banner


 VIème République. 1ère République d'Europe. Convergence des Solidarités sociales, locales, régionales et globales. Attac
            Non à l'ethnocide biotechnologique, aux nécrotechnologies, au Pillage global des terres cultivables en Afrique
                   S'informer sur le site RzM67 mis en ligne il y a bientôt 15 ans le 06 VI 06  
                               Les Insoumis et Le Parti de Gauche.
                                   Finance Watch
                                   aux urnes citoyens !

Rénovez Maintenant 67, journal d'un Cimbre

Plus de 57% des électeurs inscrits ont snobé 7 fois les urnes en 2017, le 26 mai 2019 et en 2020. 100% évaluent leur plasticité devant la mort depuis 2020
Where the catallactic world ends... there starts our life    |    S'informer sur les articles du Traité de Lisbonne - Libre circulation des capitaux
Le 5 janvier 2020 - personne ne parlait de pandémie - j'annonçais les soaring twenties, les années-20 où tout explose
<     Combattre le Dumping Humain     >   -   I want my Europe back !   -   <    OWS - Occupy the WordS    >
2011, Michel Barnier: "les États ont racheté aux banques 4500 milliards de dettes" (spéculatives irrécouvrables)
2021, la BCE a racheté depuis 2008 aux banques plus de 17.000 milliards avec plus de 20 plans de QE
_____________________________________________________________________________

15 avril 2021

Rapport Arthuis, Commission des Finances Publiques, "Pour de nouvelles règles du jeu post-Covid" - François Boulo, Gilet Jaune, "Reprendre le Pouvoir"

Mise à jour en continu, 18 avril 2021 à 10:06 - Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox  -

en phase d'étude     /     en cours de rédaction

D'une façon ou d'une autre nous ressortirons de la phase pandémique du Covid qui a surtout permis à Macron de performer sa vision robespierrienne de la Vème République et ses multiples violations de l’État de Droit et pour laquelle le mouvement fascismo-macronien depuis les P&L-2017 en la qualité de l'hybris franco-française dans l'incarnation de ses électeurs inscrits lui a conféré la prédétermination vide de toute empathie anthropologique. Le mot du maître est: je défonce l’État, les gens, les services quoi-qu'il-en-coûte. Depuis le 06 VI 06 je reste sur ma ligne de la compromission universelle en soulignant que nous avons le système politique, social et économique que nous méritons; nous l'avons au minimum laissé-faire et laissé-aller depuis 1989, qui est pour moi la date sautoir. Bien sûr, Macron, le Messie botté européen de l'Extrême Centre anti-démocratique néolibéral, celui qui a commis son hyper-loop directement de la Banque Rothschild au management de l'État, est, en France, ce qui a pu être produit de maximal sous la Vème République dans la gouvernance arrogante et déprédatrice des Droits Fondamentaux et Sociaux, de l’État de Droit, du Code du Travail, des services publics, des infrastructures, de la vie des Petites Gens. Le plus intéressant et effrayant, est que cette personne, seulement élue aux P&L-2017 à 17% des électeurs inscrits, est celle qui a le plus procédé point par point à la destruction et la destructuration de notre pays. Pour mettre à genoux mentalement un pays, nous savons depuis les libertariens Friedrich von Hayek ou Ludwig von Mieses, ou depuis la Société du Mont-Pèlerin de l’École de Fribourg, ou depuis le "père de l'Europe" Jean Monnet, qu'il faut assommer les gens avec les 2 mots "dette publique"... pour "libérer les synergies" de la circulation virale des capitaux. J'espère qu'il ne vous échappe pas que depuis un an aussi Bruno Le Maire revient régulièrement à la charge avec son antienne qui conduit irrémédiablement et toujours à la réforme "inévitable" Macron-BlackRock des retraites du Macron, émule et pantouflard servile des revolving doors de Rothschild.

L'après Covid s'installe dans les débats depuis mars 2021, Macron s'inquiète pour son second coming-out de 2022 et des influenceurs parlent depuis une semaine de "l'effet Churchill" qui dégage hors des fonctions d’État celui qui a été aux commandes lors d'un malheur global. Pour moi, je pose ici la question depuis plus d'un an aux électeurs inscrits >>> "Alors? Misanthrope, dysanthrope, humaniste ou simplement fasciste?". Alors que des alternatives politiques réelles et en capacité, et dont le Programme constamment réactualisé est issu depuis 2016 de multiples Conventions publiques et ouvertes à tous et de Votations, existaient pour les 9 derniers scrutins des P&L-2017, des Européennes du 26 mai 2019, des municipales de 2020, les électeurs inscrits ont préféré snober 9 fois la démocratie avec 57% d'abstentions et en offrant à Macron un extrême resserrement à droite.

Pour 2022 aura-t-on enfin la bifurcation consciente, réfléchie et décidée des électeurs inscrits? Pour ma part j'invite ici en ligne depuis le 06 VI 06 à comprendre et à endosser cette bifurcation fondamentale, humaine et humaniste. Par contre, notre gouvernement Macron agit clairement dans sa courte marche du resserrement à droite et a lancé le 18 mars 2021 comme tremplin à prétention salvatrice son Rapport Arthuis "Nos finances publiques post-Covid-19: pour de nouvelles règles du jeu" rendu par la Commission pour l’avenir des finances publiques.

D'emblée je vois ce Rapport Arthuis comme une sublimation de la LOLF, qui elle-même est une amplification des fondamentaux de l’École de Chicago, du Consensus de Washington, des Traités et Directives de Bruxelles et de Lisbonne et de la Règle d'Or du TSCG -  Traité sur la Stabilité, la Convergence et la Gouvernance, qui était le Pacte Fiscal Européen lui-même issu du Pacte de Stabilité et de Croissance. Tout cet attirail de guerre a tué le Travailleur (terminologie officielle de l'UE), cassé le Code du Travail et organisé le dumping social. Cette antienne de la dette publique, aujourd'hui de Macron et du Ministre de l'économie et des finances Bruno Le Maire, est intentionnellement pilotée comme un drone sur nos têtes en toute circonstance, de la veille au sommeil, de confinement en confinement, pour ne surtout jamais dire que l'aubaine du Covid-19 masquait l'imminent 2ème krach de la bulle spéculative des dérivés titrisés et masque les 17.000 milliards offerts aux banques par la BCE depuis l'année-Lehman 2008. A ceux-ci s'ajoutent en milliers de milliards par chacun des 27 de l'EU ce que les Banques Centrales Nationales et les budgets publics déjà déficitaires ont offert aux banques tout autant sans exigence de contre-partie pour faire à jamais le rachat de leurs dettes privées, pourries et irrécouvrables issues de leurs spéculations criminelles sur les produits financiers dérivés. Les gouvernements, l'Europe et la BCE ont nationalisé/collectivisé pour toujours les dettes spéculatives des banques sur le dos des contribuables, sur le dos de l'économie réelle, mais ces mêmes gouvernements vous font la guerre avec la dette publique dont "le rachat est impensable" (Christine Lagarde) et qui est le péché mortel toutes religions confondues. L'annulation permanente de la dette privée des banques a été rendue sans bruit comestible en toute apparence de normalité. L'Europe et la France de Macron passent comme toujours sous silence le Dumping Humain et le pishing global de l'Europe Providence Bancaire. L’État français, structurellement penaud devant le Covid, sait avec son Rapport Arthuis être subitement planificateur quand il s'agit de faire la guerre contre ses habitants avec la dette publique "de l'après-Covid". Le freluquet de l’Élysée aime être "en guerre" contre les gens à la maison, à la rue, sous des toits et contre le Travailleur distancié, présentié, détaché et licencié, le tout pour le compte du financiarisme. Si vous cherchez sur Google dettes publiques post-covid lolf mon site est déjà de nouveau en page 1 une journée après publication.

Je vais opposer ce Rapport Arthuis au livre du Gilet Jaune, François Boulo, intitulé "Reprendre le Pouvoir". J'ai toujours exprimé sans ambiguïté ma circonspection envers les Gilets Jaunes dès le début de la génération spontanée de ce mouvement. Au début, à l'automne 2018, j'avais tenté par deux samedis de suite de me rallier aux manifestants, mais avec ma casquette et mon drapeau FO rouges. J'avais été par deux fois écarté des manifestants, tirés par le bras par des GJ qui m'avaient dit que "les syndicats n'ont rien à faire ici, cette manife est à nous". Je ne suis qu'un militant de base et c'est la seule carte d'appartenance que j'ai. Ensuite les GJ avaient totalement boudé les élections européennes du 26 mai 2019, alors qu'un Programme politique clair de bifurcation issu de la base avait été proposé. Ensuite ledit RIC - Référendum d'Initiative Citoyenne des GJ avait été de toute façon "inventé" bien avant eux et figure depuis 2016 dans le Programme d'un mouvement politique citoyen qui veut un avenir en commun et, en plus des GJ, instaurer la VIème République. François Boulo a tout à fait la même ligne que ce mouvement citoyen politique dans ses analyses de son livre de 224 pages, mais il se bloque en conclusion à un "coma politique" et n'entrevoit pas une porte de sortie par les forces civiques organisées. Là, je ne suis pas d'accord avec François Boulo. Même si je me méfie extrêmement de chaque mot,
il me reste un espoir que nos électeurs inscrits se ressaisissent en 2022.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

17 mars 2021

LBD, 11 morts, 7 mains et 32 yeux arrachés dans les rues de France, responsabilité civile de l’État: le catalogue des tarifs au kilo de la viande des concitoyens

- Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox  - Finalisation du 23 mars 2021 à 12:30
L'année 2020 mon site a eu 1 058 213 visiteurs et la courbe est ascendante en continu depuis septembre 2020. Avec 273 106 en janvier et février 2021 nous pourrions avoir 1 638 636 visiteurs en 2021.
Je vous invite à lire mon propre commentaire sous mon billet du 24 avril 2009, puis d'y lire ce billet vieux de 12 ans qui semble effronté, très provocateur, voire "de mauvais goût".

Dans mon post précédent je vous ai exposé la vacuité démocratique de notre pays depuis le 29 janvier 2020, depuis juin 2017, depuis 63 ans avec la Vème République de la Constitution de 1958 et depuis 232 ans avec la Révolution française qui s'adosse sur une pogne à la Robespierre plutôt que sur le respect de la dignité humaine, de la raison critique, de la concertation conventionnelle, de la solidarité mutuelle et organique, de l’État de Droit avec son équilibre du partage des 3 pouvoirs qui le constitue. En 3 ans, Macron a gouverné par Ordonnance autant que pendant les deux quinquennats (10 ans) avant lui, en grillant Parlement et Sénat: Hollande 274, Sarkozy 170. L'encerclement en 3D définitif et complet a été fait directement par Macron avec ses 2 Lois Travail, son Ordonnance Travail, sa Loi Sécurité Globale et sa Loi Séparatisme, mais aussi avec les accords CETA et EU-Mercosur qu'il a signés. Le Parlement est obligé d'accepter ces Accords de libre-échange de seconde génération sans amendement et en bloc avec par exemple les ethnocides biotechnologiques ou le génocide des Indios d'Amazonie et la déforestation massive organisés par le fasciste brésilien Bolsonaro, et ceci malgré les habituelles et rituelles vociférations de plaisance de Macron. Est-ce qu'un double langage est un mensonge d'État? Encore plus quand il est chronique et qu'il n'est qu'un x-ième recombinant? En Amazonie, au Yémen et ailleurs, la France est avec ses électeurs inscrits majoritairement complice dans le crime. Il faudra voter en 2022 pour l'humanisme citoyen.
(Photo: Fondation Beyeler, Bâle)

Le cabinet américain de conseil en stratégies McKinsey, et Terreur, violence et étouffinement social et technique sous l'élégance du salon parisien de l’Élysée et depuis 1 an du Conseil de Défense sont les seuls outils de gouvernance du pays, qui ne sont toujours pas remis en cause par les urnes, mais qui se contentent de quelques agitations plus ou moins cycliques dans les rues avec des bonnets ou des gilets qui changent de couleur selon les hits de la fast-fashion. Dans mon billet précédent je vous ai exposé que les électeurs inscrits ont adoubé 7 fois depuis 2017 avec une parfaite régularité et sans introduire le moindre des variants cette gouvernance qui contourne les organes constitutionnels de la démocratie, en amenant cet extrême resserrement à droite et en mettant au pouvoir une présidence et son parterre de parlementaires avec 17% des électeurs inscrits et 57% d'abstentions.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

1 mars 2021

die Tageszeitung du 01/03/2021 >>> "De Sarkozy à Macron: le président français a des pouvoirs comme un dictateur" / ( De 2017 à 2022 les électeurs inscrits le lui accordent bien )

- Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox  - Finalisation du 23 mars 2021 à 12:32
L'année 2020 mon site a eu 1 058 213 visiteurs et la courbe est ascendante en continu depuis septembre 2020. Avec 273 106 en janvier et février 2021 nous pourrions avoir 1 638 636 visiteurs en 2021.

Aujourd'hui je vous donne ci-dessous ma traduction d'un tout petit article paru en ce jour dans le quotidien allemand taz - die Tageszeitung sur la présidence française sous la Vème République depuis 1958.
Je dois vous paraître, une fois de plus, si déméritant de la nation française avec ma fixation qui pour les électeurs inscrits et les autres paraît si glauque. Obs! Cette introduction est bien lourde

L'ancien président Sarkozy a été condamné par le Tribunal Correctionnel pour corruption et trafic d'influence à 1 an de prison ferme.

Ayant aussi été parallèlement metteur en scène en langue allemande et française dans une vie antérieure pendant 11 ans - je me donnais le nom de Remetteur en vie - j'avais monté en 1989, pour signifier ma colère contre la manière franco-française de commémorer le Bicentenaire de la Révolution de 1789, un spectacle au Relais Culturel de Wissembourg où ma troupe de théâtre avait joué Dantons Tod - La Mort de Danton de Georg Büchner avec des intercalations en latin du De Rerum Natura de Lucrèce. Lucrèce voulait apporter il y a 22 siècles dans ses poèmes De Rerum Natura cette connaissance du monde qui doit permettre à l'homme de se libérer du fardeau des superstitions. Je voulais montrer en 1989 que la France traine avec soi la Révolution de 1789 comme une superstition, qu'elle n'en fait plus rien, et qu'elle en pervertit son esprit. Mais de quel esprit parle-t-on? Georg Büchner, lui, a souligné son dégout et son opposition à la Terreur par laquelle Danton a été guillotiné sous les ordres de Robespierre, le 1er dictateur moderne. Büchner a consacré son œuvre à l'engagement pour la liberté du mot, pour l'émancipation de l'individu, de la femme, des juifs et pour une Constitution démocratique. En conséquence de quoi, j'avais fait projeter les chiffres 49-3 dans ma mise en scène, remise en vie, en séquences informatiques sur les acteurs et les installations de ma scène. En 1989, alors que Berlin organisait sa Chute du Mur, le 1er Ministre français Michel Rocard, PS, le champion absolu de l'utilisation du 49-3, manageait le pays avec cette machinerie autoritaire du 49-3 mis en place comme outil de gouvernance par la Constitution de 1958 de notre Vème République. Les Présidents ou les 1ers Ministres français ont des pouvoirs de dictateur depuis 1958, à la manière de doublons de Robespierre. A Pole-Sud à Strasbourg, ma troupe d'étudiants avait joué Minetti de Thomas Bernhard que j'avais mis en canapé sur des extraits de Largo Desolato de Václav Havel, du Président tchèque et membre fondateur de Charta 77 qui m'avait donné l'autorisation d'utiliser son texte comme je l'entendais et en renonçant à ses droits d'auteur. Je voulais prouver que devant ou derrière le Mur de Berlin, hier et aujourd'hui, l'intellectuel critique est toujours poursuivi par un régime, de notre côté juste d'une manière plus élégante, c'est à dire sans police politique en uniforme, quoique. J'ai aussi monté en allemand toutes les pièces de Friedrich Dürrenmatt qui traitent de la responsabilité individuelle et collective face à la violence et à l'oppression par l'acte et le langage au sein d'un groupe municipal, de trois physiciens ou d'extrémistes religieux anabaptistes instaurant la terreur pour régler leur monde, commettre du crime, et dans un conseil d'administration d'une banque privée, Frank V, sur la musique de Gottfried von Einem.
Je me sentais toujours comme un brouillard; en faisant ma chronologie je vois que j'ai été aussi clair que quand je suis allé 2 fois à vélo jusqu'au Cap Nord en 2014 et en 2016.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

5 mai 2020

L'après Covid-19 - business, rien de neuf - habemus Coronam

Sur le réseau professionnel LinkedIn j'ai encore lu ceci.
Ce n'est pas une caricature mais est dans ce milieu le parler nominal
et ces locuteurs poncifs n'ont strictement aucune distanciation face à leurs propos >>>

"Cette crise nous aura montré que les entreprises sont tout à fait capables de créer de la valeur sociale et non pas seulement économique. Elles doivent ainsi assumer leur place centrale dans notre société et s’imprégner des valeurs essentielles à notre survie: le partage, la solidarité et l’entraide. La question ne s’est alors jamais autant posée: quel rôle citoyen les entreprises veulent-elles jouer, en ces moments difficiles mais aussi au-delà ? Merci le Figaro et Marc Landré de m'avoir permis de partager mon regard sur le rôle essentiel que les entreprises peuvent jouer pour répondre aux défis d'urgence mais aussi du futur, et comment les citoyens peuvent les encourager à faire ce choix solidaire."

et j'ai répondu >>>

"Oui l'entreprise française doit se culpabiliser en premier. Mais l'entreprise n'a pas à se substituer à l'église !

Elle doit créer des richesses durables et non létales dans un projet économique, social et vert, et elle doit surtout respecter les Travailleurs (terminologie officielle des Communautés Européennes) en partageant le fruit du Travail avec de vrais salaires et en ne contribuant pas à l'extermination du Code du Travail et en respectant la Charte Européenne des Droits Fondamentaux et Sociaux. A chacun sa dignité.

Au lieu de faire de la financiarisation à 360°, le monde de l'entreprise français doit de nouveau apprendre son métier, l’entreprenariat, qu'elle a oublié depuis 30 ans. Pour l'instant la France est la lanterne rouge de l'Europe avec selon l'OFCE le niveau moyen de bénéfice des entreprises françaises en 2020 toujours inférieur à celui de 2007 qui se trouve derrière celui de l'Allemagne, de l'Italie et de l'Espagne. Malgré les cadeaux fiscaux depuis l'année-Lehman 2008 entre autre et malgré le CICE.

Le dumping humain: le modèle social à la française du Président Macron."

--------------------------

Toute l'existence correspond pour eux à un Nutella Run où ils tartinent au sol les petites gens à plate couture et à coup de pied.
C'est fou comme les gens de ce milieu font le marketing de leur ego, en attendant leur prime au cadavre, pour les tétaniser.
Pour les faire cracher cash et poumons, ils cultivent leur passion pour l'égoïsme rationnel de leur simili-messianisme solidaire.
Les morts quotidiennes qu'ils ne dénombrent jamais sont leur pain de chaque jour.
Il faut relancer la consommation. Meurt que meurt.

Nous voilà, même si vous ne le voulez pas, nous on est là. Notre mindset c'est ça.

En Suède, toute entreprise qui verse des dividendes aux actionnaires ne reçoit pas de subventions pour le chômage partiel.

@plus-tard,   en fonction des glorieuses glaires et humeurs de la nation.

(pix:  - Francis Bacon, 1909-1992, "Portrait du Pape Innocent X", 1953, d'après Velázquez
         - des Sámi dans la toundra au sud de Nordkapp )

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

28 mars 2020

Covid-19: la prime de Auchan de 1000,- € pour chaque salarié est le tarif pour aller à la mort à notre place

En période de confinement due au Covid-18 il faut INTERDIRE aux agences de notation financière d’évaluer la solvabilité des États,
et il faut contraindre la BCE à émettre des euros-bonds pour mutualiser les nouvelles dettes des États gravement démolis par le Covid-19
et pour bloquer la spéculation des marchés financiers contre eux qui les font encore plus sombrer dans le chaos.
 

Le fracas humain orchestré depuis les années 80' a permis à chaque électeur inscrit de sceller en lui le mépris humain, le mépris des Travailleurs qui eux seuls font tourner notre machine mondiale.
Il a fallu que l'homme soit catapulté en arrière vers son unique dimension animale en l'isolant dans sa tanière pour révéler sa dimension grégaire incontournable de sa communauté de vie.
La Terre n'est pas un cluster, elle est une grotte sans porte où l'on apporte la mort plus que la vie depuis les années 80'.
(Travailleur >>> terminologie officielle des Communautés Européennes)

Avec le confinement de plus d'un mois on a repris conscience que les petites mains, les Travailleurs des usines, des hôpitaux, des supermarchés, de l'agriculture,
sont des économiquement indispensables, et les électeurs inscrits ont découvert que ceux-ci sont tous très mal payés.
La prime de 1000,- € de Auchan pour tout salarié est une injure, c'est le tarif pour aller à la mort à notre place.
Chez le hard-discounter Lidl, la mort par anticipation ne coûte que 50,- € la semaine,
sac étanche pour cadavre non fourni. Les frigos de la morgue sont pleins.
Tension sur les cercueils, mais pas de pénurie,
ArcelorMittal reprend son activité,
le secteur est en plein essor.

On entend le subit florilège dithyrambique de nos gouvernants pour nos petites mains et nos petites gens, c'est à vomir.
Comment peuvent-ils mener cette double vie quand ils ont conduit à flux tendus les gens à la mort?
Nos gouvernants ont poussé au maximum à la fin de l’État et des services publics.

Pour moi, cette situation unique dans l'histoire de la planète n'est pas singulière, mais régulière.
Elle est l'aboutissement de ce que je dénonce en ligne depuis le 06 VI 06, sans plus.
Vous pouvez aussi revenir à mon post du Nouvel An 2020.
La transsubstantiation du langage est finie.
Celui qui dénonce un Black Swan ment.

L'insulte "tu es un incivique" a déjà supplanté l'insulte "tu es un illibéral".
Toi, comme moi, comme nous tous, serons des êtres nouveaux d'ici très peu de temps.
En tous cas les jeunes, comme par exemple les lycéens et étudiants français qui sont confinés depuis le 13 mars jusqu'au 4 mai au moins,
vont subitement développer en eux une conscience globale et solidaire et devenir enfin des électeurs inscrits qui modifieront de manière durable le cours de la vie politique.
Cette nouvelle conscience sera indélébile pour plusieurs décennies et je me réjouis déjà de voir tous ces petits lutins aller aux urnes. Plus besoin de rêver d'un autre monde, il est à nos portes.

(PixTromsø, 10/08/2014 à 23:45)

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

1 mars 2020

La France récolte son corona détritus qu'elle a semé: Ordonnances, 49-3, Lois Travail, Loi Retraite, CETA, Directive Travailleurs Détachés, etc

Il est connu que les petites gens ne profitent pas des produits financiers. A un bas niveau de bénéfice des entreprises correspond un niveau de salaire encore plus bas.
A partir de 2003 la part des richesses dans le PIB français créées par les produits financiers spéculatifs dépassait la part de celles produites par l'activité industrielle est était de 55% contre 45%.
Selon l'OFCE, le niveau moyen de bénéfice des entreprises françaises est en 2020 toujours inférieur à celui de 2007 et se trouve derrière celui de l'Allemagne, de l'Italie et de l'Espagne.
Les investisseurs privilégient en France dans le monde économique et dans les Grandes Écoles de Management la financiarisation à l'entreprenariat qui est regardé de haut.
Au niveau international le management français est partout pris en exemple et comme modèle pour sa capacité à organiser le lean-management et la financiarisation.
Combien de fois ai-je répété à mes étudiants à partir de 1992 que les entrepreneurs français ne savent même plus faire leur travail.
Depuis 2008 il n'y a pas eu de croissance économique. La France est la lanterne rouge de l'Europe.
Le taux de productivité en France est le 1er en Europe et dépasse celui de l'Allemagne.
Le pari du freluquet de l’Élysée de mener la France comme une start-up n'est qu'un fiasco ajouté au fiasco français.
Les bénéfices des entreprises sont extrêmement bas en France malgré les 8,1% de chômage et les 7,5 millions de Travailleurs précaires.
Il y a eu stagnation des bénéfices des entreprises malgré les baisses successives de l'impôt sur les sociétés, malgré la manne de plus de 140 milliards du CICE - Crédit d'Impôt pour la Compétitivité et l'Emploi
et malgré les milliers de milliards de rachats par la banque centrale nationale et par la BCE depuis 2008 de leurs dettes pourries, toxiques et irrécouvrables dues à leur spéculation sur les produits financiers dérivés titrisés.

La distanciation sociale est imposée aux 99% depuis les années 80'. Personne n'a adopté les gestes barrières, chacun a léché la "main invisible du marché". Chacun se vit dans son immunité collective face à la propagation virale du rejet de l'État et de la destruction du Welfare State. Dans son confinement mental chacun a été avec complicité le patient numéro 1 et a réduit publiquement la dimension de l'humanité à la taille de sa cuiller. Depuis les années 80' la planète est le cluster de l'épidémie de la libéralisation globale et de la libre circulation de tout et de n'importe quoi dans le marché "libre et non-faussé". Suite à une réunion du gouvernement officiellement tenue le 1er mars 2020 sur le Covid-19, Macron n'annonce par surprise rien d'autre que le 49-3 pour confisquer encore plus le pouvoir et vendre les retraites aux blackrocks de la finance globale. Il ne faut pas s'étonner du 49-3, ce truc tellement français qui date de la Vème République de 1958 et qui ne cesse d'effarer l'Europe entière. La France, qui se pavane depuis 62 ans avec ses symptômes évocateurs, méprise la démocratie, l’État de Droit et viole les Garanties Fondamentales de la Convention Européenne des Droits de l'Homme et du Traité Européen tout en donnant des leçons à la Pologne, la Hongrie ou la Turquie. L'isoloir et le confinement sont les revers de la même pièce.

Notre pays récolte son corona détritus qu'il a semé aux élections P&L 2017 alors qu'existait l'alternative parlementaire, démocratique et de Gauche. Et notre pays s'était payé le luxe d'abandonner son sort en donnant à cet ordo-libéral d'extrême-centre et anti-démocratique une "majorité" de 15% puis 18% des électeurs inscrits avec 57% d'abstentions. De toutes façons il y a dans le Projet de Loi Retraite 29 passages en blanc qui seront gérés par 29 Ordonnances. La démocratie à la française, l'état d'urgence permanent depuis 1958. Avec le 49-3 en un seul coup de balai le freluquet de l’Élysée veut faire "gagner" le 1% et son optimisation de l'égoïsme maximal contre les Gens.

Pire, le 26 mai 2019 les électeurs inscrits avaient encore choisi aux Élections Européennes l'extrême resserrement à droite et l'autoritarisme alors que les dégâts des Lois Travail Macron 1 et Macron 2 (rebaptisée El Khomri) de 2016/17 et des Ordonnances Travail Macron-Philippe de 2019 étaient connus de tous. C'est leur Macron, s'ils n'en avaient pas voulu, ça se serait su. Ils se disaient tous "Je-suis-Charlie", mais ils ont voté massivement extrême-droite et extrême-centre au P&L 2017 et le 26 mai 2019. Ils applaudissent tous au balcon à 20 heures le personnel médical, mais ils cautionnent depuis des années l'abandon par l’État des services publics exigé par le TSCG - Pacte européen fiscal et de stabilité, la "Règle d'or" qui a exigé de tuer le Travailleur, de casser le Code du Travail et d'organiser le fracas humain.

La France collabore avec autant de passion avec toutes les violations de l’État de Droit. Et la France s'en fout d'avoir récolté l'année dernière de nombreuses mises en garde de l'ONU, du Parlement Européen, de la Commission de Bruxelles, du Conseil de l'Europe.

La France est co-responsable au Yémen de la plus grande catastrophe humanitaire de l'histoire
et 50% de sa production industrielle sont destinés à l'armement et aux guerres dans le monde.

Les électeurs inscrits s'en foutent des accords de libre-échange TAFTA, CETA, TTIP, JEFTA, etc.

Les électeurs français cautionnent l'esclavagisme des millions de Travailleurs Détachés, le dumping humain et la chasse au chômeur 
en soutenant par pensée, action ou abstention toute inversion de la hiérarchie des normes au profit du rendement financier des marchés.
L'isoloir et le confinement sont les revers de la même pièce.

A la fin de la pandémie comme en 1945 une moitié des gens en France dira "nous ne l'avions pas su",
et l'autre moitié affirmera "avoir été un Résistant de la première heure".
Et tous les électeurs inscrits auront été des héros actifs depuis les années 80' .
La comorbidité de ne nos électeurs inscrits est abyssale.

Avec le confinement de plus d'un mois on a repris conscience que les petites mains, les Travailleurs des usines, des hôpitaux, des supermarchés, de l'agriculture,
sont des économiquement indispensables, et qu'ils sont tous très mal payés. La prime de 1000,- € de Auchan pour chaque salarié est une injure, c'est le tarif pour aller à la mort à notre place.
Le fracas humain orchestré depuis les années 80' a permis à chaque électeur inscrit de sceller en lui le mépris humain, le mépris des Travailleurs qui eux seuls font tourner notre machine mondiale.
Il a fallu que l'homme soit catapulté en arrière vers son unique dimension animale en l'isolant dans sa tanière pour révéler sa dimension grégaire incontournable de sa communauté de vie.
La Terre n'est pas un cluster, elle est une grotte sans porte où l'on apporte plus la mort que la vie depuis les années 80'.

Notre masse d'électeurs n'a pas encore choisi de devenir adulte politiquement,
surfe d'une révolte à l'autre et se fait à chaque fois berner. Puis elle pleure à en perdre des yeux.
Ils ne savent pas qu'ils se révoltent contre les conséquences de leur propre connerie.
Et leur Macron profite de la Loi sur l'état d'urgence du 23 III pour encore plus "assouplir" jusqu'au 30 XII 2020 avec 25 nouvelles Ordonnances ce qu'il reste du Code du Travail qu'il pilonne depuis 4 ans.
Comme pour la Loi sur l'état d'urgence anti-terroriste, cette Loi sur l'état d'urgence sanitaire ne sera plus à la fin de la crise une loi d'exception, mais sera durable en entrant dans le droit commun.
L’État de Droit et la France ne sont pas les faces de la même pièce. Face aux violations de l'État de Droit les gens en France sont inconfinables et le resteront après la décrue épidémique.

--------------------------

Savez-vous que, selon le FMI, 90% des flux financiers de la planète sont accaparés par la spéculation sur les produits financiers dérivés titrisés? La bulle financière, qui n'a pas cessé de surgonfler depuis l'année-Lehman 2008 avec en Europe les 17.000 milliards de Helikopter Money, de Quantitative Easing - QI, de facilitation quantitative qui ont suivi, pourra tranquillement exploser dans le contexte général de l'effondrement économique dû au confinement imposé par le Covid-19 qui est l'évènement inattendu qui ouvre en catastrophe ce que j'ai appelé le 1er janvier 2020 les soaring-twenties. Ces 17.000 milliards d'€ n'ont pas été réinjectés depuis 2008 dans l'économie réelle mais dans la bulle financière. La deuxième explosion de cette bulle financière était imminente, peut-être sous quelques semaines. Dans la Crise du Covid-19, l'avidité de l'élite globale financière peut être aujourd'hui masquée et la BCE va encore plus l'arroser sans la moindre des exigences de contrepartie comme depuis 2008. En attendant le ruissellement vers la bas de la mort est la démonstration du fracas humain organisée conjointement pas nos électeurs inscrits, nos gouvernements et nos parlements.

La BCE pourra relancer des x-ièmes plans de plusieurs centaines de milliards d'euro, voire de nouveau de milliers de milliards, pour racheter aux banques systémiques, en faillite technique depuis 2008, leurs titres toxiques, pourris et irrécouvrables. La crise du Covid-19 ne s'arrêtera pas à la fin de la pandémie, elle mettra à sac cette privatisation, cette financiarisation et cette globalisation de tout et de n'importe quoi. Savez-vous que 80% des médicaments sont fabriqués en Chine ou en Inde? Depuis l'année-Lehman 2008 ont toujours été prorogés à une date ultérieure toute réforme et tout contrôle du système financier proposés par la BRI - Banque des Règlements Internationaux. La Commission Européenne a tout autant enterré les propositions pour une Directive sur la Réforme de la Structure des Banques et du "too-big-to-fail".

Nous allons assister à une très importante relocalisation vers l'Europe et à un changement des circuits de production.
Tous ces produits et toutes ces pièces détachées transportées depuis la Chine aggravent l'empreinte carbone.
Mon site est en ligne depuis le 06 VI 06, et une concrétisation de mes analyses documentées depuis 15 ans
va prendre forme massivement et l'on verra que ce n'était pas des analyses de "gauchiste".
Les faillites de la Deutsche Bank, de la Société Générale, etc seront avouées.
Les gouvernements et les systèmes politiques exploseront aussi.
Depuis quelques années je parle de fracas humain,
et je passais pour un imbécile.

Les asperges vont dessécher dans les terres malgré leur foi d'atteindre encore une fois le ciel.
Les Gens étaient dans la rue depuis 1 an, ils passent aujourd'hui par les cercueils, et demain ils se lèvent.

Au Auchan du coin c'est, dans ce bal masqué, comme dans un camp de naturistes. Chacun regarde du coin de l'oeil qui a le plus gros.
Le mien est un FFP3 à soupape de chez Leroy Merlin pour poncer les planches.

----------------------------

L'insulte "tu es un incivique" a déjà supplanté l'insulte "tu es un illibéral".
Toi, comme moi, comme nous tous, serons des êtres nouveaux d'ici très peu de temps.
En tous cas les jeunes, comme par exemple les lycéens et étudiants français qui sont confinés depuis le 13 mars jusqu'au 4 mai au moins,
vont subitement développer en eux une conscience globale et solidaire et devenir enfin des électeurs inscrits qui modifieront de manière durable le cours de la vie politique.
Cette nouvelle conscience sera indélébile pour plusieurs décennies et je me réjouis déjà de voir tous ces petits lutins aller aux urnes. Plus besoin de rêver d'un autre monde, il est à nos portes.

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

2 juillet 2019

Depuis le 26 mai 2019 il n'y a pas "la France d'après le 26 mai", mais la France qui marche en harmonie entre son parlêtre et son autoritarisme

Depuis la fin de l'été 2018 j'ai du mal à rester sur ma ligne éditoriale comme depuis le 06 VI 06 au sujet de la financiarisation du projet humain, du dévoiement du keynésianisme, du Dumping Humain, de la bio-diversité et de la brevetabilité du vivant, de l'ethnocide biotechnologique, de l'Europe que l'on nous a volée, des accords de libre échange de nouvelle génération, etc.

Depuis les dernières élections européennes, il n'y a pas de France de l'après 26 mai 2019, il n'y a que la continuité de la France dans son récit épique vers son infamie autoritariste.

Depuis plus de 6 décades j'ai conscience que la France paradoxale se trompe d'existence et adore ricocher d'un mensonge à l'autre en s'inventant à chaque fois de nouveaux genres littéraires après des événements ratés de son histoire pour organiser l'éviction de sa mémoire.

Je suis tombé ce matin sur l'interview d'Emmanuel Todd qu'il avait donnée chez Bourdin suite à l'une de ces Marches cycliques françaises allant à côté de son objet déclaré et dont la France a le secret permanent.
C'est même l'essence de sa culture à prétention universelle, le parlêtre.

La FR pratique depuis plus de 200 ans sa résilience négative destinée à se reconstruire et se reproduire infiniment dans son bavardage de soi et à se croire socialement et universellement acceptable.

Moi-même j'étais très sceptique face à cette Marche de 2015 et je l'avais immédiatement écrit sur mon site.

L'extrême resserrement en ordre à droite que la FR s'autorise sans la moindre des hontes et qu'elle à signifié le 26 mai à la face du monde me conforte dans mon scepticisme quant aux vertus de la France.

(Photo: "Troja" de Leif Borges, 2017)





Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

29 juin 2019

La démocratie turque est en meilleure santé que la démocratie française






Les électeurs stambouliotes n'ont pas joué dimanche dernier les divas comme les électeurs français le 26 mai.

Par leur vote aux Municipales ils ont baffé Erdoğan qui viole les Garanties Fondamentales de la CEDH.

Les électeurs stambouliotes ne se sont pas tournés le doigt au sujet de la démocratie représentative,
ils se sont servi d'elle et on dit merde à Erdoğan.

Deux fois de suite depuis mars 2019, puisque Erdoğan avait annulé les élections municipales d'Istanbul dont le résultat ne lui plaisait pas.

Les Stambouliotes ont donc voté encore plus massivement contre Erdoğan.

Apparemment la démocratie turque est en meilleure santé que la démocratie française. C'est une bonne leçon pour la FR.

Les millions de Turcs d'Istanbul ont voté pour la liberté et la démocratie,
les électeurs français ont choisi l'extrême resserrement en ordre à droite le 26 mai.


(Huile: " Thonet Stuhl Nr. 14, Knabe und ich ", 1984)


Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

22 juin 2019

Nous sommes tous négationnistes, révisionnistes, confusionnistes et des collaborateurs zélés au Dumping Humain social et climatique

Une fois de plus, cette fois ci autour de cette réflexion au sujet du négationnisme, je mets le doigt sur la compromission universelle, avec laquelle tout un chacun accueille par option, par choix, par décision, par engagement, par propagande, par intérêt, mais aussi par veulerie,  pusillanimité, paresse dialectique (cf. Armand Gauz) le système de dépréciation radical et organisé de l’humain par le Dumping Humain qui se propage de manière accélérée par les Casses des Normes et des Codes, du Code du Travail, par les Casses de l’État de Droit et des violations des Garanties Fondamentales avec les accords de libre-échange dits de nouvelle génération qui placent au-dessus de l’Homme le « Privilège absolu de l’Investisseur » ( <<< Terminologie officielle, universelle et constitutionnelle).

Nous laissons nous envahir et nous encercler par cette dépréciation finale de l'Humain, et ce fascisme élégant a, à la différence inouïe face à tous les fascismes précédents, la chance de ne pas avoir en face ni sniper, ni commissaire, ni délateur, ni résistant, ni mouvement social et sociétal organisé, ni crime de sang, ni criminel de guerre.

L'Investisseur a été nommé, baptisé et placé sur nous en qualité de Race Supérieure par nous tous et à découvert et en toute impunité par nos mains devant l'urne ou par notre abstention devant elle et par notre non-disposition à le ramener, cet Investisseur, à notre conscience de l'examen, du refus, du débat collectif, de l'opposition, de la remédiation, de la vie commune.

La Lutte des Classes s'est faite sans nous et pardessus nos têtes avec notre consentement. Personne d'entre nous n'est victime, puisqu'il n'y a plus d'humain dans nos têtes depuis longtemps. Pour le compte de l'Investisseur absolu nous tous laissons s'organiser le système imparable et imparé d'extermination de toutes les Garanties des Droits sociaux, fondamentaux et humains. L'homme est encore plus que jamais excessivement éloigné de toute autocritique, et en mon sens, ne se démarque en aucun point des ces négationnistes.


Ce système du privilège de l'investisseur est tellement constitutif de notre bain gingival et environnemental que nous n'avons même plus le moindre des efforts à faire pour le prendre pour vérité canonique et que nous n'avons même plus à utiliser la moindre des énergies pour le transformer en foi et prières. Nous sommes tous les pages de cette bible unifiée. Nous sommes tous unis par l'inhumanité et tous les jours nous courrons juste encore au Simply pour comparer des prix. Donc je n'utilise pas d'encre sur les révisionnistes qui font la une, mais j'utilise l'encre pour nous, le nous ensemble, nous les semblables. C'est trop facile de définir le crétin ailleurs et en dehors de soi. Depuis les Européennes du 26 mai 2019 tout le monde montre les autres du doigt. Je ne connais personne qui ne le fait pas.

à lire >>> CETA TTIP TiSA JEFTA - Les tribunaux privés d’arbitrage et le privilège de l’investisseur vident l’Etat de Droit et cassent le Code du Travail

et >>> Selon le CNCDH les accords de libre échange 'de nouvelle génération' CETA TTIP JEFTA sont une violation des Droits de l’Homme et du Droit du Travail

et >>> Le dumping humain - Réforme du code du travail : « Un mouvement d’ampleur en Europe depuis la crise de 2008 »
et >>> CDS, CDO, OTC, RMBS - Deux décades perdues: le PIB furtif et fictif - Le PIB d'initié (du 1 décembre 2009)
et >>> Berlin: deux décades perdues, et la Chute continue du PIB furtif et fictif (du 8 novembre 2009)
et >>> De l'illusion suprématiste de la concurrence libre non-faussée et de la pure information parfaite à l'Europe des lobbies ( du 28 décembre 2010)

et >>> Croissance appauvrissante pour tous (du 31 janvier 2011)
et >>> Je veux du RIC parce que je le vaux bien - L'illusion suprématiste du Jaune
et >>> des Mots bleux.

(Photos: nouvelles huiles en instance, juin 2019, "Ljusgestalt" et "Bertil Vallien och cello"


Si vous cherchez sur Google dumping humain mon site est en A2 et A3 sur 352.000 résultats depuis 2008 !!! Je suis l'inventeur de cette expression.

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

15 juin 2019

La France est en instance - Violations multiples de l'Etat de Droit depuis le 16 octobre 2018, le 17 novembre 2018 et le 26 mai 2019

Occulter la violation de l’État de Droit et des Garanties des Droits Fondamentaux de la CEDH qui a eu lieu 17 fois en même temps dans tout le pays le 16 octobre 2018, ordonnée depuis le sommet de l'état français, perpétrée par le Procureur de Paris en collaboration avec la Garde des Sceaux Ministre de la Justice, et ne rappeler en boucle depuis 8 mois et encore plus intensément depuis le 26 mai que les "vociférations" d'un homme politique ont gravement nui à la santé d'un mouvement politique, c'est être complice à part entière de cette violation de l’État de Droit comme sous le IIIème Reich et sous le Régime de Vichy et c'est se déclarer être prêt à encore bien pire. Et ne me parlez pas du "point Godwin" s'il vous plait.

www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2018/10/29/Les-17-perquisitions-politiques%2C-violation-de-la-Convention-Europ%C3%A9enne-des-Droits-de-l-Homme-et-du-Trait%C3%A9-Europ%C3%A9en%2C-saisine-de-la-CEDH
----------
Ce qui fut le cas et ces complicités et indignités nationales se sont amplifiées et pendant de très très longs mois depuis ce 16 octobre 2018 strictement personne en France n'a dénoncé les LBD de France en s'appuyant sur la règle de l’État de Droit et des Garanties des Droits Fondamentaux de la CEDH. On avait alors préféré voir un bisbille français dans les vies, yeux et mains perdus en occultant le caractère universel de la violation française de l'Humain.

www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2019/03/17/L%E2%80%99Autriche-veut-en-finir-avec-le-balcon-de-Hitler-/-Et-la-France-des-GJ-veut-quoi
----------------------

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

8 juin 2019

Européennes du 26 mai 2019: extrême resserrement en ordre à droite, le choix par le vote et l'abstention des électeurs inscrits et des Gilets Jaunes

Cela fait presque CINQ ans, depuis le 26 août 2014,  que Macron - déjà deux fois renouvelé à son poste par la volonté des électeurs inscrits en mai 2017 et en mai 2019 - revend aux groupes financiers le pays avec ses habitants et ses Travailleurs dedans. Même les crématoriums de Paris sont privatisés. On prend un abonnement pour la mort ? Même un spectateur dolent est un citoyen responsable de son environnement.

Le 06 VI 06, jour de la mise en ligne de mon site, j'avais évidemment en première place mis sous mon banner >>> VIème République.
C'était tout juste après le putsch constitutionnel organisé contre le NON français, le NEJ hollandais et le NO irlandais le 29 mai 2006 avec la Résolution de l'Euro-Député Jo Leinen, SPD, au Parlement Européen.

Ce viol du NON avait été entériné et consacré au Congrès de Versailles du 4 février 2008 grâce au PS et à ses gauches d’accompagnement.  <<< Voir la liste des élus accompagnateurs de l'Europe libertarienne du Traité de Lisbonne qui va tellement au-delà du Consensus de Washington.
---------------------------
Le Code du Travail a été systématiquement cassé en plusieurs étapes cruciales depuis 2008 par la mandature Sarkozy/Villepin, par la mandature Hollande/Valls/Macron et par l'actuelle mandature Macron/Philippe. Et que personne ne dise que c’est la faute à l’EU, les programmes de tous ces élus pour le périmètre national, et encore plus gravement le programme de Macron-président, étaient connus de tous et Macron-ministre l'avait déjà prouvé sous Hollande avec les Lois Travail Macron 1 et Macron 2 (vite rebaptisée Loi El Khomri au début de sa candidature aux P&L2017). Mais les électeurs inscrits les ont mis en place par vote et abstention. Tout le monde connaissait à fond et par coeur depuis le 26 août 2014 ce Macron, le Messie botté européen avec son Extrême Centre et son anti-démocratie néolibérale. Tout le monde. Cela fait presque CINQ ans, par la volonté des électeurs inscrits, que Macron revend aux groupes financiers le pays avec ses habitants et ses Travailleurs dedans.

Les habitants du pays et les électeurs inscrits de France savent depuis le viol du Référendum du NON de 2005 et depuis le 1er Casse sur le Code du Travail de 2008 que la majorité de la population, voire la quasi-totalité, est polytraumatisée, et qu'aucune guérison, ni remédiation n'a été mise en place, alors que de réelles offres de Gauche avaient TOUJOURS existé. C'est trop facile de répéter en boucle que nous sommes "les victimes de notre démocratie représentative et de l'Europe". Nous sommes les objets de la paresse dialectique des électeurs inscrits qui est le ciment de notre pays. Punkt och slut !

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

27 mai 2019

Européennes du 26 mai 2019: les électeurs français ont approuvé la politique du fracas humain

Depuis 28 semaines la FR a eu l’occasion au quotidien et s’est donnée le temps et les moyens de mûrir sa vision de notre société.

Après cette autoritarisation du régime français en passant par le LBD, et après les Ordonnances Travail et les privatisations,
les électeurs inscrits ont montré qu’ils approuvent et ont donné la majorité à cette politique du fracas humain
et ont envoyé un signal très fort à ceux qui la mettent en œuvre et réclament un système d’exclusion.

Les électeurs inscrits ne sont pas des cons, ils sont adultes et responsables et ont mis en place en âme et conscience
le resserrement fasciste sur le pays comme en Hongrie avec Viktor Orbàn ou en Pologne avec le PIS.

C’était lisible clairement depuis novembre 2018, mais quasiment strictement tout le monde a cultivé de nouveaux genres littéraires pro GJ, pro RIC,
pro nano-révolutionnaires, pro Chouard etc… en croyant arrivée la grande heure de la France qui va en remontrer à la planète entière.

Par contre, ceux qui tergiversent encore pour trouver des circonstances atténuantes sur l’expression de ce suffrage du 26 mai sont des cons.

L’électeur inscrit est adulte et responsable de ses actes, l’outil démocratique existe, l’électeur inscrit s’en est servi en votant ou en s’abstenant,
et la volonté n’a pas existé pour tout remettre à plat.

Maintenant reconnaître cette vérité, c’est comme arrêter de jouer au Loto après 40 ans sans avoir jamais gagné.
C’est renoncer à sa vie d’errement dialectique en face de la paresse dialectique usuelle et française >>>
http://www.renovezmaintenant67.eu/index.php?category/Les-Gilets-Jaunes-ne-sont-pas-de-Gauche

(Photos: exposition Mythos, Leipziger Schule / Le Mythe de l’École de Leipzig
        
au 77770 Museum für aktuelle Kunst, Durbach, mars 2019 /
            Peinture: "Narziß" de Michael Triegel, 2000))

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

19 mai 2019

Moritat pour le 26 mai 2019 - Elections Européennes

 

Ce sont les Petites Gens qui depuis 2016 rédigent dans les Conventions des Insoumis les Programmes mis aux votes lors des P&L2017 et du 26 mai.

Des Petites Gens à Gauche qui ne cultivent pas le famille-patrie, mais le PC ne veut pas de Petites Gens car ça ternit sa toilette d'appareil.

Mais ces Conventions pour Le Peuple Maintenant sont à la puissance 100 exactement l'intervention directe sur la politique que réclament les GJ, mais les GJ ne sont pas à gauche et ne veulent pas de politique.

Ensuite toutes ces nouvelles et anciennes capsules de gogoche qui ont ubérisé la politique, sachant très bien qu'elles ne dépassent pas le 5% comme le PC, n'ont qu'un seul objectif en tête, celui de faire barrage à la Gauche des Anonymes le 26 mai, car elles et il détestent les Petites Gens qui pensent et décident à leur place.

Il reste encore le groupe des nano-révolutionnaires de tout bord qui lisent les "28 marches" comme leurs marches d'Odessa pour flatter leur architectone de révolution dont les Petites Gens ne veulent pas, car elles veulent le changement radical et non pas la révolution.

Mais le changement radical dans toutes les Solidarités Locales, Régionales et Globales serait la Révolution des Anonymes et les chefs d'appareils ne veulent pas laisser de place aux Petites Gens. Les chefs préfèrent transcender leur siège public et abandonner le reste au Dumping Humain social et climatique.

(Photos: mes huiles 1979 et 1980,
"Ich und das Messer" et "Solwegs Tod")

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

17 mars 2019

L’Autriche veut en finir avec le "balcon de Hitler" / Et la France des GJ veut quoi ?

L’Autriche veut en finir avec le "balcon de Hitler". Parmi les premières propositions visibles sur le site heldenplatz.hdgoe.at >>> un photomontage incorporant un gigantesque miroir destiné à souligner que "l’attention ne doit pas porter sur une personne en particulier, mais sur le fait que les masses sont prêtes à s’approprier des idées inhumaines".

Tant que l’autocritique ne naitra pas partout en France, et que le peuple ne s’avouera pas qu’il est co-responsable de toute situation (du réchauffement climatique à l’avènement de l’ère autoritariste actuelle en passant par le dumping humain), et ceci par vote, par négligence et par ses 57% d'abstentions aux P&L 2017 tout en ayant eu totale connaissance de cause (!!!), la France restera là où elle est, à savoir de se tromper d’existence et de bavarder de soi sans effet, en ne changeant rien du tout au tout mais en perdant juste œil, main, vies et existences. Ici personne ne se met à l’idée que la France est encore plus bloquée qu’il y a 19 semaines mais qu’elle va avec détermination encore plus vers le blocage mental complet. Je me demande même si les amateurs de ce nouveau genre littéraire de la romanticisation des GJ et du peuple avec 1789 en rideau, aiment le peuple ou seulement l’hallucination du peuple et d’eux-mêmes, en somme dans la tradition franco-française de l’autosatisfaction improductive, dont le dernier acte est les Nuits Debouts qui n’engageaient non plus à rien.

Qu’on le veuille ou non, l’Acte-ultime sera politique et syndical ou ne sera pas. Un simple renversement de kiosque n’appellera en face qu’un nouveau bunker.

Mon logisticien-livreur de paquets, politisé et syndiqué à Gauche, m’a dit ceci >>> "les GJ ne savent pas que nous aussi on est le peuple et que nous sommes tellement plus nombreux qu’eux".

Le second genre littéraire qui imprègne la France depuis plus longtemps que celui sur les GJ est de raconter en boucle que la démocratie est au bout du rouleau. Ce n'est pas vrai, il y a toujours eu des alternatives démocratiques et parlementaires de Gauche et vertes, mais il semblait plus à la mode de taper sur la démocratie au lieu de reconnaitre sa propre paresse dialectique de citoyen. Ce nouveau genre littéraire, initié lui par en-haut, date de "la Fin de l'Histoire" de Fukuyama, de ladite "ère post-démocratique" qui ont déployé le tapis rouge pour le turbo-capitalisme financier, tapis rouge qui a été tout autant adopté par le peuple qui préfère se dédouaner de sa responsabilité d'avoir laissé faire dans ces deux dernières décades qui lui sont perdues. Le peuple a failli par son confort pour le "désintérêt pour la politique". Le peuple n'est pas victime, il est sa propre victime. Le mouvement des GJ est un genre de suicide collectif de la France. Qu’on le veuille ou non, l’Acte-ultime sera politique et syndical ou ne sera pas. Pour moi, c'est la première option. Dès que le peuple fera son autocritique, le pays sera gagné par le changement politique naturel, démocratique, efficace, fulgurant, radical et sans violence.
La maturité citoyenne est à ce prix. Après le Devoir de Mémoire, le peuple a le Devoir de l'Histoire.

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

3 mars 2019

VICTOIRE de la LUTTE des CLASSES en Allemagne vs. Gilets Jaunes en France

 

VICTOIRE  de la  LUTTE des CLASSES en Allemagne.

https://www.verdi.de/

8% d'augmentation de salaire dans les services publics, plus 380,- € brut par mois.

Comme d'habitude, les syndicats allemands engrangent les résultats.
Après IG Metall qui a obtenu plus 6% en janvier c'est le tour de ver.di

www.faz.net/aktuell/wirtschaft/einigung-im-tarifstreit-des-oeffentlichen-dienstes-16069326.html

La France se trompe d'existence,
mais se fait éclater des yeux, des mains, des vies, des existences.
La France carmagnole sur le macadam, puis court au Simply pour comparer les prix.

Dans le même temps l'Allemagne pratique la Lutte des Classes de manière démocratique et consensuelle lors des négociations salariales régulières et programmées.

 

 

 

 

 

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

2 janvier 2019

Je veux du RIC parce que je le vaux bien - L'illusion suprématiste du Jaune

Je vois la chose autrement:

le productivisme et la gabegie
ont joui de leur consensus partagé de la base au sommet
jusqu'au stade quasi ultime du dumping humain,
avec l'aboutissement suprême et sans heurts
- au Casse définitif sur le Code du Travail,
- au Casse définitif sur l’État, sa Constitution et toutes ses législations
par les accords de libre échange de nouvelle génération comme le CETA / TAFTA / JEFTA...

en comptant sur la foule qui commémore avec soin tous les 14 Juillet,
mais qui abandonne comme d'habitude ses Cheminots, ses EHPAD, ses logisticiens de la Poste, etc
Et qui s'abstient à 57% d'aller voter comme aux P&L 2017 ou à ~~ 70% aux Européennes.

--------------------

J'appelle ceci sur mon site et même depuis 1991
l'adhésion commune et partagée à la compromission universelle.

Personne ne pose parmi les GJ, leurs haut-parleurs,
la question sur ce que nous tous avons fait de travers
pendant ces deux ou ces trois décades perdues.

Car nous avions toujours eu accès à la parole par les urnes,
et les offres politiques alternatives de Gauche avaient toujours existé.
Mais il était plus commode de les toiser, de montrer son mépris,
et maintenant de faire comme si elles n'ont jamais existé.
C'est le comble du confort, ou de la "paresse dialectique"
que de se dédouaner sans payer pour sa nonchalance politique
comme le riche qui ne paye pas pour sa taxe.
Le dévoiement de notre démocratie
est aussi notre œuvre commune,
nous y avons tous notre commun parti pris.

 

(Photos: exposition Mythos, Leipziger Schule / Le Mythe de l’École de Leipzig
        
au 77770 Museum für aktuelle Kunst, Durbach, 30 décembre 2018)

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

29 décembre 2018

Gilets Jaunes Acte VIII ou Convergence des solidarités locales, régionales et globales ?

    Toute forme d'obédience me fait peur.

    Et nous voyons bien que certains gilets,
    pour l'apprentissage du nouveau parler jaune,
    font une rude conversion narcissique
    ou une rude démarcation autour de soi.

    Ceci nuit gravement au mouvement des GJ
    et n'est qu'une façon de mettre au cadre
    et de ne pas respecter l'autonomie
    de penser, d'analyser et de décider.

    Après 7 semaines, je demande toujours à voir
    si la nouvelle identification au jaune
    procède de l'attirance, du rejet, de l'ignorance des autres
    ou d'une convergence des solidarités locales, régionales et globales.

    Pour ma part, j'en reste à mes questions:
    le mouvement des GJ est-il à gauche,
    le rond-point est-il le stade zéro du nationalisme.

    On verra en janvier 2019 si le GJ dégagera aussi de son champ
    les Intersyndicales de Gauche qui vont entrer dans la danse.

(Photos: exposition Arno Rink à 77770 Museum für aktuelle Kunst, Durbach, décembre 2015)

 

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

18 juin 2017

LRM = La Révolution en Marche / Avec 15% de voix exprimées les français ont pris une autre voie

1,5 an de happening pré-électoral avec les "primaires" = 57,5% d'abstentions + 2 millions blancs ou nuls <<  ou  >> 37 % des voix exprimées
Macron a obtenu la majorité avec 18% des inscrits au 1er tour des Présidentielles et 15 % des inscrits aux Législatives
Le "Il n'y a plus de clivage droite-gauche" devient il n'y a plus de système politique représentatif en France
La faute est aux systèmes politiques et à la presse pour ne pas avoir autorisé le débat
L'élite globale, les CSP+, le deep lobbying, a fait son OPA sur la République
La vacance de la légitimité démocratique va laisser la place au pire
La France "Pays des Droits de l'Homme", des "Nuits Debout"
mais après on court au Aldi pour comparer les prix
Le bulletin électoral est un Credit Default Swap
un produit financier toxique irrécouvrable
Le quorum n'est pas atteint
Le régime est en crise
Qui le sait?

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

4 avril 2016

Accord ANFA sur les Actifs Financiers Nets - Les Planches à Billets nationales de l'Eurosystème pour engraisser la bourse

Sculpture_Mitoraj.jpg

Signez la pétition "Sanctionner les banques" d'Eva Joly, de Sven Giegold, Députés Européens. D'un côté les banques ont organisé leurs activités autour de l'évasion fiscale et du shadow banking, et d'un autre côté elles lèguent aux États souverains et aux Banques Centrales leurs pertes issues de la spéculation financière et leurs titres pourris, toxiques et irrécouvrables. Jusqu'à la fin 2017, la BCE aura donc créé presque 10000 milliards d'€ ou 72% du PIB européen depuis 2008 dans diverses opérations (Boîte-à-Outils, Bazooka, Grosse Bertha, OMT, LTRO, Emergency Liquidity Assistance...) pour le sauvetage public des banques et pour relancer l'économie. Ces diverses Facilitations Quantitatives (QE - Quantitative Easing) n'ont servi à rien d'autre qu'à relocaliser, consolider et concentrer encore plus les richesses dans le milieu financier qui détruit l'économie et les pays en spéculant financièrement au lieu de les réinjecter dans l'économie réelle. Avec ces Facilitations Quantitatives il est plus juteux depuis 2008 de spéculer que de nourrir des projets économiques. Je vous entretiens depuis 10 ans (mon site a été mis online le 6 juin 2006) de cette question du dévoiement du keynésianisme qui est la seule réponse que nos gouvernants veuillent bien apporter à la Crise des Subprimes qui a été déclarée contre le grand public lors de l'année Lehman 2008. Par mois la BCE rachète sans exiger de contrepartie depuis 6 mois et en principe seulement jusque fin 2017 pour 90 milliards en € de titres pourris aux États et aux investisseurs institutionnels, aux banques et aux assurances, ou aux grands groupes industriels et commerciaux. 93% des activités bancaires de la planète sont réalisés à seul but financier spéculatif avec les produits dérivés de gré à gré OTC comme les CDS/CDO, ces instruments de paris financiers qui représentent 12 fois le PIB mondial ou $ 899940 milliards. L'augmentation de 200000 milliards depuis 2008 est simple à expliquer: les banques sont incitées à prendre encore plus de risques excessifs sachant qu'elles seront sauvées sur fonds publics et par les contribuables. 7% des activités bancaires servent à l’économie réelle selon l'ONG Finance Watch.

(Voir toutes les Sculptures de Mitoraj, Cracovie)

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

16 octobre 2011

Terminologie inusuelle et les impensés - OWS - Occupy the WordS - Rénovez Maintenant 67, journal d'un Cimbre

Occupy_Wall_Street.jpg Depuis 2008 il existe un domaine de la torture et de l'empowerment global de l'individu que même Snowden n'a pas révélé.
Il s'agit de la torture du langage et de l'extinction du dictionnaire qui rendent les mots inaudibles.
Il faut nourrir le feu de la parole et, disposant de signifiants communément partagés,
nous saurons laisser entendre la démocratie et redemander du sens

En ce moment la phénoménologie de confort se crispe autour de la "dette publique" pour expliquer le monde. Pour moi >>

Si vous cherchez sur Google CETA droit des brevets d'invention mon site est depuis 2007 en page 1.
Si vous cherchez lever brevet vaccin covid 19 libre échange. mon site est en page 1 ligne 2 dès le 1er jour de publication.
De même pour OMC CETA lever brevets vaccins. De même pour lever brevet vaccin libre échange

Si vous cherchez sur Google Europe shadow banking spéculation mon site est en Page 1 Ligne 12 sur 6 070 000 résultats, en seulement 4 jours !
Si vous cherchez sur Google brexit bruxelles fintech banques too-big-to-fail mon site est en Page 1 Lignes 5 et 6.

Si vous cherchez sur Google "argent magique dumping" mon site est en A1 sur 506.000 résultats.
Si vous cherchez sur Google dumping humain mon site est en A1 sur 1.050.000 résultats depuis 2008 !!!
      Je suis l'inventeur de cette expression depuis le 24 janvier 2007.

Si vous cherchez sur Google pas de reprise économique mon site est en A1 sur 27.800.000 résultats depuis 2008 !!!
                   (pour cet item mon site a été en page 1 de 2008 à mars 2020)

Si vous cherchez sur Google "Renégociation des Traités Européens" mon site est en 2ème page sur 199.000 résultats. Notre infocratie est malade, car je ne suis rien.
Si vous cherchez sur Google "règle d'or dumping social" mon site est en A2 sur 84.000 résultats depuis mars 2012.

Si vous cherchez sur Google croissance appauvrissante mon site n'est qu'en B4 sur 5040 résultats.
Un si petit nombre pour les résultats montre que "croissance appauvrissante" n'est pas un concept dans l'opinion publique francophone. Là où il n'y a pas de concept, il n'y a pas de conscience.

Si vous cherchez sur Google costa-gavras plan de relance grèce mon site est en B2 sur 13.100 résultats.
Si vous cherchez sur Google "dumping humain" mon site est en A7 sur 237.000 résultats
Si vous cherchez sur Google "catallactique europe" mon site est en A1 ligne 4
Si vous cherchez sur Google "bulle des cds" mon site est en A1 ligne 10 et 12 sur 547.000 résultats
Si vous cherchez sur Google "CJUE Arrêt 10 mai 2017 Stop TTIP" mon site est en B2 sur 21200 résultats.
Si vous cherchez sur Google "I want my Europe back", je suis en A1 sur 502 millions de résultats et je n'ai aucun imitateur. J'en suis l'inventeur.
Si vous cherchez sur Google "CNCDH accord libre échange nouvelle génération" mon site est en A1 sur 17000 résultats.
Si vous cherchez sur Google "Tribunaux arbitrage CETA TTIP" mon site est en A10 sur 13800 résultats.
Si vous cherchez sur Google historique de la privatisation mon site est en A1 sur 1.760.000 résultats depuis 2009
Si vous cherchez sur Google produits financiers titrisés mon site est en A2 sur 64.300 résultats.
Si vous cherchez sur Google privatisations services traité de lisbonne mon site est en A1 pour 348.000 résultats
Si vous cherchez sur Google G20 de Londres et paradis fiscaux mon site est en A1 sur 117.000 résultat
Si vous cherchez sur Google bad bank définition mon site est en A4 sur 3.930.000 résultats
Si vous cherchez sur Google chute système monétaire, mon site est en page A ligne 4 sur 549.000 résultats.
Si vous cherchez sur Google "le hard landing" mon site est en B3 sur 136.000 résultats

Si vous cherchez sur Google europe providence bancaire mon site est en A1, A2, A3 et A4 sur 13.000.000 de résultats. Mais c'est normal c'est moi qui ai inventé le signifiant. "Europe providence Bancaire" reste un impensé collectif, une lacune dans le contenu de conscience des peuples, mais un très gros vécu collectif. Un ami qui a peur du rouge, m'a encore traité de rouge récemment. Croyez-vous que je suis rouge, parce que je pense "europe providence bancaire"?

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager