-    Ce post contient 46 liens documentaires internes ou externes sûrs, officiels et publics   -   Post optimisé pour écran PC 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox.

Gilets Jaunes est pour moi le terme générique des dizaines de millions de précaires. Je ne suis jamais non plus tombé dans la naïveté.
Pour Macron-Saison 1, vous pouvez passer aux condamnations du 14 et du 26 février 2019 émises contre la France par le Parlement Européen,
par le OHCHR - Haut-Commissariat aux Droits de l'Homme de l'ONU et le Commissaire aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe, etc (liste non exhaustive).

Pour vivre la tête hors du lot promotionnel empilé, il faut décider d'être infra-terrestre. Sous certains aspects le régime d'extrême-centre illibéral de Macron est plus violent que celui du fasciste Viktor Orbán du Fidesz en Hongrie et des fascistes Duda et Kaczyński du PiS en Pologne. Le régime Macron est plus efficace que celui de ces deux pays: intrusif comme eux, il ne repose pas sur le national mais sur le commercial. Ça se finance bien. L'éthologie du système commercial repose sur le bon-marché des libres-marchés, l'éthologie du système national-fasciste repose sur la distillation du sang. Nous courons au Simply pour comparer les prix, eux courent plus vite qu'en général. Je vous ai rappelé avec rhétoriques et conspuations dans mes analyses que la réalité n'est pas agréable si elle ne correspond pas au dogme, que ce soit dans un régime dictatorial comme celui de Poutine, ou dans un régime commercial comme celui de Macron. Sous le régime néonicotinoïde commercial antidémocratique de Macron on cultive les pousses par le fascisme élégant just-in-time à la française dispensé de sniper, de retraite au flambeau, de solution d'évacuation corporelle de masse. Macron va aussi privatiser les cascades et les crématoriums de Paris. "L'or gris". Un cadavre pour le prix de deux et en deux fois moins de temps. Tout le monde en profite. Toute cendre est opportunité du bien-être. Son humus étoffé gagne l'épreuve du trébuchet. Je définis le trou noir français en ligne depuis le 06 VI 06 et depuis le 14 juillet 1990 à partir de 16h30 dans mon roman prémonitoire non-figuratif "Voyage au Trou du Langage - La Réunification des Andrènes".