Suite au découpage en petits morceaux du corps du  journaliste Jamal Khashoggi au consulat d'Arabie Saoudite en Turquie,
la chancelière allemande Angela Merkel a immédiatement gelé les ventes d'armes de l'Allemagne à ce pays.
L'Allemagne se souvient régulièrement depuis 45 de ce qu'est le Rechtsstaat - l’État de Droit,
et se donne les moyens d'agir en conséquence et de nourrir le débat sociétal et parlementaire à ce sujet.

--------------------

A contrario, le Président Macron élu à 18% des électeurs inscrits
se réclame, lui, de la realpolitique,
se dissocie d'Angela Merkel,
et poursuit totalement les ventes d'armes françaises à l'Arabie Saoudite,
mais milite pour "une position européenne commune".

----------------------------

Avec nos armes
- et c'est l'anthrax du Paradoxe français de ce pays dit "de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme"
et dont Le Média devrait parler avec le journaliste Jacques Cotta -
l'Arabie Saoudite mène au Yémen une guerre
qui provoque la plus grande catastrophe humanitaire de l'histoire.

 

-------------------------

 

Personne en france n'en parle,
on préfère bavarder sur les migrants Syriens ou noirs (mais ça on ne le voit qu'à la TV, qu'ils sont noirs)
que de toute façon la france n'accueille jamais.
C'est tellement plus drôle
et ça caresse les ambitions identitaires populistes à gauche et à droite
pour les prochaines Elections Européennes du 26 mai 2019.

 

--------------------------------------

 

 


Sachant que le secteur industriel en France ne représente plus que 11% du PIB,
et que les ventes d'armement françaises représentent 5% de notre PIB,
nous comprenons qu'une personne sans moralité à la tête de notre pays
s'engage bec et ongle pour l'industrie française
qui est à 46% une industrie de guerre.
Le saviez-vous?
Non.
 

------------------------
 

Selon le Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI),
au cours de la période 2013-17,
les exportations françaises d’armements ont augmenté de 27% par rapport aux années 2008-12.
Et cela place la France au troisième rang des exportateurs d’armes >>> www.sipri.org/news/press-release/2018/asia-and-middle-east-lead-rising-trend-arms-imports-us-exports-grow-significantly-says-sipri

En Allemagne le secteur industriel représente 23% du PIB et en France il n'est plus que de 11%,
mais la vente d'armes représente 5% du PIB en France et 1,6% en Allemagne >>>
www.lepoint.fr/monde/ventes-d-armes-la-france-quatrieme-11-12-2017-2178715_24.php


---------------------
 

Selon le magazine Challenge's avec 5,2 milliards de dollars de livraisons, la France, troisième,
n'est devancée que par le leader mondial incontesté, les États-Unis (26,9 milliards de dollars), et par la Russie (7,2 milliards).
Elle termine en revanche devant l'Allemagne (4,3 milliards), le Royaume-Uni (4 milliards),
Israël (2,1 milliards) et le Canada (1,9 milliard).
Paris gagne ainsi une place par rapport à 2016,
année où l'Allemagne l'avait devancée de peu (4,36 contre 4,3 milliards de dollars).

 

---------------------------
 

 

En plus de la vente de quelques queues d'Airbus par an
la France sait regarder l'avenir en face et se donne les moyens de sa prospérité >>>

Le Moyen-Orient, porté par l'Arabie Saoudite,
va continuer d'importer de l'ordre de 22 milliards de dollars d'équipements par an ces 4 prochaines années.

Sur les dix prochaines années, les opportunités de ventes d'armes
sont estimées à 27 milliards de dollars en Arabie Saoudite,
14 milliards aux Émirats Arabes Unis.
L'Indonésie et l'Algérie s'annoncent aussi comme des prospects solides,
avec 9 milliards de dollars de commandes potentielles chacun.

--------------------------------------

 

Et voici les 100 entreprises qui vendent le plus d'armes dans le monde >>>
www.lepoint.fr/monde/ventes-d-armes-la-france-quatrieme-11-12-2017-2178715_24.php

 

-------------------------------

1) Ma première conclusion >>>

En tant que gauchiste je déplore depuis bien plus de 20 ans
que nos capitalistes français ne savent plus faire leur travail,
c'est à dire celui de financer des projets industriels.

Cette élite globale financière,
- qui dirige seule et totalement la marche de notre pays, contrairement à ce que bafouille Emmanuel Todd -
mise en France sur ce qui lui rapporte au plus vite des dividendes immédiats, sûrs ou durables à long terme,
les produits financiers titrisés dérivés ou les armes.
Ils entretiennent la bulle financière et le nuage de l'explosion des bombes,
en pratiquant de manière collatérale le dumping humain et la mort par éclatement.

La part du secteur industriel dans le PIB en Suisse est de 18,9% et dépasse en valeur relative et en valeur absolue celle de la France! Le secteur bancaire Suisse ne représente que 11,2% de son PIB.

 

J'avais lutté contre ceci comme j'ai pu avec mes cours d'allemand appliqué en Master Grande Ecole pendant 15 ans.
Mais malheureusement le management français est sur le podium à l'international
parce qu'il ne mise plus que sur la financiarisation de l'économie.

-------------------

2) Ma deuxième conclusion:

Avec les accords de libre échange de nouvelles génération ( <<< terminologie officielle )
comme TTIP/TAFTA/CETA/JEFTA
et comme les 28 autres accords similaires en préparation à huis-clos ( <<< ce n'est pas du "conspirationnisme" de ma part ),
la seule liberté est celle du Privilège de l'Investisseur ( <<< terminologie officielle ).

L'Investisseur a maintenant le droit de porter plainte contre un État
si en l'occurrence il prend une mesure qui va réduire les profits
que cet Investisseur se promet de faire.
Tout État est maintenant reconditionné en chasse gardée de l'Investisseur.
Il n'a même pas besoin de présenter dans ses revendications un stratégique et un opérationnel très élaboré pour les faire valoir.
L’État n'a pas le droit de porter plainte contre l'Investisseur, c'est ça le CETA/TTIP/JEFTA... etc

-----------------

L'Investisseur traine l’État devant la juridiction privée et arbitrale domiciliée à Washington,
gagne à tous les coups,
et l’État en question lui doit en dédommagement
des sommes astronomiques pouvant dépasser le milliard
s'il interdit de vendre des armes ou des cigarettes Marlboro.

-----------------------

Par exemple avec la sortie du nucléaire
l'Allemagne doit des milliards au suédois Vattenfall,
dont vous pouvez observer sur son site officiel la duplicité de sa publicité.

Donc, la décision d'Angela Merkel,
de geler immédiatement toute vente d'armes à l'Arabie Saoudite est à saluer.

----------------------


La question que nous aurions tous avoir dû poser avant toute autre forme de réflexion est la suivante:
pourquoi l'assassinat du journaliste Khashoggi du Washington Post, provoque-t-il un tel tsunami au niveau des dirigeants politiques de notre planète.
Et pourquoi la catastrophe humanitaire la plus importante de notre histoire n'est connue de personne sur cette planète ?
Le corps déchiqueté de Khashoggi, issu d'une famille d'origine ottomane, sert à quelque chose, mais à quoi et pour qui ?

--------------------

 

Je vous invite maintenant à regarder ci-dessous l'interview sur Youtube de Jean-Charles Larsonneur, député LREM et membre de la commission Défense au Parlement. Cette interview a été réalisée alors que ce député avait déjà été élu depuis six mois, avait été en contact régulier avec les industriels, et avait été un ancien du Quai d’Orsay. La journaliste l'avait préalablement prévenu qu'elle s’intéressait aux exportations des armements français en Arabie Saoudite... !!!!

Jean Charles Larsonneur a été diplômé en 2006 en affaires européennes à l'Institut d’études politiques de Lille, et en philosophie, politique et économie à l'université du Kent à Canterbury (Royaume-Uni). Il a étudié ensuite au Collège d'Europe à Bruges (Belgique), dont il sort diplômé en 2007 d’un master d’économie et de droit européen. En 2011, il obtient également un master en affaires publiques à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Et pourtant il répond comme un amateur à la journaliste.
Avec un tel nombre et niveau de diplômes il n'est pas idiot, pour sûr.

 

 

 

 

Si pour x-raisons ce Youtube venait à disparaitre voilà à la lettre près ma transcription de son interview sur Youtube. Cliquez vite sur l'image Youtube ci-contre >>>
 

 - La Journaliste: Jean-Charles Larsonneur est un nouveau député du parti de Macron, LRM -  La République En Marche très actif.
C'est un ancien du Quai d'Orsay, surtout il siège à la Commission Défense où il suit notamment l'équipement des forces françaises et a donc rencontré de nombreux industriels depuis son élection.
- La Journaliste:  Expliquez-moi d'abord ce que c'est rapport, en quoi ça consiste.
- Le député LREM:  Et bien on va voir le montant des exportations, on va voir le type de matériel. Est ce que c'est des matériels véhicules blindés, des frégates et le nombre de licences qui ont été accordées ou le petit armement, quels sont les ministères en charge des différents types de matériels de guerre, qui sont présentés dans le rapport.
- La Journaliste:  Qu'est ce qu'on apprend sur ce qu'on vend par exemple en particulier? Je crois que l'Arabie Saoudite reste notre deuxième client?
Le député LREM:  Alors voilà,  il faut vraiment... je regarde précisément...  alors l'Arabie Saoudite... OK, ça c'est la catégorie... c'est notre rapport... c'est la première fois que je le regarde... alors ce n'est par un exercice très facile...
- La Journaliste:  Pourquoi? C'est la première fois que vous le regardez?
Le député LREM:  Pourquoi c'est la première fois que... là c'est franchement... non... mais ça ne va pas le faire...
- La Journaliste:  Vous avez expliqué tout à l'heure, vous êtes occupé par autre chose c'est ça?
Le député LREM:  Oui... non... je voudrais qu'on arrête... si ça ne vous dérange pas.. sur...
mais non... enfin... je veux bien qu'on en reste là... si ça vous dérange pas...

-----------------------

- La Journaliste:  Nous lui avons alors proposé de poursuivre l'interview pour parler d'autres sujets qui nous intéressaient. Etrangement c'est lui même qui nous a reparlé du rapport.
Le député LREM:  Effectivement le rapport qui est fait au Parlement chaque année, nous vantons ses mérites.
- La Journaliste:  Un rapport qu'il n'a donc pas ouvert.
Le député LREM:  ... un rapport qui permet au départ pour les parlementaires d'avoir une forme de transparence par rapport à ce qui a été exporté ou non.
- La Journaliste:  Du coup nous lui avons reposé nos questions sur l'Arabie Saoudite.
Le député LREM:  Mais ça permet d'avoir une idée assez précise de ce qui est vendu à tel ou tel pays.
- La Journaliste:  Mais vous, ça ne vous inquiète pas qu'il y ait des armements français par exemple qui soient retrouvés sur un site de crimes de guerre au Yémen, c'est quelque chose qui vous pose problème?
Le député LREM:  Mais évidemment que la question est posée sur... je... ouai... là je vais pas m'exprimer sur ce sujet parce que... j'ai pas... pardon...mais... pourquoi... non... mais... je me fâche pas... je veux bien répéter la position du quai d'Orsay sur le sujet lui-même et j'ai... je... suis pas un spécialiste du Yémen et de la relation avec l'Arabie Saoudite... voilà... je sais qu'il y a des canons Caesar.. qui peuvent faire un sale travail... . ouai... et des blindés... ouai... et des blindés Nexter..   C'est peut-être ça le sujet.... que c'est que... voilà... il y a un déficit en France... peut-être de contrôle par le Parlement sur ce type d'exportation militaire.
- La Journaliste:  La caméra s'éloigne, le député nous explique alors les choses un peu différemment.
Le député LREM:  Et nous...c'est vrai... enfin... si vous posez le débat sur le fond, s'il n'y a plus l'exportation... il n'y a plus de défense... il n'y a plus de souveraineté interne... il n'y a plus d'industrie de défense... mais c'est cornélien en réalité... parce que... effectivement on voit un des pays pas très recommandable... mais... ouai...  l'absence de ce débat en tant que tel en France se posera en question de... je trouve que vous avez un bon sujet... ouai... j'aimerais être à votre place...
- La Journaliste:  Pas moi. Vous devez vous heurter à un mur.

 

<<<<<<  Fin de la retranscription.

-------------

 

Si nous acceptons que 50% de la production industrielle française servent à produire de l’armement,

c’est que nous acceptons que le « modèle de la France »
est édifié pour la destruction,  l’élimination et la mort.

 

(Photo: Exposition dédiée à Tadeusz Kantor, février 2016 au Cricoteka de Tadeusz Kantor à Cracovie)