banner


 VIème République. 1ère République d'Europe. Convergence des Solidarités sociales, locales, régionales et globales. Attac
            Non à l'ethnocide biotechnologique, aux nécrotechnologies, au Pillage global des terres cultivables en Afrique
                   S'informer sur le site RzM67 mis en ligne il y a plus de 15 ans le 06 VI 06  
                               Les Insoumis et Le Parti de Gauche.
                                   Finance Watch
                                   aux urnes citoyens !

Rénovez Maintenant 67, journal d'un Cimbre

De 57 à 68% des électeurs inscrits ont snobé 11 fois les urnes en 2017, le 26 mai 2019, en 2020 et en 2021. 100% évaluent leur plasticité devant la mort depuis 2020
Where the catallactic world ends... there starts our life    |    S'informer sur les articles du Traité de Lisbonne - Libre circulation des capitaux
Le 5 janvier 2020 - personne ne parlait de pandémie - j'annonçais les soaring twenties, les années-20 où tout explose
<     Combattre le Dumping Humain     >   -   I want my Europe back !   -   <    OWS - Occupy the WordS    >
2011, Michel Barnier: "les États ont racheté aux banques 4500 milliards de dettes" (spéculatives irrécouvrables)
2021, la BCE a racheté depuis 2008 aux banques plus de 17.000 milliards avec plus de 20 plans de QE
_____________________________________________________________________________

Economie de bulles, crises systémiques, subprime

Fil des billets - Fil des commentaires

16 février 2021

OpenLux: la vapeur des financiaristes, leur pouvoir sans souveraineté en face du plasma social absent et d'une société inopérante sans place pour la légitimité

- Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox  - Finalisation du 20 février 2021 à 09:16
   L'année 2020 mon site a eu 1 058 213 visiteurs, mais la courbe est ascendante depuis septembre 2020, et pour janvier et février 2021 il a eu 273 106, ce qui pourrait faire 1 638 636 visiteurs pour 2021.
   Si vous cherchez sur Google mon expression Dumping Humain dont j'ai l'antériorité mon site est là aussi en Page 1 et même en Ligne 1. Aussi sur bing.
   Je vous invite à lire mon propre commentaire sous mon billet du 24 avril 2009, puis d'y lire ce billet vieux de 12 ans qui semble effronté, très provocateur, voire "de mauvais goût".

Tout autour de nous et en nous tous tourne cette vapeur des financiaristes qui ont entre leurs mains le pouvoir global qui n'a pas besoin de souveraineté et qui s'en est dispensé grâce à leur inatteignabilité. Et même si par exemple avec le nouveau "leak", qui n'est plus un leak et qui est appelé un OpenLux qui est domicilié au Luxembourg dans cette Europe, ce pouvoir global est parfaitement sans souveraineté, donc inatteignable et génotypiquement non-séquençable par ce que le plasma social ne veut pas l'identifier, ne veut pas se connaître la capacité d'y parvenir et de le démanteler. Ce plasma social impotent est impotent de par son unique faute: 1) il s'est donné une atomisation des partis politiques qui bavardent entre eux, 2) et, en France par exemple, il se cultive sa pataugeoire de syndicats atomisés dont chacun agite sa propre petite clochette pour mener dans chaque unité de production et de service sa petite guerre civile de petits français contents de leur petit entre-soi. Le libellé français est intraordinaire et veut encore et toujours se vendre comme un jardin d'universalité. Le plasma social qui devrait être le constituant cardinal et ordinal de toute société est à ce point inopérant que les Wiki Leaks, les Lux-Leaks, les Panama Papers, etc... n'ont jamais été obturés. Le plasma social est à ce point inopérant que les mêmes données et le même savoir sur le phishing global intégral, ou bien sur les dépeçages en bandes organisées et sur les  évasions fiscales ont cette fois été compilées uniquement à partir des données publiques. Ces données toutes publiques ne nécessitent même plus des Julian Assange et d'autre Whistle Blowers pour être contemptées dans les quotidiens des plus ordinaires et des plus courants. De toute façon, l'Europe Unie, un amalgame de petits pouvoirs dysanthropiques mais si tellement élégants, s'est donnée comme mission de ne pas tenir pour compte les déclencheurs d'alerte, mais de les criminaliser de par sa loi avec sa Directive Européenne sur le Secret des Affaires. Le plus brillant est que l'Europe a élégamment masqué de son texte barrière "Directive sur la protection des savoir-faire et des informations commerciales non divulgués (secrets d'affaires) contre l'obtention, l'utilisation et la divulgation illicites" que sa DIRECTIVE (UE) 2016/943 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 8 juin 2016, appelée communément Directive sur le secret des affaires, est la Directive sur le Secret universel garanti. A tous les plans de la BCE de maquillage de bilans bancaires depuis 2008 s'ajoutent les Accords secrets ANFA entre la BCE et les Banques Centrales nationales...

Notre société est à ce point inopérante qu'elle se permet d'avoir en face de cette vapeur de financiaristes, comblés par leur parfait pouvoir sans avoir à essuyer les gênes de la souveraineté, un plasma social vidé, évidé et qui s'est évidé de lui-même grâce aussi aux électeurs inscrits qui sont aussi à 57% abstentionnistes quand ils ne carmagnolent pas sur le tarmac une fois l'an et qui, le reste du temps, courent au Aldi pour comparer leurs têtes qu'ils veulent bien mettre à prix ou pour apprécier leur gondoles selon leurs pulsions qu'ils ne savent pas ultimes, comorbides ou létales. Ainsi, après les derniers émois des Wiki Leaks, Lux-Leaks, Panama Papers, le plasma social absent se permet même de bavarder avec confluences sur cette enquête OpenLux, qui est tellement plus agréable que les derniers des Leaks et Papers car elle ne respire plus le goût de la transgression des lanceurs d'alerte ou des petits et bonhommes pentitos de la spéculation financière comme les Jérôme Kerviel, Antoine Deltour, Kweku Adoboli qu'il fallait encore mettre sous scellés, sous bracelets électroniques pour leurs dernières déambulations qui peuvent même aller jusque chez le pape pour tâter de son émeraude orthodoxe. Cette enquête OpenLux a ce qui a de plus agréable dans ce plasma social absent, impavide et inodore. Elle ne s’appuie même plus sur une fuite de documents mais sur la simple exploitation de données publiques accessibles par tous sans masque bleu, sans gants et sans dents à avoir.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

5 février 2021

2008: "Je ne tolérerai plus les criminels de la finance" / 2021: "Il faut faire racheter les dettes publiques par la BCE"... puis on repasse au Dumping Humain

- Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox   - Finalisation du 13 février 2021 à 19:52

PréambuleEurope Providence Bancaire >>>
2011, Michel Barnier, Commissaire Européen: BCE, rachat, sans conditions ni contrôle et réglementation, aux banques de 4500 milliards de dettes privées pourries
2021, plus de 17.000 milliards d'€ avec le cumul de plus de 20 plans "Grosse Bertha" et "Bazooka", OMT, LTRO, Emergency Liquidity Assitance...
Ce rachat de la dette privée spéculative et irrécouvrable des banques n'est rien d'autre que de la dette perpétuelle qui ne sera jamais remboursée.
A tous ces plans de maquillage de bilans bancaires s'ajoutent les Accords ANFA avec les Banques Centrales nationales...
----------------------------------
Comme de suite après le krach de 2008, une nouvelle capsule de mots marque le paysage sémantique pour amadouer d'avance un éventuel éveil de la conscience, de la critique et de la raison. 2021 est traversé par 2 revirements catharsistiques qui s'offrent du langage à brasser. Tous 2 sont un mauvais spin-off de la catharsis tout autant ratée de 2008, restée sans effet positif et qui avait fait passer le pishing global en 13 ans de l'intégral à l'institutionnel. Plus le contexte est épais, plus ils tentent de nous vider avec leurs phrases. Le Covid leur offre l'aubaine du packaging anxiogène du plus bel effet. Les influenceurs génèrent encore dans 2 directions en 2021 leurs mêmes ondes de brouillage avec le même lorem ipsum dans lequel ils se parlent à eux-mêmes en étant incapables de pratiquer la maïeutique avec les autres auxquels ils font semblant de s'adresser. Pas de place à notre texte. Ils parlent. Tu meurs. J'appelle ceci la politique par cavitation ou par idéation collective de la non-matière à penser. Les influenceurs, conscients de leur valeur marchande et fiers de leur community management, ne cherchent pas à nous injecter de la dissuasion ou du regret et de la conversion mais projettent des spirales de phrases tourbillonnaires pour générer du vide en nous, leurs cœurs de cibles, et pour poursuivre leurs propres affaires, à la différence de la politique par adhésion qui attend de la réflexion pour la chose partagée.

A côté du 1er revirement catharsistique qui raconte en boucle depuis fin 2020 le  1) "Il faut repenser l'État", on voit venir le 2) bruit d'une seconde nouvelle arme de dilution massive qui est encore bien plus une palinodie des fondamentaux idéologiques et catallactiques qui ont permis d'installer partout le Dumping Humain et l'extinction de l'inspiration depuis 2008. Cette nouvelle palinodie aussi ne sera que suspensive, fera pschitt et le Dumping Humain sera consolidé et la pensée matraquée avec le LBD en distanciel. Pour le change dans la contenance, la France adore se bavarder d'elle-même et se chercher, what ever it takes -  quoi qu'il en coûte, une grandeur dans ses chimères, quitte à ce qu'elle cultive son variant fasciste, au lieu de se partager une tendresse humaine, commune, collective et co-vitale.

Le 2ème revirement catharsistique, qui veut être depuis la fin de l'année 2020 le second pilier du nouveau langage à tenir, se formule parfaitement avec le  2) "Il faut que la BCE rachète la dette publique". Savourez cet overkill, c'est comme la Grande Conjonction de Jupiter avec Saturne, sa dernière conjonction avant qu'il ne se meurt étourdi par sa propre connerie. De suite après la mise en ligne de mon site le 06 VI 06, ma critique ininterrompue s'est concentrée à partir de 2008 sur le rachat à hauteur de € 17.000 milliards par la BCE aux banques, sans exiger de contre-partie depuis 2008 et sans arrêt jusqu'à aujourd'hui, de leur dette privée issue de leurs non performing assets résultant de leur spéculation criminelle sur les produits financiers et dérivés CDS, CDO, CDO², CDS², CDS3... Ce rachat par la BCE s'ajoute à celui effectué massivement en parallèle tout autant sans contrepartie dans chacun des 27 États Membres par chaque Banque Centrale et par leurs pouvoirs publics au détriment de tous et de l'économie réelle. Ce rachat par la BCE se poursuit encore mensuellement depuis 2008 et a même été boosté en décembre 2020 avec les Quick-Fix et le "paquet bancaire" du Conseil Européen. Les banques criminelles et systémiques en faillite technique depuis 2008 ont reçu aux yeux de tous leur vaccin anti-Covid privé quelques années avant nous-mêmes. Comme le  1) "Il faut repenser l’État", le  2) "Il faut faire racheter la dette publique par la BCE" a été lancé par la gauche insoumise qui est issue des nombreuses et régulières Conventions publiques tenues depuis 2014. Mais pour les vider, ils seront aussi maladivement, schizophréniquement et dolosivement repris en masse par cette phalange globaliste composée uniquement des multiples variants de la mort qui ont détruit l’État pour réduire les gens à leur plus petit dénominateur commun, celui du Dumping Humain, avant l'aboutissement de leur ultime pilotage du processus catallactique, celui de la Fin de l'Histoire. Mais cette Fin n'est pas cette fin endolorie de Fukuyama avec l'ironie de ceux qui en tirent profit tout en se donnant sage allure. Elle est pire. (Photo: Stockholm, 17 juillet 2016 à 15:16)

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

2 février 2021

2008: "Je ne tolérerai plus les criminels de la finance" / 2021: "Il faut repenser l'État"... (avec la Loi Sécurité Globale et la Loi Séparatisme)

- Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox   - Finalisation du 04 février 2021 à 16:20

Comme de suite après le krach de 2008, une nouvelle capsule séminale bruisse en staccatos, se fait voir, entendre et lire dans le paysage sémantique franco-français pour amadouer par avance un éventuel éveil de la critique et de la raison des habitants. On a l'impression que ce revirement catharsistique de 2021 est un spin-off de celui de 2008 tout autant raté, sans aucun effet positif mais ayant apporté et étalé pire sur nous et par dessus nos têtes avec le pishing global qui est passé en 13 ans de l'intégral à l'institutionnel. Et plus le catarrhe était épais, plus ils ont mis les bouchées doubles pour nous pincer les bronches. Les influenceurs génèrent encore une fois leur même brouillage avec le même lorem ipsum, sans aléatoire, sans inspiration et dans lequel ils se parlent, incapables de maïeutique, à eux-mêmes. Pas de place à notre texte. Ils parlent. Tu meurs.

Il m'amuse de voir les grands décideurs de l'Hémisphère des productifs et de l'hémisphère des nouveaux riches de la financiarisation globale subitement feindre de repenser le game des relations financières internationales, les chaines de l'ingénierie, les secteurs de développement, les centres de production, les réseaux de logistique, les proximisations des zones de distribution, l'appréciation à sa juste valeur de toute demande, les analyses des besoins des gens, les arrêts sur sites économiques, de service, sociaux, médicaux, culturels, éducatifs et de détente, les espaces de liberté et des conventions, les relations sociales et syndicales, l'accession à la pauvreté, la raison de vivre... tout en se contre-plaquant sans sourdine de leurs fondamentaux idéologiques mais en ayant une prosodie expiatoire et chamanique qui va, rendez-vous compte, jusqu'aux médias de grande diffusion et à leurs influenceurs inspirés qui les alimentent avec joie et engouement.

Même François de Closets, 87 ans, a dit hier tout guilleret qu'il faudrait que les vieux meurent maintenant, qu'ils ont assez duré.
Son death wish est-il contagieux? Avec la dysanthropie de la Réforme Macron/BlackRock des retraites nous le saurons.
En nous regardant nous compterons aux élections de 2021-22 les variants de la mort parmi les électeurs inscrits.

Maintenant, la nouvelle palinodie tricolore, qui s'impose seulement de manière incontournable depuis la découverte en 2020 du fiasco hospitalier français qui dure depuis plus d'une dizaine d'année et du fiasco de la recherche médicale française qui est encore plus vieux, est le "Il faut repenser l’État", et en France Macron et ses milliers d'amants savent y faire. Ils s'attachent depuis plus d'un an à organiser par la Loi Sécurité Globale la déclaration universelle de la criminalité immanente du citoyen, et par la Loi Séparatisme la défécation en dehors du giron matriciel d'une grande partie de ses habitants qui ont, pour ces décideurs, une religion moins séduisante pour le bon fonctionnement de la République et moins convenable que la leur. Il faut repenser l'État, Bonnes Gens, pour garder bonne figure sans se voiler la face.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

26 janvier 2021

Hans-Werner Sinn vom ifo-Institut scherzt über "Potentate" in "Zombie-Staaten" und verschweigt Shadow Banking und den massiven EZB bailout der too-big-to-fail Pleite-Banken seit 2008

- Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox   - Finalisation du 26 janvier 2021 à 19:11

Für die Recherche hans-werner sinn shadow banking auf Google befindet sich mein Portal Seite 1 Zeile 1 und 2 für 2.070.00 Ergebnisse kanpp seit einem Tag nach Veröffentlichung.

Diese Vidéo-Konferenz von Hans-Werner Sinn, Präsident vom ifo-Institut für Wirtschaft, ist ein interessantes Package, zugleich akademisch und menschlich gesehen. Es illustriet "en masse", um Sinn zu zitieren, gerade das, was ich in der Einleitung meines ersten Kommentars in diesem Thread formulierte (voir ci-dessous mon comment n°1).

Ich zitierte auch oft Hans-Werner Sinn in meinen Unterrichten und Seminaren vor meinen Master Graduate Studenten der Eliten Schule für Management in Strasbourg i. Elsaß, EM-Strasbourg während fast zwei Dekaden. Sinn arbeitet konsequent daran, den vorsorglichen Impfstoff gegen Kritik und Meinungsbildung des Kleinen Mannes zu brauen, um ihn plakativ in Demut zu belasten und zu behalten, egal was geschieht, und eben heute im Vor- und Nachfeld des Covid-19.

Ich habe selbstverständlich mit Genuß diese lange Vidéo-Aufnahme bis zum Ende gesehen und durch die Zeilen gelesen, was sehr leicht war. So intellektuell sind seine Darlegungen nicht, seine breit gebahnte Denkweise ist klar. Sinn nach und als wortwörtliches Résumé, die Monetisierung der Staastschulden ist die persönliche Sache der "Potentate" in "Zombiestaaten" wie Japan, den EU-Süd-Länder. Solch eine Frechheit von einer hochgesetzten offiziellen Stimme, die in Deutschland führend ist, hätte ich doch nicht erwartet!

Ich hoffe, daß Ihr auch alle sein geübtes Grinsen und seine eingelegten Gedenkpausen beobachtet habt. Nur als er 1) von, ihm nach, diesen zombiehaften Sitten der souverainen Staaten bei der Ausgabe der Staatsanleihen sprach, und als er 2) von der Monetisierung (Aufkauf) ihrer Staatsanleihen durch EZB oder nationale Notenbanken auf dem Sekundärmarkt sprach, zeigte Sinn unverhüllt und ohne Vertuschungsdelikatesse, daß er einen tiefen Seufzer hatte fahren lassen. Da war er in seinem Element. Und man sah, daß Sinn seine regelmäßig wiederholten kleinen, destillierten und selbsterzeugten Spaßmomente wirklich genoß. Also menschlich gesehen, würde ich mit Sinn niemals Kirchen essen gehen.

Warum? Weil Sinn seinen Stuhl benutzt, um uns sein eigenes Solarsystem zu schildern, wo einige umkreisende Planeten mit einer großen auf uns auswirkenden Schwerkraft nicht und niemals existieren und existieren werden, die unser Schicksal brutalisieren
oder gar zerstören und eine Hypothek auf unsere Zuklunft ausgeben. Also, keine Andeutung darauf, das existiert nicht, und diese Position ist mir widerlich.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

19 janvier 2021

Vive la Jeunesse ! (Ce qui n'est pas appris maintenant aura des graves répercussions pour les prochaines 80 années)

Le 16 avril 2020 j'avais écrit cet article >>> Corovid-19 - les vieux ont troqué leur mort individuelle d'aujourd'hui contre la globalisation de la mort future des jeunes. Qu'est-ce que je m'étais fait engueuler!
-------------------------------

La solitude et la détresse existentielle de la jeunesse et de 2,7 millions d'étudiants sont la chose la plus grave dont je suis témoin en 67 ans. Sous le régime du Covid les apprentissages ne sont plus que gravement lacunaires ou ne sont pas faits du tout depuis une année, et ne seront pas non plus faits cette année 2021. Rappel: les études se font tout autant dans le groupe, dans l'échange et la comparaison que le soir, la nuit, devant sa table. L'autre en 3D est tout autant un référentiel que le polycopié. La jeunesse ne dispose même plus du luxe d'avoir un public pour commettre ses erreurs de jeunesse. Elle est aphone, aveugle, amorphe, atone, avie. Au revoir? Mais où? La plus belle période de la vie qui est fondamentalement et essentiellement structurante a disparu pour toujours du CV des jeunes. Il n'y aura pas de rattrapage, ce trou ne sera jamais comblé, ce n'est pas comme avec une guerre mondiale qui offrait à chaque fois le lendemain meilleur qui chante. Une construction de soi se fera cette fois dans la modestie, le silence, en cachette. Mais, je l'espère avec un passage aux urnes. J'espère que cette jeunesse ira voter, pour la planète, la leur, que 4 générations précédentes leur ont cassée. Il faut être lucide, ce qui n'est pas appris par eux maintenant aura des répercussions pour leurs 80 prochaines années et les nôtres restantes. Les promotions précédentes sont poussées vers la sortie avec un diplôme vide de sens, et les nouvelles promotions sont intégrées sur un dossier mouliné sans contenu. Les jeunes des milieux pauvres sont en décrochage, et il n'y a plus de petits boulots pour les 73% d'étudiants obligés de se financer les études parce que papa et maman ne rapportent pas assez de sous à la maison. Dans la grande précarité sous laquelle ils croulent, 20% des étudiants ont recours à l'Aide alimentaire. Dans l'immédiat, le court et le moyen terme, cette génération va connaître une chute sociale immense, comme il n'y en a plus eue depuis 1939. Cette chute sociale, des conditions sociales et du travail, est une aubaine pour la fintech et l'Europe qui, sur injonctions des lobbys, conduisent toute la population depuis 1989 dans le cône de déjection du dumping humain. Nous avons en France 7,5 millions de personnes dans la très grande pauvreté et en 2020 un million de plus. Le CAC40 vient de dépasser cette semaine son record historique, l’État verse des milliards aux grands groupes et ceux-ci versent des milliards de dividendes aux actionnaires et cassent les emplois. Plus de 57% des électeurs inscrits ont boudé 7 fois les urnes aux P&L-2017, le 26 mai 2019, et en 2020. 100% évaluent leur plasticité devant la mort depuis 2020. A bientôt! Mais où?

Nous verrons comment les électeurs inscrits seront aux élections de 2021 et de 2022. Misanthropes, dysanthropes ou humanistes?

Depuis 1 an déjà notre pays institutionnalise encore plus la génération spontanée, massive et durable de son nouveau lumpenprolétariat. Ceci est une sacrée aubaine pour les investisseurs !
A côté des étudiants en perdition, les lycéens de Lycées Professionnels mais aussi les étudiants des IUT n'ont plus non plus le stage de 6 mois nécessaire à l'obtention du diplôme.
Notre pays ne s'est pas donné même l'ombre de moyens pour apporter à la Jeunesse ce que tout pays leurs doivent.
Les millions de futurs emplois au plus grand rabais rapportera encore plus de cash additionnel aux Investisseurs.

-------------------------------------------------------------------

màj du 3 février 2020

Il y a 9 mois, le 16 avril 2020 j'ai écrit cet article >>> Corovid-19 - les vieux ont troqué leur mort individuelle d'aujourd'hui contre la globalisation de la mort future des jeunes. Je m'étais fait engueuler! Et le 19 janvier 2021 j'ai donné ce rappel >>> Vive la Jeunesse ! (Ce qui n'est pas appris maintenant aura des graves répercussions pour les prochaines 80 années), comme le 1 février 2021, à une AG syndicale départementale de professeurs. Personne n'y a repris mes propos sur notre jeunesse. Quand je leur parle de Dumping Humain, on me regarde comme un extra-terrestre, sans dire un seul mot. Je suis inventeur le 24 janvier 2007 de l'expression Dumping Humain, et avec cette expression mon site est aussi en Page 1 de Google depuis 2008. Sur mon site j'ai écrit 390 fois le mot Travail depuis le 06 VI 06 sur 659 articles.

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

19 décembre 2020

De l'année-Lehman 2008 à l'aubaine du Covid-19 jusqu'aux Quick Fix - l'Europe poursuit sa politique proactive pour le shadow banking et la spéculation financière

 - Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom    - Finalisation du 25-12-2020 à 14:30

Si vous cherchez sur Google Europe shadow banking spéculation mon site est en Page 1 Ligne 3 sur 4.500.000 résultats.

Il n'est pas nécessaire d'être pénétré par la foi pour savoir depuis toujours comment se projette dans l'avenir l'Europe, quelle orientation elle se donne pour ses mesures opérationnelles dans l'avenir, comment elle va amener jusqu'à sa quintessence le séparatisme entre ses habitants et les spéculateurs dans le cadre de son unique feuille de route, le Privilège de l'Investisseur.

Être illibéral pour l'Europe, ce n'est pas seulement adouber les régimes fascistes de la Hongrie de Viktor Orbán et de la Pologne du PiS comme cette nouvelle fois avec l'Accord sur le budget pluriannuel 2021-2027, c'est aussi faire de la zone européenne une zone dysanthropique où la spéculation financière de la fintech infiltre par capillarité sans geste barrière ni masque jusqu'à la dernière de nos fibres son art de vivre sans nous et pardessus nos têtes en organisant son pishing global intégral. Je n'hésite pas à employer mon langage de cabaret pour vous faire ressentir tout autant et en même temps le caractère ridicule, infatué et exterminatoire de cette Europe.

Elle n'a de toute façon aucun effort à faire, aucun paradigme à évacuer pour le remplacer par un autre, il est écrit en miroir dans les Traités et Directives Européens que l'Europe Unie est principalement une zone monétaire.

Pour mieux intégrer la réalité comme je vous la décris ici depuis le 06 VI 06, je vous redonne le tout début
du tout premier des Considérants de la toute dernière Motion sur les Droits Fondamentaux de l'Union Européenne >>>
"A. whereas the EU is not merely a monetary union, but also a social one,
               as enshrined in
the European Convention on Human Rights, the European Social Charter and the European Pillar of Social Rights...
"

Ce "Considérant que l'Union Européenne n'est pas seulement une union monétaire, mais aussi une union sociale..." n'aurait pas à exister, n'aurait pas à figurer en entête d'une Motion sur les Droits Fondamentaux et Sociaux votée par le Parlement Européen le 26 novembre 2020, si c'était une réalité, s'il ne fallait pas faire depuis le Traité de Rome de 1958 après 62 ans des efforts linguistiques et des explications de texte pour le faire savoir et le faire comprendre. Et ni le Traité de Maastricht ni le Traité de Lisbonne modificatif du Traité Constitutionnel Européen ne sont jamais parvenus à donner corps à l'autre moitié du souhait européen, l'union sociale, qui de toute manière ne figure jamais dans toutes les phrases eurolexiques en première position. L'union sociale n'est même pas une réalité parallèle ou une réalité de second-ordre, dans toutes les formulations de tous les textes européens c'est l'union monétaire et économique qui est en tête de la hiérarchie des normes et qui fixe la direction incontournable devant être servie par les Européens qui en sont les préposés, les subalternes n'ayant au menu que le Dumping Humain à consommer sans modération dans le marché libre et non faussé.          Ce n'est pas grave, on passe depuis juin 2020 au vaccin des Quick Fix réglementaires.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

12 décembre 2020

Budget de l'Union Européenne: l'Europe déconfine dans la joie le fascisme just-in-time de Viktor Orbán de Hongrie et de la Pologne du PiS - Échec et mat pour la démocratie

- Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom    Mise à jour du 16-XII-2020 à 22:11

 

– Vem är du?

– Jag är döden.

– Kommer du för att hämta mig?

– Jag har redan länge gått vid din sida.


L'Accord sur le budget européen 2021-2027 est un fake échafaudé
autour d'une Déclaration Interprétative sans valeur juridique que les 27 n'avaient pas l'obligation de signer.

 

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

5 décembre 2020

"illibéral", "démocratie illibérale"... de Hayek à Zakaria en passant par Jean-Claude Juncker, Ursula von der Leyen, Christine Lagarde, Sylvie Goulard, Sarkozy, Hollande, Macron, Viktor Orbán

- Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom - Finalisation du 10-XII-2020 à 09:09

Where the catallactic world ends... there starts our life.       Je développe mon précédent article sur la Loi Sécurité Globale de Macron, maître d’œuvre du séparatisme en France. Fareed Zakaria, l'inventeur du concept "démocratie illibérale", a placé sa jauge du côté libertarien, et non pas libéral, au lieu de mettre au premier plan le Rule of law, l'État de Droit, même s'il a disserté sur cette question pour organiser en tant qu'influenceur la confusion sémantique et des genres. Zakaria sépare le marché de la démocratie, de l'État et de l’État en proclamant la préséance d'un marché devant être à l'origine de tout. Sa transmutation naturelle du libre marché optimal à l’État de Droit est un leurre. Dès 2006 je nommais ceci l'humanisme automatique de la catallaxie de l'État Providence Bancaire. Le libertarien Hayek, lui, n'était pas hypocrite et faisait son fond de commerce de sa haine de l’État, de la chose publique et des corps organisés.

Fareed Zakaria a organisé la promotion sur CNN dans son Book of the week du livre de David Boaz intitulé "The libertarian mind - A manifesto for freedom", qui est un canon dans ce genre de la pensée politique ordo-libérale. Sa promotion pour ce livre de propagande a été reprise par le think tank libertarien CATO Institute dont David Boaz est le vice-président exécutif. Ce think tank annonce lui aussi qu'il œuvre pour le bien de l'humanité.

L'insulte moderne "tu es illibéral" ne doit pas être comprise comme le reproche d'avoir des tendances fascistes, mais comme le reproche de ne pas mettre tout en œuvre pour engager les synergies du libre-échange, de la libre circulation des biens, des services, des capitaux, des Travailleurs détachés, de tout et de n'importe quoi d'autre dans une ownership societey des stake-holders et des share-holders. Pour rappel, la ownership society a conduit directement à la Crise des Subprimes de l'année-Lehman 2008 dont ni les USA ni l'Europe sont sortis. Les banques systémiques sont depuis 2008 en faillite technique et le dévoiement du keynésianisme avec les dizaines de milliers de milliards de Helikopter Money, de QI, de bail-out, de Facilitation Quantitative, déversés sans contrepartie pour préserver leur liberté de spéculer, n'ont fait que d'enfoncer encore plus nos pays dans la ruine. Le cataclysme financier issu de la Crise de l'année-Lehman 2008, qui s'étend jusqu'à 2021 et encore plus loin, est dû à l'irrégulation et à l'incontrôle des flux financiers et des banques que l'on a laissées redevenir universelles au nom de la liberté avec l'abandon du Glass Steagall Act par Nixon, les Bush et Obama.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

12 août 2020

I want my Europe back - L'Europe catallactique, le Dumping Humain et le pishing intégral en bande organisée - "Adults in the room" de Costa-Gavras

OXI_5_Grece_juin_2015.jpg

Post optimisé pour écran 16/9
-
Finalisation du 22-09-2020 à 08:26

Il faudrait rédiger une thèse de doctorat sur l'anthropologie partagée du ballet triadique oubli-impensé-nouvelle normalité qui se dispense d'esprit et de paradigme pour constituer le réel dans l'espace public et privé.

En finalisant hier mon post précédent sur le Plan européen de Relance suite à la Crise de l'après-Covid-19 >>>
"Plan de Relance", la Nuit des Petits Couteaux: l'Europe catallactique enterre l'État de Droit / Unanimité en faveur des régimes fascistes de Hongrie et de Pologne, j'ai découvert en lisant Le Monde qu'il existe un film de Costa-Gavras de 2019
sur le Plan européen de Relance de la Grèce de 2015 >>>

"Le cinéaste n’épargne pas les dirigeants européens et leurs travers dans ce film sur la crise grecque de 2015."

« Ενήλικοι στην Αίθουσα - Adults in the Room »,

Costa-Gavras filme le ballet des tractations européennes

---------------------------------

Le 3 juillet 2015 j'avais écrit pour le lendemain du référendum en Grèce >>>
I want my Europe back - Rendez-moi mon Europe / La Grèce dit NON à la Troïka et OUI à l'Europe

Celui qui ne sait pas qu'il faut Renégocier les Traités Européens est au minimum naïf.
Il ignore que les Communautés Européennes violent en continu les Directives et Traités Européens,
ou propulsent des nouvelles Directives pour infirmer les plus anciennes et complimenter les besoins supérieurs du marché.
Depuis l'année-Lehman 2008, la BCE outrepasse gravement ses statuts définis par les Traités Européens.
Vous pouvez de nouveau l'expérimenter avec mes arguments dans mon 649ème posting.

Face à ceux qui veulent renégocier les Traités Européens, médias et influenceurs ne savent plus quel attribut employer pour les dénoncer.
Le ton de ces influenceurs autorisés occupe l'espace public qui est délimité par leur mainmise à 90% sur les médias,
que ce soit en France postdémocratique ou dans la Hongrie du fasciste élégant Viktor Orbán.
Les nationalistes, passez votre chemin, il n'y a rien pour vous ici.

J'espère que le réalisateur franco-grec Costa-Gavras est plus violent que moi dans son film politique, mais je lui fais confiance, il ne s'est jamais mouché du pied.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

21 juillet 2020

"Plan de Relance", la Nuit des Petits Couteaux: l'Europe catallactique enterre l'État de Droit / Unanimité en faveur des régimes fascistes de Hongrie et de Pologne

màj du 19 août 2020: Les 27 et le Conseil Européen se sont payé le luxe de rejeter les élections en Biélorussie et d'annoncer des sanctions contre ses dirigeants.
       Pour eux,
« Les gens en Biélorussie savent ce qu’ils veulent , c'est pourquoi nous voulons une voie indépendante pour la Biélorussie où les conditions politiques sont décidées par le pays lui-même »
                C'est facile et agréable pour les 27 et le Conseil Européen de rejeter et d'annoncer, la Biélorussie ne fait pas partie de l'Europe Unie.

Post optimisé pour écran 16/9

  1. Big Deal
  2. Du Plan de Relance de l'après Crise des Subprimes 2008 au Plan de Relance de l'après-Covid-19 de 2020
  3. BlackRock, le corsaire de la Commission Européenne
  4. Évacuation de la Conditionnalité de l'État de Droit
  5. Le thaumatrope des mots de l'Insee

1) Bid Deal      Where the catallactic world ends... there starts our life. Mon site mis en ligne le 06 VI 06 est un travail d'analyse de l'environnement économique. Il ne sublime pas les marchés pour éviter à tous prix l'horreur délicieuse du rouge qui fait vivre tellement d'imbéciles qui ne saisissent pas que notre seul objectif doit être la persévérance de l'humanité et non pas le dumping humain.
Le "ruissellement vers le bas" est le geste barrière vaccinal de l'Investisseur contre le petit bonheur quotidien des gens.

Après quatre jours de colères échangées sans parcimonie, le Conseil Européen composé des Chefs d’État et de gouvernements des États-Membres de l'Union Européenne s'est mis d'accord sur un "Plan de Relance" de l'après Corona 1.0. J'ai écrit 1.0 car nous entrons dans la 2ème vague. Mais le Conseil Européen, qui ne répond pas à l'incapacité des systèmes hospitaliers, sociaux et médico-sociaux et dans les mouroirs pour retraités à surmonter la pandémie, ne construit pas les bases pour affronter et aller au-delà de la 2ème crise du Covid-19 qui se prépare à recouvrir la planète et les états échangistes qui n'ont qu'un seul objectif en tête: le départage catallactique des biens, des richesses et des influences. La persévérance et la pérennité des habitants de la planète organisés en sociétés ne les intéressent pas.
(ci-contre: je ne suis pas encore séro-po d'après mon test volontaire, mais ça ne saurait tarder)

Ainsi, le soi-disant "Plan de Relance européen" s'abaisse à 1,5% du Budget Européen, alors que la chute du PIB des États-Membres est historique depuis la 2ème guerre mondiale et se situe entre 10 et 20% pour l'instant. A la fin de l'été, quand les comptabilités nationales mettront à jour que la saison touristique n'a pas existé, le chiffre de la baisse du PIB sera encore plus violent.

Pour s'octroyer en fanfare ce "plan de relance" totalement ridicule et insultant, les 1ers de cordée de chaque État-Membre de l'Union Européenne ont décidé de supprimer à 100% le financement du programme européen de politique de santé, de supprimer à 80% le pilier de l'agriculture biologique de la PAC - Politique Agricole Commune, et de supprimer à 70% le programme européen d'innovation, de recherche et de développement. Si vous cherchez sur Google "catallactique europe" mon site est en A1 ligne 4.

Les 1ers-de-cordée se sont à plusieurs titres offert le droit d'imposer le déni envers les secteurs essentiels pourtant glorifiés lors du confinement et qui permettent une persévérance et une pérennité sanitaires et l'orientation vers l'avenir des techniques et technologies du futur destinées aussi à protéger et à régénérer la planète, le milieu et les tissus où vivent et s'unissent les gens. Le champ sémantique européen labellisé se limite au canton du commerce et à des placards à remplir.

Ce "plan de relance" de seulement € 750 milliards répartis à partir... du 1er janvier 2021 et sur les 7 années du cadre financier européen pluriannuel, dit le Budget Européen, est aussi au simple niveau du chiffre une insulte par rapport au PIB européen qui est de 12.000 milliards sans la GB. Si l'on divisait par 27 ces 750 milliards, nous avons 27,7 milliards par État-Membre de l'UE ou 3,9 milliards par an sur 7 ans pour chacun. Tout ce foin pour cela, mais ça prend ses grands airs à bxl en se serrant hilares et goguenards les coudes devant les caméras. Ce plan financier de relance contient deux parties: 1) des Euro-Bonds, un emprunt contracté par la Commission Européenne et qui est à rembourser au final par les États-Membres, 2) des subventions qui ne seront pas à rembourser.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

17 mai 2020

Dumping Humain et Fracas Humain de 2008 au Covid-19 de 2020 - L'argent magique au profit des spéculateurs financiers extermine les gens, les services publics et l’État

Post optimisé pour écran 16/9

Avec mes 647 articles écrits depuis le 06 VI 06 et tous leurs liens internes il y a suffisamment de matériau factuel et de sources pour qu'un étudiant commence sa thèse de doctorat.
Mais quel sera le Directeur de Thèse qui saura abandonner sa propre capitalisation sociale de réseau, affaiblir sa notoriété et plus simplement abandonner sa compromission intellectuelle et universelle.
Quel Directeur de Thèse voudra revenir à l'épistémologie et torpiller les bonus princiers toujours perçus par les banksters faillitaires depuis 2008 et leurs proches parents, les politiciens d'ici et de Bruxelles?
Au fait, es-tu né? Lui non plus

Avec la mise online de mon site le 06 VI 06 et l'année-Lehman 2008 j'ai dépassé le paradigme de l'humanisme automatique du profit ruisselant vers la bas.
Avec mon voyage au trou de son langage je vis depuis ces dates dans le monde d'après en décrivant minutieusement la faillite et la mort du monde d'avant.
L'hypnose du ruissellement vers le bas a configuré le langage à son compte et l'espace public lui a abandonné son pouvoir d'appréciation.
L'auto-hypnose de l'espace public et des électeurs inscrits s'est abouchée avec banksters et receleurs des biens.
La conscience n'est pas un emporte-pièce mais un tout, l'électeur inscrit préfère n'être rien.
Je ne suis pas un préparateur mental dans la conduite du changement.

1) La banque universelle, mère de tous les crimes
2) Le plus grand transfert de l'humanité de la dette privée vers la dette publique
      Bruxelles est sous la tutelle de la City de Londres et du paradis fiscal du Delaware
        De 2008 à 2020 la BCE rachète aux banques pour plus de 17.000 milliards de toxiques    
3) Le Privilège de l'Investisseur est au-dessus de l’État de Droit, de la Constitution, du Droit du Travail et des normes sociales et environnementales
        L'électeur inscrit s'abstient à 57% aux élections P et L 2017 et aux européennes du 26 mai 2019 !
4) Les euro-députés du Parlement Européen et la Commission Européenne vendent par appartements la démocratie à l'Investisseur
5) Mario Draghi, Juan Manuel Barroso, Jean Claude Juncker, Macron: pantoufler, servir la criminalité financière et fiscale, détruire les gens, le pays et l'Europe
6) The Market Oracle: "Bailing out Wall Street, Screwing Main Street by tyrannical government overlords"
7) Les rendez-vous de Bruxelles
8) Le Privilège du Pollueur
      L'Investisseur attaque les Mesures climatiques, au nom de la "relance" de l'après Covid-19
9) Du Privilège de l'Investisseur au Privilège de l'État totalement autoritaire
        Greta Thunberg et George Floyd ont fait chuter deux hiérarchies sémiologiques

Post optimisé pour écran 16/9. Avec les liens internes vous disposez de plus de 100 heures de lecture documentaire.
N'hésitez pas à cliquer sur mes liens en rouge ou encore simplement pour dumping humain mon site est souvent en page 1 de Google.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

5 mai 2020

Le BDI - Baltic Dry Index - Chute catastrophique de 84,4% commencée... le 4 septembre 2019 - Plus bas que son plancher historique de 2008 avec le Covid-19

Le chaos économique des Années 20 a commencé 9 mois avant le Covid-19 exactement le 4 septembre 2019.
Le 15 mai 2020 le BDI est tombé à 393 $. Il était à 663 $ au plus bas historique lors de l'année-Lehman 2008.
LE BDI EST A SON PLANCHER HISTORIQUE DEPUIS SA CRÉATION !!!!!!!

Le BDI, qui annonce toujours 6 mois à l'avance le niveau de production industrielle de la planète, va toucher le fond.
Comme en 2008 énormément de cargos et de bulkers vont rester au mouillage de nouveau quelques mois voire quelques années.
En mer Baltique il y avait une ghost fleet d'une centaine de navires de fret dans la baie de Flensburg à l'est du Danemark de 2008 à 2011.

Le BDI annonce aujourd'hui le fracas humain de l'après Covid-19.
- Le BDI était à 12.000 $ en mai 2008 et était tombé à 663 $ en décembre 2008.
- Le BDI était à 410 $ le 10 II 2016, avec la crise de rétention des liquidités par les banques suite à la crise de 2008

- Le BDI était à 2518 $ le 4 IX 2019
- Le BDI est à 694 $ le 23 IV 2020,    à 665 $ le 25 IV 2020,    à 643 $ le 30 IV 2020
- Le BDI est à 635 $ le 1 V 2020,    à 617 $ le 2 V 2020,    à 598 $ le 5 V 2020

- Le BDI est à 575 $ le 6 V 2020 ou bien -77% depuis le 4 septembre 2020
- Le BDI est à 534 $ le 7 V 2020 et a perdu 160 $ en 15 jours !          - Le BDI est à 514 $ le 8 V 2020,    à 474 $ le 12 V 2020,    à 433 $ le 13 V 2020

- Le BDI est à 398 $ le 14 V 2020 ou bien -84,2% depuis le 4 IX 2019. Le BDI est à son plancher historique depuis sa création et 265 $ sous son prix le plus bas de l'année-Lehman 2008.
- Le BDI est à 398 $ le 15 V 2020

Dés le 1 mars 2020 j'écrivais que la Crise du Covid sera extrêmement plus grave que la Crise de l'année-Lehman 2008 qui était extrêmement plus grave que le Krach de 29.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

L'aubaine du Covid-19 masque l'imminent 2ème krach de la bulle spéculative des dérivés titrisés - #PlusJamaisCa - 17.000 milliards donnés aux banques, 540 milliards prêtés aux États

Post optimisé pour écran 16/9
Rédigé le 06 IV 2020 à 09:30 / Finalisation du 05-05-2020

J'ai écrit le 5 janvier 2020 >>> "2020: après les "roaring twenties" nous entrons dans les soaring twenties".
Personne ne parlait à cette date du Covid-19, même pas les chinois.

En utilisant mon moteur interne de recherche j'ai trouvé qu'en 14 saisons dans mes 638 billets j'avais fait en 2009 sur mon site 3 allusions à la fièvre du poulet H1N1. Je vous en donne deux extraits tout au bas de ce billet. L'hypermodernité de ma réflexion d'alors face au Covid-19 d'aujourd'hui ne m'étonne pas. J'ai fait drifter mon épistémè le 06 VI 06 en ligne et dans mes écrits papiers personnels à partir du 14 juillet 1990 à 16h30.

Pour rappel, l'éclatement plus qu'imminent de la seconde bulle des dérivés titrisés après celle de l'année-Lehman 2008 et qui aurait dû avoir lieu avant l'automne ou l'hiver 2020, est remplacé par l'aubaine du Covid-19 qui ramène l'humain à sa fonction première, celle de la survie et plus tard de sa régénération.

Et, super, les banques centrales des plus grands criminels spéculatifs financiers, USA / la City en GB, leur ont racheté la semaine dernière toutes les dettes publiques et privées en un schlouck, grâce à Covid-19.

Victoire, une pandémie en cache une autre.
L'une sera éliminée par l'immunité collective, l'autre sera pérennisée par la connerie collective.

Il faut bien se mettre dans la tête qu'il n'y a pas eu de croissance économique depuis l'année-Lehman 2008, mais qu'il n'y a eu que de la destruction d'actifs financiers, càd que les banques centrales ont racheté sans discontinuité avec de la Helikopter Money et depuis 2008 par plusieurs dizaines de milliers de $ et € de cadavres cachés des banques, toujours en faillite technique depuis cette année 2008 comme Deutsche Bank, Société Générale, BNP Paribas, Nordea, UBS, HSBC, Santander, UniCredit, Kommerzbank, Barclays, etc. Au nom de la rentabilité financière la France avait encore supprimé 4000 lits d’hôpitaux de janvier à mars 2020.

Il est absolument à vomir que la BCE ait donné depuis 2008 en de multiples plans de bail-out et de QE - Quantitative Easing (opérations "Grosse Bertha" et "Bazooka", OMT, LTRO, Emergency Liquidity Assitance...) et gratuitement plus de 17.000 milliards aux banques sans exigences en contrepartie, sans leur imposer un contrôle et une réglementation des flux financiers, sans imposer le démantèlement de leur structure "too-big-to-fail", sans reconnaissance de dettes de leur part, alors qu'en avril 2020 cette BCE concède aux États-Membres de l'UE juste 540 milliards d'€ en prêts à rembourser au taux des marchés financiers pour surmonter l'Armageddon du Covid-19. La crise de l'année-Lehman 2008 était déjà extrêmement plus grave que le krach de 1929, la crise du Covid-19 est extrêmement plus grave que celle de l'année-Lehman 2008. Le PIB européen est de € 14.000 milliards.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

L'après Covid-19 - business, rien de neuf - habemus Coronam

Sur le réseau professionnel LinkedIn j'ai encore lu ceci.
Ce n'est pas une caricature mais est dans ce milieu le parler nominal
et ces locuteurs poncifs n'ont strictement aucune distanciation face à leurs propos >>>

"Cette crise nous aura montré que les entreprises sont tout à fait capables de créer de la valeur sociale et non pas seulement économique. Elles doivent ainsi assumer leur place centrale dans notre société et s’imprégner des valeurs essentielles à notre survie: le partage, la solidarité et l’entraide. La question ne s’est alors jamais autant posée: quel rôle citoyen les entreprises veulent-elles jouer, en ces moments difficiles mais aussi au-delà ? Merci le Figaro et Marc Landré de m'avoir permis de partager mon regard sur le rôle essentiel que les entreprises peuvent jouer pour répondre aux défis d'urgence mais aussi du futur, et comment les citoyens peuvent les encourager à faire ce choix solidaire."

et j'ai répondu >>>

"Oui l'entreprise française doit se culpabiliser en premier. Mais l'entreprise n'a pas à se substituer à l'église !

Elle doit créer des richesses durables et non létales dans un projet économique, social et vert, et elle doit surtout respecter les Travailleurs (terminologie officielle des Communautés Européennes) en partageant le fruit du Travail avec de vrais salaires et en ne contribuant pas à l'extermination du Code du Travail et en respectant la Charte Européenne des Droits Fondamentaux et Sociaux. A chacun sa dignité.

Au lieu de faire de la financiarisation à 360°, le monde de l'entreprise français doit de nouveau apprendre son métier, l’entreprenariat, qu'elle a oublié depuis 30 ans. Pour l'instant la France est la lanterne rouge de l'Europe avec selon l'OFCE le niveau moyen de bénéfice des entreprises françaises en 2020 toujours inférieur à celui de 2007 qui se trouve derrière celui de l'Allemagne, de l'Italie et de l'Espagne. Malgré les cadeaux fiscaux depuis l'année-Lehman 2008 entre autre et malgré le CICE.

Le dumping humain: le modèle social à la française du Président Macron."

--------------------------

Toute l'existence correspond pour eux à un Nutella Run où ils tartinent au sol les petites gens à plate couture et à coup de pied.
C'est fou comme les gens de ce milieu font le marketing de leur ego, en attendant leur prime au cadavre, pour les tétaniser.
Pour les faire cracher cash et poumons, ils cultivent leur passion pour l'égoïsme rationnel de leur simili-messianisme solidaire.
Les morts quotidiennes qu'ils ne dénombrent jamais sont leur pain de chaque jour.
Il faut relancer la consommation. Meurt que meurt.

Nous voilà, même si vous ne le voulez pas, nous on est là. Notre mindset c'est ça.

En Suède, toute entreprise qui verse des dividendes aux actionnaires ne reçoit pas de subventions pour le chômage partiel.

@plus-tard,   en fonction des glorieuses glaires et humeurs de la nation.

(pix:  - Francis Bacon, 1909-1992, "Portrait du Pape Innocent X", 1953, d'après Velázquez
         - des Sámi dans la toundra au sud de Nordkapp )

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

Après le Covid-19, c'est au tour de la Deutsche Bank de mourir - Chaos économique et financier 2020-21

La Deutsche Bank est à l'économie mondiale ce que Covid-19 est à l'humanité.

Je traite sur mon site en ligne depuis le 06 VI 06 principalement les questions économiques, financières, européennes et mondiales, mais aussi les questions sociales et du Travail, et écologiques comme celles de la biodiversité ou des ethnocides biotechnologiques, de la mutagénèse et des nécrotechnologies.

Depuis ladite Crise-des-Subprimes de l'année-Lehman 2008, je suis aussi de près les GSIBs, les banques systémiques allemandes, françaises, suédoises qui ont avec la complicité de l'Euro-Groupe et Mario Draghi - à cette époque PDG de Goldman Sachs Europe - poussé à la banqueroute d’État la Grèce, l'Espagne, le Portugal et l'Italie, ou les 3 Républiques Baltes pour les banques suédoises. En remerciement de toutes ses actions financières criminelles, Mario Draghi a été promu Directeur de la BCE. C'était le plus sûr moyen pour occulter la criminalité généralisée de tout le système financier spéculatif mis en place par les spéculateurs globaux et les grands influenceurs des Communautés Européennes dirigés par nos gouvernants des États-Membres de l'UE guidés intellectuellement par une phénoménologie de confort.

En 2008 la Deutsche Bank était la plus grande banque du monde pour sa Bilanz-Summe et promettait un rendement opérationnel de... 25% avec à sa tête le plus grand criminel financier de tous les temps, Joe Ackermann. En économie une excellente entreprise fait une marge opérationnelle après impôts de 3 à 4%.

Son modèle économique était juste fondé sur les produits financiers titrisés, CDS/CDO/LBO/OTC/RMBS... La filiale DWS détenue à 100% par Deutsche Bank n'est qu'un hedge-fond réalisant 94% des opérations de la Deutsche Bank.

Bien sûr la Deutsche Bank était dans cette comorbidité contaminée en tête du cartel qui a triché en manipulant le Libor et l'Euribor et de la fraude fiscale aux dividendes, dite des CumEx. La DWS est la façade pour la Deutsche Bank, une société-écran au même titre que les sociétés-boîte aux lettres des Îles Caïmans. La Deutsche Bank risque aux USA une amende de $ 200 milliards. L'action de la Deutsche Bank a perdu 100% en 10 ans et ne vaut plus rien depuis quelques années. La valeur boursière de la Deutsche Bank est égale au 1/4 de la valeur boursière de Adidas. Pour augmenter la réalité de ce bilan macabre, une action de la Deutsche Bank vaut 5,83 € alors qu'une action de Adidas vaut 188,55 € au 4 avril 2020.

Quand la Deutsche Bank, en faillite technique depuis 2008, va, suite à la crise économique et financière induite par la crise du Covid-19, définitivement capituler, elle va entrainer toutes ces autres banques systémiques avec elle, qui elles-mêmes sont, comme par exemple la Société Générale ou BNP Paribas, tout autant en faillite technique depuis 2008. La Deutsche Bank a de nouveau enregistré 5 années consécutives de pertes et € 5,73 milliards pour l'année 2019 et sa filiale DWS a enregistré € 6,93 milliards de pertes pour 2019. La bad bank, la "structure de défaisance", de la Deutsche Bank essaye de masquer depuis 2008 de plus en plus des centaines de milliards de ses cadavres toxiques, pourris et irrécouvrables. Il y a eu trois décades perdues et un PIB furtif, fictif et d'initié profitant exclusivement aux GSIBs = Global Systemically Important Banks. Pour la Société Générale, sa bad bank Inter Conseil Europe masque ses "actifs cantonnés" à La Tour de la Défense à Paris.

Il n'y a de toutes façons pas eu de reprise économique depuis 2008 et la France a cultivé son ultime excellence, son économie de guerre.
Si vous cherchez sur google pas de reprise économique mon site est en page 2 ligne 2 depuis 2014, il a été en page 1 de 2008 à 2014.
Le day of reckoning approche. Et celui du worst case scenario aussi. Plus personne ne pourra masquer ses aérosols. Santé.
En Europe il y a quelques milliers de milliards de cadavres masqués dans les bad banks qui devront être vidés.
La stratégie Bilderberg de 2009, la "faillite par les marchés", était un passe-temps
pour se renflouer en pillant les États avec leurs plans d'austérité.
57% des français ont boudé les urnes en 2017 et 2019.
100% évaluent leur plasticité devant la mort.
 

A gauche le graphique publié par le FMI. A droite, une image du Corona Virus Covid-19.

 

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

4 mai 2020

Covid-19 - Macron! Même pas mort! Nous voilà, même si tu ne le veux pas nous on est là !

 

So, mes amis,

je viens de commander pour notre big jump over the fence le 11 mai à 8h11 deux Kougelhopf, un Streussel, une torsade.

Vous dressez le Kelsch over the black-cargo et disposez les Rutscherle?

Notre FOsbury-flop battra son record précédent le 11 mai, mais avec celui-ci, je m'étais déjà bien surpassé avec mes pinceaux.
Il montre en double le bonheur en suspension devant le black background.

Nous voilà, même si tu ne le veux pas nous on est là.

@plus-tard,   en fonction des glaires et des humeurs de la nation

 

 

 

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

2 mai 2020

Covid-19 - Levée d'écrou le 11 mai - Début du Jour Polaire

 

http://nordkapp.kystnor.no/

La nuit sort de son confinement.

https://www.sunrise-and-sunset.com/fr/sun/norvege/honningsvag/

Le 11 mai commence au Nordkapp le jour polaire, raison de plus pour fêter la levée d'écrou.

Le jour polaire va durer jusqu'au 31 juillet, à partir d'aujourd'hui il lui reste très exactement encore 4 heures à gagner,
mais comme vous le voyez, aurore et crépuscule sont confinés entre eux-mêmes, ne veulent plus rien dire, pour tout dire, et c'est cette période que j'adore,
car quand j'y étais deux fois à vélo en 2014 et en 2016, j'avais compris que nous avons tout autant la preuve que le langage
c'est du vent qui va en direction où l'on a juste envie de souffler. Sartre serait très fier de moi pour ce que je raconte.

C'est exceptionnel que le langage n'arbore pas dans son raffinement sa dimension commerciale.
Je vais voir en ce moment affecté sur un réseau professionnel où en sont mentalement mes anciens étudiants de M2 et de Master Grande École.
Les rafales d'autocongratulations ininterrompues depuis deux mois font vomir. A les lires ils ont presque tous œuvré depuis toujours à installer le monde autrement de l'en-commun.
Ces incubateurs et créateurs de solutions létales durables se remercient copieusement les uns les autres, sans remarquer qu'ils sont encore les ambulants de leur mensonge,
dont ils font la publicité pour vite en re-revendre produits et services avec à la clef la prime promotionnelle au cadavre décernée par le CEO qui vit du neuf.
Ces urgentistes du business, ils savent soigner la marge opérationnelle de leur Corporate.
La planète globale est leur hôpital de campagne privé qui s'affaire.
L'entraide dans les ventes, le facteur de leur évolution.
Yes, they did it. Décideurs et intubateurs.
Contrôle qualité et normes ISO.
#HabemusCoronam.
Il n'y a pas de vaccin.
Bas les masques!
SARS-CoV-2.
Coronavirus
Covid-19

La mort mécanique en chapelets processionnaires leur a fait un peu peur.
Where the catallactic world ends... there starts our life.

 

 

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

1 mai 2020

L'Estaca

 

L'estaca (Le Pieu) 

L'avi Siset em parlava
Grand-père Siset me parlait ainsi
De bon mati al portal
De bon matin sous le porche
Mentre el sol esperavem
Tandis qu'en attendant le soleil
I els carros veiem passar
Nous regardions passer les charettes

Siset, que no veus l'estaca
Siset, ne vois-tu pas le pieu
On estem tots lligats ?
Où nous sommes tous attachés ?
Si no podem desfer-nos-en
Si nous ne pouvons nous en défaire
Mai no podrem caminar !
Jamais nous ne pourrons nous échapper !

--------------------------

Cette chanson de1968 est une chanson de résistance.
Sous Franco, le catalan a été une langue pourchassée par les nationalistes.

Lluis Llach écrit ici son attachement pour sa langue natale,
cette chanson est aujourd'hui un véritable hymne catalan.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

16 avril 2020

Corovid-19 - les vieux ont troqué leur mort individuelle d'aujourd'hui contre la globalisation de la mort future des jeunes


Les générations plus anciennes ont plaqué sur leur monde avec leur marteau piqueur la globalisation de tout et de n'importe quoi, la financiarisation roundup qui élimine l’État, les services publics et les entreprises, la concurrence cartellisée et faussée avec son information impure et imparfaite, le dumping humain et leur fracas humain, la misère individuelle et la détresse collective.

Les générations plus anciennes ont détruit leur planète climatiquement, humainement, socialement, financièrement, économiquement avec leur doctrine néo-libérale et leur théâtralité catallactique.

En échange et en un retour qu'elles estiment totalement juste et légitime, les générations plus anciennes imposent à la jeunesse la rupture de leurs études, le confinement total, l'isolement social et la solidarité illimitée avec elles pour qu'elles soient, dans leur temps présent à elles, épargnées par la mort alors qu'elles offrent comme seul choix à la jeunesse la mort future mécanique et globale.

I want you to panic.

Depuis les années 80', chaque électeur inscrit s'est muté avec aisance en un Hayek en puissance.

Les électeurs inscrits cultivent leur aphasie comme l'araignée sa toile et s'y sentent libres et érudits.


 

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

Vade retro Coronas !!! - 1 masque Playmobil acheté = 1 € pour les Restos du Coeur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ich habe Masken von Playmobil bestellt.

In 4 Tagen bin ich in die Kindheit rückgefallen und werde dem Tode trotzen.

Vade retro Coronas!

----------------------

Where the catallactic world ends... there starts our life.

In the beginning was the word.
In the new beginning is the mask.

 


 

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

10 avril 2020

Le ballon rouge

.
Là c'est sûr, Banksy s'est inspiré du film Le ballon rouge. Et la charte graphique colle aussi.
Autrement, je trouve que le cinéaste aurait dû arrêter son film après la longue séquence vers la fin
où l'on ne voit plus que longtemps le ballon en plan serré devant un mur. Ne sachant pas s'il allait quitter ce carré.

Ce film est de 1953 comme moi, et j'ai aimé être replongé dans la rue exactement comme je l'ai vécue enfant.

Le gris, les longs manteaux à martingale serrés sur des corps maigres et filiformes, les autos, les tacots,
les vélos, les charrettes, le vitrier et son appel.
Les démarches des gens qui n'ont plus rien à voir avec celles d'aujourd'hui. Pour sûr.
Même la manière d'attendre le bus. Du sérieux.

Mais aussi tous ces magasins avec devantures et portes en bois, dont la peinture craquelée et délavée date des années 30.
Plus rien ne brille. Même leur souvenir.

Le garçon de café en costume cravate et long tablier gris qui lave la vitre sur une échelle. Tout colle.

Les rayons du soleil que l'on comprend qu'il existe car ils sont attrapés par la brume,
le fog, le smog, les rues serrées. Le vrai Montmartre, paradis des voyous et des terrains vagues.

Quant au film: c'est une autobiographie. Un petit original au nez rouge, qui amuse, amuse, intrigue et qui, à cause de son nez rouge, rapidement emmerde tout le monde, jusqu'à susciter partout la volonté collective de l'éliminer. Pas même sa maman n'a accepté. Personne ne l'a interrogé.  Tout le monde lui a montré qu'il n'a ni parole ni pensée. On s'en fout de ses sentiments.

Non, on ne s'imagine pas qu'il en a. Il est un truc.

La fin est lugubre, de sa vie cet enfant n'a jamais eu droit
dans ce monde ici bas à la contiguïté sociale, à laquelle,
en tout humain tout honneur, il aurait aussi eu droit.

Même avec le ballon bleu ça a foiré.

C'est un beau film, mais la fin fout tout en l'air et est idiote. Il m'a inspiré pour faire des phrases sur RzM67. Phrases qui ne servent à rien comme l'existence de ce gamin qui n'a rien apporté à ses entourages. Dommage que le cinéaste ait cru mettre un épilogue de mystère qui est juste son antonyme.

Ci-contre "före barnuppgång  -  avant le lever de l'enfant", mon Tableau 1 de ma Saison 2 commencé le 17 novembre 2019 après 27 années d'interruption.
Il est de nouveau prémonitoire >>> voir mon commentaire n°1.
Le 17 XI 2019 on ne parlait pas de Covid-19.

Depuis le 06 VI 06 je parle ici de l'instauration du fascisme élégant, sans sniper,
sans prime au cadavre, avec soumission de tous en pleine autodétermination.

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

6 avril 2020

Covid-19 - Where the catallactic world ends... there starts our life

 

Depuis les années 80, parmi les électeurs inscrits, il n'y a ni inconclusifs ni asymptomatiques, chacun a contracté la maladie et amplifié la pandémie avec toutes ses propres comorbidités.
Occupy the WordS

 

 

57% des français ont boudé les urnes en 2017 et 2019.
100% évaluent leur plasticité devant la mort.
 

L'insulte "tu es un incivique" a déjà supplanté l'insulte "tu es un illibéral".
Toi, comme moi, comme nous tous, serons des êtres nouveaux d'ici très peu de temps.
En tous cas les jeunes, comme par exemple les lycéens et étudiants français qui sont confinés depuis le 13 mars jusqu'au 4 mai au moins,
vont subitement développer en eux une conscience globale et solidaire et devenir enfin des électeurs inscrits qui modifieront de manière durable le cours de la vie politique.
Cette nouvelle conscience sera indélébile pour plusieurs décennies et je me réjouis déjà de voir tous ces petits lutins aller aux urnes. Plus besoin de rêver d'un autre monde, il est à nos portes.

Pix >>> ma deuxième conquête du Cap Nord à vélo à traction animale, 2016     -     Regardez >>> Sur les traces des premiers hommes dans le Grand Nord canadien.

Je suis inventeur de la formule "Where the catallactic wolrd ends... there starts our life". Sur google mon site est en page 1 ligne 1 et 2.

.

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

28 mars 2020

Covid-19: la prime de Auchan de 1000,- € pour chaque salarié est le tarif pour aller à la mort à notre place

En période de confinement due au Covid-18 il faut INTERDIRE aux agences de notation financière d’évaluer la solvabilité des États,
et il faut contraindre la BCE à émettre des euros-bonds pour mutualiser les nouvelles dettes des États gravement démolis par le Covid-19
et pour bloquer la spéculation des marchés financiers contre eux qui les font encore plus sombrer dans le chaos.
 

Le fracas humain orchestré depuis les années 80' a permis à chaque électeur inscrit de sceller en lui le mépris humain, le mépris des Travailleurs qui eux seuls font tourner notre machine mondiale.
Il a fallu que l'homme soit catapulté en arrière vers son unique dimension animale en l'isolant dans sa tanière pour révéler sa dimension grégaire incontournable de sa communauté de vie.
La Terre n'est pas un cluster, elle est une grotte sans porte où l'on apporte la mort plus que la vie depuis les années 80'.
(Travailleur >>> terminologie officielle des Communautés Européennes)

Avec le confinement de plus d'un mois on a repris conscience que les petites mains, les Travailleurs des usines, des hôpitaux, des supermarchés, de l'agriculture,
sont des économiquement indispensables, et les électeurs inscrits ont découvert que ceux-ci sont tous très mal payés.
La prime de 1000,- € de Auchan pour tout salarié est une injure, c'est le tarif pour aller à la mort à notre place.
Chez le hard-discounter Lidl, la mort par anticipation ne coûte que 50,- € la semaine,
sac étanche pour cadavre non fourni. Les frigos de la morgue sont pleins.
Tension sur les cercueils, mais pas de pénurie,
ArcelorMittal reprend son activité,
le secteur est en plein essor.

On entend le subit florilège dithyrambique de nos gouvernants pour nos petites mains et nos petites gens, c'est à vomir.
Comment peuvent-ils mener cette double vie quand ils ont conduit à flux tendus les gens à la mort?
Nos gouvernants ont poussé au maximum à la fin de l’État et des services publics.

Pour moi, cette situation unique dans l'histoire de la planète n'est pas singulière, mais régulière.
Elle est l'aboutissement de ce que je dénonce en ligne depuis le 06 VI 06, sans plus.
Vous pouvez aussi revenir à mon post du Nouvel An 2020.
La transsubstantiation du langage est finie.
Celui qui dénonce un Black Swan ment.

L'insulte "tu es un incivique" a déjà supplanté l'insulte "tu es un illibéral".
Toi, comme moi, comme nous tous, serons des êtres nouveaux d'ici très peu de temps.
En tous cas les jeunes, comme par exemple les lycéens et étudiants français qui sont confinés depuis le 13 mars jusqu'au 4 mai au moins,
vont subitement développer en eux une conscience globale et solidaire et devenir enfin des électeurs inscrits qui modifieront de manière durable le cours de la vie politique.
Cette nouvelle conscience sera indélébile pour plusieurs décennies et je me réjouis déjà de voir tous ces petits lutins aller aux urnes. Plus besoin de rêver d'un autre monde, il est à nos portes.

(PixTromsø, 10/08/2014 à 23:45)

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

26 mars 2020

Covid-19: Fin de l'humiliation de la Guerre des Boxers / La Chine apporte impérialement l'aide humanitaire à l'Europe incapable de se gérer elle-même

Les Chinois viennent cette semaine de gagner sur l'Europe leur revanche ultime par rapport à l'humiliation issue de la Guerre des Boxers, 義和團起義, dans laquelle les colonisateurs européens ont maté la Chine en 1901.
Après l'année-Lehman 2008 la Troïka européenne a pillé et dépecé l'Italie, la Grèce, l'Espagne et le Portugal qui ont dû vendre leurs ports, leurs aéroports et leurs entreprises à la Chine pour survivre.
Déjà en 2010 la Chine a contribué au bail-out en Europe. Aujourd'hui elle demande au G20 d'abaisser les barrières douanières envers la Chine pour stimuler la croissance.
C'est la Chine qui apporte impérialement à l'Europe en 2020 l'aide sanitaire, médicale et humanitaire, car l'Europe "Unie" n'est plus capable de se gérer elle-même.

En dehors de la délocalisation en Chine de toute chaine de production, c'est la plus grande preuve que l'Europe a délocalisé sa souveraineté en Chine,
uniquement pour répondre à la cupidité des investisseurs financiers et à la volonté des consommateurs de renouveler en boucle des produits à vil prix et au moindre coût,
sans avoir de problèmes de conscience face à l'usurpation de la force de travail des Travailleurs, des prisonniers et des enfants chinois et face à la pollution industrielle exportée en Chine.
Il était chic de dire depuis les années 80' "nos chaines de production sont en Chine, mais le bureau d'ingénierie reste chez nous bien sûr" (note du traducteur >>> "mais les chinois sont des crétins").
Les financiers ont finalisé la victoire de leur délocalisation globale, il demanderont demain une lourde rançon aux États pour forcer par l'impôt et les subventions à la relocalisation au prix fort.

Après l'humanisme automatique de "l'effet de ruissellement" de l’École de Chicago les financiers attendent encore plus du néohumanisme du régime chinois.
Ces nouvelles voix de plus en plus sonores ces quatre dernières années disaient en se référant en filigrane à "La fin de l'histoire" de Fukuyama,
que "le système démocratique n'est pas un système fini et que le système politique chinois a de bonnes choses à nous apprendre".

Ces gens qui martèlent ceci sont comme le freluquet de l’Élysée d'extrême-centre néolibéral et antidémocratique
à qui l'expression du parlementarisme est pour son action de manager de "start-up" une perte de temps,
un joug et une entrave extrêmement emmerdants pour son envie de jouissance décisionnelle.
Le déconfinement terminé, sa "post-démocratie" va aller lui parler, même s'il ne le veut pas, elle est là.

Depuis la mise on-line de mon site le 06 VI 06 j'ai affiché partout cette formule que j'ai inventée >>> I want my Europe back.
Je me suis inscrit en faux contre la sinistre formule de Margaret Thatcher qui était le paroxysme britannique de l'égoïsme et du nationalisme.
Depuis 2006 j'ai sous ma bannière >>>  VIème République. 1ère République d'Europe. Convergence des Solidarités sociales, locales, régionales et globales.

Mon grand-père alsacien qui était dans la Kaiserlische Kriegsmarine avait fait à 20 ans la Guerre des Boxers sous les drapeaux du Kaiser Wilhelm II.
L
'Alsace étant elle-même occupée par le colon allemand de 1870 à 1918, ainsi mon grand-père alsacien colonisé par les armes de l'Allemagne avait fait en Chine une guerre européenne de colonisateur.

L'Europe a donc mis 119 années pour mettre fin à l'Europe.


---------

L'insulte "tu es un incivique" a déjà supplanté l'insulte "tu es un illibéral".
Toi, comme moi, comme nous tous, serons des êtres nouveaux d'ici très peu de temps.
En tous cas les jeunes, comme par exemple les lycéens et étudiants français qui sont confinés depuis le 13 mars jusqu'au 4 mai au moins,
vont subitement développer en eux une conscience globale et solidaire et devenir enfin des électeurs inscrits qui modifieront de manière durable le cours de la vie politique.
Cette nouvelle conscience sera indélébile pour plusieurs décennies et je me réjouis déjà de voir tous ces petits lutins aller aux urnes. Plus besoin de rêver d'un autre monde, il est à nos portes.

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

- page 1 de 9