La Présidence de la Commissions des Finances permettra à la Nupes, l'opposition majoritaire qui est de gauche, de lever le secret fiscal sur les grandes entreprises et sur les particuliers. La Présidence de la Commission des Finances a toujours été attribuée à la 2ème formation politique du Parlement. Vous verrez, elle sera donnée à la fasciste MLP du Rassemblement National, dont le parti est 2ème. Le ministre de la Justice, LREM de Macron, et le Président du Sénat, LR la droite, soutiennent la candidature du parti fasciste RN à la Présidence de la Commission des Finances et évoquent "une possible collaboration avec le RN à l'Assemblée nationale".
J'appelle ceci depuis le 06 VI 06 le fascisme élégant just-in-time à la française.

  1. Je vous invite à lire mon analyse du 16 février 2022
      >>> La fenêtre d'Overton - Secteurs linguistiques en tension - Présentielles 2022 - Confirmation de l'Extrême resserrement à droite après 11 scrutins depuis 2017
  2. Je vous invite à cliquer sur >>> extrême resserrement à droite où Google place depuis des années mon site en Ligne 1 page 1 sur 1 150 000 résultats.
  3. Je vous invite à lire mon analyse du 24 avril 2022
      >>> 2022, extrême resserrement à droite ➳ Pas d'avenir en commun _ Pas de bifurcation écologique ➳ "Ère nouvelle" de Macron, massacre social 2.0, casse du Code du Travail 3.0
  4. et mon analyse du 8 juin 2019 >>> Européennes du 26 mai 2019: extrême resserrement en ordre à droite, le choix par le vote et l'abstention des électeurs inscrits et des Gilets Jaunes

Hier soir, tout juste 2 heures après la publication des résultats, la 1ère ministre actuelle a déjà annoncé la Dissolution du Parlement dans 1 an.

Comme je vous l'illustre depuis 5 ans, Macron n'est pas fan de l’État de Droit et encore moins des habitants de notre Pays.
Avec notre nouveau Parlement il ne pourra pas immédiatement devenir un fasciste à la Viktor Orbán de Hongrie... même s'il courtise les fascistes de France de manière indirecte ou directe.

Je vous donne ci-dessous deux extraits de mon analyse du 31 mai 2022 >>> Ontologie de la violence de Macron: des Gilets Jaunes à sa Finale de la Ligue des champions ➳ des condamnations de l'ONU, du Parlement Européen au Chaos du Stade de France >>>

  1. Je décris depuis le 06 VI 06 le passage du Dumping Humain au Fracas Humain organisé dans notre pays avec une efficace bifurcation fascistique voulue au nom d'une hygiène commerciale globale par le haut de l'État et ses portes monnaie et laissée-faire par le bas de notre pays, les électeurs inscrits, les syndicats, les consommateurs. En parcourant la ligne de démarcation Sarkozy-Hollande-Macron depuis 15 ans nous observons le drift de notre pays vers ce que j'appelle le fascisme élégant just-in-time à la française qui est dans la lignée "illibérale" du fascisme de Viktor Orbán de Hongrie ou du PiS de la Pologne. A la 1ère de ses 3 mandatures comme 1er ministre, Viktor Orbán, qui était la mascotte de l'EU, passait comme Macron pour un "moderne réformiste du XXIème siècle qui connait les enjeux, maitrise les actions, va de l'avant, modernise l'État".
  2. Dans mon analyse du 9 mai 2022 >>> Désobéissance aux Traités Européens, Révision, Modification - surenchère et chasse gardée de la Présidente de la Commission Européenne, et de Macron-Saison 2 je rappelais la récidive du coup-de-force, le second "hold-up" que Macron a commis sur la Présidence dans ses Distancielles d'avril 2022. Entre ses Distancielles et les Législatives de juin, Macron-bis, qui n'a pas fait campagne jusqu'à présent, qui n'a toujours pas de programme connu, relie en azimut brutal le débat politique pour le plier et le monopoliser avec sa couverture Bolloré-Lagardère. Plus il est dépourvu de plasticité comportementale, plus il fourbit ses menaces et fracasse: "élu" sans programme et par la Constitution "Président de tous les Français", il a violé la Constitution en convoquant pour les Législatives sous son chapiteau d'Aubervilliers les 577 candidats de sa garde présidentielle nuancée Renaissance-Ensemble pour la formater. En 2017 ➳ il parlait de son "hold-up sur la Présidence", en 2022 ➳ récidives multiples de désobéissance à la Constitution et discrimination de la nuance politique de son adversaire NUPES (voir Annexe n°1 et dans mon analyse du 9 mai 2022 le Rapport du Sénat sur la Circulaire Darmanin du 13 mai 2022 et les Rapports du Sénat sur >>> l'audition du Préfet Lallement et sur ses 3 ans à la tête de la Préfecture de Paris...). Macron n'est pas fan de l’État de Droit. Il en fait sa douleur narcissique, répète "moi seul a le droit d'avoir la tête au-dessus des autres" en visant le 1er ministre qui émanera des Législatives le 19 juin 2022. Le 1er Ministre n'est pas le fournisseur breveté des stock-options de Macron. En conformité avec la Constitution de 1958 de la Vème République le "Premier Ministre, issu de la majorité au Parlement, détermine et conduit la politique de la Nation".

<<<