Avant la chute fatale de 2027, ça s'inquiète subitement pour "l’État de Droit", surtout du côté de l'extrême-droite et de son imitateur autorisé, l'extrême-centre de Macron

Finalisation du 27 mai 2024  |  Ce post contient 5 liens externes officiels, 20 liens externes et 12 liens internes   -   Optimisé écran 21/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox

 

 

 

  1. Regardez bien cette image.
  2. Cliquez dessus pour la voir en taille réelle.
  3. Agrandissez la encore sur votre navigateur avec >>> ctrl +
  4. Oups, vous êtes déçus.
  5. Le blochéwokiste islamo-gauchiste rouge n'est pas là, mais dans votre cerveau.
  6. Vous pleurez maintenant, vous êtes paumés, vos valeurs ont foutu le camp.
  7. Une petite louche de racisme, de haine, d'exclusion pour reprendre pied, le 9 juin aux européennes?

     

L’État de Droit est depuis le 06 VI 06, la date de mise en ligne de mon site, ma ligne éditoriale.

Depuis 6 à 10 mois, les tirades balsamiques avec "État de Droit" dans leur composition - comme encore aujourd'hui dans l'éditorial du quotidien régional DNA - les Dernières Nouvelles d'Alsace - se font entendre et lire, et aussi même de plus en plus souvent à l'extrême-droite, mais malheureusement les médias de notre pays cachent systématiquement depuis 2017 les multiples violations de l’État de Droit commises dans notre pays. Pour cultiver son propre réconfort de républicain bon-teint avec du racisme juste comme-il-faut, on voudrait dans nos années-vingt du XXIème siècle voir un relent de "l'avant-guerre" dans ce qui est raconté comme étant une disparition circonstancielle de l’État de Droit.

Heureusement qu'il y a la presse internationale pour raconter à l'Europe ce qu'est notre pays (voir plus bas). Transposer la velléité de débat sur un hoquet de l'histoire d'avant 14 ou d'avant 39 contribue à la vitrification de toutes ces violations de l’État de Droit dans notre pays depuis 2017.

Comme 1er rappel >>> Hormis la Hongrie du fasciste illibéral Viktor Orbán, la France est le SEUL pays d'Europe où le 1er Ministre ne sollicite pas le Vote du Parlement sur son programme, depuis Macron.

La gouvernance en France sous Macron depuis 2017 par les multiples 49-3, ou le PLFRSS, le 47-1, l'Article 38, le 44-2, le 44-3, l'Article 112-3, l'Article 122, etc, pour contourner le Parlement, et en plus en imposant de ne pas demander le Vote de Confiance du Parlement envers ses 1ers ministres et de nouveau envers son nouveau 1er ministre Attal sont des mépris et des haines exprimés contre le Parlement, la démocratie et l'État de Droit.

Notre pays est abonné depuis 2017 aux blâmes répétés des Organes Internationaux publics pour ses "manquements à l’État de Droit", pour son "usage disproportionné de la force", etc

Il n'y a que l'extrême droite et l'extrême-centre de l'autocratie électorale de Macron qui font depuis 2017 comme si n'existaient pas tous ces Blâmes, Ordonnances, Résolutions, Avertissements de l'ONU, de l'OHCHR - Haut-Commissariat de l'ONU aux Droits de l'Homme, du Conseil de l'Europe, du Parlement Européen, de la DROI - Sous-Commission Droits de l'Homme du Parlement Européen, du Commissaire aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe, de la Commission EU, du Conseil EU, de la CEJ - Cour Européenne de Justice, de la CEDH - Cour Européenne des Droits de l'Homme, etc.

TOUT le MONDE peut librement aller sur TOUS les sites de ces Organes Internationaux et télécharger librement tous ces blâmes, ces rappels, ces résolutions, ces avertissements relatifs à nos multiples violations françaises de l’État de Droit mises en place systématiquement par le pouvoir politique dans notre pays depuis 2017.

Un exemple >>> Site du Conseil de l'Europe - Commissaire aux Droits de l'Homme, en date du 24 mars 2023 >>> "Déclaration: Manifestations en France : les libertés d’expression et de réunion doivent être protégées contre toute forme de violence", blâme et condamnation émis et prononcés contre Macron et Darmanin, son ministre de l'Intérieur, et contre le ministre de la Justice.
    

----------------

Lors d’un premier échange avec le Président allemand Steinmeier le 26 mai 2024 à Berlin,
Macron a joué son donneur de leçon et s'est inquiété d’« une forme de fascination pour l’autoritarisme qui naît dans nos propres démocraties ».
Macron a dressé le 26 mai 2024 à Berlin un excellent autoportrait.
---------------------

Il faudra aussi axer le débat sur une 1ère République d'Europe,
- car il est temps de dépasser le Marché Commun - pour ramener l’État de Droit sur nos terres.

Utiliser le Travail comme dernière et unique variable d'ajustement qui ne conduit plus qu'à l'ubérisation galopante (30 à 40 millions en EU vs. 5 millions en France) et au déversement aux égouts d'une part de plus en plus grande de notre population vivant sous le seuil de la très grande pauvreté (11 millions en France dont +1 million depuis le Covid), n'est pas un projet de société européen.

Pour ceci il suffit juste de lire les 7 Titres et les 54 Articles de la Charte Européenne des Droits Sociaux et Fondamentaux.
Journal officiel de l'Union européenne >>> CHARTE DES DROITS FONDAMENTAUX DE L'UNION EUROPÉENNE 2012/C 326/02

Et le pire est que quand on se réclame de l’État de Droit, et que l'on donne TOUTES ces références officielles, incontestables, vérifiées, argumentées et documentées par ces grands Organes Internationaux, ou simplement par notre Conseil d’État, on se fait insulter des centaines de fois comme "wokiste d'extrême gauche".

Liens sur des sites officiels publics:

  1. https://www.publicsenat.fr/actualites/politique/le-conseil-detat-annule-la-dissolution-des-soulevements-de-la-terre-un-revers-pour-gerald-darmanin
  2. https://www.conseil-etat.fr/fr/arianeweb/CE/decision/2023-11-09/476384
  3. Mécanisme de protection de l’État de droit >>> https://commission.europa.eu/strategy-and-policy/policies/justice-and-fundamental-rights/upholding-rule-law/rule-law/rule-law-mechanism_fr  

La chute fatale de 2027 se rapproche de + en + vite, mais ceci à cause de ces multiples complaisances et complicités rencontrées au quotidien et dans tous les médias de la bolomancie Bolloré-Lagardère, dont les DNA. Je donne à cet extrême resserrement à droite depuis 2017, à cette complaisance et à cette complicité à son égard, le nom de l'anthropofascisme. Des gens bien élevés, diplômés, élus ou nommés sur des postes, ayant la verve en vue, éliminent avec le sourire l’État de Droit. Depuis le 06 VI 06, la mise en ligne de mon site, je définissais ceci comme le fascisme élégant just-in-time à la française et comme le parl'être français. Mais la destruction de la Constitution de 1958 s'accélère depuis 2017 sous la tutelle des autorités.

La réalité est que le débat HUMANISTE et RÉPUBLICAIN n'est plus demandé mais évacué et honni par des acteurs de plus en plus nombreux, et par les élécteurs inscrits >>> de 54 à 71% des électeurs inscrits ont snobé 15 fois les urnes aux P&L 2017, le 26 mai 2019, en 2020, en 2021, aux P&L 2022.
Si les électeurs inscrits voulaient autre chose que l'extrême resserrement à droite, ça se saurait. Et c'est tellement agréable de montrer l'arabe du coin.

                                                                                                                           Magritte, 1935, Le Modèle rouge -  Nature morte ou Fragment d'humanité ?

            L'état d'urgence à été inventé le 3 avril 1955 pendant la Guerre d'Algérie.

                                       Il faut rendre au langage ce qui est à l'humain.    

-----------------------                                                     

Au Parlement de 2017 Macron avait la majorité avec 17% des électeurs inscrits. 17% ont cassé le pays et la majorité de ses habitants.
La lutte des classes s'est faite sans nous et par-dessus nos têtes.

Pour 2022, les électeurs inscrits ont consolidé le laisser-faire laisser-casser. S'ils montent des barricades cet automne, ce sont des cons.

__________________________________________

...

Voici un seul exemple d'analyse sur une de ces si nombreuses violations de l’État de Droit perpétrées en France par Macron depuis 2017.

Comme je le fais moi-même depuis une 10aine d'années au moins, le Tagesspiegel - quotidien allemand berlinois de droite - est effaré par les mœurs politiques de la France et compare tout simplement la France de Macron avec la Hongrie du fasciste Viktor Orban ou avec la Pologne du PiS. Mais avant de le lire, cliquez ici pour faire chez vous un refresh.

 

 

Frankreich versus Ungarn und Polen:

Beim Rechtsstaat misst Europa

mit zweierlei Maß

(État de Droit: l'Europe a deux poids deux mesures)

 

Revolution von oben statt von unten: Macron bekommt seine Rentenreform und muss nun noch den Protest der Straße überwinden. Er provoziert damit neue Fragen nach der Demokratie.

 

Ein Kommentar von Christoph von Marschall

15.04.2023, 12:45 Uhr

 

Die Revolution von oben siegt. Die Revolution der Straße gegen die Rentenreform unterliegt. Frankreichs Verfassungsrat hat mit seinem Urteil einen sehr französischen Weg beschritten, um den Widerstand von unten allmählich zu überwinden.

Die sechs Männer und drei Frauen, die aus der gleichen staatstragenden Oberschicht wie Emmanuel Macron stammen, haben das Gesetz, das das Rentenalter schrittweise von 62 auf 64 Jahre anhebt, im Kern gebilligt, einzelne Aspekte aber gekippt. Zum Beispiel den Senioren-Index. Er verpflichtet Unternehmen, offenzulegen, wie viele Angestellte über 55 Jahre sie beschäftigen.

Das klingt wie eine salomonische Lösung. Das Prestigeprojekt, das der Staatspräsident nach deutschen Maßstäben undemokratisch durchgedrückt hatte, ohne Abstimmung im Parlament, wird gerupft, aber nicht beerdigt. Dem Anschein nach soll es weder Sieger noch Besiegte geben.

Die Gewerkschaften mobilisieren zum 1. Mai

Wird das Kalkül aufgehen? Auf die Schnelle nicht. Das Kräftemessen zwischen „Oben“ und „Unten“ hat die Gesellschaft gespalten und manche Bereiche der Großstädte in bürgerkriegsähnliche Zonen verwandelt.

Die Gewerkschaften haben Macrons Angebot, sich nach dem Urteil zum Dialog zu treffen, abgelehnt. Sie wollen den Arbeitertag am 1. Mai und die Zeit bis dahin zur Mobilisierung nutzen. Die Straßenproteste mit Bränden, einschüchterndem Polizeiaufgebot und Festnahmen werden die nächsten Wochen andauern.

Zugleich zeichnet sich jedoch ab, dass die Zahl der Protestierenden abnimmt und nicht mehr in die Hunderttausende geht. Gut möglich, dass der Widerstand allmählich ausläuft.

Die kommenden Wochen sind auch ein Test, ob die letzte Option, die Rentenreform durch ein Referendum aufzuhalten, Aussicht auf Erfolg hat. Dafür müssten die Gegner binnen neun Monaten Unterschriften von zehn Prozent der Wahlberechtigten sammeln: rund 4,8 Millionen. Bisher ist es noch nie zu einer Volksabstimmung auf diesem Weg gekommen.

Für deutsche Beobachter bieten die hässlichen Szenen aus Frankreich Anlass, die klischeehaften Narrative über Demokratie und Rechtsstaatlichkeit in diversen Regionen der EU einem Realitätstest zu unterziehen.

Erfüllt der hoch geschätzte Nachbar im Westen die deutschen Maßstäbe für geordnete Verhältnisse? Und in höherem Maße als die zu Recht kritisierten Regierenden in Polen und Ungarn, die viele Deutsche von oben herab als Europäer zweiter Klasse betrachten?

Agiert Macron demokratischer als Ungarn und Polen?

Wie würde das öffentliche Urteil ausfallen, wenn Nationalpopulisten wie Viktor Orban in Budapest oder die PiS-Regierung in Warschau eine so grundlegende Reform wie die Anhebung des Rentenalters mit ähnlich autoritären Methoden erzwingen wie Macron in Paris: ohne ein Votum des Parlaments. Und sie sich dann von einem Verfassungsrat absegnen lassen, dessen Mitglieder sie zum Gutteil persönlich ausgesucht haben. Ein Verfassungsgericht gibt es in Frankreich nicht.

Andere Länder, andere Sitten. Der Verfassungsartikel 49.3, mit dem Macron das Parlament aushebelte, gehört zu den „ganz normalen“ Werkzeugen französischer Regierungen. Alle haben ihn ausgiebig genutzt, seit General de Gaulle ihn 1958 eingeführt hat, um auch ohne Parlamentsmehrheit regieren zu können.

 

 

 

Commentaires

1. Le 13. mai 2024, par Thomas, le Cimbre

-----------------------------------------------------

Ci-contre à droite la 1ère réponse, à mes commentaires sous l'éditorial dans les DNA, nous offre un exceptionnel CQFD. Ça n'a même pas mis 5 minutes pour qu'elle soit mise en ligne par les DNA dans le fil de commentaires. Bien que j'aie fait au moins 5 signalements en cliquant sur "Signaler" et en envoyant alors mon mail explicatif, cette saloperie est restée en ligne plus de 4 heures. In fine, il avait fallu que je mette dans mon mail de signalement ceci >>> "antisémitisme ou antimusulmanisme = Cette infraction constitue un délit et est un acte interdit par la loi et puni d'une amende et/ou d'une peine d'emprisonnement". D'habitude viennent, après mon/mes commentaire/s en ligne sur ces fils de "discussion", immédiatement une série de commentaires souvent xénophobes, racistes, antimusulmans, et des incitations publiques à la haine avec identifiants, voire à la violence, et ces insultes peuvent tout de même rester quelques heures, ou quelques jours avant effacement, ou définitivement. Même si les propos antisémites, antimusulmans sont des délits, ce n'est pas gave pour les DNA; elles les mettent d'abord en ligne malgré la nouvelle Charte qu'elles viennent elles-mêmes de publier le 4 mars 2024.

Au lieu de réfléchir à l’État de Droit, comme nous y invitent l'éditorialiste des DNA dans cet article et moi-même dans mes commentaires, ça balance de suite de l'antimusulmanisme. Le plus étonnant est que la personne humaine qui met en ligne les commentaires, les publie à chaque fois. Aux DNA la publication des commentaires n'est que manuelle.

Je fais en ce moment par mois entre 50 à 100 signalements en ligne en cliquant sur "Signaler", et ils sont alors effacés, sauf pour un "commentateur" qui voit rouge et partout du bolchéwokisme islamo-gauchiste d'extrême-gauche. Et non seulement il fait comme si la Décision du Conseil d’État du 11 mars 2024 confirme ➳ ➳ ➳ le Rassemblement National est d’extrême droite et PC + LFI sont de gauche et pas d'extrême gauche >>> n'existait pas, mais en plus il publie à chaque fois après mes commentaires une dizaine de commentaires qui expriment juste l'inverse de ce que le Conseil d’État ET le Ministère de l'Intérieur ont statué sur la Composition de l'Assemblée Nationale. Si je souligne ceci c'est pour signaler que les DNA publient toujours ces fakes et ne les efface alors strictement jamais .

-------------------

Citation du Ministère de l'Intérieur pour les P&L 2022 >>> " Les 707 candidats des partis d'extrême gauche (POI, NPA, LO, EG) ont été éliminés au 1er tour des Législatives avec des scores inférieurs à 0,8%. "
Aux Législatives de 2017 à 2022,    l'extrême droite est passée de 8 à 89/91 députés !!!
Aux Législatives de 2017 à 2022,    l'extrême gauche est passée de 0 à 0 député.
La dernière fois qu'il y eut en France des députés d'extrême gauche remonte à la IIIème République entre 1876-1898 (source Wiki).

Tous les médias de l’Arc Républicain écrivent >>> extrême-droite >>> pour ces 89/91 députés du Parlement.
Tous les médias de l’Arc Républicain n'écrivent jamais >>> "extrême gauche" pour les députés de gauche ni de LFI.
Le PS est à droite de LFI. Le PC est à gauche de LFI. L’extrême-gauche est à gauche du PC, mais n’a pas d’existence politique ni de député.

2. Le 13. mai 2024, par Thomas, le Cimbre

Il y a eu en février 2024 à Bruxelles, entre les États Membres de l'UE, la Commission Européenne et le Parlement EU un "accord" à minima sur les millions de Travailleurs ubérisés, 30 à 40 millions en EU, 5 millions en France. Le Parlement Européen avait déjà adopté il y a 2 ans à la majorité la "présomption de Contrat de travail sans condition". Bien sûr, Macron s'y est opposé. A cause de Macron, ces 5 millions de Travailleurs ubérisés vont donc continuer à travailler sans Contrat de Travail, et sans couverture santé-retraite-chômage-accident du travail, pour de nombreuses années en restant à un niveau de Lumpenprolétariat. Tous ceux qui se font livrer une saucisse en sont complices à 100%. En France 11 millions vivent sous le seuil de très grande pauvreté, dont + 1 million depuis le Covid. Depuis 4 ans les CAC40 et le versement des dividendes boursiers passent d'un record historique à l'autre.     Macron casse le Code du Travail depuis ses Loi Travail Macron-1, Loi Travail Macron-2 (vite renommée Loi El Khomri avant les P&L-2017), depuis ses Ordonnances Travail Macron-Philippe, le tout passé en force, comme TOUTES les lois importantes, en contournant TOUJOURS le Parlement avec le 49-3 et 29 Ordonnances juste pour le Code du Travail.

3. Le 16. mai 2024, par Thomas, le Cimbre

Samedi 11 mai 2024, comme tous les ans, a eu lieu à Paris un défilé nazi avec tous les drapeaux nazis, les slogans, les codes et la charte graphique nazis, et les marcheurs cagoulés consciencieusement en ordre de marche. La cagoule est interdite par la loi, mais c'est pas grave, on se croyait avant la Reichskritallnacht. La chorégraphie et l'arpentage rectilignes, le chœur d'hommes à l'unisson. Des mecs, quoi.

Darmanin, https://www.politis.fr/articles/2021/02/gerald-darmanin-a-t-il-milite-a-laction-francaise-42806/ et https://www.mediapart.fr/journal/politique/271022/flirt-avec-l-extreme-droite-darmanin-sait-de-quoi-il-parle, devait faire des winke-winke. A ce défilé nazi, la police, la Bac, la BravM, etc n'ont nassé personne, ont laissé tranquillement faire. C'est donc si joli ces drapeaux noirs et blancs avec les runes celtiques. Et ça change de ces manifestations multicolores, et c'est si bien rangé, l'un derrière l'autre, eins, zwei, eins, zwei, haïli-haïlo-haïla.

Souvenez-vous de toutes les manifestations pacifistes, légitimes, de Travailleurs, de Gilets Jaunes, de retraités, de personnes engagées contre les génocides, etc...
qui ont été violemment réprimées depuis 2017 par Macron, Philippe, Borne, Darmanin, Attal.

N'abandonnez plus notre démocratie, notre État de Droit, notre Code du Travail ! Allez voter ! (pour la VIème République)
Le Parlement Européen de Strasbourg a été abandonné à des médiocres le 7 juin aux Élections Européennes 2009.
Le Parlement Européen de Strasbourg a été abandonné aux médiocres le 26 mai aux Élections Européennes 2019.
Le Parlement Européen de Strasbourg sera abandonné à l'extrême-droite le 9 juin aux Élections Européennes 2024.

copie non commerciale partielle à l'identique autorisée avec citation de source.
Un site est un acte public. Ce n'est pas un blog, je n'alimente pas de forum.
Je consulte une trentaine de quotidiens online en 4 langues (français, allemand, anglais, suédois).
A propos de l'auteur et roman non-figuratif prémonitoire.

Conforme à la Charte

( En ligne depuis le 06 VI 06 / Pas de "donate", je ne tire aucun bénéfice pécuniaire, matériel ou social de mon site, c'est un acte isolé )

La fonction "commentaire" s'affiche du côté public,
mais ne fait pas toujours aboutir les commentaires sur le back-office, modération ou pas (problème informatique).

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Egalement dans la catégorie "Peurs, dogme et puanteur"

Fil des commentaires de ce billet