La Ministre des Armées a attendu 5 jours pour annoncer qu'elle allait ouvrir une enquête pour recenser les militaires en question. Le Service de Renseignement des Armées, dont deux retraités ont signé cet appel au putsch, ne serait donc pas capable en 10 minutes de faire ce recensement à partir des noms publiés des signataires? Le journal Le Monde n'a pas non plus cru nécessaire pendant 5 jours de publier un article de fond sur cet appel au putsch militaire et surtout sur l'absence de réaction de la ministre des armées, du gouvernement et de Macron, le Messie botté européen de l'Extrême Centre anti-démocratique néolibéral. Mais Le Monde a publié aujourd'hui un long article sur la réaction de la directrice du parti fasciste français qui "félicite ces 21 généraux et les appelle à la rejoindre dans sa campagne pour les présidentielles de 2022". Ce parti fasciste avait été fondé par son père et ses amis de la Waffen-SS et de l'OAS - organisation de l'armée secrète. L'OAS était une organisation politico-militaire clandestine française d'extrême droite créée le 11 février 1961 pour la défense de la présence française en Algérie par tous les moyens, y compris par le terrorisme à grande échelle.

Sur mon site j'interpelle mon million annuel de lecteurs depuis plus d'un an dans tous mes articles avec ma question >>> Alors? Misanthrope, dysanthrope, humaniste ou simplement fasciste? Je sais pourquoi je parle du mouvement et du gouvernement fascismo-macronien, pourquoi je parle du fascisme just-in-time à la française, et de fascistes, que ce soit pour décrire Viktor Orbán de Hongrie, la Pologne du PiS ou Macron et ses boys avec ses Lois Séparatisme contre les musulmans, Loi Sécurité Globale, Loi Laïcité contre les musulmans, etc.

Bien que l'Article 40 du Code Pénal fasse obligation aux Parlementaires de dénoncer à l'Autorité Judiciaire les manquements à la Loi, à  ce jour, seul LFI a réagi et écrit au Procureur Général au nom de ses 17 Parlementaires et de ses 6 Euro-députés, et a interpellé le gouvernement et demandé des sanctions pénales et administratives contre ces militaires coupables. LFI précise que ce n'était pas son rôle de porter plainte auprès du Procureur Général, mais que c'était d'abord le rôle du Procureur Général de défendre sans attendre la Constitution française et la République en prenant l'initiative de donner instruction aux officiers de police judiciaire de procéder à une enquête préliminaire concernant ces manquements qui enfreignent le Code Pénal de notre pays. Le silence, la léthargie des partis politiques et des députés de la gauche traditionnelle démontrent aussi ce que j'appelle la Compromission Universelle avec laquelle une absence de réaction équivaut à une tolérance partagée et après quelques temps à une approbation générale. J'ai honte en tant que Français, j'ai honte pour tous ces électeurs inscrits par qui l'extrême resserrement à droite est arrivé en sept scrutins depuis mai 2017. Si les électeurs inscrits avaient voulu autre chose, ça se saurait.

Il est interdit par la Constitution Française d'attenter à la Forme Républicaine de l’État, de demander à des militaires d'active d'intervenir contre la population. Les militaires en retraite ont jusqu'à leur mort le devoir d'obéissance et de réserve. La collecte des signatures en ligne continue sur le site de ce magazine d'inspiration fasciste. Aucune mesure n'a été prise par l'autorité publique pour le fermer conformément à la Loi dans ces cas et aussi pour porter plainte contre celui-ci. Sur ce site sont publiés tous les noms des signataires de cet appel au putsch.

La Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, et le Procureur Général restent muets déjà pendant 6 jours après les faits. Ce Procureur Général est donc celui qui adore ouvrir des enquêtes préliminaires contre les opposants politiques au président de la République. Depuis 2017 et l'arrivée de Macron au pouvoir, nous assistons de plus en plus à des abus de la puissance publique qui contaminent toutes les autorités publiques: des sièges de policiers armés devant des bureaux de partis politiques ou aux pieds d'une chaine de télévision, des policiers qui menacent des magistrats et qui n'ont jamais été inquiétés par la Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, et par le Procureur Général. Il y a un an Alexandre Langlois, un Gardien de la Paix de Paris a été exclu de la Police nationale "pour faute grave" parce qu'il avait dénoncé les pratiques fascistes et racistes dans la police française (voir aussi son autre interview sur Thinkerview). Nous avons en France, Pays des Droits de l'Homme,
depuis le haut de l'État des manœuvriers fascistes zélés et officiels et qui font de très belles carrières. Macron avait, en violation de la procédure
et du principe démocratique de la Séparation des trois pouvoirs, poussé sa ministre de la Justice à choisir ce Procureur Général en 2018.

Je reprends ici de mon mon analyse De Sarkozy à Macron: le président français a des pouvoirs comme un dictateur du 1er mars 2021 ce que je décris en ligne depuis le 06 VI 06 >>> ce retour de la France vers ce contre quoi elle n'a jamais fait son Devoir et son Travail de Mémoire. Je l'ai x-fois répété, la presse anglaise britannique, la presse allemande sur tout le spectre politique (hormis les fascistes AfD et et NPD), la presse suisse alémanique et romande, la presse belge, la presse suédoise de tous bords et le Helsinki Times sont toujours tellement effarées par ce que la "démocratie" française enroule. Je rappelle souvent que la France avait encore dégringolé l'année dernière dans le classement des pays démocratiques publié par le OHCHR - Haut Commissariat de l'ONU aux Droits de l'Homme, et que ces 3 dernières années la France avait été solennellement blâmée par le OHCHR, par l'ONU, le Conseil de l'Europe, la Commission Européenne, le Parlement Européen et par la Cour Européenne des Droits de l'Homme pour sa gestion violente et armée de LBD contre les manifestations des Gilets Jaunes et contre les opposants à la réforme Macron-BlackRock des retraites que Macron avait fait passer avec le 49-3 contre le Parlement. Aviez-vous entendu parler de cet abonnement français aux blâmes décernés par tous les grands organismes internationaux de la planète? Ni le président Macron, ni ses ministres n'en ont jamais parlé. Ni les médias. La violation des Droits de l'Homme entre dans le droit commun de l’État macronien et est la "matrice intellectuelle" de son civilisationnel.

Le 19 mai 2021, le Ministre de l'Intérieur, Darmanin, l'expert des LBD après Castaner, s'est rendu physiquement à la manifestation des policiers devant le Parlement pour les soutenir. Darmanin viole la Séparation des trois Pouvoirs, de l'Exécutif et du Judiciaire. Darmanin piétine l'État de Droit. Darmanin s'associe aux policiers qui manifestent contre le Ministre de la Justice Dupond-Moretti, c'est le chaos au gouvernement Macron. Ce chaos organisé d'État est destiné à entretenir confusion, scénario d'insécurité et multiplication des Lois Sécurité et Séparatisme. Mais Darmanin étouffe depuis 2020 toutes les enquêtes sur les répressions des manifestations avec les LBD et n'a strictement fait aucun commentaire ni communiqué sur les multiples blâmes adressés à la France par tous les grands Organismes Internationaux. Le fascisme just-in-time à la française ne recule devant rien. C'est ceci ce que j'appelle le fascisme élégant à la française, l'élimination, la mise en discrédit, de toute opposition politique. Alors? Fier d'être français? De quelle manière? Misanthrope, dysanthrope, humaniste ou simplement fasciste?     màj du 26 mai 2021: la candidate aux prochaines élections régionales, Audrey Pulvar, a critiqué en des termes très polis la venue de Darmanin, Ministre de l'Intérieur, à cette manifestation des policiers en uniforme devant le Parlement. Du coup Darmanin, Ministre de l'Intérieur, continue à violer ses statuts en portant plainte contre Audrey Pulvar. Darmanin sort depuis longtemps de son déguisement de sarkozyste forcené, et les médias l'y encourage, et les électeurs inscrits en sont majoritairement flattés car ça va dans leur sens inné de la non-démocratie illibérale fascistoïde.

Macron, avec la complaisance de ses boys au Parlement, tout autant que Macron élu avec seulement 17% des électeurs inscrits, ne cesse depuis son accession au pouvoir en 2017 de faire entrer dans le droit commun l’état d’urgence, et il a ainsi résolument choisi, aussi par ce biais, de sortir la France de l’État de Droit. Macron n'attend pas un appel au putsch de généraux, il a le costume et l'élégance élyséenne jusqu'au moment où son ami Benalla parlera avant 2022. La police et la justice, sous les ordres de Macron, de sa Ministre de la Justice et de son Procureur Général, avaient aussi condamné et mis en prison plus de 800 Gilets Jaunes avec cette même urgence dans tous ses états. Mais le tribunal n'avait retenu aucune charge contre les 7 Gilets Jaunes qui ont perdu une main et contre les 32 Gilets Jaunes qui ont perdu un œil à cause des tirs des LBD. Ils ont été relaxés et déclarés innocents. Tout n'est pas encore dans le livre de Macron, nous lirons la suite ces prochains 11 mois. Macron se bat en général contre l'État avec sa machine de guerre.

Depuis 1 an l'Allemagne est entrain de radier de nombreux militaires gradés et du rang qui manifestent leur amitiés avec les fascistes du parti AfD et du NSU - parti nazi souterrain et terroriste d'extrême droite, des Kameradschaften, des Burschenschaften, de la Wiking-Jugend, et de nombreux autres groupes clandestins ou à gesticulations publiques qui sont tous fascistes et nazis. Le terrorisme de gauche a été vaincu en Europe, mais le terrorisme de droite a toujours été caché, renié, ou accepté comme une composante habituelle de notre société, qui finit par autoriser, favoriser et monter en valeur les extrêmes resserrements à droite de la majorité des électeurs inscrits et des gouvernements qu'ils mettent en place. Le summum sera conquis par eux dans 11 mois 2022 avec le mouvement fascismo-macronien. Le non-scandale franco-français qui fait suite à cet appel du 21 avril 2021 des généraux et aujourd'hui de plus de 1500 militaires signataires de faire un putsch pour "rétablir les valeurs civilisationnelles" en est une preuve préalable supplémentaire. L'Allemagne compte déjà 93 députés AfD fascistes, ouvertement néonazis au Parlement fédéral de Berlin et qui y parodient même des discours de Hitler, mais aussi plus de 200 députés AfD dans les 16 Parlements régionaux des Länder. La France est plus subtile, elle vit pour l'instant d'un fascisme organique et d'un fascisme d’État accompagnés d'une société franco-française qui adore sentir ses sales odeurs qu'elle émet sans modération. En tous cas le mouvement des Gilets Jaunes n'a pas été suivi d'un vote pour la vraie Gauche, mais juste plaquativement du contraire, que ça plaise à mes lecteurs ou  pas. C'est plus simple et rassurant de viser les banlieues, les migrants et les musulmans que de viser sa malpropre responsabilité commune d'habitants de notre pays. Nous sommes responsable du Dumping Humain que ce soit à l'intérieur de notre pays ou que ce soit du Dumping Humain que nous imposons ailleurs avec notre ardeur civilisationnelle.
Massacres de Sétif et Guelma, Rafles du Vel'div, Ratissages de Madagascar, Ratonnades de Paris. >>>

Régime incivilisationnel français de l'antidreyfusard Maurras jusqu'au séparatiste Macron

>>> Avec la matrice civilisationnelle, la France entière, président, gouvernement, parlement, sénat, militaires retraités et militaires d'active, société civile, électeurs inscrits et électeurs abstentionnistes, tous dans chacune de leurs chapelles, n'ont pas à pavoiser. L'Humanisme passe aussi par cette conscience approfondie, ou alors vous restez dans la lignée de ce parl'être franco-français qui sent mauvais depuis le gouvernement des Collabos de Vichy et qui a depuis 2017 son visage fascismo-macronien. L'Allemagne a définitivement cessé de faire des guerres depuis 1945. Les Français n'ont jamais cessé de faire des guerres depuis 1945 jusqu'à nos jours, génocides des Tutsi, au Rwanda, Burundi, Sahel, Mali, ou sept fois au Tchad là aussi sans alternative politique. Par intérêt économique et pour la "présence de la France". Les avions de combat français Rafale sont au Yémen au cœur de la plus grande catastrophe humanitaire de l'histoire de l'Humanité. Nos Rafale sont actifs au Yémen avec l'appui militaire de l'Arabie Saoudite. 30 Rafale ont été vendus au dictateur égyptien Sissi et... payés à plus de 50% par l'Arabie Saoudite. Ce prestige militaire et industriel français soutient le terrorisme d’État en Afrique et au Moyen-Orient. Nous puons tous sous notre étiquette de Français. En comparaison, cet appel au putsch du 21 avril 2021 lancé en France par 21 généraux n'est rien, ce sont des putschistes de papier. En 2021 aussi, plus de 51% de la production industrielle française servent à l'armement et aux guerres hors du territoire français et aux guerres de juntes militaires et de dictateurs amis de la France. Quoi qu'il en coûte, ou plutôt quoi que ça rapporte, les Français ne sont pas victimes. Ils ne se donnent surtout jamais les moyens de se sortir de leur propre saleté et de leur culpabilité universelle historique. La France dilapide son budget avec des dépenses publiques colossales pour envoyer ses militaires et ses généraux autour de la planète pour jouer à la guerre. Regardez cette vidéo de Le Média: Rafale Papers, Hollande - Macron au cœur d'un scandale d’État. Où que l'on regarde, le "civilisationnel" français pue tout autant que le parti fasciste de notre pays. Il ne faut pas occulter ces informations et donner en même temps autour de la planète des leçons de "civilisés". Nous avons tous, avant même de nous effaroucher devant les putschistes de papier de ce 21 avril 2021, à dénoncer la politique guerrière post-coloniale de la France qui se fait sous couvert d'amitiés avec de nombreux dictateurs. Avec son déplacement de la semaine dernière au Tchad, Macron, président des français et Chef des Armées, a apporté l'approbation de la France au dernier putschiste en date de ce pays, le fils du précédent putschiste qui était son père. Macron l'a-t-il fait au nom de la République Française, l'a-t-il fait au nom de la Constitution Française? L'a-t-il fait au nom des Droits de l'Homme? Nos militaires imposent avec la force des armées françaises la Françafrique puante que la France orchestre depuis 1945 depuis le sommet de l'État. La France n'a jamais abandonné le Franc CFA qui est une création du nazisme monétaire de Hermann Goering et du gouvernement de Vichy. La France pille toujours en 2021 ses anciennes colonies d'Afrique avec le maintien de l'ordre commandé par nos militaires. Mais là-bas, en Afrique, le 21 avril 2021 c'est tous les jours depuis 1945. L'Afrique toujours enchaînée dans le Franc CFA est soumise à la volonté du G20 de Londres sous la pression de Bercy. La France jubile avec sa guerre monétaire en Afrique avec le Franc CFA. Alors? Misanthrope, dysanthrope, humaniste ou simplement fasciste? La Marche des Libertés devra poser son regard très loin pour être crédible.

La France - "die Grande Nation" comme disent les Allemands - a aussi laissé glisser sans problème la tribune de Macron qu'il avait signée le 11 février 2020 en appelant les députés de sa majorité LREM à se réunir à l'Élysée pour leur expliquer que dans la France il y a le "pays légal" et le "pays réel", et que (comme ces putschistes du 21 avril 2021) il a un "plan de reconquête républicaine" avec sa mission civilisationnelle de "convaincre de l'urgence, de regarder en face l'immigration, la sécurité du quotidien, le séparatisme et l'insécurité." Pour Macron, le légal, la Loi française est dévoyé par le réel qu'il voit, celui qui est importé selon lui par l'immigration venue d'Afrique et de pays arabes. La Françafrique, elle, c'est autre chose. Elle relève d'une "mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles" et de sauvegarde des intérêts de la France sur le territoire africain avec les réseaux français extra-diplomatiques des services de renseignement, d'entreprises, de barbouzes, de militaires... Et avec l'implication personnelle du président français, Chef des armées, et avec l'ingérence directe des autorités françaises dans les affaires intérieures des anciennes colonies françaises. Pour la Françafrique le pays illégal est le pays réel pleinement voulu, désiré et assumé, comme au Tchad la semaine dernière avec Macron en personne. Alors?
Misanthrope, dysanthrope, humaniste ou simplement fasciste?

Avec son sketch du "pays légal - pays réel", Macron avait cité volontairement Charles Maurras.
Maurras, antidreyfusard et antisémite forcené, était le directeur politique du mouvement fasciste Action Française qui s'était fixé comme objectif de lutter contre "la trahison de Dreyfus et des dreyfusards". Maurras au nom de l'Action Française avait encore en 1912 qualifié Dreyfus de "traître juif qui entrevoit en frissonnant les douze balles qui lui apprendront enfin l'art de ne plus trahir et de ne plus troubler l'ordre de ce pays qui l'hospitalise". C'est l'Action Française qui avait commis le 13 février 1936 l'attentat contre Léon Blum. Le 9 avril 1935, Maurras avait lancé publiquement un appel au meurtre de Léon Blum avec ces mots: "C'est un monstre de la République démocratique. C’est un hircocerf de la dialectique heimatlos. Détritus humain à traiter comme tel… L'heure est assez tragique pour comporter la réunion d'une cour martiale qui ne pourrait fléchir. [...] demande la peine de mort contre les espions. Est-elle imméritée pour les traîtres? Vous me direz qu'un traître doit être de notre pays: M. Blum en est-il? Il suffit qu'il ait usurpé notre nationalité pour la décomposer et la démembrer. Cet acte de volonté, pire qu'un acte de naissance aggrave son cas. C’est un homme à fusiller, mais dans le dos"..."Comme la guillotine n'est pas à la disposition de bons citoyens, ni de citoyens logiques, il reste à ces derniers un revolver, un couteau de cuisine". Je rappelle que Léon Blum était bien français de père et mère, donc il n'était pas heimatlos. Le 15 mai 1936, Maurras avait réitéré ses menaces de mort contre Léon Blum: "C'est en tant que Juif qu'il faut voir, concevoir, entendre, combattre et abattre le Blum. Ce dernier verbe paraîtra un peu fort de café: je me hâte d'ajouter qu'il ne faudra abattre physiquement Blum que le jour où sa politique nous aura amené la guerre impie qu'il rêve contre nos compagnons d'armes italiens [de Mussolini]. Ce jour-là, il est vrai, il ne faudra pas le manquer. Si, par chance, un État régulier a pu être substitué au démocratique Couteau de cuisine, il conviendra que M. Blum soit guillotiné dans le rite des parricides: un voile noir tendu sur ses traits de chameau". Maurras avait été élu à l’Académie française le 9 juin 1938 par 20 voix contre 12.

Macron a repris de Maurras telle quelle l'opposition "pays légal" et "pays réel" qui est l'un des fondamentaux de l'actuel parti fasciste français qui se prépare (sans programme) aux présidentielles de 2022. Macron veut montrer avec ses références à Maurras qu'il est "à l’écoute des catégories populaires" séduites par le parti national-fasciste français et qui le prouvent à chaque fois encore plus d'un scrutin à l'autre. Ils attendent leur déconfinement d'avril 2022 pour faire usage de la France comme ils l'entendent.
C'est leur lutte des convergences.

Dans son interview-fleuve donnée à L'Express le 22 décembre 2020, Macron a poursuivi sa réhabilitation de Pétain et de Maurras, ces deux convergences intellectuelles du fascisme de la France, du racisme, du nationalisme et de l'antisémitisme. Macron a affirmé dissocier le Pétain de 1917, qu'il présente en héros de guerre, de celui de 1940. Pourtant c’est Pétain qui avait réprimé les mutins de 1917, qui avait été bourreau en chef du peuple marocain révolté pendant la guerre du Riff, appelé à cesser le combat contre à Hitler et l'Allemagne nazie, mis en place les lois antisémites et livré les juifs et les roms de France aux nazis. Pétain avait instauré la collaboration avec Hitler et l'Allemagne nazie, avait créé le STO, avait appelé à soutenir la milice fasciste et des supplétifs de la Gestapo, à lutter contre la Résistance et les Résistants et avait appelé à se battre contre le débarquement allié de juin 1944. Le jour du Centenaire de l'Armistice, le 7 novembre 2018, Macron avait rendu un hommage à Pétain en soulignant qu'il avait été "un grand soldat", puis il avait tweeté en fin de journée une explication de texte suite à la vive polémique qu'il avait créée. Macron participe à la réhabilitation nationaliste de Pétain qui fait corps jusqu'à nos jours du parti fasciste d'extrême droite français. Pour ce Centenaire de l'Armistice, Macron avait d'abord accepté des généraux et de son Chef d'état-major, le général Lecointre toujours en poste en 2021, que les 8 maréchaux de la guerre de 14-18 soient honorés, dont le maréchal Pétain. Le Général Lecointre, Chef d'état-major des armées, voulait que Macron s'incline devant les bâtons des 8 maréchaux. C'est seulement après une vive protestation des universitaires réunis à Blois pour préparer le Centenaire que ce sketch just-in-time avait été annulé. Ce même général Lecointre, Chef d'état-major particulier du président Macron, a mis 5 jours à réagir après l'appel au putsch du 21 avril 2021 de 21 généraux et de 1500 militaires français. Nous voyons par où passe la convergence de la France.

Macron participe aussi à la réhabilitation de Maurras en affirmant qu'il dissocie chez Charles Maurras l’écrivain et théoricien monarchiste de l’antisémite. C'est Maurras qui a inventé, conçu et promu “l'antisémitisme d’État” longtemps avant Goebbels.
Pour Maurras "la disparition de la République en 1940 était une divine surprise”. Maurras avait dénoncé pendant des années les “quatre États confédérés dont il fallait détruire l’influence néfaste sur la France: les juifs, les métèques, les protestants et les francs-maçons". La vie de Pétain et la vie de Maurras sont un manuel de haine de la République française et de ses valeurs.

Pour Pétain comme pour Maurras, le national-fascisme était central dans leur matrice intellectuelle construite sur le "corps national français des vrais français" et contre ceux de "l’antifrance". Macron fonde son entêtement sur l'idée de "l'identité nationale". Macron avait organisé personnellement un ripage sémantique avec sa Loi sur le Séparatisme qu'il a fait passer de "Loi sur les séparatismes" à "Loi sur le séparatisme islamiste" puis à "Loi sur les valeurs de la République". Macron utilise le concept “insécurité culturelle”. Ce concept cultivé par le parti fasciste français, par les sarkozystes, Philippe de Villiers, Dupont Aignan, Asselineau, etc s'adresse directement aux “vrais Français"... en entendant qu'ils sont insécurisés dans leurs modes de vie du fait de l’arrivée massive de Noirs et d’Arabes qui refusent les codes culturels du pays d’accueil et dont le refus est prolongé et aggravé dans les banlieues par leurs enfants nés sur le territoire national, etc.

Par tous ces propos Macron prouvent que le "séparatisme" est son unique manière d'appréhender le monde, et que contrairement à ce qui est écrit dans la Constitution française, il est incapable d'être "Président de tous les Français" et qu'à la tête de l’État il est incapable de penser la pluralité et la vie collective du pays. Sera-t-il aussi élu à l'Académie Française? Voilà pour l'habituel fascisme just-in-time franco-français depuis Maurras et Pétain jusqu'en 2022. Donc, s'ils veulent la Convergence des Luttes, nos Gilets Jaunes aussi doivent se dire que ce sous quoi ils étouffent, notre pays le fait subir en Afrique au nom du peuple français et de la République. En Afrique, la France ne fait pas usage de LBD mais des tanks et des Rafale, c'est plus joli. Alors? Misanthrope, dysanthrope, humanistes ou simplement fasciste? Les votes sont faits.

Maurras >>> "La divine surprise est l'accession au pouvoir du Maréchal Pétain et le sabordage de la République par le vote majoritaire des Parlementaires républicains eux-mêmes. La défaite de 1940 a eu le bon résultat de nous débarrasser de nos démocrates". La comparaison avec la composition actuelle de la majorité politique dans les organes politiques nationaux en France: aux élections P&L-2017 il y a eu 57% d'abstentions et Macron et ses boys du LREM ont été élus avec 17% des électeurs inscrits. 1) Les Français se sont débarrassés eux-mêmes des démocrates, 2) La France a abandonné l’État, 3) L’État a abandonné le pays et ses habitants, 4) c'est ce que j'appelle le fascisme élégant sur mon site depuis sa mise en ligne le 06 VI 06.

Mémorial ACTe - Centre caribéen d’expressions et de mémoire de la traite et de l’esclavage, Pointe-à-Pitre, Guadeloupe