Les intervenautes peuvent répondre. Je reste maître de mon site, vous devez mettre vos coordonnées et votre nom civil en entier dans l'emplacement réservé et invisible des surfeurs. S'ils ne mènent à rien, je vire votre comment. Vous consulterez la charte . Tout post hors sujet est aussi éliminé. Vous corrigez aussi vos fautes avant de télécharger. Si vous pensez que d'autres intervenautes n'ont pas laissé leurs coordonnées entières, c'est vrai, mais ils ont pris contact avec moi et se sont identifiés clairement. Ce n'est pas MSN, donc ni satisfecit, ni insultes. Un site est une Concession sur la Chose publique, dont nous ne sommes que provisoirement titulaires.

______________________________________________________________________________________________________________

La réunion a eu lieu dans les locaux de la Fédération du Parti Socialiste de Dijon le samedi après-midi le 28 octobre 2006.

Les participants de la Réunion, tenue sur le thème "RM… et maintenant?", ne se sont pas déplacés des quatre coins de la France pour participer à un goûter d'écoliers et pour être turbulents dans une cour de récréation.

Les participants ont fait mille kilomètres, payés le TGV ou les péages, la nuit d'hôtel et les döner au mouton ou au bœuf pour marquer leur détermination à montrer leur volonté de réaffirmer l'esprit et les actes de la rénovation, dans la stricte ligne des statuts déposés de RM. Il n'y aura donc pas de nécessité d'y voir des rattachismes ou des séparatismes, l'objectif de continuité répond à deux nécessités: l'attitude à avoir avant les primaires au PS, et surtout l'attitude lors des Présidentielles, mais encore, et de manière déterminante l'attitude à avoir immédiatement pour les années à venir.

A] Expressions diverses de l'opinion globale extraite des contacts mails exprimés sur les différents sites: tout est truqué à RM dans le soutien à MSR et AM, depuis Fouras, Frangy, en passant par le téléchargement des "majorités" qui s'était fait de manière très créative, avec ou sans vote, à la lecture de mails, à la sauvette… en fonction des différentes associations départementales, mais jamais selon la règle "1vote=1voix". La liste des 150 élus devant soutenir la candidature de Marie Ségolène Royal et récemment publiée semble aussi de l'avis général une bidouille, d'autant plus que beaucoup d'impétrants de ce label de qualité s'étaient et se manifestent toujours dans d'autres directions, ou ne sont même pas à RM, ou ne tolèrent Marie Ségolène Royal que du bout des doigts comme Mauroy pour ne citer que lui, toujours d'après ce que citent les mails. D'autres élus apparaissent mêmes plusieurs fois sous diverses catégories et sont donc comptabilisés plusieurs fois. Certains "labellisés" essayent de publier en vain sur le site de RM national des démentis. Mais ce site national, quand il ne censure pas les contributions des intervenautes, il est inerte, comme d'ailleurs celui d'Arnaud Montebourg qui est mort depuis au moins juin 2006
D'une manière hilare cette liste a aussi été accueillie et nous nous sommes dit qu'Arnaud Montebourg aurait aussi pu alors avoir ses "30 signatures" nécessaires pour être nominé comme candidat à la candidature par les hautes autorités de l'appareil du parti, le PS. C'est d'autant plus ridicule qu'Arnaud Montebourg en avait déjà 15 et ne s'était même plus attaché à demander les 15 autres signatures manquantes et qu'il aurait eues. Il faut réunir les 2 gauches historiques, NPS, RM. Il faut donc se structurer, rester à RM; rester ne veut pas dire "on ne fait pas de motion". Il faut choisir une ligne politique, il faut prendre clairement position à RM pour participer à la Restructuration de Gauche. C'est ça ou accompagner de manière léthifère le PS qui est déjà sous perfusion et qui s'accompagne lui-même dans sa propre mort depuis l'échec du 21 avril 2002. L'Objectif que nous avons le devoir de porter et de dire très haut et très fort est de tirer le PS à gauche, et de faire de cet engagement à gauche dans le PS la majorité du PS.

B] Tour de table, expression des opinions personnelles:

1) brigetoun ou Brigitte Celerier: j'ai démissionné de RM et rejoint un comité de soutien à Laurent Fabius, mais on est noyé dans les prises de position pour Laurent Fabius

brigetoun

2) Emmanuel Chaumery: Il ne faut soutenir personne, car aucun des 3 ne soutient les positions RM. Mais, maintenant, je suis personnellement et individuellement (conformément à la motion de RM du 7 octobre dernier qui instruisait sur le droit à chacun de soutenir le candidat de son choix, ou de n’en soutenir aucun) dans le comité de soutien de Laurent Fabius. Pour les primaires, il faut que tous les RM, dûment enregistrés au PS, votent, sinon on laisse passer Marie Ségolène Royal.

3) Delphine: le petit courant RM ne doit pas éclater, il faut garder la spécificité et continuer à exister. Je condamne d'être démarché par "Désir d'Avenir", le comité de soutien de Marie Ségolène Royal. Notre nouveau "pôle de Restructuration à Gauche" correspond à quoi? Et qui aurait envie de se lancer dans ce truc là?

Delphine

4) Michaël Moglia, Secrétaire général de RM: j'ai défendu la position que RM ne prenne pas position comme à NPS. Mais à NPS, l'appareil national reste en veille, c'est beaucoup plus intelligent qu'à RM. Je défends Laurent Fabius, car la position RM n'a pas été respectée, et la méthodologie "1section=1voix" ne m'a pas semblée être la bonne. Laurent Fabius ne demande pas d'être fabiusien, il a compris son rôle dans le parti, car il a une fonction d'apport sur des idées comme pour l'Union Européenne. Pourquoi rejoindre Laurent Fabius? RM est mieux structuré que NPS qui ne s'est plus compté depuis longtemps. La présence de RM dans les départements est identifiée et RM peut donc avoir la capacité de peser dans les débats futurs. Mais le courant Fabius à NPS et à RM est si faible, nous avons donc un espace incroyable pour nous étendre à Gauche. Si Filoche, Mélenchon devaient appeler à suivre, il n'aborderons que du refus, car ils ont un passé d'appareil connu, clairement identifié. RM dispose donc d'un espace énorme pour appeler à l'unité de la Gauche. Notre problème n'est pas la sincérité de Laurent Fabius. Lui aussi a rassemblé ses expériences d'appareil. Mais c'est le seul qui reconnaisse sans ambages les actes passés, les errements de ses actes, de sa pensée et de ses analyses. Pour ma part, soutenir Laurent Fabius ne se fait pas de gaîté de cœur, je l'ai souvent combattu de manière très nette et incisive dans le passé. Laurent Fabius, sur la question de l'UE a perdu plus qu'il n'a gagné: ses relais naturels d'Homme d'Etat, ses réseaux qu'il avait élaboré dans sa carrière d'élu et de responsable au gouvernement. Mais il faut faire le choix d'une ligne. Il ne faut pas faire le choix d'un homme. Le militant PS et RM ne peut faire l'économie du choix d'une ligne politique pour le pays.


Michaël Moglia, Secrétaire général de RM + Emmanuel Chaumery, RM38


5) Jacques: Une ligne claire à Gauche existe. Les leçons du 21 avril 2002 avaient été tirées par les électeurs, ils se sont prononcés en accord avec les protagonistes du refus d'une Europe libérale le 29 mai 2005. Quand la ligne est clairement éditée à gauche, on gagne les élections. Laurent Fabius a su tirer les leçons du 21 avril et du 29 mai. Et nous à RM, va-t-on rester neutre? Le Grand Pôle de la Gauche doit s'affirmer maintenant, c'est urgent, car nous n'allons pas hiberner jusqu'aux Présidentielles. Je vois dans le Collectif anti-libéral un Pôle dans la Clarté à Gauche. On s'aligne aussi sur les analyses de Jacques Généreux de la Direction nationale du PS.

Jacques

6) Jeannine: Je n'ai pas encore démissionné de RM, je suis à votre réunion car je crois en la Rénovation, et je suis dans le Comité de soutien de Laurent Fabius.

Jeannine

7) Alain Piegay: je suis ici pour apporter mes idées, je n'apporte pas un objet, ce sont mes idées de Gauche. Il faut bien analyser les choses. Notre ennemi c'est Le Pen. Je ne resterai pas à RM mais j'apporte tout mon soutien à des jeunes pour le nouveau mouvement de Gauche. Mais il faut voter au premier Tour des primaires, sinon c'est Marie Ségolène Royal qui passe. Laurent Fabius apporte quoi? Les 7 engagements majeurs plus sa capacité d'Homme d'Etat, pour faire sauter les verrous du Pacte de stabilité et de convergence et des 4 critères de Maastricht, pour imposer une gouvernance publique à la BCE (Banque Centrale Européenne). Dans ses 7 engagements majeurs je cite encore les plus significatifs pour nous: la nouvelle République parlementaire, la révision profonde de la Constitution, le mandat unique, le référendum dès septembre c’est à dire que le non cumul des mandats sera effectif pour les prochaines élections, la maîtrise de l’ultra libéralisme, la relance du pouvoir d’achat, ...etc. Notre souci n'est pas de savoir si la carrière de Laurent Fabius est foutue, notre souci est d'apporter notre voix à Gauche. Il n'y a que Laurent Fabius qui propose de faire sauter la Vème République. Il ne faut pas voter Nul ou Blanc aux Primaires du PS, je vous demande de diffuser cette explication sur votre site.

Alain Piegay, fmds21

Dijon_019.jpg8) AL: pour moi la Présidentielle, c'est Laurent Fabius, et après, on fait quoi? Il faut restructurer: l'idéologie de RM, sa personnalité médiatique, l'aspect pratique et démocratique de la politique de RM, son CA, son Bureau, c'est du n'importe quoi. Arnaud Montebourg s'est entouré d'un pouvoir médiatique et nous voyons ce qu'il en fait. Dans le cadre de l'aspect médiatique, Internet change totalement la donne, il y permet une prolongation de la personne physique des politiciens, il permet pour tous l'accès au fond, il permet de débattre des thèmes importants, point par point, il permet plus de liberté dans le débat et le commentaire.

9) Françoise: j'ai décidé par moi-même et par le blog. Il faut franchir les obstacles au fur et à mesure. Pour les primaires, il faut un second tour. Je ne peux supporter Marie Ségolène Royal, comme Nicolas Sarkozy. Ils font de la sondageocratie. Je ne peux voter pour elle au sein du PS, car elle ne parle pas Socialiste. Si nous votons pour Dominique Strauss-Kahn ou pour Laurent Fabius, ceci aura un pouvoir de nuisance sur la candidature de Marie Ségolène Royal. On a eu un 1er débat TV, c'était une bouffée contrariante, en écoutant Laurent Fabius, j'ai entendu ce qui se passait avec Mitterrand: "on prend le parti à gauche et ensuite on en fait ce que l'on veut". Je vote Dominique Strauss-Kahn sans adhérer, car ainsi je défavorise la voix de Marie Ségolène Royal. La suite du 16 Novembre? A Gauche dans le PS, j'y serai. Mais pas derrière un nom, le PS, c'est une secte. Je serai derrière des idées. Dans le NON j'ai entendu une volonté de renouvellement mais pas chez Laurent Fabius. Le pouvoir? On oublie vite à qui on le doit: les Verts on décidé de généraliser la méfiance. Je ne suis pas d'accord, il faut créer la confiance. Travailler avec Laurent Fabius, OK, mais rester à RM? RM est mort. Y être ou pas? Ce n'est pas important. Je reste au PS pour aider les jeunes à travailler à gauche.

Françoise

10) Yves: voter Laurent Fabius. J'étais à NPS, je ne souhaite pas que RM se saborde. Il faut la Restructuration d'un pôle de Gauche, j'ai peur que nous ne trouvions jamais une personne qui sache fédérer et je ne veux pas d'un club de réflexion.

Yves

11) Michaël Moglia: je crois, quand c'est trouble, il faut rester sur le fond, car on prépare notre place de RM pour après. Il faut donc être du côté de celui qui est le plus proche de nos idées et il faut se positionner pour après.

12) Christine: je ne suis pour personne, je vote nul, si je devais voter pour quelqu'un, je me ferais violence. Il faut à RM des personnes libres pour faire l'Appel et pour rassembler la Gauche, nous devons récupérer les anciens et les nouveaux. Laurent Fabius est politiquement mort. Qui sont les nouveaux Rénovateurs?

Christine, RM21


13) Michaël Moglia: on peut faire les deux.

14) Christine: nous fédérons sur notre blog de RM21 toutes les expressions, nous ne pratiquons ni censure, ni modération. Il faut un outil élaboré pour ceci. Pour ceci nous sommes prêts pour l'avenir aussi.

15) Thomas Rudolf, de ce site: je n'ai pas le langage d'appareil, car je n'ai pas de passé de parti. Je ne peux donc que parler avec mon vécu, mes affects, mes analyses et bien sûr mes formules littéraires avec lesquelles j'inonde quelques sites comme intervenaute blogosphorant. Je me dois donc de donner "patte rose". Je suis issu d'une famille bourgeoise, mais à la fin de mes 19 ans, j'ai quitté ma famille, je suis allé à l'usine, et la nuit je me tapais les polycopiés pour la fac. J'ai été 3 ans et ½ ouvrier et 15 mois au chômage. Je n'oublierai jamais comme il est très difficile de gagner son Smic, c'est pourquoi j'écris régulièrement sur le Net "qu'il faut agir pour les gens qui ont froid". Je me ressens ici, à présent les mains et les tempes glacées. J'en ai des fourmis. Je réussi ma vie mais je ne veux pas faire de la rétention et de la contention de succès. Nous nous devons d'agir pour "les petites gens".
J'ai essayé d'être un RM dans le Bas-Rhin, je n'ai été qu'à une seule réunion de RM67 en mai, mais je n'ai pas dépassé la cabine d'essayage, à cause de mon "Z" de "Rénovez Maintenant 67". Sous ce nom j'avais créé et offert un site, mais je leur avais bien dit que l'infinitif de "Rénover" me paraissait bien trop singulier. Je leur avais créé des comptes Rédacteur, mais ils n'ont jamais pris possession de leur site. J'ai donc démoli ce site "officiel" et j'ai créé le mien.
Quant aux primaires du PS, je suis un Web-Adhérisé à 20 € - j'ai fait un buzz sur Agora-Vox à ce sujet - , j'ai réussi l'examen dans la cabine d'essayage, mais lors de cette cérémonie de présentation, on avait oublié de me faire signer le "Registre des condoléances". La Fédé m'a toute fois certifié par mail que mon adhésion était validée. J'irai donc avec ce mail aux primaires, et en cachette je voterai Laurent Fabius pour polluer les résultats de MSR. Vous savez tous que choisir entre un pentito (LF), un centriste-libéral (DSK) et un ex-voto (MSR) est la manière de dévoyer les primaires. Les primaires n'en sont donc pas. Je ne me fais aucune illusion, au moins pire, nous nous dirigeons sur une cohabitation, il n'y a pas de stratégie politique au P(S) pour les 4 Tours de 2007. Les Français voteront MSR, ils iront un peu s'encanailler en croyant voter à gauche, et pour les Législatives ils "remettront l'ordre dans leurs pensées"...
Quant à RM, je reste, mais je n'y suis qu'un ectoplasme, gérant d'un site. Pour RM je demande solennellement de signaler de manière statutaire et organique la volonté d'ouvrir et d'entretenir des passerelles avec fmds, NPS, d'autres courants de Gauche et avec Attac. Vous n'êtes pas sans savoir que la moitié d'Attac veut rester sur la blogosphère. Attac a un très grand mérite; c'est par son travail sur la blogosphère qu'a réussi à se créer un esprit structuré anti-libéral en France, puis en Europe. Une partie d'Attac aspire maintenant à réaliser ce travail par la voie parlementaire. D'autre part nous devons inscrire génétiquement dans nos statuts que le label "RM" n'est que provisoire et intermédiaire et qu'il se fondra dans la Gauche à laquelle nous devons tous travailler.

16) Gilles Darre: critiquer ou pas? Laurent Fabius, ce n'est pas mon truc. Il faut un Pôle de Gauche. Mais avec qui? C'est quoi la gauche du parti? Voter blanc ou nul? Hollande aurait dit que le vote blanc ou nul serait comptabilisé, j'attends des précisions.

Gilles Darre

17) Denise: Il faut faire un choix, même si…. Encore que? Ne pas choisir, c'est servir Marie Ségolène Royal. RM? On est qui? Où? Comment? Avec qui?

Denise

18) AL: qui peut prendre contact avec Attac, avec les passerelles? Il y a un risque vis-à-vis du parti? Doit-on en être mandaté ou ce sera à titre personnel?

19) Michaël Moglia: ils viendront à nous, si nous sommes attractifs. Nous ne devons pas émettre un message de groupuscule, il faut être présent avec RM, alors nous serons forts pour réclamer au PS un espace. Mais il faut avoir un parapluie, ne serait-ce que pour le soutien technique, financier, logistique du parti. Je ne vois la réalisation de ceci qu'avec quelqu'un qui est en place historiquement ou au parti.

20) Christine: Fabius perd, et alors?

21) Françoise: au prochain Congrès ou au Congrès anticipé. Que restera-t-il de tout ceci?

22) Michaël Moglia: pour faire une motion seul il faut avoir 5% de sympathisants dans toutes les sections. Il faut se donner les moyens de réclamer sa place pleine et entière.

23) Françoise: le marquage dans le parti est hyper-important. Si on s'est mis derrière Laurent Fabius, RM et le nouveau Pôle de Restructuration à Gauche auront trop les empreintes de Laurent Fabius.

24) brigetoun ou Brigitte Celerier: en fin de réunion sur l'avis de Christine et de Michael Moglia, je vais tenter de réintégrer RM tout en soutenant Fabius
__________________________________________

Sur ce, des amis participants, des camarades doivent déjà reprendre le TGV, la Micheline ou la guimbarde pour rentrer dans les chaumières ou à l'hôtel.