L’Autriche veut en finir avec le "balcon de Hitler" / Et la France des GJ veut quoi ?

L’Autriche veut en finir avec le "balcon de Hitler". Parmi les premières propositions visibles sur le site heldenplatz.hdgoe.at >>> un photomontage incorporant un gigantesque miroir destiné à souligner que "l’attention ne doit pas porter sur une personne en particulier, mais sur le fait que les masses sont prêtes à s’approprier des idées inhumaines".

Tant que l’autocritique ne naitra pas partout en France, et que le peuple ne s’avouera pas qu’il est co-responsable de toute situation (du réchauffement climatique à l’avènement de l’ère autoritariste actuelle en passant par le dumping humain), et ceci par vote, par négligence et par ses 57% d'abstentions aux P&L 2017 tout en ayant eu totale connaissance de cause (!!!), la France restera là où elle est, à savoir de se tromper d’existence et de bavarder de soi sans effet, en ne changeant rien du tout au tout mais en perdant juste œil, main, vies et existences. Ici personne ne se met à l’idée que la France est encore plus bloquée qu’il y a 19 semaines mais qu’elle va avec détermination encore plus vers le blocage mental complet. Je me demande même si les amateurs de ce nouveau genre littéraire de la romanticisation des GJ et du peuple avec 1789 en rideau, aiment le peuple ou seulement l’hallucination du peuple et d’eux-mêmes, en somme dans la tradition franco-française de l’autosatisfaction improductive, dont le dernier acte est les Nuits Debouts qui n’engageaient non plus à rien.

Qu’on le veuille ou non, l’Acte-ultime sera politique et syndical ou ne sera pas. Un simple renversement de kiosque n’appellera en face qu’un nouveau bunker.

Mon logisticien-livreur de paquets, politisé et syndiqué à Gauche, m’a dit ceci >>> "les GJ ne savent pas que nous aussi on est le peuple et que nous sommes tellement plus nombreux qu’eux".

Le second genre littéraire qui imprègne la France depuis plus longtemps que celui sur les GJ est de raconter en boucle que la démocratie est au bout du rouleau. Ce n'est pas vrai, il y a toujours eu des alternatives démocratiques et parlementaires de Gauche et vertes, mais il semblait plus à la mode de taper sur la démocratie au lieu de reconnaitre sa propre paresse dialectique de citoyen. Ce nouveau genre littéraire, initié lui par en-haut, date de "la Fin de l'Histoire" de Fukuyama, de ladite "ère post-démocratique" qui ont déployé le tapis rouge pour le turbo-capitalisme financier, tapis rouge qui a été tout autant adopté par le peuple qui préfère se dédouaner de sa responsabilité d'avoir laissé faire dans ces deux dernières décades qui lui sont perdues. Le peuple a failli par son confort pour le "désintérêt pour la politique". Le peuple n'est pas victime, il est sa propre victime. Le mouvement des GJ est un genre de suicide collectif de la France. Qu’on le veuille ou non, l’Acte-ultime sera politique et syndical ou ne sera pas. Pour moi, c'est la première option. Dès que le peuple fera son autocritique, le pays sera gagné par le changement politique naturel, démocratique, efficace, fulgurant, radical et sans violence.
La maturité citoyenne est à ce prix. Après le Devoir de Mémoire, le peuple a le Devoir de l'Histoire.

Commentaires

1. Le 21. mars 2019, par Thomas, le Cimbre

Montrer du doigt le confusionnisme des sociaux-démocrates néo-libéraux
est aussi devenu le 3ème nouveau genre littéraire qui est venu avec l'arrivée des GJ
habiter le 2ème nouveau genre littéraire de la romanticisation du peuple,
qui habille un autre genre littéraire de la fin de l'histoire de l'ère post-démocratique né il y a 20 ans,
et qui tous trois passent à côté de la question essentielle:
la paresse dialectique du peuple est et reste  le manifeste de sa co-responsabilité
dans l'étau climatique et le dumping humain dans lesquels il s'est laissé plaquer sans la moindre des résistances (voir ci-dessus)

Que les soldats des brigades militaires du dispositif Sentinelle vont maintenant encadrer la marche-XIX
n'est qu'une suite logique de cette situation de laisser-faire
que le peuple aménage en soi et autour de soi depuis deux dernières décades perdues.
Sa co-responsabilité est maximale encore plus ces 18 dernières semaines.

Tant que l'ensemble des habitants de notre pays, moins le 1%,
ne sera pas arrivé au stade de l'autocritique,
il organisera ce genre de poches d'épanchement, de nos jours dans les rues et sur les ronds-points,
qui ne sont que du suicide collectif ritualisé en excipients dérivatifs.

Dès que les 99% feront leur autocritique, tout changera très vite et sans la moindre des violences.
Dès que le peuple fera son autocritique, le pays sera gagné
par le changement politique naturel, démocratique, efficace, fulgurant, radical et sans violence.

La maturité citoyenne est à ce prix. Après le Devoir de Mémoire, le peuple a le Devoir de l'Histoire.
Aura-t-il la volonté de grandir?

Le premier exercice du nouveau genre aura lieu le 26 mai.
Si cette chance n'est pas saisie, la France continuera à se tromper d'existence comme depuis 45
en poursuivant en même temps son suicide passif de ses deux décades perdues
et son suicide actif sans ligne politique comme depuis 4 mois.

2. Le 23. mars 2019, par Thomas, le Cimbre,

Ils en ont mis du temps ces 350 universitaires qui ont dénoncé hier la violation des Droits Fondamentaux en France !!!

Cela fait 6 mois - en réalité depuis bien plus longtemps dans le cadre plus général des accords de libre-échange de nouvelle génération (TAFTA/CETA/JEFTA...) -
que j’écris que les Garanties des Droits Humains Fondamentaux et Sociaux et de l’État de Droit sont violées,
et je n’avais pas besoin de l’avis du Parlement Européen, du Conseil de l’Europe, de la Commission de bxl, de l’ONU,
ni de personne pour formuler mon indignation.

J’avais écrit ma confiance dans ces instances internationales puisque selon mon avis clairement formulé
je savais la France devenue incapable, comme la Hongrie de Viktor Orbán et la Pologne du PIS, de revenir sur le chemin du Droit.

Pendant 3 mois strictement personne sur ce mur n’avait abondé ds mon sens, et on m’a envoyé bouler pdt 3 mois.

Il y a tellement de gens qui ne font pas leur autocritique et qui ont peur de s’afficher en la faisant et qui profitent d’un nouveau genre littéraire pour oser le faire
et qui comme ces milliers de FFI de l’après 8 mai vous jureront « qu’ils l’avaient toujours dit ». Des salopards.

La France doit faire son Devoir de Mémoire, puis son Devoir de l’Histoire. Et pour ceci il n’y a besoin que de la Démocratie.
C’est à ce seul prix que l’on verra si les français ont grandi et si la France paradoxale ne va plus se tromper d’existence et perdre inutilement oeil, mains, vies et existences.

Tant que la France des 99% ne s’avouera pas qu’elle est co-responsable, qu’elle est complice de l’implosion climatique et du dumping humain il ne se passera rien.
Le 26 mai sera le 1er jour de ce nouvel exercice de la démocratie. Un oui massif à la Renégociation des Traités sera le déclencheur incontournable pour lancer la 6ème République
au lieu de surfer d’un suicide collectif à un autre ou d’une paranoïa nationaliste à la mode du Brexit. Nous voulons nous donner les moyens de construire par voie démocratique.

Que de se raconter en boucle que l’on s’en fout de savoir si les GJ sont à Gauche ou pas,
n’est qu’une autre manière de festonner son existence dans du bavardage de petit bassin et ce jaune n’est pas celui du soleil.

3. Le 24. mars 2019, par Thomas, le Cimbre,

Une révolution sans autocritique sur les deux décades perdues,
sur le resserrement climatique et le dumping humain que le peuple a laissé faire,
et a même propulsés en toute connaissance de cause avec ses 57% d’abstentions au P&L2017,
avec les Loi Macron Travail 1 et Loi Macron Travail 2 (renommée El Khomri) et les Ordonnances Travail Macron pdt
contre lesquelles il n'y a pas eu de GJ alors que la déconfiguration sociale était gigantesque ?

Il faut faire le Devoir de Mémoire et ensuite le Devoir de l'Histoire.

Pas de révolution, mais l'autocritique des 99%,
il est temps que le français grandisse et sorte de son infantilité du "papa c'est pas moi, c'est lui".

Tous les outils démocratiques ont existé pour que les Travailleurs (les 99%) reprennent le pays en main démocratiquement et pour le changements radical.

Chanter la Révolution c'est mépriser le peuple et ne pas croire en sa capacité d'élévation par la force de son esprit,
de son intelligence, de sa capacité d'analyse, de sa capacité de projection dans l'avenir, et de sa capacité de cohésion.
De ce côté-ci j'ai l'impression que c'est l'Algérie qui donne une leçon à la France.

4. Le 31. mars 2019, par Thomas, le Cimbre,

Pour ma part, je suis pour tous ici un empêcheur de tourner en rond,
mais je suis clair dans mes bottes.

En réalité je ne me suis jamais vécu autrement que vivant avec des sabots,
même si je ne connais plus depuis ma vie d’étudiant-ouvrier
ce que c’est que d’avoir faim, je ne l’ai jamais ni refoulé ni renié.

Mais le « peuple » doit être considéré en entier,
avec son autonomie et avec ses responsabilités collectives.
Il doit se redonner l’engagement politique comme sens,
il en a la capacité de jugement. Donc je ne romanticise rien, et surtout pas le peuple.

On se donne rdvz le lendemain de la Marche XXVIII le 26 mai, pour faire le bilan des GJ.

5. Le 17. avril 2019, par Thomas, le Cimbre,

La violence du Concordat à la française,
une hypocrisie instituée dans cette France
qui se trompe d’existence et qui adore se bavarder d’elle-même
pour pérenniser l’idée qu’elle se fait de sa grandeur
au lieu de rapporter son socle épistémique au niveau des Petites Gens.
La perte de ce Monument est tout autant à gerber que cette foi subite qui ne s’adresse pas à la Grandeur de l’Homme mais à sa pierre de taille.

6. Le 22. avril 2019, par Thomas, le Cimbre,

 

J'ai surtout l'impression que les habitants de notre pays et les électeurs inscrits

regardent ces 20, 23, 28 Marches
comme un entertainment à la Games of Thrones,
sans même vouloir entendre que ce nouveau langage de notre république
est une mise en immersion à chaque jour de plus en plus réussie dans le fascisme.


Chaque samedi un peu plus dans cette france simili-concordataire qui prie les cathédrales à la barbe du Pauvre et du Travailleur.


Le pouvoir placera ses snipers costumés

aussi longtemps que les gens de ce pays n'iront pas tous ensemble dans la rue,
déjà qu'ils bouderont le 26 mai les urnes encore plus violemment qu"aux P&L 2017.

Il suffira qu'ils descendent tous en même temps,
et floutsch le pouvoir abdiquera sans la moindre des violences.


Comme ce n'est pas le cas,
c'est que les habitants du pays
s'en accommodent avec leur tropisme vers leur compromission universelle

et leur "paresse dialectique" comme le dit Armand Gauz.

 

7. Le 25. avril 2019, par Thomas, le Cimbre,

Oui Patrick,

notre métier de syndicaliste ce n'est pas de faire la révolution ou d'organiser le blocage de l'économie.

Si les syndicats en Allemagne sont aussi puissants c'est aussi et justement parce qu'il font leur métier et rien d'autre.
Même si en D, la Tarif-Autonomie, la Tarif-Verhandlung institutionnalise la Lutte des Classes.

Il faudra donc fusionner tous les syndicats pour n'avoir en face de nous que l'interlocuteur qui nous donne des sous,
et pour stopper cette guerre-civile franco-française du multisyndicalisme auto-déprédateur
qui met en œuvre le débat syndical avant-même qu'il n'arrive devant le patron.

Mais, être au service des Travailleurs demande une élévation
qui est interdite par cette guerre-civile intra-entreprise auto-nourrie par les petits travailleurs eux-mêmes.

Il y aurait bien sûr une autre possibilité d'élévation depuis la base,
c'est la Convergence syndicale imposée par les Travailleurs eux-mêmes.
Donc un dégagisme mené par les Travailleurs, un RIC intra-syndical mais avec un programme
pour mettre en place un syndicat unique qui comprend enfin son rôle et qui l'assume pour le service des Travailleurs.
Un Travailleur est un Travailleur. Point. Un Travailleur n'est pas un électeur altéré ou un révolutionnaire embryonné.
On ne va pas faire samedi le tournage du Cuirassé Hansiemkin sur le marches du PE.

Mais ce mélange des genres franco-français
qui attribue à chacun des clochettes avec un timbre particulier,
ce mélange syndicat/politique nous laissera à jamais
enterré et atterré au plus grand plaisir des donneurs d'ordre et des payeurs, le patron ou le ministre de tutelle.

C'est donc pourquoi, je suis tjs contre une mise sous curatelle des syndicats par les GJ.
Nous les syndicats, devons faire notre métier.

En Allemagne devant le patron de chaque branche, ou devant la chancelière, il n'y a qu'un seul syndicat
qui va de la madone des cabinets (du madon des cabinets) jusqu'au plus haut cadre dirigeant,
qui s'appelle "der leitende Angestellte - l'employé dirigeant". La sémantique est limpide comme la Lutte des Classes à l'a
Et bien sûr ils obtiennent alors +8% comme en janvier dernier ds la fonction publique par exemple >>>
http://www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2019/03/03/VICTOIRE-de-la-LUTTE-des-CLASSES-en-Allemagne-vs.-Gilets-Jaunes-en-France

Oui, nous n'aimons pas ce freluquet élu à 18%, mais que chacun reste dans son rôle
et que nous ne faisions pas ce mix miel-moutarde qui n'est qu'un cloud inefficace, contreproductif et inutile à la GJ.

Bien à toi

 

8. Le 27. avril 2019, par Thomas, le Cimbre,

La France travaille bien et suffisamment longtemps dans la semaine et dans la vie. Macron ment >>>
  https://www.dna.fr/actualite/2019/04/26/travaille-t-on-moins-en-france-qu-ailleurs-comme-le-dit-emmanuel-macron

9. Le 27. avril 2019, par Thomas, le Cimbre,

Dans le petit-bassin parisien, ou plus exactement derrière les Vosges,
il y en a tellement, pour ne pas dire tous,
qui montrent l'Allemagne du doigt,
 sans se rendre compte qu'eux-mêmes
perpétuent le conte de la Grandeur d'une France,
de cette France qui se trompe d'existence.
---------------------
Le mot auto-critique n'est pas français.
------------------------------------
Heureusement qu'il y a la Cour Européenne des Droits de l'Homme,
le Conseil de l'Europe, le Parlement Européen, l'ONU
pour rappeler à la France la bassesse dans laquelle elle se vautre.

10. Le 4. mai 2019, par Thomas, le Cimbre,

Oui, la France se trompe d'existence.
Je suis le seul à le dire dans le PAF et sur ce mur (de Le Média)
Aucune auto-critique à y lire et à y entendre.

----------------------------------------------------

La France se trompe d'existence,
et se faire mettre sous curatelle
les revendications syndicales et les revendications politiques
par les Gilets Jaunes et par les Gilets Noirs
ne rend pas service aux Petites Gens.

----------------------------------

Nous verrons le 26 mai à quoi ça a servi de carmagnoler sur le tarmac pdt 28 semaines
au lieu de reprendre la politique et le syndicalisme en main
exactement là où ils ont abandonné les Petites Gens.

11. Le 4. mai 2019, par Thomas, le Cimbre,

Quoiqu’il arrive, je n’ai qu’une conscience des tors partagés.

————————–

Les Gilets Noirs font diversion
car toutes ces nouvelles capsules médiatiques et de petite gauche ne font pas conversion
et sont tout autant nuisibles et déprédatrices qu’eux.
Elles ne s’inquiètent pas des Petites Gens mais veulent se mettre en vue et au su à leur place.
Le mépris vers le bas les unit.

Les Gilets Noirs font diversion parce que la conscience publique s’en accommode
pour continuer à vaquer à sa quotidienneté en évitant au maximum d’épouser la dialectique.
Le mépris vers le bas de ses chaussettes l’unit.

De même, tous ceux qui depuis 25 semaines se polissent l’échine
en confondant les XXV marches avec les marches d’Odessa
ne sont pas non plus à l’écoute des Petites Gens et ne s’imprègnent pas de dialectique.
Ils pensent que l’heure est venue, mais personne ne sait de quoi
puisque les Gilets Jaunes n’ont pas de programme politique ni de dialectique.
Le mépris vers le bas les unit.

————————

Le moment où tout le monde sera dans la rue,
il n’y aura plus besoin de ces véhicules momentanés plus puants les uns que les autres,
et sans violence et en un tourne-main on basculera dans le 3ème millénaire, celui des peuples.

Le Devoir de Mémoire doit forcément engager le Devoir de l’Histoire.

Le bavardage franco-français de la France qui se trompe d’existence en est à des années-lumière
et le réveil au soir du 26 mai sera la confirmation du renouvellement des vœux de la bedaine.

12. Le 6. mai 2019, par Thomas, le Cimbre,

L'APLP Psychanalyse a écrit un papier le 3 mai 2019.

Je lui réponds ceci >>>

Dans ce papier franco-français, malgré des mots allemands parfois écrits de travers,
et qui manque ttlmt de modestie, il n’y a pas d’auto-critique.

Ces gens là oublient la propension franco-française à la compromission universelle
qui caractérise encore plus la France, depuis 40, depuis Sétif et Guelma,
et qui ne fait pas de tous ses habitants des victimes mais des acteurs.

Il est temps de cesser de transposer ce mythe de la france meurtrie – la france bafouée
qui n’est que l’avatar d’un ciment national que la france se raconte et raconte
en ne voulant pas voir qu’elle se trompe d’existence qu’elle inflige à son parage et à son entourage.

Ce papier fait partie de ce nouveau genre littéraire qui prédate les GJ
et qui tente d’alterner la cause des méfaits comme toujours en direction de l’en dehors
et qui tente de se légitimer de par le simple fait qu’il se soit inspiré à se raconter.

http://www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2018/10/28/Catastrophe-humanitaire-au-Y%C3%A9men%2C-50-de-la-production-industrielle-fran%C3%A7aise-consacr%C3%A9s-%C3%A0-l-armement-et-%C3%A0-la-guerre-en-2018

et

http://www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2019/03/17/L%E2%80%99Autriche-veut-en-finir-avec-le-balcon-de-Hitler-/-Et-la-France-des-GJ-veut-quoi

13. Le 10. mai 2019, par Thomas, le Cimbre,

Au sujet du mariage de Carlos Goshn à Versailles qui a coûté 600.000 € je réponds ceci >>>

Que ce soit dans les salons ou dans la République, la France se trompe d’existence.

La paresse dialectique de nos millions d’habitants de notre pays
me fâche tellement plus que ce péteux avec sa mouche et sa poignée de crétins.

Avec la simple démocratie on peut arranger ça dès le 26 mai.
Si ce n’est pas le cas, tout ce monde n’est que le reflet des uns et des autres.

14. Le 11. mai 2019, par Thomas, le Cimbre,

La France se trompe d’existence depuis des décennies
et ses habitants qui se la racontent ainsi en sont TOUS co-responsables,
des salons de Versailles aux salons de la République en passant par les rond-points.

Mais le comble de l’abjection revient à ces appareils de gogoche
qui s’agitent pour leur étiquette dans leur jardin du souvenir,
et à ces illuminés qui voient depuis 26 semaines poindre la révolution,
au lieu de se mettre au service des Petites Gens.

Le 26 mai viendra l’heure de l’auto-critique pour tous ceux
qui n’ont pas contribué à mettre les Petites Gens en avant,
mais qui n’ont que nourri leur nouveau genre littéraire.

Nous verrons le 26 mai, que les GJ ne sont pas à Gauche,
et qu’ils ont amplifié dans le pays le camp de la concentration à droite.

15. Le 12. mai 2019, par Thomas, le Cimbre,

Oui, c'est pourquoi j'ai demandé au FO départemental
de ne pas mettre notre syndicat sous curatelle des GJ,
car certains veulent organiser des kermesses avec eux sur les rond-points,
en les croyant plus efficaces que l'action syndicale du terrain.

----------------------

Face à la paresse dialectique il faut reprendre en main les affaires
là où leur efficacité est ciblée et maximum,
 au nom des Petites Gens et pour les Petites Gens.

------------------------------

Cette ubérisation de l'opposition et de la contestation est à gerber,
on a l'impression qu'avec une gibecière et un vélo
on va maintenant changer le socle épistémique.

Au lieu de s'enraciner à se tromper d'existence et s'en bavarder de celle-ci,
il est en réalité plus facile et même tellement moins fatiguant de s'y mettre. Tous.

Mais cette abjecte atomisation des gogauches pour le 26 mai
est la plus grande preuve du mépris face aux Petites Gens,
la preuve qu'elles s'en foutent des Petites Gens.

Pour ma part, je suis - comme l'indique depuis le 06 VI 06 le nom de mon site web -
dans l'esprit de Le Peuple Maintenant, mais bien sûr politiquement,
avec un engagement et un travail et un accompagnement de notre conscience politique.
Ce n'est que par la démocratie que nous engagerons une nouvelle forme d’État
qui intègre les solidarité locales, régionales et globales  www.renovezmaintenant67.eu.

16. Le 18. mai 2019, par Thomas, le Cimbre,

D’après le dernier sondage,
la france n’est de très loin pas à gauche,
et les GJ n’étant pas à gauche n’ont strictement pas renforcé la sensibilité de Gauche
et contribuent à décupler les voix à droite avec cette comédie franco-française des 28 marches.

Cela fait 27 semaines que je vous le dis.
Mais pschutt, il ne faut pas le dire car on « méprise le peuple »
et on passe pour « donneur de leçon » si on dit ça.

Après le 26 mai viendra et la gueule de bois
et le temps de l’autocritique pour ces nano-révolutionnaires de tout bord
et pour tous ces autres salopards qui atomisent la Gauche
et qui méprisent les Petites Gens.

N'abandonnez plus notre démocratie, notre État de Droit, notre Code du Travail ! Allez voter ! (pour la VIème République)
Le Parlement Européen de Strasbourg a été abandonné à des médiocres le 7 juin aux Élections Européennes 2009.
Le Parlement Européen de Strasbourg a été abandonné aux médiocres le 26 mai aux Élections Européennes 2019.
Le Parlement Européen de Strasbourg sera abandonné à l'extrême-droite le 9 juin aux Élections Européennes 2024.

copie non commerciale partielle à l'identique autorisée avec citation de source.
Un site est un acte public. Ce n'est pas un blog, je n'alimente pas de forum.
Je consulte une trentaine de quotidiens online en 4 langues (français, allemand, anglais, suédois).
A propos de l'auteur et roman non-figuratif prémonitoire.

Conforme à la Charte

( En ligne depuis le 06 VI 06 / Pas de "donate", je ne tire aucun bénéfice pécuniaire, matériel ou social de mon site, c'est un acte isolé )

La fonction "commentaire" s'affiche du côté public,
mais ne fait pas toujours aboutir les commentaires sur le back-office, modération ou pas (problème informatique).

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet