Mes amis de la sphère qui sont à gauche dans le PS, dans un PS, ont exprimé récemment leur problème sur
un site ami Rénova(c)tion Socialiste:
  • "Je suis formatée culturellement par cette gauche française et il faut que j'arrive à la tuer ",
  • "La seule question pour moi est : pourquoi et comment  j'arrive à cautionner le pire dans ce parti ? C'est aujourd'hui le problème et c'est bien la réponse à ce paradoxe qui me permettra enfin de décider de mon appartenance ou pas au PS".

Ils n'ont pas compris qu'il y a une vie en dehors du PS.


Je leur ai répondu ceci:

celui qui se forme en tuant reste ce qu'il était.

Je n'aimerai même pas exister en marchant sur mon propre cadavre.
Veux-tu faire les deux? Tuer le parti et te tuer toi?

Mais au sein de quel père te voues-tu? Ce père à tuer? Mais es-tu à ce point inscrite dans ce schéma auquel tu te soumets, par peur d'être toi? C'est trop facile de s'inventer un père et son fils à tuer. Get up, for your mind. Enfin, tu n'as rien appris en 68? T'as appris à piquer une fleur dans le cul d'une vache?
Ou à penser. Penser de par toi-même, en regardant.

Je ne cesse de répéter à mes étudiants:
Erleben, erfassen, und Vertrag mit der Wahrheit 
= Vivre choses, gens et entourage, enregistrer et saisir, et contrat avec la vérité

(je ne suis pas dupe face au mot vérité, ne la possédant pas j'essaye de ne pas l'aborder a priori avec du langage; be open, stay  open).

Depuis des siècles que je t'écris que l'homme politique n'est propriétaire de rien, il dispose d'une concession sur la chose publique et il est au service au public. Au public.

Je ne comprends pas pourquoi tu te fais semblant de te laisser débattre en toi, ce qui retombe toujours du même côté, de celui des lâches, des veules, des pusillanimes et des poussahs?

Je t'observe sur la sphère depuis juin 2006. Tu ne vas tout de même pas faire de ton site web un sautoir à gauchiste après nous avoir regardés grouiller dans ton terrarium clos de big sister?

De toute façon, si tu ne vas pas à la vérité, la vérité te rattrapera.

Hier, le pdt Allemand, Horst Köhler (ancien boss du FMI), la chancelière, ses ministres, ont dit en public que dès le début 2009 nous aurons de "très graves nouvelles qui dureront au moins un an".

Le Royaume-Uni et les USA seront en cessation de paiement d'ici peu, et toi tu te poses des questions?

Il faut être prêt et avoir la tête propre et droite quand l'ouvrier licencié te posera des questions. Tu vas lui expliquer tes états d'âme ou ton analyse, avec un vrai "monde d'avance", et avec ta capacité à vouloir y remédier parce que tu sais mettre les mots sur les choses et définir les problèmes, sans t'affilier à chaque fois avec ces ségoliens (Marie-Ségolène Royal) et truqueurs et tricheurs et ces Mondes de Retard, à ces gugus comme Hamon, le ratachiste à Madame OUI Aubry. Encore un qui en un seul mot a menti et démoli toute son action politique. Il avait pourtant l'air moins fourbe que les autres. Mais leur Reconquistador était très clair (mon sobriquet pour le mouvement Reconquêtes de Benoît Hamon), pour celui qui avait l'humilité de ne lire que ce qu'ils y écrivaient, au lieu de se lire soi même et son envie de rester dans un clan. Clan de la rose toxique.

Mais qui es-tu pour t'autoriser de si longues années de flottement où tu feins de simuler un état d'âme? Tu as déjà perdu trop d'années, au moins depuis Frangy (l'université d'été où Montebourg avait décidé unilatéralement de suivre Ségolène, candidate à la Présidence, en emportant sans concertation son mouvement (à gauche de la gauche dans le PS)  "Rénover Maintenant". Intellectuellement tu sais faire, des libelles tu sais faire, mais il faut que toute ta personne soit stable intellectuellement et cohérente et exigeante pour les petits. Ceci est nécessaire pour être capable de décoder anciens et nouveaux paradigmes, anciens vides conceptuels et nouveaux vides conceptuels. Et ce n'est pas avec le filtre polarisant de ces loosers de la p-rose qui, comme les révolutionnaires, n'aiment pas l'homme, ils aiment leur pratique et ne veulent surtout pas se mettre au service au public.

Aimes-tu les petits? As-tu foi en l'homme? Il n'y a pas de déterminisme, il n'y a que ses serviteurs. Tu es et tu restes au service d'appareils et de l'ochlocratie. Ce qui est dommage est que tu as une tête que tu mets au service de l'ochlocratie. Qu'il te reste une certaine générosité d'existence que tu mets au service de l'ochlocratie.

"Get up, stand up, for your mind". Quand je t'avais écris ceci sur ton site-web, ce sautoir à gauchiste, tu m'as répondu "je sais", comme un écolier qui comprends mais qui fais exprès à l'envers tout en sachant pourtant que c'est dans cette voie qu'il saura s'assumer. Ton pendule est tellement clair, mais tu biaises ta verticale.

Quelle est cette force atavique qui te retient? Déloges-toi de ces chapelles de la perdition et du copinage et agis pour l'homme.

_____________________ 

A ceci d'autres bloggeurs m'ont répondu:

  •  "Tu mélanges tout, le Congrès c'était chercher à prendre le pouvoir (par des moyens démocratiques en argumentant) rien de plus".

 

Ma réponse >>>

la violence est autour de vous et vient tout autant de votre dolence qui a une apparence de responsabilisme démocratisant.

Sur les 3 Dictatures qui ont gouverné le monde depuis 45, il va de soi qu'après la Chute des deux dictatures, celle de l'Est en 89, celle de l'ouest le 15 IX 08, il n'y aura de notre part qu'une volonté démocratique d'accès à la direction politique.

Il reste une dernière dictature qui est la fusion des deux autres: la dolence de l'ochlocratie dont vous êtes les serviteurs et les parties prenantes. Mais là il n'y a pas de Mur à épiler et des Subprimes à recapitaliser, il y a à fouiller dans la tête les prions toxiques que vous avez laissés croître au moins depuis 1989, en tous cas en 20 ans d'absence cognitive.

 

Ne confondez surtout pas, pour vous préserver vous-mêmes de la peur panique qui va nous assaillir tous d'ici peu, la force des analyses et des constats, exprimés par des mots que vous n'avez pas envie d'entendre, avec une mission révolutionnaire ou dictatoriale.
Vous êtes à des Mondes de Retard.

 

Puis une autre de mes réponses >>>

tu sais que la première variable d'ajustement est le louage de travail, le travail d'intérim.

Si tu as des états d'âme, compte les débauchages et les périodes jamais vues de chômage technique partiel qui s'accumulent pour le passage à 2009. Parfois un mois d'arrêt des chaînes de production!!!

Par exemple les équipementiers automobiles mettaient en œuvre 18 équipes par semaines en juin, ils n'en occupent plus que 7.

Autres chiffres qui montrent l'effondrement global planétaire:

  • 1 jour de fret maritime coûtait en juin: 230.000 $
  • 1 jour de fret maritime coute today: 3700 $
  • Normalement Volvo camion en Suède a un carnet de commande de 150.000 unités à produire pour le prochain exercice. Today... 150
  • Le niveau de production de l'économie réelle est retombé à son niveau de 1988. Et "pour l'instant nous ne sommes pas encore au début de la crise" comme le disent le Président allemand, Horst Köhler, et la chancelière allemande, Angela Merkel.
  • Les cessations de paiement du Royaume-Uni et la banqueroute d'Etat des USA s'annoncent. Le dollar est surévalué de 9 fois, et ne sera plus une monnaie d'échange après l'été 09. Les réserves du dollar-glut ne vaudront plus rien, ni les trillions de Bons du Trésor US éparpillés sur la planète.
  • Il y aura des chutes de PIB à 2 chiffres. Bien sûr le PIB français est déjà négatif.
  • Mes collègues de ma Grande Ecole de Management disent que les 2 prochaines générations seront sacrifiées et qu'il faudra 20 ans pour s'en remettre.
  • Les papy boomers n'auront pas de retraite.
Il y avait une croissance nourrie à la pompe du crédit depuis 1989, mais les ouvriers ont continué à être travailleurs assidus, ont permis la croissance à deux chiffres de la productivité, ont accepté le flex-time et les rompus de service, ont accepté les chutes de salaire. Ce sont les ouvriers et employés qui ont payé de leur poche la croissance de la productivité et des patrimoines d'entreprise. Les dividendes, ceux de l'économie du concret, ont toujours augmenté; en dix ans un spéculateur lambda doublait son patrimoine. Au niveau de salaire nous n'avons pas dépassé le niveau des années '60.

On s'est enrichi sur le dos du monde ouvrier, et même des classes moyennes. Les journées de chômage technique de 08/09 seront payées avec les RTT. "Travailler plus pour...?" Puis les Pays riches se sont enrichis sur le dos de l'Hémisphère Sud.

Et toi tu as tes états d'âme?

Déjà écrire dans ton article sur ton site le titre "Fier d'être socialiste" me déplait au plus haut point. S'il y a fierté, ton ascension émotionnelle te sera conférée par le petit. Et alors tu iras trinquer avec lui un galopin de primeur.

Cette expression "fier d'être" me rappelle ce que je vous demande depuis longtemps: d'où tirez-vous votre insolence de croire que ce que vous pensez est d'importance? De la coquille militante? Le monde s'écroule en 2009, et depuis 1983, et surtout depuis Jospin les gauches ont été le serviteurs de ce "déterminisme" du système du profit et de la "récolte des dividendes de la paix", du désengagement de l'État et des services publics et de ses devoirs régaliens et des Droits sociaux et fondamentaux de l'Homme, le tout boosté par les Directives de Bruxelles et les APE.

As-tu entendu une seule Motion lors du Congrès du PS qui nomme les APE, l'AGCS, les accords sur les ADPIC qui organisent la volatilisation de l'Homme? Non, c'est du conversationnel international du magazine Géo, toutes ces motions.

Pour prouver que la gauche qui s'exprime en français est à des mondes de retard vous cliquez sur Google "croissance appauvrissante": Sous les 3 modes de recherche mon site est en 1ère page (23 XI 2008).

Que les gauches francophones laissent ceci aux universitaires et aux centres de documentation, c'est une juste mesure de l'ochlocratie française et de ses militants totalement responsables et partie prenante.
 
D'autant plus que cette "croissance appauvrissante" date de Jagdish Bhahwati, qu'elle remonte à 1958, et qu'elle concerne tout autant les sociétés industrielles.


Pendant des mois des intervenants sur ce site, tellement plus socialistes que moi, m'ont répondu ceci:

  • "ce que tu écris n'a pas de rapport, ce sont des digressions, on s'en fout, c'est du Nostradamus, on est socialiste".

Cette réplique a ceci d'important que personne ne l'avait relevé autrement qu'avec un ou deux "restons polis".

La Dictature de l'ochlocratie ne peut peut-être pas tomber d'elle-même. Faudra-t-il que sa chute soit provoquée par un orateur?
Ne sommes-nous pas capable de nous en affranchir pour penser et décider?


-----------------------

Pour ma part, je ne sais toujours pas qui je suis. Mais je n'ai pas besoin d'être moi. Le regard sur le monde me suffit. Malgré moi.