Hyper-Récession 2011-2012 - Le Baltic Dry Index est à 1043 le 4 février 2011

Via_Karelia_004.jpg

Le Baltic Dry Index chute depuis 6 mois et maintient depuis 1 mois son niveau historique le plus bas depuis 2008.

Affichage du graphique BDI, bas de page de Rénovez Maintenant 67. (Photo: Via Karelia "Le peuple silencieux", Finlande, août 2010)

Le BDI a perdu 74% par rapport à l'année dernière à la même date. L'effondrement du commerce maritime transcontinental d'aujourd'hui en 2011 a une toute autre signification que celui qui a suivi après le 15 IX 2008 les faillites de Lehman Brothers, de AIG, de JP Morgan, de Fannie Mae et Freddie Mac, etc. Ce premier effondrement était dû au choc brutal qui avait stoppé le fonctionnement de l'économie mondiale. Ce second effondrement est le signe que nous nous enfonçons dans une grave récession durable. Entre les deux effondrements il y a eu un petit rebond dû aux importations massives par la Chine de montagnes de matières premières et de machines-outils allemandes payées en $ pour s'en débarrasser massivement.
----------------------------------------

màj du 6 mars 2011 >>>

Beluga_shipping.jpgL'armateur allemand de la ville hanséatique de Brême "Beluga Shipping" est entrain de faire faillite.

Les tarifs du fret maritime sont si bas, que Beluga Shipping ne parvient plus à rembourser ses dettes,
à couvrir les frais du fret et à soulever des fonds sur les marchés financiers.

Les tarifs du fret maritime sont extrêmement bas, parce qu'il n'y a plus de demande.
Tous les cargos, porte-conteneurs, etc, naviguent à perte autour de la planète.

L'insolvabilité de Beluga Shipping entraine avec elle les investisseurs financiers. Parmi ceux-ci il y a dans le domaine maritime l'américain Oaktree Capital Management, le hambourgeois HCI Capital qui est à la tête de 17 fonds maritimes directement impliqués dans Beluga Shipping, le goupe allemand Oltmann, (regardez sa vidéo sur sa page d'accueil sur les cerf-volants qui tirent les cargos!! ), la Elbe Emmissionshaus Ownership und Nordkontor Schiffe.

Donc à partir de demain, lundi 6 mars 2011,

le BDI va chuter comme il a chuté le 26 janvier après la faillite de l'armateur coréen Korea Lines.

En ce moment 50% des fonds maritimes inscrivent des pertes, 20% sont en situation de quasi faillite.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ce graphique ci-dessous est réglé par défaut sur 2Y = 2 Years = deux ans. Vous pouvez l'activer sur une base de temps plus courte.
Au 13 VI 2011 l'activité du fret maritime a chuté de 62%




L'indice BDI réel du jour est au sommet du graphique sous la forme suivante: "BDIY 1,186 as of 27. Jan 12:00 PM EST". Le BDI n'est pas un indice spéculatif, mais un indice réel parce que la logistique sur les 24 grandes routes maritimes transcontinentale est une chose qui se planifie 6 mois à l'avance. On ne décide pas du jour au lendemain d'envoyer les cargos autour de la planète. Ce qui n'est pas transporté comme matières premières maintenant ou dans six mois, n'entrera pas dans 6 mois ou un an dans le cycle de transformation et de production des intrants, des produits finis, semi-ouvrés et manufacturés et ne reviendra pas dans les pays consommateurs avec des porte-conteneurs. Le BDI appartient à ses utilisateurs, les armateurs, les affréteurs, les courtiers maritimes. Le BDI résulte des contrats de fret qui sont effectivement réalisés. Le 26 janvier 2011 le BDI a aussi été tiré vers le bas avec la faillite de la Korea Lines "The Sea Master". L'indice que vous voyez ici annonce avec 6 mois à l'avance la récession qui va venir et qui dépasse de très loin la récession de 1930 à 1932. Vos petits-enfants parleront encore de la crise de 2011/12 comme nous avons joué à nous faire peur avec la crise de 29. Explications sur les ghost fleets, les flottes fantômes qui sont à vide au mouillage le long des côtes maritimes. En juin 2008 le BDI était à 12000. Cliquez sur 1D, 1 day pour avoir le taux du jour! La courbe semble "plate". Pour voir une échelle non faussée cliquez sur "1Y", 1 année. Allez sur le graphique et faites glisser en haut le curseur du temps à gauche...

Quand les USA seront en banqueroute d'État, ils iront mendier l'aide au FMI,
ce qui assèchera en un éclair l'aide à d'autres pays en difficulté.

Commentaires

1. Le 28. janvier 2011, par Thomas, le Cimbre

Pour la recherche >>>

croissance appauvrissante

>>> mon site est en A7 sur Google http://www.google.fr/search?client=...

Étonnant que cette réalité qui existe depuis les années 60 dans les Pays Industrialisés
et depuis toujours dans les autres pays n'est pas traitée.

2. Le 28. janvier 2011, par Joseph C.

Bonjour,

Je vous lis depuis un certain temps, plus d'un an, et j'admire avec quelle précision et quelle intelligence vous donnez à comprendre le monde. Néanmoins je vous avoue ceci : cela fait deux ans que j'ai régulièrement la certitude que cette mascarade touche à sa fin... et qu'elle perdure néanmoins ! Je crains que les semaines que vous évoquez ne se transforment en mois, puis en années.

Bien à vous.

3. Le 28. janvier 2011, par Thomas, le Cimbre

On ne peut dire que je traite avec intelligence le sujet. Je m'informe sur des sites comme le Financial Times Deutschland, le Tageszeitung, le Frankfurter Allegemeine Zeitung, la Tribune de Genève, la Thomas Jefferson's Library, ou directement sur le site de la Fed', mais jamais auprès du Le Monde, et je fais un mix avec ma synthèse à moi. Je finis par connaître mon sujet et ceci me donne une allure de compétence. Je fais en réalité un acharnement thérapeutique et en plus j'en paye très cher les frais dans ma bulle réelle où je continue à vivre. Mais bon, je suis né avec un mauvais caractère, et ce n'est pas une forme d'intelligence que de s'acharner à s'informer et à enseigner tout en restant vigilant pour ne pas donner dans le on-nous-a-tout-caché ou autre conspirationnisme. D'autant plus que je ne suis encarté nulle part et que je n'écris qu'en mon propre nom.

------------------------------

On n'a fait que de retarder l'éclatement de la réalité et la révélation de la faillite réelle des systèmes bancaires en imprimant des trillions de fausse-monnaie sur la planche à billet (Quantitative Easing), en assouplissant "momentanément" les normes comptables IAS/IFRS pour maquiller les bilans, en faisant racheter avec la dette publique et les Bons du Trésor la dette des banques, etc.

A présent on va encore essayer avec des très graves plans d'austérité de faire payer par les contribuables et les peuples la dette privée des banques-assurances refinancée avec la dette publique (bail out, sauvetages, etc), et après vient le grand boums.

Le Telegraph a encore publié hier les propos de Meryn King, gouverneur de la Banque d'Angleterre, selon lequel il y a en ce moment la plus grande et la plus rapide dégringolade du niveau de vie depuis les années 20 au Royaume-Uni. Le nouveau gouvernement fait encore pire que Thatcher, quand en 1976 le Royaume-Uni avait déjà fait faillite et demandé l'aide du FMI.

Et après on pourrait encore faire diversion avec une grande mobilisation nationale, un genre de révolution nationale, il suffit de trouver un belligérant intérieur ou extérieur. Les tartufes du PS et des autres gauches ne sauront pas se faire élire à la place d'un faux macho se nazifiant dans l'hyper-récession qui va nous laminer. Mais il en porte bien les lettres. Des minériades seront installées aux carrefours pour appeler à la tête l'homme qui rétablira l'ordre. Des affaires Paul Voise vont se multiplier, et des Jospin vont parler "Sécurité".

Je vois avec mon logiciel d'audience tous les jours des surfeurs qui arrivent sur mon site parce qu'ils ont cliqué "Service d'Action Civique", "Service d'Action Civique arme", "Service d'Action Civique uniforme", "Service d'Action Civique occident". Il y a forte recrudescence de ces recherches sur google depuis 4 à 5 mois. Il y avait un grand pic en 2009. A mon avis des citoyens très zélés vont sortir tous en même temps comme des doryphores. Et la Commission de Bruxelles n'aura rien à redire, elle défend donc aussi la circulation libre et non faussée des doryphores.

Et, vous avez remarqué que l'inflation est salement de retour?

-------------------------------

Je suis dans un même état d'esprit que vous, comme les animaux, les oiseaux les souris qui se taisent soudainement en forêt car ils pressentent l'orage. Il y a trois jours j'avais écrit ceci à un ancien étudiant: >>>

...,

oui, j'attends ce moment qui sera le second abandon de l'une de mes enveloppes corporelles.

Ma première libération a été le 15 IX 2008 avec la faillite de la Lehman Brothers, car tout ce que j'avais raconté dans mon roman était arrivé. Je me sentais lavé comme un criminel jugé qui avait avoué sa faute et qui se sentirait bien dans sa désincarcération du passé.

Maintenant j'attends mon deuxième lavement: la banqueroute des États, parce que j'ai donné toute mon énergie sur mon site pour whistleblow in the dark, et que je sais que j'ai travaillé dans le bon sens. Je ne cherche pas une reconnaissance, je demande juste que ça s'arrête. Je ne veux plus penser.

Tu sais, je l'annonçais sitôt après le 15 IX 2008, qu'il n'y aura plus d'idéologie mais que des allégeances spontanées à des forts.

Par expérience je sais que l'on déteste ceux qui parlent avant, et qu'ils sont encore détestés après parce qu'on leur en veut d'avoir dit ce pour quoi ils ne se sont pas donnés la peine d'ouvrir les yeux. Admettre fait partie de la compromission universelle. A 57 ans je suis effaré de voir que des jeunes de 25 ans sont déjà prêts à recevoir l'onguent de la médiocrité et à travailler, toute une vie, pour elle en conformité avec leur QV, leur Quotient Vital, car vivre n'a rien à voir avec exister.

Comme j'avais vu autour de moi, pdt encore 3 ans ici, et maintenant là, je vois que s'affirment, comme avec Vichy ou pendant l'Épuration, des sinistres personnages qui organisent leur cour. Ou avec la montée du nazisme, la montée de petits qui avec des slogans appris étaient devenus des quelqu'uns, et ceux là font mal sans négocier. J'ai récemment pu observer pour la première fois cet élan d'allégeance collective spontanée, massive et bienheureuse, alors que les pires des sottises avaient été dites en public, mais la mobilisation des petits est prête. Ils ne demandent qu'à avoir leur espace d'existence et leur chapelle pour s'agenouiller.

Pour ma part, quand tu me demandes "où es-tu", je te répond: je regarde dans l'ordi si j'y suis,
c'est le moyen le plus sûr de me trouver quelque part. Quelque part, mais pourquoi faire?

Je suis donc un enfant précoce qui n'a pas besoin d'avoir été enseigné
et toute ma sensibilité a été écrite dans mes mémoires d'outre-tombe
qui ont précédé ma naissance.

Les temps seront violents et il y aura des morts.

Mais ce soir je cuisine une pintade. La pintade marine dans ses légumes et elle attend ma dernière bienveillance sans alacrité, mais le cloaque bourré de ma farce que j'ai inventée au milieu de mes bonmots pour elle et que j'ai tapissée de ma petite cuiller en son intérieur qui n'a jamais vu la lumière. Il existe donc sur cette planète des zones d'ombre, mais diogène est là pour elles. Et avec un battement d'aile de pintade nous pourrions déjà nous approcher de l'origine sémantique portugaise de son nom en mixant les couleurs pour flatter le bourgeois sans lui trop faire peur. Schliesslich, on ne peut pas se faire rétrograder, nous aussi, à la condition de sdf et on veut jouir de ses largesses qui nous gouvernent.

A Tunis, Alger, Rabat, au Caire le peuple va dans la rue contre les cleptocrates.
En France le peuple va au Aldi parce qu'il a conscience des prix.

Hier soir on m'a apporté le petit livre "Indignez-vous" de Stéphane Hessel.
En voilà un qui n'a jamais accepté pendant 93 ans la Compromission Universelle.
Il me reste donc encore 36 ans à tenir bon. Je me réjouis d'avance.
I shall overcome. 

-----------------------

30 Janvier 2010: El Baradei, محمد البرادعي , prix Nobel de la Paix, demande à Mubarak de partir en exil.

El_Baradei.jpg















.

4. Le 31. janvier 2011, par JT Gio

Bonsoir,

comme je vous l'ai indiqué, j'ai participé samedi 29 janvier à une réunion du front de gauche (à Marseille) où j'ai pu rencontrer de nombreuses personnalités du PC et du PG. Avant la réunion, j'ai demandé 20 minutes pour présenter un texte qui était à mon sens exhaustif, percutant et novateur. On m'a fait comprendre que je disposerais tout au plus de 5 minutes. J'ai donc patiemment attendu la fin du meeting ; il y avait 3 intervenants : deux universitaires et le fondateur d'une revue. Le thème était le suivant : "2010, retour sur un mouvement historique". Tout ce petit monde a donc parlé pendant une heure et demie des grèves contre la réforme des retraites de façon extrêmement médiocre : essentiellement descriptives, les interventions n'ont rien apporté de novateur. Certains propos étaient même teintés de passéisme, comme si le fait de faire grève était en soi une victoire. Sur les trois intervenants, deux ont expliqué que contre Sarkozy, nous ne pouvions pas gagner. Puis il y a eu les réactions des autres participants, la plupart d'entre eux étaient syndicalistes. Je ne m'arrête pas sur la profondeur des analyses de ces gens-là car il y aurait trop à en dire... J'ai finalement eu la parole à la fin du meeting. Et comme il fallait rendre la salle à 19 heures et qu'il était déjà 19h05, on m'a généreusement octroyé 3 minutes. J'ai donc expliqué que je ne souscrivais pas du tout à ce qui avait été dit et que si les politiques et syndicalistes avaient parlé de l'insolvabilité des banques et du renflouement de celles-ci par les états, on aurait peut-être gagné. J'ai ainsi parlé des 35 milliards de la SocGen (hors dérivés de crédit), des 33 milliards de la BPPC et du dispositif fiscal qui permet de purger ces actifs. La personne qui animait le débat a cru bon de me montrer sa montre chaque fois que je terminais une phrase... J'ai ensuite conclu en expliquant que ces révélations étaient un argument de poids pour 2012, mais je n'ai pas été entendu. Avant de quitter les lieux, je me suis directement adressé à une des secrétaires du PG et elle m'a répondu que ce n'était pas exploitable, qu'on ne pouvait pas présenter cela, que c'était dangereux politiquement. Je lui ai répondu que sa pusillanimité ferait de nous les grands perdants de l'histoire.
Voici donc à quoi a ressemblé mon premier meeting politique : une vaste farce jouée par de mauvais acteurs. J'ai toutefois rencontré une personne que je connaissais et qui transmettra le texte que j'ai rédigé à certains dirigeants locaux du PC. Espérons qu'ils le fassent remonter mais je n'y crois pas trop. J'attends donc comme vous les catastrophes à venir, stoïquement.

Cordialement, Jean-Thomas.

5. Le 31. janvier 2011, par Thomas, le Cimbre

Il parait que nous sommes thomiste, toi et moi, mais toi, tu as un plus face à moi,
car le première moitié de ton prénom dit bien en hébreu "dieu a pitié, dieu a miséricorde".

Il faut donc avoir pitié du PG.

Je n'arriverai donc décidément jamais à trouver un parti pour moi.

Oui, tous ces gens de "gauche" ne savent pas ce qu'est être au service au public.

N'abandonnez plus notre démocratie, notre État de Droit, notre Code du Travail ! Allez voter ! (pour la VIème République)
Le Parlement Européen de Strasbourg a été abandonné à des médiocres le 7 juin aux Élections Européennes 2009.
Le Parlement Européen de Strasbourg a été abandonné aux médiocres le 26 mai aux Élections Européennes 2019.
Le Parlement Européen de Strasbourg sera abandonné à l'extrême-droite le 9 juin aux Élections Européennes 2024.

copie non commerciale partielle à l'identique autorisée avec citation de source.
Un site est un acte public. Ce n'est pas un blog, je n'alimente pas de forum.
Je consulte une trentaine de quotidiens online en 4 langues (français, allemand, anglais, suédois).
A propos de l'auteur et roman non-figuratif prémonitoire.

Conforme à la Charte

( En ligne depuis le 06 VI 06 / Pas de "donate", je ne tire aucun bénéfice pécuniaire, matériel ou social de mon site, c'est un acte isolé )

La fonction "commentaire" s'affiche du côté public,
mais ne fait pas toujours aboutir les commentaires sur le back-office, modération ou pas (problème informatique).

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Egalement dans la catégorie "Economie de bulles, crises systémiques, subprime"

Fil des commentaires de ce billet