banner


        VIème République. 1ère République d'Europe. Convergence des Solidarités sociales, locales, régionales et globales. Attac
                Non à l'ethnocide biotechnologique, aux nécrotechnologies, au Pillage global des terres cultivables en Afrique
                       S'informer sur le site RzM67 mis en ligne il y a 16 ans le 06 VI 06  
                              PG LFIParlement de l'Union PopulaireNupes-2022
                                     Finance Watch | aux urnes, on est là !

Rénovez Maintenant 67 - Journal d'un Cimbre

De 54 à 71% des électeurs inscrits ont snobé 15 fois les urnes aux P&L 2017, le 26 mai 2019, en 2020, en 2021, aux P&L 2022
Where the catallactic world ends... there starts our life    |    S'informer sur Traité de Lisbonne - Libre circulation des capitaux
Le 5 janvier 2020 - personne ne parlait de pandémie - j'annonçais les soaring twenties, les années-20 où tout explose
<     Combattre le Dumping Humain     >   -   I want my Europe back !   -   <    OWS - Occupy the WordS    >
2011, Michel Barnier: "les États ont racheté aux banques 4500 milliards de dettes" (spéculatives irrécouvrables)
2021, la BCE a racheté depuis 2008 aux banques plus de 17.000 milliards avec plus de 20 plans de QE
Depuis des années en ligne 1 page 1 de Google pour "extrême resserrement à droite"
_____________________________________________________________________________

Artistes réfractaires

Fil des billets - Fil des commentaires

1. mai 2022

faire péter le "plafond de de verre" pour amuser l'audience ou se ressaisir dans sa dignité de Travailleur et d'habitant de notre pays ?

-    Ce post contient 35 liens documentaires internes ou externes sûrs, officiels et publics   -   Post optimisé pour écran PC 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox.

màj du 28 VI 2022: La XVIème Législature de la Vème République du Parlement a été ouverte le 28 VI 2022 comme il se doit par le doyen des députés. Celui-ci, un député extrême-droite RN, n'a pas hésité à exprimer dans son allocution sa nostalgie pour l'Algérie française et ensuite pour... l'OAS. La France glisse avec délice dans son passé colonialiste de ses crimes contre l'Humanité et dans son déni de sa Guerre en Algérie et de sa tentative de coup d’État des 4 généraux de 1961, etc. Dans notre pays, le fascisme just-in-time à la française a été élevé au rang des notabilités en ce mois de juin 2022, ce qui n'est pas étonnant, la France n'ayant jamais fait son devoir de mémoire, ses Devoirs de Mémoire. Au Parlement, des présidents, vice-présidents, questeurs RN sont élus avec des voix des partis de Macron et de droite qui méprisent maintenant en plus le Cordon Sanitaire du Front Républicain du Barrage contre les fascistes, racistes et xénophobes. En France, la Fenêtre d'Overton s'ouvre de plus en plus, avec la condescendance de Macron et de ses portes-monnaie. Si vous cherchez sur Google "extrême resserrement à droite" mon site est depuis des années en ligne 1 page 1 sur 1.040.000 résultats.

----------------------------

Aujourd'hui c'est le 1er mai, les syndicats, qui se sont de nouveau tapés dessus pendant 5 ans sous le régime commercial Macron,
vont faire ensemble le guignol dans la rue pour leur rappel utilitaire de 24 heures et se dissiper sitôt après pour arroser séparément les pivoines à l’Élysée.

Un de mes anciens étudiants en Master Grande École de l'EM-S - École de Management-Strasbourg (la seule école publique de management de France), qui avait malgré son excellent classement aux examens et après plus de 15 ans de tentatives raté son intégration dans les affaires, et qui avait ouvert une agence de photographe à Bruxelles, m'avait dédié son site web sur sa page d'accueil, en écrivant "qu'il doit sa bifurcation professionnelle à son ami qui est l'auteur d'un site économique...". Je lui avais répondu qu'il se fourvoie une fois de plus dans son appréciation, mon site n'est pas un site économique, je ne m'intéresse qu'aux questions de l'intercommunicabilité existante ou refusée entre les humains dans le monde économique. Il avait changé sa dédicace et visiblement ajusté sa mise au point sur mon accent. Il continue à se bavarder et dans le milieu des Communautés Européennes il appuie sur le déclencheur quand un capteur politique de la Commission Européenne ou de la haute administration bruxelloise mouline sur ses talons. En dépit de son intelligence et de son objectif de montrer, il n'est pas capable de faire péter le verre de son zoom. Sur LinkedIn il met un like à chaque hoquet de Macron. Tout en ayant raté son infusion dans le monde de la finance et des affaires, il expose en boucle son vol-au-vent, sa charcuterie pâtissière composée d'une garniture liée d'une sauce et d'une croûte cylindrique faite de pâte feuilletée, protégée des contestations insolentes. Sa croustade de pâte feuilletée inclue sa garniture derrière son rempart et ne peut que se concevoir comme telle dans son cadrage. Dans le perçu commun, vol-au-vent reste à jamais stabilisé comme cette chose campée, debout dans l'assiette, imperturbable, incorruptible et il ne vire jamais dans l'image de sa bouillie beige en bouche et dans son résultat 24 heures plus tard, comme le cadenas Macron-Le Pen aux P&L 2017 et aux Distancielles 2022. Un vol-au-vent reste un vol-au-vent quoique l'on mastique comme il faut. Carafer du champagne n'améliore pas non plus la goutte et le goulot.

En ce 1er mai 2022 je souligne par ce portait une fois de plus la codicologie du régime commercial de Macron, du Marché Commun de l'EU et de sa nouvelle rampe de lancement, les "accords de libre-échange de nouvelle génération", comme les désigne leur libellé officiel. Je vous renvoie à mon analyse précédente >>> "Déliquescence des corps intermédiaires", barbotage universel, "conventions citoyennes permanentes", accords de libre-échange de "nouvelle génération" où j'avais pour une fois écrit un essai littéraire à la place de mes 689 exposés documentaires appuyés largement sur des sources officielles, publiques et sûres comme par exemple la CNCDH - Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme. Sûres au sens que "fake conspiration" ne peuvent les atteindre pour me boucler. Dans un régime totalitaire ou dans le régime commercial, la réalité n'est pas agréable si elle n'est pas conforme au dogme, si bien que l'intercommunicabilité est condensée - selon le cahier de charge des médias et le mimétisme qu'ils induisent et imposent sous couvert d'anonymat - en un bruit rose qui couvre sens, paroles et vues. L'essentiel est de montrer des gens qui s'agitent et s'alignent au lieu de les faire entendre et raisonner. Gestuelle, flash et arrêts-sur-image sont devenus les sièges du mordant et de l'incisif. Vous savez que depuis 5 ans, il est obligatoire de montrer langue blanche avant d'ouvrir la bouche, et qu'il faut la tirer régulièrement pour tenter de conserver une attention non meurtrie de votre auditeur. L'altérité est déclassée au degré zéro de l'attention, le combat dans la communication ne se charpente plus sur la structure de l'exposé, mais sur les meurtrières que l'auditeur travaille à découper en vous pour exister par dessus ce trac. Adresser la parole, en appeler à l'attention, sont aujourd'hui modélisés comme des clôtures glauques à fracturer, mais pas comme une couche d'air à visiter et à faire vibrer. Suis-je bien clair ou seulement malentendant? A voir les non-débats installés pour les Distancielles 2022 avec son cadenas Macron-Le Pen fermé à double-tour, à entendre les non-débats installés pour les Législatives qui les emberlificotent, il saute aux yeux que l'argument étayé ennuie, que couper la parole prépondère sans pondération. Il faut casser, quoi qu'il en coûte, celui qui expose autre chose que la raison séminale nationale lui demande d'exposer. Le temps d'exposition médiatique n'attend de lui que surexposition et floutage de gueule. La gageure coiffe le ton.

Lire la suite...

26. avril 2022

"Déliquescence des corps intermédiaires", barbotage universel, "conventions citoyennes permanentes", accords de libre-échange de "nouvelle génération"

-    Ce post contient 20 liens documentaires internes ou externes   -   Post optimisé pour écran PC 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox.

Pour changer, ceci n’est qu’un essai littéraire, sinon cliquez sur les liens.

Pour le régime commercial, fort de son ubiquité qui ubérise jusqu'aux âmes, l'esprit étant déjà obnubilé, rien n'existe en dehors de ce qui est perçu par ce régime et par ce qu'il s'attache à faire percevoir. Dans sa boue onctueuse il reste un secteur linguistique en tension, "les corps intermédiaires".

Mais plus personne ne voit en ces corps une pression de détermination, de résistance, de proposition, du droit à disposer de nous-mêmes, du droit à l'autodétermination. Dans ces corps n'y est juste encore perçu qu'un agréable outil de suffocation lente et contrôlée. Le perçu de Magritte est le pipeline qui y conduit à merveille, avec notre sourire simple et inaliénable au coin des lèvres, alors que nous ne percevons pas en nous-mêmes que nous sommes déjà du révolu et du disparu. L'Homme n'est plus.

Macron, est le petit génie du régime commercial, en organisant des "conventions citoyennes" permanentes, pour faire s'épuiser en faisant bavarder, et pour prendre en compte une ou deux propositions d'un long catalogue d'idées émises avec des soufflets. Le secteur linguistique en tension "les corps intermédiaires" est justement pour l'illibéralissime Macron de les remplacer par sa nébuleuse de conventions et pour faire joliment glisser les corps intermédiaires dans leur déliquescence en dehors du débat sociétal, en dehors du débat parlementaire, en dehors du débat législatif avec un 1er abonnement quinquennal aux 49-3 et Ordonnances qui passent la Loi et outrepassent Parlement et Sénat. La modélisation de notre société par le régime commercial - à opposer au régime dictatorial - choie en primeur ces deux plus élevés de nos Corps Intermédiaires installés par la Constitution que le président Macron transporte de la déliquescence à l'extinction. A peine 18 heures après le 2ème tour des Distancielles 2022, son ministre des finances encore en poste, Bruno Le Maire, a annoncé pour telle et telle réforme "ne pas pouvoir exclure un éventuel recours au 49-3", alors que ce ne sera que dans deux mois après les Législatives 2022, qu'un nouveau Parlement sera élu et composé et que de sa majorité sera généré une personne, le 1er ministre, qui conduira la politique du gouvernement pour le pays.

Lire la suite...

15. février 2021

Von Oskar Schlemmer zu Bertil Vallien

 

Von Angesicht zu Angesicht.
Von Oskar Schlemmer zu Bertil Vallien.
In der Verpackung befindet sich der Geist der Sache.

 

Renoncer sans façons et sans remords à l'exercice de soi
par un doux glissement vers l'absence au milieu du présent.

 

Passage immodéré du dumping humain à l'absence d'humain,
en dehors de la question même d'humanité,
cet impensé élevé au niveau collectif.

 

Alors? Misanthrope, dysanthrope, humaniste
ou simplement fasciste pour préparer 2022 ?

 

La poule glousse et la huppe pupute.
L'électeur inscrit n'est pas un rébus.

 

 

.

27. janvier 2021

Mon ADN scandinave et finlandais... élucide donc l'acuité de mon tropisme pour la Suède, la Norvège, la Finlande... et contre la violence

 

<<< 15 août 2016. Ma deuxième conquête du Cap Nord
        à partir de Lübeck, puis en direct depuis Trelleborg.
                      2865 km en 26 jours de route.
                        La 1ère fois c'était en 2014.


Ecoutez "War" de Bob Marley, le plaidoyer contre le fascisme et l’immobilisme.

“Until the philosophy which holds one race superior and another inferior is finally and permanently discredited and abandoned, everywhere is war and until there are no longer first-class and second-class citizens of any nation, until the color of a man’s skin is of no more significance than the color of his eyes. And until the basic human rights are equally guaranteed to all without regard to race, there is war. And until that day, the dream of lasting peace, world citizenship, rule of international morality, will remain but a fleeting illusion to be pursued, but never attained… now everywhere is war.”

 

Lire la suite...

8. octobre 2017

"The Square", Palme d'Or 2017 Cannes, du suédois Ruben Östlund

Voilà mon analyse du film de Ruben Östlund que je mets aussi sur mon Travelblog, qui semble tout doucement devenir un Øresundsbron, qui chez moi démarre à Strasbourg.

J'ai été avec mes amis suédois de la Représentation Permanente de la Suède auprès des Communautés Européennes à Strasbourg et de la Cour Européenne de Justice invité à l'avant-première du film suédois The Square qui a obtenu la Palme d'Or 2017 du Festival de Cannes et qui a été suivie d'un débat avec Ruben Östlund, son auteur suédois de Göteborg. Ce film sort en salle le 18 Octobre 2017.

Premièrement j'ai été frappé par le fait qu'avant ce film ont été projetés quatre bandes-annonces de films qui seront aussi bientôt représentés en salle. J'ai été frappé par le fait que ces 4 futurs films traitent tous du rejet de l'autre, à partir du moment où il est noir (Knock) ou qu'il a des parents, encore habitants du Maghreb, ou issus du Maghreb. Apparemment, à la vue des bandes-annonces, heureusement pour ces personnages centraux, et pour le spectateur, ces films se terminent bien ou "correctement" avec leur intégration réussie dans notre société. Tout le monde pourra être content.

Il n'est pas innocent que j'écrive d'abord sur ces 4 bandes-annonces, car le film du suédois Ruben Östlund traite aussi de la déshumanisation de la société, de la perte de la tolérance simplement humaine, de jour en jour, de toi à soi, de lui à nous, et non pas d'une tolérance issue d'un programme politique ou de préceptes venus d'en haut. De nos jours, où le politique semble être chassé, désuet ou oublié, ou prétentieux, nous avons une autre réponse, qui, je l'espère, sera durable.

Pour nos amis du marketing, designers ou impliqués dans l'art, le film est mené par Christian, conservateur de musée, qui doit aussi expliquer aux journalistes l'exposition sur les installations d'un artiste, qui finiront par être simplement balayées et aspirées par l'aspirateur d'un homme de ménage méticuleux, et qui sait, pour sa part, où le monde doit aller.

Mais avant cette perte, Christian - tout en luttant pour la reconstruction de sa personnalité qui semble avoir été perdue avec le vol de quelques uns de ses accessoires de son quotidien qui le désignent et le marquent - laisse passer une action promotionnelle par le canal YouTube sur cette exposition par des managers en communication, jeunes promus des Grandes Écoles de Management, qui savent où il faut faire aller le monde.

Dans ces épisodes, on a juste l'impression que l'on va au Aldi, que l'on y voit s'agiter des gens, que l'on rentre de nouveau chez soi, pour retourner au Aldi, et au final on se sent seul, entourés de ses chers, de ses enfants, de ses passe-temps. Mais on n'est pas seul comme dans un film d'Ingmar Bergman ou dans un poème de Gustaf Fröding ou de Nils Ferlin, où la solitude prend notre moelle dans un silence qui ne trouve pas d'expression ou de sortie avant très très longtemps. On se sent seul avec Ruben Östlund, mais on ne sait pas d'où cette solitude vient, par où elle passe, comment elle se préfigure ou se configure en nous, comment elle pourra ou pourrait nous habiter, et nous refaire bouger parmi les gens.

En sortant du cinéma on a même l'impression que l'on n'a rien vécu, alors que les signes et les mots étaient parfaitement tangibles et abordables, on ne sait même pas si l'on va utiliser ce que l'on a appris avec Ruben Östlund. A-t-on appris quelque chose?

Ruben Östlund, a lui-même un présentiel simple, élégant, intéressant, souple, n'est pas idéologue ou ecclésiastique, ne veut pas faire la leçon. Il apporte, comme il nous l'a dit, des vécus de son enfance qu'il met en place sur une simple ligne de destinée. Ruben Östlund, comme il nous l'a dit, est très conscient du "contrat" qu'il a avec son spectateur, et il en joue, simplement, sans tricher. Ruben Östlund est clair, et cette clarté est si haute, que nous croyons être des gens simples et normaux, des gens "corrects", mais je pense vraiment que nous nous apercevrons une fois, plus profondément, que notre correction n'existe pas, même si par intelligence nous le savons très bien, et que l'on s'en balance.

Je crois aussi qu'au travers de l'image et de la scène, Ruben Östlund nous apporte le mot, pour nous montrer que nous avons à le comprendre afin que, sans un détour par une révolution ou une crise économique ou migratoire, nous sachions l'utiliser pour nous parler et surtout pour réorganiser notre vie ensemble.

Rüben Östlund montre du mot. L'utilisation de divers registres est aussi notre passage quotidien du Aldi, au lit, au bureau, devant le patron, ou quand on a décidé de s'élever en allant au concert ou en ne donnant pas une pièce au mendiant.

Comme d'habitude, j'ai créé un nano-site >>> http://www.hotchkiss.eu/OEstlund/index.html

ps: Pour ma part, comme j'apprends le suédois depuis 4 ans, j'ai été déçu, mais juste par l'accent de l'acteur qui représente Christian. Il est danois, et au Danemark, le scandinave est parlé comme si l'on avait du marshmallow en bouche. La noblesse, le mystère, le guttural du scandinave, ou norvégien ou suédois, m'ont manqué.

21. octobre 2007

Dare to be



Thank you to all my readers since 06 VI 06


 

30. août 2007

Le Bip, Marcel Marceau - Strasbourg en deuil


Lire la suite...

5. mai 2007

Grégory Lemarchal, la vie est plus longue avec toi - Vaincre la mucoviscidose



Vaincre la mucoviscidose

31. août 2006

Le Cri et Madonna ont été retrouvés

Edward Munch

Lire la suite...

15. juin 2006

.

13. juin 2006

Ligeti est mort

Visitez une biographie de György Ligeti et écoutez le.


Voir un autre artiste réfractaire aux régimes totalitaires, Wolfgang Mattheuer