banner


 VIème République. 1ère République d'Europe. Convergence des Solidarités sociales, locales, régionales et globales. Attac
            Non à l'ethnocide biotechnologique, aux nécrotechnologies, au Pillage global des terres cultivables en Afrique
                   S'informer sur le site RzM67 mis en ligne il y a bientôt 15 ans le 06 VI 06  
                               Les Insoumis et Le Parti de Gauche.
                                   Finance Watch
                                   aux urnes citoyens !

Rénovez Maintenant 67, journal d'un Cimbre

Plus de 57% des électeurs inscrits ont snobé 7 fois les urnes en 2017, le 26 mai 2019 et en 2020. 100% évaluent leur plasticité devant la mort depuis 2020
Where the catallactic world ends... there starts our life    |    S'informer sur les articles du Traité de Lisbonne - Libre circulation des capitaux
Le 5 janvier 2020 - personne ne parlait de pandémie - j'annonçais les soaring twenties, les années-20 où tout explose
<     Combattre le Dumping Humain     >   -   I want my Europe back !   -   <    OWS - Occupy the WordS    >
2011, Michel Barnier: "les États ont racheté aux banques 4500 milliards de dettes" (spéculatives irrécouvrables)
2021, la BCE a racheté depuis 2008 aux banques plus de 17.000 milliards avec plus de 20 plans de QE
_____________________________________________________________________________

Mot-clé - l Avenir en Commun

Fil des billets - Fil des commentaires

7 avril 2021

Lever le brevet sur les vaccins Covid-19: destruction de la santé publique depuis l'OMC, les Accords AGCS+ et ADPIC+ jusqu'au coup de grâce de l'Europe, du CETA, du TAFTA, de l'EU-Mercosur

- Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox  - Finalisation du 11 avril 2021 à 19:25
L'année 2020 mon site a eu 1 058 213 visiteurs et la courbe est ascendante en continu depuis septembre 2020. Avec 273 106 en janvier et février 2021 nous pourrions avoir 1 638 636 visiteurs en 2021

Ayant enseigné l'allemand appliqué au management international en Master Grande École à l'EM-Strasbourg et au droit de la propriété artistique, intellectuelle et littéraire au CEIPI, et ayant aussi été pendant 11 ans traducteur juridique pour l'Office Européen des Brevets de Münich, je n'avais jamais renoncé ni renié ni caché mon engagement intellectuel pour les solidarités locales, régionales et globales en gardant toujours exactement devant mes yeux et en mettant exactement devant les yeux de mes étudiants l'orchestration du capital humain qui s'est élevé en management du Dumping Humain global. Mes cours, qui ne fonctionnaient que sous forme de débats, adossés sur mes énormes polycopiés, étaient toujours houleux, car le cœur de cible de ces formations universitaires et de Grande École était composé de jeunes issus de "bonne famille" qui avaient soif de s'accomplir dans des carrières opulentes et brillantes avec un hyper-loop linguistique qui leur permettait de considérer la planète comme leur supérette où la donne n'est que de fermer le porte-monnaie, cercueil de leur conscience, pour combler l'approvisionnement systémique de leur propre demande. Plus que très majoritairement mes étudiants m'avaient apprécié et redemandé; j'étais leur sparring-partner, sur moi ils exerçaient leur argumentaire pour que, quand ils seront des décideurs, ils sauront comment faire baisser le ton à leurs opposants et surtout aux syndicats. Mes étudiants allaient en cours, moi j'allais au spectacle. Pendant 41 ans. Avec la crise issue de l'année-Lehman 2008, mais aussi avec la crise économique liée au Covid-19, certains reviennent à moi par les réseaux professionnels avec une pensée affectueuse, ou simplement pour voir si j'étais déjà mort. Peut-être qu'une urne peut être entendue comme une borne kilométrique. L'un de mes anciens étudiants n'avait effectivement pas dépassé le stade du Covid. A 31 ans.

Si vous cherchez sur Google CETA droit des brevets d'invention mon site est depuis 2007 et comme si souvent pour beaucoup d'entrées en page 1. Pour cette analyse d'aujourd'hui je suis en page 1 et ligne 2 de Google si vous cherchez lever brevet vaccin covid 19 libre échange. De même pour lever brevet vaccin libre échange. De même pour OMC CETA lever brevets vaccins aussi dès le jour de sa publication.

J'avais donc lancé mon site web le 06 VI 06 en traitant d'abord de la biodiversité, des génocides bio-technologiques, des libéralisations tous azimuts du commerce au service de l'hémisphère riche et de la brevetabilité du vivant. En fin de semestre mes supérieurs hiérarchiques, doyens et directeurs, me donnaient dans une chemise les évaluations anonymes de mes étudiants sur mes cours et sur mon présentiel détonant mais jovial. J'avais quasiment toujours le top des rankings et souvent apparaissait la remarque: "Monsieur ThR est de gauche, mais avec lui on peut parler." Maintenant je vois sur LinkedIn qu'ils ont des postes scintillants autour de la planète, qu'ils sont des financiaristes chez UBS, HSBC, EY, Deloitte & Touche, Airbus, etc, qu'ils sont des Senior Directors of Business Performance at Parthenia & Charybdis, etc dans des entreprises dont la prosodie publicito-informative me fait baisser les yeux de honte, pas de honte pour eux, car ils ne sont pas capables d'éprouver de l'empathie anthropologique et parce qu'ils se mettent en avant dans du "social business" tout en appliquant avec bonheur et félicité la prédation sans disruption. Évidemment, la différence entre eux et moi, est que je ne suis qu'un bavard et que eux ils bossent. J'avais inventé le concept du Dumping Humain dès 2008 sur mon site RzM67 pour l'opposer à ce avec quoi mes étudiants se gargarisaient, à savoir le Capital Humain; c'était leur manière à eux de s'imaginer qu'ils pensaient, agissaient et vivaient avec la jauge de l'humain dans leur poche. Mais je n'étais bien sûr pas dupe et je leur répétais souvent >>> tu penses que tu es génial, soit, mais souviens-toi que sous tes ordres il y aura au moins 1000 personnes qui travaillent pour vivre. Aujourd'hui ils récitent en carrousel à tout subalterne présentié, distancié ou licencié >>> "You are more than just a number".

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

1 avril 2021

Ubérisation volontaire de l'électeur inscrit élevée comme sommet de son expérience personnelle jusqu'à sa prochaine DLC de 2022

- Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox  - Finalisation du 3 avril mars 2021 à 17:07
L'année 2020 mon site a eu 1 058 213 visiteurs et la courbe est ascendante en continu depuis septembre 2020. Avec 273 106 en janvier et février 2021 nous pourrions avoir 1 638 636 visiteurs en 2021

 

 

L'électeur inscrit français organise avec régularité parfaite et sans défaut depuis les P&L-2017 sa propre disqualification pour l'élever au sommet de son expérience personnelle.
Avec 57% d'abstentions il se croit drôle et raconte qu'il a agi \ L'apogée du parl'être franco-français / Après il fait un genre de révolution, une Commune de Paris de 72 jours,
et il repart courir au Simply pour voir sa tête mise à prix jusqu'à sa prochaine DLC.
L'esthétique de référence française en passant par le Rwanda, le Yémen, le Mali et Paris.

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

1 mars 2021

die Tageszeitung du 01/03/2021 >>> "De Sarkozy à Macron: le président français a des pouvoirs comme un dictateur" / ( De 2017 à 2022 les électeurs inscrits le lui accordent bien )

- Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox  - Finalisation du 23 mars 2021 à 12:32
L'année 2020 mon site a eu 1 058 213 visiteurs et la courbe est ascendante en continu depuis septembre 2020. Avec 273 106 en janvier et février 2021 nous pourrions avoir 1 638 636 visiteurs en 2021.

Aujourd'hui je vous donne ci-dessous ma traduction d'un tout petit article paru en ce jour dans le quotidien allemand taz - die Tageszeitung sur la présidence française sous la Vème République depuis 1958.
Je dois vous paraître, une fois de plus, si déméritant de la nation française avec ma fixation qui pour les électeurs inscrits et les autres paraît si glauque. Obs! Cette introduction est bien lourde

L'ancien président Sarkozy a été condamné par le Tribunal Correctionnel pour corruption et trafic d'influence à 1 an de prison ferme.

Ayant aussi été parallèlement metteur en scène en langue allemande et française dans une vie antérieure pendant 11 ans - je me donnais le nom de Remetteur en vie - j'avais monté en 1989, pour signifier ma colère contre la manière franco-française de commémorer le Bicentenaire de la Révolution de 1789, un spectacle au Relais Culturel de Wissembourg où ma troupe de théâtre avait joué Dantons Tod - La Mort de Danton de Georg Büchner avec des intercalations en latin du De Rerum Natura de Lucrèce. Lucrèce voulait apporter il y a 22 siècles dans ses poèmes De Rerum Natura cette connaissance du monde qui doit permettre à l'homme de se libérer du fardeau des superstitions. Je voulais montrer en 1989 que la France traine avec soi la Révolution de 1789 comme une superstition, qu'elle n'en fait plus rien, et qu'elle en pervertit son esprit. Mais de quel esprit parle-t-on? Georg Büchner, lui, a souligné son dégout et son opposition à la Terreur par laquelle Danton a été guillotiné sous les ordres de Robespierre, le 1er dictateur moderne. Büchner a consacré son œuvre à l'engagement pour la liberté du mot, pour l'émancipation de l'individu, de la femme, des juifs et pour une Constitution démocratique. En conséquence de quoi, j'avais fait projeter les chiffres 49-3 dans ma mise en scène, remise en vie, en séquences informatiques sur les acteurs et les installations de ma scène. En 1989, alors que Berlin organisait sa Chute du Mur, le 1er Ministre français Michel Rocard, PS, le champion absolu de l'utilisation du 49-3, manageait le pays avec cette machinerie autoritaire du 49-3 mis en place comme outil de gouvernance par la Constitution de 1958 de notre Vème République. Les Présidents ou les 1ers Ministres français ont des pouvoirs de dictateur depuis 1958, à la manière de doublons de Robespierre. A Pole-Sud à Strasbourg, ma troupe d'étudiants avait joué Minetti de Thomas Bernhard que j'avais mis en canapé sur des extraits de Largo Desolato de Václav Havel, du Président tchèque et membre fondateur de Charta 77 qui m'avait donné l'autorisation d'utiliser son texte comme je l'entendais et en renonçant à ses droits d'auteur. Je voulais prouver que devant ou derrière le Mur de Berlin, hier et aujourd'hui, l'intellectuel critique est toujours poursuivi par un régime, de notre côté juste d'une manière plus élégante, c'est à dire sans police politique en uniforme, quoique. J'ai aussi monté en allemand toutes les pièces de Friedrich Dürrenmatt qui traitent de la responsabilité individuelle et collective face à la violence et à l'oppression par l'acte et le langage au sein d'un groupe municipal, de trois physiciens ou d'extrémistes religieux anabaptistes instaurant la terreur pour régler leur monde, commettre du crime, et dans un conseil d'administration d'une banque privée, Frank V, sur la musique de Gottfried von Einem.
Je me sentais toujours comme un brouillard; en faisant ma chronologie je vois que j'ai été aussi clair que quand je suis allé 2 fois à vélo jusqu'au Cap Nord en 2014 et en 2016.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

16 février 2021

OpenLux: la vapeur des financiaristes, leur pouvoir sans souveraineté en face du plasma social absent et d'une société inopérante sans place pour la légitimité

- Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox  - Finalisation du 20 février 2021 à 09:16
   L'année 2020 mon site a eu 1 058 213 visiteurs, mais la courbe est ascendante depuis septembre 2020, et pour janvier et février 2021 il a eu 273 106, ce qui pourrait faire 1 638 636 visiteurs pour 2021.
   Si vous cherchez sur Google mon expression Dumping Humain dont j'ai l'antériorité mon site est là aussi en Page 1 et même en Ligne 1. Aussi sur bing.
   Je vous invite à lire mon propre commentaire sous mon billet du 24 avril 2009, puis d'y lire ce billet vieux de 12 ans qui semble effronté, très provocateur, voire "de mauvais goût".

Tout autour de nous et en nous tous tourne cette vapeur des financiaristes qui ont entre leurs mains le pouvoir global qui n'a pas besoin de souveraineté et qui s'en est dispensé grâce à leur inatteignabilité. Et même si par exemple avec le nouveau "leak", qui n'est plus un leak et qui est appelé un OpenLux qui est domicilié au Luxembourg dans cette Europe, ce pouvoir global est parfaitement sans souveraineté, donc inatteignable et génotypiquement non-séquençable par ce que le plasma social ne veut pas l'identifier, ne veut pas se connaître la capacité d'y parvenir et de le démanteler. Ce plasma social impotent est impotent de par son unique faute: 1) il s'est donné une atomisation des partis politiques qui bavardent entre eux, 2) et, en France par exemple, il se cultive sa pataugeoire de syndicats atomisés dont chacun agite sa propre petite clochette pour mener dans chaque unité de production et de service sa petite guerre civile de petits français contents de leur petit entre-soi. Le libellé français est intraordinaire et veut encore et toujours se vendre comme un jardin d'universalité. Le plasma social qui devrait être le constituant cardinal et ordinal de toute société est à ce point inopérant que les Wiki Leaks, les Lux-Leaks, les Panama Papers, etc... n'ont jamais été obturés. Le plasma social est à ce point inopérant que les mêmes données et le même savoir sur le phishing global intégral, ou bien sur les dépeçages en bandes organisées et sur les  évasions fiscales ont cette fois été compilées uniquement à partir des données publiques. Ces données toutes publiques ne nécessitent même plus des Julian Assange et d'autre Whistle Blowers pour être contemptées dans les quotidiens des plus ordinaires et des plus courants. De toute façon, l'Europe Unie, un amalgame de petits pouvoirs dysanthropiques mais si tellement élégants, s'est donnée comme mission de ne pas tenir pour compte les déclencheurs d'alerte, mais de les criminaliser de par sa loi avec sa Directive Européenne sur le Secret des Affaires. Le plus brillant est que l'Europe a élégamment masqué de son texte barrière "Directive sur la protection des savoir-faire et des informations commerciales non divulgués (secrets d'affaires) contre l'obtention, l'utilisation et la divulgation illicites" que sa DIRECTIVE (UE) 2016/943 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 8 juin 2016, appelée communément Directive sur le secret des affaires, est la Directive sur le Secret universel garanti. A tous les plans de la BCE de maquillage de bilans bancaires depuis 2008 s'ajoutent les Accords secrets ANFA entre la BCE et les Banques Centrales nationales...

Notre société est à ce point inopérante qu'elle se permet d'avoir en face de cette vapeur de financiaristes, comblés par leur parfait pouvoir sans avoir à essuyer les gênes de la souveraineté, un plasma social vidé, évidé et qui s'est évidé de lui-même grâce aussi aux électeurs inscrits qui sont aussi à 57% abstentionnistes quand ils ne carmagnolent pas sur le tarmac une fois l'an et qui, le reste du temps, courent au Aldi pour comparer leurs têtes qu'ils veulent bien mettre à prix ou pour apprécier leur gondoles selon leurs pulsions qu'ils ne savent pas ultimes, comorbides ou létales. Ainsi, après les derniers émois des Wiki Leaks, Lux-Leaks, Panama Papers, le plasma social absent se permet même de bavarder avec confluences sur cette enquête OpenLux, qui est tellement plus agréable que les derniers des Leaks et Papers car elle ne respire plus le goût de la transgression des lanceurs d'alerte ou des petits et bonhommes pentitos de la spéculation financière comme les Jérôme Kerviel, Antoine Deltour, Kweku Adoboli qu'il fallait encore mettre sous scellés, sous bracelets électroniques pour leurs dernières déambulations qui peuvent même aller jusque chez le pape pour tâter de son émeraude orthodoxe. Cette enquête OpenLux a ce qui a de plus agréable dans ce plasma social absent, impavide et inodore. Elle ne s’appuie même plus sur une fuite de documents mais sur la simple exploitation de données publiques accessibles par tous sans masque bleu, sans gants et sans dents à avoir.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

29 décembre 2020

Brexit: mutisme de Bruxelles sur la fintech et les zombie-banques too big-to-fail de la City et de l'Europe - Comment a été vidé l'accord de libre-échange EUUK sur le Brexit?

- Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox  - Finalisation du 11 janvier 2021 à 21:13

Comment a été préparé l'accord EUUK sur le Brexit entre la City et l'Europe?

Sur Google avec Europe shadow banking spéculation mon site est Page 1 deux fois et page 2 sur 4.500.000 résultats.
Comme je vous l'ai écrit ci dessous, mon article précédent est issu d'une intuition vieille de 4 ans, renforcée il y a 2 ans, exacerbée avec ma colère du 24 XII 2020 de voir avec cet accord sur le Brexit comment l'Europe catallactique, addicte du paradigme du libre-échange débridé, s'est de nouveau couchée, cette fois devant la ville de Londres.
Sur Google avec  "brexit bruxelles fintech banques too-big-to-fail" mon site est en Page 1 Lignes 1 et 2.
Vous avez de la lecture jusqu'aux présidentielles de 2022, cet article contient 102 renvois en hypertexte.

Les médias feignent depuis 4 jours la vigilance, vous pouvez lire partout que pour biens et services
la Grande Bretagne pourra continuer sous la réserve qu'elle respecte les règles européennes.
Les médias répètent bêtement le Communiqué officiel du Brexit en 8 points de Bruxelles.
Ma colère exprimée est de cinq ordres, ma pensée est démarquée ou singulière:
      1. je compare  l'accord du Brexit à un CETA régional européen avec
        cour arbitrale privée, une trappe inventée des lobbys de la fintech,
      2. je rappelle que l'Europe ici aussi démantèle les Droits des Travailleurs,
      3. que l'Europe n'est qu'un amalgame d'opting out dans tous les domaines,
      4. que l'Europe gomme toujours d'elle-même ce qu'elle écrit dans ses Traités
             dans la pratique, les faits ou parfois avec des Quick Fix Réglementaires,
      5. et j'affirme que l'Europe se couchera devant la City et les banques et la fintech.

Attention âmes sensibles, j'ai de nouveau écrit cet article dans l'esprit du Cabaret rhénan.
Pour ceux que ça gène, Travailleur est la terminologie officielle des Communautés Européennes.
Pour mes points 1 et 5, je ne trouve nulle part quelque chose d'équivalent. Rdvz dans 1, 2 et 3 ans.
Avez-vous aussi constaté que le mot bankster tellement dans la bouche de tout Monsieur-tout-le-monde,
même de Sarkozy et Hollande, en 2008 et 2009, a totalement été éradiqué du paysage audio visuel européen?
Par contre "dette" publique" et "réforme des retraites" sont des Evergreens et les électeurs inscrits se flagellent
de soumissions en chœur devant ceux qui les martèlent de concert et de conserve. C'est la symbiose névrodémocratique.
En écho à "La fin de l'Histoire" de Fukuyama et de "l'ère post-démocratique", vous avez aussi vu qu'avec le Covid et le Brexit,
une nouvelle linguistique liturgique s'installe autour du Citoyen et du Travailleur "qui ne se conduisent plus qu'en consommateurs",
au lieu d'être avec enthousiasme solidaires avec les plans Post Covid du soutien aux banques et au financement de la Sécurité Sociale.
Elles attendent du Travailleur et du Citoyen l'acte de contrition devant l'illusion de liquidité et de stabilité des marchés qui nous sauve tous.
Le Citoyen et le Travailleur doivent se détourner de leur fourchette et se disposer à encaisser l'assistance aux banques pour recouvrer la dignité.
Un nouveau co-pape est BlackRock, membre de TheCityUK. TheCityUk, est en Europe le lobby le plus puissant de l’industrie des services financiers
créé en 2008 par Boris Johnson, maire de Londres, qui souhaitait maintenir et renforcer la réputation de Londres comme Capitale mondiale de la fintech.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

12 décembre 2020

Budget de l'Union Européenne: l'Europe déconfine dans la joie le fascisme just-in-time de Viktor Orbán de Hongrie et de la Pologne du PiS - Échec et mat pour la démocratie

- Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom    Mise à jour du 16-XII-2020 à 22:11

 

– Vem är du?

– Jag är döden.

– Kommer du för att hämta mig?

– Jag har redan länge gått vid din sida.


L'Accord sur le budget européen 2021-2027 est un fake échafaudé
autour d'une Déclaration Interprétative sans valeur juridique que les 27 n'avaient pas l'obligation de signer.

 

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

28 novembre 2020

Manifestations contre la Loi Sécurité Globale - Samedi 28 XI 2020

La maire de Strasbourg Jeanne Barseghian était à la manifestation contre la Loi Sécurité Globale avec une partie de ses co-élus.

Je ne suis pas allé aujourd'hui manifester contre la Loi Sécurité Globale, je manifeste en ligne depuis le 06 VI 06
et d'après les statistiques de mon hébergeur mon site d'analyse RzM67 est visité un tout petit peu moins de 1 million de fois par an.
Et si vous cherchez sur Google >>> dumping humain mon site est de nouveau en page 1 tout en haut, comme pour beaucoup d'items.

 

 

 

 

 

 

 

Mon safari des égouts du lock-down 1.0 m'avait permis de faire 924 kilomètres,
en toute légalité dans un rayon de 1 kilomètre et en 1 heure par jour.
Mon safari des égouts du lock-down 2.0, qui était plus court,
m'avait permis de faire 621 kilomètres dans les mêmes conditions.

A partir de ce jour le 28 XI 2020 nous avons le droit de faire un tour
dans un rayon de 20 kilomètres en 3 heures.

 

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

1 novembre 2020

Loi "Sécurité Globale" - Incursion dans les ténèbres dans les Alpes de Provence - Le tournage du film "Le Septième Sceau" a pris fin - De är döden, ils sont la mort

- Post optimisé pour écran 16/9     - Finalisation du 4-12-2020 à 09:20

màj du 24 XI 2020: La Loi Sécurité Globale adoptée au parlement à 69,5% avec 388 pour, 104 contre, 66 abstentions. Macron et ses boys ont été élus à 16% des électeurs inscrits aux P&L 2017 et "confirmés" aux européennes du 26 mai 2019.
Si on avait voulu le remplacer ça se saurait. L'alternative démocratique existe.  --------------------------

En ces temps-ci où le fascisme élégant sans uniforme, ni camps, ni fusil s'installe de plus en plus concrètement dans nos pays, j'ai eu envie cette fois-ci d'écrire ici en ce 1er Novembre, à la veille de ce jour du recueillement du 2 Novembre, un billet d'humeur. Saviez-vous que, selon les dernières publications du Stockholm International Peace Research Institute - SIPRI,  50% de la production industrielle française servent à l'armement et à alimenter et soutenir les guerres autour de la planète? Nous sommes le 3ème exportateur mondial d'armement. Tout le monde s'en fout, mais on poétise aussi sur la grandeur de la france, "terre des droits de l'homme et du citoyen", et on se la pète jusqu'au Panthéon avec des discours au sommet quand un attentat sur notre territoire déséquilibre l'honorable certitude de notre pays qui se proclame être indemne de toute barbarie dans son narratif sur lui-même et dans ses affaires courantes. Ladite "liberté d'expression" devrait une fois pour toutes balayer devant notre porte et cesser de perpétuer le mensonge français de ce pays qui se fait passer pour ce qu'il n'est pas et n'a jamais été. Dès 1986 j'avais peint de manière prémonitoire cet implacable retour du fascisme, mais d'un fascisme élégant, celui d'un régime autoritaire permanent comme en France depuis 3 ans, et maintenant avec le Conseil de Défense remis sur pieds pour le Covid-19 et dont la dérive dans sa mise en œuvre constitue une violation de la Constitution française.

A ce Conseil de Défense militaire les participants plus ou moins connus, issus du gouvernement ou non, n'ont pas à répondre de leurs décisions devant le parlement ou la justice et leurs délibérations sont couvertes par le secret défense. Cette organisation tous azimuts de la déliaison entre autorité et son contrôle démocratique se retrouve majestueusement dans l'Article 24 de la loi "Sécurité Globale" qui n'a rien à envier aux lois des gouvernements fascistes de Viktor Orbán en Hongrie et du PIS en Pologne qui censurent totalement la presse et les médias et musèlent la Justice. L'article 24 prévoit de pénaliser d'un an de prison et de 45.000 euros d'amende la diffusion de "l'image du visage ou tout autre élément d'identification" d'un policier ou d'un gendarme en intervention. Cette disposition de la Loi Sécurité Globale, illibérale ou fasciste selon votre préférence, est à sens unique car n'importe qui est filmé des centaines de fois par jour par des caméras publiques interconnectées avec la police et même par des drones. La France entre avec élégance dans le fascisme et ne rate jamais la moindre des occasions pour le faire. Même Sarkozy n'est jamais allé aussi loin. S'il n'y avait pas eu les vidéos, il n'y aurait jamais eu le Black Lives Matter et les centaines de révélations sur les centaines d'abus de la police lors des manifestations de Gilets Jaunes [1], sur l'affaire Benalla, etc.

Et comme dans les pays fascistes de Hongrie avec Viktor Orbán et en Pologne avec le PIS, les journalistes sont obligés d'après la Loi Sécurité Globale de chercher une accréditation pour couvrir les manifestations auprès des autorités de L’État, en France auprès de la Préfecture. Dès 1986, en parallèle à mes peintures prémonitoires sur la Chute du Mur de Berlin comme ci-dessous, j'écrivais "le Mur vertical est tombé, le Mur horizontal s'est levé", en pensant à notre hémisphère riche, celle du nord, qui va se barricader contre les phases migratoires venant du sud. A l'époque je ne pensais pas que l'Europe, et ici la France aux côtés de la Hongrie fasciste et de la Pologne fasciste, allait lever un mur intérieur qui organisera depuis le sommet de l’État et depuis sa présidence en personne le séparatisme entre les habitants du pays et ce qui s'est imposé comme autorité de l’État. Rappelons que notre président actuel n'a été mis en place aux élections P&L 2017 qu'avec une majorité de 16% des électeurs inscrits. Mais ça donne des leçons au fasciste Lukaschenka de Biélorussie. C'est vrai, en France le fascisme est tellement plus élégant. Cette obligation d'accréditation des médias auprès de la Préfecture devrait plaire aux 9 patrons qui possèdent 90% de la presse française. L'Article 24 de la Loi Sécurité Globale a été adopté au Parlement français le 20 XI 2020 avec une majorité de 146 contre 24. La Loi Sécurité Globale a été adoptée le 24 XI 2020 par 388 voix pour, 104 contre et 66 abstentions. Le parlement français est donc à 69,5% fasciste. Pour l'extrême resserrement à droite des élections P&L2017 et des européennes du 26 mai 2019 le jour de gloire est arrivé. Souvenez-vous, le Président Macron s'était auto-propulsé au Liban en dénonçant un État corrompu étranger à l’État de Droit. Il avait annoncé vouloir revenir au Liban en septembre pour voir si ce pays était redevenu conforme aux principes de L’État de Droit. C'est le Parlement français qui a initié cette Loi Sécurité Globale sur la demande des deux syndicats fascistes et d'extrême droite qui sont majoritaires dans la police française et qui polluent Facebook avec deux réseaux de haine et de haine raciale.

Note(s)

  1. ^ Cherchez le mot "blâme" dans ce billet

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

12 août 2020

I want my Europe back - L'Europe catallactique, le Dumping Humain et le pishing intégral en bande organisée - "Adults in the room" de Costa-Gavras

OXI_5_Grece_juin_2015.jpg

Post optimisé pour écran 16/9
-
Finalisation du 22-09-2020 à 08:26

Il faudrait rédiger une thèse de doctorat sur l'anthropologie partagée du ballet triadique oubli-impensé-nouvelle normalité qui se dispense d'esprit et de paradigme pour constituer le réel dans l'espace public et privé.

En finalisant hier mon post précédent sur le Plan européen de Relance suite à la Crise de l'après-Covid-19 >>>
"Plan de Relance", la Nuit des Petits Couteaux: l'Europe catallactique enterre l'État de Droit / Unanimité en faveur des régimes fascistes de Hongrie et de Pologne, j'ai découvert en lisant Le Monde qu'il existe un film de Costa-Gavras de 2019
sur le Plan européen de Relance de la Grèce de 2015 >>>

"Le cinéaste n’épargne pas les dirigeants européens et leurs travers dans ce film sur la crise grecque de 2015."

« Ενήλικοι στην Αίθουσα - Adults in the Room »,

Costa-Gavras filme le ballet des tractations européennes

---------------------------------

Le 3 juillet 2015 j'avais écrit pour le lendemain du référendum en Grèce >>>
I want my Europe back - Rendez-moi mon Europe / La Grèce dit NON à la Troïka et OUI à l'Europe

Celui qui ne sait pas qu'il faut Renégocier les Traités Européens est au minimum naïf.
Il ignore que les Communautés Européennes violent en continu les Directives et Traités Européens,
ou propulsent des nouvelles Directives pour infirmer les plus anciennes et complimenter les besoins supérieurs du marché.
Depuis l'année-Lehman 2008, la BCE outrepasse gravement ses statuts définis par les Traités Européens.
Vous pouvez de nouveau l'expérimenter avec mes arguments dans mon 649ème posting.

Face à ceux qui veulent renégocier les Traités Européens, médias et influenceurs ne savent plus quel attribut employer pour les dénoncer.
Le ton de ces influenceurs autorisés occupe l'espace public qui est délimité par leur mainmise à 90% sur les médias,
que ce soit en France postdémocratique ou dans la Hongrie du fasciste élégant Viktor Orbán.
Les nationalistes, passez votre chemin, il n'y a rien pour vous ici.

J'espère que le réalisateur franco-grec Costa-Gavras est plus violent que moi dans son film politique, mais je lui fais confiance, il ne s'est jamais mouché du pied.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

21 juillet 2020

"Plan de Relance", la Nuit des Petits Couteaux: l'Europe catallactique enterre l'État de Droit / Unanimité en faveur des régimes fascistes de Hongrie et de Pologne

màj du 19 août 2020: Les 27 et le Conseil Européen se sont payé le luxe de rejeter les élections en Biélorussie et d'annoncer des sanctions contre ses dirigeants.
       Pour eux,
« Les gens en Biélorussie savent ce qu’ils veulent , c'est pourquoi nous voulons une voie indépendante pour la Biélorussie où les conditions politiques sont décidées par le pays lui-même »
                C'est facile et agréable pour les 27 et le Conseil Européen de rejeter et d'annoncer, la Biélorussie ne fait pas partie de l'Europe Unie.

Post optimisé pour écran 16/9

  1. Big Deal
  2. Du Plan de Relance de l'après Crise des Subprimes 2008 au Plan de Relance de l'après-Covid-19 de 2020
  3. BlackRock, le corsaire de la Commission Européenne
  4. Évacuation de la Conditionnalité de l'État de Droit
  5. Le thaumatrope des mots de l'Insee

1) Bid Deal      Where the catallactic world ends... there starts our life. Mon site mis en ligne le 06 VI 06 est un travail d'analyse de l'environnement économique. Il ne sublime pas les marchés pour éviter à tous prix l'horreur délicieuse du rouge qui fait vivre tellement d'imbéciles qui ne saisissent pas que notre seul objectif doit être la persévérance de l'humanité et non pas le dumping humain.
Le "ruissellement vers le bas" est le geste barrière vaccinal de l'Investisseur contre le petit bonheur quotidien des gens.

Après quatre jours de colères échangées sans parcimonie, le Conseil Européen composé des Chefs d’État et de gouvernements des États-Membres de l'Union Européenne s'est mis d'accord sur un "Plan de Relance" de l'après Corona 1.0. J'ai écrit 1.0 car nous entrons dans la 2ème vague. Mais le Conseil Européen, qui ne répond pas à l'incapacité des systèmes hospitaliers, sociaux et médico-sociaux et dans les mouroirs pour retraités à surmonter la pandémie, ne construit pas les bases pour affronter et aller au-delà de la 2ème crise du Covid-19 qui se prépare à recouvrir la planète et les états échangistes qui n'ont qu'un seul objectif en tête: le départage catallactique des biens, des richesses et des influences. La persévérance et la pérennité des habitants de la planète organisés en sociétés ne les intéressent pas.
(ci-contre: je ne suis pas encore séro-po d'après mon test volontaire, mais ça ne saurait tarder)

Ainsi, le soi-disant "Plan de Relance européen" s'abaisse à 1,5% du Budget Européen, alors que la chute du PIB des États-Membres est historique depuis la 2ème guerre mondiale et se situe entre 10 et 20% pour l'instant. A la fin de l'été, quand les comptabilités nationales mettront à jour que la saison touristique n'a pas existé, le chiffre de la baisse du PIB sera encore plus violent.

Pour s'octroyer en fanfare ce "plan de relance" totalement ridicule et insultant, les 1ers de cordée de chaque État-Membre de l'Union Européenne ont décidé de supprimer à 100% le financement du programme européen de politique de santé, de supprimer à 80% le pilier de l'agriculture biologique de la PAC - Politique Agricole Commune, et de supprimer à 70% le programme européen d'innovation, de recherche et de développement. Si vous cherchez sur Google "catallactique europe" mon site est en A1 ligne 4.

Les 1ers-de-cordée se sont à plusieurs titres offert le droit d'imposer le déni envers les secteurs essentiels pourtant glorifiés lors du confinement et qui permettent une persévérance et une pérennité sanitaires et l'orientation vers l'avenir des techniques et technologies du futur destinées aussi à protéger et à régénérer la planète, le milieu et les tissus où vivent et s'unissent les gens. Le champ sémantique européen labellisé se limite au canton du commerce et à des placards à remplir.

Ce "plan de relance" de seulement € 750 milliards répartis à partir... du 1er janvier 2021 et sur les 7 années du cadre financier européen pluriannuel, dit le Budget Européen, est aussi au simple niveau du chiffre une insulte par rapport au PIB européen qui est de 12.000 milliards sans la GB. Si l'on divisait par 27 ces 750 milliards, nous avons 27,7 milliards par État-Membre de l'UE ou 3,9 milliards par an sur 7 ans pour chacun. Tout ce foin pour cela, mais ça prend ses grands airs à bxl en se serrant hilares et goguenards les coudes devant les caméras. Ce plan financier de relance contient deux parties: 1) des Euro-Bonds, un emprunt contracté par la Commission Européenne et qui est à rembourser au final par les États-Membres, 2) des subventions qui ne seront pas à rembourser.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

17 mai 2020

Dumping Humain et Fracas Humain de 2008 au Covid-19 de 2020 - L'argent magique au profit des spéculateurs financiers extermine les gens, les services publics et l’État

Post optimisé pour écran 16/9

Avec mes 647 articles écrits depuis le 06 VI 06 et tous leurs liens internes il y a suffisamment de matériau factuel et de sources pour qu'un étudiant commence sa thèse de doctorat.
Mais quel sera le Directeur de Thèse qui saura abandonner sa propre capitalisation sociale de réseau, affaiblir sa notoriété et plus simplement abandonner sa compromission intellectuelle et universelle.
Quel Directeur de Thèse voudra revenir à l'épistémologie et torpiller les bonus princiers toujours perçus par les banksters faillitaires depuis 2008 et leurs proches parents, les politiciens d'ici et de Bruxelles?
Au fait, es-tu né? Lui non plus

Avec la mise online de mon site le 06 VI 06 et l'année-Lehman 2008 j'ai dépassé le paradigme de l'humanisme automatique du profit ruisselant vers la bas.
Avec mon voyage au trou de son langage je vis depuis ces dates dans le monde d'après en décrivant minutieusement la faillite et la mort du monde d'avant.
L'hypnose du ruissellement vers le bas a configuré le langage à son compte et l'espace public lui a abandonné son pouvoir d'appréciation.
L'auto-hypnose de l'espace public et des électeurs inscrits s'est abouchée avec banksters et receleurs des biens.
La conscience n'est pas un emporte-pièce mais un tout, l'électeur inscrit préfère n'être rien.
Je ne suis pas un préparateur mental dans la conduite du changement.

1) La banque universelle, mère de tous les crimes
2) Le plus grand transfert de l'humanité de la dette privée vers la dette publique
      Bruxelles est sous la tutelle de la City de Londres et du paradis fiscal du Delaware
        De 2008 à 2020 la BCE rachète aux banques pour plus de 17.000 milliards de toxiques    
3) Le Privilège de l'Investisseur est au-dessus de l’État de Droit, de la Constitution, du Droit du Travail et des normes sociales et environnementales
        L'électeur inscrit s'abstient à 57% aux élections P et L 2017 et aux européennes du 26 mai 2019 !
4) Les euro-députés du Parlement Européen et la Commission Européenne vendent par appartements la démocratie à l'Investisseur
5) Mario Draghi, Juan Manuel Barroso, Jean Claude Juncker, Macron: pantoufler, servir la criminalité financière et fiscale, détruire les gens, le pays et l'Europe
6) The Market Oracle: "Bailing out Wall Street, Screwing Main Street by tyrannical government overlords"
7) Les rendez-vous de Bruxelles
8) Le Privilège du Pollueur
      L'Investisseur attaque les Mesures climatiques, au nom de la "relance" de l'après Covid-19
9) Du Privilège de l'Investisseur au Privilège de l'État totalement autoritaire
        Greta Thunberg et George Floyd ont fait chuter deux hiérarchies sémiologiques

Post optimisé pour écran 16/9. Avec les liens internes vous disposez de plus de 100 heures de lecture documentaire.
N'hésitez pas à cliquer sur mes liens en rouge ou encore simplement pour dumping humain mon site est souvent en page 1 de Google.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

5 mai 2020

L'aubaine du Covid-19 masque l'imminent 2ème krach de la bulle spéculative des dérivés titrisés - #PlusJamaisCa - 17.000 milliards donnés aux banques, 540 milliards prêtés aux États

Post optimisé pour écran 16/9
Rédigé le 06 IV 2020 à 09:30 / Finalisation du 05-05-2020

J'ai écrit le 5 janvier 2020 >>> "2020: après les "roaring twenties" nous entrons dans les soaring twenties".
Personne ne parlait à cette date du Covid-19, même pas les chinois.

En utilisant mon moteur interne de recherche j'ai trouvé qu'en 14 saisons dans mes 638 billets j'avais fait en 2009 sur mon site 3 allusions à la fièvre du poulet H1N1. Je vous en donne deux extraits tout au bas de ce billet. L'hypermodernité de ma réflexion d'alors face au Covid-19 d'aujourd'hui ne m'étonne pas. J'ai fait drifter mon épistémè le 06 VI 06 en ligne et dans mes écrits papiers personnels à partir du 14 juillet 1990 à 16h30.

Pour rappel, l'éclatement plus qu'imminent de la seconde bulle des dérivés titrisés après celle de l'année-Lehman 2008 et qui aurait dû avoir lieu avant l'automne ou l'hiver 2020, est remplacé par l'aubaine du Covid-19 qui ramène l'humain à sa fonction première, celle de la survie et plus tard de sa régénération.

Et, super, les banques centrales des plus grands criminels spéculatifs financiers, USA / la City en GB, leur ont racheté la semaine dernière toutes les dettes publiques et privées en un schlouck, grâce à Covid-19.

Victoire, une pandémie en cache une autre.
L'une sera éliminée par l'immunité collective, l'autre sera pérennisée par la connerie collective.

Il faut bien se mettre dans la tête qu'il n'y a pas eu de croissance économique depuis l'année-Lehman 2008, mais qu'il n'y a eu que de la destruction d'actifs financiers, càd que les banques centrales ont racheté sans discontinuité avec de la Helikopter Money et depuis 2008 par plusieurs dizaines de milliers de $ et € de cadavres cachés des banques, toujours en faillite technique depuis cette année 2008 comme Deutsche Bank, Société Générale, BNP Paribas, Nordea, UBS, HSBC, Santander, UniCredit, Kommerzbank, Barclays, etc. Au nom de la rentabilité financière la France avait encore supprimé 4000 lits d’hôpitaux de janvier à mars 2020.

Il est absolument à vomir que la BCE ait donné depuis 2008 en de multiples plans de bail-out et de QE - Quantitative Easing (opérations "Grosse Bertha" et "Bazooka", OMT, LTRO, Emergency Liquidity Assitance...) et gratuitement plus de 17.000 milliards aux banques sans exigences en contrepartie, sans leur imposer un contrôle et une réglementation des flux financiers, sans imposer le démantèlement de leur structure "too-big-to-fail", sans reconnaissance de dettes de leur part, alors qu'en avril 2020 cette BCE concède aux États-Membres de l'UE juste 540 milliards d'€ en prêts à rembourser au taux des marchés financiers pour surmonter l'Armageddon du Covid-19. La crise de l'année-Lehman 2008 était déjà extrêmement plus grave que le krach de 1929, la crise du Covid-19 est extrêmement plus grave que celle de l'année-Lehman 2008. Le PIB européen est de € 14.000 milliards.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

L'après Covid-19 - business, rien de neuf - habemus Coronam

Sur le réseau professionnel LinkedIn j'ai encore lu ceci.
Ce n'est pas une caricature mais est dans ce milieu le parler nominal
et ces locuteurs poncifs n'ont strictement aucune distanciation face à leurs propos >>>

"Cette crise nous aura montré que les entreprises sont tout à fait capables de créer de la valeur sociale et non pas seulement économique. Elles doivent ainsi assumer leur place centrale dans notre société et s’imprégner des valeurs essentielles à notre survie: le partage, la solidarité et l’entraide. La question ne s’est alors jamais autant posée: quel rôle citoyen les entreprises veulent-elles jouer, en ces moments difficiles mais aussi au-delà ? Merci le Figaro et Marc Landré de m'avoir permis de partager mon regard sur le rôle essentiel que les entreprises peuvent jouer pour répondre aux défis d'urgence mais aussi du futur, et comment les citoyens peuvent les encourager à faire ce choix solidaire."

et j'ai répondu >>>

"Oui l'entreprise française doit se culpabiliser en premier. Mais l'entreprise n'a pas à se substituer à l'église !

Elle doit créer des richesses durables et non létales dans un projet économique, social et vert, et elle doit surtout respecter les Travailleurs (terminologie officielle des Communautés Européennes) en partageant le fruit du Travail avec de vrais salaires et en ne contribuant pas à l'extermination du Code du Travail et en respectant la Charte Européenne des Droits Fondamentaux et Sociaux. A chacun sa dignité.

Au lieu de faire de la financiarisation à 360°, le monde de l'entreprise français doit de nouveau apprendre son métier, l’entreprenariat, qu'elle a oublié depuis 30 ans. Pour l'instant la France est la lanterne rouge de l'Europe avec selon l'OFCE le niveau moyen de bénéfice des entreprises françaises en 2020 toujours inférieur à celui de 2007 qui se trouve derrière celui de l'Allemagne, de l'Italie et de l'Espagne. Malgré les cadeaux fiscaux depuis l'année-Lehman 2008 entre autre et malgré le CICE.

Le dumping humain: le modèle social à la française du Président Macron."

--------------------------

Toute l'existence correspond pour eux à un Nutella Run où ils tartinent au sol les petites gens à plate couture et à coup de pied.
C'est fou comme les gens de ce milieu font le marketing de leur ego, en attendant leur prime au cadavre, pour les tétaniser.
Pour les faire cracher cash et poumons, ils cultivent leur passion pour l'égoïsme rationnel de leur simili-messianisme solidaire.
Les morts quotidiennes qu'ils ne dénombrent jamais sont leur pain de chaque jour.
Il faut relancer la consommation. Meurt que meurt.

Nous voilà, même si vous ne le voulez pas, nous on est là. Notre mindset c'est ça.

En Suède, toute entreprise qui verse des dividendes aux actionnaires ne reçoit pas de subventions pour le chômage partiel.

@plus-tard,   en fonction des glorieuses glaires et humeurs de la nation.

(pix:  - Francis Bacon, 1909-1992, "Portrait du Pape Innocent X", 1953, d'après Velázquez
         - des Sámi dans la toundra au sud de Nordkapp )

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

Après le Covid-19, c'est au tour de la Deutsche Bank de mourir - Chaos économique et financier 2020-21

La Deutsche Bank est à l'économie mondiale ce que Covid-19 est à l'humanité.

Je traite sur mon site en ligne depuis le 06 VI 06 principalement les questions économiques, financières, européennes et mondiales, mais aussi les questions sociales et du Travail, et écologiques comme celles de la biodiversité ou des ethnocides biotechnologiques, de la mutagénèse et des nécrotechnologies.

Depuis ladite Crise-des-Subprimes de l'année-Lehman 2008, je suis aussi de près les GSIBs, les banques systémiques allemandes, françaises, suédoises qui ont avec la complicité de l'Euro-Groupe et Mario Draghi - à cette époque PDG de Goldman Sachs Europe - poussé à la banqueroute d’État la Grèce, l'Espagne, le Portugal et l'Italie, ou les 3 Républiques Baltes pour les banques suédoises. En remerciement de toutes ses actions financières criminelles, Mario Draghi a été promu Directeur de la BCE. C'était le plus sûr moyen pour occulter la criminalité généralisée de tout le système financier spéculatif mis en place par les spéculateurs globaux et les grands influenceurs des Communautés Européennes dirigés par nos gouvernants des États-Membres de l'UE guidés intellectuellement par une phénoménologie de confort.

En 2008 la Deutsche Bank était la plus grande banque du monde pour sa Bilanz-Summe et promettait un rendement opérationnel de... 25% avec à sa tête le plus grand criminel financier de tous les temps, Joe Ackermann. En économie une excellente entreprise fait une marge opérationnelle après impôts de 3 à 4%.

Son modèle économique était juste fondé sur les produits financiers titrisés, CDS/CDO/LBO/OTC/RMBS... La filiale DWS détenue à 100% par Deutsche Bank n'est qu'un hedge-fond réalisant 94% des opérations de la Deutsche Bank.

Bien sûr la Deutsche Bank était dans cette comorbidité contaminée en tête du cartel qui a triché en manipulant le Libor et l'Euribor et de la fraude fiscale aux dividendes, dite des CumEx. La DWS est la façade pour la Deutsche Bank, une société-écran au même titre que les sociétés-boîte aux lettres des Îles Caïmans. La Deutsche Bank risque aux USA une amende de $ 200 milliards. L'action de la Deutsche Bank a perdu 100% en 10 ans et ne vaut plus rien depuis quelques années. La valeur boursière de la Deutsche Bank est égale au 1/4 de la valeur boursière de Adidas. Pour augmenter la réalité de ce bilan macabre, une action de la Deutsche Bank vaut 5,83 € alors qu'une action de Adidas vaut 188,55 € au 4 avril 2020.

Quand la Deutsche Bank, en faillite technique depuis 2008, va, suite à la crise économique et financière induite par la crise du Covid-19, définitivement capituler, elle va entrainer toutes ces autres banques systémiques avec elle, qui elles-mêmes sont, comme par exemple la Société Générale ou BNP Paribas, tout autant en faillite technique depuis 2008. La Deutsche Bank a de nouveau enregistré 5 années consécutives de pertes et € 5,73 milliards pour l'année 2019 et sa filiale DWS a enregistré € 6,93 milliards de pertes pour 2019. La bad bank, la "structure de défaisance", de la Deutsche Bank essaye de masquer depuis 2008 de plus en plus des centaines de milliards de ses cadavres toxiques, pourris et irrécouvrables. Il y a eu trois décades perdues et un PIB furtif, fictif et d'initié profitant exclusivement aux GSIBs = Global Systemically Important Banks. Pour la Société Générale, sa bad bank Inter Conseil Europe masque ses "actifs cantonnés" à La Tour de la Défense à Paris.

Il n'y a de toutes façons pas eu de reprise économique depuis 2008 et la France a cultivé son ultime excellence, son économie de guerre.
Si vous cherchez sur google pas de reprise économique mon site est en page 2 ligne 2 depuis 2014, il a été en page 1 de 2008 à 2014.
Le day of reckoning approche. Et celui du worst case scenario aussi. Plus personne ne pourra masquer ses aérosols. Santé.
En Europe il y a quelques milliers de milliards de cadavres masqués dans les bad banks qui devront être vidés.
La stratégie Bilderberg de 2009, la "faillite par les marchés", était un passe-temps
pour se renflouer en pillant les États avec leurs plans d'austérité.
57% des français ont boudé les urnes en 2017 et 2019.
100% évaluent leur plasticité devant la mort.
 

A gauche le graphique publié par le FMI. A droite, une image du Corona Virus Covid-19.

 

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

1 mai 2020

L'Estaca

 

L'estaca (Le Pieu) 

L'avi Siset em parlava
Grand-père Siset me parlait ainsi
De bon mati al portal
De bon matin sous le porche
Mentre el sol esperavem
Tandis qu'en attendant le soleil
I els carros veiem passar
Nous regardions passer les charettes

Siset, que no veus l'estaca
Siset, ne vois-tu pas le pieu
On estem tots lligats ?
Où nous sommes tous attachés ?
Si no podem desfer-nos-en
Si nous ne pouvons nous en défaire
Mai no podrem caminar !
Jamais nous ne pourrons nous échapper !

--------------------------

Cette chanson de1968 est une chanson de résistance.
Sous Franco, le catalan a été une langue pourchassée par les nationalistes.

Lluis Llach écrit ici son attachement pour sa langue natale,
cette chanson est aujourd'hui un véritable hymne catalan.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

16 avril 2020

Corovid-19 - les vieux ont troqué leur mort individuelle d'aujourd'hui contre la globalisation de la mort future des jeunes


Les générations plus anciennes ont plaqué sur leur monde avec leur marteau piqueur la globalisation de tout et de n'importe quoi, la financiarisation roundup qui élimine l’État, les services publics et les entreprises, la concurrence cartellisée et faussée avec son information impure et imparfaite, le dumping humain et leur fracas humain, la misère individuelle et la détresse collective.

Les générations plus anciennes ont détruit leur planète climatiquement, humainement, socialement, financièrement, économiquement avec leur doctrine néo-libérale et leur théâtralité catallactique.

En échange et en un retour qu'elles estiment totalement juste et légitime, les générations plus anciennes imposent à la jeunesse la rupture de leurs études, le confinement total, l'isolement social et la solidarité illimitée avec elles pour qu'elles soient, dans leur temps présent à elles, épargnées par la mort alors qu'elles offrent comme seul choix à la jeunesse la mort future mécanique et globale.

I want you to panic.

Depuis les années 80', chaque électeur inscrit s'est muté avec aisance en un Hayek en puissance.

Les électeurs inscrits cultivent leur aphasie comme l'araignée sa toile et s'y sentent libres et érudits.


 

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

20 septembre 2019

Des 17 perquisitions contre les députés LFI aux multiples violations de l’État de Droit et des Garanties Fondamentales de la CEDH jusqu'au jugement qui fait pschitt

Le 29 octobre 2018 je vous avais écrit une très longue analyse sur la France qui doit être trainée devant la CEDH - Cour Européenne des Droits de l'Homme de Strasbourg pour ses violations de l’État de Droit et des Garanties Fondamentales des Droits de l'Homme dans mon article >>> Les 17 perquisitions politiques, violation de la Convention Européenne des Droits de l'Homme et du Traité Européen, saisine de la CEDH. J'ai été le 1er pendant de très longs mois et il semble le seul à avoir rédigé une analyse aussi approfondie sur le sujet de cette France malsaine. Pour rappel, et si vous n'avez pas envie de lire mon analyse du 29 octobre 2018, ces 17 perquisitions n'ont reposé sur rien de vrai au sujet des comptes de la campagne présidentielle de 2017 et des conditions d’emploi d’assistants d’eurodéputés de La France Insoumise et ont violé de bout en bout le Code de Procédure Pénale.

Tout au long de cette année 2018-2019 la France a été aussi plusieurs fois sèchement rappelée à l'ordre par le Parlement Européen à cause de l'usage du LBD par les forces de l'ordre qui ressemble à la violente répression politique des gouvernements fascistes de Pologne conduit par le PIS et de Hongrie de Viktor Orbán. La France qui est le seul pays européen à utiliser les LBD s'est adulée par ses violations compulsives de l’État de Droit jusqu'à l'été 2019 et depuis octobre 2018 elle a récolté les sévères rappels à l'ordre et avertissements émis sans exceptions par TOUTES les instances européennes et internationales dont l'ONU, le Conseil de l'Europe, au même titre que les dictatures de la planète. Tous ces rappels à l'ordre ont été occultés par tous les médias français, mais il y avait au moins les quotidiens La Libre Belgique ou La Tribune de Genève pour en laisser une petite trace. Les consciences en France, la conscience publique française vivent aujourd'hui encore dans la totale impunité et, bien pire, aux élections européennes les électeurs inscrits ont choisi le 26 mai 2019 l'extrême resserrement à droite et l'autoritarisme. Honte à la France.

Le jugement d’aujourd’hui, vendredi 20 IX 2019, prononcé par le tribunal correctionnel de Paris Bobigny contre les députés de LFI est une énorme gifle contre tous ces gens qui ont trainé les députés LFI devant les tribunaux et tous les médias qui depuis 1 an ont montré tous les jours en boucle une séquence de trois minutes de ces 17 perquisitions simultanées normalement réservées au grand banditisme et qui constituent une première en politique. Honte à la France. Mais ce jugement ne va toujours pas au fond, qui est la France arrogante et éberluée qui se vit au mépris de l’État de Droit sans gène et même en fanfaronnant. Au lieu des "150.000 € d'amende, des 10 ans de prison, et des 5 ans d'inéligibilité" réclamés par la partie "adverse", les députés de LFI ont récolté 3 mois de prison avec sursis. Les plaidoiries pour la partie "adverse", des policiers et magistrats jusqu'à la ministre de la justice, se sont toutes écroulées. Mais, bien pire, les députés LFI sont politiquement muselés, car à la moindre des paroles politiques vécue de travers par quiconque, ces députés iront en prison si la moindre des plaintes est déposée contre eux. Putin ou Erdoğan sont-ils les modèles? En juin 2019 les électeurs stambouliotes ont prouvé que la démocratie turque est en meilleure santé que la démocratie française.

En réalité, ce prononcé du juge du tribunal correctionnel constitue en lui-même une nouvelle violation des Garanties Fondamentales de la Convention Européenne des Droits de l'Homme et du Traité Européen, à savoir celle de la liberté d'expression politique. Pas à un seul endroit il n'évoque le caractère anticonstitutionnel de ces 17 perquisitions d'octobre 2018. Les motifs du jugement n'ont en aucun point mis en avant que ces 17 perquisitions n'étaient fondées sur rien de vrai et qu'elles n'ont pas respecté le Code de Procédure Pénale ni les conditions et les règles légales ce qui entraine dans le droit français leur nullité et provoque un préjudice pour les personnes mises en cause. Tout le monde savait par les médias depuis plus de deux ans qu'il n'y avait rien de vrai pour étayer des accusations, mais le petit monde parisien franco-français a fait comme si ces vérités n'existaient pas. Dans ces 17 perquisitions simultanées il y a eu de multiples violations du Code de Procédure Pénale ce qui constitue une violations des règles d'un État de Droit. Ce n'est pas nécessaire maintenant de marteler votre clavier sur votre pupitre, revenez simplement aux faits si vous êtes intellectuellement une honnête personne. Mais ce n'est pas tout, aujourd'hui le juge fonde les motifs de son jugement sur une notion qui n'existe pas en droit, celle du "contrat social". Ce n'est pas la peine d'espérer, ce jugement ne fera pas jurisprudence et à mon avis il doit être cassé. Il n'est que l'une des matérialisations de l'extrême-centre et de son anti-démocratie néo-libérale. Je demande alors si le Dumping Humain organisé par notre système politique et européen et économique et bancaire et militaire n'est pas à condamner en priorité? La démocratie à la française ne sort toujours pas grandie par ce jugement, elle s'enfonce dans des bassesses et nous ne sommes qu'au début. Dans d'autres billets j'ai appelé ceci depuis le 06 VI 2006 le fascisme élégant.

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

2 juillet 2019

Depuis le 26 mai 2019 il n'y a pas "la France d'après le 26 mai", mais la France qui marche en harmonie entre son parlêtre et son autoritarisme

Depuis la fin de l'été 2018 j'ai du mal à rester sur ma ligne éditoriale comme depuis le 06 VI 06 au sujet de la financiarisation du projet humain, du dévoiement du keynésianisme, du Dumping Humain, de la bio-diversité et de la brevetabilité du vivant, de l'ethnocide biotechnologique, de l'Europe que l'on nous a volée, des accords de libre échange de nouvelle génération, etc.

Depuis les dernières élections européennes, il n'y a pas de France de l'après 26 mai 2019, il n'y a que la continuité de la France dans son récit épique vers son infamie autoritariste.

Depuis plus de 6 décades j'ai conscience que la France paradoxale se trompe d'existence et adore ricocher d'un mensonge à l'autre en s'inventant à chaque fois de nouveaux genres littéraires après des événements ratés de son histoire pour organiser l'éviction de sa mémoire.

Je suis tombé ce matin sur l'interview d'Emmanuel Todd qu'il avait donnée chez Bourdin suite à l'une de ces Marches cycliques françaises allant à côté de son objet déclaré et dont la France a le secret permanent.
C'est même l'essence de sa culture à prétention universelle, le parlêtre.

La FR pratique depuis plus de 200 ans sa résilience négative destinée à se reconstruire et se reproduire infiniment dans son bavardage de soi et à se croire socialement et universellement acceptable.

Moi-même j'étais très sceptique face à cette Marche de 2015 et je l'avais immédiatement écrit sur mon site.

L'extrême resserrement en ordre à droite que la FR s'autorise sans la moindre des hontes et qu'elle à signifié le 26 mai à la face du monde me conforte dans mon scepticisme quant aux vertus de la France.

(Photo: "Troja" de Leif Borges, 2017)





Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

29 juin 2019

La démocratie turque est en meilleure santé que la démocratie française






Les électeurs stambouliotes n'ont pas joué dimanche dernier les divas comme les électeurs français le 26 mai.

Par leur vote aux Municipales ils ont baffé Erdoğan qui viole les Garanties Fondamentales de la CEDH.

Les électeurs stambouliotes ne se sont pas tournés le doigt au sujet de la démocratie représentative,
ils se sont servi d'elle et on dit merde à Erdoğan.

Deux fois de suite depuis mars 2019, puisque Erdoğan avait annulé les élections municipales d'Istanbul dont le résultat ne lui plaisait pas.

Les Stambouliotes ont donc voté encore plus massivement contre Erdoğan.

Apparemment la démocratie turque est en meilleure santé que la démocratie française. C'est une bonne leçon pour la FR.

Les millions de Turcs d'Istanbul ont voté pour la liberté et la démocratie,
les électeurs français ont choisi l'extrême resserrement en ordre à droite le 26 mai.


(Huile: " Thonet Stuhl Nr. 14, Knabe und ich ", 1984)


Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

15 juin 2019

La France est en instance - Violations multiples de l'Etat de Droit depuis le 16 octobre 2018, le 17 novembre 2018 et le 26 mai 2019

Occulter la violation de l’État de Droit et des Garanties des Droits Fondamentaux de la CEDH qui a eu lieu 17 fois en même temps dans tout le pays le 16 octobre 2018, ordonnée depuis le sommet de l'état français, perpétrée par le Procureur de Paris en collaboration avec la Garde des Sceaux Ministre de la Justice, et ne rappeler en boucle depuis 8 mois et encore plus intensément depuis le 26 mai que les "vociférations" d'un homme politique ont gravement nui à la santé d'un mouvement politique, c'est être complice à part entière de cette violation de l’État de Droit comme sous le IIIème Reich et sous le Régime de Vichy et c'est se déclarer être prêt à encore bien pire. Et ne me parlez pas du "point Godwin" s'il vous plait.

www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2018/10/29/Les-17-perquisitions-politiques%2C-violation-de-la-Convention-Europ%C3%A9enne-des-Droits-de-l-Homme-et-du-Trait%C3%A9-Europ%C3%A9en%2C-saisine-de-la-CEDH
----------
Ce qui fut le cas et ces complicités et indignités nationales se sont amplifiées et pendant de très très longs mois depuis ce 16 octobre 2018 strictement personne en France n'a dénoncé les LBD de France en s'appuyant sur la règle de l’État de Droit et des Garanties des Droits Fondamentaux de la CEDH. On avait alors préféré voir un bisbille français dans les vies, yeux et mains perdus en occultant le caractère universel de la violation française de l'Humain.

www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2019/03/17/L%E2%80%99Autriche-veut-en-finir-avec-le-balcon-de-Hitler-/-Et-la-France-des-GJ-veut-quoi
----------------------

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

- page 1 de 2