banner


 VIème République. 1ère République d'Europe. Convergence des Solidarités sociales, locales, régionales et globales. Attac
            Non à l'ethnocide biotechnologique, aux nécrotechnologies, au Pillage global des terres cultivables en Afrique
                   S'informer sur le site RzM67 mis en ligne il y a 15 ans le 06 VI 06  
                               Les Insoumis et Le Parti de Gauche.
                                   Finance Watch
                                   aux urnes citoyens !

Rénovez Maintenant 67, journal d'un Cimbre

De 57 à 68% des électeurs inscrits ont snobé 11 fois les urnes en 2017, le 26 mai 2019, en 2020 et en 2021. 100% évaluent leur plasticité devant la mort depuis 2020
Where the catallactic world ends... there starts our life    |    S'informer sur les articles du Traité de Lisbonne - Libre circulation des capitaux
Le 5 janvier 2020 - personne ne parlait de pandémie - j'annonçais les soaring twenties, les années-20 où tout explose
<     Combattre le Dumping Humain     >   -   I want my Europe back !   -   <    OWS - Occupy the WordS    >
2011, Michel Barnier: "les États ont racheté aux banques 4500 milliards de dettes" (spéculatives irrécouvrables)
2021, la BCE a racheté depuis 2008 aux banques plus de 17.000 milliards avec plus de 20 plans de QE
_____________________________________________________________________________

6 juin 2021

15ème ANNIVERSAIRE de mon site "Rénovez Maintenant 67, journal d'un Cimbre" mis online le 06 VI 06

- Ce post contient 10 liens documentaires  -   Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox     -    Finalisation du 17 juin 2021 à 20:46

Rappel: notre devoir d'expression   ➳   Réviser la taxonomie du fascisme.
Mon site lancé le 06 VI 06 a 675 analyses postées. Il a commencé avec des libelles de débutant
contaminées par la fièvre du poulet H1N1 de 2006-09 et il est arrivé au nouveau bornage politique exécuté en forme de réponse au Covid-19. 

 

Il n'a ni like ni donate, ne doit rien à personne, n'attend rien de personne, il écrit ce qu'il veut sans s'ajourer à des codes. Le rédacteur n'est rien que lui, que quelque part, sans domiciliation sociale ni encartement. Il ne se profile jamais selon un public à flatter, n'en tire aucun avantage. Il lit une trentaine de quotidiens français, belges francophones, suisses romans et germanophones, allemands, suédois, anglais britanniques et américains et le Helsinki Times. Il ne lit jamais de livre (sauf une fois). Il va à la source de l'information dans les organes nationaux ou internationaux ou les ONG. Les seuls livres qu'il lit sont des romans en suédois de Suède ou de Finlande suédophone qui le déplacent dans un autre monde près du Cercle Polaire. Ainsi, sa pensée est "libre".

Pour beaucoup d'items, le site est en page 1 de Google          <   OWS - Occupy the WordS   >
Cette année, avec le confinement, il est parti pour atteindre 1,6 million de lecteurs. Ce qu'ils cherchent et ce qu'ils y trouvent, le rédacteur l'ignore; il ne cherche pas à le savoir, car son message en bas de chaque billet, selon lequel il n'alimente ni blog ni forum, est excellemment bien respecté.

Le site a été lancé par dépit face à la carence infocratique, mais depuis 2 ou 3 ans vous trouvez sur YouTube de la très bonne information politique de fond totalement indépendante de la finance et de la financiarisation de tout et de n'importe quoi. Et maintenant que Joe Biden donne à nos néolibéraux forcenés de l'Union Européenne le droit de repenser la globalisation du Consensus de Washington... le site commence à devenir un peu fade... et tout le monde commence à raconter, comme après le 8 mai 1945, qu'ils ont tous été des résistants de la 1ère heure et "qu'ils l'avaient toujours dit". De plus, tous ces subitement illuminés continuent à ramasser les dividendes de la renommée et du confort dans leur nouvelle immunité de groupe
en faisant le tapage avec les signes convictionnels de leur syndrome du vacciné.

Mon cadeau d'anniversaire      le G7 Finance s’est engagé le 5 juin 2021 sur un taux mondial pour l’impôt sur les sociétés "d’au moins 15%", ...et ce n'est pas la Gauche qui me l'a offert.
Le G7 envoie ainsi une impulsion importante pour la réunion du G20 qui se tiendra en juillet à Venise, où un accord plus concret et détaillé est à attendre.
Les prédateurs fiscaux comme l'Irlande, le Luxembourg, les Pays-Bas, l’Écosse devront se payer leur confort économique eux-mêmes.

Ce que le G7 Finance a initié ce samedi 5 juin 2021 est aussi le début de... la Renégociation des Traités Européens, de la libre circulation des capitaux avec la concurrence déloyale intra-européenne de l'EU et surtout, au démontage de l'optimisation fiscale devra suivre le démontage de l'optimisation sociale par l'élimination du Code du Travail et l'exploitation des Travailleurs Détachés.
Depuis
le 14 juillet 1990 à 14h30 j'attends que le Mur de Berlin tombe aussi à l'ouest. Depuis le 5 juin 2021 nous y sommes, et ce n'est pas la gauche qui l'a fait chuter.
"Nous voilà, même si tu ne le veux pas, nous on est là"... mais tu ne pourras pas lancer tes LBD contre tous les Joe Biden qui te remettront à ta place.
Alors, pour ce nouveau combat fiscaliste, êtes-vous misanthrope, dysanthrope, humaniste ou toujours tout simplement fasciste?
Ah oui, c'est vrai, en mai 2022, bonnet noir ou noir bonnet, le parl'être franco-français dans son ultime démence.
Pour vérifier que la démocratie est giflée de manière systémique, voir mon analyse précédente.
C'est drôle, depuis la gifle tout le monde s'indigne sur notre "démocratie menacée".
11 morts, 7 mains arrachées et 32 yeux éclatés n'ont pas dérangé le pays,
ni les fascistes Viktor Orbán de Hongrie et de la Pologne du PiS,
ni le Dumping Humain imposé par Macron et ses boys.
L'indignation, c'est tellement présentiel,
le sommet de l'élégance française,
la nasse sur la démocratie.

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

21 avril 2018

Le député belge vert Philippe Lamberts a engueulé au Parlement Européen de Strasbourg Emmanuel Macron, ce Président élu avec 16 % des électeurs inscrits

Comme vous l'avez remarqué je n'ai plus rien publié sur mon site depuis le 29 décembre 2017. La raison en est simple, depuis le 11 janvier 2018 il existe sur le net un nouveau média.

Il s'agit du nouveau grand média citoyen www.lemediatv.fr, auquel s'est ajouté le  www.lemediapresse.fr, qui est totalement indépendant et que nous les lecteurs, les Socios, co-finançons par des dons. Je suis un Socio depuis le 1er jour de sa déclaration publique, c'est à dire depuis le 6 mai 2017. Le Média traite au quotidien et dans de multiples programmes des sujets d'actualité ou de société qui ne sont pas traités, qui sont très mal traités, qui sont occultés ou qui sont détournés et falsifiés dans le bavardage ambiant des 9 réseaux médiatiques monopolisés et des chaines publiques pour soutenir et renforcer cette illusion suprématiste de la béatitude unilatérale face à une société catallactique uniquement pilotée par la libre circulation de tout, de n'importe quoi et de plus encore en violation des règles des États de droit (TTIP/CETA...), des règles sociales, environnementales et fiscales. La nouvelle Loi sur le Secret des Affaires, que je traite aussi depuis plus de deux ans avec la Directive européenne sur le Secret des Affaires, est avec ces accords de libre échange dits de nouvelle génération (TTIP/CETA...) la clef de voute du musèlement autoritaire, par harcèlement et intimidation des peuples et du droit à l'information.

J'ai lancé mon site en ligne le 6 janvier 2006 et je traite depuis 12 ans à mon niveau et selon mes spécialisations de manière approfondie de mêmes sujets que www.lemedia.fr . Un sujet qui n'est pas passé dans les médias français est la copieuse engueulade administrée le 17 avril 2017 au Parlement Européen de Strasbourg par l'Euro-Député vert belge, Philippe Lamberts et qui a gravement fâché notre Emmanuel Macron, Président de 15% des électeurs inscrits au Élections Présidentielles de mai 2017 et Président de 18% des électeurs inscrits aux Élections Législatives de juin 2017, et qui se permet de surfer de coups d’État constitutionnels en coups d’État avec ses Ordonnances et ses Procédures Accélérées parlementaires qui contournent depuis juin 2017 le Parlement français qui à cause de ce système électoral de la Vème République lui est de toute façon très majoritairement acquis. Ce Président de papier se sent si fragile qu'il se sent obligé de pratiquer son "extrême centre et son anti-démocratie néolibérale" en contournant le plus possible les députés et le Parlement français à l'instar de ce qui avait par exemple pu être la Volkskammer, la chambre du peuple de la RDA, l'Allemagne de l'Est par exemple de 1949 jusqu'à la Chute du Mur de Berlin. J'avais appelé ceci déjà plusieurs fois depuis le 12 novembre 2006 la dictature élégante ou le putsch des élégants ou le fascisme élégant au sujet de Sarkozy, de Hollande, de Jospin. Mais là nous avons aujourd'hui un jeune homme brillant issu de la banque Rothschild, et la France a toujours adoré ce qui brille. L'effet collatéral de cet auto-proclamé Président-de-tous-les-Français est sa capacité à générer chez les Français la Convergence des Luttes, la réappropriation du langage et de la discussion sociétale, que même les 9 réseaux médiatiques affiliés ne sauront jamais perpétuer au-delà de deux décennies, de ces deux décades perdues.

Vous voyez que depuis le 6 juin 2006, j'ai gardé comme bottom banner tout au bas de mon site cette image et regardez ce filaire jusqu'en bas >>>

http://www.renovezmaintenant67.eu/photos%20RM67/elus%20hors%20AGCS.jpg

Il s'agit de l'un de ces 14 accords secrets et connexes à l'OMC - Organisation Mondiale du Commerce, intitulé AGCS - Accord Général sur la Commercialisation des Services, pour lesquels le 1er Ministre PS, Jospin, avait donné son accord sans le moindre des débats parlementaires et sociétaux sur la privatisations d'une liste choisie par lui-même de services publics, dont l’Éducation Nationale. En 2018, ces sinistres marchands gouvernementaux n'ont plus besoin de se cacher derrière une étiquette politique, un logo ou Bruxelles. Il est entré dans les mœurs qu'ils peuvent revendre aux investisseurs financiers l’État et vider de leurs sens l’État de Droit et la Constitution en accélérant le dumping humain. La Lutte des Classes s'est faite sans Nous et par dessus nos têtes et a été gagnée par cette diaspora globale financière. Mais attention, le peuple se remet à parler après avoir lui-même comme aux dernières élections Présidentielles et Législatives de 2017 été coupable d'une abstention à 57%.

Une remise par le peuple lui-même dans son propre niveau de conscience de son propre abandon de la démocratie et de son auto-détermination garantie par la Révolution Française de 1789, me parait salutaire et en tous cas bien plus prometteuse et fondamentale qu'une simple révolution de plus qui de toute façon sera liquéfiée comme les autres. Heureusement alors que des partis démocratiques se remettent à réutiliser le langage et que des mots simples dénués de toute violence commencent à être compris et réutilisés par le peuple français, qui pour l'instant défile dans les rues et les universités avant de reprendre le pas des urnes. Car il n'y aura pas un Mai 68 2.0, il y aura une reprise en main de la Démocratie Française par les habitants de notre pays.

Je vous invite donc à regarder deux séquences filmées au Parlement Européen chez nous à Strasbourg
où cet embryon brillant de président français se fait gravement interpeller par l'Euro-Député vert, le belge Philippe Lamberts.

J'ai stocké ces vidéos sur mon propre site pour m'en garantir une pérennité, on ne sait jamais, car après la Loi sur le Secret des Affaires, pourra venir la Loi sur le Secret en politique.
C'est très facile d'empêcher de regarder en France une vidéo diffusée en Belgique, comme The Voice Belgique >>> http://www.lalibre.be/culture/medias-tele/valentine-brognion-remporte-the-voice-7...  

Pour regarder les engueulade de Philippe Lamberts contre Macron, il suffit de cliquer sur chacune des images ci-dessous et d'attendre le téléchargement.

Philippe Lamberts aussi est l'auteur de la Directive Européenne sur le plafonnement des bonus des banquiers de la City et du secteur financier.

 

 

 

 

 

 

.

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

18 novembre 2017

Le dumping humain européen est renforcé avec le 1er Sommet social européen tenu depuis 20 ans

I want my Europe back!

Il y a 15 jours la Commission Européenne a enterré les propositions pour une Directive sur la Réforme de la Structure des Banques et du "too-big-to-fail" tout en faisant semblant de s'appliquer à remédier à la destruction globale de l'économie par les banques depuis 2008 et même en se félicitant elle-même pour le chemin parcouru en ce sens. Et 15 jours après l'Europe fait semblant de réanimer la Charte Européenne des Droits sociaux et fondamentaux des Citoyens et des Travailleurs Européens, mais contribue à l'enterrer encore plus profondément, tout en annonçant un catalogue de 20 mesures qui auraient à être appliquées d'ici 10 ans. Depuis 20 ans il n’y a pas eu de Sommet Social Européen, ce qui prouve que l'Europe n'a jamais dépassé le stade du Marché Commun ou de la CEE - Communauté Économique Européenne. Pourtant l'Europe Unie avait donc voulu se former en s'identifiant à l'opposé de ce qu'est l'EFTA / AELE - l'Association Européenne de Libre Échange fondée par les anglais, qui existe toujours et qui regroupe juste encore la Suisse, la Norvège, le Liechtenstein et l'Islande. Les anglais espéraient concurrencer l'union européenne avec leur AELE pour ne voir prospérer que leur idée de libre-échange. Mais, en réalité notre Union Européenne n'est surtout depuis le Traité de Lisbonne de 2008 et tous les Traités et toutes les Directives qui ont suivi, elle aussi qu'une association européenne de libre échange, ce qu'elle vient encore de prouver le 17 novembre 2017 avec un Sommet Européen qu'elle voulait faire passer pour être un Sommet Social Européen. L'Europe a, elle aussi, été actrice et responsable de ses deux décades perdues alors qu'elle jouissait de toutes les occasions rêvées pour inverser le mouvement. En effet il y a eu les affolements pour le TCE - Traité Constitutionnel Européen, les Référendums Oui/Non/Nej/No pour faire passer ce TCE, les Référendums-bis ou les contournements du Référendum en 2006 ou avec le Congrès de Versailles de 2008, le TSE - Traité Simplifié Européen ou Traité de Lisbonne pour faire passer surtout en cachette le Chapitre III du TCE rejeté par la France, la Hollande, l’Irlande, etc… Les occasions n’ont jamais manqué pour intégrer le Citoyen Européen, le Travailleur Européen dans le projet européen. L'Europe est responsable de ces deux décades perdues et en rajoute encore une autre en supplément. Pendant 30 années, l'Europe aura délibérément bloqué la Charte Européenne des Droits Sociaux et Fondamentaux. 30 ans sont 3/4 d'une carrière professionnelle d'un Travailleur.

La Charte Européenne des Droits Fondamentaux et Sociaux a toujours été écartée ou piétinée, et depuis 20 ans ni les Gouvernements des États-Membres et ni la Commission de Bruxelles n’ont jugé opportun de convoquer un Sommet Social Européen tout en arrangeant au maximum la circulation sauvage et non-protégée des Travailleurs détachés, et en bétonnant la circulation des biens et des capitaux agrémentée de tous les dumpings sociaux et fiscaux possibles entre les Etats-Membres de l'Union Européenne. Les médias ne s’en intéressent pas en ce sens qu’ils propagent tous le jour même de ce-dit Sommet Social Européen un semblant de regret et de déception car selon eux « L’Europe n’est pas compétente dans le domaine social », ce qui est totalement et gravement faux. Ceci est faux et je vous en ai assez parlé il y a 15 jours dans mon billet Travailleurs détachés: le Dumping humain continue et le nouvel échec européen de Macron du 24 octobre 2017 mais aussi par exemple dans mon billet du 6 mars 2012 "TSCG - Pacte Fiscal européen: la Règle d'Or pour tuer le Travailleur, casser le Code du Travail et organiser le dumping social".

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

16 octobre 2011

Terminologie inusuelle et les impensés - OWS - Occupy the WordS - Rénovez Maintenant 67, journal d'un Cimbre

Occupy_Wall_Street.jpg Depuis 2008 il existe un domaine de la torture et de l'empowerment global de l'individu que même Snowden n'a pas révélé.
Il s'agit de la torture du langage et de l'extinction du dictionnaire qui rendent les mots inaudibles.
Il faut nourrir le feu de la parole et, disposant de signifiants communément partagés,
nous saurons laisser entendre la démocratie et redemander du sens

En ce moment la phénoménologie de confort se crispe autour de la "dette publique" pour expliquer le monde. Pour moi >>

Si vous cherchez sur Google CETA droit des brevets d'invention mon site est depuis 2007 en page 1.
Si vous cherchez lever brevet vaccin covid 19 libre échange. mon site est en page 1 ligne 2 dès le 1er jour de publication.
De même pour OMC CETA lever brevets vaccins. De même pour lever brevet vaccin libre échange

Si vous cherchez sur Google Europe shadow banking spéculation mon site est en Page 1 Ligne 12 sur 6 070 000 résultats, en seulement 4 jours !
Si vous cherchez sur Google brexit bruxelles fintech banques too-big-to-fail mon site est en Page 1 Lignes 5 et 6.

Si vous cherchez sur Google "argent magique dumping" mon site est en A1 sur 506.000 résultats.
Si vous cherchez sur Google dumping humain mon site est en A1 sur 1.050.000 résultats depuis 2008 !!!
      Je suis l'inventeur de cette expression depuis le 24 janvier 2007.

Si vous cherchez sur Google pas de reprise économique mon site est en A1 sur 27.800.000 résultats depuis 2008 !!!
                   (pour cet item mon site a été en page 1 de 2008 à mars 2020)

Si vous cherchez sur Google "Renégociation des Traités Européens" mon site est en 2ème page sur 199.000 résultats. Notre infocratie est malade, car je ne suis rien.
Si vous cherchez sur Google "règle d'or dumping social" mon site est en A2 sur 84.000 résultats depuis mars 2012.

Si vous cherchez sur Google croissance appauvrissante mon site n'est qu'en B4 sur 5040 résultats.
Un si petit nombre pour les résultats montre que "croissance appauvrissante" n'est pas un concept dans l'opinion publique francophone. Là où il n'y a pas de concept, il n'y a pas de conscience.

Si vous cherchez sur Google costa-gavras plan de relance grèce mon site est en B2 sur 13.100 résultats.
Si vous cherchez sur Google "dumping humain" mon site est en A7 sur 237.000 résultats
Si vous cherchez sur Google "catallactique europe" mon site est en A1 ligne 4
Si vous cherchez sur Google "bulle des cds" mon site est en A1 ligne 10 et 12 sur 547.000 résultats
Si vous cherchez sur Google "CJUE Arrêt 10 mai 2017 Stop TTIP" mon site est en B2 sur 21200 résultats.
Si vous cherchez sur Google "I want my Europe back", je suis en A1 sur 502 millions de résultats et je n'ai aucun imitateur. J'en suis l'inventeur.
Si vous cherchez sur Google "CNCDH accord libre échange nouvelle génération" mon site est en A1 sur 17000 résultats.
Si vous cherchez sur Google "Tribunaux arbitrage CETA TTIP" mon site est en A10 sur 13800 résultats.
Si vous cherchez sur Google historique de la privatisation mon site est en A1 sur 1.760.000 résultats depuis 2009
Si vous cherchez sur Google produits financiers titrisés mon site est en A2 sur 64.300 résultats.
Si vous cherchez sur Google privatisations services traité de lisbonne mon site est en A1 pour 348.000 résultats
Si vous cherchez sur Google G20 de Londres et paradis fiscaux mon site est en A1 sur 117.000 résultat
Si vous cherchez sur Google bad bank définition mon site est en A4 sur 3.930.000 résultats
Si vous cherchez sur Google chute système monétaire, mon site est en page A ligne 4 sur 549.000 résultats.
Si vous cherchez sur Google "le hard landing" mon site est en B3 sur 136.000 résultats

Si vous cherchez sur Google europe providence bancaire mon site est en A1, A2, A3 et A4 sur 13.000.000 de résultats. Mais c'est normal c'est moi qui ai inventé le signifiant. "Europe providence Bancaire" reste un impensé collectif, une lacune dans le contenu de conscience des peuples, mais un très gros vécu collectif. Un ami qui a peur du rouge, m'a encore traité de rouge récemment. Croyez-vous que je suis rouge, parce que je pense "europe providence bancaire"?

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager