Pendant 5 ans, par loyauté envers la Liberté des marchés, Macron, qui n'avait obtenu le pouvoir aux P&L-2017 qu'avec 17%
   des électeurs inscrits, a sali et accaparé avec ses tags la République et les gens qui y habitent.

Discours de "résilience" de Macron du 2 mars 2022 suite aux bombardements en Ukraine sur des cibles militaires et civiles par Poutine: "La démocratie n'est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause sous nos yeux. Pour notre liberté et celle de nos enfants, nous répondrons par des décisions historiques."

Macron n'est pas amateur de démocratie et d’État de Droit. 1) Avec Macron la France a été rétrogradée au 34ème rang des pays démocratiques dans le classement publié par le OHCHR - Haut Commissariat de l'ONU aux Droits de l'Homme, 2) Les 3 premières années du quinquennat de Macron, la France avait été solennellement blâmée par l'ONU, par le OHCHR, le Conseil de l'Europe, la Commission Européenne, le Parlement Européen, par la Cour Européenne des Droits de l'Homme et Amnesty International pour sa gestion violente et armée de LBD contre les manifestations des Gilets Jaunes et contre les opposants à la réforme Macron-BlackRock des retraites et à la casse du Code du Travail. Aviez-vous entendu parler de cet abonnement français aux blâmes décernés par tous les grands organismes internationaux de la planète? Ni le président Macron, ni ses ministres n'en ont parlé. Ni les médias. La violation des Droits de l'Homme est entrée dans le droit commun de l’État macronien et elle est la "matrice intellectuelle" de son "civilisationnel". Quand les Gilets Jaunes avaient manifesté, c'était plus drôle pour le gouvernement Macron d'utiliser les LBD et de comptabiliser 11 morts, 7 mains arrachées et 32 yeux explosés que de prendre "des décisions historiques" pour rendre la Dignité aux 8 millions de Travailleurs pauvres, aux 9 millions qui vivent sous le seuil de pauvreté, aux 9 millions qui dépendent de la banque alimentaire, aux 12 millions qui n'ont pas un appartement chauffé. Depuis la Crise du Covid ces trois secteurs linguistiques en tension, Travailleurs Pauvres / Vivre sous le seuil de pauvreté / Dépendance de la Banque alimentaire sont passés du déni de Macron à la conscience médiatique collective. Mais juste pour bavarder.

Macron n'est pas amateur du Travail et du Travailleur qui assume son Travail. Au nom de la liberté de l'Investisseur, il a pris ses décisions historiques en inversant la hiérarchie des normes, en destituant les Conventions Collectives et en cassant le Code du Travail avec ses Lois Travail Macron 1 et Macron 2 (rebaptisée Loi El Khomri avant les Présidentielles 2017) et ses Lois Organiques Travail du Macron-Président qui sont toutes passées sans vote par les oukases du 49-3 et des Ordonnances en contournant Parlement et Sénat. Macron est un homme de décisions historiques.

Discours de "résilience" de Macron du 2 mars 2022 suite aux bombardements en Ukraine sur des cibles militaires et civiles par Poutine:
"La démocratie n'est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause sous nos yeux.
Pour notre liberté et celle de nos enfants, nous répondrons par des décisions historiques.
"

Devant le Parlement Européen en décembre 2022, Macron avait scandé pour sa Présidence de 6 mois de l'EU les valeurs de l’État de Droit et du respect des Libertés démocratiques, en voulant faire oublier que lui ou d'autres candidats aux Présentielles de 2022 comme Barnier et les 2 fascistes, avait dans son projet de sortir partiellement notre pays de la Convention Européenne des Droits de l'Homme et de la Cour Européenne des Droits de l'Homme. Selon eux "pour les questions sécuritaires la France doit déroger à la primauté du droit européen". Tout glisse dans la modernité et l'élégance du fascisme just-in-time à la française qui dépasse l'accoutumance au non-droit et au non-État de Droit. Poutine a placé la barre de violence tellement haut, l'écrasement des Ukrainiens étant tellement énorme, alors l'abonnement de la France aux blâmes à cause de sa violation mécanique de l’État de Droit par Macron passe pour une peccadille ou une défaillance de la capacité de discernement de la part de tous ces organismes internationaux dont la France est aussi membre. C'est vrai, l'ONU qui ne vend pas d'armes ne peut pas comprendre. Rally around the drag / Rally around the flag aura lieu en avril 2022 et vont légitimer ce petit tracas français. Macron va faire son deuxième "hold-up sur la Présidence". Ce sont ses termes utilisés après les P&L-2017.

Discours de "résilience" de Macron du 2 mars 2022 suite aux bombardements en Ukraine sur des cibles militaires et civiles par Poutine:
"La démocratie n'est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause sous nos yeux. Pour notre liberté et celle de nos enfants, nous répondrons par des décisions historiques."

Macron avait encore une fois prouvé le 16 octobre 2018 qu'il était à sa hauteur et capable de "prendre des décisions historiques".

Le 29 octobre 2018 je vous avais écrit une longue analyse documentée sur la France qui doit être trainée à cause de Macron et de son accaparement de la Justice devant la CEDH - Cour Européenne des Droits de l'Homme de Strasbourg pour ses violations de l’État de Droit et des Garanties Fondamentales des Droits de l'Homme >>> Les 17 perquisitions politiques, violation de la Convention Européenne des Droits de l'Homme et du Traité Européen, saisine de la CEDH. J'ai été le 1er pendant de très longs mois et il semble le seul à avoir rédigé une analyse aussi approfondie sur le sujet de cette France malsaine. Pour rappel, ces 17 perquisitions avec plus d'une centaine de policiers n'avaient reposé que sur des fakes propagés au sujet des comptes de la campagne présidentielle de 2017 de JLM et des conditions d’emploi d’assistants d’eurodéputés de La France Insoumise.

Au moment où Macron annonçait son nouveau gouvernement après sa Bérézina des Gilets Jaunes, le Procureur de la République de Paris et membre du Parquet qui relève directement de la Garde des Sceaux - Ministre de la Justice, lançait la plus grande opération de perquisition de ces dernières décennies sur des faits infondés et des dénonciations calomnieuses. Ni les terroristes, les dealers, le grand banditisme n'ont eu droit à un tel acharnement et une telle violation multiple du Code de la Procédure Pénale, ni même les euro-députés français d'autres partis en infraction avec un système d'emplois fictifs et de travail dissimulé avérés. L'Eurodéputé JLM de LFI "mis en cause" dans cette affaire du 16 octobre 2018 avait prouvé 2 ans et demi auparavant qu'il n'avait détourné aucun moyen européen pour "financer des emplois fictifs", ce qui avait été validé par le Parlement Européen. Ses comptes de campagne avaient aussi été validés sans la moindre des irrégularités plus d'un an avant ces 17 perquisitions, après avoir répondu à plus de 2000 questions. Un acharnement politique comme très loin à l'est de l'Europe en somme. Le Parquet de Paris a par la suite classé l'affaire pour absence d'infraction, sans excuses de Macron, du Procureur de Paris, de la Ministre de la Justice.

Discours de "résilience" de Macron du 2 mars 2022 suite aux bombardements en Ukraine sur des cibles militaires et civiles par Poutine:
"La démocratie n'est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause sous nos yeux.
Pour notre liberté et celle de nos enfants, nous répondrons par des décisions historiques.
"

Le 21 juillet 2020 je soulignais dans >>> Plan de Relance, la Nuit des Petits Couteaux: l'Europe catallactique enterre l'État de Droit / Unanimité en faveur des régimes fascistes de Hongrie et de Pologne que Macron et ses homologues du Conseil Européen avaient officiellement adoubé les régimes fascistes du PiS de Pologne et de Viktor Orbán de Hongrie pour garantir le "Deal" à l’Europe catallactique. Ces deux fascistes avaient menacé violemment pendant les 4 jours de négociation de partir "en claquant la porte si le plan de relance européen devait être lié à la Clause de Conditionnalité du Respect de l'État de Droit et si la Procédure selon l'Article 7 en cours contre la Hongrie et contre la Pologne était maintenue". Plusieurs procédures contre ces deux pays fascistes sont pendantes devant la CJUE - Cour de Justice de l'Union Européenne et devant la CEDH - Cour Européenne des Droits de l'Homme depuis plus de 10 ans, et ni Macron ni personne ne s’était attaché à les faire aboutir.

Discours de "résilience" de Macron du 2 mars 2022 suite aux bombardements en Ukraine sur des cibles militaires et civiles par Poutine:
"La démocratie n'est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause sous nos yeux.
Pour notre liberté et celle de nos enfants, nous répondrons par des décisions historiques."

Macron adore donner des gifles historiques quand ça ne va pas dans le sens de ses marchés financiers. Macron n'est pas amateur de Démocratie, de Liberté démocratique et d’État de Droit. Macron est "le Messie botté européen de l'Extrême Centre anti-démocratique néolibéral". Il n'est pas amateur de Travailleurs pauvres, de banque alimentaire, de "ceux qui ne sont rien", de vie sous le seuil de la très grande pauvreté. Macron est amateur de BlackRock, de création de "synergies" sur les marchés, de start-up, de Casse du Code du Travail, de "ruissellement vers le bas". Macron est l'homme fort de notre pays qui l'a mis sur son poste par voie électorale. Macron est l'homme des décisions historiques parce qu'il se sent justifié et bonifié par ses 17% d'électeurs inscrits. Pour Macron, le Rally around the flag ne sera à sa hauteur qu'un Rally around the drag avec un zeste d'affaire Benalla ou un appel à la bougeotte du 21 avril 2021 non suivi de sanctions. Macron a vanté le jour du Centenaire de l'Armistice, le 7 novembre 2018, les fascistes Maurras et Pétain ("un grand soldat"), ces deux convergences intellectuelles du fascisme de la France, du racisme, du nationalisme et de l'antisémitisme. Avec sa Loi Séparatisme contre les musulmans de notre pays et avec sa Loi Sécurité Globale, toutes deux aussi passées avec le 49-3 en contournant Parlement et Sénat, Macron avait pris ses "décisions historiques" just-in-time pour "repenser l’État" ce qui a de nouveau valu contre la France un rappel à l'ordre par l'ONU. Le programme de Macron est la manipulation du ruissellement magique vers le bas de la démocratie souriante, amicale et joliment républicaine depuis la hauteur grandiose de ses libres marchés. L'essentiel pour Macron c'est d'agiter sa cuiller dans son lorem ipsum pour faire fructifier le Privilège de l'Investisseur. Mais à l'Appel ➳ Pour les Libertés, l’État de Droit ➳ Contre les idées d’extrême-droite et du fascisme just-in-time du gouvernement Macron il n'y avait personne dans les rues le 12 juin 2021. Pendant son quinquennat Macron a fait passer TOUTES ses lois capitales sans le Parlement ni le Sénat mais en faisant usage du 49-3 et des Ordonnances. Toutes, contre la Liberté et contre celle de nos enfants.
Click & Collect. Drag and drop in the bin, that's all. Klappe zu, Affe tot.

Discours de "résilience" de Macron du 2 mars 2022 suite aux bombardements en Ukraine sur des cibles militaires et civiles par Poutine: "La démocratie n'est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause sous nos yeux. Pour notre liberté et celle de nos enfants, nous répondrons par des décisions historiques."

Le cauchemar illibéral avec du Macron dedans se poursuit. Le 16 mars 2022, Macron vient de faire savoir, que dès qu'il est élu le 24 avril, il dissoudra l'Assemblée et fera immédiatement procéder à des élections anticipées. Officiellement les Législatives doivent avoir lieu le 12 et 19 juin. Macron n'est pas amateur de démocratie, il veut empêcher le débat démocratique préélectoral des futurs députés. C'est à vomir. Vous pouvez relire plus haut les blâmes de l'ONU et des autres organismes internationaux. Des journalistes ont demandé le 18 mars 2022 à Macron si son "programme est plus à droite qu'en 2017". Macron a balayé d'un revers de la main ces critiques en disant: « Je m'en fiche, royalement, totalement, présidentielle ou non. Ce qui compte, c'est ce qui fonctionne pour le pays, le rend plus fort, ce qui permet aux Françaises et aux Français de vivre mieux. Si à ce point, ils ne savent pas se différencier du projet que je porte, qu'ont-ils été faire dans cette galère ? ».
Le Voyage au Trou du Langage de Macron n'est pas prêt d'en finir.

Alors? Misanthrope, dysanthrope, humaniste ou simplement fasciste? Je sais qui vous êtes.

(3 Photos, octobre 2016 à Cracovie au Cricoteka: "Umarła Klasa - La Classe Morte - Manipulations avec le vide",
du metteur en scène Tadeusz Kantor  /  Autres photos: les cochons en osier, mars 2022, auberge du Pfaffenschlick, Alsace).


Discours de "résilience" de Macron du 2 mars 202 suite aux bombardements en Ukraine sur des cibles militaires et civiles par Poutine: "La démocratie n'est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause sous nos yeux. Pour notre liberté et celle de nos enfants, nous répondrons par des décisions historiques."

Si. Macron est amateur d’État de Droit, mais au Liban. Deux jours après l'explosion gigantesque de silos d'engrais à Beyrouth, Macron s'était rendu le 6 août 2020 au Liban, qui était un protectorat français jusqu'en 1943. Macron se sentait investi d'une charge morale d'éducateur envers le Liban en menaçant les Libanais avec son lapidaire « pas de réforme, pas d'argent ». Macron avait lié l'aide financière de la France à sa Clause de Conditionnalité du Respect de l'État de Droit par le Liban et en exigeant des « réformes drastiques » avant six mois, au moment où il reviendra à Beyrouth contrôler si le Liban aura aussi tout autant mis fin aux accointances entre les représentations politiques, le pouvoir et les milieux financiers. Macron est l'idéal du modèle français, il manage la schizophrénie française, il vend au dictateur égyptien maréchal Sissi des navires de guerre Mistral et 54 avions de combat Rafale payés à 50% par les dictateurs d'Arabie Saoudite, il le décore à l’Élysée de la Légion d'Honneur, il vend à l'Arabie Saoudite des Rafale pour bombarder le peuple du Yémen et il tacle en même temps le Liban. Êtes-vous fiers d'être français? Macron: « Il y a aujourd'hui au Liban une crise politique, morale, économique et financière qui dure depuis plusieurs mois, plusieurs années et celle-ci implique des initiatives politiques fortes ».  (Lire le Rapport du PNUD - Programme des Nations unies pour le développement).

Macron est très amateur d’État de Droit, mais au Liban. Il a été très impatient, quand, le 27 septembre 2020 de retour à Beyrouth, il a exprimé toute sa colère en disant « J’ai honte » à propos des dirigeants politiques libanais. Il avait alors déclaré qu'il « a pris acte de la trahison collective des partis libanais qui portent l’entière responsabilité de cet échec ». Macron sait se montrer très autoritaire quand cet État de Droit n'est pas instauré immédiatement: « A l’horizon environ d’un mois, un mois et demi, nous serons obligés de faire le bilan. S’il n’y a aucune avancée sur le plan interne, alors nous serons obligés d’envisager une nouvelle phase de manière très claire et de poser la question de confiance: est-ce qu’un gouvernement de mission sur la base de la feuille de route est encore possible, ou est-ce qu’il faut à ce moment-là changer la donne et aller peut-être dans une voie plus systémique de recomposition politique au Liban ? ». Indirectement, il appelait les Libanais à dégager leur président.

Macron est très amateur du peuple Libanais qu'il considère comme tel, comme un peuple. A sa inspection au Liban, Macron était « déçu par la classe politique libanaise, qui n’a pas placé le peuple avant la politique politicienne. Tout continue comme avant à Beyrouth. La crise que vit le Liban n'est pas un coup du sort, ni une fatalité. Elle est le fruit de faillites individuelles et collectives et de dysfonctionnements injustifiables. L'ensemble de la classe politique libanaise n'a eu de cesse de l'aggraver en faisant passer avant tout ses intérêts individuels et partisans avant les intérêts du peuple libanais ». Pour Macron, habillé de la grandeur de la france, les Libanais ne sont pas des "moins que rien" à "emmerder".

Discours de "résilience" de Macron du 2 mars 202 suite aux bombardements en Ukraine sur des cibles militaires et civiles par Poutine:
"La démocratie n'est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause sous nos yeux.
Pour notre liberté et celle de nos enfants, nous répondrons par des décisions historiques.
"

Macron se veut être l'intrépide amateur de l'État de Droit, des Libertés démocratiques, du Droit des Peuples à disposer d'eux-mêmes. Il l'a répété sur tout son quinquennat. Le 7 mai 2017 au soir de son élection à la présidence de notre lumineuse république il proclame sur l’esplanade du Louvre que « L’Europe et le monde attendent que nous défendions partout l’esprit des Lumières menacé dans tant d’endroits. Ils attendent que partout nous défendions les Libertés, que nous protégions les opprimés. » Mais trois semaines après, Macron confirme la poursuite de la coopération, plus exactement de la complicité de l’État français avec les crimes et la répression sanglante et continue de la dictature du maréchal Sissi en Égypte, qui bombarde aussi le Yémen avec ses avions de chasse Rafale et Eurofighter. Lire l'enquête "Egypt Papers" du site d'investigation Disclose sur le partenariat militaire entre Macron et Sissi: "Les Mémos de la Terreur" et encore "Chronologie d'une compromission". Amnesty a aussi publié un rapport: "Les armes et les blindés français sont au cœur de la répression sanglante et continue en Egypte". Le site d'investigation Disclose a des partenariats avec Arte, Radio France, Rue89 Bordeaux, Rue89 Strasbourg, Rue89 Lyon, The Intercept, etc... qui reçoivent ses enquêtes et s'engagent à les diffuser gratuitement. La vente des armes française à l'étranger dépend directement du Président. Pour vous assurer de l'efficacité de Macron, dans son rôle de Président de la France et de Chef des armées, vous pouvez lire le Rapport accablant de l'Agence Reuters du 4 juin 2019 "French weapons sales to Saudi jumped 50 percent last year".
 

Discours de "résilience" de Macron du 2 mars 202 suite aux bombardements en Ukraine sur des cibles militaires et civiles par Poutine:
"La démocratie n'est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause sous nos yeux.
Pour notre liberté et celle de nos enfants, nous répondrons par des décisions historiques.
"

Selon HUNGARY today du 9 mars 2022, "MKB Bank, majority owned by PM Viktor Orbán’s fast-emerging, childhood friend Lőrinc Mészáros and pro-government construction mogul László Szíjj, has financed by loan the campaign of French radical right presidential candidate, Marine le Pen" - "MKB Bank, détenue majoritairement par Lőrinc Mészáros, ami d'enfance en plein essor du Premier Ministre Viktor Orbán, et par le magnat de la construction pro-gouvernemental László Szíj". La banque hongroise Magyar Külkereskedelmi Bank - MKB appartenant à l'oligarque hongrois Lőrinc Mészáros et ami d'enfance de Viktor Orbán, a donné sous forme de "prêt" 10,7 millions d'euros à MLP, la fasciste canal-historique de la France, pour financer sa campagne électorale pour les Présidentielles de 2022. Le Conseil Constitutionnel français l'a publié le 4 mars 2022 avec les déclarations de patrimoine des candidats à l'élection présidentielle française. Viktor Orbán, premier-ministre fasciste de Hongrie soutient MLP, la fasciste française, pour les Présidentielles 2022 de France. Le 10mars 2022 le site Euractiv rappelle que Viktor Orbán est aussi actionnaire de la MKB Bank: "Le Pen, who said she is an admirer of President Vladimir Putin, promised a softer line on Russia over Ukraine, urging the West to drop economic sanctions on Moscow - Le Pen, qui a déclaré être une admiratrice du président Vladimir Poutine, a promis une ligne plus douce sur la Russie au sujet de l'Ukraine, exhortant l'Occident à abandonner les sanctions économiques contre Moscou".

Le fasciste du parti PiS, Jarosław Aleksander Kaczyński, Vice-président du Conseil des Ministres de Pologne, le Premier Ministre fasciste du parti Fidesz de Hongrie, Viktor Orbán, la fasciste canal-historique de la France, MLP, et tous leurs homologues des États-Membres de l'UE s'étaient réunis sans masque FFP2 le 5 décembre 2021 à Barcelone pour créer le parti fasciste européen, dénommé "parti souverainiste européen" ou "parti européen des extrêmes droites", ou "...de droite ultra-conservatrice", ou "...souverainiste" par les médias français sur un ton bien policé de bon alouaf, wafouaf. La polysémie médiatique française facho-compatible rend habituel et courant un fascisme just-in-time, encore plus depuis le 21 février 2022 pour aguerrir notre État face à Poutine. Nous sommes justes, grands et beaux, alors que ces chefs de gouvernements fascistes PiS de Hongrie et du Fidesz de Pologne ont rencontré le 5 décembre 2022 en Espagne à l'appel de Vox, le parti fasciste néo-franquiste espagnol et tous leurs homologues et présidents de partis fascistes des États-Membre de l'EU, dont MLP, la candidate fasciste française aux Présentielles 2022.

Après avoir adapté à son goût la Constitution hongroise, la loi électorale, le découpage des circonscriptions, les médias, la censure, la justice, la police, les universités, l'enseignement, le fasciste Viktor Orbán a été remis pour la 4ème fois sur son siège de 1er ministre de la Hongrie après des élections à 1 tour le dimanche 3 avril 2022. Macron n'a pas pipé mot. Macron n'a pas déploré la reconduction du président fasciste Viktor Orbán en Hongrie. Macron compte sur ce rally around the flag, qui s'est rappelé à nous ce dimanche 3 avril 2022 en Hongrie, et qui pourra lui rapporter gros à sa propre réélection.

Discours de "résilience" de Macron du 2 mars 202 suite aux bombardements en Ukraine sur des cibles militaires et civiles par Poutine:
"La démocratie n'est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause sous nos yeux.
Pour notre liberté et celle de nos enfants, nous répondrons par des décisions historiques.
"

màj du 15 mars 2022:  4 jours après la rédaction de mon post Disclose rappelle aussi que Macron n'est qu'un récidiviste et qu'il n'est pas amateur de la Conditionnalité Européenne du Respect de l'État de Droit. Macron, Chef des armées, a livré de 2017 à décembre 2020 des armes de très haute technicité à Poutine pour équiper ses tanks, ses hélicoptères et avions de combat, alors que l'EU avait imposé aux 27 l'embargo sur l'exportation d'armes en Russie suite à son annexion de la Crimée en 2015. Les deux bénéficiaires de ces marchés sont les sociétés Thales et Safran, dont l’État français est le premier actionnaire. Les accointances entre Macron et Thales/Safran ressemblent aux accointances entre Viktor Orbán et la MBK Bank. Macron a violé l'embargo européen contre Poutine. Les sanctions contre la France seront-elles à la hauteur de l'agression que nous commettons? La France impose son sale régime d'immunité, il n'y aura pas de sanction contre la France, contre Macron, mais contre Poutine, c'est plus élégant.

Discours de "résilience" de Macron du 2 mars 202 suite aux bombardements en Ukraine sur des cibles militaires et civiles par Poutine:
"La démocratie n'est plus considérée comme un régime incontestable, elle est remise en cause sous nos yeux.
Pour notre liberté et celle de nos enfants, nous répondrons par des décisions historiques.
"

Ce mardi matin, 5 avril 2022, au Parlement Européen de Strasbourg, les bancs du Conseil Européen sont restés vides. Aucun ministre français n’était présent
au nom de cette Présidence Française du Conseil de l’EU dont Macron et son gouvernement avaient fait grand bruit en début d’année.
Macron et ses boys n'ont pas daigné participer au débat sur la Protection des enfants qui fuient la guerre en Ukraine.
Pour la liberté de nos enfants, Macron leur a répondu par sa décision historique: Macron les emmerde.
 

Alors?  Schizophrène,  misanthrope,  dysanthrope,  humaniste  ou simplement fasciste?
Pour vous départager, allez voter aux P&L-2022 pour un autre avenir possible.
Nous avons été pendant 5 ans la pitance de ce président Macron.
Macron ne daigne pas se présenter aux débats électoraux,
ne fait pas campagne, n'a tenu qu'un seul meeting.
Encore 5 ans de plus pour votre agrément?
Vous avez pris la mouche?