(Tableau de Crommelynck)

La France avec son système politique, son système constitutionnel, son système judiciaire, son système consensuel des médias et l'approbation populaire venant du fameux "ventre mou et godillot", si décrit et admiré par De Gaulle, la France avec sa non séparation des pouvoirs, n'a jamais eu envie de laver son linge sale. La France aime à se bavarder et à donner des leçons de démocratie, comme il y a 5 ans où l'Autriche de Schüssel avait établi une coalition avec le fasciste Haider. Mais c'était la France, à l'automne 2005, qui avait établi lors de la crise des banlieues l'état d'urgence d'exception, même pendant la guerre d'Algérie, elle ne l'avait pas fait.