——————————–

Vous choisissez ensuite comme État-Membre de l’UE la France et comme groupe politique GUE-NGL la Gauche Unitaire Européenne/Gauche Verte Nordique et là vous voyez que JLM, Younus Omarjee, Patrick Le Hyaric et Marie-Christine Vergiat ont voté contre la Directive sur le Secret des Affaires, vous savez sur ces gugus qui dévoilent des "secrets internes à l’entreprise" comme Kerviel, Deltour ou sur les Lux Leaks contre Juncker, ces Bahamas Leaks, ces Panama Papers, ces Cayman Paradises.

Ah, bon? Nos euro-députés de gauche (pas du PS) sont contre la protection des whistleblowers, des lanceurs d'alerte ?!!!?

——————————-

 

En fait c’est comme toutes ces Directives et tous ces Traités Européens, des manières de sortir des Traités avant même d’y être entré, car les whistleblowers ne sont pas précisés dans la Directive qui reste vague et non applicable en bonne part, mais leurs divulgations restent des actes criminels aux yeux de la Loi, car toutes Directives et tous Traités Européens sont déclinés dans le Droit national des États-Membres parties à l’Union Européenne.
La suite ici >>> http://www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2016/04/15/Directive-Europ%C3%A9enne-Secret-des-Affaires-/-Ill%C3%A9galit%C3%A9-des-Panama-Papers%2C-de-Lux-Leak%2C-du-journalisme-d-investigation%2C-des-lanceurs-d-alerte

—————————————-

Sur les 13 euro-députés PS, trois se sont abstenus (« rebel ») et 13 ont voté pour la Directive. Pour l'Europe financière je vous ai établi une liste d'autres Accords et d'autres Directives Européennes qui sortent des Traités Européens sans jamais y être entrés. Vous avez ici une >>> liste d'Accords, de Directives qui font semblant mais qui passent volontairement à côté de l'objet visé.

Occupy the WordS – I want my Europe back

 

(Photo: Tadeusz Kantor, février 2016 au Cricoteka de Tadeusz Kantor à Cracovie)