si nécessaire". Miss et Mister opting out, un bel dì, vedremo, levarsi un fil di fumo. Juncker a dû attraper l'urticaire du palais entre deux cuites. La libido constitutionnelle subite de Macron est sa linguistique électorale, il veut prendre à son compte à bon compte cette "Désobéissance aux Traités Européens". En une courte enjambée il veut faire la nique à LFI, UP, NUPES - Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale. Macron cherche à ne pas devenir lui-même la "rue" du Parlement français. Il ne voudrait pas endosser le costume du dédain que lui renverraient le Parlement et tout le pays, il est homme de décision. Il ne veut pas avoir à "juste traverser la rue pour chercher un emploi". Il est propriétaire majoritaire du syndic de copropriété France. Avec du recul sa "start-up nation" était presque plus drôle.

Dans l'histoire de l'EU le 14 juin 2006 est le signe le plus fort adressé à 3 pays de l'Europe, que, quoi qu'il en coûte, la Désobéissance aux Traités Européens détermine le plan. J'avais écrit le 29 juin 2006 >>> Putsch UMP/UDF à Strasbourg: les eurodéputés français annulent le NON du Référendum du 29 mai 2005. Dès le 06 VI 06 j'avais défini la ligne éditoriale de mon site. Je me cite >>> Les eurodéputés, UMP et UDF français rejettent le résultat du référendum sur la Constitution EU lors d'un vote le 14 juin 06 au Parlement de Strasbourg. Les eurodéputés ont annulé les NON français et hollandais par deux votes au Parlement Européen avec l'injonction donnée à la France "de faire revoter d'une manière ou d'une autre" le TCE. Ces députés ont voté "pour" une résolution exigeant que la France remette la Constitution européenne "telle quelle" sur les rails de la ratification dès 2007, dès que le calendrier politique le permettra. De plus, est c'est bien plus arrogant et incroyable encore, ils ont voté "contre" un amendement rappelant la règle de l'unanimité pour la ratification et du respect pour les votes français et néerlandais. Texte officiel de la Résolution du Parlement européen sur les étapes futures de la période de réflexion et d'analyse sur l'avenir de l'Europe du Parlement Européen. Il s'agit cette fois-ci de la proposition de la Résolution "Jo Leinen" (PSE, nom du Président de la Commission des Affaires Constitutionnelles - AFCO) relative à la seconde phase de "réflexion" sur l'avenir institutionnel de l'Union. Nous sommes face dans ces manœuvres de détournement à l'ignorance du droits des Traités au travers de laquelle les dirigeants européens se permettent de s'abstenir de tirer les conséquences juridiques des référendums. <<<

Avec le référendum sur le TCE - Traité Constitutionnel Européen la France, la Hollande et l'Irlande avaient voté NON, NEJ, NO (pour des raisons très différentes). Le 14 juin 2006, il s'agissait comme hier au Parlement Européen de Strasbourg avec Macron et Ursula von der Leyen de "l'Avenir de l'Europe". Par la suite, le Traité de Lisbonne, aussi appelé Traité modificatif ou Traité Simplifié Européen - TSE, n'était dans son Titre III que le TCE, selon la déclaration même du président français Giscard d'Estaing. L'Europe se donne à chaque étape de sa conglomération tous les moyens pour désobéir à ses électeurs inscrits et à ses habitants. Le 14 juin 2006, les euro-députés avaient à se prononcer deux fois sur la Résolution Leinen (Source: Parlement européen). Le Parlement Européen 1) "rappelle que le Traité établissant une Constitution pour l'Europe signé à Rome le 29 octobre 2004 ne peut être appliqué sans ratification à l'unanimité" 432 "CONTRE" et 145 "POUR" et 2) "exprime solennellement son respect pour le choix démocratique de la France et des Pays-Bas d'avoir voté NON"  >>> 453 "CONTRE" et 127 "POUR". Par voie démocratique dans la procédure de vote, le Parlement Européen avait décidé avec une majorité de 72% de ne pas reconnaître les référendums sur les Traités Européens. En France le Congrès de Versailles du 4 février 2008 avait validé cette Résolution Jo Leinen du Parlement Européen en faisant passer en force le Traité Simplifié Européen qui n'était « qu'un copié-collé du TCE », selon les propos même de Valéry Giscard d'Estaing, surtout le Titre III. J'avais voté NON parce que je veux une EU fiscale et sociale.

Le 5 décembre 2008 je rappelais dans Elections Européennes 2009 - Traité de Lisbonne et Libre circulation des capitaux - Retour du Titre III du TCE que selon Valéry Giscard d'Estaing, qui dirigeait les Conventionnels pour rédiger le Projet pour le Traité Constitutionnel Européen, "le Traité de Lisbonne reprend 97% du TCE". Le Traité de Lisbonne a été rédigé 1) en deux mois 2) à huis-clos 3) sans consultations 4) et sans débats. Désobéissance au Traité? Le Conseil Européen des 21 et 22 juin 2007 avait décidé du principe de la rédaction d’un nouveau traité européen. Deux mois plus tard, la présidence portugaise remettait le projet de texte qui avait été adopté les 18 et 19 octobre 2007 par les gouvernements européens et signé le 13 décembre 2007 à Lisbonne. Ces rédacteurs du Traité de Lisbonne, dit Traité Simplifié Européen, n'avaient même plus la "toge" des conventionnels du TCE. La Concurrence libre et non faussée du Titre III du TCE était reprise plusieurs fois telle quelle dans le Traité de Lisbonne. Tous ceux qui disent que ce principe a été enlevé dans la forme et dans le fond sont des menteurs, des manipulateurs, des populistes financiaristes. Quand ceux-ci sont au pouvoir il y a de l'abus de position dominante. <<< Je vous recommande la lecture de mes six analyses sur le Traité de Lisbonne et ce Titre III. C'est à partir de là que l'Europe, ses dirigeants nationaux du Conseil Européen, la Commission Européenne, le Parlement Européen ont décidé que l'Europe ne restera qu'un marché commun avec plus de § qui laissent ses gens dans la "rue". Une zone de pullulation du libre-échange sans une Europe fiscale et sociale, n'est pas une Europe, c'est un circuit processionnaire dans une foire-expo.

Vouloir comme dans la grandiose déclaration d'hier de Macron au Parlement Européen un "syndic de copropriété" qui n'adopte plus ses Traités à l'unanimité mais à la majorité qualifiée, ou outrepasser et contourner les référendums ou les Traités revient au même. Il leur faut booster le business de l'Europe catallactique, même en adoubant les fascistes Viktor Orbán en Hongrie et Duda/Kaczyński en Pologne. Je reprends: la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'est prononcée dans un discours à Strasbourg devant Macron et le Parlement Européen le 9 mai 2022 pour "une Modification des Traités de l'UE si nécessaire et l'abandon du vote à l'unanimité des 27 Pays Membres dans des domaines clés. J'ai toujours soutenu que le vote à l'unanimité dans certains domaines clés n'a tout simplement plus de sens." Elle s'est dit "prête à réformer l'UE, y compris en changeant les Traités si nécessaire". Le 21 février 2022, 3 jours avant la guerre d'annexion de Poutine, j'avais écrit dans mon analyse >>> Ukraine - Слава Україні | Voyage au Trou du langage - La Réunification des Andrènes | Le Mur perdu des "farm commodities", de l'EU, des Ukrainiens que >>> faire aboutir la procédure pour imposer le respect de la Charte Européenne des Droits Fondamentaux et Sociaux est, aux yeux de nos gouvernants européens, le déni du core business de l’EU, de la libre circulation des biens, des capitaux, des personnes, de tout et de plus encore, et le déni de ladite concurrence-libre-et-non-faussée. Ce n'est que maintenant en janvier 2022 que la CJUE et la CEDH ont donné suite, après plus de 10 ans, à la procédure mise en place contre les régimes fascistes de Pologne et de Hongrie par l'Article 7 de la Clause de Conditionnalité du Respect de l'Etat de Droit pour l'obtention des financements de l'EU. En réaction à ceci, il y a juste deux semaines en février 2022, le fasciste Viktor Orbán avait officiellement exprimé qu'il engagera la sortie de la Hongrie de l'EU et se rapprochera de la Russie. Avec la Clause de la Conditionnalité du Respect de l'Etat de Droit et de sa grave violation depuis plus de 10 ans, des sanctions financières doivent maintenant être prises contre la Hongrie et la Pologne, encore faut-il que... Ursula von der Leyen, Présidente de la Commission Européenne, accepte de prendre les mesures qui s'imposent conformément aux Traités Européens. Quelle aubaine pour la Pologne et la Hongrie, l'EU est un labyrinthe décisionnel auquel on peut faire dire en même temps tout et son contraire, il y a assez de pantins à leur service. <<<

D'une manière ou d'une autre l'EU préfère avoir à bon marché une zone de connivence et d'accointance en détournant comme toujours son visage de ce qui diffère de sa Charte Fondamentale, au profit du profit à faire. La Charte des Droits Fondamentaux de l'Union Européenne est pourtant devenue contraignante (sur le papier) avec l'entrée en vigueur du Traité de Lisbonne en 2009, ce Traité "simplifié", qui a torpillé le NON, le NEJ et le NO au TCE du référendum de 2005. J'avais écrit ce 21 février 2022 que grâce à la suspension par l'EU des sanctions contre les pays fascistes de la Hongrie et de la Pologne, tous les partis fascistes des 27 et en France le parti fasciste canal historique et le parti fasciste relooké se frottent les mains. Pour eux, c'est une confirmation de la légitimation que les 27 et le Conseil Européen avec Charles Michel leur ont accordée le 21 juillet 2020 avec le Plan de Relance européen. Viktor Orbán ne se distanciera pas de ce qu'il a construit méthodiquement en Hongrie depuis plus de 12 ans, son État fasciste avec sous son autorité la Justice, la révocation du Conseil constitutionnel hongrois, les médias, les universités, la police, les fonctionnaires, l'église. J'avais aussi écrit que l'EU, après la déclaration ambigüe de Viktor Orbán après le début de la guerre d'Ukraine le 24 février 2022, ne verra aussi que du feu au revirement simulé du fasciste de Hongrie Viktor Orbán et le comptera parmi les siens comme depuis 10 ans. Vont suivre dans les prochains jours Andrzej Duda et Jarosław Kaczyński de la Pologne fasciste du PiS. Comme la Pologne est le pays d'Europe qui accueille avec plus de 5 millions la plus grande partie des Ukrainiens en exode, les 27 et l'Europe vont la sanctifier tout comme la Hongrie, et vont de nouveau oublier la Conditionnalité du Respect de l'État de Droit à leur égard, et vont en profiter pour ouvrir encore plus grand la fenêtre d'Overton. Ursula von der Leyen s'est donc sauvée elle-même, les budgets européens, les plans de relance, etc pourraient donc ne plus être votés à l'unanimité, ce qui évitera les vociférations et chantages publics de "claquer" la porte, et du coup on ne parlera pas non plus de la Conditionnalité du Respect de l'Etat de Droit liée aux dotations et financements européens accordés depuis la Commission Européenne aux États Membres de l'UE. Cette désobéissance modificative du Traité Européen sur le Fonctionnement de l'Union permettra d'éviter les débats chronophages et cacophoniques sur l’État de Droit et qui se la ramènent à tout bout de champ. Je suis l'inventeur de la formule >>> I want my Europe back. Mais Viktor Orbán veut soutirer encore plus de l'Europe et il fait un nouveau chantage en s'opposant à l'embargo contre le pétrole russe décidé par la Commission et le Conseil Européens.

Le 12 décembre 2020 je vous ai illustré la cacophonie des Communautés Européennes quand il s'agit de voter le budget européen, à l'unanimité >>> Budget de l'Union Européenne: l'Europe déconfine dans la joie le fascisme just-in-time de Viktor Orbán de Hongrie et de la Pologne du PiS - Échec et mat pour la démocratie. L'Accord sur le budget européen 2021-2027 est un fake échafaudé autour d'une Déclaration Interprétative sans valeur juridique que les 27 n'avaient pas l'obligation de signer. L'Exécutif et le Législatif européens se sont inclinés devant la Hongrie et la Pologne. Ceci n'est pas un fake. Avec 78,9%, le Parlement Européen a formellement approuvé l’Accord sur le budget européen 2021-2027 par 548 voix pour, 81 contre et 66 abstentions. C'est pourtant le Parlement Européen qui avait remis sur le tapis en novembre 2020 la Conditionnalité du Respect des Droits de l'Homme et de l’État de Droit liée à l'attribution des fonds européens aux États-Membres. Avec 78,9% de votes positifs pour cet accord illibéral les euro-députés ont approuvé dans la joie leur propre absence de conscience civique. Vous pouvez contrôler et incriminer leurs votes sur VoteWatch.eu. Bien que le Parlement Européen ait voté le 26 novembre 2020, à 43% contre et 48% pour la Motion "Situation of Fundamental Rights in the European Union - Annual Report for the years 2018-2019" avec une certaine circonspection indiquant qu'il faut mieux faire, ce même Parlement Européen a adopté la position juste inverse en votant juste 2 semaines plus tard à 78,9% pour le budget européen pluriannuel 2021-2027 qui sape les Droits de l'Homme et l’État de Droit dans la totalité de la zone de chalandise des 27 États-Membres de l'Union Européenne.

Si quelqu'un annonce dans son programme pour les Législatives de juin 2022 qu'il allait bloquer certains prix ou imposer une baisse, il sera immédiatement traité en France d'islamo-bolchewokiste, ou de "communautariste" par Macron, le pdt répété, en contradiction avec sa subite envie de modifier les Traités qu'il a signifiée à la face du monde le 9 et 10 mai 2022. Prendre la main sur des prix est une violation des Traités européen qui garantit la libre circulation dans l’EU et la liberté aux marchés de déterminer les prix. Par contre l’EU soutient une énorme absurdité pour le marché de l’électricité. Le prix de l'électricité est calculé... sur l'unité de production la plus chère qui est généralement la centrale à gaz. Et quand le cours du gaz augmente, le prix du kw/h augmente, même celui produit par des sources durables. Ce calcul résulte du mécanisme européen d'ajustement des prix. C'est pourquoi l'Espagne et le Portugal viennent de bloquer depuis une semaine le prix de l'électricité. D'ailleurs Macron s'est aussi subitement senti de nouvelles poussées de désobéissance envers les Traités européens et a annoncé que ce « mécanisme européen d'ajustement des cours de l’électricité sur le marché de gros européen est obsolète et doit être renégocié. »

Un autre exemple ordinaire est celui de la BCE - Banque Centrale Européenne. Je vous expose depuis l'année-Lehman 2008 et ladite Crise des Subprimes que la BCE viole ses Statuts qui lui sont conférés par le Pacte de Dublin et le Traité de Maastricht+. Depuis 14 ans, la BCE est en désobéissance aggravée et constante des Traités Européens en ayant racheté les dettes pourries, toxiques et irrécouvrables des banques dues à leur spéculation financière sur des dérivés financiers. De manière totalement discriminatoire, la BCE n'a pas racheté les toxiques à la Grèce, mais lui a accordé des prêts pour le rachat des dettes bancaires que la Grèce rembourse à la Société Générale, BNP Paribas, la Deutsche Bank, la Kommerzbank. Cette discrimination européenne est une autre désobéissance des Traités Européens. Depuis 14 ans, la BCE, mais aussi nos banques centrales et nos gouvernements ont dilapidé les moyens financiers à leur disposition, mais aussi l'argent de l'impôt et les rentrées des contributions sociales liées aux salaires; ils ont dilapidé leur indépendance et leur crédibilité au profit exclusif du séparatisme financiariste des investisseurs et spéculateurs. Ce choix délibéré de la BCE de favoriser le système financier et bancaire au détriment des économies nationales et des habitants de l'Europe est une désobéissance aux Traités Européens. En plus de la BCE qui viole de son côté sans pause depuis 2008 Pacte de Dublin et Traité de Maastricht, tous les Etats-Membres de l'EU ont désobéi au Traité de Maastricht en le violant 173 fois depuis qu'il est entré en vigueur en ce qui concerne la politique et la rigueur budgétaires.

Pour l'Europe, la seule question perpétuelle est de savoir comment offrir un parachute doré aux banques systémiques, toutes en faillite technique encore en 2022 et depuis 2008, avec à leur tête la plus grande banque du monde la Deutsche Bank du point de vue de sa somme bilanaire, sans modifier les Traités Européens, sans modifier le Pacte de Dublin instituant l'Euro et ses mécanismes. Avec l'aubaine du Covid-19, l'Europe, qui a toujours su comment désobéir aux Traités Européens sans les faire renégocier, a inventé la méthode du Quick Fix Réglementaire du Paquet Bancaire. Le Quick Fix est une autre disposition dans le fonctionnement de l'EU, qui n'est pas prévue dans les Traités Européens, et par laquelle le Parlement Européen valide des plans successifs de "coup de pouce aux banques". Les eurodéputés adoptent en commission depuis 2008 des "plans allégeant temporairement les contraintes réglementaires sur les banques pour les aider à soutenir la relance de l'économie". Le Parlement Européen s'octroie régulièrement depuis 2008 le droit d'autoriser le système financier et bancaire à désobéir aux règles prudentielles comptables et à rester dans leur zone de confort spéculatif financier, dans leur stress comme avant la crise de 2008 et comme depuis la crise de 2008. Quick Fix est la terminologie officielle et non pas une formule digne du Cabaret Rhénan. Redevenons sérieux, depuis 2008 la BCE viole ses statuts avec Jean Claude Trichet, Mario Draghi et maintenant Christine Lagarde. Depuis 2008 la BCE manipule strictement TOUS les Stress Tests des banques en cachant que toutes les banques systémiques ne sont jamais ressorties depuis 2008 de leur faillite technique. Depuis 2008, toutes les Communautés Européenne et le Parlement sont non seulement complices de cette désobéissance en bandes organisées face aux Traités Européens, mais ils la favorisent, ils l'incitent, ils l'amplifient. Aucune révision, aucune modification, aucune renégociation à l'échelle européenne n'a eu lieu. Oh, pardon! On en bavarde à Davos, aux Conférences Bilderberg, à bxl, à l’Élysée entre gens qui comprennent qqch aux banques. Le Quick Fix est toujours accompagné de l'adjectif "réglementaire" pour se dispenser de passer sous les fourches caudines des derniers citoyens européens encore dotés d'un humanisme d'aujourd'hui et d'avenir.

La BCE, dont les statuts ont été instaurés avec le Pacte de Dublin agit de manière illégitime jusqu'à maquiller le stress-test des banques. La BCE est depuis l'année Lehman 2008 l'organe européen le plus puissant qui fonctionne sans nous et par-dessus nos têtes dans ce capitalisme fossile. A côté de son rôle monétaire et fiscal de Banque Centrale Européenne, la BCE s'est de surcroît arrogée une extension de ses compétences sur la gouvernance économique et sociale des pays européens. Dans les statuts, la BCE ne dispose pas du droit de contraindre les politiques budgétaires et réglementaires, la flexibilisation du travail, les privatisations, la "Règle d'Or", les réformes socio-économiques des États européens pour aucune desquelles elle n’a un mandat. La BCE désobéit aux Traités Européens, s'est émancipée de ses compétences monétaires et fiscales initiales restreintes de la stabilité des prix (et du NAIRU, et du carry-trade européen) et impose des politiques strictes d'austérité en altérant de manière très profonde le fonctionnement démocratique des pays européens. A cause du principe de l'Indépendance des banques centrales, la BCE ne doit que rendre compte de ses activités lors du "Dialogue monétaire" trimestriel devant la Commission économique et monétaire où elle expose ses "mesures d'orientation non-traditionnelles". Si c'était LFI, UP ou NUPES ou un 1er ministre de l'après juin 2022 qui prenait des "mesures d'orientation non-traditionnelles" en désobéissance aux Traités Européens, le mondain parisien le traiterait de "islamo-bolchévo-gauchiste". Comme je vous l'ai écrit plus haut, les Traités Européens et ce que l'on en fait détruisent l'Europe et les Petites Gens. Le Parlement Européen ni aucun autre organe européen ou national n'est investi d'aucun pouvoir de contrôle a posteriori de la BCE et ne peut donner d'instruction à la BCE. La légalité de ses actes n'était pas une question existentielle pour Mario Draghi qui dans son discours clôturant l'année 2014 avait dit: "Croyez-vous que nous irions perdre notre temps à discuter de choses qui sont illégales?".

Cette illégitimité pouvait parfois être vaguement ressentie comme gênante, et c'est pourquoi l'Europe a inventé la méthode du Quick Fix Réglementaire pour légitimer à ses yeux la primauté de la protection bancaire qu'elle place dans sa couveuse. C'est pourquoi j'ai inventé dès 2008 la notion d'Europe Providence Bancaire. Mais n'oubliez jamais que depuis l'année-Lehman 2008 la BCE, en totale violation de ses statuts définis par le Traité de Maastricht, le Traité de Lisbonne et le Pacte de Dublin, a offert gratuitement en une 20aine de plans cumulés (opérations "Grosse Bertha" et "Bazooka", OMT, LTRO, Emergency Liquidity Assitance...) plus de 17.000 milliards d'€ aux banques privées, même aux banques du Royaume-Uni qui ne fait pas partie de la zone-Euro. Ces liquidités du Plan de relance des banques de l'après-Crise des Subprimes de 2008 encore versées aujourd'hui en 2022 et depuis 14 ans n'ont rien à voir avec le Plan de relance de l'après-Covid-19 destiné à soutenir l'économie réelle. Ces € 17.000 milliards sont un gouffre qui ont détruit l'Europe. Ils sont le plus grand transfert de la dette privée vers la dette publique de toute l'histoire de l'Europe continentale, dette privée criminelle due à la spéculation hors-sol sur les dérivés financiers. Avec cette somme galactique de € 17.000 milliards qui représentent le PIB annuel de l'Europe y compris la GB, la BCE a racheté et rachète depuis 2008 aux banques, assurances et investisseurs institutionnels leurs toxiques, leurs cadavres pourris et irrécouvrables générés spontanément par leur spéculation criminelle sur les produits financiers titrisés CDS/CDO, etc. Le Plan de Relance de l'après Covid de seulement € 750 milliards est financé à moitié... en prêts aux Etats Membres et en compressions budgétaires européennes. L'Europe organise un double racket en couvrant la totalité des pertes bancaires dues à leur spéculation criminelle sur les toxiques, et en se conduisant comme un usurier envers ses Etats Membres et en leur infligeant une croissance de... leur dette publique. Les banques ont reçu de la BCE plus de € 17.000 milliards sans contrepartie ni obligation de remboursement, mais les Etats doivent se financer sur les marchés financiers aux conditions du marché et en fonction du ranking de EY, S&P, Deloitte & Touche, Bloomberg et d'autres portes monnaie.

La BCE rachète toujours aujourd'hui en 2022 pour 60 milliards d'€ par mois aux banques européennes et britanniques leurs cadavres qui ne cessent d'être toujours mis à jour depuis leurs caves, leurs badbanks, leurs "actifs cantonnés" ou qui ne cessent tout simplement d'être créés à nouveau avec la poursuite des programmes bancaires de mises sur les marchés de ces produits financiers titrisés spéculatifs moisis. Mais en plus l'Europe des Commissaires et la BCE n'ont jamais exigé et n'exigent toujours pas des banques systémiques universelles (dépôts, assurances, investissements en nom propre) leur démantèlement et le Contrôle et la Réglementation de leurs marchés financiers criminels. Le programme prudentiel Bâle III de la BIS - Banque Internationale des Règlements qui aurait été destiné à assainir et prendre en main l'enfer financier et de ces banques a non seulement été complètement dilué mais a été prorogé d'année en année ou encore plus simplement enterré directement par la Commission Européenne qui ne prend pas soin de la pérennité et de la persévérance humaine, mais qui est affairée à amplifier et à consolider le Dumping Humain.

La Commission Européenne a argumenté sa volonté de ne pas appliquer les nouvelles normes prudentielles Bâle III en affirmant que les banques systémiques vont bien. En réalité les banques systémiques sont toutes en faillite technique depuis 2008 et jusqu'avant l'éclatement de la pandémie du Covid-19 en mars 2020 il n'y avait aucune perspective d'amélioration. Par exemple l'action de la plus grande banque du monde de par sa somme bilanaire, la Deutsche Bank, a perdu presque 100% et ne vaut plus que entre 4 et 7 € au lieu de 105 € en 2007 (graphique à droite pour cette période / 9,31 € au 11 mai 2022, elle ne se redresse plus depuis 14 ans, cette banque est morte). En une seule image vous voyez que ces Plans européens de "ruissellement vers le bas", de résilience des banques de la BCE n'ont servi qu'à dilapider les moyens financiers de la Banque Centrale Européenne, de la banque centrale allemande et des banques centrales nationales des pays européens. Le Covid-19 est une aubaine pour masquer la faillite du système financier et bancaire, ce n'est pas une gaudriole de ma part. Depuis le 24 février 2022 et le début de la guerre d'Ukraine, l'inflation galopante et l'imbroglio des déséconomies externes et internes issues du nouveau partage du monde imposé par Poutine et sa guerre d'annexion en direction de l'Europe, vont permettre à la BCE, à la Commission Européenne, à l'EU, à l'Europe de protéger le système financier et bancaire et de continuer à proroger les mesures qui s'imposent avec réglementation et contrôle des flux et des marchés financiers. Mais personne ne dit ce qui se passe aujourd'hui, parce que personne veut voir ce qui se passe. Le Covid-19 a été une aubaine, la guerre de Poutine est une aubaine au carré, pour donner à cette Europe catallactique l'apogée de son apanage Occidental. "We won the cold war" chantait en coeur l'ouest après la Chute du Mur de Berlin. Et j'interprète la voix d'Europe d'aujourd'hui >>> we shall win this next battle against Poutine. C'est le plus gros masque de l'histoire, mais influenceurs, politiciens, streamers et gouvernements sont tout autant dans la faute que les spéculateurs, le Conseil Européen, la Commission Européenne, le Parlement Européen. Nous n'avons pas seulement besoin d'une Renégociation des Traités Européens, nous avons besoin de réviser en entier par les débats et ensuite par les urnes notre vision du monde à l'image du FFF - Fridays For Future et de ce que fait Greta Thunberg pour le climat et les gens. Pour moi, depuis des décennies c'est >>> AFF - Alldays For Future.

Avec le Championnat d'Europe de paintball, Macron, les dirigeants européens et des Communautés Européennes veulent tous subitement "changer l'Europe". Ils se leurrent. Le 24 février 2022, Poutine l'a changée à notre place, et personne ne connait les traumatismes profonds que nous subissons tous, et comment et avec quelle ampleur ils vont ressortir et contre qui et contre quoi. Avec le Championnat d'Europe de paintball, Macron, les dirigeants européens et des Communautés Européennes veulent tous subitement "changer l'Europe", mais personne ne parle d'harmonisation fiscale, d'Europe sociale et encore moins de Sommet Social Européen alors que ces deux domaines font partie des Traités Européens à commencer par la Charte Européenne des Droits Fondamentaux et Sociaux. Toutes ces manigances de désobéissance aux Traités Européens de la part des dirigeants des Etats Membres et des dirigeants toutes Communautés Européennes confondues se font très loin au-dessus de la protection sociale des européens. L'Union Européenne tient un Sommet Social tous les... 20 ans, par contre elle rafraichit tous les ans ses Directives sur les Travailleurs Détachés, à leur détriment en attisant en flux-tendus la guerre civile entre les Travailleurs européens. Le moindre coût est décoché sur les Travailleurs, mais le coût maximal est accordé aux banques.

Je vous redonne ci-dessous mon analyse du 30 octobre 2017 >>> La Commission Européenne a enterré les propositions pour une Directive sur la Réforme de la Structure des Banques et du "too-big-to-fail"   >>>

Quand Macron chantait "ses premières victoires européennes" contre le dumping social, la déprédation sur le Travailleur était consolidée par la "réforme" de la Directive sur les Travailleurs détachés et la Commission de Bruxelles enterrait le 24 octobre 2017 par un court communiqué la réforme du secteur bancaire en retirant sa propre proposition de Directive sur la Réforme de la Structure des Banques qui aurait dû résoudre le problème du too-big-to-fail, trop grand pour faire faillite. Cette proposition de Directive avait était soumise en 2011, 3 ans après l'année-Lehman 2008 et ladite Crise des Subprimes, par un groupe d'experts auquel le Commissaire Michel Barnier avait interdit de consulter les lobbyistes de la branche.  [ C'était une révolution unique et extraordinaire que de vouloir mettre en oeuvre publiquement la désobéissance aux lobbies! Mais c'était aussi l'époque où Sarkozy et Hollande racontaient en boucle "qu'ils ne tolèreraient plus que le monde de la finance... bla-bla". ]  La Commission  [ en repentance temporaire ] demandait un retour à l'esprit du Glass-Steagall Act, c'est à dire que les activités des banques ou des banques systémiques soient de nouveau séparées après un démantèlement ordonné: dépôts, prêts aux consommateurs et aux entreprises, assurances, trading financier en nom propre.

Ainsi une faillite des activités de spéculation en leur nom propre comme celle de l'année-Lehman 2008 ne mettrait plus en péril les autres activités des banques. Pour éviter un krach économique majeur, une telle faillite entraine obligatoirement pour une banque universelle qu'elle soit sauvée par les épargnants (bail-in) et avec une opération de bail-out par les contribuables, les États souverains, les Banques Centrales et la BCE. Que la BCE ait claqué depuis 2008 plus de 17.000 milliards d'€ pour tenter  [ en vain ]  de sauver les banques a donc déjà été oublié, même en fait avant que personne ne fasse un audit et un bilan public des banques. Que nos États-Membres de l'UE aient accepté le plus grand transfert de l'histoire de la dette privée vers la dette publique, personne n'en parle, c'est un non-évènement. Que les États-Membres de l'Union Européenne ont, en compensation pour "se rembourser", appliqué et appliquent massivement des plans d'austérité, des plans de désengagement de l'État de tous ses devoirs régaliens et des services publics, une Règle d'Or pour voler aux Travailleurs leur dû dans leur part des richesses produites passe sous silence, ça ne fait rien.

Qui porte cette tunique de l'infamie? Tous. Les gouvernements, la Commission de Bruxelles et tous les abstentionnistes aux élections mettent en place minutieusement cette Europe Providence Bancaire. Pour la Commission Européenne "il n'est plus nécessaire de séparer les activités bancaires parce que les autres mesures ont régulé les marchés". Pourtant depuis 2008 les États-Membres mais aussi la BCE à hauteur de 17.000 milliards d'€ à ce jour rachètent toujours aux banques leurs produits toxiques, illiquides et irrécouvrables, et encore en ce moment à hauteur de 60 milliards d'€ par mois avec une fin possible provisoirement annoncée pour 2019. La Commission se met aussi en cachette en accord avec les accords de libre échange de nouvelle génération CETA / TAFTA / TTIP qui imposent le droit et la liberté absolus de l'Investisseur. Démanteler les banques universelles sera selon les investisseurs une attaque contre leur plan d'optimisation de leurs bénéfices laissés espérés par leurs investissements et leurs spéculations sur des produits financiers dérivés et titrisés. La Commission Européenne, qui préfère écouter les lobbies au détriment des peuples, refait de l'Europe un sanctuaire pour la circulation sauvage et faussée des capitaux et pour l'extinction des Travailleurs et des Citoyens Européens. La Commission Européenne, qui s'aligne aussi sur Trump, prépare la prochaine Crise financière, mais comme l'Europe et la BCE ont maintenant brûlé toutes leurs cartouches avec la Helikopter Money
pour le rachat des toxiques, nous plongerons dans les racines du mal... en s'entretuant par élégance du geste.      I want my Europe back!   <<<

Je vous redonne ci-dessous mon analyse du 18 novembre 2017 >>> Le Dumping Humain européen est renforcé avec le 1er Sommet social européen tenu depuis 20 ans.
Je n'ai pas à changer de syllabes pour le copié-collé de mon texte.  Nous pouvons faire confiance à l'Europe, elle momiphie les Travailleurs dans son hymne à la joie.   >>>

I want my Europe back!    Il y a 15 jours la Commission Européenne a enterré les propositions pour une Directive sur la Réforme de la Structure des Banques et du "too-big-to-fail" tout en feignant de remédier à la destruction globale de l'économie par les banques depuis 2008 et même en se félicitant elle-même pour le chemin parcouru en ce sens. Et 15 jours après, l'Europe feint de réanimer la Charte Européenne des Droits sociaux et fondamentaux des Citoyens et des Travailleurs Européens, mais l'enterre encore plus profondément, tout en annonçant un catalogue de 20 mesures qui auraient à être appliquées d'ici 10 ans. Depuis 20 ans il n’y a pas eu de Sommet Social Européen, l'Europe n'a jamais dépassé le stade du Marché Commun ou de la CEE - Communauté Économique Européenne. Pourtant l'Europe Unie avait voulu se former en s'identifiant à l'opposé de ce qu'est l'EFTA / AELE - l'Association Européenne de Libre Échange fondée par les anglais, qui existe toujours et qui regroupe juste encore la Suisse, la Norvège, le Liechtenstein et l'Islande. Les anglais espéraient concurrencer l'union européenne avec leur AELE pour ne voir prospérer que leur idée de libre-échange. En réalité notre Union Européenne n'est surtout depuis le Traité de Lisbonne de 2008 et tous les Traités et toutes les Directives qui ont suivi, qu'une association européenne de libre échange, ce qu'elle prouve encore le 17 novembre 2017 avec un Sommet Européen qu'elle voulait faire passer pour un Sommet Social Européen. L'Europe a, elle aussi, été actrice et responsable de ses deux décades perdues alors qu'elle jouissait de toutes les occasions rêvées pour inverser le mouvement. En effet il y a eu les affolements pour le TCE - Traité Constitutionnel Européen, les Référendums Non/Nej/No pour faire passer ce TCE, les Référendums-bis ou les contournements du Référendum en 2006 ou avec le Congrès de Versailles de 2008, le TSE - Traité Simplifié Européen ou Traité de Lisbonne pour faire passer surtout en cachette le Chapitre III du TCE rejeté par la France, la Hollande, l’Irlande, etc… Les occasions n’ont jamais manqué pour intégrer le Citoyen Européen, le Travailleur Européen dans le projet d'avenir européen. L'Europe est responsable de ces deux décades perdues et en rajoute encore une autre en supplément. Pendant 30 années, l'Europe aura délibérément bloqué la Charte Européenne des Droits Sociaux et Fondamentaux. 30 ans sont 3/4 d'une carrière professionnelle d'un Travailleur. En 3 jours l'EU a lancé son plan RepowerEU, des générations de Travailleurs peuvent crever les unes après les autres, mais les gazoducs doivent rester pleins

La Charte Européenne des Droits Fondamentaux et Sociaux a toujours été écartée ou piétinée, et depuis 20 ans ni les Gouvernements des États-Membres et ni la Commission de Bruxelles n’ont jugé opportun de convoquer un Sommet Social Européen tout en arrangeant au maximum la circulation sauvage et non-protégée des Travailleurs détachés, et en bétonnant la circulation des biens et des capitaux agrémentée de tous les dumpings sociaux et fiscaux possibles entre les Etats-Membres de l'Union Européenne. Les médias ne s’en intéressent pas en ce sens qu’ils propagent tous le jour même de ce-dit Sommet Social Européen un semblant de regret et de déception car selon eux « L’Europe n’est pas compétente dans le domaine social », ce qui est totalement et gravement faux. Ceci est faux et je vous en ai assez parlé il y a 15 jours dans mon billet >>> Travailleurs détachés: le Dumping Humain continue et le nouvel échec européen de Macron du 24 octobre 2017 mais aussi par exemple dans mon billet du 6 mars 2012 >>> TSCG - Pacte Fiscal européen: la Règle d'Or pour tuer le Travailleur, casser le Code du Travail et organiser le dumping social.

Le TSCG -  Traité sur la Stabilité, la Convergence et la Gouvernance - ce Pacte de Stabilité et de Croissance - ou plus simplement "le Pacte Fiscal européen" ou "la Règle d’Or" a rendu l’Europe officiellement compétente pour s’immiscer dans la politique salariale, sociale et de l’emploi des États-Membres Européens. Le Casse du Code du Travail des Loi Travail-Macron 1 et Loi Travail-Macron 2 (faussement renommée "Loi travail El-Khomri") du Gouvernement PS Hollande/Macron-ministre ou les Ordonnances sur le Code du Travail du Président Macron et les pressions pour rabaisser les coûts du Travail sont le résultats de la stricte observance par les États-Membres de la Règle d’Or.

Il est donc intéressant de voir que les gouvernements et la Commission de Bruxelles se consultent régulièrement et produisent des Traités, des Directives, des Règlements sur les questions sociales qui sont déclinés au niveau national sous forme de Lois dans les États-Membres: ils ont tous comme résultat le Dumping Humain et le dumping social qui sont à chaque fois consolidés ou même intensifiés. Quand il aurait par exemple fallu protéger les droits sociaux, salariaux et d’emplois dans les Affaires Viking, Rüffert, Laval, Waxholm, Partneri ou du plombier polonais et dans la Directives "Bolkenstein" sur les Services, ou bien dans la Directive sur les Travailleurs Détachés, l’Europe est absente et agit même contre les Citoyens Européens et les Travailleurs Européens pour assurer avant tout la libre circulation des biens, des services, des personnes et des capitaux. L'Europe a aussi mis sous séquestre les Droits Sociaux et Fondamentaux avec la ratification de tous les accords de libre échange de nouvelle génération comme le TTIP / CETA / TAFTA qu'elle présente comme "le progrès créateur d'emplois" mais qui confèrent à l'investisseur avec le "Privilège de l'Investisseur" la primauté de son droit absolu pardessus les Citoyens, les Travailleurs, et par-dessus les États souverains, leurs Constitutions ou Lois Fondamentales et leurs Codes du Travail. L'Europe de Bruxelles est donc omniprésente dans les affaires sociales, salariales et d'emploi. Il est donc encore plus grave que les médias martèlent que "l'Europe n'est pas compétente dans les affaires sociales". Dans les faits, l'Europe ne se reconnait une compétence dans les questions sociales que si elle peut contribuer à faire dégrader la situation sociale des européens au profit du libre échange ou bien de la "concurrence libre et non faussée", ce qui est partout le cas. La concurrence est partout faussée et sauvage avec Lux Leaks, Paradise Papers, Solvency 2, MiFID 2, la Directive sur les Travailleurs Détachés, le dumping fiscal et social, etc... Une dégradation sociale ne peut pas être dénommée "mesure sociale", mais ce sont bien les Règlements et Directives Européens qui en sont l'origine directe ou indirecte. Rien n'empêche l'Europe à prendre des mesures sociales qui amélioreraient la sécurisation sociale des Travailleurs européens dans l'espace géographique de l'Europe Unie. Rien que d'utiliser cette terminologie officielle d'un "Socle social" qui devrait valoir partout dans l'Union Européenne démontre que l'objectif du projet européen est de plaquer un nivellement vers le bas, de ne rien construire dessus, et de se demander benoitement dans un talk-show d'où pourrait bien provenir le désamour des Européens pour l'Europe. J'ai inventé cette expression du Dumping Humain en 2007 quand j'écrivais sur Hayek et Jean Monnet.

Comme on refait croire qu’il y a une relance économique, pour mieux cacher que ce n’est toujours qu’une bulle échoïque financière et que l’on n’est toujours pas sorti de la crise des liquidités absentes de l’économie réelle, un Sommet Social Européen a été tenu en cachette tout de même. Nous sommes toujours informés suffisamment à l’avance quand sera tenu un prochain sommet. Pour ce Sommet Social Européen, nous en avons été informés après. Ceci permet de l’enterrer aussi vite en cachette et surtout de ne pas laisser s’installer en amont un débat sociétal et parlementaire à ce sujet. Et le simple mot « social » crée donc le malaise: le trou de la Sécurité Sociale, l’aide sociale pour les démunis, et, caca-boudin, la politique sociale d’un pays, la dette publique, le gouffre des retraites, les "islamo-bolcheviques wokistes". Le Welfare State c’est donc ringard, ou l’engagement social du parti socialiste qui s’est mis un sac en plastique sur la tête pour vociférer en paix à l’étouffée. Les syndicats eux, ne sont pas satisfaits de ce sommet social européen. Les crises sociales en Europe du Sud pilonnée et pillée par la Troïka sont toujours plus qu’aigües. Après les dépôts de rustine sur le système bancaire et financier qui nous est vendu comme des "mesures de réparation de la Zone-Euro", l’Union Européenne fait mine de s’intéresser à la question sociale en Europe en tenant ce Sommet Social Européen à Göteborg en Suède. Il n'y a toujours pas de "Crise de l'Euro", il y a l'accaparement des liquidités par les banques pour entretenir leur spéculation financière sur produits dérivés financiers sans rapport avec l'économie réelle.

En réalité ce n’était qu’un mini-sommet ou plutôt un meeting des chefs des gouvernements dont il n’était selon les Traités Européens pas à attendre de décisions contraignantes. La chancelière allemande a envoyé son mot du médecin, elle est en arrêt de travail, parce qu’elle n’a toujours pas réussi à former un gouvernement 2 mois après les élections. Et la politique sociale ne joue pas un grand rôle, puisqu’il était appelé à discuter sur le droit du travail et la formation professionnelle... mais en toute dernière minute le président du Conseil Européen, Donald Tusk, et son hôte suédois le ministre-président Stefan Löfven, ont changé le programme pour le ramener à « Formation et culture ». Le curseur a été ramené à quelque chose de plus consensuel, puisque le social d’une politique fait puruler les lèvres de ceux qui y pensent. Ainsi, il pourra être offert aux Travailleurs et aux chômeurs de meilleures chances pour trouver du travail un reader's digest à la main droite.

Le social se réfère avant tout au nouveau Socle des droits sociaux qui a été constitué en fanfare à Göteborg. L’Union Européenne promet à présent la garantie d’un minima qui sera garanti aux 500 millions de Travailleurs de Kilpisjärvi aux portes de Gibraltar. Des jobs « fair-play » (en anglais dans le texte), une bonne formation, des salaires équitables et bio. Mais tout ceci n’est que de la choucroute puisque ces principes sont non-contraignants et ne peuvent être défendus ou revendiqués devant les tribunaux. On peut tout autant promettre que l’on ne vendra plus du plastique de Corée dans chacun des milliers de petits chalets au Marché de Noël de Strasbourg. La Charte des Droits Fondamentaux de l'UE pourtant contraignante depuis le Traité de Lisbonne de 2009,

Pour les syndicats, il est urgent de rétablir et de renforcer la confiance des Travailleurs dans le processus européen d’union et de paix. Et pour ceci il faut imposer des standards sociaux contraignants et stopper le dumping salarial et le travail détaché. Pour les employeurs ce sommet social européen a offert encore plus de flexibilité et de mobilité sur le marché de l'emploi. Selon eux, il ne faut plus y avoir des « horaires rigides » de temps de travail et les Travailleurs doivent être incités à bouger dans toute l’Europe pour avoir une formation ou un emploi. C’est pourquoi ce sommet social européen va en direction des employeurs avec l’idée de formation, de culture et de compétences linguistiques minimales à acquérir. Les syndicats européens parlent d’un social qui est gracieusement offert
après l’équarrissage du Travailleur suspendu au crochet.

Comme pour la Directive sur les Travailleurs détachés, le Dumping Humain est renforcé avec ce Sommet Social Européen.
Ce n'est qu'un nouvel échec européen de plus de Macron même s'il se vante exactement du contraire.    I want my Europe back!   <<< Fin du copié-collé de mon analyse du 18 novembre 2017.

Observons maintenant par l'exemple du "barème Macron" comment Macron étend dans tous les interstices du pays sa zone de pullulation parce que lui "seul a le droit d'avoir la tête au-dessus des autres" de la rue.

màj du 12 mai 2022: si vous cherchez sur Google >>> barème macron cour de cassation 11 mai 2022 aucune centrale syndicale n'a publié quelque chose. Aujourd'hui, au lendemain de l'Arrêt de la Cour de Cassation les centrales syndicales sont totalement invisibles sur Google. On n'y trouve que des cabinets de conseil juridique, des avocats, Deloitte, des corporations de PME, etc et des journaux locaux. Tout ce monde zélé comprend quelque chose à l'employabilité et à son coût, à la budgétisation du licenciement, et se réjouit de ce qui y est partout présenté comme le "barème Macron" et comme "la mesure phare du quinquennat Macron". Quel mépris! Quelle arrogance! ...au jour où vous lisez, nous cherchons toujours désespérément sur Google une réaction d'une centrale syndicale. Quel mépris! Quelle arrogance!

Par obéissance aux Traités Européens, ici au TSCG -  Traité sur la Stabilité, la Convergence et la Gouvernance, ou Pacte de Stabilité et de Croissance, ou plus simplement Pacte Fiscal européen ou encore La Règle d’Or, notre Macron-ministre (PS) sous Hollande (PS) avait fait passer deux fois avec le 49-3, en contournant Parlement et Sénat, ses Loi Travail Macron 1 et Loi Travail-Macron 2. Sitôt devenu président, alors que son programme de saccage social était parfaitement rodé dans les faits antérieurs et parfaitement publié avant les élections des P&L 2017, Macron s'était empressé, juste 3 mois après son élection, de matraquer encore plus violemment le Code du Travail, toujours en contournant Parlement et Sénat, avec ses Ordonnances Travail n°2017-1387 "relative à la prévisibilité et la sécurisation des relations de travail". Prévisible/sécurisable, mais pas pour le Travailleur. Macron n'est mu que par la logique du "syndic de copropriété qui agit comme un syndic de copropriété" en n'invitant surtout jamais "toute la rue", les partenaires sociaux, les syndicats, les représentants des Travailleurs, sauf pour arroser les pivoines à l'Elysée.

La Cour de Cassation a tranché le 11 mai 2022 en faveur des Ordonnances Macron et du patronat. C’est un drame supplémentaire pour les salariés. Dans deux arrêts n° 21-14.490 et n° 21-15.247, la Chambre Sociale statuant en formation plénière de la Cour de Cassation a validé le barème d’indemnisation du licenciement sans cause réelle et sérieuse, dit « barème Macron ». L’indemnisation est définitivement encadrée par des planchers et des plafonds. Auparavant, le salarié pouvait exiger un montant minimum de 6 mois, l’indemnité n’était pas plafonnée, et le litige passait aux Prud'hommes. (Pour 2017-22 le chômage selon les critères officiels de l'OIT n'a pas baissé)

Le plafond des indemnisations instauré par les Ordonnances Macron en octobre 2017, c’est-à-dire la somme maximale que peut toucher un salarié en cas de licenciement abusif, ne pourra plus être écarté par les juges prud’homaux parce qu’ils "seraient alors en contradiction avec les Traités internationaux ratifiés par la France". L’arrêt de la Cour de Cassation stipule que « le barème d’indemnisation du salarié licencié sans cause réelle et sérieuse n’est pas contraire à l’article 10 de la Convention n° 158 de l’Organisation Internationale du Travail » et que « la loi française ne peut faire l’objet d’un contrôle de conformité à l’article 24 de la Charte Sociale Européenne, qui n’est pas d’effet direct ». Plus simplement, selon l'Article 24 de la Charte Sociale européenne du 3 mai 1996 du Conseil de l'Europe, le Travailleur licencié sans motif valable a droit "à une indemnité adéquate ou à une autre réparation appropriée". L'Article 24 est vague et ne peut avoir d’effet direct en droit français dans un litige, compte tenu de la marge d’appréciation importante laissée aux États. L'Arrêt de la Cour de Cassation ne se réfère même pas à la Charte des Droits Fondamentaux et Sociaux de l'EU, qui est contraignante depuis qu’elle a été intégrée au Traité de Lisbonne en 2009, mais elle est encore plus insignifiante. A mon avis, cette partie sociale avait été volontairement floutée au bénéfice des libres-marchés. Aujourd'hui, à cause de ces négligences asociales, les dommages et intérêts pour les salariés victimes d’un licenciement sans cause réelle et sérieuse ne peuvent dépasser 3,5 mois de salaire pour un employé ayant moins de 2 ans d’ancienneté, et 20 mois pour une ancienneté égale ou supérieure à 29 ans. Les Ordonnances Travail Macron condamnent les Travailleurs abusivement licenciés à une baisse de 20 à 40% des indemnités de licenciement et 1 million de chômeurs sans indemnités. Je souligne dans tous mes posts que Travailleur est la terminologie officielle de l'UE.

Au sujet de la déliquescence des corps intermédiaires, des centrales syndicales j'ai écrit le 26 avril 2022 >>> "Déliquescence des corps intermédiaires",
barbotage universel, "conventions citoyennes permanentes", accords de libre-échange de "nouvelle génération"
parce que pour moi
le splitting du mikado syndical français a sciemment joué contre les Travailleurs pour satisfaire à de viles opportunités de clan.
Dans beaucoup d'autres pays démocratiques, comme l'Allemagne ou la Suède, il n'y a que des syndicats de branche.
Avec NUPES nous aurons à partir de juin 2022 une Conférence salariale annuelle obligatoire par branche.
N'oubliez pas d'aller voter aux deux Tours des Législatives en juin. On est là.

2 commentaires 3 annexes

3. mai 2022

2017-27 - Macron ➳ LBD ➳ Gilets Jaunes ➳ Condamnations par le Parlement Européen, l'ONU, le Commissaire aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe

-    Ce post contient 46 liens documentaires internes ou externes sûrs, officiels et publics   -   Post optimisé pour écran PC 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox.

Gilets Jaunes est pour moi le terme générique des dizaines de millions de précaires. Je ne suis jamais non plus tombé dans la naïveté.
Pour Macron-Saison 1, vous pouvez passer aux condamnations du 14 et du 26 février 2019 émises contre la France par le Parlement Européen,
par le OHCHR - Haut-Commissariat aux Droits de l'Homme de l'ONU et le Commissaire aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe, etc (liste non exhaustive).

Pour vivre la tête hors du lot promotionnel empilé, il faut décider d'être infra-terrestre. Sous certains aspects le régime d'extrême-centre illibéral de Macron est plus violent que celui du fasciste Viktor Orbán du Fidesz en Hongrie et des fascistes Duda et Kaczyński du PiS en Pologne. Le régime Macron est plus efficace que celui de ces deux pays: intrusif comme eux, il ne repose pas sur le national mais sur le commercial. Ça se finance bien. L'éthologie du système commercial repose sur le bon-marché des libres-marchés, l'éthologie du système national-fasciste repose sur la distillation du sang. Nous courons au Simply pour comparer les prix, eux courent plus vite qu'en général. Je vous ai rappelé avec rhétoriques et conspuations dans mes analyses que la réalité n'est pas agréable si elle ne correspond pas au dogme, que ce soit dans un régime dictatorial comme celui de Poutine, ou dans un régime commercial comme celui de Macron. Sous le régime néonicotinoïde commercial antidémocratique de Macron on cultive les pousses par le fascisme élégant just-in-time à la française dispensé de sniper, de retraite au flambeau, de solution d'évacuation corporelle de masse. Macron va aussi privatiser les cascades et les crématoriums de Paris. "L'or gris". Un cadavre pour le prix de deux et en deux fois moins de temps. Tout le monde en profite. Toute cendre est opportunité du bien-être. Son humus étoffé gagne l'épreuve du trébuchet. Je définis le trou noir français en ligne depuis le 06 VI 06 et depuis le 14 juillet 1990 à partir de 16h30 dans mon roman prémonitoire non-figuratif "Voyage au Trou du Langage - La Réunification des Andrènes".

Lire la suite...

Notre pays est conduit par le pouvoir de manœuvre délaissé par le ménage homogène d'électeurs inscrits avec un de voix exprimées et beaucoup d'abstentions. Ma perception prémonitoire est toujours suivie de mon constat non-amiable sur l'état des lieux et ensuite de mon protocole sanitaire par l'expression de l'écriture. Mon travail documentaire ne s'appuie que sur les sources publiques, sûres et fiables.

Envers une pensée déconciliante avec la réalité non-agréable ne se dirigent que des mesures d'occlusion allant de la risée jusqu'au mépris. "C'est du fake" me renvoie le conversatif, si ce n'est pas l'insulte qui encalamine. Même les titulaires de chaires sont passés aux dégagettes des médias qui les invitent pour mieux les étrangler avec l'ultima ratio du Bolloré-Lagardère et avec l'extinction des chaines publiques d'investigation. Macron veut supprimer la redevance audio-visuelle, les chaines publiques et son public par dessus le marché. Il faut donc passer par le Commissaire aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe, ou par le Parlement Européen et le OHCHR - le Haut-Commissariat de l'ONU aux Droits de l'Homme que le libre-marché n'a pas encore ubérisés ou privatisés ou affiliés à BlackRock. Avant que Macron-Saison 2 ne remette à sa convenance à l'automne 2022 une façade détonante sur l'état de notre pays, je vous expose en copié-collé complet depuis les sources officielles ce qui est tout au long de mon site mon constat du mépris face à l’État de Droit qui fait vivre au-dessus du lot déplumé notre président en poste, Macron, avec ses vecteurs colinéaires de sa mondanité universelle et de sa suppression locale. Que de phrases pour exposer la réalité non-agréable qui reste en-dessous du dogme, que le monde habitué cultive comme fondement de sa culture et de sa théâtralité. Il faut décider d'être un infra-terrestre pour subsister la tête haute. Mais depuis le 24 février 2022 nous sommes sauvés avant qu'un conflit moral ne nous occupe, nous sommes Occidental grâce à la manne dialectique de Poutine: t'con, j'suis pas con, j'tannexe. Un nous est né, un nous nous est donné. Nous sommes Occidental du SDF au CEO.

Je vous conduis à la réalité française. Elle n'est pas un impensé. Le sauf-conduit délivré par les autorités nationales va agonir d'injures avec un espèce de "sale cancel wokiste!" Ne pas être ou acquérir l'insu qui nous unis tous dans l'opérationnel de notre pays. Depuis le 18 novembre 2018, début des Gilets Jaunes, je vous fais le décompte des charges. Avec Macron la France avait été rétrogradée au 33ème rang des pays démocratiques dans le classement RSF - Reporters Sans Frontières. Les 3 premières années du quinquennat de Macron, la France avait été condamnée par l'ONU, par le OHCHR - Haut Commissariat de l'ONU aux Droits de l'Homme, par le Conseil de l'Europe, par le Parlement Européen, par la DROI - Sous-Commission Droits de l'Homme du Parlement Européen, par le Commissaire aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe, par Amnesty International, par LDH - Ligue des Droits de l'Homme et elle a même été interpellée par la Commission Européenne, etc... pour sa gestion violente armée de LBD et pour sa répression judiciaire contre les manifestations des Gilets Jaunes et contre les opposants à la réforme Macron-BlackRock des retraites et à la casse du Code du Travail. Aviez-vous entendu parler de cet abonnement français aux blâmes décernés par tous les grands organes internationaux de la planète? Ni Macron ni ses ministres n'ont communiqué parce que la France est le pays des lumières. La violation des Droits de l'Homme est entrée dans le droit commun de l’État macronien, elle est la "matrice intellectuelle" de son "civilisationnel". Quand les Gilets Jaunes avaient manifesté, c'était plus drôle pour le gouvernement Macron et sa collection d'images d'utiliser les LBD et de comptabiliser 11 morts, 7 mains arrachées et 32 yeux explosés que de prendre "des décisions historiques" pour rendre la Dignité aux 8 millions de Travailleurs pauvres, aux 9 millions qui vivent sous le seuil de pauvreté, aux 9 millions qui dépendent de la banque alimentaire, aux 12 millions qui n'ont pas un appartement chauffé. Maintenant vous me bazardez encore votre drone "Mélenchon-Poutine", vous avez kiffé, je suis à vomir même si je ne suis pas un désamour fasciste. Bienvenue! Ma porte vous est ouverte sur le Mémorandum du Commissaire aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe, la Résolution du Parlement Européen ou le Rapport de l'OHCHR - Haut-Commissariat aux Droits de l'Homme de l'ONU >>> "France: des experts de l'ONU dénoncent des restrictions graves aux droits des manifestants « gilets jaunes »".

               France: les experts de l'ONU dénoncent des restrictions graves

                               aux droits des manifestants « gilets jaunes »

GENÈVE (14 février 2019) — Le droit de manifester en France a été restreint de manière disproportionnée lors des manifestations récentes des "gilets jaunes" et les autorités devraient repenser leurs politiques en matière de maintien de l'ordre pour garantir l'exercice des libertés, selon un groupe d'experts des droits de l'homme des Nations unies*.

« Depuis le début du mouvement de contestation en novembre 2018, nous avons reçu des allégations graves d’usage excessif de la force. Plus de 1700 personnes auraient été blessées à la suite des manifestations dans tout le pays, » ont déclaré les experts.

« Les restrictions imposées aux droits ont également entraîné un nombre élevé d'interpellations et de gardes à vue, des fouilles et confiscations de matériel de manifestants, ainsi que des blessures graves causées par un usage disproportionné d’armes dites "non-létales" telles que les grenades et les lanceurs de balles de défense ou "flashballs", » ont-ils ajouté.

« Garantir l’ordre public et la sécurité dans le cadre de mesures de gestion de foule ou d’encadrement des manifestations implique la nécessité de respecter et de protéger les manifestants qui se rendent pacifiquement à une manifestation pour s’exprimer, » ont souligné les experts.

« Nous sommes conscients du fait que certaines manifestations sont devenues violentes et ont entrainé des débordements, mais nous craignons que la réponse disproportionnée à ces excès puisse dissuader la population de continuer à exercer ses libertés fondamentales. Il est très inquiétant de constater qu'après des semaines de manifestations, les restrictions et tactiques de gestion des rassemblements et du recours à la force ne se sont pas améliorées. » 

De plus, les experts ont exprimé leurs vives préoccupations quant à une proposition de loi visant prétendument à prévenir les violences lors de manifestations et à sanctionner leurs auteurs, dont certaines dispositions ne seraient, selon eux, pas conformes avec le Pacte international relatif aux droits civils et politiques auquel la France est partie.

« La proposition d’interdiction administrative de manifester, l'établissement de mesures de contrôle supplémentaire et l’imposition de lourdes sanctions constituent de sévères restrictions à la liberté de manifester. Ces dispositions pourraient être appliquées de manière arbitraire et conduire à des dérives extrêmement graves, » ont souligné les experts.

« Nous encourageons la France à repenser ses politiques en matière de maintien de l’ordre et encourageons les autorités françaises à ouvrir des voies de dialogue afin d’atténuer le niveau de tension et de reconnaître le rôle important et légitime que les mouvements sociaux jouent dans la gouvernance, » ont conclu les experts.

(*) Les experts: M. Seong-Phil Hong (Président-Rapporteur), Groupe de travail sur la détention arbitraire ; M. Michel Forst, Rapporteur spécial sur la situation des défenseurs des droits de l'hommeM. Clément Nyaletsossi Voule, Rapporteur spécial sur les droits à la liberté de réunion pacifique et d'association

Les Experts Indépendants font partie de ce qui est désigné sous le nom des Procédures Spéciales du Conseil des Droits de l’Homme. Les procédures spéciales, l’organe le plus important d’experts indépendants du Système des droits de l’homme de l’ONU, est le terme général appliqué aux mécanismes d’enquête et de suivi indépendants du Conseil qui s’adressent aux situations spécifiques des pays ou aux questions thématiques partout dans le monde. Les experts des procédures spéciales travaillent à titre bénévole ; ils ne font pas partie du personnel de l’ONU et ils ne reçoivent pas de salaire pour leur travail. Ils sont indépendants des gouvernements et des organisations et ils exercent leurs fonctions à titre indépendant.

Droits de l’homme de l’ONU – Page d’accueil de La France.   /   Pour des informations additionnelles et des demandes des médias, prière de contacter Mme. María Vivar Aguirre (+41 22 917 9179 / mvivaraguirre@ohchr.org; freeassembly@ohchr.org )  /  Pour les demandes médias liées à d’autres experts indépendants de l’ONU: M. Jeremy Laurence – – Unité Média (+ 41 22 917 9383 /jlaurence@ohchr.org)

Ce rapport d'expertise a été délivré par Procédures Spéciales, l'Organe le plus important d'experts indépendants du Système des Droits de l'Homme de l'ONU. Il a été établi seulement 3 mois après le début des manifestations du samedi des Gilets Jaunes. En même pas 3 mois Macron avait versé la France dans son côté de malfrat constitutionnel, à ce point que la plus haute instance d'investigations aux Droits de l'Homme en soit alertée et que les experts dénoncent publiquement la gestion par Macron de la paix civile et du débat politique. Vous y voyez, après lecture des premiers bilans chiffrés des 3 premiers mois de manifestations, que ce texte de l'ONU n'est pas une prémonition, mais que l'évolution de la politique publique française des répressions policières et judiciaires ne pouvait que conduire à des chiffres encore bien plus estomaquant de blessés, de mutilés, de morts, d'interpellations, de gardes à vue, de mandats de dépôt, d'incarcérés, de prison ferme. Discours de "résilience" de Macron du 2 mars 2022 suite aux bombardements en Ukraine sur des cibles militaires et civiles par Poutine >>> "La démocratie n'est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause sous nos yeux. Pour notre liberté et celle de nos enfants, nous répondrons par des décisions historiques." Macron est un Bic à 4 couleurs face à ses voisins ou aux orgues de Staline.

Le même jour que l'OHCHR, le 14 février 2019, le Parlement Européen avait voté une Résolution explicite en direction de la France,
mais sans la nommer, ce qui a permis à Macron, son aréopage et ses playmobil de s'admirer sans piquer un fard.
Le Mémorandum du 26 février 2019 du Commissaire aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe nomme la France et est accablant.

Résolution du Parlement Européen du 14 février 2019 sur le droit à manifester

pacifiquement et l’usage proportionné de la force (2019/2569(RSP))

Parlement Européen  /  2014-2019  /  TEXTES ADOPTÉS  /  P8_TA(2019)0127

Le Parlement Européen,

vu les Traités de l’Union Européenne, et notamment les articles 2, 3, 4, 6 et 7 du traité sur l’Union Européenne (traité UE),
vu la Charte des Droits Fondamentaux de l’Union Européenne (ci-après «la charte»),
vu la Convention Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) et la jurisprudence de la Cour Européenne des Droits de l’Homme en la matière,
– vu sa résolution du 16 janvier 2019 sur la situation des droits fondamentaux dans l’Union européenne en 2017,
– vu l’article 123, paragraphe 2, de son règlement intérieur,

A. considérant que l’Union est fondée sur les valeurs de respect de la dignité humaine, de liberté, de démocratie, d’égalité, de l’état de droit, ainsi que de respect des droits de l’homme, y compris des droits des personnes appartenant à des minorités; que ces valeurs sont communes aux États membres dans une société caractérisée par le pluralisme, la non-discrimination, la tolérance, la justice, la solidarité et l’égalité entre les femmes et les hommes;
B. considérant que l’état de droit est la clé de voûte de la démocratie et l’un des principes fondateurs de l’Union européenne, fonctionnant sur la base de la présomption de confiance mutuelle en vertu de laquelle ses États membres respectent la démocratie, l’état de droit et les droits fondamentaux, comme le prévoient la charte et la CEDH;
C. considérant que l’Union s’est engagée à respecter la liberté d’expression et d’information, ainsi que la liberté de réunion et d’association;
D. considérant que l’article 11 de la CEDH et l’article 12 de la charte disposent que toute personne a droit à la liberté de réunion pacifique et à la liberté d’association, y compris le droit de fonder avec d’autres des syndicats et de s’y affilier pour la défense de ses intérêts;
E. considérant que l’article 11 de la CEDH précise que «l’exercice de ces droits ne peut faire l’objet d’autres restrictions que celles qui, prévues par la loi, constituent des mesures nécessaires, dans une société démocratique, à la sécurité nationale, à la sûreté publique, à la défense de l’ordre et à la prévention du crime, à la protection de la santé ou de la morale, ou à la protection des droits et libertés d’autrui»;
F. considérant que l’article 11 de la CEDH dispose également que la liberté de réunion n’empêche « pas que des restrictions légitimes soient imposées à l’exercice de ces droits par les membres des forces armées, de la police ou de l’administration de l’État »;
G. considérant que l’article 12 de la charte précise également que les « partis politiques au niveau de l’Union contribuent à l’expression de la volonté politique des citoyens ou citoyennes de l’Union »;
H. considérant qu’il y a lieu de protéger la liberté d’association; qu’une société civile dynamique et des médias pluralistes jouent un rôle essentiel dans la promotion d’une société ouverte et pluraliste et de la participation des citoyens au processus démocratique et dans la consolidation de la responsabilité des gouvernements;
I. considérant que la liberté de réunion va de pair avec la liberté d’expression, comme le garantissent l’article 11 de la charte et l’article 10 de la CEDH, disposant que toute personne a droit à la liberté d’expression, ce qui comprend la liberté d’opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu’il puisse y avoir ingérence d’autorités publiques et sans considération de frontières;
J. considérant que comme le prescrit l’article 10 de la CEDH, l’exercice de ces libertés comportant des devoirs et des responsabilités, il peut être soumis à certaines formalités, conditions, restrictions ou sanctions prévues par la loi, qui constituent des mesures nécessaires, dans une société démocratique, à la sécurité nationale, à l’intégrité territoriale ou à la sûreté publique, à la défense de l’ordre et à la prévention du crime, à la protection de la santé ou de la morale, à la protection de la réputation ou des droits d’autrui, pour empêcher la divulgation d’informations confidentielles ou pour garantir l’autorité et l’impartialité du pouvoir judiciaire;
K. considérant que l’article 52 de la charte dispose que « toute limitation de l’exercice des droits et libertés reconnus par la présente Charte doit être prévue par la loi et respecter le contenu essentiel desdits droits et libertés »;
L. considérant que, conformément à l’article 4, paragraphe 2, du traité UE, l’Union européenne «respecte les fonctions essentielles [des États membres], notamment celles qui ont pour objet d’assurer leur intégrité territoriale, de maintenir l’ordre public et de sauvegarder la sécurité nationale»; qu’« en particulier, la sécurité nationale reste de la seule responsabilité de chaque État membre »;
M. considérant que, selon la jurisprudence de la Cour Européenne des Droits de l’Homme et de la Cour de justice de l’Union Européenne, toutes les restrictions des droits fondamentaux et des libertés civiles doivent respecter les principes de légalité, de nécessité et de proportionnalité;
N. considérant que les autorités répressives de plusieurs États membres ont été critiquées pour avoir restreint le droit de manifester et avoir recouru de façon excessive à la force;

1. demande aux États membres de respecter le droit à la liberté de réunion pacifique, la liberté d’association et la liberté d’expression;
2. souligne que le débat public est essentiel au bon fonctionnement des sociétés démocratiques;
3. condamne l’adoption de lois qui restreignent la liberté de réunion dans plusieurs États membres ces dernières années;
4. condamne le recours à des interventions violentes et disproportionnées par les autorités publiques lors de protestations et de manifestations pacifiques; encourage les autorités compétentes à garantir une enquête transparente, impartiale, indépendante et efficace en cas de soupçon ou d’allégation de recours disproportionné à la force;
rappelle que les services répressifs doivent toujours rendre compte de l’exercice de leurs fonctions et de leur conformité avec les cadres juridiques et opérationnels applicables;
5. invite les États membres à veiller à ce que le recours à la force par les services répressifs soit toujours légal, proportionné et nécessaire
et qu’il ait lieu en ultime recours et à ce qu’il préserve la vie et l’intégrité physique des personnes; fait observer que le recours aveugle à la force contre la foule est contraire au principe de proportionnalité;
6. prend acte du rôle important des journalistes et des photojournalistes dans le signalement des cas de violence excessive et condamne toutes les situations dans lesquelles ils ont été délibérément pris pour cible;
7. estime que la violence contre des manifestants pacifiques ne peut jamais constituer une solution ni dans un débat ni en politique;
8. constate que la police, qui a compté elle aussi de nombreuses victimes dans ses rangs, travaille dans des conditions difficiles, compte tenu notamment de l’hostilité dont font preuve certains manifestants, mais également de la charge de travail excessive; condamne tout acte de violence, de quelque nature que ce soit, perpétré sur des personnes ou des biens par des manifestants violents et radicaux qui ne participent aux manifestations que pour semer la violence et sabotent la légitimité des manifestations pacifiques;
9. encourage les forces de l’ordre des États membres à participer activement à la formation dispensée par l’Agence de l’Union européenne pour la formation des services répressifs (CEPOL) sur le thème « Ordre public – missions de police lors d’événements majeurs »; encourage les États membres à échanger les bonnes pratiques à cet égard;
10. souligne qu’il importe de garantir la sécurité des agents des forces de l’ordre, des agents de police et des militaires chargés des opérations de maintien de la sécurité lors des manifestations publiques de protestation;
11. charge son Président de transmettre la présente résolution au Conseil, à la Commission, aux gouvernements et aux parlements des États membres, au Conseil de l’Europe, à l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe et aux Nations unies.

La Résolution du Parlement Européen a rappelé à Macron qu'il était en désobéissance face 1) aux Traités de l’Union Européenne, 2) et notamment aux Articles 2, 3, 4, 6 et 7 du Traité sur l’Union Européenne, 3) à la Charte des Droits Fondamentaux de l’Union Européenne, 4) à la Convention Européenne des Droits de l’Homme (CEDH), 5) et à la Jurisprudence de la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

Le Monde Diplomatique >>> Au Fort de Brégançon, Macron avait proposé à Poutine le 19 août 2019 "l’architecture de sécurité et de confiance entre l’UE et la Russie". Macron avait déclaré devant les caméras >>> "La Russie est européenne, très profondément" et avait annoncé qu'il entendait "réarrimer la Russie à l’Europe", qu'il croyait "à cette Europe qui va de Lisbonne à Vladivostok. C’est d’ailleurs pour cette raison que la France avait défendu la réintégration de la Russie [4 ans après son annexion de la Crimée] au Conseil de l’Europe. La Russie est une grande puissance des Lumières. Elle a sa place dans l’Europe des valeurs auxquelles nous croyons". Pour Macron, les débats sur l’illibéralisme revendiqué par Poutine ne relevaient que de l’incompréhension mutuelle: "Derrière le mot libéral, on met parfois des choses qui ne sont pas les mêmes" déclarait Macron. Macron avait méprisé publiquement le Corps des diplomates français qui le mettaient régulièrement en garde quand il interprétait les exigences des critères de convergence démocratique de manière trop positive et laxiste envers Poutine. Le superviseur, sa tactique catallactique et ses mutilés. Le dictateur, sa bombe atomique et ses tombes. Pour faire leur connaissance, je vous invite à relire le § n°4 sur les belligérants en Ukraine.

Gilets Jaunes est pour moi le terme générique des dizaines de millions de précaires. Je n'ai pourtant pas été naïf, et dès l'automne 2018 j'avais ouvert dans mon site la catégorie >>>> Les Gilets Jaunes ne sont pas de gauche. En novembre 2018, j'étais deux fois dans des manifestations des GJ, mais avec ma casquette rouge de FO. A chaque fois deux gars m'ont tiré sur le côté hors de la manife en me disant "t'as rien à faire ici". Donc je ne suis plus jamais allé à une manife GJ. Je rappelle que FO est indépendant et apolitique contrairement à la CGT (que je ne rejette pas du tout au demeurant). Comme je m'y attendais, au 1er tour des Distancielles 2022, la fasciste MLP arrive en tête chez les Gilets Jaunes. Les Gilets Jaunes n'étaient pas aux manifestations pour >>> Appel au 12 juin 2021 ➳ Pour les Libertés, l’État de Droit. Il y avait très peu de monde à ces manifestations. Les "Convois pour les Libertés" du 12 et 13 février 2022 n'étaient pas non plus destinés à récupérer l’État de Droit déclipsé par Macron.

Conseil de l'Europe  -  Commissaire aux Droits de l'Homme 


Mémorandum sur le maintien de l’ordre et la liberté de réunion

dans le contexte du mouvement des « gilets jaunes » en France

Version originale pdf ci-dessous en annexe

 

 

7 commentaires 2 annexes

1. mai 2022

faire péter le "plafond de de verre" pour amuser l'audience ou se ressaisir dans sa dignité de Travailleur et d'habitant de notre pays ?

-    Ce post contient 35 liens documentaires internes ou externes sûrs, officiels et publics   -   Post optimisé pour écran PC 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox.

màj du 28 VI 2022: La XVIème Législature de la Vème République du Parlement a été ouverte le 28 VI 2022 comme il se doit par le doyen des députés. Celui-ci, un député extrême-droite RN, n'a pas hésité à exprimer dans son allocution sa nostalgie pour l'Algérie française et ensuite pour... l'OAS. La France glisse avec délice dans son passé colonialiste de ses crimes contre l'Humanité et dans son déni de sa Guerre en Algérie et de sa tentative de coup d’État des 4 généraux de 1961, etc. Dans notre pays, le fascisme just-in-time à la française a été élevé au rang des notabilités en ce mois de juin 2022, ce qui n'est pas étonnant, la France n'ayant jamais fait son devoir de mémoire, ses Devoirs de Mémoire. Au Parlement, des présidents, vice-présidents, questeurs RN sont élus avec des voix des partis de Macron et de droite qui méprisent maintenant en plus le Cordon Sanitaire du Front Républicain du Barrage contre les fascistes, racistes et xénophobes. En France, la Fenêtre d'Overton s'ouvre de plus en plus, avec la condescendance de Macron et de ses portes-monnaie. Si vous cherchez sur Google "extrême resserrement à droite" mon site est depuis des années en ligne 1 page 1 sur 1.040.000 résultats.

----------------------------

Aujourd'hui c'est le 1er mai, les syndicats, qui se sont de nouveau tapés dessus pendant 5 ans sous le régime commercial Macron,
vont faire ensemble le guignol dans la rue pour leur rappel utilitaire de 24 heures et se dissiper sitôt après pour arroser séparément les pivoines à l’Élysée.

Un de mes anciens étudiants en Master Grande École de l'EM-S - École de Management-Strasbourg (la seule école publique de management de France), qui avait malgré son excellent classement aux examens et après plus de 15 ans de tentatives raté son intégration dans les affaires, et qui avait ouvert une agence de photographe à Bruxelles, m'avait dédié son site web sur sa page d'accueil, en écrivant "qu'il doit sa bifurcation professionnelle à son ami qui est l'auteur d'un site économique...". Je lui avais répondu qu'il se fourvoie une fois de plus dans son appréciation, mon site n'est pas un site économique, je ne m'intéresse qu'aux questions de l'intercommunicabilité existante ou refusée entre les humains dans le monde économique. Il avait changé sa dédicace et visiblement ajusté sa mise au point sur mon accent. Il continue à se bavarder et dans le milieu des Communautés Européennes il appuie sur le déclencheur quand un capteur politique de la Commission Européenne ou de la haute administration bruxelloise mouline sur ses talons. En dépit de son intelligence et de son objectif de montrer, il n'est pas capable de faire péter le verre de son zoom. Sur LinkedIn il met un like à chaque hoquet de Macron. Tout en ayant raté son infusion dans le monde de la finance et des affaires, il expose en boucle son vol-au-vent, sa charcuterie pâtissière composée d'une garniture liée d'une sauce et d'une croûte cylindrique faite de pâte feuilletée, protégée des contestations insolentes. Sa croustade de pâte feuilletée inclue sa garniture derrière son rempart et ne peut que se concevoir comme telle dans son cadrage. Dans le perçu commun, vol-au-vent reste à jamais stabilisé comme cette chose campée, debout dans l'assiette, imperturbable, incorruptible et il ne vire jamais dans l'image de sa bouillie beige en bouche et dans son résultat 24 heures plus tard, comme le cadenas Macron-Le Pen aux P&L 2017 et aux Distancielles 2022. Un vol-au-vent reste un vol-au-vent quoique l'on mastique comme il faut. Carafer du champagne n'améliore pas non plus la goutte et le goulot.

En ce 1er mai 2022 je souligne par ce portait une fois de plus la codicologie du régime commercial de Macron, du Marché Commun de l'EU et de sa nouvelle rampe de lancement, les "accords de libre-échange de nouvelle génération", comme les désigne leur libellé officiel. Je vous renvoie à mon analyse précédente >>> "Déliquescence des corps intermédiaires", barbotage universel, "conventions citoyennes permanentes", accords de libre-échange de "nouvelle génération" où j'avais pour une fois écrit un essai littéraire à la place de mes 689 exposés documentaires appuyés largement sur des sources officielles, publiques et sûres comme par exemple la CNCDH - Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme. Sûres au sens que "fake conspiration" ne peuvent les atteindre pour me boucler. Dans un régime totalitaire ou dans le régime commercial, la réalité n'est pas agréable si elle n'est pas conforme au dogme, si bien que l'intercommunicabilité est condensée - selon le cahier de charge des médias et le mimétisme qu'ils induisent et imposent sous couvert d'anonymat - en un bruit rose qui couvre sens, paroles et vues. L'essentiel est de montrer des gens qui s'agitent et s'alignent au lieu de les faire entendre et raisonner. Gestuelle, flash et arrêts-sur-image sont devenus les sièges du mordant et de l'incisif. Vous savez que depuis 5 ans, il est obligatoire de montrer langue blanche avant d'ouvrir la bouche, et qu'il faut la tirer régulièrement pour tenter de conserver une attention non meurtrie de votre auditeur. L'altérité est déclassée au degré zéro de l'attention, le combat dans la communication ne se charpente plus sur la structure de l'exposé, mais sur les meurtrières que l'auditeur travaille à découper en vous pour exister par dessus ce trac. Adresser la parole, en appeler à l'attention, sont aujourd'hui modélisés comme des clôtures glauques à fracturer, mais pas comme une couche d'air à visiter et à faire vibrer. Suis-je bien clair ou seulement malentendant? A voir les non-débats installés pour les Distancielles 2022 avec son cadenas Macron-Le Pen fermé à double-tour, à entendre les non-débats installés pour les Législatives qui les emberlificotent, il saute aux yeux que l'argument étayé ennuie, que couper la parole prépondère sans pondération. Il faut casser, quoi qu'il en coûte, celui qui expose autre chose que la raison séminale nationale lui demande d'exposer. Le temps d'exposition médiatique n'attend de lui que surexposition et floutage de gueule. La gageure coiffe le ton.

Lire la suite...

Entendez-vous la pelle-mécanique en la voyant? Vous voyez comme c'est ennuyeux quand on fait des phrases pour se faire plaisir. Dans notre paysage-audio-visuel français vous n'êtes pas lecteur d'autre chose. J'ai juste un accent que nous n'avons pas convenu ensemble. Depuis le jour de Poutine du 24 février 2022, le langage s'est désintégré et ce qui est déjà raconté et sera à raconter par la suite a changé, même si du Marché Commun de l'Europe nous passons à un nouveau bloc atlantique mais qui n'est pas le doux OTAN 2.0 "protecteur". C'est agréable, un monstre est né, un monstre nous est donné, nous sommes devenu l'Occidental d'entre tous. Le monstre est devenu le sauveur de l'occident qui ne savait plus depuis 1989 s'il vivait ou pas en dehors de la capitalisation boursière et des "Dividendes de la Paix". Depuis Poutine, l'Occidental a une autre gueule, il nous sied, il est l'invincible, il va de soi sans s'être donné la peine de pratiquer un schisme, une révolution, un renversement de pouvoir. La manife du mikado syndical du 1er mai 2022 pour "une hausse des salaires" n'en est que plus ridicule, puisqu'ils s'en iront demain gérer les affaires courantes dans leur monde toujours pas bousculé. Un autre monde, n'est pas possible pour eux, leur monde est la donnée conceptuelle, il faut soutenir le chef et la Bourse ou celui qui vit de sa militance sans dispense d'assiduité. Ah, dans ce bruit rose, il y en a encore qui militent?

Je vous donne ici une page, qui vous ennuie. Je vais exposer la chose comme un gauchiste. Vous savez depuis le 06 VI 06, la date de mise on-line de mon site, que je ne me réfère jamais à Marx ou à ses resucées. Si on aime l'Humain, on n'a pas besoin non plus de cette codicologie comportementale destinée pour celui qui la professe à se sentir comme étant quelqu'un de bon. Exactement 2 minutes après 20 heures au soir du 1er tour des Distancielles 2022, j'avais envoyé un mail à un ancien pote, professeur d'économie, en lui reprochant ceci: "Voilà! Es-tu content de chier sur les Travailleurs et les Petites Gens? Ton PC a fait 1,65% des électeurs inscrits". La dernière fois aux Présidentielles de 2017 il m'avait répondu qu'il "fait un travail de militant engagé". Oui, ce genre de codicologues fait un travail de chirurgie esthétique sur son visage, mais ses yeux révulsés manifestent qu'il ne voit pas les autres. Il se berne pour du militantisme et ne pète pas le verre de son kaléidoscope. Des habitudes de vie, du confort existentiel, du confort mental, il faut que ça bouge. Sur du sur-place.

Ce manager diplômé banque/finance dans la Grande École de Management de Strasbourg ou ce militant communiste qui a sa carte du PC et qui avait déjà postulé à la députation 2017, font des moulinettes dans le même sens comme deux ondes qui s'associent sur la surface de la flaque quand deux cailloux y ont été jetés en même temps. Les 3 ricochets de cailloux sont perdus après une seconde d'observation de surface. S'admirer de soi avant sa prise de parole et sa prise de vue. Intercommunicabilité, solidarité, avenir et futur communs sont pour eux des impensés. Mais ça bouge et ça le fait savoir. Ils s'apprêtent, au fond.

Ça touille jusqu'aux recoins mais le Travailleur se meurt. Si j'avais écrit le Travailleur meurt, ça aurait fait marxiste extrême qui vient faire vengeance couteau entre les dents. Avec Travailleur se meurt, ça fait guindé, un Molière imaginaire qui tente une page tolérable. Dans un de mes prochains billets, je vous offre bientôt une analyse sur la hiérarchie des normes, sur le prix de la viande au kilo et sur la casse du Code du Travail appliquée avec soin sur 12 années par le gouvernement "socialiste" de Hollande avec Macron-ministre et ensuite avec Macron-Saison 1 et Macron-Saison 2. Habitudes de vie, confort existentiel, confort mental, il faut que ça bouge. En sur-place. Mais depuis le 24 février 2022 tout le monde va à Kiev et piaffe, le rally around the flag pour se dégourdir les lèvres mortes après 30 années de corsos fleuris du libre-échange. Depuis le 24 février 2022 tout se peut sans faire patatras. On est encore plus fort vu de loin, vous m'avez vu, je suis occidental. Vous prenez encore un peu de chars ou des lances-roquettes? En pièces détachées ou tout monté? A emporter ou à consommer sur place? L'Europe projet de Paix? C'est pas moi, c'est sa faute!

Ça tombe en dessous du sens tout ce que je vous ai écrit. D'accord. Au fait, Total a fait un profit de 15 milliards en 2021, son plus grand profit depuis sa création il y a 98 ans le 28 mars 1924. Total vient de faire au 1er trimestre 2022 un profit de 9 milliards, et fera un profit de 36 milliards en projection annuelle pour 2022. Total ne paye aucun impôt en France. Juste avec le label Total, l’État va faire en 2022 un profit de 36 milliards avec les taxes sur l'essence, avec la guerre d'Ukraine et sur le dos des habitants de notre pays. Le 25 mars 2022 le Chairman & CEO de Total a annoncé son augmentation de son salaire de 52%. Les manifestations des Gilets Jaunes avaient commencé en 2018 avec une augmentation bien inférieure qu'aujourd'hui du litre du carburant. Quand les Gilets Jaunes avaient manifesté, c'était plus drôle pour le gouvernement Macron d'utiliser les LBD et de comptabiliser 11 morts, 7 mains arrachées et 32 yeux explosés que de prendre "des décisions historiques" pour rendre la Dignité aux 8 millions de Travailleurs pauvres, aux 9 millions qui vivent sous le seuil de pauvreté, aux 9 millions qui dépendent de la banque alimentaire, aux 12 millions qui n'ont pas un appartement chauffé.

Selon Les Échos et l'Observatoire des Inégalités, le patrimoine des 5 plus grandes fortune de France est passé sous Macron de 112 à 419 milliards. Le décollage vertical de leur croissance a exactement commencé en 2017 avec la présidence Macron-1. Avec la pandémie leur patrimoine a été multiplié par 3,5. Il a augmenté de 60% en 2021. Selon Les Échos, OpenLux et Le Monde, 3/4 des sociétés françaises ont domicilié leur capital au Luxembourg pour échapper au fisc français. Cette optimisation fiscale / fraude fiscale, permise par la stricte obéissance à la libre-circulation européenne des capitaux, s'est décuplée sous Macron. Quand le député François Ruffin, LFI, avait interpellé le Ministre des Finances de Macron à ce sujet, celui-ci lui avait répondu "je vais me renseigner et je reviendrai à vous". Dans le programme électoral de Macron il n'y a rien sur la fraude fiscale mais partout on y trouve "fraude sociale". Macron avait fait sauter au travers de son Ministre des finances Bruno Le Maire, le 23 octobre 2018 le "Verrou de Bercy" du ministère des finances. Le Verrou de Bercy était un dispositif qui encadrait la poursuite pénale des auteurs d'infraction financière et de fraude fiscale. Tous les députés de Macron étaient open pour ça. Macron ayant verrouillé le Parlement "députés de Macron" tombe sous le sens, et non pas Député du Parlement en face d'un 1er Ministre comme l'entend la Constitution de la Vème République de 1958. Il en est de même pour tous les autres ministres de Macron qui n'ont décidé de rien pendant tout ce 1er quinquennat et qui ont cherché leurs ordres à l'Élysée après y avoir arrosé les pivoines et être conditionnés par Alexis Kohler, le secrétaire de la présidence et la police politique de Macron. Rappel: pas de "fake conspiration" sur mon site. Souvenez-vous, Macron avait publié pour les P&L 2017 son livre "Révolution". Il avait fait péter le plafond de verre du cynisme, et ça a plu. Je mets tous les électeurs inscrits dans le même sac, les électeurs inscrits sont coresponsables avec leurs voix et leurs abstentions et ils ont repris un abonnement plein tarif pour 5 ans. Macron a brassé les lettres après le 2ème tour de ses Distancielles 2022 et de "Révolution" il passe à "Ère nouvelle" avec "l'invention collective d'une méthode refondée pour 5 années de mieux au service de notre pays". A coup sûr, "de mieux" pète le plafond du vocabulaire et sans pouffer. Observatoire des Inégalités:  "Le montant cumulé de la fortune professionnelle des 500 personnes les plus riches frôle les 1 000 milliards d’euros, un montant qui a progressé de 30 % en un an. Les grandes fortunes ne connaissent pas la crise. Ni la crise financière de 2008, ni le choc boursier de mars 2020, ni le ralentissement économique dû à la pandémie de la Covid-19 n’ont entamé ces immenses fortunes. Les valeurs boursières de certaines entreprises du luxe ou du numérique ont même bénéficié des circonstances sanitaires. Le patrimoine de Bernard Arnault a quasiment doublé en deux ans, et les dix premiers de ce classement pèsent aujourd’hui 50 % de plus qu’en juillet 2019." Ces capitaux sont délocalisés au Luxembourg, paradis fiscal en Europe, avec un taux d'imposition quasi nul. Il faut désobéir aux Traités Européens en ce sens que l'Europe doit instaurer l'harmonisation fiscale et éliminer la déprédation des États-Membres par d'autres États-Membres.

Alors? Quel est le plus hystérique des discours? Ma prose qui saute d'un jeu de mots à l'autre, ou celles que je vous énumère? Ça tombe sous le sens. Vous voyez, dans mon article il n'y a rien. Ça tombe bien, il faut voter dans 6 semaines. Je suis échevin du monde, n'est-ce pas, et toi? La viande de laboratoire est la solution écologique, mais va-t-elle sauver la planète? "Les menaces de bombe atomique ne sont que le signe de tensions à Moscou", tu peux rentrer à la maison, tu n'auras pas ton augmentation. Encaisse les dividendes de la paix, vas-y et casse-toi. Je vous ai fait perdre votre temps. Des monstres sont nés, des monstres nous sont donnés.
Nous restons en bons termes, nous sommes occidental. Poutine a fait péter notre plafond de verre. Et tu n'as rien vu. T'es dans le ton.

9 commentaires

26. avril 2022

"Déliquescence des corps intermédiaires", barbotage universel, "conventions citoyennes permanentes", accords de libre-échange de "nouvelle génération"

-    Ce post contient 20 liens documentaires internes ou externes   -   Post optimisé pour écran PC 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox.

Pour changer, ceci n’est qu’un essai littéraire, sinon cliquez sur les liens.

Pour le régime commercial, fort de son ubiquité qui ubérise jusqu'aux âmes, l'esprit étant déjà obnubilé, rien n'existe en dehors de ce qui est perçu par ce régime et par ce qu'il s'attache à faire percevoir. Dans sa boue onctueuse il reste un secteur linguistique en tension, "les corps intermédiaires".

Mais plus personne ne voit en ces corps une pression de détermination, de résistance, de proposition, du droit à disposer de nous-mêmes, du droit à l'autodétermination. Dans ces corps n'y est juste encore perçu qu'un agréable outil de suffocation lente et contrôlée. Le perçu de Magritte est le pipeline qui y conduit à merveille, avec notre sourire simple et inaliénable au coin des lèvres, alors que nous ne percevons pas en nous-mêmes que nous sommes déjà du révolu et du disparu. L'Homme n'est plus.

Macron, est le petit génie du régime commercial, en organisant des "conventions citoyennes" permanentes, pour faire s'épuiser en faisant bavarder, et pour prendre en compte une ou deux propositions d'un long catalogue d'idées émises avec des soufflets. Le secteur linguistique en tension "les corps intermédiaires" est justement pour l'illibéralissime Macron de les remplacer par sa nébuleuse de conventions et pour faire joliment glisser les corps intermédiaires dans leur déliquescence en dehors du débat sociétal, en dehors du débat parlementaire, en dehors du débat législatif avec un 1er abonnement quinquennal aux 49-3 et Ordonnances qui passent la Loi et outrepassent Parlement et Sénat. La modélisation de notre société par le régime commercial - à opposer au régime dictatorial - choie en primeur ces deux plus élevés de nos Corps Intermédiaires installés par la Constitution que le président Macron transporte de la déliquescence à l'extinction. A peine 18 heures après le 2ème tour des Distancielles 2022, son ministre des finances encore en poste, Bruno Le Maire, a annoncé pour telle et telle réforme "ne pas pouvoir exclure un éventuel recours au 49-3", alors que ce ne sera que dans deux mois après les Législatives 2022, qu'un nouveau Parlement sera élu et composé et que de sa majorité sera généré une personne, le 1er ministre, qui conduira la politique du gouvernement pour le pays.

Lire la suite...

Les médias adorent utiliser ce secteur linguistique en tension "corps intermédiaires", mais juste pour les toiser en ne les considérant que comme des entretoises évanescentes, évanouies et absentes, en sidération, abstentionnées pour faire tourner une lamentation de vieux chef sioux qui  contemple le fait que d'autochtone il est passé aux gondoles des supermarchés et à la casserole de la veulerie. Face à la cellule d'arbitrage il a oublié son calumet.

Pour lancer des bribes aux azimuts et occuper l'espace médiatique, puisqu'il n'existe plus d'espace social, le secteur linguistique en tension "déliquescence des corps intermédiaires" se répand et organise sa lutte de classe par-dessus nos têtes et sans nous. La lutte de la classe de substitution est l'apanage du régime commercial dans lequel la philosophie n'est même plus une démangeaison, puisque la hiérarchie des normes a basculé, ainsi que le prix de la viande au kilo.

Le régime commercial illibéral de libre-échange de nouvelle génération, comme CETA, JEFTA, EU-Mercosur, etc s'est constitué comme unique corps ayant encore droit, légitimité, capacité à être perçu. Après la Chute du Mur de Berlin en 1989, le dogme et son secteur linguistique qui lui aménage une place dans le parler et l'écrire, puis dans le rassembler et agir, ont été évacués pour ladite "Grande Maison Commune" de Gorbatchev. Nous sommes tous ensemble entre les 4 murs, mais claquemurés. Gorbatchev nous a élevés au niveau occidental de la perception moderne et de l'habitation de celle-ci. Dans la Grande Maison Commune, il nous fallait raser gratis, nous avions à raser gratis les "Dividendes de la paix" jusqu'à 33 ans plus tard au 24 février 2022, au jour de Poutine. Nous avions à ubériser tout ce qui bouge et qui se vit encore avec toupet comme une mouvance perçue.


Ceci permet d'innerver les êtres bougeurs, juste ce qu'il faut pour faire tourner le régime commercial, les flux financiers. Le splitting comme culture du mikado syndical viabilise leur zone d'occupation. La lamination des corps intermédiaires trouve de manière appropriée son égale valeur dans la lamination de l'électeur inscrit quelque part en amont, loin des urnes. Le régime commercial se doit d'amener à la déliquescence et d'ubériser les corps intermédiaires et les corps électoraux avec mise à bas du conjonctif. A l'image des "conventions citoyennes permanentes" avec une dose climatique dans lesquelles le bavardage est induit par l'hôte organisateur, le corps électoral est conduit par la mise-en-joue du barbotage universel des non-débats virulents et des permanentes bombes à fragmentation des milliers de sondages d'incitation. Les "conventions citoyennes" pour le patron du "Modes & Travaux", mais plus de Parlement, ni d'expertise des Commissions ni de débat parlementaire. Le corps électoral et les corps intermédiaires sont modélisés sous forme d'algorithmes morbides en voie d'élimination. Induire en écoute dans ces conventions et la conduire avec des capteurs et des cathéters plaqués et mis en chaque reste de personnes, pour créer une intercommunicabilité communautarisante qui se dépatouille avec ses derniers appétits au lieu de susciter la quête d'un avenir en commun dans un futur possible et, de soi, de se prendre en main comme il se doit. Le laisser-ferrer laisser-casser par défaut. Pas besoin de "démocratie illibérale", le régime commercial fait la promo.

En un mot, il faut rassembler tous les organes de presse en une commune diction, il faut pilonner les dictionnaires sauf la matrice de mots "le prix du pain et de l'essence" pour faire grouiller dans la Grande Maison Commune et caresser les dividendes.

Il faut réduire les syndicats de Travailleurs à des "corps intermédiaires" et à un ultime phlegmon à dégonfler, il faut donner au corps électoral déjà singulier la sensation du choix et de la décision par l'acte d'abstention ou avec un cadenas débationnel comme par exemple ce truc "Le Pen-Macron" qui bat sans contre-coeur, car un haine-non-haine de l'autre est la meilleure des levures pour gonfler une ligne venue de plus haut, un dogme qui n'a plus de face ni de contours, un dogme comme "accord de libre-échange de nouvelle génération". Le prédicat "nouvelle génération" est un sublime secteur linguistique. Il élève l'univers à ceux qui en sont démunis à un tel degré d'universalité, car, comme tout le monde le sait encore, générer, c'est procréer, c'est produire à partir du rien du quelque chose, c'est élaborer une lignée qui devra avoir droit à un gentilé nouveau, un nom nouveau pour les habitants de la zone commerciale, une nouvelle identité qui fera admettre qu'auparavant plus personne d'entre nous n'en avait. Nous étions devenus nomades, mais grâce aux accords de libre-échange de nouvelle génération nous sommes devenus du rien avec du quelqu'un autour. Quelle aubaine, sans faire la révolution. Chacun d'entre nous est devenu un messie pour chacun des autres. L'altérité fondamentale, essence de tous les biens. A échanger.

Il est facile d'inverser la vapeur et de réunir le chthonien, l'ouranien et le cosmique de l'Humanité, à nous de relever la tête et de revivre notre Dignité, dignité diaule, celle du Travailleur et celle du citoyen, dignité multiple avec celle de l'humain comme voyageur sur une planète qui offre la qualité de vivre ensemble et non pas de se détruire mutuellement en prenant de l'avance sur Poutine dont les bombes font tout de même mal. Il n'y a pas d'échelle de comparaison, il n'y a pas de plus petit d'entre nous, chacun est dépositaire de la tâche qui lui incombe, tant que l'on vit, il faut ressortir de la tombe dans laquelle le régime commercial nous a mis individuellement et collectivement. Nous n'avons pas à jeter la pierre sur les corps, nous ne sommes plus des trucs qui courent au Simply pour comparer les prix. No surrender. Now I'm ready to grow young again.

Imaginer une nouvelle façon de vivre ensemble, c’est facile, il suffit de regarder l’autre.
Sinon c’est la bombe atomique demain ou le climat après-demain qui nous défonce.
 

Comme pour beaucoup d'occurrences, si vous cliquez sur Google accords libre échange de nouvelle génération CNCDH mon site est en Page 1, Ligne 4.
La CNCDH - Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme est l’Institution Nationale des Droits de l’Homme française créée en 1947. Lire l'avis du CNCDH du 15 décembre 2016.

(Photos: Webcam sous le soleil et la lune, entre janvier et mars 2022 à Pelkoyenniemi, Laponie en Finlande qui est le pays européen qui a la plus longue frontière avec la Russie, 1340 kilomètres)

màj du 12 mai 2022: si vous cherchez sur Google >>> barème macron cour de cassation 11 mai 2022 aucune centrale syndicale n'a publié quelque chose. Aujourd'hui, au lendemain de l'Arrêt de la Cour de Cassation les centrales syndicales sont totalement invisibles sur Google. On n'y trouve que des cabinets de conseil juridique, des avocats, Deloitte, des corporations de PME, etc et des journaux locaux. Tout ce monde zélé comprend quelque chose à l'employabilité et à son coût, à la budgétisation du licenciement, et se réjouit de ce qui y est partout présenté comme le "barème Macron" et comme "la mesure phare du quinquennat Macron". Quel mépris! Quelle arrogance!

Par obéissance aux Traités Européens, ici au TSCG -  Traité sur la Stabilité, la Convergence et la Gouvernance, ou Pacte de Stabilité et de Croissance, ou plus simplement Pacte Fiscal européen ou encore La Règle d’Or, notre Macron-ministre (PS) sous Hollande (PS) avait fait passer deux fois avec le 49-3, en contournant Parlement et Sénat, ses Loi Travail Macron 1 et Loi Travail-Macron 2. Sitôt devenu président, alors que son programme de saccage social était parfaitement rodé dans les faits antérieurs et parfaitement publié avant les élections des P&L 2017, Macron s'était empressé, juste 3 mois après son élection, de matraquer encore plus violemment le Code du Travail, toujours en contournant Parlement et Sénat, avec ses Ordonnances Travail n°2017-1387 "relative à la prévisibilité et la sécurisation des relations de travail". Prévisible/sécurisable, mais pas pour le Travailleur. Macron n'est mu que par la logique du "syndic de copropriété qui agit comme un syndic de copropriété" en n'invitant surtout jamais "toute la rue", les partenaires sociaux, les syndicats, les représentants des Travailleurs, sauf pour arroser les pivoines à l'Elysée.

La Cour de Cassation a tranché le 11 mai 2022 en faveur des Ordonnances Macron et du patronat. C’est un drame supplémentaire pour les salariés. Dans deux arrêts n° 21-14.490 et n° 21-15.247, la Chambre Sociale statuant en formation plénière de la Cour de Cassation a validé le barème d’indemnisation du licenciement sans cause réelle et sérieuse, dit « barème Macron ». L’indemnisation est définitivement encadrée par des planchers et des plafonds. Auparavant, le salarié pouvait exiger un montant minimum de 6 mois, l’indemnité n’était pas plafonnée, et le litige passait aux Prud'hommes. (Pour 2017-22 le chômage selon les critères officiels de l'OIT n'a pas baissé)

Le plafond des indemnisations instauré par les Ordonnances Macron en octobre 2017, c’est-à-dire la somme maximale que peut toucher un salarié en cas de licenciement abusif, ne pourra plus être écarté par les juges prud’homaux parce qu’ils "seraient alors en contradiction avec les Traités internationaux ratifiés par la France". L’arrêt de la Cour de Cassation stipule que « le barème d’indemnisation du salarié licencié sans cause réelle et sérieuse n’est pas contraire à l’article 10 de la Convention n° 158 de l’Organisation Internationale du Travail » et que « la loi française ne peut faire l’objet d’un contrôle de conformité à l’article 24 de la Charte Sociale Européenne, qui n’est pas d’effet direct ». Plus simplement, selon l'Article 24 de la Charte Sociale européenne du 3 mai 1996 du Conseil de l'Europe, le Travailleur licencié sans motif valable a droit "à une indemnité adéquate ou à une autre réparation appropriée". L'Article 24 est vague et ne peut avoir d’effet direct en droit français dans un litige, compte tenu de la marge d’appréciation importante laissée aux États. L'Arrêt de la Cour de Cassation ne se réfère même pas à la Charte des Droits Fondamentaux et Sociaux de l'EU, qui est contraignante depuis qu’elle a été intégrée au Traité de Lisbonne en 2009, mais elle est encore plus insignifiante. A mon avis, cette partie sociale avait été volontairement floutée au bénéfice des libres-marchés. Aujourd'hui, à cause de ces négligences asociales, les dommages et intérêts pour les salariés victimes d’un licenciement sans cause réelle et sérieuse ne peuvent dépasser 3,5 mois de salaire pour un employé ayant moins de 2 ans d’ancienneté, et 20 mois pour une ancienneté égale ou supérieure à 29 ans. Les Ordonnances Travail Macron ont donc condamné les Travailleurs abusivement licenciés à une baisse de près de 20 % des indemnités de licenciement. Pour ceux qui auraient maintenant attrapé de l'urticaire jusqu'à l'épinière je souligne dans tous mes posts que Travailleur est la terminologie officielle de l'UE.

Au sujet de la déliquescence des corps intermédiaires, des centrales syndicales j'ai écrit le 26 avril 2022 >>> "Déliquescence des corps intermédiaires",
barbotage universel, "conventions citoyennes permanentes", accords de libre-échange de "nouvelle génération"
parce que pour moi
le splitting du mikado syndical français a sciemment joué contre les Travailleurs pour satisfaire à de viles opportunités de clan.
Dans beaucoup d'autres pays démocratiques, comme l'Allemagne ou la Suède, il n'y a que des syndicats de branche.
Avec NUPES nous aurons à partir de juin 2022 une Conférence salariale annuelle obligatoire par branche.
N'oubliez pas d'aller voter aux deux Tours des Législatives en juin. On est là.

3 commentaires

24. avril 2022

2022, extrême resserrement à droite ➳ Pas d'avenir en commun _ Pas de bifurcation écologique ➳ "Ère nouvelle" de Macron, massacre social 2.0, casse du Code du Travail 3.0

-    Ce post contient 45 liens documentaires internes ou externes sûrs, officiels et publics   -   Post optimisé pour écran PC 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox.

màj du 28 juin 2022: La XVIème Législature de la Vème République du Parlement a été ouverte le 28 VI 2022 comme il se doit par le doyen des députés. Celui-ci, un député extrême-droite RN, n'a pas hésité à exprimer dans son allocution sa nostalgie pour l'Algérie française et ensuite pour... l'OAS. La France glisse avec délice dans son passé colonialiste de ses crimes contre l'Humanité et dans son déni de sa Guerre en Algérie et de sa tentative de coup d’État des 4 généraux de 1961, etc. Dans notre pays, le fascisme just-in-time à la française a été élevé au rang des notabilités en ce mois de juin 2022, ce qui n'est pas étonnant, la France n'ayant jamais fait son devoir de mémoire, ses Devoirs de Mémoire. Au Parlement, des présidents, vice-présidents, questeurs RN sont élus avec des voix des partis de Macron et de droite qui méprisent maintenant en plus le Cordon Sanitaire du Front Républicain du Barrage contre les fascistes, racistes et xénophobes. En France, la Fenêtre d'Overton s'ouvre de plus en plus, avec la condescendance de Macron et de ses portes-monnaie. Si vous cherchez sur Google "extrême resserrement à droite" mon site est depuis des années en ligne 1 page 1 sur 1.040.000 résultats.

12 ans de casse sociale et de Dumping Humain = Macron-ministre + Macron-président.
Où est passé le vote des ouvriers, des Gilets Jaunes et des jeunes au 1er et 2ème tour?
C'est plus facile de ne rien faire, de voter pour Hans Trapp ou son sosie Rüpelz "qui va leur en donner", que d'avoir une action syndicale
et de voter pour défendre ses intérêts et sa condition. Se mettre soi-même depuis 20 ans dans son cul-de-sac, geindre, se choisir un "chef qui en a".

Le Pen = plus 8 millions de votes exprimés par rapport à 2017.
Je décris sur mon site depuis le 06 VI 06 l'extrême resserrement à droite, on m'a toujours ri au nez. Dans un régime totalitaire ou dans un régime commercial, la réalité n'est pas agréable si elle n'est pas conforme au dogme. En Russie, le dogme vient d'en haut. En Occident il vient de partout du libre-échange; ubiquité avec ses bombes à fragmentation, absence de contre-attaque et c'est pratique d'être nationaliste au lieu de relever la tête, et en plus ça ne coûte rien, il suffit de gueuler.
Mon analyse du 16 février 2022 >>> "La fenêtre d'Overton - Secteurs linguistiques en tension - Présentielles 2022
                                                         - Confirmation de l'Extrême resserrement à droite après 11 scrutins depuis 2017
" retrace cette histoire de france qui pue.

Mon analyse du 8 juin 2019: "Européennes du 26 mai 2019: extrême resserrement en ordre à droite,
                                          le choix par le vote et l'abstention des électeurs inscrits et des Gilets Jaunes
"

Si vous cherchez sur Google extrême resserrement à droite mon site est aussi en page 1 depuis des années pour cette occurrence.

Macron 2017 à 2022 = moins 2 millions de voix. En 53 ans, le pdt le plus mal élu depuis 1969.

Aux P&L-2017 Macron avait une "majorité" au Parlement de 17% des électeurs inscrits.
     17% ont cassé le pays et ses habitants pendant 5 ans.
Aux P&L-2022 Macron aura une "majorité" au Parlement de ? % des électeurs inscrits. 
     ? % vont continuer à casser pendant 5 ans.

Pourcentages réels par rapports aux électeurs inscrits >>>

Macron n'est pas élu avec 58,5% mais avec 38,5% des électeurs inscrits.
Macron-2 = moins 2 millions de votes exprimés depuis 2017
  Bloc n°1 = 38,52% = Macron = 18,77 millions
  Bloc n°2 = 34,2% = Abstentions 28,01% + Votes blancs 4,57% + Votes nuls 1,62% = 16,67 millions
  Bloc n°3 = 27,28 % 13,29 millions

< Sources du Ministère de l'Intérieur, cliquez sur le tableau >

Lire la suite...

Le barbotage universel, dans le non débat du cadenas Le Pen-Macron,
dans le million de sondages imposteurs et manipulateurs ce n'est pas le Suffrage Universel.
Le Sénat a adopté il y a quelques semaines l'Interdiction à l'avenir des sondages 1 mois avant les élections.

---------------------------

Pour 2022-2027  >>>  Commission Européenne, Mécanisme de protection de l’État de droit:
                                  le mécanisme européen de protection de l’État de droit est un outil préventif
                                  visant à promouvoir l’état de droit et à prévenir l’apparition de problèmes ou leur aggravation.

.

Trois pays fascistes:   Le Pen, France   -   Viktor Orbán, Hongrie   -   Kaczyński + Duda, Pologne

Trois liens  ➳

 

 

 

 


 

Petit condensé de l'histoire de France sous Macron 1 de 2017 à 2022 >>>

Le lendemain de l'élection du pdt Macron qui a perdu 2 millions de voix par rapport à 2017,
son ministre de l’Économie Bruno Le Maire a dit "ne pas pouvoir exclure un éventuel recours au 49-3 pour la réforme des retraites".

Sur mon site je n'arrête pas de vous rappeler que Macron a fait passer toutes ses Lois capitales
avec le 49-3 et les Ordonnances: Ordonnances Travail, première loi sur réforme des retraites, Loi Sécurité Globale et Loi Séparatisme, etc

Macron va de nouveau avoir au Parlement une majorité de députés, mal élus eux aussi comme en juin 2017,
où seulement 17% des électeurs inscrits se sont prononcés pour LREM son parti.

Après les LBD il va utiliser les drones tueurs ou seulement balayer la rue ?

Macron n'aime pas l’État de Droit, ça se savait, mais les électeurs inscrits l'ont ramené pour 5 nouvelles années.
Où est la Dignité du Travailleur, de l'habitant de notre pays? Rester un caillou, n'envoyer aucun message de détermination.

-----------------------------

Macron n'est pas amateur de démocratie et d’État de Droit.

  1. Avec Macron la France a été rétrogradée au 34ème rang des pays démocratiques
    dans le classement publié par le OHCHR - Haut Commissariat de l'ONU aux Droits de l'Homme,
  2. Les 3 premières années du quinquennat de Macron, la France avait été solennellement blâmée par l'ONU, par le OHCHR, le Conseil de l'Europe, la Commission Européenne, le Parlement Européen, par la Cour Européenne des Droits de l'Homme et Amnesty International pour sa gestion violente et armée de LBD contre les manifestations des Gilets Jaunes et contre les opposants à la réforme Macron-BlackRock des retraites et à la casse du Code du Travail. Aviez-vous entendu parler de cet abonnement français aux blâmes décernés par tous les grands organismes internationaux de la planète? Ni le président Macron, ni ses ministres n'en ont parlé. Ni les médias. La violation des Droits de l'Homme est entrée dans le droit commun de l’État macronien et elle est la "matrice intellectuelle" de son "civilisationnel". Quand les Gilets Jaunes avaient manifesté, c'était plus drôle pour le gouvernement Macron d'utiliser les LBD et de comptabiliser 11 morts, 7 mains arrachées et 32 yeux explosés que de prendre "des décisions historiques" pour rendre la Dignité aux 8 millions de Travailleurs pauvres, aux 9 millions qui vivent sous le seuil de pauvreté, aux 9 millions qui dépendent de la banque alimentaire, aux 12 millions qui n'ont pas un appartement chauffé. Depuis la Crise du Covid ces trois secteurs linguistiques en tension, Travailleurs Pauvres / Vivre sous le seuil de pauvreté / Dépendance de la Banque alimentaire sont passés juste avant le 1er tour des Distancielles 2022 du déni de Macron à la conscience médiatique collective. Mais juste pour bavarder un court instant, comme nous le remarquons déjà même pas 12 heures après la proclamation des résultats du 2ème tour.

Le 5 janvier 2020 j'avais écrit >>> 2020: après les "roaring twenties" nous entrons dans les soaring twenties,
en sachant que nous entamions les années vingt où tout explose.
Il n'y avait pas encore le Covid ni la guerre d'Ukraine pour nous priver de visage.
Il nous reste les Législatives 2022 pour apporter un Avenir en Commun par le Pouvoir Législatif.

 

3 commentaires

17. avril 2022

Du saccage du Dumping Humain de la Globalisation par les marchés à la bombe atomique "tactique" nationaliste - la théorie des jeux / Ukraine

-    Ce post contient 74 liens documentaires internes ou externes sûrs, officiels et publics   -   Post optimisé pour écran PC 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox.

Le dernier § a été ajouté après rédaction de cette analyse.          Bilan de la Globalisation: Dans mon post du 21 février 2022, 3 jours avant l'invasion de l'Ukraine par le dictateur Poutine, j'avais encore la tête froide avant le début de la "guerre chaude" et je vous avais développé dans >>> "§ n°5 Concurrence déloyale et faussée: Partenariat EU-Ukraine - la PAC et la Silk Road de la Chine - Monstre agricole ukrainien et Farm commodities" que l'Ukraine n'intéresse l'Europe que commercialement dans une PEV - Politique Européenne de Voisinage à bon marché et que comme Mur. L'Europe ne peut intervenir militairement pour ne pas devenir un "belligérant" et déclencher WW3 ou recevoir une bombe atomique "tactique". Pour Poutine, le Donbass séparatiste à majorité russophone avec les oblasts de Louhansk et de Donetzk est une riche zone minière et industrielle depuis les années 30 et permet la jonction terrestre avec la Crimée et la Mer Noire.

Le 12 mars 2022 un missile russe est tombé en Croatie à Zagreb sans que la presse, les influenceurs, les streamers, la société civile et politique n'en fassent un cas. Ce missile porteur d'une bombe à fragmentation a survolé sur plus de 2300 km depuis la Russie la Roumanie, la Hongrie, la Croatie pour tomber juste à côté d'une cité universitaire à Zagreb à même pas 300 kilomètres de Venise. Un missile russe a touché un État-Membre de l'UE. Il n'y a pas eu de réaction des autres États-Membres de l'UE ni de la France, ni de la Commission Européenne, du Conseil Européen, du Conseil de l'Europe de Strasbourg, du Parlement Européen de Strasbourg. En 200 secondes, Strasbourg peut aussi être cible d'un missile fantôme "tactique" ou "préventif".

La Croatie fait partie de l'UE depuis le 1er juillet 2013. Le wiki expose le calendrier normal de sa procédure d'adhésion à l'UE. Il faut satisfaire à tous les Critères de Convergence allant jusqu'à la Charte Européenne des Droits Fondamentaux et Sociaux qui est contraignante et intégrée au Traité de Lisbonne de 2009. La Charte Européenne contient 6 chapitres: Dignité, Liberté, Égalité, Solidarité, Citoyenneté, Justice. Dans mon post du 21 février 2022, 3 jours avant l'invasion de l'Ukraine par le dictateur Poutine, j'avais encore la tête froide avant le début de la "guerre chaude" et je vous avais développé dans plusieurs de mes 13 § que depuis 30 ans et jusqu'à Zelensky et la guerre de Poutine, l'Ukraine était très éloignée des Critères de Convergence démocratique selon l'Audit du 7 décembre 2016 et selon le Rapport spécial du 23 septembre 2021 publiés par la CCE - Cour des Comptes Européenne, "La gardienne des finances de l'UE". Selon la CCE "la Commission Européenne interprète souvent ces exigences de façon trop laxiste et ses évaluations sont trop positives et le soutien de l´UE en faveur des réformes en Ukraine a été inefficace".

L'EU, la Commission Européenne, les 27, Macron, collaborent sans retenue depuis plus de 10 ans avec les régimes fascistes de Viktor Orbán de Hongrie et du PiS de Pologne en n'exigeant jamais l'application de la Conditionnalité du Respect de l’État de Droit, il étonne encore moins que le libre-échange global interprète les exigences de façon encore plus "laxiste et positive" avec un pays qui n'est pas membre de l'EU. La procédure d'adhésion à l'UE nécessite de 10 à 15 ans, mais pas 7 semaines, sinon elle n'est qu'une construction d'un bloc et d'un Mur militaire. Ursula von der Leyen, ancienne ministre de la défense allemande et Présidente de la Commission Européenne, pousse à l'adhésion spontanée de l'Ukraine à l'EU et a remis à Zelensky à Kiev son 1er document officiel de candidature, sans consulter le Parlement Européen. La tactique catallactique qui valorise dans la foulée notre rénovation des vœux de culture européenne sans payer l'hostie ni penser à son circuit de la gorge à l'égout.

Aujourd'hui, avec l'extermination par Poutine des Ukrainiens ukraïnophones et russophones, l'urgence est de sauver leurs vies et l'Ukraine. Il faut donner espoir aux Ukrainiens. Il ne faut pas importer physiquement la guerre dans l'UE. La guerre du Kosovo est momentanément arrêtée, mais l'Europe a été incapable de régler le problème serbo-croate dans lequel les nationalistes Serbes sont téléguidés par Poutine, alors que situés au cœur de l'Europe leur centre d'activité se trouve en Europe. Mais leur nationalisme, inspiré par les néo-nazis comme en Hongrie et en Pologne ou comme pour la dynastie Le Pen en France, leur est primordial. Le président fasciste de Hongrie, Viktor Orbán, soutient les deux fascistes français pour les Distancielles 2022, comme le président fasciste de Pologne, Piotr Duda sous son étiquette de président de la Pologne et de président du mythique syndicat Solidarność qui avait pourtant libéré avec Lech Wałęsa la Pologne de la dictature soviétique.

Lire la suite...

Revenons à ce secteur linguistique nouveau, celui de "tactique" en association à bombe atomique. En apportant un plus à "bombe atomique", le parler occidental lui confère un moins et une double identité. Une bombe atomique tactique est une diminution à un impact restreint, localisé et qui fait moins bo-bo sur les contours. Il n'y a aucun débat linguistique, philosophique, sociétal, politique ou parlementaire sur ce "tactique" là. "Tactique" relève même du jeu que je rapproche tout autant du cache-cache avec un "houplà" satisfait pour le lanceur de cette alerte tactique, et à un "merde" pour le réceptionniste en charge d'en distiller la douleur en soi. Je rapproche aussi ce "tactique" à la Théorie de Jeux de Selten, le Nobel d'économie, ou au Chat de Schrödinger.

A côté de cette mutation linguistique européenne, s'est installée en un clic insonore et invisuel un autre secteur linguistique, lui déjà totalement en tension. C'est "occident". L'Europe, l'EU qui ne savait plus ce qu'elle était et qui elle était, s'est vue élevée à un niveau bien supérieur de son histoire et tellement éloigné de la fatuité du marché commun qui n'est que son socle, son corps et son cœur de métier, quitte à installer le Dumping Humain et à écraser l’État de Droit, les Droits de l'Homme, le Droit du Travail, les normes sociales, environnementales et de santé publique comme le dénonce la CNCDH - la Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme qui est l’Institution Nationale des Droits de l’Homme française créée en 1947.

Avec "occident", ça y est, nous sommes, comme dans les vieux livres enluminures et de riches heures, de nouveau quelqu'un, et même plus, nous sommes une civilisation. Sans doute que "occident" doit être le pendant de "orient" qui fait rêver tout le monde avec son mystère, ses temples, ses caravanes et son ciel bleu. Avec "occident" nous pouvons enfin nous montrer avec notre buste, comme si nous étions repassés depuis la case départ de la quasi-reptation du singe à l'homo-sapiens tout érigé, mais cette fois-ci cet Homo-Sapiens 2.0 n'a même plus besoin de se représenter avec une massue à la main droite nationaliste. Depuis la Renaissance, depuis les Colonisations, nous sommes de nouveau enfin une Civilisation. Regardez-nous. Nous sommes grands et beaux et musclés et galvanisés et rayonnants et détonants par main interposée en apportant ce qui va sans dire, la parole.
C'est un Bienvenue, Wälkommen, Tervetuloa consenti et convenu d'avance.

Le secteur linguistique "bombe atomique" est en dormance depuis la Chute du Mur de Berlin en 1989 et l'inauguration du supermarché de la Grande Maison Commune. Il nous suffisait depuis l'échelon décisionnel de l'État jusqu'à nous au plus bas pour que nous ne nous mêlions jamais d'une réflexion géo-stratégique et encore moins d'une réflexion géo-stratégique économique, d'une réflexion géo-stratégique des chaines de production, et absolument pas d'une réflexion géo-stratégique climatique. Le réchauffement de la planète est source d'exodes, 30 millions pour l'année 2021, est source de conflits et de guerres. C'est loin de nous et de nos gouvernants. Sous ce "parapluie" fashion et vintage nous vivons dans la normalité atomique en n'ayant même pas en notre cerveau les ramifications de synapses qui nous permettraient d'innerver à côté de notre cerveau reptilien, de notre lobe musical et artistique, de notre lobe rationnel et mathématique, une zone d'humanisme et de convivialité planétaire climatique et temporelle qui saurait même aller jusqu'à l'extension du temps tant que notre terre est capable de nous y laisser vivre.

Le secteur linguistique "bombe atomique" est en dormance. Jusqu'au 24 février 2022 la quiétude de notre imaginaire s'arrêtait au secteur linguistique en tension de la "bombe atomique". Notre imaginaire n'avait pas besoin du prédicat complémentaire "tactique" et se dissuadait de réfléchir plus loin et en nuances. Dans la partie "occidentale" de notre haut-phalanstère de l'hémisphère nord et riche notre suffisance et notre autosuffisance nous apportaient depuis la guerre froide et la Chute du Mur de Berlin un état latent vivable qui nous allait. La richesse ruisselait vers le haut, mais "ça m'va". Les politiciens et les syndicalistes engagés pour un avenir en commun passaient pour des cons, mais "ça m'va". Le Travailleur était passé du statut de bien fongible à une valeur d'ajustement, un coût compressible, une déséconomie interne, un poste comptable rayé, mais "ça m'va". Maintenant, je suis du rien, mais j'appartiens à l'Occident. Et je n'ai même pas fait la révolution pour être des siens. Passe le Schnapps.

Bien que nous allons manquer de moutarde, sans révolution Poutine nous a fait avancer. Avant d'ouvrir le "parapluie", la dernière "arme"    "d'autodéfense"    de l'Europe serait l'embargo sur le gaz russe pour mettre Poutine à terre. La plus grande partie des énergies fossiles russes importées en Europe provient des gisements dans la zone arctique à l'ouest de la Sibérie et arrive à l'ouest depuis les terminaux par les gazoducs comme Nord Stream 1 et Nord Stream 2 par la Baltique ou Transgas par l'Ukraine par exemple. La Russie n'a pas développé vers le sud et vers l'est une infrastructure pour le transport et l'exportation de ses énergies fossiles. La Russie n'a pas construit des gazoducs d'importance stratégique vers l'est et la Chine pour diversifier sa clientèle et contrôler sa balance des paiements. Ni la Russie ni l'Ukraine ne bombardent les zones des tracés des gazoducs. La Russie continue à payer journellement à l'Ukraine le transit de son gaz à travers l'Ukraine. Sur toute sa cote nord de l'Alaska à la Norvège en Mer Arctique, la Russie ne s'est pas non plus équipée pour liquéfier le gaz en LPG et pour l'exporter avec des méthaniers. Le PIB de la Russie dépend quasi exclusivement de son exportation à l'ouest qui lui finance en retour son armement d'attaque en lui payant son gaz et son pétrole. La Russie ne dispose d'aucune alternative à court et moyen terme et 80% de sa technologie de prospection et d'extraction offshore proviennent de l'ouest. Mais cette technologie est mise sous embargo. L'échec de la globalisation a atteint son paroxysme. Nous finançons notre meurtrier et son arme létale qui nous tuent par Ukrainiens interposés.

Déjà sans embargo du gaz russe, juste au regard du duel Europe-Russie, le fracas économique et humain aura saccagé l'ouest d'ici peu; le fracas de la guerre et de l'embargo saccage la Russie qui n'a rien d'autre que les énergies fossiles et le blé pour rempiler son PIB. Les menaces européennes d'un embargo contre le gaz russe ont accéléré à l'ouest l'inflation à deux chiffres du prix du gaz, notre appauvrissement général et le ralentissement de la production industrielle, et à l'est une augmentation très importante de la rente énergétique. La déséconomie externe de la guerre intermédiaire d'Ukraine est un fracas humain qui se partage dans les deux sens entre l'ouest et l'est de Lisbonne à Vladivostok. L'Europe n'a que le choix d'annoncer à la Russie qu'elle maintient ses contrats d'importation de ses énergies fossiles. Au niveau politique, la Russie a sa dictature pour maintenir son ordre; à l'ouest comme en France, à l'image de ses précurseurs choyés et fascistes de la Hongrie et de la Pologne, nous aurons un système politique "illibéral", un fascisme élégant renforcé mis en place dès 2017 par Macron et consolidé sur son quinquennat. Pour la fasciste aux Distancielles 2022 l'équation est plus facile et tout autant non négociable. Elle veut effacer l'EU pour en faire une "Alliance européenne des nations" pour remplacer l'EU et sortir en bloc des Traités Européens. Pour le cadenas Macron-Le Pen la stratégie finale est la même, mais la vitesse des mots et le langage qui la transporte diffèrent. Pour éviter le débat, le cadenas est finaliste aux Distancielles 2022.

Le barbotage universel dans le non débat du cadenas Le Pen-Macron avec le million de bombes à fragmentation des sondages, ce n'est pas le Suffrage Universel mais la tactique lissée du rebrousse-poil. Le Sénat avait proposé l'Interdiction des sondages pendant 1 mois avant les élections; c'est trop tard, la peine prononcée est de nouveau de 5 ans. Devant le Parlement Européen en décembre 2022, Macron avait scandé pour sa Présidence de 6 mois de l'EU les valeurs de l’État de Droit et du respect des Libertés démocratiques, en voulant faire oublier que lui et d'autres candidats aux Présentielles de 2022 comme l'ancien Commissaire Européen aux Marchés, Michel Barnier, et les 2 fascistes français en vogue, avaient dans leur projet de sortir partiellement notre pays de la Convention Européenne des Droits de l'Homme et de la Cour Européenne des Droits de l'Homme. Selon Barnier et ces autres, "pour les questions sécuritaires la France doit déroger à la primauté du droit européen". Tout glisse dans la modernité et l'élégance du fascisme just-in-time à la française qui dépasse l'accoutumance au non-droit et au non-État de Droit. Poutine a placé la barre de violence tellement haut, l'écrasement des Ukrainiens étant tellement énorme, alors l'abonnement de la France aux blâmes à cause de sa violation mécanique de l’État de Droit par Macron passe pour une peccadille ou une défaillance de la capacité de discernement de la part de tous ces organismes internationaux dont la France est aussi membre. C'est vrai, l'ONU qui ne vend pas d'armes ne peut pas comprendre.

Les USA et l'Europe/EU envoient à l'Ukraine, à son armée gouvernementale et à ses corps de mercenaires nationalistes Azov / Misanthropic Division, des lance-roquettes, des tanks et des avions de combat sous forme de Lego à assembler sur place. Ce matériel lourd sera Made in Ukraine et nous ne serons toujours pas un belligérant coopté bien propre sur soi. Le courage et la résistance jusqu'à la mort du nationalisme ukrainien est stupéfiant, d'autant plus que Poutine n'hésitera devant rien. Il est acculé à n'encaisser qu'une victoire, sinon il perdrait la face, et son peuple soumis depuis plus de 800 ans à son supérieur, l'attend de lui, все, что нужно. Être "humilié" et le/se transposer dans le crime. "On n'humilie pas le peuple russe". Il veut devoir "dénazifier".

Le séculier, le régulier, le temporel concordent en Russie. L'église orthodoxe de Toutes les Russie soutient avec foi le carnage, les Crimes contre l'Humanité et les Crimes de guerre de Poutine. Nous sommes l'Occident sans fin et au regard clair, et de l'autre côté, des humains de la tourbe au campanile à bulbes dorés nous satanisent. Que Kiev ait été la première capitale de Toutes les Russies pousse Poutine au carnage nationaliste russe.

Entre deux nationalismes notre choix occidenté, instantané et sans partage va à l'Ukraine que Poutine annexe violemment par briques depuis mars 2014 avec la Crimée. Lego contre Lego. Après la Tchétchénie et la Géorgie, avant la Moldavie et la Transnistrie. Poutine accomplira son amokrun et son No lives matter, à moins que le concierge du Kremlin ne l'élimine avant.

Le nationalisme ukrainien est considérable, force notre respect, nous demande d'avoir de l'humilité mais aussi d'apporter secours aux Ukrainiens. Pour nous à l'occident, le nationalisme ukrainien est pur. Il est saint. Le secteur linguistique en tension "nationalisme" trouve, chez nous en occident, ses lettres de noblesse grâce au livestream sur Youtube, trouve sa légitimation, son accentuation, son incarnation, son exacerbation, sa confirmation de son implantation en Europe occidentale, de nouveau avec puissance métaphorique et pathos comme dans les années 30. Le design est plus chic.

Appuyons maintenant notre analyse sur "nationaliste", ce secteur linguistique qui est en tension en Europe et toujours aussi gravement en France depuis les 4 dernières Présidentielles et les fascistes qui y postulent avec leur corps d'électeurs passionnés. "Nationaliste" s'implantait avec grand peine chez nous à l'ouest dans notre parler et notre écrire. On le subtilisait avec "souverainiste", "ultra-conservateur", "droite de la droite", "populiste", et pour l'anoblir on le floutait derrière "illibéral". Illibéral permettait de définir le fiel sans utiliser de gel hydroalcoolique sur les lèvres. On peut même lire "démocratie illibérale" dans les médias au sujet de la Hongrie et de la Pologne. Toute cette comédie sémantique et phénoménologique pour se dissuader de traiter simplement les nationalistes de fascistes. Le nationalisme n'est pas un projet d’usages éphémères de l’espace public.

Dans sa résidence d'été au Fort de Brégançon, Macron avait proposé à son invité Poutine le 19 août 2019 "l’architecture de sécurité et de confiance entre l’UE et la Russie". Macron lui déclarait devant les médias "La Russie est européenne, très profondément" et annonçait qu'il entendait "réarrimer la Russie à l’Europe", qu'il croyait "à cette Europe qui va de Lisbonne à Vladivostok. C’est d’ailleurs pour cette raison que la France avait défendu [4 ans après l'annexion de la Crimée] la réintégration de la Russie au Conseil de l’Europe. La Russie est une grande puissance des Lumières. Elle a sa place dans l’Europe des valeurs auxquelles nous croyons". Pour Macron, les débats sur l’illibéralisme revendiqué par Poutine ne relevaient que de l’incompréhension mutuelle: "Derrière le mot libéral, on met parfois des choses qui ne sont pas les mêmes" déclarait Macron. Macron avait méprisé publiquement le Corps des diplomates français qui le mettaient régulièrement en garde quand il interprétait les exigences des critères de convergence démocratique de manière trop positive et laxiste envers Poutine. Le superviseur et sa tactique globaliste du catallactique. Le dictateur, son drapeau tactique et son marbre. Je vous invite à relire le § n°4 de mon analyse sur la guerre de Poutine en Ukraine.

La magie ukrainienne, dans nos cerveau non-atteint par les missiles, est d'élever tout individu au grade de l'universalité en fusionnant le global au local sur une unique échelle de valeurs: l'Occident est le berceau des nations et chacun d'entre nous est maintenant un nationaliste de plein droit et de plein gré, en son libre choix et libre-arbitre. Le Droit de nos peuples à l'autodétermination et à disposer d'eux-mêmes n'a plus besoin d'une Déclaration, en occident. Il est acquis depuis le 24 février 2022. Le nationaliste avait dû un temps, encore jusqu'à la veille du 24 février 2022, combler son trou. Mais depuis le 24 février 2022 l'insecte a vécu son essor et s'est offert son envol. Immédiatement hors du cocon, il n'a pas eu à faire un petit stretching préliminaire, il a volé tout droit à sa lumière sans faire d'euphémisme. Les nationalistes de tous les pays de l'Occident se ressemblent et se sont assemblés. Où est le Yémen? L'Europe, avant même que Le Pen ne le fasse, s'est envolée vers son "alliance européenne des nations", son Europa der Vaterländer, Nemzetek Európája Szövetség, Sojusz Europa Narodów, Альянс Європа націй.

Revenons à mon analyse du 27 avril 2021 où Macron réhabilite tout autant le nationalisme séparatiste >>> Appel au putsch du 21 avril 2021  ➳  l'habituel fascisme just-in-time à la française de Maurras à Pétain jusqu'en 2022. Je vous renvoie aussi à mon >>> § n°7, EU, Kiev, Zelensky, les 27, l'OSCE sont coresponsables de mon analyse du 21 février 2022 sur l'Ukraine, rédigée 3 jours avant le début du massacre de Poutine. Vous y voyez le "nationalisme" en Ukraine lié depuis les années 30 au nazisme, en la personne du nazi Stepan Bandera que l'Ukraine avait définitivement réhabilité comme héros national. Bandera, officier SS de la Division Galicie, avait envoyé des milliers de juifs polonais dans les camps d'extermination avant de se raviser comme un amant déçu.

Je reprends maintenant quelques § que j'avais écrits le 21 février 2022 >>>  Je vous invite à lire le rapport "L’extrême droite ukrainienne - Origines et trajectoires" publié le 3 juin 2016 par l'OFPRA - Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides, ofpra.gouv.fr. Le Monde Diplomatique a publié en août 2007 une analyse "Comment les nationalistes ukrainiens réécrivent l’histoire". Lire aussi l'analyse "Controversy as Ukraine mulls giving hero status to alleged war criminals" publiée le 4 août 2021 par euronews. 78 députés ukrainiens avaient proposé que l'Ukraine reconnaisse officiellement Stepan Bandera comme héros national et lui construisent un mémorial à l'image de Babi Yar, le mémorial de l'Holocauste. 80% des Ukrainiens à l'ouest du pays soutiennent ce projet et 20% à l'est. Dans l'Ukraine occidentale il y a dans toutes les grandes villes un monument à sa gloire. A Ivanovo-Frankivsk il est debout devant un énorme truc qui est dérivé de la croix de guerre de Hitler.

Dans l'article "Lawmakers ask Zelensky to return ‘Hero of Ukraine’ title to Bandera" publié par le grand quotidien Kyiv Post le 5 juillet 2021 Zelensky avait donné son avis sur le fasciste nazi Stepan Bandera: "He is a hero for a certain percentage of Ukrainians, and it’s normal, and it’s cool." Si vous utilisez le moteur de recherche interne du Kyiv post... vous trouvez 18 x 33 = 594 articles sur le héros national séparatiste nazi Stepan Bandera. Celui du 24 mai 2000 est un témoignage du génotype nazi de Le Pen. N'importe quel journaliste, même s'il est décapité, est capable de faire ce travail d'investigation. Pourquoi dois-je le faire. L'infocratie française, européenne, occidentale est à gerber. Dans le même genre du révisionnisme, Macron a aussi scandé en 2021 les louanges des fascistes Maurras et Pétain. Sur le wiki, Kyiv Post >>> "Le Kyiv Post est le principal journal de langue anglaise de l'Ukraine. Sa ligne éditoriale est libérale et pro-occidentale. La politique éditoriale soutient la démocratie, l'intégration avec l'Occident et la libéralisation des marchés. The editorial policy supports democracy, Western integration and free markets for Ukraine." Son actuel CEO >>> "Luc Chénier is to work on the next stage of Kyiv Post's development, including "ambitious plans to extend the edition" and "further strengthen Kyiv Post's position as Ukraine's global voice." Après une courte interruption de parution de deux mois, son nouveau CEO n'a jamais effacé ces 594 articles nazis. Voir mon commentaire n°1 ci-dessous.

Vous voyez, toutes ces informations ne passaient et ne passent toujours pas dans les médias français ou de l'ouest, c'était tellement plus agréable que ces souverainistes néo-nazis érigent pour notre compte et notre confort de consommateur exercé notre Mur occidental face à la Russie. Je reprends l'introduction du Monde Diplomatique de son article d'août 2007: "Dans les pays postcommunistes, l’histoire – et notamment celle de la seconde guerre mondiale – représente un enjeu majeur de la bataille d’idées. Car les forces nationalistes, qui y constituent un des piliers des nouveaux régimes, s’efforcent de justifier, au nom de l’hostilité à l’Union soviétique, leur collaboration avec l’occupant nazi et son entreprise génocidaire. Ainsi en Ukraine." Face à mon extrême vigilance envers le fascisme revenant que je vous étale aussi sur mon site depuis le 06 VI 06, vous êtes tentés de reprendre un peu de vaccin Pfizer BionTech mais sur votre épaule gauche, et vous voulez me voir dans la peau d'un salop de "Putin-Versteher / qq'un qui comprend Poutine". C'est pourquoi je vous livre en dernier recours la Résolution du Parlement Européen sur la Situation en Ukraine votée et adoptée le 25 février 2010: "Le Parlement Européen regrette vivement la décision du président ukrainien sortant, Victor Iouchtchenko, d'accorder à titre posthume à Stepan Bandera, chef de l'organisation nationaliste ukrainienne OUN qui collabora avec l'Allemagne national-socialiste, le titre de «héros national de l'Ukraine» et espère, à cet égard, que la nouvelle équipe dirigeante en Ukraine reconsidérera ce genre de décision et confirmera son engagement en faveur des valeurs européennes."

Du 20 mai 2019 jusqu'au 24 février 2022, Zelensky n'a jamais abrogé la décision révisionniste et fasciste de Iouchtchenko en faveur de Stepan Bandera, bien au contraire. Il n'a pas fait démolir toutes les statues de ce nazi partout en Ukraine occidentale. D'ailleurs j'ai analysé le 20 août 2016 la situation de la Finlande qui a sanctifié et béatifié son maréchal Mannerheim que l'on trouve en statue monumentale dans tout le pays jusqu'au nord de la Laponie. Tout le monde réhabilite Mannerheim de la "Guerre d'hiver" (en finnois talvisota) de 1941, mais plus personne ne parle du Mannerheim collabo de Hitler/Goebbels pendant la "Guerre de Continuation" de 41-45 (en finnois jatkosota).  Dans beaucoup de foyers finlandais, il y a dans leurs salons bien en vue un tableau mural... avec les médailles nazies récoltés par leurs ancêtres pendant WW2. Lors de mes 13.000 kilomètres à vélo dans mes expéditions arctiques ces 10 dernières années, j'avais été régulièrement accueilli par des familles finlandaises fières de me montrer leurs trophées nazis de la résistance finlandaise contre les sovjets. Quand je leur parlais des millions de juifs, de tziganes exterminés dans les KZ, ils continuaient à parler en boucle du nationalisme finlandais, mais il ne m'en voulaient pas, "perkele", tout en me faisant comprendre que je ne peux comprendre. En Norvège et Suède, c'est juste le contraire, et j'évitais le moindre mot en allemand. La Norvège a aussi 200 km de frontière terrestre avec la Russie. La force sans faille des pays-nations à se mentir eux-mêmes m'exaspère. Si vous suivez mon site, vous savez que je n'arrête pas non plus de revenir sur le parl'être franco-français qui n'a jamais fait son Devoir de Mémoire et qui se croit régulièrement drôle en violant en France ou en Afrique, au Yémen les Droits Fondamentaux avec des LBD ou des Rafale.

Le Parlement Européen avait dénoncé officiellement la réhabilitation de Stepan Bandera, mais ne montrons pas du doigt les Ukrainiens, ils n'ont eu juste que quelques années d'avance sur nous en ce qui concerne l'hyper-souverainisme révisionniste nationaliste. Notre arrimage à l'Ukraine s'est fait en douceur le 24 février 2022 avec l'Occident et pour la France le 10 avril 2022 à 20h01 au soir du 1er tour des Distancielles 2022. Il faudra mener en Europe un débat sur l'ultranationalisme souverainiste d'extrême-droite fasciste et néo-nazi, et pour commencer, le cadenas Macron-Le Pen reste totalement verrouillé, motus et bouches cousues. Pas de débats, ça roule.

§ posthume: Comme alsacien Strasbourgeois, fils de Malgré-Nous, de Réfractaire, d'Incorporé de Force par les nazis, de Déserteur de l'armée allemande à Marseille, être circonspect face à tout pouvoir politique et étatique est mon ADN, encore bien plus face à des fascistes et des nazis. Vous aviez vite éteint votre PC devant ma très longue analyse sur l'Ukraine qui est l'une des plus longues et des plus documentées depuis la mise online de mon site le 06 VI 06 et qui contient 197 renvois sur des liens documentaires. Vous aviez été outrés parce que je vous rappelais que je me souvenais parfaitement qu'en 2014 à l'Euro-Maïdan, la Révolution de la Dignité, la Révolution ukrainienne pro-EU et pro-Otan, des forêts de drapeaux de l'EU étaient mêlées, mixées et surimprimées avec des drapeaux nazis contenant toute la charte graphique, les couleurs, la police de caractères du IIIème Reich. Pour vous il était plus agréable d'appuyer la touche esc de votre clavier. Par chance, en cliquant aujourd'hui sur google "nationalisme néo-nazi Serbie" je trouve en page 1 le Monde Diplomatique du 30 mars 2022 "Ne pas voir, ne rien dire" qui traite des nazis qui font partie intégrante de la société et de la culture ukrainienne, de la politique, du gouvernement, de l'armée ukrainienne et de tous les corps de mercenaires nationalistes indépendants ou qui constituent 40% de l'armée officielle. Poutine paye Wagner. Qui paye Azov-Misanthropic Division? Cet article fait le même travail linguistique que je fais depuis le 14 juillet 1990 à partir de 14h30, et analyse les occurrences sur des centaines d'articles de la presse internationale traitant de l'Ukraine. Il pose le regard croisé entre réalité nazie en Ukraine et utilisation hyper-raréfiée du mot nazi. Je vous donne l'introduction et la conclusion de cet article. Introduction: "Un oubli entache le soutien qu’apportent depuis 2014 les grands médias occidentaux aux dirigeants ukrainiens dans leur face-à-face avec Moscou : la promotion par Kiev de politiques mémorielles révisionnistes et l’indulgence des autorités vis-à-vis des néonazis qui s’affichent dans l’espace public."  Conclusion: "Aucun n’informe sur des faits d’ordinaire jugés intolérables par la presse. Mais qui, parce qu’ils se déroulent dans un pays allié des Occidentaux contre la Russie, passent cette fois sans encombre le tamis moral des journaliste". L'auteur de cet article a aussi intégré le secteur linguistique en tension "occidentaux", même avec une majuscule. Nous sommes devenus des "occidentaux" depuis le 24 février 2022. Nous avons l'identité qui nous est conférée d'une manière tactique, et ceux qui ne la laissent pas ruisseler vers le bas en eux attirent les foudres mais pas les amitiés. Dans un régime totalitaire ou dans un régime commercial, la réalité n'est pas agréable si elle n'est pas conforme au dogme. Même un samedi soir autour de Flammekueche, le dogme est le dogme. En Russie, le dogme vient d'en haut. En occident il vient de partout du libre-échange; ubiquité dans son impact à fragmentation, flou dans notre contre-attaque. C'est en tous cas pratique d'être nationaliste au lieu de relever la tête. Un de mes étudiants, autiste, m'avait dit "réfléchir, c'est mourir, parler c'est agir". Je vous invite à relire mon analyse du Dumping Humain de la Globalisation des lois du marché ➳ au Fracas Humain des Crimes de guerre et contre l'Humanité pour évaluer l'historique de Nord Stream 2 et le laxisme positiviste de l'Europe, de l'Allemagne avec à sa tête Angela Merkel et ses législatures 16 à 19. Ce laxisme positiviste était conforté et alimenté par une compromission universelle de toute l'Europe, de l'Allemagne, mais aussi de Macron, qui organisaient le joint-venture entre le régime totalitaire de Poutine et le régime commercial de l'occident. Pour oublier notre crime, nous sommes maintenant des membres de l'occident. Nationaliste dispense d'introspection. L'aubaine: l'autocritique passe aux poubelles de l'histoire.    target="_blank" .

3 commentaires

14. avril 2022

Je vote blanc au 2ème tour des Distancielles Macron / Le Pen - Je vote bien sûr aux deux Tours des Législatives 2022

-    Ce post contient 45 liens documentaires internes ou externes sûrs, officiels et publics   -   Post optimisé pour écran PC 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox.

Mon voyage est achevé. Le 5 janvier 2020, quand personne ne parlait de Covid, j'annonçais les soaring twenties, les années-20 où tout explose. Après la Chute du Mur de Berlin en 1989, j'ai crié que le mur vertical était tombé (vertical sur une carte), que le mur horizontal était levé (contre le déferlement migratoire du Sud), et que Vauban est vivant, Vauban est vivant, car tout autour de nous, individuellement et collectivement, nous érigerons un mur qu'aucun langage ne voudra et ne saura percer. Les échanges matériels, philosophiques, linguistiques n'auront pas trouvé un langage d'entente, sauf sur la démocratie nassée dans la politique du commerce global. Le tout avec de la glu qui, comme avec ces 2 années de lockdown du Covid, mêlera pour tous misère personnelle et détresse collective. Poutine envahit l'Ukraine, y extermine les civils, mon roman prémonitoire commencé le 14 juillet 1990 à 16h30 a reçu par la voie des airs son point final le 24 février 2022. Le dimanche 10 avril 2022 à 20h01 mon roman prémonitoire a reçu par la voie des urnes sont second point final. Les électeurs inscrits ont déroulé pour notre pays le tapis rouge au fascisme officiel, ce que j'avais prévu, peint et décrit. Les murs ne sont que des phantasmes mouvants tout comme aucun langage n'est consolidé. Nous ne faisons que de grouiller et de bêcher. Depuis la Chute du Mur de Berlin j'ai fait un Voyage au Trou du Langage. Et vous? Ah, vous n'étiez pas né.

Voici le génotype Le Pen

  • Selon HUNGARY today du 9 mars 2022, "MKB Bank, majority owned by PM Viktor Orbán’s fast-emerging, childhood friend Lőrinc Mészáros, has financed by loan the campaign of French radical right presidential candidate, Marine le Pen" - La banque hongroise Magyar Külkereskedelmi Bank - MKB détenue majoritairement par l'oligarque hongrois Lőrinc Mészáros, ami d'enfance en plein essor du Premier Ministre Viktor Orbán, a donné sous forme de prêt 10,7 millions d'euros à Le Pen, la fasciste canal-historique de la France, pour financer sa campagne électorale pour les Présidentielles de 2022. Le Conseil Constitutionnel français l'a publié le 4 mars 2022 avec les déclarations de patrimoine des candidats à l'élection présidentielle française. Viktor Orbán, premier-ministre fasciste de Hongrie soutient Le Pen, la fasciste française, pour les Présidentielles 2022 de France. Le 10mars 2022 le site Euractiv rappelle que Viktor Orbán est aussi actionnaire de la MKB Bank: "Le Pen, who said she is an admirer of President Vladimir Putin, promised a softer line on Russia over Ukraine, urging the West to drop economic sanctions on Moscow - Le Pen, qui a déclaré être une admiratrice du président Vladimir Poutine, a promis une ligne plus douce sur la Russie au sujet de l'Ukraine, exhortant l'Occident à abandonner les sanctions économiques contre Moscou". Aux Régionales de 2014 et aux Présidentielles de 2017, Le Pen avait reçu un prêt d'une banque d'un oligarque russe ami de Poutine, qu'elle n'a pas encore remboursé selon ses dires le 20 avril 2022 au débat des Distancielles 2022.

Lire la suite...

  1. Les chefs de gouvernements fascistes du Fidesz de Hongrie, Viktor Orbán, et Kaczyński du PiS de Pologne ont rencontré le 5 décembre 2022 en Espagne à l'appel de Vox le parti fasciste néo-franquiste espagnol et tous leurs homologues et présidents de partis fascistes des États-Membre de l'EU, dont Le Pen, la candidate fasciste française aux Présentielles 2022. Pour le 2ème tour des Distancielles 2022, Le Pen a déclaré le 13 avril 2022 qu'elle engagera "un changement radical des relations franco-allemandes et une intensification des relations avec la Hongrie et la Pologne".
  2. Le tract électoral de 8 pages tiré à 1,7 million d'exemplaires pour sa candidature aux Distancielles 2022 contient une photo de Le Pen avec le dictateur Poutine dans un salon du Kremlin.
  3. Le 21 juillet 2020 je soulignais dans >>> Plan de Relance, la Nuit des Petits Couteaux: l'Europe catallactique enterre l'État de Droit / Unanimité en faveur des régimes fascistes de Hongrie et de Pologne que Macron et ses homologues du Conseil Européen avaient officiellement adoubé les régimes fascistes du PiS de Pologne et de Viktor Orbán de Hongrie pour garantir le "Deal" à l’Europe catallactique. Ces deux fascistes avaient violemment fait du chantage pendant les 4 jours de négociation en menaçant de partir "en claquant la porte si le plan de relance européen devait être lié à la Clause de Conditionnalité du Respect de l'État de Droit et si la Procédure selon l'Article 7 en cours contre la Hongrie et contre la Pologne était maintenue". Plusieurs procédures contre ces deux pays fascistes sont pendantes devant la CJUE - Cour de Justice de l'Union Européenne et devant la CEDH - Cour Européenne des Droits de l'Homme depuis plus de 10 ans, et ni Macron ni personne ne s’était attaché à les faire aboutir.
  4. Le Pen a annoncé qu'elle organisera un référendum pour rétablir la peine de mort. (A défaut de VIème République nous retombons dans les heures noires de notre pays, Pétain, Maurras, Le Pen)
  5. ... pas besoin d'énumérer le reste de son programme. La famille Le Pen, le cauchemar d'une dynastie fasciste de France, imposé au pays depuis la guerre d'Algérie avec les massacres de civils, jusqu'à 2027 et plus. Des massacres de Setif, Guelma et Méllila de 1945, aux "ratonnades" de 1961 à Paris, jusqu'à 2027 et plus, la France n'a jamais fait son devoir de mémoire.

C'est pourquoi notre pays doit maintenant mettre son nez tout seul dans sa merde et être blâmé par l'Europe, (moins les 2 fascistes hongrois et polonais, Viktor Orbán et Kaczyński). Toute la presse européenne fait déjà ses gros titres; ce qu'elle a laissé passer pour la Hongrie et la Pologne, elle ne le laisse pas passer pour notre pays. C'est trop facile de nous prendre en otage comme en 2002 et 2017 et d'appeler un "Front Républicain". Macron annonce ce lundi que "le projet peut être enrichi", qu'il veut... "la planification écologique" alors que de 2017 jusqu'à hier le 10 avril 2022 il n'a jamais tenu compte du Front Républicain et qu'avec 17% des voix des électeurs inscrits il a saccagé notre pays et les services publics selon ses désirs de spéculateur financier. Notre pays a besoin d'un électrochoc. J'espère que notre pays va de nouveau récolter les blâmes de tous les organismes internationaux de l'ONU, du OHCHR, du Conseil de l'Europe, du Parlement européen, du Conseil de l'Europe, de la Cour Européenne des Droits de l'Homme, etc    comme en 2018 et 2019 contre Macron pour sa gestion au LBD des manifestations des Gilets Jaunes contre sa réforme de la retraite BlackRock-Macron et contre sa casse du Code du Travail. J'en ai fait un inventaire. Aucun média ne l'a fait pendant ces Distancielles 2022 de Macron. La complicité des médias et des influenceurs est aussi à blâmer. L'électeur inscrit est tout autant à blâmer, les programmes politiques des candidats ont été largement publiés sous forme de brochures, de livres, de vidéos en ligne, et ont été expliqués dans tous les quartiers de tout le pays. Tout le monde a un smartphone maintenant pour cliquer.

Voici le génotype Macron

  1. Macron n'est pas amateur de démocratie et d’État de Droit. 1) Avec Macron la France a été rétrogradée au 34ème rang des pays démocratiques dans le classement publié par le OHCHR - Haut Commissariat de l'ONU aux Droits de l'Homme, 2) Les 3 premières années du quinquennat de Macron, la France avait été solennellement blâmée par l'ONU, par le OHCHR, le Conseil de l'Europe, la Commission Européenne, le Parlement Européen, par la Cour Européenne des Droits de l'Homme et Amnesty International pour sa gestion violente et armée de LBD contre les manifestations des Gilets Jaunes et contre les opposants à la réforme Macron-BlackRock des retraites et à la casse du Code du Travail. Aviez-vous entendu parler de cet abonnement français aux blâmes décernés par tous les grands organismes internationaux de la planète? Ni le président Macron, ni ses ministres n'en ont parlé. Ni les médias. La violation des Droits de l'Homme est entrée dans le droit commun de l’État macronien et elle est la "matrice intellectuelle" de son "civilisationnel". Quand les Gilets Jaunes avaient manifesté, c'était plus drôle pour le gouvernement Macron d'utiliser les LBD et de comptabiliser 11 morts, 7 mains arrachées et 32 yeux explosés que de prendre "des décisions historiques" pour rendre la Dignité aux 8 millions de Travailleurs pauvres, aux 9 millions qui vivent sous le seuil de pauvreté, aux 9 millions qui dépendent de la banque alimentaire, aux 12 millions qui n'ont pas un appartement chauffé. Depuis la Crise du Covid ces trois secteurs linguistiques en tension, Travailleurs Pauvres / Vivre sous le seuil de pauvreté / Dépendance de la Banque alimentaire sont passés du déni de Macron à la conscience médiatique collective. Mais juste pour bavarder un court instant.
  2. Disclose révèle avec ses Egypt Papers que Le mensonge d’État est un marqueur du gouvernement Macron, Chef des armées, qui décide de la vente des armes Made in France (wiki), dont la plupart des entreprises qui les construisent sont à 100% détenues par l’État. Avec sa Françafrique et ses interventions militaires sur place, avec ses soutiens politiques à ses amis putschistes successifs du Mali, du Niger, du Burkina Faso... la France s'implique depuis 7 ans dans la plus grande Catastrophe humanitaire de l'histoire de l'Humanité avec radars Cobra, pod laser Damoclès, 70 chars Leclerc, 154 canons Caesar, blindés Aravis, 2 corvettes Gowind 2500, hélicoptères Cougar et Dauphin, 9 avions ravitailleurs Airbus A330MRTT, ses Mirage 2000-9 et ses 80 Rafale qui bombardent le Yémen dans l'armée de... MBS - Mohammed Ben Salmane de l'Arabie Saoudite et avec 54 Rafale vendus au dictateur égyptien Sissi et... payés à plus de 50% par l'Arabie Saoudite. Selon le Rapport du 3 mars 2021 du UNOCHA - Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires de l'ONU, la famine atteint 17 millions de Yéménites. Les Rafale vendus par la France à l'Arabie Saoudite, aux Émirats et à l'Égypte bombardent les aéroports et les ports maritimes du Yémen qui sont les uniques voies d'accès aux denrées alimentaires et à l'aide humanitaire. Selon le Rapport de l'ONG Save the Children 2/3 de la population du Yémen, 21 millions de Yéménites, 11,3 millions d'enfants dépendent de l'aide alimentaire et de l'assistance humanitaire. En le remerciement pour son bon goût, Macron avait décoré le dictateur Sissi sur le pavillon de l’Élysée de la Grand-Croix de l'Ordre de la Légion d'Honneur il y a deux ans, bien sûr en conformité avec la loi en portant tous deux le masque FFP2 pour honorer la grandeur de la France (voir images). La France n'a rien à envier à la Russie. La France adore se raconter en montrant du doigt quelques crapules. Ça embellit son visage à ses yeux.
  3. Disclose rappelle dans Ukrain Papers que Macron est un récidiviste qui viole la Conditionnalité Européenne du Respect de l'État de Droit. Macron, Chef des armées, a livré de 2017 à décembre 2020 des armes de très haute technicité à Poutine pour ses tanks, hélicoptères et avions de chasse, alors que l'EU avait imposé l'embargo sur l'exportation d'armes en Russie après son annexion de la Crimée en 2015. Les deux bénéficiaires de ces marchés sont les sociétés Thales et Safran, dont l’État français est le 1er actionnaire. Les accointances entre Macron et Thales/Safran correspondent aux accointances entre Viktor Orbán et la MBK Bank. Macron a violé l'embargo européen contre Poutine.
  4. Le 21 juillet 2020, le Plan de Relance européen de l'après Covid avait été adopté à l'unanimité par le Conseil Européen et tous les Chef de Gouvernement des 27, dont Macron, alors que les deux fascistes du PiS de Pologne et de Viktor Orbán de Hongrie avaient menacé violemment pendant les 4 jours de négociation de partir "en claquant la porte si le plan de relance européen devait être lié à la Clause de Conditionnalité du Respect de l'État de Droit et si la Procédure selon l'Article 7 en cours contre la Hongrie et contre la Pologne était maintenue".
  5. La Charte des Droits Fondamentaux et Sociaux de l'Union Européenne est devenue contraignante avec l'entrée en vigueur du Traité de Lisbonne en 2009. La Charte Européenne contient 6 chapitres: Dignité, Liberté, Égalité, Solidarité, Citoyenneté, Justice. Comme je suis pour l’État de Droit, pour le Respect des Droits de l'Homme, pour le Respect de la Charte Européenne des Droits Fondamentaux et Sociaux qui est le socle de l'Europe et de l'EU, je vote blanc au 2ème tour de ces Distancielles Macron / Le Pen. Bien sûr je voterai aux deux tours des Législatives. Je n'ai raté qu'une seule fois dans ma vie un tour, j'étais en à l'hôpital salle d'OP.
  6. Macron a annoncé il y a déjà plus de 3 semaines, qu'il n'attendra pas le 1er tour des Législatives du 11 et 18 juin et qu'il allait immédiatement dissoudre l'Assemblée Nationale.
    Macron vole le débat démocratique et ne laisse pas le temps aux candidats de débattre de leur programme. Macron déteste l’État de Droit et l'a prouvé tout au long de son quinquennat.
8 commentaires

12. avril 2022

du Dumping Humain de la Globalisation des lois du marché ➳ au Fracas Humain des Crimes de guerre et contre l'Humanité / Ukraine

-    Ce post contient 30 liens documentaires internes ou externes  -   Post optimisé pour écran PC 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox.

La Globalisation implique le Dumping Humain et se conclut dans le Fracas Humain. Dumping Humain et Fracas Humain ruissellent depuis le Privilège de l'Investisseur qui démonte les pays à l'intérieur et les détruit de l'extérieur. La folie meurtrière de Poutine souligne le manque de discernement et de vigilance de l’Ouest, la naïveté complice qui nous était imposée depuis plus de 30 ans avec la globalisation, ou plutôt à laquelle nous nous sommes soumis sans modération pour profiter du festin de la globalisation festive. Du Dumping Humain contre lequel nous n'avons pas vraiment lutté ni politiquement, ni syndicalement, ni civilement, nous sommes parvenus au Fracas Humain dont nous sommes les souteneurs et contre lequel nous ne luttons pas non plus. L'Humain a été déconstruit au nom des flux financiers. L'Humain n'a plus sa place dans la peau de l'Homme. L'Humain est fongible et est remplacé par son absence ou la mort. Il n'y a plus de Droit de l'Homme. De notre côté de la planète, est-ce que les sanctions contre la France seront à la hauteur de l'agression que nous commettons contre l'humanité?

Hет войне   -   Non à la guerre

Nous avons tous préparé la guerre.
Nous continuons tous à financer la guerre.

Lire la suite...

Le Groupe Wagner est cette barbare armée privée russe néo-nazie de mercenaires paramilitaires, en missions spéciales pour Poutine en Afrique, en Syrie, en Libye, en Moldavie, en Ukraine, etc. Sans insigne national sur les uniformes mais avec une tête de mort comme les SS. Ces milices se livrent à la guérilla, aux harcèlements, aux embuscades et aux combats de rue sans ligne de front. Elles s'attaquent aux civils en ne commettant que Crimes de guerre et contre l'Humanité. Entre 2018 et décembre 2020, la France, sous le commandement de Macron, Chef des armées, a coopéré avec le Groupe Wagner en Libye contre le maréchal Haftar, lui-même soutenu par le maréchal Sissi que Macron avait décoré de la Légion d'Honneur le 5 décembre 2020. Dans sa résidence d'été au Fort de Brégançon, Macron avait proposé à son invité Poutine le 19 août 2019 "l’architecture de sécurité et de confiance entre l’UE et la Russie". Macron lui déclarait devant les médias "La Russie est européenne, très profondément" et annonçait qu'il entendait "réarrimer la Russie à l’Europe", qu'il croyait "à cette Europe qui va de Lisbonne à Vladivostok. C’est d’ailleurs pour cette raison que la France avait défendu [4 ans après l'annexion de la Crimée] la réintégration de la Russie au Conseil de l’Europe. La Russie est une grande puissance des Lumières. Elle a sa place dans l’Europe des valeurs auxquelles nous croyons". Pour Macron, les débats sur l’illibéralisme revendiqué par Poutine ne relevaient que de l’incompréhension mutuelle: "Derrière le mot libéral, on met parfois des choses qui ne sont pas les mêmes" déclarait Macron. Macron avait méprisé publiquement les diplomates français qui le mettaient en garde contre son positivisme laxiste envers Poutine. Je vous invite à relire le § 4 de mon analyse sur la guerre de Poutine en Ukraine.

Nous savons par Disclose que Macron, Chef des armées, a livré de 2017 à 2020 des armes de très haute technicité à la Russie pour équiper ses tanks, ses hélicoptères et avions de combat, alors que l'EU avait imposé un embargo sur l'exportation d'armes contre la Russie suite à son annexion de la Crimée en mars 2014. Les principaux bénéficiaires de ces marchés sont les sociétés Thales et Safran, dont l’État français est le premier actionnaire. La France ingérante et fière de sa grandeur s'est fait éjecter hors du Mali en novembre 2021 par... le Groupe Wagner, les terroristes et Poutine. La France n'a rien à envier à la Russie. La France adore se raconter en montrant du doigt quelques crapules. Ça embellit son visage à ses yeux. Disclose révèle que Le mensonge d’État est un marqueur du gouvernement Macron, Chef des armées, qui décide de la vente des armes Made in France (wiki), dont la plupart des entreprises qui les construisent sont à 100% détenues par l’État. Avec sa Françafrique et ses interventions militaires sur place, avec ses soutiens politiques à ses amis putschistes successifs du Mali, du Niger, du Burkina Faso... la France s'implique depuis 7 ans dans la plus grande Catastrophe humanitaire de l'histoire de l'Humanité avec radars Cobra, pod laser Damoclès, 70 chars Leclerc, 154 canons Caesar, blindés Aravis, 2 corvettes Gowind 2500, hélicoptères Cougar et Dauphin, 9 avions ravitailleurs Airbus A330MRTT, ses Mirage 2000-9 et ses 80 Rafale qui bombardent le Yémen dans l'armée de... MBS - Mohammed Ben Salmane de l'Arabie Saoudite et avec 54 Rafale vendus au dictateur égyptien Sissi et... payés à plus de 50% par l'Arabie Saoudite. Selon le Rapport du 3 mars 2021 du UNOCHA - Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires de l'ONU, la famine atteint 17 millions de Yéménites. Les Rafale vendus par la France à l'Arabie Saoudite, aux Émirats et à l'Égypte bombardent les aéroports et les ports maritimes du Yémen qui sont les uniques voies d'accès aux denrées alimentaires et à l'aide humanitaire. Selon le Rapport de l'ONG Save the Children 2/3 de la population du Yémen, 21 millions de Yéménites, 11,3 millions d'enfants dépendent de l'aide alimentaire et de l'assistance humanitaire. En le remerciement pour son bon goût, Macron avait décoré le dictateur Sissi sur le pavillon de l’Élysée de la Grand-Croix de l'Ordre de la Légion d'Honneur il y a deux ans, bien sûr en conformité avec la loi en portant tous deux le masque FFP2 pour honorer la grandeur de la France (voir images).

L'achat à n'importe qui du pétrole, des matières premières, des céréales au coût le plus bas,
la vente à n'importe qui des armes au tarif le plus fort configurent l'art de vivre de la France.
Cet art de vivre relève plutôt de l'éthologie que d'une conception du monde. Elle mène de façon cyclique au dégât et au fracas.
Mais l'essentiel est de bien manger entre temps, d'avoir chaud et de faire rouler son monde.

Hет войне   -   Non à la guerre

Nous avons tous préparé la guerre.
Nous continuons tous à financer la guerre.

L'ancienne chancelière allemande, Angela Merkel, originaire de la RDA, est parfaitement anglophone et russophone et avait été une activiste politique pour le régime de l'Allemagne de l'Est dans son enfance et son adolescence comme il se devait dans ce régime autoritaire passé sans transition du nazisme au communisme. Ses très brillantes études universitaires en physique quantique et son doctorat ont été validés avec la mention magna cum laude à Berlin Est avec sa dissertation parallèle obligatoire prouvant ses connaissances en marxisme-léninisme. Ce niveau d'étude et cette imprégnation politique forcée auraient dû rendre vigilante et méfiante Angela Merkel tout au long de ses 4 mandatures de chancelière et la rendre très tenace face à l'indépendance de l'Allemagne envers Poutine qui avait dirigé le KGB à Dresde en RDA quand il était plus jeune. Je me souviens avoir vu en septembre 2001 en direct à la TV de l'Allemagne réunie un discours de Poutine au Parlement allemand, portant toujours le nom officiel de Reichstag (lire son discours). Dans un allemand absolument parfait Poutine m'avait extrêmement impressionné par son intelligence et ses propos sur un monde ouvert et ayant parfaitement les contours des particularités nationales spécifiques. Il avait un accent très fin et sélect qui contrastait avec le rythme de scansion très lourd et appuyé auquel nous sommes habitués de la part des allemands du nord au sud. Cette intelligence me semblait être plus-que-parfaite et en tant que Strasbourgeois je restais très circonspect. Jusqu'à 1989, les alsaciens habitaient juste à 250 kilomètres des chars russes en sachant qu'en une après-midi ils pouvaient être chez nous. C'était même, chez nous en Alsace, une menace des parents à leurs enfants quand ils n'étaient pas sages; ils nous disaient que les russes viendront nous chercher si on ne redevenait pas gentil. Angela Merkel était tout de même fichée à la Stasi, la police politique est-allemande, car elle n'était pas dans la ligne du parti central SED en soutenant le syndicat polonais Solidarność. Avant même la Chute du Mur de Berlin, Angela Merkel avait appris à développer son indépendance politique dans ce milieu étatique répressif de la RDA. A partir de la Chute du Mur de Berlin, elle a accompagné la mutation de la RDA et son passage dans le Grundgesetz, la Loi fondamentale allemande, la Constitution.

Nous savons aussi que les convertis vers un autre monde ont souvent tendance à en faire plus qu'un aborigène de ce monde vers lequel ils se sont destinés. Les convertis peuvent avoir tendance à amplifier les contours de ce monde qui ne leur était pas familier et qu'ils ont choisi, pour s'élever à ce qu'ils ressentent être comme le nec plus ultra de la communauté humaine en dehors duquel il n'y a point de salut. Il en a été de même pour Angela Merkel qui est une pointure de l'ordo-libéralisme tout en ayant su être la "Mutti", la maman, dans l'imaginaire et le vocabulaire des allemands.

Hет войне   -   Non à la guerre

Nous avons tous préparé la guerre.
Nous continuons tous à financer la guerre.

 

Malgré les avertissements des Républiques Baltes, de la Pologne, de l’Ukraine, de la Suède, Merkel avait créé en 2014 un consortium en Allemagne avec le groupe public russe Gazprom pour construire le Gazoduc Nord Stream 2, alors que Poutine venait d’annexer 4 mois avant la Crimée, comme il le fait aujourd'hui à l'est de l’Ukraine. Le Kremlin annonçait publiquement que NS2 devait servir à contourner l'Ukraine, mais Merkel répondait aux critiques que "ce projet concernait des entreprises privées", ce qui est absurde, une infrastructure si gigantesque est politique. Angela Merkel avait connecté toutes les réserves stratégiques allemandes de gaz avec Nord Stream 2. La Suède avait refusé à Gazprom d’entreposer les sections du gazoduc sur leur territoire au bord de la Baltique, Östersjön en suédois et Ost-See en allemand. Angela Merkel se promettait pour l’Allemagne une énergie à bon marché pour accroitre encore plus le Wohlstand, le bien-être économique de la société d'abondance, si bien que toutes réticences étaient annihilées en Allemagne et que le consensus en faveur du projet d'Angela Merkel était total. Pour être en accord avec les Grünen, les Verts, Angela Merkel avait décrété sans débat parlementaire la fermeture des centrales atomiques et accéléré la dépendance de l'Allemagne 1) envers le gaz russe pour faire tourner les usines et chauffer les habitations 2) mais aussi à hauteur de 30% envers l'électricité importée des centrales atomiques de France. En Allemagne, strictement personne n’était offusqué par la double dépendance énergétique du pays, même pas les Grünen. Le consensus allemand se dirigeait contre les Grünen et les prix élevés de l’énergie qu’il fallait compresser au maximum sans en estimer les coûts annexes. Pour Merkel, qui passait pour une experte en stratégie et une conductrice de l’État (Staatslenkerin), les devoirs régaliens du pays étaient compatibles avec les intérêts économiques et il lui incombait de laisser aux entreprises de faire les choix et d’ordonner les affaires. Profit before people - Profit vor den Menschen. Venant de la planification centralisée de la RDA, Merkel s'interdisait les directives du haut de l’État, sauf pour la sortie du nucléaire après Fukushima. L’État ne devait être qu'un "veilleur de nuit" (Nachtwächterstaat). Au profit du gaz russe massivement importé à très bon marché, Merkel avait négligé la transition écologique. Pour elle l’énergie solaire et éolienne était trop chère et liée à une pollution visuelle du paysage du Vaterland et de la Heimat réunis. Nord Stream 2 est invisible au fond de la Baltique.

La société allemande s’était déchirée de plus en plus largement parce que pour Angela Merkel chaque emploi était meilleur que pas d’emploi et qu’habiter relevait du marché mais pas d’un droit fondamental à l’habitat. Merkel évitait tout conflit et n’avait pas su maintenir unie la société allemande ni le continent européen. Avec l’invasion barbare et violente de Poutine en Ukraine, Angela Merkel ne reconnait toujours pas sa part de responsabilité. Avec l’annexion de la Crimée en mars 2014, Poutine avait commencé à armer les séparatistes russophones de l'est de l’Ukraine, mais Angela Merkel, comme toute l’Europe, s’était abstenue d’émettre vraiment un avis défavorable, parce que la demande en énergie à très bon marché était plus importante que de chercher des noises à Poutine qui transformait la Russie en une économie de guerre avec de l’armement payé par la manne financière provenant de l’Europe. Angela Merkel appuyait de toutes ses forces la construction de Nord Stream 2, qui pour Poutine servait à abandonner le gazoduc TransGas qui passe par l'Ukraine pour atteindre Francfort et Milan et qui rapporte € 1,5 milliards/an à l'Ukraine. Poutine voulait appauvrir l’Ukraine en la contournant dans la Baltique avec NordStream2.

 

Hет войне   -   Non à la guerre

Nous avons tous préparé la guerre.
Nous continuons tous à financer la guerre.

Angela Merkel a un allié puissant en la personne de son prédécesseur, Gerhard Schröder. Le Konsens und Effizienz allemand est exemplaire entre Angela Merkel de la CDU, et Gerhard Schröder qui est membre de la SPD jusqu'à aujourd'hui. L'ancien chancelier allemand, Gerhard Schröder a été nommé en janvier 2022 au Conseil d'administration de Gazprom, le géant gazier public russe. Schröder est déjà président du Conseil d'administration de Rosneft, 1er groupe pétrolier russe, et il préside également le comité d'actionnaires du gazoduc russo-allemand Nord Stream 2 également bâti par Gazprom. Malgré la guerre d'annexion de Poutine en Ukraine le SPD n'a pas l'intention d'exclure Gerhard Schröder et de lui demander de rendre sa carte du parti. Profit before people - Profit vor den Menschen, à la socio-démocrate cette fois.

L'industrie allemande tourne avec le gaz russe, les allemands sont en grande partie chauffés par le gaz russe. La dépendance énergétique de l'Allemagne par rapport à la Russie est la plus grande d'Europe. L'Allemagne s'est soumise à la dépendance du gaz russe mais aussi à la dépendance des capitaux russes. Par l'ami intime de Poutine et ancien chancelier allemand Gerhard Schröder, SPD, en coopération avec la chancelière Angela Merkel, CDU, et son sens accru pour l'ordo-libéralisme, tout a été fait pour éliminer de la vie publique une stratégie de la politique économique des énergies de l'Allemagne. Le laisser-faire complet en direction du privé et des entreprises est la quintessence irresponsable de l'ordo-libéralisme allemand qui s'est adonné massivement à la privatisation comme Macron. Les capitaux russes ont accaparé en Allemagne ses raffineries de pétrole, ses réseaux d'oléoducs et de gazoducs, ses réservoirs de gaz et de pétrole, son système de compresseurs et de redistribution. Les filiales des géants publics russes Gazprom et Rosneft détiennent en grande partie ou comme actionnaires majoritaires les infrastructures énergétiques de l'Allemagne. Aujourd'hui, depuis le 21 février 2022 et le début de l'invasion de Poutine en Ukraine, les responsables politiques et économiques allemands se trouvent au pieds du mur qu'ils ont construit eux-mêmes avec enthousiasme. Ils sont devant les ruines de la coopération avec la Russie qu'ils ont fait passer, avec le même laxisme positiviste que Macron, comme la garante d'une détente avec le régime de Poutine. Pour le magazine Spiegel "Ils doivent se rendre à l'évidence, qu'ils n'ont pas fait appel à des acteurs du changement au sein de la Russie, mais à des chevaux de Troie du Kremlin". Schröder n'a jamais visité des opposants défenseurs des Droits humains en Russie.

Pour le Wohlstand du Wirtschaftswunder, du miracle économique allemand, tous les échelons politiques allemands ont aveuglé l'Allemagne. Le Président allemand, Walter Steinmeier, SPD, était ministre des Affaires Étrangères de Angela Merkel III de 2013 à 2017. Malgré les guerres de Poutine en Tchétchénie et en Géorgie, il était la clef de la création par Gazprom du consortium allemand Nord Stream 2 AG ayant son siège en Suisse. Mais Nord Stream 2 AG est détenue à... 100% par Gazprom. Steinmeier voulait un partenariat "irréversible" avec Poutine et vient de reconnaître son erreur. Le 12 avril 2022, il voulait se rendre à Kiev avec ses trois homologues des Républiques Baltes. Zelenszky ne l'a pas autorisé. Zelensky s'était adressé le 17 mars 2022 au Parlement allemand de Berlin en visioconférence d'une manière très directe: "Vous vouliez l'activité économique, l'activité économique, l'activité économique. Monsieur le Chancelier Scholz, détruisez ce Mur. Je me permets de vous rappeler, que bien longtemps avant sa construction nous vous disions que ce gazoduc Nord Stream 2 en Mer Baltique, qui aurait dû transporter du gaz vers l'Allemagne en évitant l'Ukraine, est une arme. Et vous aviez toujours répondu 'c'est l'activité économique, l'activité économique, l'activité économique'. Ce gazoduc est maintenant le ciment du Mur derrière lequel l'Allemagne se trouve de nouveau. Les dirigeants politiques ne perçoivent pas le sens de cette époque. Ils sont toujours coincés dans leur ancien mode de pensée de l'innocence [ Unschuld en allemand - "de la non-culpabilité"]. Cela n'augure rien de bon." A la fin du discours de Zelensky depuis Kiev, l'écran vidéo du Parlement allemand a été éteint. Ni le chancelier Scholz ni l'un de ses ministres n'ont pris la parole, et les députés ont poursuivi selon leur ordre du jour... avec l'obligation vaccinale contre le Covid. C'était du Dadaïsme irradié, le contraste entre la mort et les morts. La mort de Wuhan et les morts de Poutine. Les trombes de Chine, les bombes de Russie, nos tombes. Ni la division de l'Allemagne par les Russes après 1945 ni la Réunification de l'Allemagne de 1990 n'ont permis à l'Allemagne de s'adresser aux Ukrainiens ce 17 mars 2022 après la supplique de Zelensky. Donner la mort sans l'intention de la donner, sans avoir à dire "je", sans outil létal ni en main ni dans la bouche.

Le CEO de Nord Stream 2 AG est Matthias Warnig, un ami intime de Poutine et de Gerhard Schröder. Warnig, un ancien officier de la Stasi, avait été au Ministère de la Sécurité de la RDA. Il avait étroitement collaboré avec Poutine quand celui-ci était directeur du KGB à Dresden en RDA. Warnig était chargé de recruter à l'ouest des espions et des collabos pour le KGB soviétique. La Stasi était la police politique de l'ancienne RDA. Les accointances entre Warnig et tout le gouvernement actuel SPD/Grünen du Land du Mecklenburg-Vorpommern - MVP sont enfin étalées au grand jour et ceci devient un scandale d’État qui alimente la presse allemande locale et nationale. Angela Merkel, originaire de Stralsund en MVP, avait évidemment de nombreuses relations de travail avec Warnig. Le gouvernement de Schwerin n'avait cessé de minimiser les avertissements du Landtag du MVP, le Parlement de ce Land, contre la "dictature de Poutine". A l'est de l'Allemagne il était plus courant de prononcer simplement le mot "Diktatur" au sujet de la Russie. Warnig a trempé dans toutes les affaires financières explosives avant la Chute du Mur de Berlin et jusqu'à nos jours. Ainsi, son dernier coup est une Klimastiftung - Fondation pour le Climat pilotée par les Grünen qui a été créée en 2021 à Schwerin. Le Land du MVP l'avait dotée de 200.000 € et Warnig de 20 millions d'€. Cette dotation était à demi-mots accordée pour que le gouvernement du MVP et Merkel ne mettent pas à exécution les menaces de sanctions émises par les USA si l'Allemagne ouvrait les vannes du gazoduc dont la construction venait d'être terminée. Le jugement du 13 avril 2022 contraint la Klimastiftung à produire toutes les pièces comptables et celles prouvant le lien avec Nord Stream 2 qui est une violation du droit sur les fondations. Le tribunal de Schwerin met aussi en cause le ministère de la justice du MVP qui avait accordé son agrément à la Klimastiftung en violation du droit. Le gazoduc de 1230 kilomètres part de la région de Saint-Pétersbourg et ressort de la Baltique près de Stralsund dans le MVP.
Ayant plusieurs fois pris à vélo le ferry pour Helsinki depuis Rostock j'en voyais la construction off-shore sur plusieurs années.

Hет войне   -   Non à la guerre

Nous avons tous préparé la guerre.
Nous continuons tous à financer la guerre.

François Fillon, ancien 1er ministre, candidat aux Présidentielles 2017 et condamné par la justice française, a été nommé en juillet 2021, au Conseil d'administration du groupe pétrolier public russe Zaroubejneft. Fillon avait annoncé en 2021 qu’on lui a "proposé de siéger au conseil d’administration de plusieurs sociétés russes". En décembre 2021 il a été nommé administrateur indépendant au Conseil d'administration de la société Sibur, géant de la pétrochimie russe contrôlée par des oligarques proches de Poutine et d'anciens du FSB, l'héritier du KGB. Le Pen, la candidate aux Distancielles 2022 du parti fasciste, canal historique, avait obtenu des prêts d'une banque russe proche de Poutine pour sa campagne de 2017 et du fasciste Viktor Orbán pour 2022. Son tract électoral de 8 pages tiré à 1,7 million d'exemplaires pour sa candidature aux Distancielles 2022 contient une photo d'elle avec le dictateur Poutine au Kremlin. Selon HUNGARY today du 9 mars 2022, "MKB Bank, majority owned by PM Viktor Orbán’s fast-emerging, childhood friend Lőrinc Mészáros, has financed by loan the campaign of French radical right presidential candidate, Marine le Pen". La banque hongroise Magyar Külkereskedelmi Bank - MKB Bank, détenue majoritairement par l'oligarque Lőrinc Mészáros, ami d'enfance en plein essor du Premier Ministre Viktor Orbán, a donné sous forme de prêt 10,7 millions d'euros à Le Pen, la fasciste canal-historique de la France, pour financer sa campagne des Présidentielles 2022. Le Conseil Constitutionnel français l'a publié le 4 mars 2022 avec les déclarations de patrimoine des candidats à l'élection présidentielle française. Viktor Orbán, premier-ministre fasciste de Hongrie, soutient Le Pen. Le 10mars 2022 le site Euractiv rappelle que Viktor Orbán est aussi actionnaire de la MKB Bank: "Le Pen, who said she is an admirer of President Vladimir Putin, promised a softer line on Russia over Ukraine, urging the West to drop economic sanctions on Moscow - Le Pen, qui a déclaré être une admiratrice du président Vladimir Poutine, a promis une ligne plus douce sur la Russie au sujet de l'Ukraine, exhortant l'Occident à abandonner les sanctions économiques contre Moscou".

L'Europe et l'EU voudraient lancer un sixième paquet de sanctions contre la Russie, mais contrairement aux 5 premiers il n'y a plus l'unanimité. L'EU voudrait décréter l'embargo sur le gaz et le pétrole russes, mais l'Allemagne s'y oppose. Elle sombrerait encore plus vite que les autres États-Membre de l'EU dans la récession et le marasme économique. Donc toute l'Europe paye Poutine pour qu'il poursuive ses Crimes de guerre, ses Crimes contre l'Humanité, son Fracas Humain en Ukraine. La guerre de Poutine est notre guerre à nous tous. Je ne développerai pas ici l'extension de l'Otan en Ukraine et en Moldavie décidée par les USA et que l'Europe a soutenue et accompagnée elle-même au travers des 27 États-Membres avec le déploiement de corps d'armée et de matériel de combat alors qu'il avait été promis à Gorbatchev à l'éclatement du bloc de Varsovie de ne pas le faire.

Merkel, Schröder, Macron, Steinmeier, Fillon, Le Pen étaient jusqu'au bout ou sont encore aujourd'hui des apologistes de Poutine. Biberonner son aréopage de dictateurs avec uniformes et médailles comme Sissi, subitement critiquer un Poutine en smoking depuis l’Élysée, la schizophrénie française réglée comme un logiciel. Le bug Macron a volé en France le débat démocratique en n'annonçant sa candidature aux Présidentielles que 2 jours avant la date limite du 4 mars. Avant le 1er tour des Distancielles 2022, Macron est entré en guerre sans entrer en campagne. Sans sortir de l’Élysée, Jupiter a pu jouer la colère de Zeus pour son drag and collect de centaines de milliers de voix. Quelqu'un avait-il connu son programme? Il n'était ni publié ni débattu, pourtant le rally around the flag de l'extrême resserrement français à droite depuis les 11 derniers scrutins sera amplifié avec Macron qui a refusé avant le 1er tour tous débats publics de confrontation en tant que candidat avec les autres candidats. Les Français adorent les vrais Chefs, les Allemands aiment le Konsens und Effizienz.

Mon voyage est achevé. Le 5 janvier 2020, quand personne ne parlait de pandémie, j'annonçais les soaring twenties, les années-20 où tout explose. Après la Chute du Mur de Berlin en 1989, j'ai crié que le mur vertical était tombé (vertical sur une carte), que le mur horizontal était levé (contre le déferlement migratoire du Sud), et que Vauban est vivant, Vauban est vivant, car tout autour de nous, individuellement et collectivement, nous érigerons un mur qu'aucun langage ne voudra et ne saura percer. Les échanges matériels, philosophiques, linguistiques n'auront pas trouvé un langage d'entente, sauf sur la démocratie nassée dans la politique du commerce global. Le tout avec de la glu qui, comme avec ces 2 années de lockdown du Covid, mêlera pour tous misère personnelle et détresse collective. Poutine envahit l'Ukraine, y extermine les civils, mon roman prémonitoire commencé le 14 juillet 1990 à 16h30 a reçu par la voie des airs son point final le 24 février 2022. Le dimanche 10 avril 2022 à 20h01 mon roman prémonitoire a reçu par la voie des urnes sont second point final. Les électeurs inscrits ont déroulé pour notre pays le tapis rouge au fascisme officiel, ce que j'avais prévu, peint et décrit. Les murs ne sont que des phantasmes mouvants tout comme aucun langage n'est consolidé. Nous ne faisons que de grouiller et de bêcher. Depuis la Chute du Mur de Berlin j'ai fait un Voyage au Trou du Langage. Et vous? Ah, vous n'étiez pas né.

aucun commentaire

10. avril 2022

Misanthrope, dysanthrope ou simplement fasciste - Le fascisme just-in-time à la française a gagné avec 60% - Présidentielles 2022 - Abstention 27%

Strasbourg = JLM 35,5% 1ère place       Mulhouse  = JLM 36% 1ère place.

Depuis presque 2 ans je pose souvent cette question: "Dysanthrope, misanthrope, humaniste ou simplement fasciste?" Aujourd'hui, les français ont effacé "humaniste" de leur schéma mental. L'année à venir mettra à jour le réel niveau de noirceur du pays. Les français vont jouer le "mais je savais pas" et en même temps foncer sur le gouvernement pour sa poursuite de son placement de lois avec les ukases de Macron, ses deux jouets, le 49-3 et les Ordonnances. Les Gilets Jaunes n'auront été qu'une promenade du samedi.

Depuis la mise online de mon site le 06 VI 06 je vous analyse le passage de la démocratie française vers un fascisme élégant, sans sniper, sans défilé nocturne au flambeau. Le fascisme français est une chose assumée par l'ensemble de notre société. Le 1er tour des Présidentielles 2022 nous rapproche encore plus de la Pologne fasciste du PiS et de la Hongrie du fasciste Viktor Orbán par lequel 10,7 millions d'€ ont financé le 1er tour de la campagne de MLP. En 2017 elle l'a été par l'intermédiaire de Poutine. Cette MLP, amie de Orbán et de Poutine, ne s'en cache pas et Macron fait l'élégant, et ça marche. Ceux qui sont à blâmer sont les électeurs. Il n'y a pas eu de "manque de débat", il suffisait d'aller à l'information, ce qui avec le net est très facile. Les Français, veulent un chef qui les empoigne, qui les attaque avec le LBD et qui les évalue au tarif de la viande au kilo. Au niveau syndical, c'est pareil avec la privation de la force de la base par le système français du mikado où chaque organisation syndicale a son chef et offre la grève annuelle à des dates bien séparées pour assurer la visibilité de chacun des chefs au-dessus de la masse au lieu d'assurer la protection et la promotion du Travailleur et des Petites Gens. En Allemagne et en Suède il n'y a qu'un syndicat par branche. La France adore la chamaille, adore se bavarder pendant que l'investisseur use de son Privilège et empoche. Macron a fait 17% des électeurs inscrits en 2017 aux P&L-2017 et 20% au 1er tour des P-2022. 17% ont gouverné le pays sur le papier, mais Macron
a fait passer toutes les lois capitales de son quinquennat avec le 49-3 et les Ordonnances en contournant Parlement et Sénat.

EM+MLP+EZ+NDA = 60,1%        Fasciste: MLP+EZ+NDA = 32,53%      Abstention des jeunes = 42%

Toute l'Europe est estomaquée et abasourdie.

PC+PS+Verts = 8,63% en insultant JLM pdt toute la campagne.

Lire la suite...

Les jeunes écologistes, les jeunes, les 73% d'étudiants et de lycéens des Lycées Professionnels qui sont obligés d'avoir un boulot ubérisé, les personnes touchant le SMIC, les 9 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté, les 8 millions de personnes dépendant de la banque alimentaire, les 12 millions de personnes ne pouvant pas se chauffer l'hiver, les retraités pauvres, les habitants des départements de la Seine-Saint Denis ou d'autres banlieues, les volontaires pour la bifurcation écologique, n'ont surtout pas à dire "qu'aucun des candidats ne se sont intéressés à eux". Le Programme de l'Union Populaire et de JLM en faisait son objectif central. Ils ont préféré snober les élections ou donner la primeur aux fascistes qui n'ont rien à faire d'eux. Qu'ils sen mordent les doigts maintenant.

Macron s'est dispensé d'assumer la part du débat démocratique et n'a pas fait campagne, n'a pas payé de sa personne et s'est fait payer avec son étiquette de président toute la médiatisation de ses Distancielles 2022 par les médias et les chaines publiques. Macron méprise depuis 2017 les habitants de notre pays. Pour ma part, comme en 2017, je vais voter blanc au 2ème tour,
mais je vais VOTER. Je ne vais pas vider leurs poubelles.

Maintenant, notre pays doit mettre son nez tout seul dans sa merde et être blâmé par toute l'Europe. Toute la presse européenne fait déjà ses gros titres, ce qu'elle a laissé passer pour la Hongrie et la Pologne, elle ne le laissera pas passer pour notre pays. C'est trop facile de nous prendre en otage comme en 2002 et en 2017 et d'en appeler au "Front Républicain". Macron annonce ce lundi que "le projet peut être enrichi" alors que de 2017 jusqu'à hier le 10 avril 2022 il n'a jamais tenu compte du Front Républicain et qu'avec 17% des voix des électeurs inscrits il a saccagé notre pays et les services publics selon ses désirs de spéculateur financier. Notre pays a besoin d'un électrochoc. J'espère que notre pays va de nouveau récolter les blâmes de tous les organismes internationaux de l'ONU, du OHCHR, du Conseil de l'Europe, du Parlement européen, du Conseil de l'Europe, de la Cour Européenne des Droits de l'Homme, etc    comme c'était le cas en 2018 et en 2019 contre Macron pour sa gestion au LBD contre les manifestations des Gilets Jaunes et contre sa réforme de la retraite BlackRock-Macron. J'en ai fait un inventaire. Aucun média ne l'a fait pendant ces Distancielles 2022 de Macron. La complicité des médias et des influenceurs est aussi à blâmer. L'électeur inscrit l'est tout autant, les programmes ont été largement publiés sous forme de brochures, de livres, de vidéos en ligne.

                                                                                                                                                                                                                     Pensez aux Législatives pour notre Avenir en Commun.

2 commentaires

11. mars 2022

Rally around the drag ➳ Le régime de démocratie illibérale de Macron ➳ Umarła Klasa - la Classe morte

  -    Ce post contient 61 liens documentaires internes ou externes  -   Post optimisé pour écran PC 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox

Discours de "résilience" de Macron du 2 mars 2022 suite aux bombardements en Ukraine sur des cibles militaires et civiles par Poutine:
"La démocratie n'est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause sous nos yeux.
Pour notre liberté et celle de nos enfants, nous répondrons par des décisions historiques.
"

La France? La France se raconte en montrant du doigt ses crapules qui la composent. Mais, avez-vous entendu parler de sanctions émises par la France à l'encontre d'un État putschiste en Afrique? Avec sa Françafrique, ses interventions militaires "spéciales" extérieures (sans en référer pendant 9 ans au Parlement français comme pour notre intervention au Sahel), avec ses soutiens politiques et militaires à ses amis dictateurs, despotes pourris, corrompus, putschistes qui se succèdent en cascades au Mali, au Niger, au Burkina Faso... la France est impliquée dans la plus grande Catastrophe humanitaire de l'histoire de l'Humanité avec ses 80 Rafale qui bombardent le Yémen dans l'armée de l'Arabie Saoudite et avec 54 Rafale vendus au dictateur égyptien Sissi et... payés à plus de 50% par l'Arabie Saoudite. Il y a plus de Yéménites réfugiés en exode que d'Ukrainiens. Qui soutient les Yéménites? Personne. Vous n'étiez même pas au courant. Les Yéménites n'ont rien à manger, c'est comme au Moyen-Âge. Selon le Rapport du 3 mars 2021 du UNOCHA - Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires de l'ONU, la famine atteint 17 millions de Yéménites. Les Rafale vendus par la France à l'Arabie Saoudite et à l'Égypte bombardent les aéroports et les ports maritimes du Yémen qui sont les uniques voies d'accès aux denrées alimentaires et à l'aide humanitaire. Selon le Rapport de l'ONG Save the Children 2/3 de la population du Yémen, 21 millions de Yéménites et 11,3 millions d'enfants ont besoin de l'aide alimentaire et de l'assistance humanitaire. En le remerciant pour son bon goût et son appétit de puissance, Macron avait décoré le dictateur maréchal Sissi de la Légion d'Honneur à l’Élysée le 5 décembre 2020. En conformité avec la loi, ils portaient tous deux sur le pavillon de l’Élysée le masque FFP2 pour honorer la grandeur de la France. Comme le blé ukrainien va maintenant manquer, c'est au tour de l’Égypte de sombrer dans la famine. (Pour "Françafrique" voir mes articles écrits depuis le 15 mai 2019).

Après le D-Day de Poutine du 21 février 2022, est subitement apparu dans le narratif commun occidental un nouveau secteur linguistique en tension, le "belligérant". Macron, ses influenceurs, commentateurs et ministres expliquent que "vendre des armes, ce n'est pas être belligérant", mais seulement être un partenaire commercial libre et loyal qui honore son bon voisinage (...voir ci-dessous màj du 15 III 2022). Vendre ou céder des armes à un autre État, c'est comme vendre du soja, ça ne montre pas non plus que vous n'êtes pas végétarien mais seulement carnassier. On ne dit pas non plus que 40% du négoce du pétrole mondial et 80% du négoce du pétrole russe passent par la Suisse, hermétique depuis 1939 à toutes sanctions financières.

SIPRI - Stockholm International Peace Research Institute: "The five biggest arms exporters are the United States, Russia, France, Germany and China. France increased its arms exports by 59% between 2012 and 2021, making it the third largest arms exporter". Pour passer à l'or fin la grandeur de la France, plus de 51% de la production industrielle française servent à la production d'armement et aux guerres extraterritoriales ou de dictateurs amis de la France. Les français adorent cultiver les délices de leur culpabilité universelle. Pour Macron « les sanctions contre la Russie seront à la hauteur de l'agression ». Les sanctions contre la France seront-elles à la hauteur de nos agression que nous commettons en Afrique depuis 1945 ?

Biberonner son aréopage de dictateurs avec uniformes et médailles, critiquer un Poutine en smoking depuis l’Élysée, la schizophrénie musicale française réglée comme un logiciel. Le bug Macron a volé en France le débat démocratique en n'annonçant sa candidature aux Présentielles que 2 jours avant la date limite du 4 mars. C'est chouette, Macron entre en guerre sans entrer en campagne. Sans sortir de l’Élysée, Jupiter peut jouer la colère de Zeus pour son drag and collect de centaines de milliers de voix pour ses Présentielles Distancielles 2022. Quelqu'un connait son programme? A 5 semaines du scrutin, il n'est ni publié ni débattu, pourtant le rally around the flag de l'extrême resserrement français à droite depuis les 11 derniers scrutins sera amplifié avec Macron qui refuse avant le 1er tour tous débats publics de confrontation en tant que candidat avec les autres candidats.

          Ce n'est pas grave, 85% des 18-25 ans ne sont pas allés voter aux dernières élections.
                                                               Ce n'est pas grave, 59% des baby-boomers trouvent que la démocratie n'est pas une chose importante.
                                                                                                                      Ce n'est pas grave, de 57 à 68% des électeurs inscrits ont snobé 11 fois les urnes en 2017, le 26 mai 2019, en 2020 et en 2021.

Lire la suite...

Pendant 5 ans, par loyauté envers la Liberté des marchés, Macron, qui n'avait obtenu le pouvoir aux P&L-2017 qu'avec 17%
   des électeurs inscrits, a sali et accaparé avec ses tags la République et les gens qui y habitent.

Discours de "résilience" de Macron du 2 mars 2022 suite aux bombardements en Ukraine sur des cibles militaires et civiles par Poutine: "La démocratie n'est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause sous nos yeux. Pour notre liberté et celle de nos enfants, nous répondrons par des décisions historiques."

Macron n'est pas amateur de démocratie et d’État de Droit. 1) Avec Macron la France a été rétrogradée au 34ème rang des pays démocratiques dans le classement publié par le OHCHR - Haut Commissariat de l'ONU aux Droits de l'Homme, 2) Les 3 premières années du quinquennat de Macron, la France avait été solennellement blâmée par l'ONU, par le OHCHR, le Conseil de l'Europe, la Commission Européenne, le Parlement Européen, par la Cour Européenne des Droits de l'Homme et Amnesty International pour sa gestion violente et armée de LBD contre les manifestations des Gilets Jaunes et contre les opposants à la réforme Macron-BlackRock des retraites et à la casse du Code du Travail. Aviez-vous entendu parler de cet abonnement français aux blâmes décernés par tous les grands organismes internationaux de la planète? Ni le président Macron, ni ses ministres n'en ont parlé. Ni les médias. La violation des Droits de l'Homme est entrée dans le droit commun de l’État macronien et elle est la "matrice intellectuelle" de son "civilisationnel". Quand les Gilets Jaunes avaient manifesté, c'était plus drôle pour le gouvernement Macron d'utiliser les LBD et de comptabiliser 11 morts, 7 mains arrachées et 32 yeux explosés que de prendre "des décisions historiques" pour rendre la Dignité aux 8 millions de Travailleurs pauvres, aux 9 millions qui vivent sous le seuil de pauvreté, aux 9 millions qui dépendent de la banque alimentaire, aux 12 millions qui n'ont pas un appartement chauffé. Depuis la Crise du Covid ces trois secteurs linguistiques en tension, Travailleurs Pauvres / Vivre sous le seuil de pauvreté / Dépendance de la Banque alimentaire sont passés du déni de Macron à la conscience médiatique collective. Mais juste pour bavarder.

Macron n'est pas amateur du Travail et du Travailleur qui assume son Travail. Au nom de la liberté de l'Investisseur, il a pris ses décisions historiques en inversant la hiérarchie des normes, en destituant les Conventions Collectives et en cassant le Code du Travail avec ses Lois Travail Macron 1 et Macron 2 (rebaptisée Loi El Khomri avant les Présidentielles 2017) et ses Lois Organiques Travail du Macron-Président qui sont toutes passées sans vote par les oukases du 49-3 et des Ordonnances en contournant Parlement et Sénat. Macron est un homme de décisions historiques.

Discours de "résilience" de Macron du 2 mars 2022 suite aux bombardements en Ukraine sur des cibles militaires et civiles par Poutine:
"La démocratie n'est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause sous nos yeux.
Pour notre liberté et celle de nos enfants, nous répondrons par des décisions historiques.
"

Devant le Parlement Européen en décembre 2022, Macron avait scandé pour sa Présidence de 6 mois de l'EU les valeurs de l’État de Droit et du respect des Libertés démocratiques, en voulant faire oublier que lui ou d'autres candidats aux Présentielles de 2022 comme Barnier et les 2 fascistes, avait dans son projet de sortir partiellement notre pays de la Convention Européenne des Droits de l'Homme et de la Cour Européenne des Droits de l'Homme. Selon eux "pour les questions sécuritaires la France doit déroger à la primauté du droit européen". Tout glisse dans la modernité et l'élégance du fascisme just-in-time à la française qui dépasse l'accoutumance au non-droit et au non-État de Droit. Poutine a placé la barre de violence tellement haut, l'écrasement des Ukrainiens étant tellement énorme, alors l'abonnement de la France aux blâmes à cause de sa violation mécanique de l’État de Droit par Macron passe pour une peccadille ou une défaillance de la capacité de discernement de la part de tous ces organismes internationaux dont la France est aussi membre. C'est vrai, l'ONU qui ne vend pas d'armes ne peut pas comprendre. Rally around the drag / Rally around the flag aura lieu en avril 2022 et vont légitimer ce petit tracas français. Macron va faire son deuxième "hold-up sur la Présidence". Ce sont ses termes utilisés après les P&L-2017.

Discours de "résilience" de Macron du 2 mars 2022 suite aux bombardements en Ukraine sur des cibles militaires et civiles par Poutine:
"La démocratie n'est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause sous nos yeux. Pour notre liberté et celle de nos enfants, nous répondrons par des décisions historiques."

Macron avait encore une fois prouvé le 16 octobre 2018 qu'il était à sa hauteur et capable de "prendre des décisions historiques".

Le 29 octobre 2018 je vous avais écrit une longue analyse documentée sur la France qui doit être trainée à cause de Macron et de son accaparement de la Justice devant la CEDH - Cour Européenne des Droits de l'Homme de Strasbourg pour ses violations de l’État de Droit et des Garanties Fondamentales des Droits de l'Homme >>> Les 17 perquisitions politiques, violation de la Convention Européenne des Droits de l'Homme et du Traité Européen, saisine de la CEDH. J'ai été le 1er pendant de très longs mois et il semble le seul à avoir rédigé une analyse aussi approfondie sur le sujet de cette France malsaine. Pour rappel, ces 17 perquisitions avec plus d'une centaine de policiers n'avaient reposé que sur des fakes propagés au sujet des comptes de la campagne présidentielle de 2017 de JLM et des conditions d’emploi d’assistants d’eurodéputés de La France Insoumise.

Au moment où Macron annonçait son nouveau gouvernement après sa Bérézina des Gilets Jaunes, le Procureur de la République de Paris et membre du Parquet qui relève directement de la Garde des Sceaux - Ministre de la Justice, lançait la plus grande opération de perquisition de ces dernières décennies sur des faits infondés et des dénonciations calomnieuses. Ni les terroristes, les dealers, le grand banditisme n'ont eu droit à un tel acharnement et une telle violation multiple du Code de la Procédure Pénale, ni même les euro-députés français d'autres partis en infraction avec un système d'emplois fictifs et de travail dissimulé avérés. L'Eurodéputé JLM de LFI "mis en cause" dans cette affaire du 16 octobre 2018 avait prouvé 2 ans et demi auparavant qu'il n'avait détourné aucun moyen européen pour "financer des emplois fictifs", ce qui avait été validé par le Parlement Européen. Ses comptes de campagne avaient aussi été validés sans la moindre des irrégularités plus d'un an avant ces 17 perquisitions, après avoir répondu à plus de 2000 questions. Un acharnement politique comme très loin à l'est de l'Europe en somme. Le Parquet de Paris a par la suite classé l'affaire pour absence d'infraction, sans excuses de Macron, du Procureur de Paris, de la Ministre de la Justice.

Discours de "résilience" de Macron du 2 mars 2022 suite aux bombardements en Ukraine sur des cibles militaires et civiles par Poutine:
"La démocratie n'est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause sous nos yeux.
Pour notre liberté et celle de nos enfants, nous répondrons par des décisions historiques.
"

Le 21 juillet 2020 je soulignais dans >>> Plan de Relance, la Nuit des Petits Couteaux: l'Europe catallactique enterre l'État de Droit / Unanimité en faveur des régimes fascistes de Hongrie et de Pologne que Macron et ses homologues du Conseil Européen avaient officiellement adoubé les régimes fascistes du PiS de Pologne et de Viktor Orbán de Hongrie pour garantir le "Deal" à l’Europe catallactique. Ces deux fascistes avaient menacé violemment pendant les 4 jours de négociation de partir "en claquant la porte si le plan de relance européen devait être lié à la Clause de Conditionnalité du Respect de l'État de Droit et si la Procédure selon l'Article 7 en cours contre la Hongrie et contre la Pologne était maintenue". Plusieurs procédures contre ces deux pays fascistes sont pendantes devant la CJUE - Cour de Justice de l'Union Européenne et devant la CEDH - Cour Européenne des Droits de l'Homme depuis plus de 10 ans, et ni Macron ni personne ne s’était attaché à les faire aboutir.

Discours de "résilience" de Macron du 2 mars 2022 suite aux bombardements en Ukraine sur des cibles militaires et civiles par Poutine:
"La démocratie n'est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause sous nos yeux.
Pour notre liberté et celle de nos enfants, nous répondrons par des décisions historiques."

Macron adore donner des gifles historiques quand ça ne va pas dans le sens de ses marchés financiers. Macron n'est pas amateur de Démocratie, de Liberté démocratique et d’État de Droit. Macron est "le Messie botté européen de l'Extrême Centre anti-démocratique néolibéral". Il n'est pas amateur de Travailleurs pauvres, de banque alimentaire, de "ceux qui ne sont rien", de vie sous le seuil de la très grande pauvreté. Macron est amateur de BlackRock, de création de "synergies" sur les marchés, de start-up, de Casse du Code du Travail, de "ruissellement vers le bas". Macron est l'homme fort de notre pays qui l'a mis sur son poste par voie électorale. Macron est l'homme des décisions historiques parce qu'il se sent justifié et bonifié par ses 17% d'électeurs inscrits. Pour Macron, le Rally around the flag ne sera à sa hauteur qu'un Rally around the drag avec un zeste d'affaire Benalla ou un appel à la bougeotte du 21 avril 2021 non suivi de sanctions. Macron a vanté le jour du Centenaire de l'Armistice, le 7 novembre 2018, les fascistes Maurras et Pétain ("un grand soldat"), ces deux convergences intellectuelles du fascisme de la France, du racisme, du nationalisme et de l'antisémitisme. Avec sa Loi Séparatisme contre les musulmans de notre pays et avec sa Loi Sécurité Globale, toutes deux aussi passées avec le 49-3 en contournant Parlement et Sénat, Macron avait pris ses "décisions historiques" just-in-time pour "repenser l’État" ce qui a de nouveau valu contre la France un rappel à l'ordre par l'ONU. Le programme de Macron est la manipulation du ruissellement magique vers le bas de la démocratie souriante, amicale et joliment républicaine depuis la hauteur grandiose de ses libres marchés. L'essentiel pour Macron c'est d'agiter sa cuiller dans son lorem ipsum pour faire fructifier le Privilège de l'Investisseur. Mais à l'Appel ➳ Pour les Libertés, l’État de Droit ➳ Contre les idées d’extrême-droite et du fascisme just-in-time du gouvernement Macron il n'y avait personne dans les rues le 12 juin 2021. Pendant son quinquennat Macron a fait passer TOUTES ses lois capitales sans le Parlement ni le Sénat mais en faisant usage du 49-3 et des Ordonnances. Toutes, contre la Liberté et contre celle de nos enfants.
Click & Collect. Drag and drop in the bin, that's all. Klappe zu, Affe tot.

Discours de "résilience" de Macron du 2 mars 2022 suite aux bombardements en Ukraine sur des cibles militaires et civiles par Poutine: "La démocratie n'est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause sous nos yeux. Pour notre liberté et celle de nos enfants, nous répondrons par des décisions historiques."

Le cauchemar illibéral avec du Macron dedans se poursuit. Le 16 mars 2022, Macron vient de faire savoir, que dès qu'il est élu le 24 avril, il dissoudra l'Assemblée et fera immédiatement procéder à des élections anticipées. Officiellement les Législatives doivent avoir lieu le 12 et 19 juin. Macron n'est pas amateur de démocratie, il veut empêcher le débat démocratique préélectoral des futurs députés. C'est à vomir. Vous pouvez relire plus haut les blâmes de l'ONU et des autres organismes internationaux. Des journalistes ont demandé le 18 mars 2022 à Macron si son "programme est plus à droite qu'en 2017". Macron a balayé d'un revers de la main ces critiques en disant: « Je m'en fiche, royalement, totalement, présidentielle ou non. Ce qui compte, c'est ce qui fonctionne pour le pays, le rend plus fort, ce qui permet aux Françaises et aux Français de vivre mieux. Si à ce point, ils ne savent pas se différencier du projet que je porte, qu'ont-ils été faire dans cette galère ? ».
Le Voyage au Trou du Langage de Macron n'est pas prêt d'en finir.

Alors? Misanthrope, dysanthrope, humaniste ou simplement fasciste? Je sais qui vous êtes.

(3 Photos, octobre 2016 à Cracovie au Cricoteka: "Umarła Klasa - La Classe Morte - Manipulations avec le vide",
du metteur en scène Tadeusz Kantor  /  Autres photos: les cochons en osier, mars 2022, auberge du Pfaffenschlick, Alsace).


Discours de "résilience" de Macron du 2 mars 202 suite aux bombardements en Ukraine sur des cibles militaires et civiles par Poutine: "La démocratie n'est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause sous nos yeux. Pour notre liberté et celle de nos enfants, nous répondrons par des décisions historiques."

Si. Macron est amateur d’État de Droit, mais au Liban. Deux jours après l'explosion gigantesque de silos d'engrais à Beyrouth, Macron s'était rendu le 6 août 2020 au Liban, qui était un protectorat français jusqu'en 1943. Macron se sentait investi d'une charge morale d'éducateur envers le Liban en menaçant les Libanais avec son lapidaire « pas de réforme, pas d'argent ». Macron avait lié l'aide financière de la France à sa Clause de Conditionnalité du Respect de l'État de Droit par le Liban et en exigeant des « réformes drastiques » avant six mois, au moment où il reviendra à Beyrouth contrôler si le Liban aura aussi tout autant mis fin aux accointances entre les représentations politiques, le pouvoir et les milieux financiers. Macron est l'idéal du modèle français, il manage la schizophrénie française, il vend au dictateur égyptien maréchal Sissi des navires de guerre Mistral et 54 avions de combat Rafale payés à 50% par les dictateurs d'Arabie Saoudite, il le décore à l’Élysée de la Légion d'Honneur, il vend à l'Arabie Saoudite des Rafale pour bombarder le peuple du Yémen et il tacle en même temps le Liban. Êtes-vous fiers d'être français? Macron: « Il y a aujourd'hui au Liban une crise politique, morale, économique et financière qui dure depuis plusieurs mois, plusieurs années et celle-ci implique des initiatives politiques fortes ».  (Lire le Rapport du PNUD - Programme des Nations unies pour le développement).

Macron est très amateur d’État de Droit, mais au Liban. Il a été très impatient, quand, le 27 septembre 2020 de retour à Beyrouth, il a exprimé toute sa colère en disant « J’ai honte » à propos des dirigeants politiques libanais. Il avait alors déclaré qu'il « a pris acte de la trahison collective des partis libanais qui portent l’entière responsabilité de cet échec ». Macron sait se montrer très autoritaire quand cet État de Droit n'est pas instauré immédiatement: « A l’horizon environ d’un mois, un mois et demi, nous serons obligés de faire le bilan. S’il n’y a aucune avancée sur le plan interne, alors nous serons obligés d’envisager une nouvelle phase de manière très claire et de poser la question de confiance: est-ce qu’un gouvernement de mission sur la base de la feuille de route est encore possible, ou est-ce qu’il faut à ce moment-là changer la donne et aller peut-être dans une voie plus systémique de recomposition politique au Liban ? ». Indirectement, il appelait les Libanais à dégager leur président.

Macron est très amateur du peuple Libanais qu'il considère comme tel, comme un peuple. A sa inspection au Liban, Macron était « déçu par la classe politique libanaise, qui n’a pas placé le peuple avant la politique politicienne. Tout continue comme avant à Beyrouth. La crise que vit le Liban n'est pas un coup du sort, ni une fatalité. Elle est le fruit de faillites individuelles et collectives et de dysfonctionnements injustifiables. L'ensemble de la classe politique libanaise n'a eu de cesse de l'aggraver en faisant passer avant tout ses intérêts individuels et partisans avant les intérêts du peuple libanais ». Pour Macron, habillé de la grandeur de la france, les Libanais ne sont pas des "moins que rien" à "emmerder".

Discours de "résilience" de Macron du 2 mars 202 suite aux bombardements en Ukraine sur des cibles militaires et civiles par Poutine:
"La démocratie n'est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause sous nos yeux.
Pour notre liberté et celle de nos enfants, nous répondrons par des décisions historiques.
"

Macron se veut être l'intrépide amateur de l'État de Droit, des Libertés démocratiques, du Droit des Peuples à disposer d'eux-mêmes. Il l'a répété sur tout son quinquennat. Le 7 mai 2017 au soir de son élection à la présidence de notre lumineuse république il proclame sur l’esplanade du Louvre que « L’Europe et le monde attendent que nous défendions partout l’esprit des Lumières menacé dans tant d’endroits. Ils attendent que partout nous défendions les Libertés, que nous protégions les opprimés. » Mais trois semaines après, Macron confirme la poursuite de la coopération, plus exactement de la complicité de l’État français avec les crimes et la répression sanglante et continue de la dictature du maréchal Sissi en Égypte, qui bombarde aussi le Yémen avec ses avions de chasse Rafale et Eurofighter. Lire l'enquête "Egypt Papers" du site d'investigation Disclose sur le partenariat militaire entre Macron et Sissi: "Les Mémos de la Terreur" et encore "Chronologie d'une compromission". Amnesty a aussi publié un rapport: "Les armes et les blindés français sont au cœur de la répression sanglante et continue en Egypte". Le site d'investigation Disclose a des partenariats avec Arte, Radio France, Rue89 Bordeaux, Rue89 Strasbourg, Rue89 Lyon, The Intercept, etc... qui reçoivent ses enquêtes et s'engagent à les diffuser gratuitement. La vente des armes française à l'étranger dépend directement du Président. Pour vous assurer de l'efficacité de Macron, dans son rôle de Président de la France et de Chef des armées, vous pouvez lire le Rapport accablant de l'Agence Reuters du 4 juin 2019 "French weapons sales to Saudi jumped 50 percent last year".
 

Discours de "résilience" de Macron du 2 mars 202 suite aux bombardements en Ukraine sur des cibles militaires et civiles par Poutine:
"La démocratie n'est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause sous nos yeux.
Pour notre liberté et celle de nos enfants, nous répondrons par des décisions historiques.
"

Selon HUNGARY today du 9 mars 2022, "MKB Bank, majority owned by PM Viktor Orbán’s fast-emerging, childhood friend Lőrinc Mészáros and pro-government construction mogul László Szíjj, has financed by loan the campaign of French radical right presidential candidate, Marine le Pen" - "MKB Bank, détenue majoritairement par Lőrinc Mészáros, ami d'enfance en plein essor du Premier Ministre Viktor Orbán, et par le magnat de la construction pro-gouvernemental László Szíj". La banque hongroise Magyar Külkereskedelmi Bank - MKB appartenant à l'oligarque hongrois Lőrinc Mészáros et ami d'enfance de Viktor Orbán, a donné sous forme de "prêt" 10,7 millions d'euros à MLP, la fasciste canal-historique de la France, pour financer sa campagne électorale pour les Présidentielles de 2022. Le Conseil Constitutionnel français l'a publié le 4 mars 2022 avec les déclarations de patrimoine des candidats à l'élection présidentielle française. Viktor Orbán, premier-ministre fasciste de Hongrie soutient MLP, la fasciste française, pour les Présidentielles 2022 de France. Le 10mars 2022 le site Euractiv rappelle que Viktor Orbán est aussi actionnaire de la MKB Bank: "Le Pen, who said she is an admirer of President Vladimir Putin, promised a softer line on Russia over Ukraine, urging the West to drop economic sanctions on Moscow - Le Pen, qui a déclaré être une admiratrice du président Vladimir Poutine, a promis une ligne plus douce sur la Russie au sujet de l'Ukraine, exhortant l'Occident à abandonner les sanctions économiques contre Moscou".

Le fasciste du parti PiS, Jarosław Aleksander Kaczyński, Vice-président du Conseil des Ministres de Pologne, le Premier Ministre fasciste du parti Fidesz de Hongrie, Viktor Orbán, la fasciste canal-historique de la France, MLP, et tous leurs homologues des États-Membres de l'UE s'étaient réunis sans masque FFP2 le 5 décembre 2021 à Barcelone pour créer le parti fasciste européen, dénommé "parti souverainiste européen" ou "parti européen des extrêmes droites", ou "...de droite ultra-conservatrice", ou "...souverainiste" par les médias français sur un ton bien policé de bon alouaf, wafouaf. La polysémie médiatique française facho-compatible rend habituel et courant un fascisme just-in-time, encore plus depuis le 21 février 2022 pour aguerrir notre État face à Poutine. Nous sommes justes, grands et beaux, alors que ces chefs de gouvernements fascistes PiS de Hongrie et du Fidesz de Pologne ont rencontré le 5 décembre 2022 en Espagne à l'appel de Vox, le parti fasciste néo-franquiste espagnol et tous leurs homologues et présidents de partis fascistes des États-Membre de l'EU, dont MLP, la candidate fasciste française aux Présentielles 2022.

Après avoir adapté à son goût la Constitution hongroise, la loi électorale, le découpage des circonscriptions, les médias, la censure, la justice, la police, les universités, l'enseignement, le fasciste Viktor Orbán a été remis pour la 4ème fois sur son siège de 1er ministre de la Hongrie après des élections à 1 tour le dimanche 3 avril 2022. Macron n'a pas pipé mot. Macron n'a pas déploré la reconduction du président fasciste Viktor Orbán en Hongrie. Macron compte sur ce rally around the flag, qui s'est rappelé à nous ce dimanche 3 avril 2022 en Hongrie, et qui pourra lui rapporter gros à sa propre réélection.

Discours de "résilience" de Macron du 2 mars 202 suite aux bombardements en Ukraine sur des cibles militaires et civiles par Poutine:
"La démocratie n'est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause sous nos yeux.
Pour notre liberté et celle de nos enfants, nous répondrons par des décisions historiques.
"

màj du 15 mars 2022:  4 jours après la rédaction de mon post Disclose rappelle aussi que Macron n'est qu'un récidiviste et qu'il n'est pas amateur de la Conditionnalité Européenne du Respect de l'État de Droit. Macron, Chef des armées, a livré de 2017 à décembre 2020 des armes de très haute technicité à Poutine pour équiper ses tanks, ses hélicoptères et avions de combat, alors que l'EU avait imposé aux 27 l'embargo sur l'exportation d'armes en Russie suite à son annexion de la Crimée en 2015. Les deux bénéficiaires de ces marchés sont les sociétés Thales et Safran, dont l’État français est le premier actionnaire. Les accointances entre Macron et Thales/Safran ressemblent aux accointances entre Viktor Orbán et la MBK Bank. Macron a violé l'embargo européen contre Poutine. Les sanctions contre la France seront-elles à la hauteur de l'agression que nous commettons? La France impose son sale régime d'immunité, il n'y aura pas de sanction contre la France, contre Macron, mais contre Poutine, c'est plus élégant.

Discours de "résilience" de Macron du 2 mars 202 suite aux bombardements en Ukraine sur des cibles militaires et civiles par Poutine:
"La démocratie n'est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause sous nos yeux.
Pour notre liberté et celle de nos enfants, nous répondrons par des décisions historiques.
"

Ce mardi matin, 5 avril 2022, au Parlement Européen de Strasbourg, les bancs du Conseil Européen sont restés vides. Aucun ministre français n’était présent
au nom de cette Présidence Française du Conseil de l’EU dont Macron et son gouvernement avaient fait grand bruit en début d’année.
Macron et ses boys n'ont pas daigné participer au débat sur la Protection des enfants qui fuient la guerre en Ukraine.
Pour la liberté de nos enfants, Macron leur a répondu par sa décision historique: Macron les emmerde.
 

Alors?  Schizophrène,  misanthrope,  dysanthrope,  humaniste  ou simplement fasciste?
Pour vous départager, allez voter aux P&L-2022 pour un autre avenir possible.
Nous avons été pendant 5 ans la pitance de ce président Macron.
Macron ne daigne pas se présenter aux débats électoraux,
ne fait pas campagne, n'a tenu qu'un seul meeting.
Encore 5 ans de plus pour votre agrément?
Vous avez pris la mouche?

 

2 commentaires

21. février 2022

Ukraine - Слава Україні | Voyage au Trou du langage - La Réunification des Andrènes | Le Mur perdu des "farm commodities", de l'EU, des Ukrainiens

-    Ce post contient 205 liens documentaires internes ou externes sûrs, officiels et publics + 1 QR Code  -   Post optimisé pour écran PC 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox

màj du 18 juillet 2022: Zelensky a limogé 650 traitres pro-Poutine, dont des dirigeants du SBU que j'avais nommés dans mon analyse du 21 février 2022 qui est de moins en moins "décalée-hors sol" avec le temps.
Lire aussi mon analyse du 18 juin 2022 >>> Ukraine ➳ guerre pour 30 ans + statut de candidat immédiat à l'adhésion à l'Union Européenne: la Commission Européenne pose des conditions .

màj du 17 juin 2022: Depuis le 21 février 2022, 3 jours avant la guerre d'annexion par Poutine de l'Ukraine, date à laquelle j'ai rédigé cette très longue analyse, j'étais totalement désorienté en relisant souvent par la suite ma compilation de critiques sévères que je développais face à l'Ukraine, et je ne trouvais nulle part le moindre des échos. Je m'étonnais que du côté ouest un légitime état de sidération avait éliminé depuis le 24 février 2022 la capacité à prendre/garder du recul, même face au carnage et aux crimes de guerre commis par Poutine en Ukraine. Je me rendais compte que mon inflexible et très longue description de l'Ukraine depuis la Révolution Maïdan de 2014 pouvait me faire passer pour un "pro-Poutine", un "Putin-Versteher" comme on dit en allemand, qq'un qui comprend Poutine. En utilisant sur mon site le moteur de recherche interne son nom, vous pouvez vérifier que depuis le 06 VI 06, je n'avais écrit son nom qu'une seule fois le 17 mai 2017 pour évidement critiquer son annexion de la Crimée, mais aussi pour faire une autocritique de notre monde de l'ouest. Suite à la promesse du 17 juin 2022 de Ursula von der Leyen, Présidente de la Commission Européenne, d'accorder à l'Ukraine le statut de candidat immédiat à l'adhésion à l'Union Européenne, la presse internationale exprime (enfin) unanimement son enthousiasme et son soutien, mais elle exprime aussi de sérieuses mises en garde comme le quotidien Le Monde sous le titre "Adhésion de l'Ukraine: la Commission pose des conditions" >>> " Mme von der Leyen a précisé que beaucoup reste à faire dans des domaines comme « l’État de droit, les oligarques, la lutte contre la corruption et les droits fondamentaux ». La suite, a-t-elle martelé, « dépendra entièrement de l’Ukraine » et de la manière dont elle « mettra en œuvre des réformes importantes » – sachant, comme l’a affirmé l’ex-ministre d’Angela Merkel, que ce statut de candidat est réversible si tant est qu’il l’accorde à Kiev, le Conseil européen peut ensuite décider de le lui retirer." Comme d'habitude je garde mon sens critique face à cette subite symbiose de l'expression exigeante des médias et des institutions politiques européennes et nationales d'Europe face à l'Ukraine, en me disant qu'elle ne font pas du tout état d'un accès à une conscientisation tout à fait rationnelle et légitime sur la réalité interne ukrainienne qui existait avant le 24 février 2022, mais qu'elle exprime le fait que l'Europe a compris qu'elle doit de dédouaner d'une identité de cobelligérant dans une guerre qui ne cessera pas avant quelques années et qui reviendra plusieurs fois comme par exemple 3 fois pour l'Alsace annexée. Évidemment en Alsace la conscience des frontières violées est génétique, ce qui n'est jamais le cas même déjà pour Paris qui ne se comprend que comme vainqueur de tout et de n'importe quoi. Vous pouvez maintenant lire ci-dessous mon analyse du 21 février 2022.

----------------------------------------

Hет войне - Non à la guerre

Human Rights Watch: Crimes de guerre et contre l'humanité commis par la Russie
                   Strasbourg, le 16 mars 2022: exclusion de la Russie du Conseil de l'Europe
                          Exclusion de la Russie du Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU - 7 avril 2022 (voir le débat)
                               Poutine devra rendre des comptes devant la CPI - Cour Pénale Internationale de La Haye, à moins qu'il ne disparaisse. 
                                                        Le 5 janvier 2020 j'avais écrit 2020: après les "roaring twenties" nous entrons dans les soaring twenties,
                                                     en sachant que nous entamions les années vingt où tout explose. Il n'y avait pas encore le Covid pour nous priver de visage.

             OVD-Info, en russe ОВД-Инфо, est l'ONG médiatique indépendante russe des Droits de l'Homme
         qui lutte contre la persécution politique et les violences policières contre les manifestants.
      L'ONG Memorial a hébergé OVD-Info du 1er janvier 2013 au 28 XII 2021
  où elle a été dissoute par décret après 30 ans d'existence.

Lire la suite...

L'armée russe ne recule devant aucun crime contre la population civile et jette les Ukrainiens dans sa boucherie.

Mon roman non-figuratif a 2 titres insécables dés l'origine: Voyage au Trou du Langage - La Réunification des Andrènes.

Les andrènes sont des abeilles solitaires qui vivent dans un Trou à même le sol. Elles ne se rencontrent pas. Même forme, même comportement, même destin, mais dans des mondes parfois parallèles, parfois séparés par un hublot, mais toujours par des langages mutuellement incompréhensibles et incognoscibles.

Après la Chute du Mur de Berlin, je m'étais écrié que le mur vertical était tombé (vertical sur une carte), que le mur horizontal était levé (contre le déferlement migratoire du Sud), et que Vauban est vivant, Vauban est vivant, car tout autour de nous, individuellement et collectivement, nous érigerons un mur, qu'aucun artifice de langage ne voudra et ne saura percer. Les échanges matériels, philosophiques, linguistiques n'auront pas trouvé un langage d'entente, sauf sur une démocratie prise dans une nasse. Le tout avec de la glu qui, comme avec ces 2 années de lockdown du Covid, mêlera pour tous misère personnelle et détresse collective. Poutine pique des terres à pollen à l'Ukraine, y enterre des civils, mon roman non-figuratif commencé le 14 juillet 1990 à 16h30 a reçu par la voie des airs son point final le 21 février 2022. Les murs ne sont que des phantasmes mouvants tout comme aucun langage n'est consolidé. Nous ne faisons que de grouiller et de bêcher. Depuis la Chute du Mur de Berlin j'ai fait un Voyage au Trou du Langage. Et vous? Ah, vous n'étiez pas né.

Quand j'avais ébauché mon post 3 jours avant l'invasion, je me fiais aux informations du Service des Renseignements français que le général Burkhard, Chef d’État Major des Armées, a encore confirmées le 5 mars 2022: « Les Américains disaient que les Russes allaient attaquer, ils avaient raison. Nos services pensaient plutôt que la conquête de l’Ukraine aurait un coût monstrueux et que les Russes avaient d’autres options pour faire chuter le régime de Volodymyr Zelensky. Une forme de prudence vis-à-vis du renseignement américain héritée notamment de la guerre en Irak de 2003 ».

J'explique ci-dessous avec des faits documentés que, sur cette planète - comme des andrènes funèbres, sous une même forme, un même comportement, un même destin - nous vivons unis dans des mondes parallèles par des langages mutuellement incognoscibles en fonction de notre angle de collimation. Ceci dépasse le monologue de sourd, il s'agit d'une nécessité existentielle sur laquelle l'individu solitairement et dans sa forme collective s'accroche comme un madrépore pour respirer. L'ouverture mentale humaniste n'est pas de ce monde, ou tout au moins elle devient émissaire après une très longue catastrophe non détergente et non transgressée quand pour l'ensemble des belligérants épuisés les bras leur en tombent juste au moment d'une guerre par exemple. Dans mon roman non-figuratif prémonitoire écrit en 1990, je savais que Donner la mort, sans intention de la donner, sans même avoir besoin de dire "je" et sans outil létal sera le ciment de notre société avec lequel chacun d'entre nous bunkérise et éternise son visage. Dès juillet 1990 je savais que nous entrerions dans ce luxe de donner la mort sans outil létal communément admis comme tel. Le journal Le monde a publié le 15 mars 2022 cet article >>> « Comment gagner la guerre en Ukraine sans la faire ». Pour le registre littéraire vous pouvez aller à mon § n°11, sinon continuez avec le § n°1 pour du concret.

1]     MOAB, "la mère de toutes les bombes"    -    Trump 2017 vs. Poutine 2022
2]     Extrême resserrement à droite:    Ukraine, Russie, Hongrie, Pologne, France, Biélorussie, Union Européenne
3]     20 ans de régime ukrainien...    -    Ukraine ordolibérale euro-compatible    -    les chantages du FMI
4]     Opéra des revolving doors:    Schröder, Fillon, Pécresse et Sarkozy, Viktor Orbán, Andrzej Duda et Jarosław Kaczyński, Erdoğan, Macron
5]     Concurrence déloyale et faussée:    Partenariat EU-Ukraine    -    la PAC et la Silk Road de la Chine    -    Monstre agricole ukrainien et Farm commodities
6]     De la Place Maïdan à Zelensky:    violations de l’État de Droit et OHCHR    -    CCE, corruption et oligarques ukrainiens    -    Pandora Papers
7]     EU, Kiev, Zelensky, l'OSCE, les 27    sont    coresponsables
8]     Union des braves:    Macron, Olaf Scholz, Ursula von der Leyen, Charles Michel
9]     Epithèse
10]   3ème guerre mondiale ?    |    EU = Bloc de l'Ouest + Marché Commun élargi
11]   Prémonitions du 14 VII 1990 et point final du 21 II 2022    -    Voyage au Trou du Langage / La Réunification des Andrènes
12]   Dissolution de Memorial International, décembre 2021    -    Amokrun - Путін амокрун, février 2022    -    Issue fatale

13]   Le Mur de Berlin 2.0
14]    "Libre"    et    "Loyal"    -    le Bloc de l'Ouest  vs.  le Bloc de l'Est
15]    Ukraine occupée  /  Palestine occupée    -    en 3 jours  /  depuis 73 ans
16]    Du grand marché unique de l'EU    à    la terre matricielle européenne

màj du 15 mars 2022:  Nous apprenons par Disclose que Macron, Chef des armées, a livré de 2017 à 2020 des armes de très haute technicité à la Russie pour équiper ses tanks et ses hélicoptères et avions de combat, alors que l'EU avait imposé un embargo sur l'exportation d'armes contre la Russie suite à son annexion de la Crimée en 2015. Les principaux bénéficiaires de ces marchés sont les sociétés Thales et Safran,
dont l’État français est le premier actionnaire. Est-ce que les sanctions contre la France seront à la hauteur de l'agression que nous commettons contre l"humanité?

1]    MOAB, "la mère de toutes les bombes"    -    Trump 2017 vs. Poutine 2022

Un exemple pour commencer. La Russie a jeté sur l'Ukraine le 1 mars 2022 la MOAB - Mother Of All the Bombs, appelée en Europe Père de toutes les bombes, ou bombe thermobarique, ou bombe à vide. L'usage de cette bombe, conçue sous l'Allemagne nazie et qui est la plus puissante bombe non nucléaire, est interdit par la Convention de Genève et constitue un Crime de guerre et un Crime contre l'Humanité. Aujourd'hui, le Porte-Parole de la Maison Blanche de Biden a déclaré "c'est potentiellement un crime de guerre". Que signifie la charge potentielle de cet adverbe "potentiellement". Je me souviens que le 13 avril 2017 les USA avaient jeté sur l'Afghanistan de manière inutile la MOAB pour venger la mort d'un soldat américain (un = 1). En a-t-on entendu parler et jusqu'à aujourd'hui? Le président fasciste Trump, grand admirateur et ami de son homologue fasciste Poutine, a-t-il dû en rendre des comptes devant la CPI - Cour Pénale Internationale et la CIJ - Cour Internationale de Justice de La Haye? Aucune plainte, aucune procédure. Ce consensus planétaire du côté des directeurs du langage est projeté à nos oreilles. Suite au largage de MOAB, Trump s'était dit « très, très fier de cette nouvelle mission très, très réussie des militaires américains ». Vous pouvez cliquer ci-contre sur la MOAB des USA. J'avais détourné sur mon site ce secteur linguistique de "MOAB" à partir du 1er novembre 2018. Ou, quand nous avions vu dans les quotidiens depuis 30 ans tous les jours, à travers le hublot de la photo, des paysages naturels ou urbains en Afghanistan, en Syrie, au Yémen avec des bombes en explosion, nous regardions juste, une tartine à la main, et tournions la page en prenant la tasse. Maintenant que nous voyons ces massacres chez nous entre des gens de chez nous habillés comme nous et... blancs de peau... on est subitement capable de se demander sur quoi repose le langage et la justification de jeter les bombes sur les populations militaires ou civiles. Il est absolument justifié que le monde condamne les attaques russes par drone sur des écoles, des hôpitaux, des HLM, des civils en Ukraine. Mais quand les drones américains commettaient régulièrement pendant des décennies les mêmes crimes de guerre en Afghanistan, en Irak, en Syrie, personne ne s'y intéressait chez nous à l'ouest. Deux poids deux mesures, ou comme je l'ai écrit plus haut, chacun et chaque pays perçoivent le monde en fonction de son angle de collimation. Vous pensez à un soldat américain, il vous parait comme un beau et grand GI avec des lunettes de soleil avant d'aller faire trempette; vous pensez à un soldat russe... il. L'altérité universelle n'existe pas, elle s'arrête à la maison d'en face. En ayant dénoncé et extrêmement bien documenté les crimes de guerre contemporains commis par les USA, le journaliste Julian Assange, fondateur de Wiki Leaks, a risqué sa vie et est tué à petit feu dans une torture morale par les américains et leurs supporters depuis 20 ans. Les bourreaux sont partout, à l'est, à l'ouest. La France, "pays des lumières", n'offre pas non plus l'asile politique à Julian Assange. Dans les faits, il y avait aussi, ces dernières années, du côté ukrainien de graves facteurs déclencheurs, tout autant sous Zelensky, mais justifiaient-ils cette folie sanguinaire et guerrière qui se répartit aujourd'hui d'est en ouest, d'ouest en est, en enjambant, loin à l'intérieur et au centre de nos terres, la frontière de l'Union Européenne, et celle des Traité de Maastricht et de Lisbonne. Il est intéressant de voir que dans Wiki pour "Père de toutes les bombes" il y a juste à côté dans toutes les langues choisies, sauf en norvégien, la traduction en russe Авиационная вакуумная бомба повышенной мощности – АВБПМ, pour oublier MOAB, l'acronyme américain.

2]    Extrême resserrement à droite:    Ukraine, Russie, Hongrie, Pologne, France, Biélorussie, Union Européenne

Depuis la mise online de mon site le 06 VI 06 j'observe partout avec une vigilance grave notre EU catallactique et ce qu'elle véhicule en sous-texte. Lors de la Révolution de l'Euro-Maïdan de 2014 en Ukraine, les fascistes et les néo-nazis avaient mixé séparément ou sur un seul support le drapeau européen avec leur signalétique, leur prosodie et leur charte graphique dérivées de l'Allemagne nazie. La symbolique de l'EU avait aussi été détournée en mal, et personne ne se demandait jusqu'à quel point elle avait été entachée, ou si elle contenait en elle-même aussi une destinée implicite que nous ne voyons pas (encore) de notre côté riche et développé de l'EU qui surfe d'une décade perdue à une autre. Par exemple, selon la CNCDH - la Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme qui est l’Institution Nationale des Droits de l’Homme française créée en 1947, les accords comme EU-Mercosur, CETA etc sont une violation des Droits de l'Homme et de l’État de Droit. Quand Poutine, schizophrène, dysanthrope, fou et fasciste, veut "dénazifier" l'Ukraine, il ne pense pas depuis 20 ans à instaurer les Droits de l'Homme ni l’État de Droit, ni une croissance économique ou un partage des richesses, mais il rejette avec son armée et sa folie le mind mapping et l'ingérence à prétention civilisationnelle de notre forme de société que l'EU et l'occident installent toujours plus loin, en ce qui le concerne à l'est, à son ouest. Poutine veut résumer à son propre par-terre "La Grande Maison Commune" de Mikhaïl Gorbatchev ( <<< lire l'analyse du Sénat du 07 octobre 2015). La réunification des andrènes est impossible, voilà ce que j'entends avec mon "Voyage au Trou du Langage". Dès le 14 juillet 1990 à 16h30, j'avais tout compris de ce qui nous arrive en février 2022. Le 22 juin 2006 j'avais écrit Démocratie autonettoyante. Pour la Maison Commune... voir mon commentaire n°2 ci-dessous !

Le 21 juillet 2020 je soulignais dans >>> Plan de Relance, la Nuit des Petits Couteaux: l'Europe catallactique enterre l'État de Droit / Unanimité en faveur des régimes fascistes de Hongrie et de Pologne que Macron et ses homologues du Conseil Européen avaient officiellement adoubé les régimes fascistes du PIS de Pologne et de Viktor Orbán de Hongrie pour garantir le "Deal" à l’Europe catallactique. Ces deux fascistes avaient menacé violemment pendant les 4 jours de négociation de partir "en claquant la porte si le plan de relance européen devait être lié à la Clause de Conditionnalité du Respect de l'État de Droit et si la Procédure selon l'Article 7 en cours contre la Hongrie et contre la Pologne était maintenue". Une double procédure contre ces deux pays fascistes est pendante devant la CJUE - Cour de Justice de l'Union Européenne et devant la CEDH - Cour Européenne des Droits de l'Homme depuis plus de 10 ans, et personne ni Macron, qui était venu scander l’État de Droit en décembre 2021 devant le Parlement Européen de Strasbourg, ne s’était attaché à la faire aboutir.

Faire aboutir la procédure pour imposer le respect de la Charte Européenne des Droits Fondamentaux et Sociaux est, aux yeux de nos gouvernants européens, le déni du core business de l’EU, de la libre circulation des biens, des capitaux, des personnes, de tout et de plus encore, et le déni de ladite concurrence-libre-et-non-faussée. Ce n'est que maintenant en janvier 2022 que la CJUE et la CEDH ont donné suite, après plus de 10 ans, aux procédures mises en place contre les régimes fascistes de Pologne et de Hongrie. En réaction à ceci, il y a juste deux semaines en février 2022, le fasciste Viktor Orbán avait officiellement exprimé qu'il pensait à engager la sortie de la Hongrie de l'EU et à se rapprocher de la Russie. Des sanctions financières doivent maintenant être prises contre la Hongrie et la Pologne, encore faut-il que... Ursula von der Leyen, Présidente de la Commission Européenne, accepte d'appliquer les jugements de la CJUE et de la CEDH. Quelle aubaine pour la Pologne et la Hongrie, l'EU est un labyrinthe décisionnel auquel on peut faire dire en même temps tout et son contraire. Ces chefs de gouvernements fascistes de Hongrie et de Pologne se sont rendus en décembre 2022 en Espagne à l'appel de Vox, le parti fasciste néo-franquiste espagnol pour rencontrer tous leurs homologues fascistes de l'EU, dont la candidate fasciste française aux Présentielles 2022.

L'EU applique son blocus avec ses sanctions économiques et financières contre la Russie de Poutine, si bien mal que l'EU va instantanément suspendre les sanctions prononcées par la CJUE et la CEDH contre la Hongrie et la Pologne pour donner le visage d'un bloc uni, et pour garder un Mur face à la guerre révisionniste crypto-stalinienne de Poutine et à ses annexions supplémentaires à venir. Moins la Biélorussie déjà annexée par Poutine en silence et sans armes grâce à son dictateur servile Lukaschenka. Lukaschenka et Poutine s'étaient fait modifier la Constitution de leurs pays, le premier reste en poste jusqu'en 2035, le second jusqu'en 2036. Grâce à la suspension par l'EU des sanctions contre les pays fascistes de la Hongrie et de la Pologne, tous les partis fascistes des 27 et en France le parti fasciste canal historique et le parti fasciste relooké vont se frotter les mains. Pour eux, c'est une confirmation de la légitimation que les 27 et le Conseil Européen avec Charles Michel leur ont accordée le 21 juillet 2020 avec le Plan de Relance européen. Viktor Orbán ne se distanciera pas de ce qu'il a construit méthodiquement en Hongrie depuis plus de 12 ans, son État fasciste avec sous son autorité la Justice, la révocation du Conseil constitutionnel hongrois, les médias, les universités, la police, les fonctionnaires, l'église.

Viktor Orbán est aujourd'hui le chef de fille de l'illibéralisme. Les nuances de la langue française sont exquises, quand Viktor Orbán met sous cloche l'État de Droit en Hongrie, c'est un "illibéral", quand Poutine met sous cloche l'État de Droit en Russie, c'est un dictateur. Quand Viktor Orbán avait accédé au pouvoir en Hongrie en 2010, il passait, comme Zelensky en Ukraine, pour être réformiste moderniste libéral, le summum de l'aspiration politique et le vaccin ARN absolu pour la quiétude unanime des consciences des peuples. Les parcours politiques de Viktor Orbán, de Zelensky, voire de Macron ont à des degrés divers des similitudes. En avril 2022 Macron sera supplanté par... quelqu'un qui passera pour être encore plus intensément réformiste moderniste libéral ou par pire. Il se peut que ce quelqu'un soit lui-même, mais relooké en chef des armées qui "travaille plus" et qui ne bat pas en retraite.
Alors?  Schizophrène,  misanthrope,  dysanthrope,  humaniste  ou simplement fasciste? Je sais qui vous êtes.
Pour vous départager, allez voter aux P&L-2022 pour un autre avenir possible.

3]    20 ans de régime ukrainien...    -    Ukraine ordolibérale euro-compatible    -    les chantages du FMI

En utilisant le moteur interne de recherche de mon site au-dessus de la 2ème colonne de gauche, j'ai cherché "ukrain" et j'ai vu que j'avais utilisé 28 fois ce morphème depuis le 24 janvier 2007.

3 jours avant le discours hétéroclite et cinglé de Poutine du 24 février 2022 où il "justifie" en un mot sa guerre d'annexion de l'Ukraine, je m'étais souvenu qu'il y avait à Kiev en 2014 des forêts de drapeaux effectivement nazis lors des manifestations monstres et je pensais avoir écrit au moins un § péjoratif avec une photo dans l'un de mes 679 articles. Les partis fascistes ukrainiens Pravy-Sektor - Secteur Droit et néo-nazi social-nationaliste Svoboda avaient, en mélangeant leurs drapeaux à ceux de l'Europe, occupé les rues de Kiev et la place Maïdan. Cet Euro-Maïdan, en ukrainien et en russe Євромайдан - Yevromaïdan, encore appelé Euro-Révolution Єврореволюція - Yevrorevolioutsia, avait été déclenché le 21 novembre 2013 par le renoncement du président autoritaire ukrainien pro-russe Ianoukovitch à entamer les négociations pour faire de l'Ukraine un État-Membre de l'UE. Il avait annoncé le rapprochement urgent avec la Russie, car l'Ukraine était sous sa gouvernance corrompue proche de la banqueroute d’État. L'aspect paneuropéen de cette Révolution de février flattait le cadrage médiatique de l'EU qui n'était pas prolixe sur ces drapeaux avec un nouveau design de croix gammée, avec l'inversion colorimétrique des étoiles noires sur fond jaune et avec toute la charte graphique du IIIème Reich mixée avec le drapeau Européen ( <<< cf. article de franceinfo avec de nombreuses photos). A l'issue de l'Euro-Maïdan, 3 ministres néo-nazis de Svoboda faisaient partie du nouveau gouvernement... dont le ministre de la défense.

Au début de la vie de mon blog, qui a commencé le 06 VI 06, je traitais de la question du "plombier polonais", de ce Travailleur détaché dans l'EU, du maçon ukrainien, puis je soulignais que les médias faisaient du nom "Ukraine" un secteur linguistique en tension afin de rendre comestible pour tous les habitants de l'EU l'idée qu'il fallait élargir l'EU à l'Ukraine encore plus vite qu'à la Turquie. Ce n'était pas une intention pacifique, elle voulait... introduire encore plus dans l'EU une concurrence déloyale, une "guerre civile" entre les Travailleurs, d'une part avec le flux des Travailleurs détachés venant de l'Ukraine, et d'autre part en offrant à l'EU une Chine de proximité, c'est à dire un territoire magnétique et immédiat pour délocaliser la production industrielle des pays de l'EU. L'Ukraine a envoyé en EU des centaines de milliers de camionneurs
et d'ouvriers du bâtiment. Qui ne connait pas un chantier de BTP où ne travaillent pas des Ukrainiens? Attention, je ne tiens pas de propos xénophobes.

L'Ukraine avait commencé à devenir pour l'EU une Chine de proximité, à partir de laquelle les coûts des transports des marchandises étaient exponentiellement réduits. Mais elle devait aussi permettre aux industriels de l'EU de délocaliser à moindre coûts leurs sites de production, et ensuite de compresser sur les produits finis fabriqués en Ukraine au maximum la part qui représente les coûts salariaux et en profitant d'une part quasi inexistante des cotisations sociales qui sont aussi la composante du prix final des produits. La prospérité de l'économie allemande depuis la Chute du Mur de Berlin et du Rideau de fer repose aussi sur les pays européens de l'Est: Pologne, République Tchèque, Hongrie, Roumanie, Bulgarie. Comme la France, l'Allemagne a 9 millions de Travailleurs pauvres (sous le salaire minimum), 8 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté et dépendant de la banque alimentaire. L'Ukraine, déjà industrialisée, était très prometteuse avec des coûts salariaux encore plus bas et une population instruite, formée, diplômée et cultivée. Avec les Finlandais en tête, puis les Russes, les Ukrainiens forment le peuple qui lit le plus de livres au monde. A côté, les Français sont des crétins.

Entre 2012 et 2016 le PIB de l'Ukraine avait chuté de 25%, et le FMI, pour octroyer des crédits à l'Ukraine en quasi banqueroute d’État sous les régimes corrompus de Ianoukovitch et de Porochenko, avait tout fait depuis 2008 pour organiser ses chantages contre l'Ukraine comme il l'avait fait en coopération avec la sinistre Troïka européenne après 2008 contre la Grèce démocratique et pacifique. Pour le FMI, renommé avec son "adults in the room" de Christine Lagarde (actuellement à la tête de la BCE), il fallait faire rentrer dans les mœurs de l'Ukraine selon le modèle de l'UE la Règle d'Or avec l'austérité budgétaire en multi-couches, what ever it takes - quoi qu'il en coûte. Pour élargir contre la Russie en décadence depuis 30 ans la zone territoriale européenne de la financiarisation, pour accaparer tous les moyens financiers de l’État ukrainien et pour les mettre à la disposition des métiers de non-nécessités des spéculateurs financiers, il fallait pour le FMI rendre l'Ukraine clean et solvable comme le FMI l'entend. Nous avons vu avec la Grèce comment cette politique financiariste et austéritariste n'a pas réduit sa dette publique et a aggloméré le pays sur son propre cadavre financier et humain dont elle ne parvient plus depuis 2008 à ressortir. Il fallait en Ukraine, pour le FMI et pour l'EU, "libérer les synergies", supprimer l’État et ses services publics et effacer ses habitants de la carte bancaire.

4]    Opéra des revolving door - pantouflages:    Schröder, Fillon, Pécresse et Sarkozy, Viktor Orbán, Andrzej Duda et Jarosław Kaczyński, Erdoğan, Macron

Deux VRP pro-russes sont amis de longue date de Poutine. L'ancien chancelier allemand, Gerhard Schröder, SPD, a été nominé en janvier 2022 pour entrer au Conseil d'administration de Gazprom, le géant gazier public russe. Schröder est déjà président du Conseil d'administration de Rosneft, 1er groupe pétrolier russe, et il préside également le comité d'actionnaires du gazoduc russo-allemand Nord Stream 2 également bâti par Gazprom. François Fillon, ancien 1er ministre, candidat aux Présidentielles 2017 et condamné par la justice française, est depuis septembre 2017 senior associate chez Tikehau Capital, une entreprise française de Private Equity, de gestion d'actifs et d'investissement fondée par des anciens de Merrill Lynch et de Goldman Sachs, co-inventeur des produits financiers dérivés CDS/CDO, ces armes de destruction massive. Ces produits financiers dérivés sont à l'origine de l'effondrement planétaire financier et économique de l'année-Lehman 2008 et dont nous ne sommes toujours pas sortis 14 ans après en 2022. En juillet 2021, Fillon est nommé au Conseil d'administration du groupe pétrolier public russe Zaroubejneft. Fillon a annoncé en 2021 qu’on lui a "proposé de siéger au conseil d’administration de plusieurs sociétés russes" et en décembre 2021 il est nommé administrateur indépendant au Conseil d'administration de la société Sibur, géant de la pétrochimie russe contrôlé par des oligarques proches de Poutine et d'anciens du FSB, l'héritier du KGB. Où ira bosser Macron après sa chute aux Présentielles d'avril 2022 ?   MLP, la candidate du parti fasciste, canal historique, obtient des prêts d'une banque russe proche de Poutine pour sa campagne de 2017 et du fasciste Viktor Orbán pour 2022. Son tract électoral de 8 page tiré à 1,7 million d'exemplaires contient une photo d'elle avec le dictateur Poutine au Kremlin. Fillon a subitement annoncé le 25 févier 2022 "rompre ses liens avec deux entreprises russes" Sibur et Zaroubejneft et va "démissionner de ses fonctions". Fillon va réintégrer la France, comme l'a fait Manuel Valls après son émigration de plaisance et qui s'était associé à Barcelone au parti fasciste néo-franquiste Vox. Fillon a appelé la candidate Valérie Pécresse pour lui faire part de son revolving doors.

Un autre pantouflage est en route avec un autre condamné par la justice française. L'ancien président Nicolas Sarkozy a été condamné le 30 septembre 2021 à 1 an de prison ferme convertie en détention à domicile sous résidence électronique avec port du bracelet électronique à la cheville droite. Ceci n'empêche pas la candidate aux Présentielles 2022, Valérie Pécresse, LR, d'annoncer qu'elle « propose que la France et l'Union Européenne le désignent comme médiateur européen pour l'Ukraine ». Je me demande ce qu'un "petit malfrat de quartier" ou ce qu'un Poutine peuvent penser de ce visage de la France. C'est depuis le sommet de l'État français une incitation à la débauche et au crime. Le jour même, le 24 février 2022, où Poutine a commencé avec une folie extrême sa guerre d'annexion contre l'Ukraine, le 1er ministre fasciste de la Hongrie, Viktor Orbán, avait esquissé dans un double-langage une distanciation envers Poutine et la Russie lors de ses discours pour optimiser ses chances de réélection qui aura lieu le 3 avril 2022. Orbán commence aussi son pantouflage d'une manière tout aussi grossière que l'acteur français Depardieu, ami de longue date de Poutine et qui a pris la nationalité russe pour optimiser son évasion fiscale. Depardieu n'avait eu de cesse de vanter sa nouvelle patrie, la Russie, une « grande démocratie », et de faire en boucle les éloges de Poutine, qu'il avait notamment comparé « au pape Jean Paul II ». Comment peut-on être aussi con? Poutine avait remis personnellement en mains sales à Depardieu son passeport russe en 2013. L'EU ne verra aussi que du feu au revirement du fasciste de Hongrie Viktor Orbán et le comptera parmi les siens comme depuis 10 ans. Vont suivre dans les prochains jours Andrzej Duda et Jarosław Kaczyński de la Pologne fasciste du PiS. Comme la Pologne est le pays d'Europe qui accueille avec plus de 3 millions la plus grande partie des Ukrainiens en exode, les 27 et l'Europe vont la sanctifier tout comme la Hongrie, et vont de nouveau oublier la Conditionnalité du Respect de l'État de Droit à leur égard, et vont en profiter pour ouvrir encore plus grand la fenêtre d'Overton et faire même de la surenchère pour mettre en nasse sur nos terres avec une nouvelle série de "lois d'exception" la démocratie au nom de la reconquête de la démocratie contre le dictateur Poutine. Je suis l'inventeur de la formule >>> I want my Europe back.

Un autre revolving doors devient propice: la Turquie, qui opprime et assassine les Kurdes depuis plus de 30 ans, vomit sur l'Europe depuis plus de 10 ans après avoir en vain tenté d'adhérer à l'EU. Aujourd'hui le 1er mars 2022 et pour la première fois depuis 1945, la Turquie interdit aux vaisseaux de guerre russes de franchir le Détroit du Bosphore et des Dardanelles conformément à la Convention de Montreux de 1936. Ça tombe bien pour la Turquie, elle est au bord de la banqueroute d’État et ne parvient plus à endiguer une inflation galopante à deux chiffres. L'EU saura continuer à ignorer la politique turque d'extermination des Kurdes et à apporter son soutien à la Turquie.

màj du 1 mars 2022 à 21:16:  comme prévu - mais là je ne me prévaux pas de ma capacité à avoir des prémonitions - le Président turque Erdoğan vient de déclarer: "On applaudit Zelensky au parlement européen: c'est très bien. Il fallait donc une catastrophe pour cela... Mais la Turquie n'attendra pas une catastrophe. Nous apprécions les efforts pour faire entrer l'Ukraine dans l'UE. Mais je le dis aux membres de l'UE, je me demande ce qui vous inquiète encore avant d'intégrer la Turquie dans l'UE. Pourquoi vous ne donnez pas l'équipement militaire nécessaire à la Turquie? Vous mettrez la Turquie à votre ordre du jour quand il y aura une guerre contre elle?"

La France n'a rien à envier à la Russie. La France adore se raconter en montrant du doigt quelques crapules. Ça embellit son visage à ses yeux. Avec sa Françafrique et ses interventions militaires sur place, avec ses soutiens politiques à ses amis putschistes successifs du Mali, du Niger, du Burkina Faso... la France s'implique depuis 7 ans dans la plus grande Catastrophe humanitaire de l'histoire de l'Humanité avec ses Rafale qui bombardent le Yémen dans l'armée de... MBS - Mohammed Ben Salmane de l'Arabie Saoudite et avec 54 Rafale vendus au dictateur égyptien Sissi et... payés à plus de 50% par l'Arabie Saoudite. Selon le Rapport du 3 mars 2021 du UNOCHA - Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires de l'ONU, la famine atteint 17 millions de Yéménites. Les Rafale vendus par la France à l'Arabie Saoudite et à l'Égypte bombardent les aéroports et les ports maritimes du Yémen qui sont les uniques voies d'accès aux denrées alimentaires et à l'aide humanitaire. Selon le Rapport de l'ONG Save the Children 2/3 de la population du Yémen, 21 millions de Yéménites, 11,3 millions d'enfants dépendent de l'aide alimentaire et de l'assistance humanitaire. En le remerciement pour son bon goût, Macron avait décoré le dictateur Sissi à l’Élysée de la Grand-Croix de l'Ordre de la Légion d'Honneur il y a deux ans (Voir les images). En conformité avec la loi, ils portaient tous deux sur le pavillon de l’Élysée le masque FFP2 pour honorer la grandeur de la France.

Discours de "résilience" de Macron du 2 mars 202 suite aux bombardements en Ukraine sur des cibles militaires et civiles par Poutine: "La démocratie n'est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause sous nos yeux. Pour notre liberté et celle de nos enfants, nous répondrons par des décisions historiques." Macron se veut être l'intrépide amateur de l'État de Droit, des Libertés démocratiques, du Droit des Peuples à disposer d'eux-mêmes, et il ne manque pas une occasion de le répéter. Le 7 mai 2017 au soir de son élection à la présidence de notre lumineuse république il proclame sur l’esplanade du Louvre que « L’Europe et le monde attendent que nous défendions partout l’esprit des Lumières menacé dans tant d’endroits. Ils attendent que partout nous défendions les libertés, que nous protégions les opprimés. » Mais trois semaines après, Macron confirme la poursuite de la coopération, plus exactement de la complicité, de l’État français avec les crimes et la répression sanglante et continue de la dictature du maréchal Sissi en Égypte, qui bombarde aussi le Yémen avec ses avions de chasse Rafale. Lire l'enquête "Egypt Papers" du site d'investigation Disclose sur le partenariat militaire entre Macron et Sissi: "Les Mémos de la Terreur" et encore "Chronologie d'une compromission". Amnesty a aussi publié un rapport: "Les armes et les blindés français sont au cœur de la répression sanglante et continue en Egypte". Le site d'investigation Disclose a des partenariats avec Arte, Radio France, Rue89 Bordeaux, Rue89 Strasbourg, Rue89 Lyon, The Intercept, etc... qui reçoivent ses enquêtes et s'engagent à les diffuser gratuitement. La vente des armes françaises à l'étranger dépend directement du Président. Pour vous assurer du rôle de Macron, Président de la France et Chef des armées, vous pouvez lire le Rapport accablant de l'Agence Reuters du 4 juin 2019 "French weapons sales to Saudi jumped 50 percent last year". Plus de 51% de la production industrielle française servent à l'armement et aux guerres extraterritoriales ou aux guerres de dictateurs amis de la France.

Les français ne se donnent surtout jamais les moyens de se sortir de leur culpabilité universelle. Est-ce que les sanctions contre nous seront « à la hauteur de l'agression » que nous commettons en Afrique depuis plus de 60 ans? Bichonner son aréopage de dictateurs avec de beaux uniformes, critiquer un Poutine en smoking depuis l’Élysée, recevoir Poutine à Versailles et au Fort de Brégançon, une comédie française réglée comme du papier à musique. J'entends Macron se frotter les mains, après avoir volé le débat démocratique en n'annonçant sa candidature aux Présentielles que 2 jours avant la date limite du 4 mars, il entre en guerre sans entrer en campagne. Sans sortir de l’Élysée, Jupiter veut jouer la colère de Zeus pour son drag and collect de centaines de milliers de voix pour ses Présentielles Distancielles 2022. Quelqu'un connait son programme? A 5 semaines du scrutin, il n'est pas publié, encore moins débattu, pourtant le rally around the drag de l'extrême resserrement français à droite depuis les 11 derniers scrutins sera amplifié. (Pour "Françafrique" voir tous mes articles écrits depuis le 15 mai 2009).

5]    Concurrence déloyale et faussée:    Partenariat EU-Ukraine    -    la PAC et la Silk Road de la Chine    -    Monstre agricole ukrainien et Farm commodities

Pour l'Europe, l'enjeu de la crise ukrainienne est bien plus vaste que le soutien humanitaire aux Ukrainiens et que la dénonciation des Crimes de guerre et des  Crimes contre l'Humanité commis en flux tendus par Poutine, qui devra une fois rendre des comptes devant la CPI - Cour Pénale Internationale et la CIJ - Cour Internationale de Justice de La Haye, la ville de justice internationale, a moins qu'il ne soit assassiné avant ou saupoudré de Polonium-210 ou de Novitchok, ses fragrances préférées. L'EU, mais aussi la Chine, ont tout intérêt à soutenir l'Ukraine agressée et annexée violemment et illégalement par Poutine: l'Europe soutient l'Ukraine par sa politique de sanctions contre la Russie et ses aides militaires pour l'Ukraine, et la Chine, pour se garantir son annexion planétaire par la Silk Road, tente de tempérer cette 3ème guerre mondiale avec son soutien de la Russie par un silence total envers l'annexion militaire de Poutine.

L'Ukraine, qui est une terre de tchernoziom, des riches terres noires très fertiles, est aussi devenue massivement le terrain agricole européen pour le maïs, le blé, les pommes de terres, les fruits, le miel. L'Ukraine a aussi été, comme toute l'Afrique, Madagascar et l'est de l'Allemagne libérée, victime de l'annexion par l'accaparement et le pillage des terres agricoles commis par les grands fonds d'investissement, les fonds spéculatifs, les fonds vautours et même les fonds souverains comme ceux de l'Arabie Saoudite, du Qatar, du Koweït et que l'on appelle Land Grab (7 fonds se partagent l'ancienne RDA). Après la crise financière de l'année-Lehman 2008, il fallait, pour les métiers de non-nécessité comme les spéculateurs financiers, trouver un produit de financiarisation spéculatif moins volatile que les produits financiers dérivés, il leur fallait remettre les pieds sur terre en touchant le sol. J'avais écrit chez farmlandgrab.org un article au sujet de l'accaparement des terres. La Société Générale conseillait même à ses clients dans son Rapport de 68 pages signé par un cadre de la division Cross Asset du pôle Credit and investment de reporter leurs investissements spéculatifs sur les farm commodities, sur les poulaillers et les denrées alimentaires.

Par exemple, observons ceci avec le prisme du marché agricole. Le core business de l'EU est la libre circulation des biens et des capitaux aussi en organisant au maximum la concurrence déloyale et faussée entre les États Membres ou entre les 27 et des pays liés à un accord de partenariat avec l'EU ou au niveau planétaire au travers des accords de libre-échange de 2ème génération comme CETA, EU-Mercosur, etc. La politique communautaire européenne de l'EU consiste à imposer le Dumping Humain avec l'écrasement des prix, des coûts salariaux et sociaux, mais aussi avec l'écrasement des coûts et des investissements liés aux infrastructures et aux services des États pour permettre un environnement juteux et un fonctionnement débridé des économies nationales des pays européens. Ceci afin de "libérer les synergies". Nous l'avons vu avec la politique européenne des Travailleurs Détachés. Le programme hypocrite de l'EU était le ruissellement vers le bas... de la démocratie républicaine depuis la hauteur grandiose des libres marchés.

Dans l'agriculture, la concurrence déloyale et faussée bénéficie dans l'EU des soutiens européens avec les facilités financières issues de la PAC - Politique Agricole Commune de l'EU qui sont accordées aux acteurs européens de l'agriculture, y compris à ceux du Farmland Grab. La France est la 1ère bénéficiaire de la PAC, et les gros agriculteurs et éleveurs intensifs français en bénéficient le plus. Avec le blé meunier et le miel, l'Ukraine est devenue en 20 ans pour l'EU le producteur de blé, de maïs et de tournesol alimentaires pour les animaux d'élevage. La PAC qui soutient l'agriculture productive dans l'EU, soutient la concurrence déloyale et faussée en soutenant indirectement l'importation des produits agricoles ukrainiens issus de la production intensive qui est aussi une calamité climatique. L'EU agit avec la PAC déloyalement contre la production agricole européenne des plus petits agriculteurs qui n'ont pas accès aux facilités financières issues de la PAC. L'Europe est le 1er importateur au monde des produits agricoles ukrainiens et va d'année en année d'un record à l'autre.

Le maïs, le blé, l'orge importés d'Ukraine sont aussi, avant même de rentrer en Europe, des produits issus de la concurrence déloyale mise en œuvre en Ukraine par l'intervention de la Chine. Dans sa politique des Routes de la soie, Silk Road, se sont construits des accords de partenariats économiques entre la Chine et l'Ukraine. Pour l'agriculture nous avons depuis 2012 l'accord chinois "loan for grain" qui subventionne l'agriculture intensive ukrainienne à hauteur de $ 1,5 milliard en échange de livraisons de céréales à la Chine (chiffre publiés par Agriculture Stratégies). Dans les faits, c'est l'Europe qui absorbe la majeure partie de la production agricole ukrainienne. L'Ukraine, le plus grand pays agricole en Europe continentale, est aussi un gouffre à glyphosate.


Avec la PAC et les fonds chinois du Silk Road, les produits agricoles ukrainiens jouissent sur le sol de l'EU d'une double concurrence déloyale face aux produits agricoles européens. L'EU soutient indirectement mais aussi directement les produits agricoles ukrainiens. Depuis 2015, grâce à l'accord d'association EU-Ukraine, l'ensemble des importations des produits agricoles venant de l'Ukraine a accès au marché européen sans droits de douane grâce au double calcul des quotas et du prix à la tonne. Les produits agricoles importés de l'Ukraine constituent sur trois étages une concurrence déloyale et faussée contre les produits européens. A cette triple concurrence déloyale s'ajoute une quatrième depuis le salon de l'agriculture de février 2022 à Paris. Macron vient d'y promettre aux agriculteurs français une aide financière "de résilience" pour compenser l'inflation des produits agricoles ukrainiens due à la Crise ukrainienne. L'EU préfère aussi booster la concurrence déloyale et la circulation folle des biens et des capitaux au détriment des producteurs européens plutôt que d'avoir une politique de biodiversité, de sécurité et de souveraineté alimentaire optimisée sur les atouts humains, pédoclimatiques et économiques et au lieu de garantir le bon degré d’ouverture de ses marchés. Au Burkina Faso on appelle ceci le "protectionnisme raisonné" ou "protectionnisme intelligent". Cette crise ukrainienne est donc à analyser au niveau de la globalisation et pas seulement au niveau du Mur entre l'Otan et le bloc de Russie.
 

6]    De la Place Maïdan à Zelensky:    violations de l’État de Droit et OHCHR    -    CCE, corruption et oligarques ukrainiens    -    Pandora Papers

Selon l'Audit du 7 décembre 2016 publié par la CCE - Cour des Comptes Européenne, "La gardienne des finances de l'UE", les € 11,2 milliards accordés par l'EU à l'Ukraine après la crise de l'Euro-Maïdan de 2014 s'étaient volatilisés: "La coopération UE-Ukraine a progressé à la suite des événements de la place Maïdan, mais les difficultés rencontrées par le pays continuent de peser lourdement sur le processus de réforme, et les risques posés par les anciens et les nouveaux oligarques demeurent élevés. Les changements intervenus au niveau des dirigeants ont compromis les réformes et ouvert la voie à la corruption. Malgré les efforts de réforme, l'Ukraine reste perçue comme le pays d'Europe où le niveau de corruption est le plus élevé. Les intérêts particuliers influent sur l'élaboration des politiques publiques. Les clans oligarchiques continuent d'exercer une influence dominante sur l'économie, la politique et les médias ukrainiens." (En France nous avons un oligarque bicéphale et tellement plus élégant, le producteur de pensées Bolloré-Lagardère)

Le Président Zelensky, élu le 21 avril 2019 avec une majorité écrasante de 73%, pouvait engager immédiatement les réformes drastiques qui auraient été soutenues par les Ukrainiens. Mais, selon le Rapport spécial du 23 septembre 2021 publié par la CCE - Cour des Compte Européenne, le soutien de l´UE en faveur des réformes en Ukraine a été inefficace: « La grande corruption et la captation de l'État restent monnaie courante en Ukraine, malgré l'action de l'UE. Celle-ci a fait de la lutte contre la corruption dans ce pays une priorité transversale, acheminant les fonds et orientant les efforts vers divers secteurs tels que la concurrence, la justice et la société civile. La grande corruption et la captation de l'État, les accointances entre oligarques, hauts fonctionnaires, responsables politiques, système judiciaire et entreprises publiques sont endémiques en Ukraine. Malgré le soutien diversifié apporté par l'UE, les oligarques et les intérêts particuliers continuent d'affaiblir l’État de Droit en Ukraine et de menacer le développement du pays. Des dizaines de milliards d'euros sont perdus. Les flux financiers illicites, y compris le blanchiment de capitaux, ne sont traités qu'à la marge. L'aide de l'UE en faveur de la réforme de la justice n'a pas non plus donné suffisamment de résultats. Les réalisations sont constamment menacées par les nombreuses tentatives de contourner les lois et d'édulcorer les réformes. Cela a abouti à des revers majeurs, que les mesures de l'UE ont été incapables d'atténuer ».    Comme je l'ai exposé dans mon §2, ou je l'expose sur mon site depuis le 06 VI 06, l'EU est un labyrinthe décisionnel auquel on peut faire dire en même temps tout et son contraire. Ce rapport de la CCE conclue ainsi: « Cependant, la Commission Européenne interprète souvent ces exigences de façon trop laxiste et ses évaluations sont trop positives. Étant donné que de nombreuses sociétés en Ukraine sont des monopoles ou des oligopoles corrompus, les auditeurs estiment que l'UE aurait dû s'employer à lever plus directement les obstacles ». Quand je critique l'EU, mes contradicteurs me traitent de gauchiste. Non-fréquentable, ce qui est bon pour leur boussole stratégique.

L'Ukraine fait partie du Partenariat Est de l'UE et bénéficie de financements au titre de l'Instrument Européen de Voisinage - IEV, soumis à la Conditionnalité du Respect de l’État de Droit. La Commission Européenne a engagé 11,2 milliards d'euros en faveur de programmes d'Assistance Macro-Financière (AMF) et pour des programmes d'assistance depuis 2014. La Commission Européenne garantit aussi des prêts octroyés par la Banque Européenne d'Investissement qui représentent 4,4 milliards d'euros. L'UE est le principal donateur de fonds à l'Ukraine. L'Ukraine est donc extrêmement éloignée des Critères de Convergence pour adhérer comme État-Membre à l'Union Européenne, tout comme la Turquie. Dans mon § n°2 je souligne que les deux pays fascistes de l'EU, la Hongrie de Viktor Orbán et la Pologne du PiS, violent depuis plus de 10 ans tout autant, et à certains égards même plus, la Conditionnalité du Respect de l'État de Droit. Il est très intéressant, et pour moi ce n'est absolument pas surprenant, que dans ses Rapports la CEE n'exprime nulle part une charge émotionnelle et humaine, et qu'elle répète régulièrement le fondement des exigences qu'elle développe: « les auditeurs estiment que l'UE aurait dû s'employer à lever plus directement les obstacles à une concurrence libre et loyale ». L'EU catallactique n'est rien d'autre qu'un Marché Commun, et les bras lui en tombent quand elle constate qu'elle n'a rien fait pour éviter les catastrophes humaines et sociales qu'elle génère elle-même. "Humain" et "Social" sont des termes incognoscibles pour l'EU. Sa globalisation/mondialisation est un échec et un dol.

La manne de l'argent magique et de la réelle croissance économique n'ont pas empêché l'Ukraine de mal évoluer démocratiquement depuis 30 ans avec un extrême resserrement à droite analogue à celui de Viktor Orbán en Hongrie et de la Pologne du PiS, avec en ligne de mire celui de Lukaschenka de Biélorussie. La répression sanglante des manifestations pro-EU de l'Euro-Maïdan et pro-Otan à partir de décembre 2013 qui a fait une centaine de morts en a été un marqueur pour l'histoire contemporaine de l'Ukraine. Le mouvement mixé proEU-proOtan était guidé par l'association de 3 partis de droite conservatrice et d'extrême droite: l'Union panukrainienne "Patrie - Всеукраїнське об'єднання "Батьківщина" de Tymochenko avec Margaret Thatcher comme référence, le parti libéral "Udar - УДАР" du boxeur Klitschko soutenu par Angela Merkel, et le parti néo-nazi social-national "Svoboda- Свобода" de Tyahnybok. Cette révolution de Maïdan de 2014 contre le pouvoir autoritaire pro-russe de Ianoukovitch n'était pas pour autant une révolution démocratique inspirée par l’État de Droit ou par la Charte Européenne des Droits Fondamentaux.

Depuis la chute de l'URSS il y a 30 ans, l'Ukraine n'a pas su se conformer à l’État de Droit et à la Charte Européenne des Droits Fondamentaux. Quand Zelensky avait été élu président avec une majorité de 73% le 21 avril 2019, il passait pour être réformiste moderniste libéral. Mais très rapidement il y a eu dans la police, dans le système judiciaire, mais aussi dans l'entourage même du président le retour au cœur de l'État de hauts-fonctionnaires qui étaient des hommes clefs du régime autoritaire et corrompu pro-russe de Viktor Ianoukovitch. En janvier 2021 Zelensky avait nommé à son cabinet, en charge des questions de police, Oleg Tatarov, qui était au ministère de l’Intérieur en 2014 dans le gouvernement Ianoukovitch. Cette nomination n'était pas un hasard ou un cas isolé. En janvier 2021, Zelensky avait aussi nommé à la tête du département de la Protection de l'Ukraine Oleksandr Kuksa comme chef de la Sécurité d’État, une des principales directions des services secrets ukrainiens, le SBU. Kuksa était un haut-fonctionnaire qui avait planifié directement avec Ianoukovitch et le Kremlin les répressions sanglantes et meurtrières des manifestations lors de la révolution de Maïdan de février 2014. La promotion de Kuksa avait été dénoncée par Vitaly Tytych, l'avocat qui défend depuis des années les familles des victimes de la révolution pro-EU pro-Otan: "C'est vraiment une provocation. En fait, c'est une trahison de l'État envers les proches des victimes, pour qui il y avait déjà une blessure et qui, là, se font cracher au visage alors que leurs proches ont été tués."  Zelensky avait été élu triomphalement en 2019 pour changer le pays radicalement, mais il ne parvenait pas non plus à se distancier des oligarques ukrainiens. La campagne politique de Zelensky pour être élu à la présidence avait été financée par les deux oligarques les plus influents d'Ukraine. Sa cote de popularité avait rapidement et énormément baissé. Et à Kiev, beaucoup se demandaient, moins d'un an après son accession au pouvoir, si Zelensky n'était pas devenu un allié de circonstance des forces politiques proches du Kremlin (<<< cf. article de franceinfo du 25 janvier 2021). Définition du secteur linguistique en tension "oligarque" selon le dictionnaire Le Robert >>> "membre du système qui s'est mis en place dans les années 1990 en ex-Union soviétique, par lequel quelques personnes se sont emparées du pouvoir économique". Curieusement, sur Wiki, cette occurrence "Oligarque" du grec ancien ὀλιγάρχης ne renvoie qu'à des pays loin à l'est derrière l'ancienne ligne de démarcation du Bloc de Varsovie. D'ailleurs en ce moment Wiki affiche un énorme bandeau rouge d'avertissements qui mentionne "Désaccord de neutralité soulevé, à justifier". Zelensky n'avait pas non plus protesté ni réagi en 2020 pour soutenir les mouvements démocratiques en Biélorussie qui s'opposaient aux répressions massives du dictateur Lukaschenka servile de Poutine. Par contre Zelensky avait renforcé avec Lukaschenka les relations et les échanges économiques entre l'Ukraine et la Biélorussie.

Au début de l’année 2021, Daria Kaleniuk, codirectrice du Centre d’action contre la corruption domicilié à Kiev (AntAC et ACREC), a indiqué que "Zelensky ne contrôle plus son propre parti. Au moins quatre-vingts députés sont désormais affiliés à Kolomoïsky et d’autres oligarques. Depuis, ils développent une rhétorique prorusse. Ils ont été achetés. En Ukraine, il est très facile d’acheter un député". Une campagne de salissements par des fakes avait alors été lancée contre Kaleniuk par des oligarques russes. En octobre 2021, les Pandora Papers ont dévoilé un réseau de sociétés offshore fondées et entretenues par Zelensky. Dans les Pandora Papers... Zelensky était avec l'Ukraine au sommet des personnes et des pays les plus corrompus de la planète. Parmi les montages financiers de Zelensky se trouve au moins une dizaine d’entreprises, dont certaines lui ont versé des dividendes après son arrivée à la tête du pays. Zelensky avait blanchi pour Kolomoïsky plus de 40 millions d'€ après son élection à la présidence de l'Ukraine. Vous pouvez lire le Kyiv Post du 4 octobre 2021. Ces révélations des Pandora Papers avaient aussi détruit l’image de transparence affichée par le président ukrainien. De la Révolution de l'Euro-Maidan de 2014 à 2022 en passant par Zelensky, l'indice de corruption de l'Ukraine avait augmenté de 32%. Zelensky avait aussi nommé à de hautes fonctions gouvernementales des personnes fréquentées dans ses compagnies offshore, comme Ivan Bakanov, le chef du SBU, les services secrets ukrainiens. ( <<< cf. article du 5 octobre 2021 de Agoravox, et par exemple le rapport du 12 octobre 2021 ou les Search Results for Zelensky du site officiel Pandora Papers). Pour l'Europe, l'enjeu de la crise ukrainienne est bien plus vaste, mais maintenant il faut soutenir l'Ukraine pour construire le Bloc de l'Ouest 2.0. "We won the cold war" répétaient en boucle Reagan et les Bush depuis 1989.

Le 09 décembre 2021, le OHCHR - Haut Commissariat de l'ONU aux Droits Humains a dénoncé les atteintes aux Droits Humains dans l'ensemble de l'Ukraine dans son rapport portant sur la période du 1er novembre 2019 au 31 octobre 2021. Elles ont été commises dans les régions séparatistes auto-proclamées et pro-russes et en Crimée annexée par Poutine. Mais l'OHCHR a été tout autant très clair pour la partie contrôlée par le gouvernement ukrainien de Zelensky à Kiev: « nous nous inquiétons des restrictions imposées à la liberté d’expression d’opinions critiques ou impopulaires et à la participation à des rassemblements pacifiques sur des sujets sensibles, tout comme de la sécurité des défenseurs des droits humains ». Avant cette guerre d'annexion de l'Ukraine par Poutine de février 2022, personne n'a parlé de la tentation de l'oppression du président ukrainien Zelensky, personne ne parle de l'Ukraine de Kiev qui n'était pas un exemple démocratique. Le discours européen, américain et de l'Otan s'est complu à extrêmement se resserrer sur les Oblasts séparatistes pro-russes de Donetsk, de Louhansk et du Donbass. Le "restituer la paix" de Poutine ne consiste pas à installer l’État de Droit en Ukraine que les gouvernements ukrainiens successifs ont aussi démoli tout seuls depuis 20 ans sans l'aide des séparatistes pro-russes. L'enjeu de l'Ukraine dépasse la folie guerrière et territoriale de Poutine ou l'appétit démocratique en dentelles de l'EU qui joue aujourd'hui sa diva effarouchée. La Russie, au bord d'une guerre civile?
On ne pourra pas rejouer "Le cuirassé Potiomkine", Odessa est sous les missiles à longue portée de Poutine qui se passe de cuirassé.

7]    EU, Kiev, Zelensky, les 27, l'OSCE     sont     coresponsables

Avant d'étudier nos tors partagés et nos coresponsabilités contemporaines communes, dans cette guerre d'Ukraine, il faut revenir à... 1989 et à la Chute du Mur de Berlin, qui ne m'avait pas laissé dupe ni pantois comme je ne le cesse de vous le démontrer ici en ligne sur mon site depuis le 06 VI 06. Je n'en étais à ce point pas adulé que j'avais prémonitoirement représenté dès 1986 et 1987 dans mes huiles cette Chute du Mur de Berlin. Vous en avez quelques unes ci-dessous. D'ailleurs, en continuité de ce que je vous expose, ne commencez surtout pas à vous administrer à vous-mêmes, avec vos prestes doigts de consommateur averti, la prochaine hostie impie, sans vous imaginer que d'une manière ou d'une autre vous allez être en charge de la déféquer un jour par tous vos pores. Pour que cette Chute du Mur de Berlin ait pu se faire en 1989, il y avait eu un "Deal" entre Gorbatchev, les USA, l'Allemagne et la France. La Réunification avait été accordée à l'ouest par l'URSS avec la conditionnalité de la non avancée de l'Otan sur les anciens pays du Bloc de Varsovie. Gorbatchev n'avait pas exigé d'Accord ni de Garanties écrites, il avait fait confiance. Et avec le moteur à propulsion du "We won the cold war" des Reagan, Bush I et Bush II, puis avec le trio Obama-Trump-Biden, l'ouest a joyeusement implanté ses bases militaires, ses implantations armées jusqu'à l'est de tous ces anciens pays de l'est et même jusqu'en Ukraine.

La CSCE - Conférence sur la Sécurité et la Coopération en Europe avait pris forme avec l'Acte final de Helsinki de 1975. Elle avait convoqué jusqu’en 1990 une série de réunions et de conférences afin de compléter les engagements pris par les États participants et d'examiner leur mise en œuvre. Puis en 1989, avec la fin de la guerre froide, le sommet de Paris de novembre 1990 avait engagé la CSCE sur une nouvelle voie avec la Charte de Paris pour une Nouvelle Europe. La CSCE était devenue un acteur majeur dans la gestion du changement historique en Europe et se dotaient d’institutions permanentes. Au terme de ce processus d’institutionnalisation, la CSCE était devenue OSCE - Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe au Sommet de Budapest fin 1994. L'OSCE ne s'est malheureusement pas stabilisée sur les résultats de la CSCE concernant les questions de sécurité à travers la reconnaissance du statu quo en Europe issu de la Seconde Guerre mondiale. L'OSCE n'a jamais trouvé la volonté de faire garantir les Accords sur les Mesures de Confiance et de Sécurité (MDCS). L'OSCE n'a jamais tenté de faire respecter le Traité sur les Forces Armées Conventionnelles en Europe (FCE). L'OSCE n'a pas protesté contre cette avancée militaire de l'ouest et de l'Otan jusqu'aux frontières ultimes des anciens pays de l'Europe de l'Est. La soumission occidentale, consciente, inconsciente et subliminale à la mantra du We-won-the-cold-war était irrésistible et si charmante pour se sentir dans la peau de quelqu'un de bien, qui n'a jamais tort et qui est sûr de son bon droit.

J'ai démontré dans mon § 6 comment l'EU, la Commission Européenne, le Conseil européen, les gouvernants des 27 ont été "laxistes" et aveuglément "positivistes" depuis 20 ans en voulant à tout prix croire en leur Partenariat de Voisinage avec l'Ukraine. Mais, à côté de l'EU et de sa politique laxiste et positiviste depuis son angle de collimation de la concurrence-libre-et-loyale, Zelensky est tout autant directement coresponsable du déclenchement de la guerre d'Ukraine.

L'Ukraine bénéficie très largement depuis 20 ans sous tous ses régimes politiques des milliards de soutiens, de coopération et d'assistances de la part de l'EU. Ceci n'a pas empêché Zelensky, arrivé au Pouvoir le 21 avril 2019, d'annoncer immédiatement à son investiture qu'il n'appliquera pas le Protocole de Minsk I signé en 2014 sous les auspices de l'OSCE - Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe, et pas non plus les Accords de Minsk II signés en Normandie par Hollande, Merkel, le président ukrainien Porochenko, et Poutine. Comble de l'histoire, Minsk II s'était tenue, pendant la guerre du Donbass, en Normandie le 6 juin 2014 en marge de la célébration du 70ième anniversaire du débarquement de Normandie contre les nazis. Une nouvelle tentative de mise en œuvre de l’accord Minsk II, en sommeil durant la présidence ukrainienne de Porochenko, a été relancée en vain en décembre 2019, lors d’une rencontre à 4, au format "Normandie", entre Zelensky élu président de l’Ukraine le 21 avril 2019, les chefs d’États et de gouvernement allemand et français, et Poutine.

Vous connaissez le Groupe Wagner, cette redoutable et barbare armée privée russe néo-nazie de mercenaires paramilitaires, en missions spéciales pour Poutine en Afrique, en Syrie, en Libye, en Moldavie, en Ukraine. Ils n'ont pas d'insigne national sur les uniformes mais une tête mort comme les SS. Ces milices se livrent à la guérilla, aux harcèlements, aux embuscades et aux combats de rue sans ligne de front et elles s'attaquent tout autant aux civils. Entre 2018 et 2020, la France, sous le commandement de Macron, Chef des armées, a coopéré avec le Groupe Wagner en Libye contre le maréchal Haftar, lui-même soutenu par... le maréchal Sissi que Macron avait décoré de la Grand-Croix de la Légion d'Honneur le 5 décembre 2020. Macron avait proposé à Poutine, son invité dans sa résidence d'été, le Fort de Brégançon, le 19 août 2019 « l’architecture de sécurité et de confiance entre l’Union européenne et la Russie ». Macron lui déclarait devant les médias « La Russie est européenne, très profondément ». Macron lui annonçait qu'il entendait  « réarrimer la Russie à l’Europe », qu'il croyait « à cette Europe qui va de Lisbonne à Vladivostok. C’est d’ailleurs pour cette raison que la France avait défendu la réintégration de la Russie au Conseil de l’Europe. La Russie est une grande puissance des Lumières. Elle a sa place dans l’Europe des valeurs auxquelles nous croyons ». Pour Macron, les débats sur l’illibéralisme revendiqué par Poutine ne relevaient au fond que de l’incompréhension mutuelle: « Derrière le mot libéral, on met parfois des choses qui ne sont pas les mêmes. » déclarait Macron. Macron avait fait taire avec mépris les diplomates français qui mettaient Macron en garde contre son positivisme laxiste.

Mais du côté ukrainien, depuis son arrivée au pouvoir le 21 avril 2019, Zelensky n'a pas de son côté nettoyé l'armée ukrainienne, dont 40% ou 102.000 hommes forment aussi des milices paramilitaires ultra-nationalistes ayant le narratif, la violence, les codes et les signes nazis et qui sont extrêmement racistes, antisémites et antirusses. Ces milices de guérilla font officiellement partie de l'armée gouvernementale d'Ukraine, on ne peut utiliser l'adjectif "officielle" pour cette armée. Ces milices commandent une partie de l'armée ukrainienne et des bataillons de représailles et forment aujourd'hui la force en Ukraine. Je vous ramène à mes § 2 et § 3 et sur la Révolution Euro-Maïdan de 2014 avec son mix entre chartes graphiques du IIIème Reich et drapeau européen >>> Agoravox du 8 mars 2014: "Coup d’état en Ukraine : cachons donc ces néo-nazis qu’USA, UE… ne sauraient voir". Le parti fasciste néonazi allemand "Der III. Weg" (la IIIème voie) a envoyé le 22 mars 2022 sur Kiev un convoi avec des équipements de combat pour Azov, l'une de ces milices ukrainiennes paramilitaires. Azov n'est pas infiltrée ni clandestine, elle est officiellement intégrée à la garde nationale ukrainienne depuis la révolution Euro-Maïdan de 2014. Azov et le parti néo-nazi national-socialiste Svoboda sont les deux faces d'une même pièce. Ces néo-nazis, acceptés par les occidentaux pour faire réussir l'Euro-Maïdan et son coup d'État corollaire de 2014, ne siègent plus au Parlement ukrainien depuis les élections de 2019. Mais, le leader ultranationaliste néo-nazi Dmytro Iaroch du groupe paramilitaire Pravy Sektor - Secteur Droit, a été nommé le 2 novembre 2021 par Zelensky au Ministère de la Défense comme Conseiller du Chef d'état-major de l'armée ukrainienne. Iaroch avait aussi collaboré avec la CIA et l'Otan pendant la guerre de Tchétchénie. Iaroch qui commandait le Pravy Sektor était l'un des hommes-clefs de l'Euro-Révolution de la Place Maïdan en 2014. Azov et Pravy Sektor continuent encore aujourd'hui à agir et à défiler dans les rues avec des drapeaux qui comme à l'Euro-Maïdan mixent une svastika repensée, la police de caractères gothiques Fraktur et toute la charte graphique et le design du IIIème Reich. Le plus hystérique est que le symbole, la charge héraldique "S" de Azov similaire au "SS" ressemble au "Z" de l'armée d'occupation russe en Ukraine, ressemble à la svastika de Hitler. Les insignes de Azov sont le Wolfsangel nazi et la Schwarze Sonne, en freançais soleil noir et sont deux références assumées. Zelensky s'est adressé le 8 avril 2022 en visioconférence au Parlement grec et a laissé parler à ses côtés un mercenaire néo-nazi Azov qui lui-même a traité les russes de nazis. Des députés grecs de tous bords ont quitté le Parlement sans attendre la fin du discours de Zelensky. Il faudra mener d'urgence en Europe très sérieusement un débat sociétal sur l'ultranationalisme souverainiste d'extrême-droite fasciste et néo-nazi.

Ces symboles nazis de Azov, de Pravy Sektor, Patriot Ukrayiny, Trizouba, UNA-Unso, Svoboda sont dérivés du "Wolfs-Angel" de Hitler ou des drapeaux rouges et noirs du nazi Stepan Bandera (voir Wiki > Bandera). L'ONU a confirmé en 1947 que Bandera était dans la Wehrmacht, était un agent de la Gestapo, organisateur et acteur de l'Holocauste, mais en Ukraine il passe pour être "le père de l'Ukraine" et est réhabilité dans les faits comme "héros de la nation" avec un jour de fête nationale, des rues portant son nom, des timbres poste à son effigie, des marches au flambeau. Je vous invite à lire le rapport "L’extrême droite ukrainienne - Origines et trajectoires" publié le 3 juin 2016 par l'OFPRA - Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides, ofpra.gouv.fr. Le Monde Diplomatique a publié en août 2007 une analyse "Comment les nationalistes ukrainiens réécrivent l’histoire". Lire aussi l'analyse "Controversy as Ukraine mulls giving hero status to alleged war criminals" publiée le 4 août 2021 par euronews. Dans cette analyse nous apprenons que 78 députés ukrainiens ont proposé que l'Ukraine reconnaisse officiellement Bandera comme héros national et lui construisent un mémorial à l'image de Babi Yar, le mémorial de l'Holocauste. 80% des Ukrainiens à l'ouest du pays soutiennent ce projet et 20% à l'est. Dans l'Ukraine occidentale il y a dans toutes les grandes villes un monument à sa gloire. A Ivanovo-Frankivsk il est debout devant un énorme truc qui est dérivé de la croix de guerre de Hitler. Dans l'article "Lawmakers ask Zelensky to return ‘Hero of Ukraine’ title to Bandera" publié par le grand quotidien Kyiv Post le 5 juillet 2021 Zelensky avait donné son avis sur le fasciste nazi Stepan Bandera: "He is a hero for a certain percentage of Ukrainians, and it’s normal, and it’s cool." Si vous utilisez le moteur de recherche interne du Kyiv post... vous trouvez 18 x 33 = 594 articles à la gloire du héros national nazi Stepan Bandera. Celui du 24 mai 2000 est un témoignage du génotype nazi de Le Pen. N'importe quel journaliste, même s'il est décapité, est capable de faire ce travail d'investigation. Pourquoi dois-je le faire. L'infocratie française, européenne, occidentale est à gerber. En 1941 Bandera avait compris que Hitler n'allait pas reconnaitre l'indépendance de l'Ukraine, c'est pourquoi il passe pour un héros dans ce pays. Dans le même genre du révisionnisme, Macron a aussi scandé en 2021 les louanges des fascistes Maurras et Pétain. Après 1945 Bandera s'était exilé en Allemagne pour éviter d'être jugé et envoyé au goulag. Si la Russie avait perdu WW2, Bandera se serait exilé à Moscou. Sur le wiki, Kyiv Post >>> "Le Kyiv Post est le principal journal de langue anglaise de l'Ukraine. Sa ligne éditoriale est libérale et pro-occidentale. La politique éditoriale soutient la démocratie, l'intégration avec l'Occident et la libéralisation des marchés. The editorial policy supports democracy, Western integration and free markets for Ukraine." Son actuel CEO >>> "Luc Chénier is to work on the next stage of Kyiv Post's development, including "ambitious plans to extend the edition" and "further strengthen Kyiv Post's position as Ukraine's global voice." Après une courte interruption de parution de deux mois, son CEO actuel n'a jamais effacé ces 594 articles nazis.

Vous voyez, toutes ces informations ne passaient et ne passent toujours pas dans les médias français ou de l'ouest, c'était tellement plus agréable que ces souverainistes néo-nazis érigent pour notre compte et notre confort de consommateur averti notre Mur occidental face à la Russie. Vauban est vivant. Vauban est vivant. Je reprends l'introduction du Monde Diplomatique à son article d'août 2007, et en sous-texte vous pouvez relire ma propre introduction ci-dessus à mon analyse qui est la simple remastérisation de mes prémonitions de mon roman non figuratif "Voyage au Trou du Langage - La Réunification des Andrène": "Dans les pays postcommunistes, l’histoire – et notamment celle de la seconde guerre mondiale – représente un enjeu majeur de la bataille d’idées. Car les forces nationalistes, qui y constituent un des piliers des nouveaux régimes, s’efforcent de justifier, au nom de l’hostilité à l’Union soviétique, leur collaboration avec l’occupant nazi et son entreprise génocidaire. Ainsi en Ukraine." Face à mon extrême vigilance envers le fascisme revenant que je vous étale aussi sur mon site, vous êtes tentés d'accélérer votre soulagement bien mérité, et vous voulez me voir dans la peau d'un salop de "Putin-Versteher". C'est pourquoi je vous livre en dernier recours la Résolution du Parlement Européen sur la Situation en Ukraine votée et adoptée le 25 février 2010: "Le Parlement Européen regrette vivement la décision du président ukrainien sortant, Victor Iouchtchenko, d'accorder à titre posthume à Stepan Bandera, chef de l'organisation nationaliste ukrainienne OUN qui collabora avec l'Allemagne national-socialiste, le titre de «héros national de l'Ukraine» et espère, à cet égard, que la nouvelle équipe dirigeante en Ukraine reconsidérera ce genre de décision et confirmera son engagement en faveur des valeurs européennes." D'ailleurs j'ai analysé le 20 août 2016 la situation de la Finlande qui a sanctifié et béatifié son maréchal Mannerheim que l'on trouve en statue monumentale dans tout le pays. Tout le monde réhabilite Mannerheim de la "Guerre d'hiver" (en finnois talvisota) de 1941, mais plus personne ne parle du Mannerheim collabo de Hitler/Goebbels pendant la "Guerre de Continuation" de 41-45 (en finnois jatkosota). Le Parlement Européen avait dénoncé officiellement la réhabilitation de Bandera, mais ne montrons pas du doigt les Ukrainiens, ils ont juste quelques années d'avance sur nous en ce qui concerne l'hyper-souverainisme. Il faudra mener en Europe un débat sur l'ultranationalisme souverainiste d'extrême-droite fasciste et néo-nazi.
Attendons les résultats de notre élection présidentielle du 10 avril 2022 à 20 heures.

Kolomoïsky est un oligarque ukrainien de l'énergie et le financier de Azov depuis sa création en 2014. Kolomoïsky est aussi le financier de... la candidature présidentielle de Zelensky en 2019. En octobre 2019 Zelensky avait officiellement invité devant les médias tous les chefs de ces milices et groupes fascistes et néo-nazis pour travailler ensemble et leur confier à Marioupol, à Odessa, dans les zones séparatistes du Donbass, de Louhansk et du Donetzk, mais aussi à l'ouest comme à Kiev, des tâches de surveillance policière et d'information "nationale-patriotique" musclées ou violentes que l'on peut assimiler à des pogroms. En octobre 2019 le 1er ministre de Zelensky a fait un discours de soutien lors d'un concert néo-nazi organisé par le groupe fasciste C14. Celui-ci avait aussi soutenu C14 sur son compte Facebook. Bon, j'arrête ici ces sinistres descriptions, vous allez encore me traiter de "Putin-Versteher", de "quelqu'un qui comprend Poutine", comme on dit en Allemagne pour dénoncer les partis allemands fascistes néo-nazis comme AfD ou Der III. Weg et pour dénoncer des dirigeants et élus de Die Linke - La Gauche qui admirent Poutine. Le 26 octobre 2018 j'avais très fortement dénoncé l'attitude fasciste de Sahra Wagenknecht, l'une des députés phares du Die Linke qui n'a d'ailleurs rien à voir avec Le Parti de Gauche français ni Podemos espagnol. 

Il faut être très prudent quand vous cherchez sur le net des informations au sujet de ces mercenaires ukrainiens avec lesquels l'Ukraine collabore depuis 2 à 3 décennies, ou auxquels l'Etat ukrainien attribue officiellement des missions d'agitation, de "maintien de l'ordre" ou "d'informations de la population", de renseignements, voire de meurtre ou d'extermination. Il faut choisir ses sources, ainsi je vous donne une question qu'un euro-député a posée le 16 avril 2015 au Parlement Européen de Strasbourg à la Commission Européenne au sujet de Dmytro Iaroch:  "Subject:  Appointment of Dmitry Yarosh as military advisor. Abuses of democracy and human rights continue to be a daily occurrence in Ukraine. The appointment of Dmitry Yarosh, the leader of Right Sector, a nazi-fascist paramilitary force, as an advisor to the armed forces that have spread terror across the country, constitutes yet another sign of the authoritarian and anti-democratic nature of the present government in Ukraine. Dmitry Yarosh, wanted by Interpol, has been tasked with integrating volunteer battalions into the army with the support of US instructors present in the country since the middle of last March. I would like to ask the High Representative whether she is aware of this appointment and how these facts will affect cooperation agreements between Ukraine and the EU, through which the EU has been dishing out billions of euros to supposedly help the country out of the crisis." Bien-sûr ces chefs mercenaires ont été assistés par des "instructeurs" envoyés en Ukraine par la CIA, l'armée américaines, l'Otan sous toutes les présidences américaines depuis les Bush, en passant par Obama et Biden dont le fils juriste et financier travaillait même en Ukraine directement pour l'oligarque Kolomoïsky. S'il vous plait, ne me traitez pas de "trumpiste" et faites votre recherche documentaire. Je vous invite juste à lire deux analyses de Transparancy international: "Corruption high on agenda as Ukraine goes to polls" et "The reckless rhetoric against the Ukrainegate Whistleblower". L'ONG Transparancy International a publié beaucoup d'autres analyses sur l'Ukraine.

Depuis 2014 ces néo-nazis n'étaient pas pris par l'occident et ses médias pour tels ou pour des fascistes mais que pour des "ultra-nationalistes" parce qu'ils étaient si agréablement anti-russes (lire Le Monde du 6 avril 2015). Nous sommes totalement noyés dans une chorégraphie sanguinaire d'andrènes funèbres entre Poutine et l'occident, mais avec un occident qui fait la guerre sans dire "je" et sans prendre lui-même en mains sa part avec les armes létales. Nous ne sommes pas "belligérant". Une guerre directe venue de l'est et une guerre par délégation envoyée depuis l'ouest. C'est exactement ceci que je prévoyais dès le 14 juillet 1990 à 16h30, quelques mois après la Chute du Mur de Berlin. Les Cahiers de Textes de l'est et de l'ouest décrivent une même forme, un même comportement, un même destin, mais dans des mondes parallèles, dans des mondes séparés par un hublot, et cette description se fait toujours avec des langages mutuellement incompréhensibles et incognoscibles en fonction de l'angle de collimation, des ressources de matières premières à accaparer, des richesses à monopoliser ou à voler, des groupes de personnes à assujettir ou à éliminer. Si vous pensez que c'est faux, relisez aussi la guerre du Kosovo qui va bientôt nous apporter Kosovo 2.0  .

Les Accords de Minsk I et de Minsk II prévoyaient une réforme constitutionnelle de l’Ukraine, la mise en place d'un statut linguistique pour le respect des langues régionales comme en Europe, l’organisation d’élections libres dans les territoires tenus par les séparatistes. Mais aucun président ukrainien ni Zelensky ne l'a fait.

Zelensky n'avait pas été élu pour violer le processus de paix des Accords de Minsk. Pourtant il a imposé par décret l'ukrainien partout et interdit à l'est russophone le russe dans les services publics et l'administration. Zelensky a aussi fermé 4 chaines de télévision russophone, nous n'avions pas protesté, mais quand Moscou ferme des chaines de télévision indépendantes, nous disions "c'est de la dictature". Russophone... Indépendante... ou l'angle de collimation.

Les Accords de Minsk posaient également comme principe le maintien de l'intégrité territoriale de l'Ukraine avec les territoires autonomes du Donbass, de Louhansk et de Donetsk, mais avec la conditionnalité du maintien des relations sociales, économiques, et financières. En 2017 Kiev a imposé par décret un blocus contre les régions autonomes, et Zelensky ne l'a pas révoqué depuis son accession au pouvoir en avril 2019. Les gouvernements français et allemands, cosignataires des Accords de Minsk I et II n'ont pas protesté et "pris des mesures historiques" contre ce décret instituant ce blocus et sont coresponsables comme l'EU et comme Zelensky.

Zelensky n'avait non seulement jamais voulu reconnaitre les Accords de Minsk I et de Minsk II, et, dans sa logique, il avait émis le décret du 24 mars 2021 prononçant la reconquête de la Crimée. Et depuis cette date Zelensky avait renforcé et déplacé la majorité de l'armée ukrainienne vers l'est de l'Ukraine en bordure du Donbass séparatiste. Là aussi les cosignataires des Accords de Minsk I et II n'avaient pas protesté alors que leur statut de garants de ces deux Accords de Minsk leur imposait d'agir. Le 16 février 2022... Zelensky avait alors ordonné une augmentation de tirs sur les séparatistes russophones du Donbass, et les garants des Accords de Minsk n'avaient toujours rien fait de concret. L'Otan et la Mission spéciale d'observation de l'OSCE en Ukraine avaient toujours relayé publiquement toutes ces informations sur les violations des Accords de Minsk par la Russie, par l'Ukraine et par Zelensky depuis son élection à la présidence le 21 avril 2019, mais pour l'Europe, l'enjeu de la crise ukrainienne est bien plus vaste. Elle voulait s'assurer derrière les frontières de l'EU un marché "libre" et "loyal", et naïvement elle croyait que Poutine n'avancerait pas plus loin que la Crimée. Avant d'y envoyer son armée en Ukraine, le 21 février 2022 Poutine a reconnu l'indépendance et la souveraineté des territoires séparatistes du Donbass, qui sont un vaste et riche bassin minier et industriel.

Nous sommes des andrènes funèbres, des abeilles solitaires qui vivent dans un Trou à même le sol, loin du soleil et des étoiles. Nous ne nous rencontrons pas. Même forme, même comportement, même destin, mais dans des mondes parfois parallèles, parfois séparés par un hublot, mais toujours par des langages mutuellement incompréhensibles et incognoscibles. Tout autour de nous, individuellement et collectivement, nous érigeons perpétuellement le mur d'enceinte, qu'aucun artifice de langage ne voudra et ne saura percer. Les échanges financiers, matériels, philosophiques, linguistiques ne trouvent pas de langage d'entente, sauf sur une démocratie prise dans notre nasse communément désirée (comme le 10 avril 2022 à 20h suite au 1er tour Présidentielles françaises). Le tout avec de la glu qui mêle pour tous misère personnelle et détresse collective. Les murs ne sont que des phantasmes mouvants tout comme aucun langage n'est consolidé. Nous ne faisons que de grouiller en rond. L'ouverture mentale humaniste n'est pas de ce monde, ou tout au moins elle devient émissaire après une très longue catastrophe non détergente et non transgressée quand pour l'ensemble des belligérants épuisés les bras leur en tombent juste au moment d'une guerre par exemple. La catastrophe a lieu avant la guerre. La guerre n'en est que l'exutoire dans une salle de sport où l'on attrape de l'autre les gouttes de sa sueur qui pue, de son sang qui tache. Dans mon roman non-figuratif prémonitoire écrit en 1990, je savais que Donner la mort, sans intention de la donner, sans même avoir besoin de dire "je" et sans outil létal est le ciment de notre société avec lequel chacun d'entre nous bunkérise et éternise son visage d'antan.

8]    Union des braves:    Macron, Olaf Scholz, Ursula von der Leyen, Charles Michel

Les industriels et les groupes agro-alimentaires de l'EU ont cru avoir à l’œil une ZI, une zone d'aménagement industriel, et l'EU a cru avoir à bon marché une zone de connivence et d'accointance en détournant comme toujours son visage de ce qui diffère de sa Charte fondamentale, au profit du profit à faire. La Charte des Droits Fondamentaux de l'Union Européenne est devenue contraignante (sur le papier) avec l'entrée en vigueur du Traité de Lisbonne en 2009, ce Traité "simplifié", qui a bombardé le NON, le Nej et le NO au TCE du référendum de 2005.

Poutine préfère imposer au monde à travers l'Ukraine son visage de dictateur avec tanks, mortiers, drones, obus, missiles, cyberattaques et des milliers de morts et de gueules cassées, et avec plusieurs millions de personnes en fuite. Je ne traite pas de la question militaire. Le PIB de la Russie est équivalent... à celui du Benelux. Le PIB de l'Ukraine a évolué bien plus vite que celui de la Russie, et Poutine ne pouvait pas non plus l'accepter. Dans "Ukraine", ce secteur linguistique en tension, personne ne parle malheureusement de tout ce que j'expose dans mon analyse d'aujourd'hui, ni Macron, ni Olaf Scholz, ni Ursula von der Leyen, ni Charles Michel.

9]    Epithèse

 

J'invite maintenant à relire à côté de la première photo le début de mon texte qui n'a pas été compris. Ça grouille, ça parle, ça s'envoie des signes et des obus, ça mate les gens de parts et d'autres. Et les Infos à la radio et la TV sont super, quelle aubaine, le Covid est remplacé par un vrai film, pas du Netflix, un vrai film avec des bombes et des sales gueules. Et ces tanks russes scotchés dans la boue! De la Bérézina toute crachée! De la gadoue. Du sang. Des cris. Des gens qui ne respirent plus. Nous avons de nouveau tous un ennemi partagé, identifiable, identifié et bien-aimé pour notre équilibre mental personnel et collectif, et, ce qui est encore mieux, nous pouvons tous individuellement et collectivement nous réidentifier depuis notre corps perdu par le Covid, depuis notre visage caché par le masque bleu chirurgical, nous pouvons tous sans efforts comme avec une hostie que l'on engloutit sans penser à devoir un jour ou l'autre à de nouveau la déféquer, nous pouvons tous avoir enfin après 2 ans de vide mental et de lock-down impulsé, nous pouvons tous avoir une opinion toute faite et gratuite qui ne nous engage surtout pas. Même pas besoin du masque FFP2 et d'un passepoil. Et la campagne pour les Présentielles 2022 était donc si emmerdante. Joh, c'est joli. Le monde est donc si joli. Et maintenant m'emmerde pas, le prix de l'essence est cher, j'en peux plus, je dois lever le pied. Et le gaz ne viendra pas de Nord Stream 2, mon appart' sera pas chauffé l'hiver prochain. Et la baguette va coûter 3 fois 0,29 €, ça c'est le comble.

 

 

Avec Poutine, je suis retombé en enfance, quand mémé rappelait tous les dimanches, vers 16h30 à l'heure du vacherin glacé, que les Russes ne sont qu'à 250 kilomètres de Strasbourg: "géb acht, d'Russe sén nétt vit, d'hucke bàl in de Gàrte, wenn du nét bràv bésch" (fais attention, les Russes ne sont pas loin, ils sont bientôt dans le jardin si tu n'es pas gentil). Grâce aux Russes, c'était facile de bien éduquer en Alsace les enfants. A partir du 21 février 2022 ils pourront de nouveau vivre et oublier leur phobie existentielle au passage de l'adolescence. Le masque n'était qu'une figure de l'esprit. Avec ce mois de février 2022, on ne pouvait rêver meilleure épithèse réparatrice de nos visages. Nous sommes des gens biens. Nous, on peut se regarder.

(Photos: Webcam le 1er jour de la fin de la nuit polaire le 9 janvier à Pelkoyenniemi, Laponie en Finlande qui est le pays européen qui a la plus longue frontière avec la Russie, 1340 kilomètres.
Depuis un an la Suède a même redéployé son armée sur l'île de Gotland dans la Baltique où elle n'était plus présente depuis des décennies.)

10]    3ème guerre mondiale ?    |    EU = Bloc de l'Ouest + Marché Commun élargi

  1.    pour la 1ère fois de son histoire et en contradiction avec les Traités européens, l'EU accorde une aide financière à un pays pour soutenir ses efforts de guerre
             et met tout en œuvre pour autoriser à ses États-Membres l'envoi de matériels de combat à l'Ukraine et pour l'organiser.
                    Jusqu'à preuve du contraire, l'EU n'est pas en guerre contre la Russie.
  2.    Ursula von der Leyen, Présidente de la Commission Européenne, a déclaré le 28 février 2022 que "l'EU soutient l'adhésion de l'Ukraine à l'Union Européenne".
  3.    la Pologne, fasciste qui viole depuis plus de 10 ans l’État de Droit, les Droits de l'Homme et la Charte Européenne des Droits Fondamentaux,
             est désignée par l'EU comme hub logistique pour l'acheminement du matériel de guerre en direction de l'Ukraine.
            Autrement dit, la guerre d'annexion de Poutine a avancé jusqu'à la frontière de l'Allemagne
                et ceci accorde le Point final à mon roman non-figuratif "Voyage au Trou du Langage - La Réunification des Andrène".
  4.    après l'Ukraine et la Turquie, la Géorgie demande l'adhésion immédiate à l'EU.
  5.    la Moldavie, neutre et non-alignée depuis 20 ans, a officiellement déposé sa candidature à l'EU
  6.    la BBC est revenue aux ondes courtes pour garantir la disponibilité de ses informations en Ukraine et en Russie comme pendant WW2.
  7.    la Pologne a offert aux USA d'envoyer tous ses avions de combat MIG-29, immédiatement et gratuitement, sur la base militaire allemande de Ramstein.
                   En contrepartie la Pologne rachète aux USA des avions de combat d'occasion sous les conditions des USA.
  8.    la Pologne a déjà accueilli plus de 3 millions de réfugiés. Contrairement à la vague migratoire de 2015, ces réfugiés restent en Pologne et ne sont pas que de passage.
  9.    la Russie annonce (par voie de presse... et non officiellement) son retrait du Conseil de l’Europe, de tous les organes du Conseil de l’Europe, de la Cour européenne des Droits de l’Homme.
             Selon le vice-président de la Douma et chef de la délégation russe à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, « l'imposition des valeurs LGBT,
             les tentatives de destruction de l'institution de la famille ne répondent pas aux intérêts russes
    La Russie ne correspond en rien à leur image du monde,
             nous n'accepterons jamais les valeurs occidentales. Laissons-les mijoter dans leur jus. Sans nous
    ».   Ces dernières années, le Conseil de l'Europe
             a notamment reproché à la Russie d'avoir dépénalisé les violences domestiques, conjugales et contre les enfants. La Russie était membre depuis 1996.
  10.    Strasbourg, le 16 mars 2022: la Russie est exclue du Conseil de l'Europe
  11.    Aujourd'hui on lit dans La Libre Belgique ce titre: "Il n'y a rien d'illégal que des jeunes Belges partent à la guerre comme volontaire."
  12.    Genève, le 7 avril 2022: La Russie est exclue du Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU (voir le débat)
  13.    La Russie a fermé les bureaux locaux des ONG de défense des droits humains Amnesty International et Human Rights Watch, selon un communiqué du ministère russe de la Justice.
  14.    Le 29 avril 2022, Poutine a emvoyé deux missiles sur le centre-ville de Kiev pendant la visite du Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres.
  15.    Le 7 juin 2022: la Russie annonce ne plus appliquer à l'avenir les décisions de la Cour Européenne des Droits de l'Homme (CEDH), après son exclusion du Conseil de l'Europe en mars 2022.

Il y a en Europe 14 cas de conflits de frontière similaires comme en Ukraine. Le Kosovo 2.0 est pour bientôt, la Serbie soutient Poutine. La Guerre du Kosovo de 1998 à 1999 est l'un des socles de mes frayeurs prémonitoires qui m'avaient conduit 8 ans plus tôt à écrire mon roman prémonitoire non-figuratif Voyage au Trou du Langage - La Réunification des Andrènes. Je me souviens quand, dans la nuit, les gigantesque et noirs B-52 américains survolaient Strasbourg tous feux éteints à très basse altitude et en longeant le Rhin comme les oiseaux migrateurs pour aller jeter pendant 78 jours en Serbie les tonnes de bombes, sans mandat du Conseil de Sécurité de l'ONU et sous le seul commandement de l'Otan. Les B-52 volent très lentement et vous laissent le temps de bien vous imprégner de la frayeur. Tous feux éteints. Ils n'avaient pas l'autorisation de survoler l'espace aérien français, mais ils débordaient largement sur Strasbourg et la Plaine d'Alsace. De mon balcon je distinguais parfaitement ces milans noirs, mais au vol infiniment rectiligne, avec 8 réacteurs, 4 paires de chaque côté, et qui tournent à un faible régime qui laisse entendre un grondement sourd de tonnerre permanent. Ils décollaient de la base allemande de Landau juste derrière la frontière nord de l'Alsace et rentraient allégés au petit matin. Le grondement faisait vibrer nos fenêtres. La presse avait interdiction d'en parler. Je ressentais les morts, celles que nous avions données, couchés dans notre lit. Depuis 5 jours mon orchidée s'est mise à fleurir.

Il ne faut surtout pas s'imaginer que l'EU est devenue le  modèle universel de société subitement perçu comme tel. Ces demandes d'adhésion de l'Ukraine, de la Géorgie et de la Moldavie (en face d'Odessa) sont poussées par la supplication de constituer un Bloc de l'ouest, un Mur militaire. La Turquie est, quant à elle, au bord de la banqueroute d'État avec une inflation de 48,69% en un an et refait son chantage, plus avec les réfugiés Syriens, mais cette fois-ci pour obtenir des fonds et une assistance financière de l'EU que le FMI ne lui accorde plus. J'entends déjà les ordo-libéraux se frotter les mains, investir dans des farm commodities, etc. Le Marché Commun va subitement presque doubler. Place à la survie des Ukrainiens, des Moldaves, des Géorgiens, et des autres pour encore mieux implémenter le Dumping Humain jusqu'à la prochaine remastérisation de la Crise financière de l'année Lehman 2008. On n'appelle plus ceci krach boursier, ça fait ringard. (A droite: "zerrissene Familie", huile de 1980)

11]    Prémonitions du 14 VII 1990 à 16:30 et point final du 21 II 2022
       -    Voyage au Trou du Langage / La Réunification des Andrènes

Après la Chute du Mur de Berlin, j'avais effectivement prévu dès 14 juillet 1990 à 16h30 dans mon roman non-figuratif l'union en Europe par la mort, par le Donner la mort sans avoir l'intention de la donner.
En voici quelques extraits que j'avais écrits en août 1990. L'acteur principal du roman non-figuratif s'appelle Télésphore, sa femme s'appelle Télémite >>>

Ce tableau est mon dernier de ma série sur la Chute du Mur de Berlin.

[...] "De ce 14 juillet oublié, à 16h30. Seul, est l'intention. Donner la mort sans dire je. Sans identité. Béatitude du processus de mort omniprésent. L'éréthisme de Télésphore caresse son entourage sans se conjuguer. Donner est conjugal. L'intention est autonome. Je suis digne avant même d'être homicide. Télésphore passe la main dans ses cheveux. Il éteint son ellipse. Le peuple est rayonnant. Plus besoin d'évangélistes et de prédicateurs. Peuple s'est fait verbe. Ce verbe de l'intention qui a été transcendantale en premier lieu, qui est devenu constituante depuis, est par essence apodictique sans qu'il soit nécessaire d'être éplapourdi pour celui qui en arrive et qui arrive à le penser ou à l'insuffler au niveau de sa connaissance. La connaissance de Télésphore, créateur, en devient doxologique, elle glorifie à chaque lettre incluse dans ce verbe la capacité de l'homme à intimer en chacun l'altérité de l'éternité filiale, finale et vécue entre tous sans en prononcer le mot. Au nom du père, et du frère et de la mort, ainsi soit-elle. Filiation fraternelle dans l'intention créatrice et consensuelle." [...]

[...] "Les seules énigmes qui subsistaient, étaient les moyens de l'exécution et l'aspect final de la césure, de la nouvelle partition du cadastre universel de la pensée et de l'âme, qui ne sera plus jamais clôturé en bocages. Télésphore s'en voulait même de nourrir de telles intrigues temporelles et divinatoires. Donner la mort connaît la force de ce verbe, qui sans se situer jusqu'à un certain début biblique, (qui lui ne concernait en fait aucun des mortels), ne marginalisera plus personne." [...]

[...] "Donner la mort avec l'intention de la donner, sans porter la main sur la bière encéphalique. Télésphore croit ressentir en lui, qu'il ne dispose pas du droit d'ingérence sur lui-même, et que la plus petite tentative la concernant serait une violation des eaux territoriales. L'individu-nation, la cellule, le plus petit commun subdiviseur de l'état souverain, ne pourra se justifier d'aucune légitimité. Le simple fait de décrire avec son bras dans les trois axes une zone de possession autour de soi dans un jardin clôturé, prouve que l'insuffisance intérieure veut se rattraper sur la matière de l'en dehors, en feignant d'oublier les limites trompeusement innocentes du mur de l'imaginaire. Les éléments mitoyens errants et nus, qui allaient de naïades en naïades en les consommant sur place, étaient libres de leurs mouvements, car, s'il existait quelque part une logique ignorée d'étourneaux voyageurs, personne n'en avait imaginé la chorégraphie. La syntaxe s'était réduite à un panneau vert campé sur le champ de bataille." [...]

[...] "Comment avoir confiance dans le philosophe moderne, s'il a confiance dans la république qui l'entoure et dans les républicains allophyles qu'il cautionne, qui manipulent l'information et qui font d'une chose un silence, et d'un silence un signifiant extraordinaire? Le maître fasciste habite l'être qui est le garant d'une mythologie silencieuse et surpuissante. Le faste chthonien du NUREMBERG du troisième Reich n'est pas une beauté oubliée de l'être. Télésphore pense que le Blut und Erde, Terre et Sang, s'est transformé en quelque chose comme un Blut und Stille, Silence et Sang. Seuls les gonfalons ont disparu de nos rêves. Le maître fasciste habite l'être, l'expression d'un meurtre consensuellement commis, dont l'intention de donner la mort a su prendre des contours d'homicide au moins involontaire, et dont la portée et le lieu du meurtre sont inconnus. " [...]

J'avais écrit 6 fois "Gorbatchev", 44 fois "Grande Maison Commune", 38 fois "paix", 112 fois "guerre", 38 fois cette séquence linguistique "Donner la mort", 37 fois "Mur", 119 fois "Constitution" au sens de la Constitution d'un État puisque notre État restait à construire après la Chute du Mur de Berlin. Il a donc fallu attendre 33 ans depuis 1989 pour subitement en construire un en une nuit, un autre État, un État de remplacement. Mais lui aussi ne sera qu'une chimère issue d'un whishful thinking issu uniquement d'un état en opposition et qui ne prend pas sa source dans la conscience que nous sommes unis sur notre planète en décomposition. Dans mon roman non-figuratif j'avais entre autre associé Anaxagore à Leibnitz, à Selten, le Nobel de l'économie (Théorie des jeux), au philosophe allemand, Jürgen Habermas, dans ma réflexion centrale sur intercommunicavitité et interaction entre gens, choses et mouvements, sur le plan du réseau d'un langage donné ou à venir, à convenir ou à concevoir de part et d'autre de l'ancienne ligne de démarcation du Rideau de Fer et du Mur de Berlin. J'étais mentalement prêt depuis 1990 à ce qui nous arrive, ce qui revient depuis le 21 février 2022. Etre mentalement prêt est un état qui ne se partage pas. Il n'y que le choc qui converse.

12]    Dissolution de Memorial International, décembre 2021    -    Amokrun - Путін амокру, février 2022    -    Issue fatale

Poutine s'est condamné lui-même à la fuite en avant, qui n'aura qu'une fin dramatique globale. La Russie est pauvre, avec les coûts économiques de son invasion elle tombe en dessous du minimum vital. Son PIB de 1473 milliards de $ est égal à celui du Benelux qui a 11 millions d'habitants. Le PIB de l'EU est de 14.000 milliards d'€. Depuis la chute de l'URSS la Russie a végété. La Russie a 146 millions d'habitants. Le pouvoir d'achat d'un Russe est inférieur à celui d'un Roumain. Toute guerre conduit à une inflation à 2 chiffres. Celle-ci se rajoute à l'inflation qui va résulter de toutes les sanctions économiques que la Russie et les Russes vont devoir regarder droit dans les yeux. Ceci ne peut que conduire à deux choses: d'un côté à un effondrement et une implosion de la Russie sur elle-même, et de l'autre côté, pour faire diversion Poutine va faire sa fuite en avant, son amokrun, d'une manière incontrôlable, imprévisible et irrationnelle en visant aussi les autres pays entre elle, l'Ukraine et l'EU.

Memorial InternationalLa Blitzkrieg voulue par Poutine ne semble pas avoir lieu. L'enlisement va coûter humainement, financièrement et économiquement très cher à la Russie. A titre de comparaison: Bush est entré en Irak en 2003 pour éliminer Saddam Hussein. Saddam a été éliminé très rapidement, mais les USA ont occupé l'Irak jusqu'en 2011. Selon le Nobel de l'économie Jospeh Stiglitz cette guerre et cette occupation des USA ont couté plus de $ 3000 milliards aux USA.

Les USA ont pu financièrement s'offrir le luxe de leurs échecs militaires et stratégiques à répétition comme encore en Afghanistan, ils sont la plus grande économie du monde et le $ est la monnaie d'échange internationale, même pour la Chine. Le $ est incontournable sur la planète pour toutes les économies nationales et tous les régimes politiques pour réaliser les échanges internationaux, si bien que les USA utilisent la planche à billets de Paper Mill on the Potomak, l'imprimerie de la Fed' . Aux USA, ces billets jetés à la volée s'appellent Helikopter Money. Les USA impriment les billets, compensent ainsi le coût de leurs importations depuis l'étranger, et volent en flux-tendu depuis plus de 50 ans une partie de la richesse produite par les pays de toute la planète, donc aussi du pétrole et du gaz russes payés en $. Tous les pays de la planète alimentent la Caisse de guerre des USA, qu'ils soient membres de l'Otan ou pas, alignés ou neutres non alignés, chinois ou russes ou talibans. Personne ne s'intéresse au rouble. Au nom de l'activité économique nous, l'EU, l'Europe, payons Poutine pour sa guerre gratuite et sa barbarie génocidaire qu'il mène avec les mots de Hitler. L'Europe continue à importer sans limites pétrole et gaz russes, la seule richesse que la Russie ait à exporter. Payer pour donner la mort, par une main interposée, sans l'intention de la donner, sans avoir à dire "je", sans outil létal, juste pour rouler en bagnole... et en Allemagne sans limitation de vitesse sur autoroute. Le pétrole brut ne s'est pas raréfié depuis octobre  ➳ ➳ ➳   2021, il est juste énormément plus cher par spéculation qui a commencé le 9 avril 2021. Le prix à la pompe dépasse toujours de très loin les 2€, les pétroliers se gavent en Europe sur la mort, la boucherie, la violence et la terreur subies par les Ukrainiens. Les exportations du gaz et du pétrole rapportent à la Russie avec la collaboration du français Total 600 millions de roubles par jour, ou par habitant l'équivalent de 3,30 € par jour ou 1335 € par an. La société française Total privatisée en 1993 a fait son bénéfice historique cette année de 15 milliards €. Le blocus contre le pétrole et le gaz russes n'est pas décrété par l'EU et les 27 - et surtout par l'Allemagne avec NordStream2, son joint-venture avec Poutine - qui en dépendent largement ou majoritairement. Le gazoduc TransGas passe par l'Ukraine pour atteindre Francfort et Milan n'est pas fermé. Le $ et l'€ financent la guerre et les armes de Poutine. Avec le blocus, les Russes vont vivre de la banque alimentaire ou de racines grattées au sol et de nouilles chinoises en échange de nouvelles servitudes... au lieu de penser à renverser Poutine, à... disloquer la Fédération de Russie et à enfin prendre leur destin en main. Le paradis bancaire suisse manage 40% du négoce du pétrole mondial et 80% du négoce du pétrole russe. La Suisse "lave-plus-blanc" et est hermétique depuis 1939 à toutes sanctions financières contre l'or de Hitler, les narco-$, les évasions fiscales, les oligarques et Poutine. Lire les analyses documentées "Les amitiés brut du Kremlin" et "Pétrole russe: la Suisse ne peut pas compter sur les sanctions volontaires de ses négociants" et "Pour l’amour du rouble: le Conseil fédéral et les négociants suisses font fi de leurs responsabilités" publiées en mars 2022 par Public Eye.

Une répression de la contestation en Russie ne pourra jamais atteindre le 100millième de l'ampleur de celle de Staline qui a massacré de 1930 à 1953 entre 65 et 85 millions de personnes. Poutine nie en bloc cette histoire russe et ne voit que la victoire de Staline contre les nazis. C'est pourquoi, dans sa programmation mentale, à deux jours d'intervalle en décembre 2021, Poutine a ordonné à la Cour Suprême de Russie de dissoudre les associations Memorial et Memorial International qui sont deux piliers de la société civile russe. L'ONG Memorial - Мемориал recense les violations de l’État de Droit et des Droits humains dans la Russie contemporaine, notamment les poursuites politiques contre les opposants de Poutine. L'ONG Memorial International recense et enquête sur les purges soviétiques. Memorial International est un élément essentiel de la conscience de la nation russe, parce qu'elle était l’une des toutes premières organisations non gouvernementales qui ont été créées en Russie pendant la Perestroïka de Gorbatchev avant l’effondrement du régime soviétique et de l’URSS. Comment peut-on être quelqu'un, comme un Russe, quelqu'un qui intériorise un narratif de guerre, d'extermination généralisée, de grandeur nationale ethnique? Parce qu'il n'y a pas que les oligarques apparatchik qui poussent ou secondent Poutine, il y a un peuple qui reste dans son Trou du Langage, le creuset de sa vie. En occident, nous avons le consommateur, et sa bouche ne lui sert plus qu'à manger.

Pour Poutine, il ne reste pas autant de temps à vivre pour pouvoir jubiler de sa guerre mémorielle
et pour n'avoir en face de lui que des visages vidés de pensées et de souvenirs, de conscience et d'avenir.
Il lui faudra frapper un très grand coup et vite. Que lui reste-t-il comme outil pour la réalisation de son plaisir?

13]    Le Mur de Berlin 2.0

J'avais aussi peint de manière prémonitoire une série d'huiles sur la Chute du Mur de Berlin dès 1986-87.    A droite, daté de 1987, je l'avais intitulé "Du communisme au fascisme", en sachant que le fascisme allait inéluctablement annexer nos pays à l'Est comme à l'Ouest, un jour ou l'autre après la Chute du Mur de Berlin. Les régimes fascistes du PIS de Pologne et de Viktor Orbán de Hongrie adoubés par Macron et les 27 et le Conseil Européen le 21 juillet 2021 en sont les fers de lance (encore confirmé par la 4ème réélection d'Orbán le 3 avril 2022). Plus haut, ce jeune qui hurle de douleur, le dernier tableau de ma série est daté de 1992 repris en 95 et intitulé "Es ist vollbracht - C'est accompli - C'est foutu". J'espère que vous avez remarqué que depuis 1 ou 2 ans, les médias tentent de pousser à leur surface une lame de fond selon laquelle il faut se demander "si la démocratie représentative pouvait encore être un système politique efficace et légitime devant les grands défis du futur qui nous attendent" et en laissant entendre que la Chine, tout de même, elle pousse, elle bosse, elle s'enrichit. (Et elle extermine les Ouïghours).

Le 3 mars 2022 le Président ukrainien Zelensky a déclaré: "Si l'Ukraine tombe, la Russie s'attaquera à l'Europe de l'Est. Si le pays était défait par la Russie, elle s'attaquera au reste de l'Europe de l'Est pour arriver jusqu'au mur de Berlin. Si nous disparaissons, ensuite ce sera la Lettonie, la Lituanie, l'Estonie etc... Jusqu'au mur de Berlin."

Dans mon analyse je vous ai exposé deux de mes registres linguistiques, l'un littéraire, l'autre documentaire, et je vous laisse le soin de voir lequel sent le plus mauvais. Ah, vous n'avez pas de nez. Rassurez-vous, je ne suis pas édité, et ce qui me rassure, est que mes textes ne peuvent se traduire, ni dans une langue étrangère, ni en français. Il est plus agréable de s'en laisser rebuter. Michaux et Blanchot sont aussi passés par là, mais je le jure, sans mescaline.

J'ai écrit mon roman prémonitoire non-figuratif "Voyage au Trou du Langage - La Réunification des Andrènes" juste après la frayeur que m'a procuré la Chute du Mur de Berlin, non pas face à l'accession à la démocratie d'une moitié du monde mais face à ce que nous allions en faire. Nous y sommes! Il y a aussi dans mon roman au cours d'une très longue réflexion sur la littérature - le créateur de langage ou le gestionnaire de palimpsestes - une inspiration d'une personne que j'avais aimée à Strasbourg en 1990. Carmen originaire d'Oviedo puis de l'UCL me reprochait "qu'il faut toujours réfléchir" quand je parle. Elle me relira peut-être un jour, au détour de ses palimpsestes de Borges.

Quand l'Allemagne avait fêté sa réunification, j'avais amené Carmen la nuit avec ma Berliet de 1936 au bord du Rhin pour entendre et voir l'Allemagne, tels étaient les mots de mon invitation. Dans les grandes circonstances comme celle-ci, je voulais mettre devant mon visage de Strasbourgeois cette frayeur face à l'Allemagne de l'autre côté du Rhin. J'avais peur avant même d'arriver au bord du Rhin. Je savais ce que j'allais y vivre. C'était le 3 octobre 1990, 4 mois après avoir écrit mon roman non-figuratif prémonitoire "Voyage au Trou du Langage -La Réunification des Andrènes". Je savais que cette Réunification serait affichée de manière arrogante et non pas humaniste. A perte d'horizon, du nord au sud, il y avait pendant des heures sans arrêt des explosions, des flash, des trainées de feu verticales et horizontales qui se croisaient et se chassaient. De notre côté du Rhin tout était calme dans la Forêt de la Robertsau. Pas un chevreuil. Pas une étoile. De l'autre côté du Rhin, les allemands criaient et chantaient. Ils avaient fêté toute la nuit avec pétards, mortiers, fusées lumineuses et traçantes, des feux et des feux d'artifice. J'étais seul sur la rive gauche du Rhin, seul avec Carmen, devant cette Allemagne, "terre blafarde". Je n'étais pas dupe et je voulais partager cette nuit de 1990 avec Carmen au bord du Rhin. Le 17 mars 2022, Zelensky a confirmé devant le Parlement allemand de Berlin en visioconférence mes intuitions du 14 juillet 1990 à 16h30: "Vous vouliez l'activité économique, l'activité économique, l'activité économique. Monsieur le Chancelier Scholz, détruisez ce Mur. Je me permets de vous rappeler, que bien longtemps avant sa construction nous vous disions que ce gazoduc Nord Stream 2 en Mer Baltique, qui aurait dû transporter du gaz vers l'Allemagne en évitant l'Ukraine, est une arme. Et vous aviez toujours répondu 'c'est l'activité économique, l'activité économique, l'activité économique'. Ce gazoduc est maintenant le ciment du Mur derrière lequel l'Allemagne se trouve de nouveau. Les dirigeants politiques ne perçoivent pas le sens de cette époque. Ils sont toujours coincés dans leur ancien mode de pensée de l'innocence [ Unschuld en allemand - "de la non-culpabilité"]. Cela n'augure rien de bon." Voilà. Zelensky a résumé tout mon roman prémonitoire de 256 pages, 162.943 mots avec 119 fois le mot Constitution, car je savais qu'après la Chute du Mur de Berlin il nous fallait écrire une nouvelle Constitution pour chaque pays d'Europe. Je vous rappelle - et ceci n'avait exaspéré "que moi" et moi seul - que la réunification allemande s'était simplement faite avec le balayage de l'Allemagne de l'Est sous le couvercle de la Constitution de l'Allemagne de l'Ouest. Klappe zu, Affe tot. Le Bloc de l'Ouest, l'Europe et en dernier ressort l'Allemagne occidentale avaient voulu réécrire une histoire, mais n'avaient rien voulu comprendre de l'Histoire du passé et de ses enseignements pour notre avenir en commun. Nous étions les vainqueurs. Il n'y avait "que moi" pour sentir au bord au Rhin comme ça puait. Nous voilà au pied du Mur, de celui que nous, nous de l'ouest, avions érigé immédiatement en même temps que la Chute du Mur de Berlin, avec en prime pour commencer déjà deux guerres, le Kosovo et l'Ukraine, deux guerres, nos guerres à nous consommateurs prolixes.

Mon roman prémonitoire non-figuratif contient aussi 6 fois « Gorbatchev », 44 fois « Grande Maison Commune », 68 fois « Constitution », 136 fois « consti… », 54 fois « républi… », 100 fois « huma... », 71 fois « maître », 68 fois « soum… », 72 fois « démocrat… », 24 fois « comprom… », 31 fois « parti », 2 fois « urne », 4 fois « élection », 60 fois « parlement », 80 fois « politique », 100 fois « individu », 95 fois « public », 147 fois « pays », 57 fois « marché », 33 fois « financ… », 68 fois « libre », 56 fois « liberté », 33 fois « fascis… », 50 fois « crime », 261 fois « mort », 35 fois « tuer », 19 fois « dictature », 158 fois « forc… », 19 fois « bomb… », 37 fois « arm… », 38 fois « paix », 112 fois « guerre ».

A la fin du discours de Zelensky depuis Kiev, l'écran vidéo du Parlement allemand a été éteint. Ni le chancelier Scholz ni l'un de ses ministres n'ont pris la parole, et les députés ont poursuivi selon leur ordre du jour et débattu... de l'obligation vaccinale contre le Covid. C'est du Dadaïsme irradié, le contraste entre la mort et les morts. La mort de Wuhan et les morts de Moscou. Les trombes de Chine, les bombes russes, nos tombes. Ni la division de l'Allemagne par les Russes après 1945 ni la Réunification de l'Allemagne de 1990 n'ont permis à l'Allemagne de faire son voyage dans son trou du langage pour parler aux Ukrainiens ce 17 mars 2022 après la supplique de Zelensky.
Donner la mort sans l'intention de la donner, sans avoir à dire "je", sans outil létal ni en main ni dans la bouche.

En mars 1995, ayant été en mission dans un voyage d'étude à Iéna pour observer la croissance économique à l'est de l'Allemagne - le "Aufbau-Ost", j'avais rencontré Lothar Späth, ancien ministre-président du Land du Baden-Württemberg et CEO de Jenoptik GmbH. Enseignant en allemand le Droit allemand et européen de la propriété artistique, intellectuelle et littéraire en M2 / Bac+ 5, je savais que le conglomérat est-allemand VEB Carl Zeiss Jena de Iéna, un fleuron de l'ancienne RDA, avait été accaparé et dépecé par la société ouest-allemande Carl Zeiss AG qui lui avait aussi volé tout son portfolio de brevets d'invention. Une grande entreprise sans brevet d'invention est une entreprise morte. Ce conglomérat est-allemand était passé de plus de 40.000 employés à 5000, les chaines de production avaient été délocalisées à l'ouest de l'Allemagne. J'avais demandé à Lothar Späth si la Réunification allemande n'avait pas été une guerre civile dans un baiser fraternel - ob die Wiedervereinigung ein Bürgerkrieg mit dem Bruderkuß gewesen ist. Il y avait un trou dans la discussion et d'un revers de langage Lothar Späth nous avait demandé de couper les magnétophones. Alma mater avait statué.

14]    "Libre"    et    "Loyal"    -    le Bloc de l'Ouest   vs.  le Bloc de l'Est

(Pix: deux huiles du norvégien Odd Nerdrum)   Étudions les convergences évolutives temporelles et de motifs avec les avantages différenciés de survie et d'interférences parmi les groupes qui se fréquentent. Le monologue de sourd entre Bloc de l'Ouest et Bloc de l'Est ne relève pas d'une aporie, d'une difficulté logique insoluble, qui rend de part et d'autre aphone et inaccessible aux sons. Le monologue de sourd est une assumation individuelle et collective de part et d'autre envers un choix. Lequel? Du côté de l'EU ce choix repose, comme vu dans le § n°6, sur les deux pilotis du "libre" et du "loyal", la seule manière de construire notre cité. Notre cité, ses frontières et son Mur sont formellement localisés sous le haut-gardiennage de la CCE - Cour des Comptes Européenne. Qui pourrait s'opposer chez nous à "libre" et à "loyal" ?  Quant au narratif guerrier de Poutine, c'est être libre d'être russe, d'être russophone, d'être "libéré des nazis", et d'être loyal à Moscou et de ne pas être "victime de la cancel cuture comme J.K. Rowling" (sic).

Pour le Bloc de l'Ouest, de l'EU, de l'Europe, que veulent dire "libre" et "loyal" ?  Libre de quoi, loyal envers quoi et qui? Le "libre" et le "loyal", comme l'avance tout autant la CCE - Cour des Comptes Européenne, qui s'est donnée la gangue d'un conseil constitutionnel sous son banner officiel de "La Gardienne des finances de l'EU", emploie dans son cadrage sémantique la noble terminologie qui nous invite tous au combat allégorique contre: "accaparement et captation de l’État", "compromission des réformes", "intérêts particuliers défiant et paralysant l'élaboration de politiques publiques", "clans oligarchiques exerçant l'influence dominante sur l'économie, la justice, les médias, l’État", "accointances entre oligarques, hauts fonctionnaires, responsables politiques, système judiciaire et entreprises publiques", "affaiblissement de l’État de Droit", "contournement de la loi". Mais la CCE - Cour des Comptes Européenne, qui martèle "libre" et "loyal" comme le bruit ultime à entendre, consolider, préserver et maintenir, ne martèle que ce "libre" avec les secteurs linguistiques "concurrence", "concurrence sur les marchés" et ne martèle que ce "loyal" avec un "marché unique" épanoui pour les "avantages des investisseurs" dans la libre expression de la concurrence. Les "avantages pour les investisseurs", mais pour quoi faire? La planification écologique, la bifurcation climatique, l'élimination du dumping humain? La concurrence devant être garantie par une information "pure" et "parfaite", mais sur les marchés, pas sur l'Humain. Les secteurs linguistiques en tension "libre" et "loyal" ne figurent que dans un credo non alternatif, le credo ordolibéral. Ne pas apprécier ce credo est-il une apostasie iconoclaste? Je ne risque pas le goulag.

Pour la CNCDH - Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme, l’Institution française de promotion et de protection des Droits de l’Homme créée en 1947, nos sociétés ont délocalisé la concurrence libre, non faussée au-dessus de l’État de Droit, de toute Constitution d'un pays, de toutes Normes sociales, environnementales et de santé publique, de toutes normes à venir qui n'existent pas encore, au profit du "Privilège de l'Investisseur - Investor privilege" selon le libellé des textes. Macron est aussi "loyal" en ayant inversé la Hiérarchie des Normes dans les Conventions Collectives et dans sa triple casse du Code du Travail passée par ses oukases des 49-3 et des Ordonnances en contournant avec mépris Parlement et Sénat. La CCE, l'EU, l'Europe, leurs partenaires commerciaux de voisinage et de zones d'influence communes, d'eaux territoriales et d'espaces aériens partagés ont placé au-dessus d'eux-mêmes les "Accords de Libre-Échange de nouvelle génération" comme EU-Mercosur, CETA. Ils reposent tous sur la violation de la Liberté du Citoyen, ils sont tous adoptés et ratifiés en bloc par les présidents et chefs de gouvernement SANS débat parlementaire. Après ratification, les Parlements doivent les accepter en bloc sans avoir le droit de les amender. La Russie fait-elle mieux? Pendant les 4 à 5 années de l'élaboration les Parlementaires ne sont pas non plus informés et uniquement certains d'entre eux, choisis par les gouvernements en fonction du "loyal" de leur personne, n'ont accès que de manière très lacunaire et limitée (sans appareil de photo selon le règlement) à la consultation de quelques documents choisis pour eux dans une salle aménagée spécialement à cet effet pour que rien de plus que quelques acariens en mal d'existence n'en sortent. Le "loyal" envers les Citoyens et les Parlements est écrasé, assiégé, consigné sans "Décret d'une Cour Suprême" ni Polonium-210. La Société Civile n'a pas "libre" accès aux documents de travail des accords de libre échange, seuls les lobbies, les influenceurs financiers, industriels et économiques, les hauts-fonctionnaires et les gouvernements y ont accès. Le jugement citoyen est annexé sans guerre et sans arme grâce aux accointances oligarchiques et à la loyauté mutuelle entre lobbies, hauts fonctionnaires, responsables politiques, entreprises privées et publiques. C'est juste ordo-libéral.

Au-dessus du Bloc de l'Est il y a en ce moment Poutine qui donne sans discussion la mort avec l'intention de la donner et avec son instrument létal. Poutine a un visage. Au-dessus du Bloc de l'Ouest il n'y a ni visage, ni maître, ni dictateur, il y a le Privilège de l'Investisseur qui donne - sans qu'il n'y ait le "je" en la forme d'une première personne à conjuguer - la mort citoyenne à chacun d'entre nous avec le Fracas Humain, la détérioration de la planète, avec l'accaparement des États par les flux financiers de toute la planète à hauteur de 90% au profit de la seule spéculation financière selon les rapports du FMI, avec l'écrasement des groupes sociaux et conviviaux en subtilisant l'humanisme du coeur, de la conscience et de la raison. Il faut relire les Recommandations du CNCDH si l'on pense que je fais des amalgames saugrenus.

La pyramide CCE > EU établit à son sommet le "libre" et le "loyal" comme justifications de son haut-gardiennage, mais elle laisse dans le domaine de l'aphonie et de l'insonore tous ceux qui ne relèvent pas des individus oligarchiques ni des influenceurs en quête d'accointance partagée. En échange pour ce big deal, cette pyramide létale fait sonner haut-bois et résonner musettes pour tout ce qui relève du modèle cadratique, le Privilège de l'Investisseur, en dessous duquel rien n'a le droit de respirer. Le CNCDH nous enseigne qu'avec ces accords de libre-échange de nouvelle génération la violation des Droits de l'Homme fait partie de la vie normale, habituelle et culturelle de nos sociétés commerçantes grouillant dans nos États occidentaux de l'Ouest. Nous devons être soumis au "libre" du Privilège de l'Investisseur. Nous devons lui être "loyal" quoi-qu'il-en coûte / what ever it takes, sinon l'Investisseur, avec sa majuscule, utilise au nom de l'accord de libre échange en toute quiétude sans sommation, ni annexion, ni déclaration de guerre, ni MOAB l’appareil arbitral dédié que nos États libres et commerçants lui ont construit et qu'ils ont placé au-dessus de toute juridiction: il s'agit de ISDS - Investor-State Dispute Settlement  /  CIRDI - Centre International pour le Règlement des Différends relatifs aux Investissements. Cette Cour d'arbitrage internationale est une cour privée ne répondant pas aux Règles du Droit mais au marché libre, à la libre concurrence, à la libre circulation des biens, des services et des capitaux. ISDS et les accords de libre échange vident l’État de Droit, mais avec la douceur et l'élégance d'une société civilisée et non belligérante, parce que nous le valons bien. Grâce au Privilège de l'Investisseur, plus personne ne peut s'opposer aux groupes internationaux qui n'ont même plus besoin d'oligarques accointants pour croitre et se pérenniser. Une simple menace contre les exportateurs des pays partenaires des accords ou contre les importateurs de l'EU sera suffisante, sera pour l'Investisseur légalement un casus belli, et sera automatiquement contrée par une plainte de ces entreprises privées devant cette cour arbitrale d'exception privée. L'Investisseur est légalement omnipotent selon les accords puisque le Mécanisme de Règlement des Différends interdit aux États de porter plainte contre les groupes internationaux devant cette cour arbitrale internationale domiciliée à Washington dans les locaux... de la Banque Mondiale. Tous nos chefs d'État sans exception, qui ont montré comment être loyal face aux marchés et à leurs accointances, et qui montrent depuis le 21 février 2022 comment ils éprouvent un sens profond pour le Respect des peuples agressés, pour la Justice éliminée, pour les Droits fondamentaux écrasés, pour la Souveraineté territoriale, pour les Droits Humains bombardés, pour l'État de Droit vidé, ont signé ces accords. Non, je ne fais pas d'amalgame. La guerre de Poutine a brassé toutes les valeurs et les non-valeurs, chacun aura derrière son masque la tâche de se repositionner, dans un cercueil, dans un lit, à table, sur le chemin. Chacun fera son exode, peut-être pour un autre monde possible.
Where the catallactic world ends, there starts our life.

C'est sûr, c'est toujours plus agréable d'être Travailleur pauvre ou de vivre de la banque alimentaire,
de vivre sous le seuil de pauvreté que d'être tué par une armée d'occupants ou d'être Réfugié, car là on sait où l'on est.

(A droite: "Coma", huile de 1989, après ma série sur la Chute du Mur de Berlin, le jeune évacue
son souffle avec sa dernière force. Je savais que nous entrions dans un coma. Il a duré 33 ans.)

15]    Ukraine occupée  /  Palestine occupée    -    en 3 jours  /  depuis 73 ans

En 3 jours l'Europe et l'Ouest se sont unis et mobilisés massivement avec une ampleur inégalée depuis 1945. La Palestine est occupée depuis 73 ans.
Deux résolutions de l'ONU du 20 juillet 1949 avaient reconnu la Palestine comme État indépendant à côté d'Israël. Il y a eu depuis 1949
une centaine de résolutions de l'ONU sur le Droit à l'autodétermination des Palestiniens, aucune n'est appliquée
ni la résolution sur le Droit au retour des Réfugiés palestiniens après les exodes depuis 1947.

Je vous invite à consulter le site de l'ONU sur la Palestine.
Je vous invite à lire le Compte rendu analytique officiel du Sénat du 9 décembre 2021.
Je vous invite à lire l'analyse du Monde Diplomatique du 18 février 2008, "La Palestine des Archives aux Cartes".
Je vous invite à lire le Rapport des Nations Unies pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien du 31 août 2021.
Je vous invite à voir 16 cartes évolutives de l'occupation et de la disparition de la Palestine depuis 1949 reproduites sur Médiapart.
Je vous invite à lire le Communiqué du 28 juin 2021 de LDH - la Ligue des Droits de l'Homme sur la reconnaissance de l’État de Palestine.

J'ai expliqué dans mon analyse avec des faits que, sur cette planète - comme des andrènes funèbres, sous une même forme, un même comportement, un même destin - nous vivons unis dans des mondes parallèles par des langages mutuellement incognoscibles en fonction de notre angle de collimation. Ceci dépasse le monologue de sourd, il s'agit d'une nécessité existentielle sur laquelle l'individu solitairement et dans sa forme collective s'accroche comme un madrépore pour respirer. Le monologue de sourd entre des blocs ne relève pas d'une aporie, d'une difficulté logique insoluble, qui rend de part et d'autre aphone et inaccessible aux sons. Le monologue de sourd est une assumation individuelle et collective de part et d'autre envers un choix.

Vous avez pris la mouche?
Nous grouillons dans notre flaque.
Nous avons tous les visages entachés de sang.
Le 1er ministre d'Israël est allé le 5 mars 2022 à Moscou au Kremlin
pour défendre auprès de Poutine... le Droit du peuple ukrainien à son autodétermination.

16]    Du grand marché unique de l'EU    à    la terre matricielle européenne

Influenceurs, gouvernants, commentateurs de l'Europe Unie jubilent depuis le 21 février 2022 en soulignant que "nos pays européens épars et opposés se sont enfin unis" autour d'une valeur noble à partager sans modération. Le rally around the flag est le new deal du XXIème siècle. Depuis le 21 février 2022, le nouveau disruptif tendance qui va prévaloir pour les 30 années à venir, c'est "Vive la Puissance, Vive la Défense de l'Europe sous le Drapeau bleu". Vive la puissance et la défense de notre terre matricielle européenne. Depuis le 21 février 2022, ce qui faisait foi depuis le Traité de Rome, ce qui est consolidé depuis le Traité de Lisbonne, ce qui est bunkérisé depuis les Accords de libre-échange de nouvelles génération hébergeant le libre échange dans le marché unique avec la concurrence libre et loyale et l'information pure et parfaite emballée par la libre circulation des personnes, des capitaux, des biens et services, c'était pas mal. Mais maintenant, notre aisance du marché commun va être supplémentée et boostée par la piqure de rappel de Puissance et Défense de notre terre matricielle européenne. Réjouissez-vous, l'EU et l'Europe vont maintenant devenir grandes et fortes. Notre marché unique et notre système cognitif et organique de notre société de consommation vont être enfin entourés du Mur d'entre tous les Murs, de l'avènement du Mur pour lequel vous avez tant prié et qui vous protégera sur terre encore mieux qu'au ciel contre toute forme de pandémie, d'ignominie et d'endémie. Vauban est vivant, Vauban est vivant, la superbe Ligne Maginot est délocalisée loin, très loin à l'est, derrière l'Ukraine, derrière la Moldavie.

Notre Être-loyal envers le Marché unique, notre Être-loyal envers la concurrence libre, notre Être-loyal envers le Privilège de l'Investisseur, absolument justifié, digne et légitime, ont connu le 21 février 2022 la cérémonie du couronnement qui déroule devant nous tous notre ère nouvelle de prospérité qui était de nous-mêmes insoupçonnée jusqu'à hier. Mes frères! Il ne faut pas s'amalgamer avec la CNCDH - la Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme, cette Institution Nationale des Droits de l’Homme française créée en 1947, pour qui les accords de libre échange de nouvelle génération auraient été une violation des Droits de l'Homme et de l’État de Droit, de toute Constitution de chacun de nos pays occidentaux, de toutes nos Normes sociales, environnementales et de santé publique, de toutes nos normes à venir qui n'existent pas encore, au profit de l'Investor Privilege. Nous n'allons pas réfléchir et nous embarrasser! Nous allons dépenser de bonne grâce. Maintenant! Puissance et Défense, Défense et Puissance! Maintenant, nous allons assurer les approvisionnements de gaz et de pétrole, de nickel, de terres rares (et de lithium d'Afghanistan et d'Afrique), maintenant nous allons assurer l'indépendance énergétique de l'Europe Unie. Tous sauvés, le Marché Unique, l'Europe, l'EU, les 27.
   Tous des héros. Merci Zelensky de nous expliquer qui nous somme en vérité, en beauté, en fraternité!

         Lors de la mise online de mon site, le 06 VI 06, j'avais mis sous le banner de ma page d'accueil >>>  
                VIème République. 1ère République d'Europe. Convergence des Solidarités sociales, locales, régionales et globales.
                     Non à l'ethnocide biotechnologique, aux nécrotechnologies, au Pillage global des terres cultivables en Afrique.

                                                                       Dès le 14 juillet 1990 à 16h30, dès le 06 VI 06, je le savais et l'écrivais.
                                                                                 Je suis sûr que maintenant tout le monde va dire "mais on l'a toujours dit".
                                                                                            Pour continuer à glapir dans leur zone de confort, c'est toujours bon à prendre
                                                                                                      et pour rester cramponné à la boussole stratégique de leur lutte contre la vie chère.

------------------

12. mai 2022

25 IX 2001 - Discours de Poutine au Bundestag allemand - après la Chute du Mur de Berlin ➳ la Demande de Réunification des confiances

8 commentaires

16. février 2022

La fenêtre d'Overton - Secteurs linguistiques en tension - Présentielles 2022 - Confirmation de l'Extrême resserrement à droite après 11 scrutins depuis 2017

- Ce post contient 36 liens documentaires  -   Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox     -    Finalisation du 21 février 2022 à 12:41

màj du 28 VI 2022: La XVIème Législature de la Vème République du Parlement a été ouverte le 28 VI 2022 comme il se doit par le doyen des députés. Celui-ci, un député extrême-droite RN, n'a pas hésité à exprimer dans son allocution sa nostalgie pour l'Algérie française et ensuite pour... l'OAS. La France glisse avec délice dans son passé colonialiste de ses crimes contre l'Humanité et dans son déni de sa Guerre en Algérie et de sa tentative de coup d’État des 4 généraux de 1961, etc. Dans notre pays, le fascisme just-in-time à la française a été élevé au rang des notabilités en ce mois de juin 2022, ce qui n'est pas étonnant, la France n'ayant jamais fait son devoir de mémoire, ses Devoirs de Mémoire. Au Parlement, des présidents, vice-présidents, questeurs RN sont élus avec des voix des partis de Macron et de droite qui méprisent maintenant en plus le Cordon Sanitaire du Front Républicain du Barrage contre les fascistes, racistes et xénophobes. En France, la Fenêtre d'Overton s'ouvre de plus en plus, avec la condescendance de Macron et de ses portes-monnaie. Si vous cherchez sur Google "extrême resserrement à droite" mon site est depuis des années en ligne 1 page 1 sur 1.040.000 résultats.

-----------------------

màj du 19 février 2022:    Ouf!     Si vous cherchez sur Google extrême resserrement à droite
     mon site est de nouveau en Page 1 sur 432.000 résultats. Il en avait disparu de la mi-janvier 2022 à aujourd'hui.

màj du 20 juin 2022: Le parti fasciste RN a placé au Parlement 89 député et a multiplié son score précédent par 14.

Depuis ma mise en ligne de mon site le 06 VI 06, j'écris aussi des phrases-types comme celle-ci >>> Si vous cherchez sur Google extrême resserrement à droite mon site est en Page 1. Il a été en Page 1 vers la Ligne 6 de Google pour cette expression de 2019... jusqu'à janvier 2022. En observant la vie de mon site relatée par les links affichés par la Recherche sur Google, sa disparition sur Goggle pour cette expression est fulgurante et surprend. Pour certaines expressions mon site est en Page 1 de Google depuis plus d'une décennie >>> comme pour Dumping Humain dont je suis l'inventeur ou bien >>>  Where the catallactic world ends, there starts our life... dont je suis aussi l'inventeur. Si vous cherchez sur Google "argent magique dumping" mon site est en Page 1 Ligne 3 sur 5.600.000 résultats. Pour dumping humain il est en Page 1 Ligne 1 sur 6.480.000 résultats depuis 2008 !!! Pour "Pas de reprise économique" mon site a été en Page 1 de Google de 2008 à décembre 2021, où la pandémie du Covid a plongé toute la planète dans une très grave récession et dans son 1er doute sur elle-même depuis la guerre de Corée. Soudainement les inquiétudes devenues décemment partageables, sur PIB/croissance/globalisation/délocalisation/lignes-de-production-et-d'approvisionnement ont alors dépassé et supplanté les non-dits et les dissimulations linguistiques usuelles du parlophone français. Il y avait effectivement depuis l'année-Lehman 2008 une non-croissance en France accompagnée d'un appauvrissement général des deux premières classes sociales de notre société. Avec le Covid cet appauvrissement est mis a jour et parlé depuis la prise de conscience divulguée et étalée sur la valeur travail des métiers de "1ère nécessité", de "2ème nécessité", alors que la classe supérieure a pu jusqu'à doubler sa capitalisation depuis la début de la pandémie qui a été la plus belle aubaine qui lui soit offerte depuis WW2. La mise en compliance, en conformité, du secteur linguistique "métiers de 1ère nécessité" n'anoblit pas pour autant le parler, elle est juste une nouvelle injure aux Travailleurs en les momifiant au stade de morula. La Dignité de l'Homme, la Dignité du Travailleur, la Dignité du Travail n'ont pas à être parlées, ce sont l'essentiel avant conception, acception, comportement et organisation.
Je fais de la phénoménologie active en temps réel et j'observe toujours les hiérarchies sémiologiques qui mettent en vie le parlêtre avant même l'existant,
car nous n'existons pas, nous sommes d'abord un amalgame rémanent de mots.

Lire la suite...

Pour les générateurs de langage Bolloré-Lagardère il avait fallu, au moins depuis l'année Lehman-2008, effacer la conscientisation linguistique de la paupérisation salariale globale et des paupérisations conjointes des services publics et des devoirs régaliens pour contraindre à laisser les métiers de non-nécessité, ceux de la spéculation financière, aller à leur félicité, qui pour certains d'entre leurs acteurs les conduit jusqu'à un coït avec dieu lors d'une escapade de tourisme dans l'espace avec une fusée-taxi, le comble de l'inutile, de l'arrogance et du mépris humain. Le modèle économique de "l'effet de ruissellement" qui a uniquement boosté la classe supérieure et des métiers de non-nécessité est accompagné sur le reste de la société par l'effet de l'extrême resserrement à droite, pour faire divaguer avec passion sur autre chose, la Loi Sécurité Globale, la Loi Séparatisme et le Je-ne-tolèrerai-pas-que, l'insécurité, l'avenir des finances publiques et la dette, la peur de l'étranger du sud, le Hans Trapp et toi.

J'ai donc lancé en octobre 2011 mon catalogue de terminologie inusuelle et des impensés < OWS - Occupy the WordS > où je recense mes expressions qui me placent en Page 1 de Google, au pire en Page 2, surtout pour démontrer la misère de l'infocratie. En effet il n'y a pas de raison que, pour des expressions capitales ayant une imprécation et une répercussion collectives qui mettent en jeu le destin de tout un chacun, mon site soit en Page 1 de Google à la place des responsables politiques, syndicaux ou des influenceurs intellectuels, littéraires ou journalistiques. Je suis "rien". Juste un PC et une connexion internet. Mais il y a parfois des surprises et l'une de mes expressions disparait totalement des 2 ou 3 premières pages de Google (après la page n°4 plus personne ne regarde), pour y revenir quelques semaines ou quelques mois plus tard ou pour être perdues à jamais. Par exemple pour mon expression "extrême resserrement à droite" ce secteur linguistique est en tension depuis la mi-janvier 2022. Pour cette expression non seulement mon site trônait en page 1 de Google, mais en plus toutes les entrées affichées par Google n'avaient pas grand chose ou rien du tout à voir avec la société française qui se resserre extrêmement à droite, mais plutôt avec de la chirurgie ou de l'anatomie pulmonaire. Il me fait donc plaisir de voir que l'infocratie met en tension ce secteur linguistique du "extrême resserrement à droite" en traitant l'extrêmedroitisation de la société française avec cette hystérie buzzière des P&L2022 qui n'a rien à voir avec un débat politique de Citoyens, bien sûr à la lecture et à l'entendement des médias qui prétendent s'en référer en infiltrant au doigt levé des chapelets de suppositoires à l'aide de sondages. Est-ce un bon signe, est-ce un genre de dernier soubresaut des consciences dans notre pays ou bien est-ce encore l'inverse en décalque de ce qui est visé par le secteur linguistique de la "Fenêtre d'Overton"? D'ailleurs pour celle-ci, cette Fenêtre du Discours, je me croyais original en appliquant ce secteur linguistique à ma propre réflexion que je mène en ligne depuis le 06 VI 06 sur l'installation en France du fascisme élégant, ou depuis ma réflexion sur mon Voyage au Trou du langage que je mène personnellement sur un autre support depuis le 14 juillet 1990 à partir de 14h30. Et en faisant la recherche sur Google pour ce secteur linguistique "Fenêtre d'Overton", je m'aperçois qu'il est carrément affiché tel quel en titres et sans interruption, comme une Annonciation, sur les 3 à 4 premières pages pour toujours traiter le cas de ce fasciste relooké Zemmour qui supplante maintenant le parti fasciste, canal historique. Je ne me fais pas d'illusion, ce n'est donc pas parce que ce secteur linguistique de la "Fenêtre d'Overton" est affiché tel quel au sujet de ce fasciste rebranded sur toutes les premières pages de Google, que le parlêtre de notre société française s'organise autour d'un exercice de mise en garde contre celle-ci, d'une réponse raisonnée et péjorative contre celle-ci, d'une auto-défense humaniste de dernier recours. La subite et omnipotente compliance de cette séquence linguistique "Fenêtre d'Overton" n'est pas un AstraGernica.

Ce qui est intéressant, est qu'en cette période du Covid qui impose depuis deux ans à tous misères personnelles et détresse collective, la société française joue à se raconter comme étant prête à prendre les rênes en main et à commettre par sa décision et par son action le passage au fracas humain avec en cadeau en sautant par-dessus l’État de Droit avec un collage qui veut s'appeler programme.

 

 

 

 

 

 

Valérie Pécresse, candidate LR - Les Républicains, associe joyeusement et sans contrainte le prédicat "républicain" de LR avec exclusion humaine par intervention de la violence (Kärcher), exclusion religieuse dans notre État laïc, et elle affirme que des documents officiels pour la nationalité sont des faux en écriture, de faux-papiers. Pécresse, de très très loin en tête absolue des parrainages, reprend des deux partis fascistes Kärcher, Français de papierzone de non-France, grand remplacement, France des cathédrales. Elle incorpore aussi l'extrême resserrement à droite qui marche depuis 2017 avec 11 scrutins. La nasse sur la démocratie se resserre. Ses propos anti-républicains qui répudient l’État de Droit s’incorporent dans le parler des responsables politiques et des médias qui buzzent avec 24h/24 depuis plus d'un an. Ce parlêtre franco-français 2022 ouvre tout grand la "Fenêtre d'Overton", cette Fenêtre du Discours qui rend acceptable dans l'opinion publique l'ensemble des idées, opinions ou pratiques peu importe leur degré de nocivité. Se dire "ouf, EZ et MLP s'entrebouffent" est une illusion politique et une manipulation collective pour raconter que Pécresse est tellement plus gentille et qu'elle doit bouler Macron.

Et à côté de Pécresse, Macron jouera à l'agneau responsable aux grands horizons moins le Mali. Et comme il vient de scander il y a deux semaines au Parlement Européen de Strasbourg les valeurs de l’État de Droit, tout baigne. En 2022 l'acceptabilité du fascisme élégant, élégant car sans uniforme et sans milice, est tel que l'extrême resserrement à droite se passe maintenant des deux partis fascistes, canal historique ou relooké, pour faire un fascisme just-in-time à la française avec et après les effacements progressifs de l’État de Droit commis sous le quinquennat Macron, tous blâmés par toutes les grandes Organisations internationales, de l'Europe et de l'EU. Ce n'est pas le fasciste new look qui a ouvert en grand la fenêtre d'Overton, mais Macron le président en post actuellement >>> "Et voilà le Messie botté européen - L'Extrême Centre et son anti-démocratie néolibérale". Extrêmement rares sont ceux qui affichent cette conscientisation de ce secteur linguistique de l'extrême resserrement à droite en associant les mots Macron et extrême droite, tellement il parvient à faire oublier ses LBD et toutes ses Lois d'Exception qu'il fait rentrer dans le Droit Commun avec l'allégorie jouvencelle et si élyséenne.

Le président Macron est tout autant un des préposés en chef à l’ouverture systémique de la Fenêtre d’Overton, et tout au long de son quinquennat il avait contourné par appartements l’État de Droit à l’intérieur de notre pays, pour la Françafrique au Mali, et en Europe, même si après l'explosion à Beyrouth au Liban il était allé dire à la population qu'il reviendra dans 6 mois pour "voir si l’État de Droit est rétabli". Le 21 juillet 2020 je vous avais écrit dans mon article >>> Plan de Relance, la Nuit des Petits Couteaux: l'Europe catallactique enterre l'État de Droit / Unanimité en faveur des régimes fascistes de Hongrie et de Pologne que lui et ses homologues européens du Conseil Européen avaient officiellement adoubé les régimes fascistes du PIS de Pologne ou de Viktor Orbán de Hongrie pour accorder la victoire à l’Europe catallactique. Macron et ce qui reste de l'Europe démocratique s'étaient agenouillés devant ces fascistes qui sans vaciller avaient menacé violemment de partir "en claquant la porte si le plan de relance européen devait être lié à la Clause de Conditionnalité et du respect de l'État de Droit et si la Procédure selon l'Article 7 en cours contre la Hongrie et contre la Pologne était maintenue". Une double procédure contre ces pays fascistes de la Hongrie et de la Pologne est pendante devant la CJUE - Cour de Justice de l'Union Européenne et devant la CEDH - Cour Européenne des Droits de l'Homme depuis plus de 10 ans, et personne ni Macron, qui était venu scander l’État de Droit en décembre 2021 devant le Parlement Européen de Strasbourg, ne s’était attaché à l’accélérer ni à la faire aboutir. Car faire aboutir la procédure pour imposer le respect de la Charte Européenne des Droits fondamentaux et Sociaux est aux yeux de nos gouvernants overtoniens, le déni du business-plan de l’EU, celui de la libre circulation des biens, des capitaux, des personnes, de tout et de plus encore, et le déni de ladite concurrence-libre-et-non faussée, "what ever it takes - quoi-qu’il-en-coûte".

Depuis 10 ans la Hongrie et la Pologne installent avec assiduité un fascisme de dictature, un fascisme qui, à la différence de la Biélorussie, n'a plus besoin de colonels, d'armes, de Führer, de brassards, de défilés aux flambeaux de milice dans les rues, de système d'informateurs, d'internement et de mise à l'ombre à l'image de la Stasi, de la Securitate, du KGB. Dès 1990, à la vue de la Réunification allemande, j'avais compris que nous avions entamé le chemin qui mène tout droit du communisme au fascisme et que j'appelle en ligne depuis le 06 VI 06 le fascisme élégant, car il s'installe sans avoir à organiser un management des camps de concentration. J'avais dédié une série de mes peintures à l'huile à la Chute du Mur de Berlin dès... 1986 et 1987, alors qu'il n'était tombé qu'en 1989. Dans ce post vous trouverez quelques uns de mes tableaux prémonitoires.

Dès le 21 juillet 2020, à l'issue de ces 4 jours et 4 nuits de négociations à Bruxelles, gouvernements et médias de la Hongrie et de la Pologne avaient savouré et scandé textuellement dans tous les médias de leurs pays et les médias internationaux leur "victoire contre le reste de l'Europe". Textuellement. Ces pays sont encore plus malins que la GB et réalisent à leur manière un Brexit permanent sans sortir de l'Europe tout en en profitant en entier. Ils avaient même réussi à décrocher 3 milliards d'€ de plus juste avant la signature de cet accord du 21 juillet 2020. Et, à peine 6 jours après, dès le 27 juillet 2020 le gouvernement de Pologne annonce qu'il va dénoncer la Convention d'Istanbul, un Traité européen adopté en 2011, qui vise à mieux protéger les femmes de la violence des hommes et des employeurs. Et dès le 22 juillet 2020 le dictateur hongrois Viktor Orbán en a profité pour pour limoger Szabolcs Dull et László Bodolai, le rédacteur en chef du Magyar Fejlődésért Alapítvány (Fondation Hongroise pour le Progrès) et le propriétaire du dernier site indépendant d'information Index.hu. Depuis ce 22 juillet 2020 le pluralisme médiatique de Hongrie a été totalement maté. De crainte d'être emprisonnés, 70 membres de la rédaction de Index avaient ensuite démissionné. Le 22 juillet 2020 la Liberté de la presse est morte, en Hongrie il n'y a plus que les médias officiels du régime fasciste dirigés par Viktor Orbán et... subventionnés par les aides de l'Union Européenne. L'Europe Unie est un palais qui n’a que des Fenêtres d’Overton, toutes grandes ouvertes, et elle viole elle-même directement de manière permanente depuis 2010 sa propre Charte Européenne des Droits Fondamentaux sur laquelle elle s'est fondée, et elle pousse elle-même directement à la violer: les 476 médias officiels de Hongrie martèlent leur propagande anti-européenne depuis 2010, année où Viktor Orbán a pris le pouvoir. La lâcheté du président français, Macron, la lâcheté européenne, celle du Conseil Européen, celle de la Commission Européenne et celle des électeurs inscrits de notre pays me tuent. Pas vous? Gardez-vous bien de placer dans votre portefeuille des mépris la Pologne et la Hongrie comme "une petite bulle fasciste" qui pique un peu, juste pour vous faire un peu peur à quelque part. Ces mêmes fascistes de Hongrie et de Pologne se sont rendus en décembre 2022 en Espagne à l'appel du parti fasciste espagnol Vox pour rencontrer tous leurs homologues fascistes des 27, dont la candidate française aux Présidentielles 2022. Rappelons-nous que Manuel Valls, tout autant un pervers overtonien et qui avait pratiqué pour 4 années une émigration de plaisance en Espagne après 2016 et son désamour pour la France, avait coalisé officiellement avec Vox pour tenter d'être élu à la mairie de Barcelone. Non-élu, il est revenu en France au râtelier pour continuer à élargir sa Fenêtre du Discours qu'il avait déjà ouverte en grand comme 1er ministre sous Hollande, du PS tout comme lui.

J'actualiserai ci-dessous jusqu'à la date limite du 4 mars 2022 le tableau publié 2 fois par semaine par le Conseil Constitutionnel. C'est le président Hollande, PS, qui a instauré en 2016 la publication des parrainages avant la date de clôture, ce qui rend les élus, à qui incombe cette tâche conférée par la Constitution, dépendants de lobbies, de pressions extérieures voire de chantages. En d'autres termes le vote des électeurs se fait à bulletin secret, mais l'essorage de la liste des candidats à la Présidentielle se fait par adoubement ou lynchage public par ces parrains qui sont un genre de grands-électeurs.

En observant la liste des parrainages, nous voyons de très fortes disparités, et nous voyons que des candidats sans aura, effectivement "insignifiants" ou sans support d'appareil politique sont en tête, alors qu'un autre qui avait par exemple obtenu 20% et 7 millions de voix exprimées en 2017 est à la ramasse. Dans cette logique nous voyons que le Patient Zéro a déjà fait les élections avec la mitraillette des sondages et grâce à l'intraveineuse de diffusion Bolloré-Lagardère, et que l'alternative au vécu actuel issu de ce violent quinquennat Macron n'aura pas lieu à partir des élections Présidentielles 2022. Il n'y aura pas de VIème République. J'irai de toute façon voter comme depuis... 51 ans, et blanc ou nul si je le juge nécessaire. Même si ces votes ne sont pas pris en compte, leur nombre est publié et reste un indicateur gravé dans le marbre. Il restera les Législatives qui apporteront une majorité dans laquelle le Président est obligé, selon la Constitution, de choisir un 1er Ministre... dans cet extrême resserrement à droite. Revenez souvent cliquer sur l'image de Index, juste pour voir.

La "Liberté" de se balader sans Schnoufelroutsch FFP2 est une conscience politique gravement incomplète. Il n'y avait personne à la Manifestation du 12 juin 2021 pour les Libertés démocratiques, l’État de Droit, la Défense des Droits fondamentaux et Sociaux et contre le 49-3 et les Ordonnances pour toutes les lois capitales de ce quinquennat Macron.

 

 


Dans les marches et convois pour la liberté contre le pass sanitaire et le vaccin, de nombreux manifestants font aussi exploser la Fenêtre d'Overton en détournant des drapeaux français avec la Croix de Lorraine ou en ayant des calicots montrant un masque FFP2 et le slogan "I can't breathe", que criait George Floyd quand il était entrain de mourir sous le genou d'un policier. Ne parlons pas du secteur linguistique "apartheid" et des étoiles jaunes détournés par ces crétins souvent extrêmement resserrés à droite. En Allemagne on voit le drapeau allemand avec dessus "Wir sind das Volk", le Nous sommes le peuple, des manifestants de la RDA qui ont fait chuter le Mur de Berlin en 1989.

Alors? Misanthrope, dysanthrope, humaniste
ou simplement fasciste?

 

 

Pour consolider le vote par sédation, le CSA et l'Hadopi ont publié le 18 février les temps de paroles des candidats et du zombie-non-encore-candidat.
J'ai effacé les photos d'identité et les noms, mais tout le monde voit en transparence l'ordre des impacts choisis par Bolloré-Lagardère.

La liste est régulièrement mise à jour dans le quotidien Le Monde. Vous cliquerez sur la photo.

 

 

 

(Photo n°1 Webcam de nuit aux Îles Lofoten,
Photos suivantes Webcam sous la pleine lune et dans la brume quelques jours avant la fin de la nuit polaire à Pelkoyenniemi, Laponie Finlande)

 

2 commentaires

12. février 2022

Les Convois de la Liberté sur Paris et Bruxelles du 12 et 13 février 2022 - Extrême resserrement à droite en 11 élections depuis 2017

-   Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox     -    Finalisation du 13 février 2022 à 16:12

màj du 28 juin 2022: La XVIème Législature de la Vème République du Parlement a été ouverte le 28 VI 2022 comme il se doit par le doyen des députés. Celui-ci, un député extrême-droite RN, n'a pas hésité à exprimer dans son allocution sa nostalgie pour l'Algérie française et ensuite pour... l'OAS. La France glisse avec délice dans son passé colonialiste de ses crimes contre l'Humanité et dans son déni de sa Guerre en Algérie et de sa tentative de coup d’État des 4 généraux de 1961, etc. Dans notre pays, le fascisme just-in-time à la française a été élevé au rang des notabilités en ce mois de juin 2022, ce qui n'est pas étonnant, la France n'ayant jamais fait son devoir de mémoire, ses Devoirs de Mémoire. Au Parlement, des présidents, vice-présidents, questeurs RN sont élus avec des voix des partis de Macron et de droite qui méprisent maintenant en plus le Cordon Sanitaire du Front Républicain du Barrage contre les fascistes, racistes et xénophobes. En France, la Fenêtre d'Overton s'ouvre de plus en plus, avec la condescendance de Macron et de ses portes-monnaie. Si vous cherchez sur Google "extrême resserrement à droite" mon site est depuis des années en ligne 1 page 1 sur 1.040.000 résultats.

Selon la presse les revendications des manifestants sont hétérogènes. Pour ma part je retiens aujourd'hui celles-ci des Dernières Nouvelles d'Alsace sous lesquelles j'ai répondu sous mon avatar avec ce que je ne cesse d'écrire sur mon site depuis le 06 VI 06.

Pour la Lutte contre le Dumping Humain >>>
- La Dignité de Citoyen se retrouve avec les urnes
- La Dignité du Travailleur se retrouve avec l'action syndicale en entreprise.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

...

Lire la suite...

Dans deux mois est lancé le passage à la VIème République avec création de l'Assemblée Constituante. Il suffit d'aller voter.

------------------

Quelles Libertés? Il n'y avait personne à la Manifestation du 12 juin 2021 pour les Libertés démocratiques, l’État de Droit, la Défense des Droits fondamentaux et Sociaux et contre le 49-3 et les Ordonnances pour TOUTES les lois capitales du quinquennat Macron. Sur l'affiche du parti fasciste, canal historique, est aussi écrit en grand "Liberté, libertés chéries" pour les élections. 57 à 68% des électeurs inscrits n'ont pas fait usage de leur Liberté démocratique 11 fois en 2017, le 26 mai 2019, en 2020 et en 2021. Ils revendiquent aussi le Référendum d'Initiative Populaire, un "conseil de transition vers une nouvelle démocratie", une "assemblée constituante". Bien, juste en votant nous avons dans 2 mois le RIC, l'Assemblée Constituante pour la VIème République à partir de 2024. Lutter contre le Dumping Humain: la Dignité de Citoyen se trouve avec les urnes, la Dignité du Travailleur se trouve avec l'action syndicale en entreprise.

Déroger à l’État de Droit à la française: l'extrême resserrement à droite est voulu par 57 à 68% d’abstentions en 11 élections de 2017 à 2021 et par 17% d’électeurs inscrits qui ont monopolisé le pouvoir sur le président actuel aux P&L2017. Pécresse reprend du parti fasciste, canal historique, Kärcher, grand remplacement, Français de papier. Barnier, Commissaire Européen 2010-21 reprend Kärcher et soutient que "pour les questions sécuritaires la France doit déroger à la primauté du droit européen". L'opt-out de Barnier est le nouveau consensus français avec "la construction de murs aux frontières européennes".

Déroger à l’État de Droit à la française: Macron a infligé depuis 2017 avec ses LBD les BLÂMES contre la France par l'ONU, le Haut-Commissariat de l'ONU aux Droits de l'Homme, le Parlement Européen, le Conseil de l'Europe, la CEDH - Cour Européenne des Droits de l'Homme, la DROI - sous-commission européenne des Droits de l'Homme.

--------------

Ce cache-cache entre ces convois et la gouvernance actuelle est une convenance franco-française qui se nourrit d'elle-même depuis 5 ans, mais dont le seul gagnant est le pouvoir avec ses actionnaires. Souvenons-nous qu'aux P&L2017 Macron n'avait obtenu qu'une majorité de 17% des électeurs inscrits. Et qu'avec ces 17% il s'est senti légitimé pour imposer le Dumping Humain à tous les niveaux en dessous de lui. L'extrême resserrement à droite de notre pays est une marche au pas cadencé en 11 élections en 2017, le 26 mais 2019, en 2020 et en 2021. Quid pour les P&L2022?

-----------------------------

Les électeurs inscrits sont seuls responsables et non pas Macron. Il fait depuis 2017 ce pourquoi il est élu avec sa majorité éponyme du Parlement. Son programme pour les P&L2017 était entièrement publié avec sa vision politique quand il était ministre par exemple avec sa casse du Code du Travail et ses Loi Travail Macron-1 et Loi Travail Macron-2.

Pour 57 à 68% des électeurs inscrits c'était plus agréable de ne pas faire usage de leur Liberté démocratique 11 fois en 2017, le 26 mai 2019, en 2020 et en 2021.

Aux P&L2017 Macron n'avait obtenu qu'une majorité de 17% des électeurs inscrits qui l’ont légitimé pour imposer son Dumping Humain à tous les niveaux en dessous de lui. L'extrême resserrement à droite de notre pays est sa ligne de conduite depuis 11 élections en 2017, le 26 mai 2019, en 2020 et en 2021. Quid pour les P&L2022?

Alors? Misanthrope, dysanthrope, humaniste ou simplement fasciste?

Dans les marches et convois pour la liberté contre le pass sanitaire et le vaccin, de nombreux manifestants font aussi exploser la Fenêtre d'Overton en détournant des drapeaux français avec la Croix de Lorraine ou en ayant des calicots montrant un masque FFP2 et le slogan "I can't breathe", que criait George Floyd quand il était entrain de mourir sous le genou d'un policier. Ne parlons pas du secteur linguistique "apartheid" et des étoiles jaunes détournés par ces crétins souvent extrêmement resserrés à droite. En Allemagne on voit le drapeau allemand avec dessus "Wir sind das Volk", le Nous sommes le peuple, des manifestants de la RDA qui ont fait chuter le Mur de Berlin en 1989.

 

aucun commentaire

6. juin 2021

15ème ANNIVERSAIRE de mon site "Rénovez Maintenant 67, journal d'un Cimbre" mis online le 06 VI 06

- Ce post contient 14 liens documentaires  -   Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox     -    Finalisation du 17 juin 2021 à 20:46

Rappel: notre devoir d'expression   ➳   Réviser la taxonomie du fascisme.
Mon site lancé le 06 VI 06 a 675 analyses postées. Il a commencé avec des libelles de débutant
contaminées par la fièvre du poulet H1N1 de 2006-09 et il est arrivé au nouveau bornage politique exécuté en forme de réponse au Covid-19. 

 

Il n'a ni like ni donate, ne doit rien à personne, n'attend rien de personne, il écrit ce qu'il veut sans s'ajourer à des codes. Le rédacteur n'est rien que lui, que quelque part, sans domiciliation sociale ni encartement. Il ne se profile jamais selon un public à flatter, n'en tire aucun avantage. Il lit une trentaine de quotidiens français, belges francophones, suisses romans et germanophones, allemands, suédois, anglais britanniques et américains et le Helsinki Times. Il ne lit jamais de livre (sauf une fois). Il va à la source de l'information dans les organes nationaux ou internationaux ou les ONG. Les seuls livres qu'il lit sont des romans en suédois de Suède ou de Finlande suédophone qui le déplacent dans un autre monde près du Cercle Polaire. Ainsi, sa pensée est "libre".

Pour beaucoup d'items, le site est en page 1... ligne 1 de Google          <   OWS - Occupy the WordS   >
Cette année, avec le confinement, il est parti pour atteindre 1,6 million de lecteurs. Ce qu'ils cherchent et ce qu'ils y trouvent, le rédacteur l'ignore;
il ne cherche pas à le savoir, car son message en bas de chaque billet, selon lequel il n'alimente ni blog ni forum, est excellemment bien respecté.

Le site a été lancé par dépit face à la carence infocratique, mais depuis 2 ou 3 ans vous trouvez sur YouTube de la très bonne information politique de fond totalement indépendante de la finance et de la financiarisation du tout et du n'importe quoi. Et maintenant que Joe Biden donne à nos néolibéraux forcenés de l'Union Européenne le droit de repenser la globalisation du Consensus de Washington... le site commence à devenir un peu fade... et tout le monde commence à raconter, comme après le 8 mai 1945, qu'ils ont tous été des résistants de la 1ère heure et "qu'ils l'avaient toujours dit". De plus, tous ces subitement illuminés continuent à ramasser les dividendes de la renommée et du confort dans leur nouvelle immunité de groupe
en faisant le tapage avec les signes convictionnels de leur syndrome du vacciné.

Mon cadeau d'anniversaire      le G7 Finance s’est engagé le 5 juin 2021 sur un taux mondial pour l’impôt sur les sociétés "d’au moins 15%", ...et ce n'est pas la Gauche qui me l'a offert.
Le G7 envoie ainsi une impulsion importante pour la réunion du G20 qui se tiendra en juillet à Venise, où un accord plus concret et détaillé est à attendre.
Les prédateurs fiscaux comme l'Irlande, le Luxembourg, les Pays-Bas, l’Écosse devront se payer leur confort économique eux-mêmes.

Ce que le G7 Finance a initié ce samedi 5 juin 2021 est aussi le début de... la Renégociation des Traités Européens, de la libre circulation des capitaux avec la concurrence déloyale intra-européenne de l'EU et surtout, au démontage de l'optimisation fiscale devra suivre le démontage de l'optimisation sociale par l'élimination du Code du Travail et l'exploitation des Travailleurs Détachés.
Depuis
le 14 juillet 1990 à 14h30 j'attends que le Mur de Berlin tombe aussi à l'ouest. Depuis le 5 juin 2021 nous y sommes, et ce n'est pas la gauche qui l'a fait chuter.
"Nous voilà, même si tu ne le veux pas, nous on est là"... mais tu ne pourras pas lancer tes LBD contre tous les Joe Biden qui te remettront à ta place.
Alors, pour ce nouveau combat fiscaliste, êtes-vous misanthrope, dysanthrope, humaniste ou toujours tout simplement fasciste?
Ah oui, c'est vrai, en mai 2022, bonnet noir ou noir bonnet, le parl'être franco-français dans son ultime démence.
Pour vérifier que la démocratie est giflée de manière systémique, voir mon analyse précédente.
C'est drôle, depuis la gifle sur Macron, le monde s'indigne sur notre "démocratie menacée".
11 morts, 7 mains arrachées et 32 yeux éclatés n'ont pas dérangé le pays,
ni les fascistes Viktor Orbán de Hongrie et de la Pologne du PiS,
ni le Dumping Humain imposé par Macron et ses boys.
L'indignation, c'est tellement présentiel,
le sommet de l'élégance française,
la nasse sur la démocratie.

Dans notre démocratie giflée à mort par Macron,
la Lutte des Classes se fait sans nous et par-dessus nos têtes.
Le 1er Conseil des Ministres extraordinaire qui avait été dédié au Coronavirus,
est celui qui a décidé d'utiliser le 49-3 pour faire passer sans vote et contre le Parlement et le Sénat
la question de la réforme des retraites. Macron adore donner des gifles quand ça ne va pas dans le sens de BlackRock.

un commentaire

21. mai 2021

Appel au 12 juin 2021 ➳ Pour les Libertés, l’État de Droit ➳ Contre les idées d’extrême-droite et du fascisme just-in-time du gouvernement Macron

- Ce post contient 29 liens documentaires   - Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox  - Finalisation du 29 mai 2021 à 08:54

Depuis la Chute paradigmatique du Mur de Berlin je fais un Voyage au Trou du Langage. Les slogans victorieux de ladite "victoire sur le communisme" me montraient immédiatement que du "communisme" nous irions directement au fascisme. L'ouest était heureux de se faire croire que son système avait gagné; ce parl'être partagé par toute l'hémisphère riche puait et tous se tapaient sur les cuisses comme des vainqueurs qui avaient perdu l'odorat. Dès 1986-87, alors que plus de 3 ans avant personne n'en rêvait même pas, j'en avais eu la Prémonition et j'avais peint la Chute du Mur de Berlin avec une série de d'huiles   ➳   montrant d'une manière binaire la noire mutation de notre société allant du communisme au fascisme. Je sentais très clairement que la Lutte des Classes allait se faire sans nous et par dessus nos têtes jusqu'à nous jeter dans le Dumping Humain. Depuis le 06 VI 06 en ligne sur mon site RzM67, et même depuis le 14 juillet 1990 à 14h30, je décris le glissement de la société française vers le fascisme élégant institutionnalisé comme nouvelle normalité avec extensions progressives de gages, de prévoyances et de garanties qui lui sont dédiés. Et c'est super, il n'y a ni sniper, ni armes, ni colonels dans les rues, ni camps, ni prime au cadavre. Que du bon vivre. On est entre soi et bonnes gens. Contre ce fascisme élégant il n'y a pas de geste barrière, les français n'ont inventé ni geste barrière, ni vaccin. Dans 10 mois, en mai 2022, cet Œuf du Serpent arrivera à terme, et Macron fait systématiquement depuis 2014 exploser tous les derniers verrous en installant son séparatisme qu'il n'hésite pas de temps en temps, surtout des samedis, à armer de LBD. Démocratie, opposition politique et contestation ont été éliminés par Macron, dans la rue et au Parlement avec le 49-3 et les Ordonnances, mais aussi parce que depuis 9 scrutins la société française lui offre son extrême resserrement à droite. Malheureusement, la contestation des Gilets Jaunes snobe les urnes à reprendre le pouvoir; si ce n'est pas vrai, ça se saurait. A moins qu'ils s'expriment autrement dans leurs votes? Pourtant l'alternative politique, démocratique, parlementaire, de Gauche et verte, et issue de la base et de très nombreuses Conventions programmatiques ouvertes à tous, existe depuis 2016 / Joignez vous à la Marche des Libertés qui avait été annoncée en 1er par LFI et JLM après le premier appel au putsch des généraux du 21 avril 2021 en réplique aux généraux sortis des casernes le 21 avril 1961 avec troupes et chars dans les rues d'Alger pour faire un putsch militaire. Vous avez compris que pour moi La Marche Pour LES Libertés est bien plus large à comprendre, et j'aimerais espérer que déjà tous les Gilets Jaunes soient parmi les manifestants à côté des syndicats, de la vraie Gauche et des vrais démocrates.

J'y serai avec ma casquette FO, et là au moins je ne serai pas, comme à deux samedis en décembre 2018, extrait des manifestations de manière musclée par des Gilets Jaunes.

-----------------------

Pour vous exposer ce qu'est le fascisme élégant, le fascisme moderne, je vous invite d'abord à lire cinq de mes analyses >>>

  1. Budget de l'Union Européenne: l'Europe déconfine dans la joie le fascisme just-in-time de Viktor Orbán de Hongrie et de la Pologne du PiS - Échec et mat pour la démocratie
  2. die Tageszeitung du 01/03/2021 >>> "De Sarkozy à Macron: le président français a des pouvoirs comme un dictateur" / ( De 2017 à 2022 les électeurs inscrits le lui accordent bien )
  3. "Plan de Relance", la Nuit des Petits Couteaux: l'Europe catallactique enterre l'État de Droit / Unanimité en faveur des régimes fascistes de Hongrie et de Pologne
  4. Appel au putsch du 21 avril 2021 par 21 généraux, 1500 militaires et 1 ancien ministre et député ➳ l'habituel fascisme just-in-time à la française de Maurras à Pétain jusqu'en 2022
  5. "illibéral", "démocratie illibérale"... de Hayek à Zakaria en passant par Jean-Claude Juncker, Ursula von der Leyen, Christine Lagarde, Sylvie Goulard, Sarkozy, Hollande, Macron, Viktor Orbán

La douce accession au fascisme moderne ne se circonscrit pas au parti d'extrême droite, ce serait bien trop facile et lâche de se définir une cible configurée prête à l'emploi.
La douce accession au fascisme élégant relève d'un contrat social très franco-français qui réunit la majorité de nos électeurs inscrits et des habitants de notre pays.
Alors? Misanthrope, dysanthrope, humaniste ou simplement fasciste? Vos pieds penchent de quel côté?

Lire la suite...

Le 19 mai 2021, le Ministre de l'Intérieur, Darmanin, expert des LBD après Castaner, s'est rendu physiquement à la manifestation des policiers devant le Parlement pour les soutenir. Darmanin viole la Séparation des Trois Pouvoirs, de l'Exécutif et du Judiciaire. Darmanin piétine l'État de Droit en s'associant aux policiers qui manifestent contre le Ministre de la Justice Dupond-Moretti. C'est le chaos au gouvernement Macron. Ce chaos organisé d'État est destiné à entretenir confusion, scénario d'insécurité et multiplication des Lois Sécurité et Séparatisme. Darmanin étouffe aussi depuis 2020 toutes les enquêtes sur les répressions des manifestations avec les LBD et n'a strictement fait aucun commentaire ni communiqué sur les multiples blâmes adressés à la France par tous les grands Organismes Internationaux. Le fascisme just-in-time à la française ne recule devant rien. C'est ceci ce que j'appelle le fascisme élégant à la française, l'élimination, la mise en discrédit, de toute opposition politique. Alors? Fier d'être français? De quelle manière? Misanthrope, dysanthrope, humaniste ou simplement fasciste?     màj du 26 mai 2021: la candidate aux prochaines élections régionales, Audrey Pulvar, a dit "cette manifestation est glaçante" en critiquant en des termes très polis la venue officielle de Darmanin, Ministre de l'Intérieur, à cette manifestation des policiers en uniforme devant le Parlement. Darmanin continue à violer ses statuts, qui lui sont conférés par la Constitution dans le cadre de l’État de Droit, en portant plainte contre Audrey Pulvar. C'est quand notre tour? Darmanin sort depuis longtemps de son déguisement de sarkozyste forcené, les médias l'y encouragent, et les électeurs inscrits en sont majoritairement flattés, ça va dans leur sens inné de la non-démocratie illibérale fascistoïde franco-française. Macron ne rappelle pas à l'ordre son Ministre de l'Intérieur Darmanin. C'est ce que j'appelle le fascisme élégant qu'il continue à propager.

Je rappelle souvent que la France avait encore dégringolé l'année dernière dans le classement des pays démocratiques publié par le OHCHR - Haut Commissariat de l'ONU aux Droits de l'Homme, et que ces 3 dernières années la France avait été solennellement blâmée par le OHCHR, par l'ONU, le Conseil de l'Europe, la Commission Européenne, le Parlement Européen et par la Cour Européenne des Droits de l'Homme pour sa gestion violente et armée de LBD contre les manifestations des Gilets Jaunes et contre les opposants à la réforme Macron-BlackRock des retraites que Macron avait fait passer avec le 49-3 contre le Parlement. Aviez-vous entendu parler de cet abonnement français aux blâmes décernés par tous les grands organismes internationaux de la planète? Ni le président Macron, ni ses ministres n'en ont jamais parlé. Ni les médias. La violation des Droits de l'Homme entre dans le droit commun de l’État macronien et est la "matrice intellectuelle" de son "civilisationnel". Nous savons que Macron et d'autres candidats au naufrage de notre pays dans les Présidentielles de 2022 ont dans leur projet de faire sortir notre pays de la Convention Européenne des Droits de l'Homme et de la Cour Européenne des Droits de l'Homme. Tout glisse dans la modernité et l'élégance du fascisme français qui a dépassé depuis très longtemps l'accoutumance au non-droit et au non-État de Droit.

Alors? Misanthrope, dysanthrope, humaniste ou simplement fasciste? Vos pieds penchent de quel côté?
La douce accession au fascisme élégant relève d'un contrat social très franco-français qui réunit la majorité de nos électeurs inscrits et des habitants de notre pays.
La douce accession au fascisme moderne ne se circonscrit pas au parti d'extrême droite, ce serait bien trop facile et lâche de se définir une cible configurée prête à l'emploi.

------------------------------------------

Voici Communiqué de LFI pour l'Appel au 12 juin
à la Marche des Libertés et contre les idées de l'extrême droite >>>

Suite à l’appel paru dans Libération pour les libertés et contre les idées d’extrême droite, des syndicats, associations, collectifs, revues, partis politiques, responsables politiques et des personnalités du monde artistique et intellectuel appellent à une journée nationale de manifestations le 12 juin.

Depuis maintenant plusieurs mois nous constatons un climat politique et social alarmant. S’allier avec l’extrême droite ou reprendre ses idées ne constituent plus un interdit. Les propos et actes racistes et sexistes au travail et dans la vie se propagent. Les attaques contre les libertés et les droits sociaux s’accentuent gravement. Dans ce contexte politique, économique, social et sanitaire les injustices explosent et génèrent une forte misère sociale.

Plusieurs lois liberticides organisent une société autoritaire de surveillance et de contrôle qui empêcheraient d’informer sur des violences policières, déjà trop importantes. De plus, si certaines de ces lois stigmatisent une partie de la population en raison de sa religion, d’autres en ciblent en raison de leur activité militante. 

Comme les signataires de l’appel pour les libertés et contre les idées mortifères de l’extrême droite (https://www.appelpourleslibertes.com), nous ressentons toutes et tous l’urgence de construire une réponse forte et unitaire qui dessine l’alliance des libertés, du travail et d’un avenir durable. 

Face à ce climat de haine, raciste et attentatoire aux libertés individuelles et collectives, nous avons décidé collectivement d’organiser le samedi 12 juin une première grande journée nationale de manifestation et de mobilisations qui se déclinera localement.

Cette journée fait partie des initiatives unitaires qui se multiplient. D’ores et déjà, nos organisations syndicales, politiques, associations, collectifs, signataires de l’appel, ont décidé de co-construire ce combat dans la durée.

Les premiers signataires :

Syndicats : CGT, FSU, Union syndicale Solidaires, Syndicat des Avocats De France, Syndicat de la Magistrature, UNEF (Union nationale des Étudiants de France), UNL (Union nationale des Lycéens), Fidl, MNL (Mouvement national Lycéen), FSE (Fédération Syndicale Etudiante, l’Alternative, Confédération Paysanne, USP (Union Syndicale de la Psychiatrie).

Associations et collectifs : Attac, LDH, FCPE, Fondation Copernic, Oxfam, Alternatiba, Amis de la terre, Résilience commune, DAL, CNL (Confédération nationale du Logement), Emancipation collective, Rencontre des justices, Coexister, MRAP, CRAN, SOS Racisme, comité justice pour ibo QNQF (Quartiers nord, Quartiers forts Marseille) , observatoire contre l’extrême droite, Mrap, association ViSA, Femmes égalité, Collectif National pour les Droits des Femmes, Collectif féministe Les Rosies, Les effronté.e.s, JOC (Jeunesse Ouvrière Chrétienne) , AFPS,  Conseil démocratique Kurde France, FTCR, CRLDHT, UTAC, France Amérique Latine, 

Médias : Regards, L’Humanité, Politis, Contretemps, Le Media ; 

Organisations politiques : ENSEMBLE !, Génération.s, La France Insoumise, GDS, Nouveaux Démocrates, NPA, Parti de Gauche, Place Publique, les jeunes écologistes, MJCF (Mouvement des Jeunes Communistes), UEC, PEPS, Jeunes Génération.s, Rassemblement Communiste, UCL (Union Communiste Libertaire)

..

Depuis maintenant plusieurs mois nous constatons toutes et tous que le climat politique et social en France, comme partout en Europe et dans le monde est de plus en plus imprégné́ par l’extrême droite et ses idées.

Face à ce climat de haine, raciste et attentatoire aux libertés individuelles et collectives, nous appelons à une réaction forte, unitaire et rassembleuse, pour réaffirmer notre combat commun contre l’extrême droite, ses idées, et toutes celles et ceux qui participent à sa propagation.

De Bolsonaro à Trump en passant par Orban et Salvini, nous assistons à une offensive raciste et réactionnaire particulièrement inquiétante pour l’avenir de la planète. En France, cette offensive raciste a pour corollaire la multiplication des politiques sécuritaires, liberticides et anti-sociales.

Braises incandescentes

Ce climat ne doit rien au hasard. Le gouvernement, et ses quatre vigies Darmanin, Vidal, Blanquer et Schiappa, se chargent de l’alimenter depuis des mois. De la loi sécurité́ globale à la loi sur le séparatisme en passant par la chasse à l’islamo-gauchisme et la suppression de l’Observatoire de la laïcité, ce quinquennat accumule les gages à destination de l’extrême droite, en reprenant ses éléments de langage mais aussi certaines de ses propositions.

Quand on souffle sur des braises incandescentes et qu’on passe son temps à attiser les haines, cela a des conséquences concrètes. Cela peut même conduire au pire comme nous l’avons vu récemment avec l’attentat contre la mosquée de Bayonne.

Après l’envahissement du Conseil régional d’Occitanie par l’Action Française, le saccage d’une librairie et l’attaque de la marche lesbienne à Lyon par des identitaires, les polémiques sur le prétendu islamo-gauchisme et le prétexte de groupes de parole entre personnes discriminées pour attaquer l’UNEF ou s’en prendre à Audrey Pulvar, un cap supplémentaire vient d’être franchi.

En moins de 72 heures, un néo-nazi voulant mener un attentat contre la mosquée du Mans a été arrêté, la mosquée de Nantes a été, elle, incendiée, et le centre culturel islamique de Rennes a été recouvert de tags islamophobes.

Un appel de militaires factieux, s’appuyant sur la chasse aux sorcières lancée par des membres du gouvernement, est diffusé par l’hebdo d’extrême droite Valeurs Actuelles et est soutenu par Marine Le Pen sans réaction d’Emmanuel Macron ni que gouvernement ne porte plainte devant la justice.

Amalgames honteux

Nous ne pouvons accepter que celles et ceux qui subissent haine, discrimination, et injustice soient aujourd’hui accusés de racisme et jetés en pâture par l’extrême droite.

Nous n’acceptons plus que la lutte contre les actes terroristes, que nous condamnons fermement, s’accompagne d’amalgames honteux

Nous ne pouvons accepter que nous militantes et militants politiques, syndicaux, associatifs soyons montrés du doigt alors que chaque jour ce gouvernement déroule un tapis rouge à l’extrême droite avec ses Lois réactionnaires et liberticides.

Nous ne pouvons plus accepter les menaces directes qui nous sont maintenant faites.

Nous, militant·e·s politiques, associatifs, syndicalistes et personnalités de la société civile appelons à une grande manifestation au printemps 2021 pour dire non à l’extrême droite, à ses idées qui se propagent jusqu’au gouvernement et défendre nos libertés individuelles et collectives.

Nous nous adressons aux associations, syndicats, collectifs, partis qui partagent le fond de cet appel pour qu’ils se réunissent afin d’en construire les conditions.

Premiers signataires : Arié Alimi, avocat - Ariane Ascaride, actrice – Manon Aubry, députée européenne (co-présidente du groupe GUE/NGL) - Clémentine Autain, députée (LFI) - Esther Benbassa, sénatrice (EELV) – Manu Bompard, député européen (groupe GUE/NGL) - Taha Bouhafs, journaliste (Le Média) - Julia Cagé, economiste - Anthony Caillé, syndicaliste CGT-Police - Emilie Cariou, députée (Nouveaux Démocrates) - Majdi Chaarana, trésorier de l’UNEF - Eric Coquerel, député (LFI) - Esther Cyna, enseignante à l’université Sorbonne-Nouvelle – Françoise Davisse, réalisatrice - Pascal Debay, responsable confédéral du collectif contre l’extrême droite pour la CGT - Laurence De Cock, historienne – Joséphine Delpeyrat, porte-parole de Génération·s – Jean-Marc Devauchelle, secrétaire général fédération SUD Santé Sociaux - Alma Dufour, chargée de campagne aux amis de la terre - Mathieu Delvaminck, président de l’UNL - Rokhaya Diallo, journaliste et réalisatrice – David Dufresne, cinéaste et écrivain - Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole du DAL - Eric Fassin, sociologue et anthropologue - Elsa Faucillon, députée (PCF) – Caroline Fiat, députée (LFI) - Aurélie Filippetti, autrice et ancienne Ministre de la Culture – Gérard Filoche, porte-parole de GDS - Léa Filoche, conseillère de Paris (Génération·s) - Bruno Gaccio, journaliste – Khaled Gaiji, président des Amis de la Terre France - Denis Gravouil, secrétaire Général CGT spectacle - Benoit Hamon, fondateur de Génération·s et ancien ministre - Cédric Herrou, militant pour l’aide aux migrants – Julien Hezard, secrétaire général de l’UD CGT Meurthe et Moselle - Pierre Jacquemain, journaliste (Regards) – Eddie Jacquemart, président national de la CNL - Aurore Lalucq, députée européenne (Place Publique) - Mathilde Larrère, historienne des Révolutions – Yvan Le Bolloc’h, acteur - Benjamin Lucas, coordinateur national de Génération·s - Mélanie Luce, présidente de l’UNEF – Corinne Masiero, comédienne - Caroline Mécary, avocate - Jean Luc Mélenchon, député, Président du groupe LFI – Sébastien Menesplier, secrétaire général de la FNME CGT - Danièle Obono, députée (LFI) - Younous Omarjee, député européen (LFI) – Mathilde Panot, députée, co-présidente du groupe LFI - Gilles Péret, réalisateur - Eric Piolle, maire de Grenoble (EE-LV) – Ugo Palheta, sociologue (Université de Lille) – Stéphane Peu, député (PCF) - Jean Louis Peyren, syndicaliste CGT Sanofi – Jean-François Pellissier, porte-parole d’Ensemble - Thomas Piketty, économiste – Pablo Pillaud-Vivien, journaliste (Regards) - Natacha Pommet, secrétaire générale de la Fédération Cgt des Services publics - Thomas Portes, porte-parole de Génération·s - Paul Poulain, membre fondateur d’Emancipation Collective - Philippe Poutou, porte-Parole du NPA - Gaël Quirante, secrétaire départemental Sud PTT 92 - Raphaëlle Rémy-Leleu, conseillère de Paris (EE-LV) - Ali Rabeh, maire de Trappes (78) - Muriel Ressiguier, députée (LFI) - Sandrine Rousseau, économiste (EE-LV) - Danielle Simonnet, conseillère de Paris (LFI) - François Ruffin, député (LFI) – Anthony Smith, syndicaliste CGT Inspection du travail - Mireille Stivala, secrétaire générale de la Fédération Cgt de la Santé et de l’Action sociale - Aurélien Taché, députée (Nouveaux Démocrates) – Azzedine Taibi, maire de Stains (PCF) - Sophie Taillé-Polian, sénatrice (Génération.s) – Baptiste Talbot, coordinateur de la CGT Fonction publique - Fabien Villedieu, syndicaliste SUD Rail - Emmanuel Vire, secrétaire général du syndicat national des journalistes CGT (SNJ-CGT)

un commentaire

27. avril 2021

Appel au putsch du 21 avril 2021 par 21 généraux, 1500 militaires et 1 ancien ministre et député ➳ l'habituel fascisme just-in-time à la française de Maurras à Pétain jusqu'en 2022

- Ce post contient 53 liens documentaires   - Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox  - Finalisation du 19 mai 2021 à 09:04

màj du 10 mai 2021: depuis le 21 avril 2021, rien n'a été fait pour réprimer sévèrement ces pré-putschistes retraités de l'armée française conformément au Code Pénal, la Loi et la Constitution, et notre gouvernement de la macronerie séparatiste n'a rien fait hormis d'envoyer aux généraux une légère admonestation très tardive de la part de la ministre de tutelle des armées. Le pire est qu'il n'y a pas eu en France de débat sociétal, de débat parlementaire sur cette tribune fasciste des militaires pour lancer une insurrection. Le résultat de cette approbation par voie du silence est que ce magazine d'inspiration fasciste porte-parole de l'extrême droite vient de nouveau de publier aujourd'hui une nouvelle tribune, mais cette fois-ci de militaires d'active (!!!) ayant strictement le même contenu et qui a déjà été signée par... plus d'un million de français fascistes. Il n'y a pas 1 million de lecteur pour ce magazine, mais seulement 95865  et ce magazine parvient en un éclair à mettre au plein jour la haine franco-française et le désir ardent d'installer un nettoyage ethnique en France. Saisi par les parlementaires et les Euro-Députés de La France Insoumise il y a deux semaines, le Procureur de Paris avait rejeté la demande d'engager des poursuites visant les auteurs et diffuseurs de la tribune. Je m'étonne que dans un autre crime, comme un débat sociétal est actuellement, du jour au lendemain, très appuyé par les médias et par tellement de politiciens sur "la faiblesse de la réponse pénale", mais que les deux appels au putsch et à la guerre civile, textuellement contre les arabes, les musulmans et les africains, lancés par des militaires soient planqués sous silence. Si l'on réfléchit, on se rend compte qu'il n'y a pas collision entre le double-appel au putsch des militaires et l'appel de la police contre une "faiblesse de réponse pénale" mais il y a synthèse qui trace parfaitement l'objectif que la France va atteindre avec son vrai visage fasciste dans 10 mois en mai 2022. Je m'étonne qu'il soit de nouveau et depuis cet autre drame tellement fait écho à la colère du syndicat d'hommes en uniforme, mais ici en uniforme du maintien de l'ordre intérieur (màj du 19 mai 2021: ci-dessous).
-------------------------------

Macron, juillet 2017: "des gens qui réussissent et d'autres qui ne sont rien".     Dans ma dernière analyse d'avenir sur "Reprendre les Finances publiques" du Rapport Arthuis et sur "Reprendre le Pouvoir" du Gilet Jaune François Boulo, j'avais écrit >>> Vous savez tous que, toujours aujourd'hui 11 mois avant l'échéance électorale la plus cruciale de la France depuis la guerre d'Algérie, hormis un seul mouvement politique citoyen, il n'y a aucun parti politique en France qui a un programme pour 2022 à 2027. En l'écrivant je n'étais pas au courant de l'appel à l'insurrection lancé par 1000 militaires gradés et l'ancien ministre et député François de Villiers. L'image à la fin de ma dernière analyse "until debt tear us apart - jusqu'à ce que la dette nous sépare" prend encore plus de sens, d'autant plus que Macron a fait du "séparatisme" sa religion civilisationnelle et son programme politique de 2014 à 2016, puis depuis 2017 et ensuite pour son second coming-out de 2022 en mettant son masque sur les 100.000 morts par la France à cause d'un système de santé et hospitalier détruit par son abandon par l’État et par les 200.000 lits supprimés ces dernières années. Nos gouvernants organisent eux-mêmes sans insurrection de militaires, avec leur politique néolibérale incivilisationnelle, un mouvement de contestation qui pourrait devenir insurrectionnel s'ils lui répondent encore avec leurs LBD.

Démonstration du travail de propagande du Journal le Monde en date du 27 avril 2021

Le 21 avril 2021 - en réplique aux généraux sortis des casernes e 21 avril 1961 avec troupes et chars dans les rues d'Alger pour faire un putsch militaire - en France, 21 généraux, une centaine de hauts gradés et plus d’un millier d’autres militaires à la retraite ont appelé les militaires d'active à une insurrection, à faire un Coup d’État. Ils ont adressé une lettre au président, au gouvernement, aux parlementaires, à tous les représentants de la République. Il semble qu'il y ait aussi des militaires d'active et des réservistes qui ont signé cet appel au putsch militaire. Cette lettre a été publiée en pleine page, à la une, et en couverture dans le magazine d'inspiration fasciste "Valeurs Actuelles". Cette lettre mêle explicitement tous les thèmes habituels franco-français, racistes, xénophobes, séparatistes et fascistes. Ce magazine a aussi publié à la une cet appel à l'insurrection lancé par Philippe de Villiers, ancien ministre et député. Un tel appel est puni par le Code de Procédure Pénale (Articles 412, 413, 414) par une très lourde peine d'emprisonnement et une très forte amende.
Macron, Président de la République et Chef des Armées, ou son Ministre de l'Intérieur, Darmanin, sarkozyste forcené, qui s'occupe avec violence des Gilets Jaunes et des manifestants contre la réforme BlackRock-Macron des retraites, sont restés totalement muets depuis cet appel au putsch militaire. Il y a deux mois ils ont été volubiles de longues semaines en inventant leur cabale de "l'islamo-gauchisme" pendant qu'ils faisaient passer par Ordonnance leur Loi Séparatisme contre les musulmans. La Ministre chargée de l'Enseignement Supérieur, Frédérique Vidal, avait aussi outrepassé ses statuts en demandant sans retenue au CNRS de faire une "étude scientifique" sur ce terme. Le CNRS s'était empressé de refuser au nom de "la liberté académique, indispensable à la démarche scientifique et à l’avancée des connaissances" et parce que "ce terme ne correspond à aucune réalité scientifique". Le CNRS "condamne les tentatives de délégitimation de différents champs de la recherche, comme les études postcoloniales et dénonce une regrettable instrumentalisation de la science". Je ne dépasserai pas aujourd'hui le "Point Godwin".

Si vous cherchez sur Google appel au putsch militaires macron pétain mon site est en page 1 ligne 4.

Lire la suite...

La Ministre des Armées a attendu 5 jours pour annoncer qu'elle allait ouvrir une enquête pour recenser les militaires en question. Le Service de Renseignement des Armées, dont deux retraités ont signé cet appel au putsch, ne serait donc pas capable en 10 minutes de faire ce recensement à partir des noms publiés des signataires? Le journal Le Monde n'a pas non plus cru nécessaire pendant 5 jours de publier un article de fond sur cet appel au putsch militaire et surtout sur l'absence de réaction de la ministre des armées, du gouvernement et de Macron, le Messie botté européen de l'Extrême Centre anti-démocratique néolibéral. Mais Le Monde a publié aujourd'hui un long article sur la réaction de la directrice du parti fasciste français qui "félicite ces 21 généraux et les appelle à la rejoindre dans sa campagne pour les présidentielles de 2022". Ce parti fasciste avait été fondé par son père et ses amis de la Waffen-SS et de l'OAS - organisation de l'armée secrète. L'OAS était une organisation politico-militaire clandestine française d'extrême droite créée le 11 février 1961 pour la défense de la présence française en Algérie par tous les moyens, y compris par le terrorisme à grande échelle.

Sur mon site j'interpelle mon million annuel de lecteurs depuis plus d'un an dans tous mes articles avec ma question >>> Alors? Misanthrope, dysanthrope, humaniste ou simplement fasciste? Je sais pourquoi je parle du mouvement et du gouvernement fascismo-macronien, pourquoi je parle du fascisme just-in-time à la française, et de fascistes, que ce soit pour décrire Viktor Orbán de Hongrie, la Pologne du PiS ou Macron et ses boys avec ses Lois Séparatisme contre les musulmans, Loi Sécurité Globale, Loi Laïcité contre les musulmans, etc.

Bien que l'Article 40 du Code Pénal fasse obligation aux Parlementaires de dénoncer à l'Autorité Judiciaire les manquements à la Loi, à  ce jour, seul LFI a réagi et écrit au Procureur Général au nom de ses 17 Parlementaires et de ses 6 Euro-députés, et a interpellé le gouvernement et demandé des sanctions pénales et administratives contre ces militaires coupables. LFI précise que ce n'était pas son rôle de porter plainte auprès du Procureur Général, mais que c'était d'abord le rôle du Procureur Général de défendre sans attendre la Constitution française et la République en prenant l'initiative de donner instruction aux officiers de police judiciaire de procéder à une enquête préliminaire concernant ces manquements qui enfreignent le Code Pénal de notre pays. Le silence, la léthargie des partis politiques et des députés de la gauche traditionnelle démontrent aussi ce que j'appelle la Compromission Universelle avec laquelle une absence de réaction équivaut à une tolérance partagée et après quelques temps à une approbation générale. J'ai honte en tant que Français, j'ai honte pour tous ces électeurs inscrits par qui l'extrême resserrement à droite est arrivé en sept scrutins depuis mai 2017. Si les électeurs inscrits avaient voulu autre chose, ça se saurait.

Il est interdit par la Constitution Française d'attenter à la Forme Républicaine de l’État, de demander à des militaires d'active d'intervenir contre la population. Les militaires en retraite ont jusqu'à leur mort le devoir d'obéissance et de réserve. La collecte des signatures en ligne continue sur le site de ce magazine d'inspiration fasciste. Aucune mesure n'a été prise par l'autorité publique pour le fermer conformément à la Loi dans ces cas et aussi pour porter plainte contre celui-ci. Sur ce site sont publiés tous les noms des signataires de cet appel au putsch.

La Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, et le Procureur Général restent muets déjà pendant 6 jours après les faits. Ce Procureur Général est donc celui qui adore ouvrir des enquêtes préliminaires contre les opposants politiques au président de la République. Depuis 2017 et l'arrivée de Macron au pouvoir, nous assistons de plus en plus à des abus de la puissance publique qui contaminent toutes les autorités publiques: des sièges de policiers armés devant des bureaux de partis politiques ou aux pieds d'une chaine de télévision, des policiers qui menacent des magistrats et qui n'ont jamais été inquiétés par la Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, et par le Procureur Général. Il y a un an Alexandre Langlois, un Gardien de la Paix de Paris a été exclu de la Police nationale "pour faute grave" parce qu'il avait dénoncé les pratiques fascistes et racistes dans la police française (voir aussi son autre interview sur Thinkerview). Nous avons en France, Pays des Droits de l'Homme,
depuis le haut de l'État des manœuvriers fascistes zélés et officiels et qui font de très belles carrières. Macron avait, en violation de la procédure
et du principe démocratique de la Séparation des trois pouvoirs, poussé sa ministre de la Justice à choisir ce Procureur Général en 2018.

Je reprends ici de mon mon analyse De Sarkozy à Macron: le président français a des pouvoirs comme un dictateur du 1er mars 2021 ce que je décris en ligne depuis le 06 VI 06 >>> ce retour de la France vers ce contre quoi elle n'a jamais fait son Devoir et son Travail de Mémoire. Je l'ai x-fois répété, la presse anglaise britannique, la presse allemande sur tout le spectre politique (hormis les fascistes AfD et et NPD), la presse suisse alémanique et romande, la presse belge, la presse suédoise de tous bords et le Helsinki Times sont toujours tellement effarées par ce que la "démocratie" française enroule. Je rappelle souvent que la France avait encore dégringolé l'année dernière dans le classement des pays démocratiques publié par le OHCHR - Haut Commissariat de l'ONU aux Droits de l'Homme, et que ces 3 dernières années la France avait été solennellement blâmée par le OHCHR, par l'ONU, le Conseil de l'Europe, la Commission Européenne, le Parlement Européen et par la Cour Européenne des Droits de l'Homme pour sa gestion violente et armée de LBD contre les manifestations des Gilets Jaunes et contre les opposants à la réforme Macron-BlackRock des retraites que Macron avait fait passer avec le 49-3 contre le Parlement. Aviez-vous entendu parler de cet abonnement français aux blâmes décernés par tous les grands organismes internationaux de la planète? Ni le président Macron, ni ses ministres n'en ont jamais parlé. Ni les médias. La violation des Droits de l'Homme entre dans le droit commun de l’État macronien et est la "matrice intellectuelle" de son civilisationnel.

Le 19 mai 2021, le Ministre de l'Intérieur, Darmanin, l'expert des LBD après Castaner, s'est rendu physiquement à la manifestation des policiers devant le Parlement pour les soutenir. Darmanin viole la Séparation des trois Pouvoirs, de l'Exécutif et du Judiciaire. Darmanin piétine l'État de Droit. Darmanin s'associe aux policiers qui manifestent contre le Ministre de la Justice Dupond-Moretti, c'est le chaos au gouvernement Macron. Ce chaos organisé d'État est destiné à entretenir confusion, scénario d'insécurité et multiplication des Lois Sécurité et Séparatisme. Mais Darmanin étouffe depuis 2020 toutes les enquêtes sur les répressions des manifestations avec les LBD et n'a strictement fait aucun commentaire ni communiqué sur les multiples blâmes adressés à la France par tous les grands Organismes Internationaux. Le fascisme just-in-time à la française ne recule devant rien. C'est ceci ce que j'appelle le fascisme élégant à la française, l'élimination, la mise en discrédit, de toute opposition politique. Alors? Fier d'être français? De quelle manière? Misanthrope, dysanthrope, humaniste ou simplement fasciste?     màj du 26 mai 2021: la candidate aux prochaines élections régionales, Audrey Pulvar, a critiqué en des termes très polis la venue de Darmanin, Ministre de l'Intérieur, à cette manifestation des policiers en uniforme devant le Parlement. Du coup Darmanin, Ministre de l'Intérieur, continue à violer ses statuts en portant plainte contre Audrey Pulvar. Darmanin sort depuis longtemps de son déguisement de sarkozyste forcené, et les médias l'y encourage, et les électeurs inscrits en sont majoritairement flattés car ça va dans leur sens inné de la non-démocratie illibérale fascistoïde.

Macron, avec la complaisance de ses boys au Parlement, tout autant que Macron élu avec seulement 17% des électeurs inscrits, ne cesse depuis son accession au pouvoir en 2017 de faire entrer dans le droit commun l’état d’urgence, et il a ainsi résolument choisi, aussi par ce biais, de sortir la France de l’État de Droit. Macron n'attend pas un appel au putsch de généraux, il a le costume et l'élégance élyséenne jusqu'au moment où son ami Benalla parlera avant 2022 (voir vidéo en entier !!!). La police et la justice, sous les ordres de Macron, de sa Ministre de la Justice et de son Procureur Général, avaient aussi condamné et mis en prison plus de 800 Gilets Jaunes avec cette même urgence dans tous ses états. Mais le tribunal n'avait retenu aucune charge contre les 7 Gilets Jaunes qui ont perdu une main et contre les 32 Gilets Jaunes qui ont perdu un œil à cause des tirs des LBD. Ils ont été relaxés et déclarés innocents. Tout n'est pas encore dans le livre de Macron, nous lirons la suite ces prochains 11 mois. Macron se bat en général contre l'État avec sa machine de guerre.

Depuis 1 an l'Allemagne est entrain de radier de nombreux militaires gradés et du rang qui manifestent leur amitiés avec les fascistes du parti AfD et du NSU - parti nazi souterrain et terroriste d'extrême droite, des Kameradschaften, des Burschenschaften, de la Wiking-Jugend, et de nombreux autres groupes clandestins ou à gesticulations publiques qui sont tous fascistes et nazis. Le terrorisme de gauche a été vaincu en Europe, mais le terrorisme de droite a toujours été caché, renié, ou accepté comme une composante habituelle de notre société, qui finit par autoriser, favoriser et monter en valeur les extrêmes resserrements à droite de la majorité des électeurs inscrits et des gouvernements qu'ils mettent en place. Le summum sera conquis par eux dans 11 mois 2022 avec le mouvement fascismo-macronien. Le non-scandale franco-français qui fait suite à cet appel du 21 avril 2021 des généraux et aujourd'hui de plus de 1500 militaires signataires de faire un putsch pour "rétablir les valeurs civilisationnelles" en est une preuve préalable supplémentaire. L'Allemagne compte déjà 93 députés AfD fascistes, ouvertement néonazis au Parlement fédéral de Berlin et qui y parodient même des discours de Hitler, mais aussi plus de 200 députés AfD dans les 16 Parlements régionaux des Länder. La France est plus subtile, elle vit pour l'instant d'un fascisme organique et d'un fascisme d’État accompagnés d'une société franco-française qui adore sentir ses sales odeurs qu'elle émet sans modération. En tous cas le mouvement des Gilets Jaunes n'a pas été suivi d'un vote pour la vraie Gauche, mais juste plaquativement du contraire, que ça plaise à mes lecteurs ou  pas. C'est plus simple et rassurant de viser les banlieues, les migrants et les musulmans que de viser sa malpropre responsabilité commune d'habitants de notre pays. Nous sommes responsable du Dumping Humain que ce soit à l'intérieur de notre pays ou que ce soit du Dumping Humain que nous imposons ailleurs avec notre ardeur civilisationnelle.
Massacres de Sétif et Guelma, Rafles du Vel'div, Ratissages de Madagascar, Ratonnades de Paris. >>>

Régime incivilisationnel français de l'antidreyfusard Maurras jusqu'au séparatiste Macron

>>> Avec la matrice civilisationnelle, la France entière, président, gouvernement, parlement, sénat, militaires retraités et militaires d'active, société civile, électeurs inscrits et électeurs abstentionnistes, tous dans chacune de leurs chapelles, n'ont pas à pavoiser. L'Humanisme passe aussi par cette conscience approfondie, ou alors vous restez dans la lignée de ce parl'être franco-français qui sent mauvais depuis le gouvernement des Collabos de Vichy et qui a depuis 2017 son visage fascismo-macronien. L'Allemagne a définitivement cessé de faire des guerres depuis 1945. Les Français n'ont jamais cessé de faire des guerres depuis 1945 jusqu'à nos jours, génocides des Tutsi, au Rwanda, Burundi, Sahel, Mali, ou sept fois au Tchad là aussi sans alternative politique. Par intérêt économique et pour la "présence de la France". Les avions de combat français Rafale sont au Yémen au cœur de la plus grande catastrophe humanitaire de l'histoire de l'Humanité. Nos Rafale sont actifs au Yémen avec l'appui militaire de l'Arabie Saoudite. 30 Rafale ont été vendus au dictateur égyptien Sissi et... payés à plus de 50% par l'Arabie Saoudite. Ce prestige militaire et industriel français soutient le terrorisme d’État en Afrique et au Moyen-Orient. Nous puons tous sous notre étiquette de Français. En comparaison, cet appel au putsch du 21 avril 2021 lancé en France par 21 généraux n'est rien, ce sont des putschistes de papier. En 2021 aussi, plus de 51% de la production industrielle française servent à l'armement et aux guerres hors du territoire français et aux guerres de juntes militaires et de dictateurs amis de la France. Quoi qu'il en coûte, ou plutôt quoi que ça rapporte, les Français ne sont pas victimes. Ils ne se donnent surtout jamais les moyens de se sortir de leur propre saleté et de leur culpabilité universelle historique. La France dilapide son budget avec des dépenses publiques colossales pour envoyer ses militaires et ses généraux autour de la planète pour jouer à la guerre. Regardez cette vidéo de Le Média: Rafale Papers, Hollande - Macron au cœur d'un scandale d’État. Où que l'on regarde, le "civilisationnel" français pue tout autant que le parti fasciste de notre pays. Il ne faut pas occulter ces informations et donner en même temps autour de la planète des leçons de "civilisés". Nous avons tous, avant même de nous effaroucher devant les putschistes de papier de ce 21 avril 2021, à dénoncer la politique guerrière post-coloniale de la France qui se fait sous couvert d'amitiés avec de nombreux dictateurs. Avec son déplacement de la semaine dernière au Tchad, Macron, président des français et Chef des Armées, a apporté l'approbation de la France au dernier putschiste en date de ce pays, le fils du précédent putschiste qui était son père. Macron l'a-t-il fait au nom de la République Française, l'a-t-il fait au nom de la Constitution Française? L'a-t-il fait au nom des Droits de l'Homme? Nos militaires imposent avec la force des armées françaises la Françafrique puante que la France orchestre depuis 1945 depuis le sommet de l'État. La France n'a jamais abandonné le Franc CFA qui est une création du nazisme monétaire de Hermann Goering et du gouvernement de Vichy. La France pille toujours en 2021 ses anciennes colonies d'Afrique avec le maintien de l'ordre commandé par nos militaires. Mais là-bas, en Afrique, le 21 avril 2021 c'est tous les jours depuis 1945. L'Afrique toujours enchaînée dans le Franc CFA est soumise à la volonté du G20 de Londres sous la pression de Bercy. La France jubile avec sa guerre monétaire en Afrique avec le Franc CFA. Alors? Misanthrope, dysanthrope, humaniste ou simplement fasciste? La Marche des Libertés devra poser son regard très loin pour être crédible.

La France - "die Grande Nation" comme disent les Allemands - a aussi laissé glisser sans problème la tribune de Macron qu'il avait signée le 11 février 2020 en appelant les députés de sa majorité LREM à se réunir à l'Élysée pour leur expliquer que dans la France il y a le "pays légal" et le "pays réel", et que (comme ces putschistes du 21 avril 2021) il a un "plan de reconquête républicaine" avec sa mission civilisationnelle de "convaincre de l'urgence, de regarder en face l'immigration, la sécurité du quotidien, le séparatisme et l'insécurité." Pour Macron, le légal, la Loi française est dévoyé par le réel qu'il voit, celui qui est importé selon lui par l'immigration venue d'Afrique et de pays arabes. La Françafrique, elle, c'est autre chose. Elle relève d'une "mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles" et de sauvegarde des intérêts de la France sur le territoire africain avec les réseaux français extra-diplomatiques des services de renseignement, d'entreprises, de barbouzes, de militaires... Et avec l'implication personnelle du président français, Chef des armées, et avec l'ingérence directe des autorités françaises dans les affaires intérieures des anciennes colonies françaises. Pour la Françafrique le pays illégal est le pays réel pleinement voulu, désiré et assumé, comme au Tchad la semaine dernière avec Macron en personne. Alors?
Misanthrope, dysanthrope, humaniste ou simplement fasciste?

Avec son sketch du "pays légal - pays réel", Macron avait cité volontairement Charles Maurras.
Maurras, antidreyfusard et antisémite forcené, était le directeur politique du mouvement fasciste Action Française qui s'était fixé comme objectif de lutter contre "la trahison de Dreyfus et des dreyfusards". Maurras au nom de l'Action Française avait encore en 1912 qualifié Dreyfus de "traître juif qui entrevoit en frissonnant les douze balles qui lui apprendront enfin l'art de ne plus trahir et de ne plus troubler l'ordre de ce pays qui l'hospitalise". C'est l'Action Française qui avait commis le 13 février 1936 l'attentat contre Léon Blum. Le 9 avril 1935, Maurras avait lancé publiquement un appel au meurtre de Léon Blum avec ces mots: "C'est un monstre de la République démocratique. C’est un hircocerf de la dialectique heimatlos. Détritus humain à traiter comme tel… L'heure est assez tragique pour comporter la réunion d'une cour martiale qui ne pourrait fléchir. [...] demande la peine de mort contre les espions. Est-elle imméritée pour les traîtres? Vous me direz qu'un traître doit être de notre pays: M. Blum en est-il? Il suffit qu'il ait usurpé notre nationalité pour la décomposer et la démembrer. Cet acte de volonté, pire qu'un acte de naissance aggrave son cas. C’est un homme à fusiller, mais dans le dos"..."Comme la guillotine n'est pas à la disposition de bons citoyens, ni de citoyens logiques, il reste à ces derniers un revolver, un couteau de cuisine". Je rappelle que Léon Blum était bien français de père et mère, donc il n'était pas heimatlos. Le 15 mai 1936, Maurras avait réitéré ses menaces de mort contre Léon Blum: "C'est en tant que Juif qu'il faut voir, concevoir, entendre, combattre et abattre le Blum. Ce dernier verbe paraîtra un peu fort de café: je me hâte d'ajouter qu'il ne faudra abattre physiquement Blum que le jour où sa politique nous aura amené la guerre impie qu'il rêve contre nos compagnons d'armes italiens [de Mussolini]. Ce jour-là, il est vrai, il ne faudra pas le manquer. Si, par chance, un État régulier a pu être substitué au démocratique Couteau de cuisine, il conviendra que M. Blum soit guillotiné dans le rite des parricides: un voile noir tendu sur ses traits de chameau". Maurras avait été élu à l’Académie française le 9 juin 1938 par 20 voix contre 12.

Macron a repris de Maurras telle quelle l'opposition "pays légal" et "pays réel" qui est l'un des fondamentaux de l'actuel parti fasciste français qui se prépare (sans programme) aux présidentielles de 2022. Macron veut montrer avec ses références à Maurras qu'il est "à l’écoute des catégories populaires" séduites par le parti national-fasciste français et qui le prouvent à chaque fois encore plus d'un scrutin à l'autre. Ils attendent leur déconfinement d'avril 2022 pour faire usage de la France comme ils l'entendent.
C'est leur lutte des convergences.

Dans son interview-fleuve donnée à L'Express le 22 décembre 2020, Macron a poursuivi sa réhabilitation de Pétain et de Maurras, ces deux convergences intellectuelles du fascisme de la France, du racisme, du nationalisme et de l'antisémitisme. Macron a affirmé dissocier le Pétain de 1917, qu'il présente en héros de guerre, de celui de 1940. Pourtant c’est Pétain qui avait réprimé les mutins de 1917, qui avait été bourreau en chef du peuple marocain révolté pendant la guerre du Riff, appelé à cesser le combat contre à Hitler et l'Allemagne nazie, mis en place les lois antisémites et livré les juifs et les roms de France aux nazis. Pétain avait instauré la collaboration avec Hitler et l'Allemagne nazie, avait créé le STO, avait appelé à soutenir la milice fasciste et des supplétifs de la Gestapo, à lutter contre la Résistance et les Résistants et avait appelé à se battre contre le débarquement allié de juin 1944. Le jour du Centenaire de l'Armistice, le 7 novembre 2018, Macron avait rendu un hommage à Pétain en soulignant qu'il avait été "un grand soldat", puis il avait tweeté en fin de journée une explication de texte suite à la vive polémique qu'il avait créée. Macron participe à la réhabilitation nationaliste de Pétain qui fait corps jusqu'à nos jours du parti fasciste d'extrême droite français. Pour ce Centenaire de l'Armistice, Macron avait d'abord accepté des généraux et de son Chef d'état-major, le général Lecointre toujours en poste en 2021, que les 8 maréchaux de la guerre de 14-18 soient honorés, dont le maréchal Pétain. Le Général Lecointre, Chef d'état-major des armées, voulait que Macron s'incline devant les bâtons des 8 maréchaux. C'est seulement après une vive protestation des universitaires réunis à Blois pour préparer le Centenaire que ce sketch just-in-time avait été annulé. Ce même général Lecointre, Chef d'état-major particulier du président Macron, a mis 5 jours à réagir après l'appel au putsch du 21 avril 2021 de 21 généraux et de 1500 militaires français. Nous voyons par où passe la convergence de la France.

Macron participe aussi à la réhabilitation de Maurras en affirmant qu'il dissocie chez Charles Maurras l’écrivain et théoricien monarchiste de l’antisémite. C'est Maurras qui a inventé, conçu et promu “l'antisémitisme d’État” longtemps avant Goebbels.
Pour Maurras "la disparition de la République en 1940 était une divine surprise”. Maurras avait dénoncé pendant des années les “quatre États confédérés dont il fallait détruire l’influence néfaste sur la France: les juifs, les métèques, les protestants et les francs-maçons". La vie de Pétain et la vie de Maurras sont un manuel de haine de la République française et de ses valeurs.

Pour Pétain comme pour Maurras, le national-fascisme était central dans leur matrice intellectuelle construite sur le "corps national français des vrais français" et contre ceux de "l’antifrance". Macron fonde son entêtement sur l'idée de "l'identité nationale". Macron avait organisé personnellement un ripage sémantique avec sa Loi sur le Séparatisme qu'il a fait passer de "Loi sur les séparatismes" à "Loi sur le séparatisme islamiste" puis à "Loi sur les valeurs de la République". Macron utilise le concept “insécurité culturelle”. Ce concept cultivé par le parti fasciste français, par les sarkozystes, Philippe de Villiers, Dupont Aignan, Asselineau, etc s'adresse directement aux “vrais Français"... en entendant qu'ils sont insécurisés dans leurs modes de vie du fait de l’arrivée massive de Noirs et d’Arabes qui refusent les codes culturels du pays d’accueil et dont le refus est prolongé et aggravé dans les banlieues par leurs enfants nés sur le territoire national, etc.

Par tous ces propos Macron prouvent que le "séparatisme" est son unique manière d'appréhender le monde, et que contrairement à ce qui est écrit dans la Constitution française, il est incapable d'être "Président de tous les Français" et qu'à la tête de l’État il est incapable de penser la pluralité et la vie collective du pays. Sera-t-il aussi élu à l'Académie Française? Voilà pour l'habituel fascisme just-in-time franco-français depuis Maurras et Pétain jusqu'en 2022. Donc, s'ils veulent la Convergence des Luttes, nos Gilets Jaunes aussi doivent se dire que ce sous quoi ils étouffent, notre pays le fait subir en Afrique au nom du peuple français et de la République. En Afrique, la France ne fait pas usage de LBD mais des tanks et des Rafale, c'est plus joli. Alors? Misanthrope, dysanthrope, humanistes ou simplement fasciste? Les votes sont faits.

Maurras >>> "La divine surprise est l'accession au pouvoir du Maréchal Pétain et le sabordage de la République par le vote majoritaire des Parlementaires républicains eux-mêmes. La défaite de 1940 a eu le bon résultat de nous débarrasser de nos démocrates". La comparaison avec la composition actuelle de la majorité politique dans les organes politiques nationaux en France: aux élections P&L-2017 il y a eu 57% d'abstentions et Macron et ses boys du LREM ont été élus avec 17% des électeurs inscrits. 1) Les Français se sont débarrassés eux-mêmes des démocrates, 2) La France a abandonné l’État, 3) L’État a abandonné le pays et ses habitants, 4) c'est ce que j'appelle le fascisme élégant sur mon site depuis sa mise en ligne le 06 VI 06.

Mémorial ACTe - Centre caribéen d’expressions et de mémoire de la traite et de l’esclavage, Pointe-à-Pitre, Guadeloupe

3 commentaires

15. avril 2021

Plans d'austérité 2022-2030 - Rapport Arthuis, "avenir des Finances Publiques, nouvelles règles du jeu post-Covid" ➳ François Boulo, Gilet Jaune, "Reprendre le Pouvoir"

- Ce post contient 104 liens documentaires  - Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox  - Finalisation du 26 avril 2021 à 11:33

D'une façon ou d'une autre nous ressortirons de la pandémie du Covid qui a permis à Macron de performer ses synergies autoritaristes de sa Vème République et ses chroniques violations de l’État de Droit. Le mouvement fascismo-macronien, existant depuis les P&L-2017 en la qualité de l'hybris franco-française incarnée pars ses électeurs inscrits, a conféré à Macron la prédétermination vide de toute empathie anthropologique. Le mot du maître est de 2014 à 2016, puis depuis 2017: je défonce l’État, les gens, les services quoi-qu'il-en-coûte. Et ça marche. Depuis le 06 VI 06 je reste sur mon analyse de la compromission universelle en soulignant que nous avons le système politique, social et économique que nous méritons; nous l'avons au minimum laissé-faire et laissé-aller depuis 1989, qui est pour moi la date sautoir. Bien sûr, Macron, le Messie botté européen de l'Extrême Centre anti-démocratique néolibéral, celui qui a commis son hyper-loop directement de la Banque Rothschild au management de l'État, est, en France, ce qui a pu être produit de maximal sous la Vème République dans la gouvernance arrogante et déprédatrice des Droits Fondamentaux et Sociaux, de l’État de Droit, du Code du Travail, des services publics, des infrastructures, de la vie des Petites Gens. Le plus effrayant, est que cette personne, seulement élue aux P&L-2017 à 17% des électeurs inscrits, est celle qui a le plus procédé point par point à la destruction et la destructuration de notre pays. Pour mettre à genoux mentalement un pays, nous savons depuis les libertariens Friedrich von Hayek ou Ludwig von Mieses, ou depuis la Société du Mont-Pèlerin de l’École de Fribourg, ou depuis le "père de l'Europe" Jean Monnet, qu'il faut assommer les gens avec les 2 mots "dette publique"... pour "libérer les synergies" de la circulation virale des capitaux spéculatifs. Et ça marche. J'espère qu'il ne vous échappe pas que depuis un an aussi Bruno Le Maire remet en marche son antienne qui conduit irrémédiablement et toujours à la réforme toujours annoncée comme "inévitable", à la réforme Macron-BlackRock des retraites du Macron, émule et pantouflard servile des revolving doors de Rothschild. Pour plans austérité rapport arthuis finances publiques post-covid mon site est en page 1 sur Google.

L'après Covid s'installe dans les débats depuis mars 2021, Macron s'inquiète pour son 2ème coming-out de 2022, des influenceurs parlent de "l'effet Churchill" qui dégage hors des fonctions d’État celui qui a été aux commandes lors d'un malheur global. Pour moi, je pose ici la question depuis plus d'un an aux électeurs inscrits: "Alors? Misanthrope, dysanthrope, humaniste ou simplement fasciste?". Alors que des alternatives politiques réelles et en capacité, et dont le Programme constamment réactualisé est issu depuis 2016 de multiples Conventions et Votations publiques et ouvertes à tous existaient pour les 7 derniers scrutins des P&L-2017, des Européennes du 26 mai 2019, des municipales de 2020, les électeurs inscrits ont préféré snober 7 fois la démocratie avec 57% d'abstentions et la casser en offrant à Macron leur extrême resserrement à droite.

Dans 11 mois, pour 2022, aura-t-on enfin la bifurcation consciente, réfléchie et décidée des électeurs inscrits? Pour ma part j'invite ici en ligne depuis le 06 VI 06 à comprendre et à endosser cette bifurcation fondamentale, humaine et humaniste. Par contre, notre gouvernement Macron agit clairement dans sa courte marche du resserrement à droite et a lancé le 18 mars 2021 comme tremplin à prétention salvatrice son Rapport Arthuis "Nos finances publiques post-Covid-19: pour de nouvelles règles du jeu" rendu par la Commission pour l’avenir des finances publiques.

Lire la suite...

Ce Rapport Arthuis est une sublimation de la LOLF, qui elle-même est une amplification des fondamentaux de l’École de Chicago et de Milton Friedman, du Consensus de Washington, des Traités et Directives de Bruxelles et de Lisbonne et de la Règle d'Or du TSCG - Traité sur la Stabilité, la Convergence et la Gouvernance, qui était le Pacte Fiscal Européen lui-même issu du Pacte de Stabilité et de Croissance. Tout cet attirail de guerre a tué le Travailleur (terminologie de l'UE), cassé le Code du Travail et organisé le dumping social. Cette antienne de la dette publique, aujourd'hui de Macron et du Ministre de l'économie et des finances Bruno Le Maire, est pilotée comme un drone sur nos têtes en toute circonstance, de la veille au sommeil, de confinement en confinement, pour ne surtout jamais dire que l'aubaine du Covid-19 masquait l'imminent 2ème krach de la bulle spéculative des dérivés titrisés et masque les 17.000 milliards offerts aux banques par la BCE depuis l'année-Lehman 2008. A ceux-ci, les Banques Centrales nationales des 27 et leurs budgets publics, déjà déficitaires, ont offert aux banques tout autant de milliers de milliards d'€ sans exigence de contre-partie pour faire à jamais le rachat de leurs dettes privées, pourries et irrécouvrables issues de leurs spéculations criminelles sur les produits financiers dérivés. Les gouvernements, l'Europe et la BCE ont nationalisé/collectivisé à perpétuité les dettes spéculatives des banques sur le dos des contribuables, de l'économie réelle. Mais ces gouvernements vous font la guerre avec la dette publique dont "le rachat est impensable et illégal" (Christine Lagarde) et qui est le péché mortel de notre civilisation. L'annulation permanente de la dette privée des banques s'est faite sans bruit en toute apparence de normalité pour garantir à l'Europe et à la France le Dumping Humain et le pishing global de l'Europe Providence Bancaire. L’État français, structurellement penaud devant le Covid, sait avec son Rapport Arthuis être subitement planificateur quand il s'agit de faire la guerre contre ses habitants avec la dette publique "de l'après-Covid". Le