Finalisé le 26 novembre 2022   -    Ce post contient 21 liens internes et externes + 2 annexes    -    Post optimisé pour écran PC 21/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox

Si vous cherchez sur Google Macron autocratie électorale mon site est en page 1 ligne 6.

Le 29 août 2022 je vous avais écrit une analyse en... 37 points   Macron, autocratie électorale: la téléologie du président de la finance
pour casser État de Droit, Code du Travail, normes sociales, services publics et tous ceux qui lui en coûtent
      

Je vous en remets le prologue que je complète en fonction d'un abonnement très malsain
à la mise sous cloche de notre démocratie par Macron

màj du 19 octobre 2022: voir au bas de ce billet
       màj du 20 octobre 2022: voir au bas de ce billet
              màj du 27 octobre 2022: voir au bas de ce billet
                     màj du 02 novembre 2022: voir au bas de ce billet
                            màj du 21 novembre 2022: voir au bas de ce billet
                                   màj du 26 novembre 2022: voir au bas de ce billet
                                  màj du 30 novembre 2022: voir au bas de ce billet
                                         màj du 08 décembre 2022: voir au bas de ce billet
                                                            màj du 12 décembre 2022: voir au bas de ce billet
                                                                  màj du 15 décembre 2022: voir au bas de ce billet

10 fois le 49-3 en 9 semaines, ça va très mal finir tout ça

---------------------------------------------------------------------------------------------------

Le renversement du régime n'est pas venu de la base, mais du sommet comme en Hongrie avec le fasciste Viktor Orbán du Fidesz et en Pologne avec le duo fasciste Kaczynski/Duda du PiS. En France ce sommet a été élu avec 17% des électeurs inscrits. En France, c'est élégant et bien vu de parler de notre "pays des Lumières", et de blâmer Trump et Bolsonaro.

Comme souvent, j'écris dans le quotidien régional DNA - Dernières Nouvelles d'Alsace, un commentaire sous leurs articles, cette fois-ci au sujet du 6ème 49-3, un article qu'ils ont même entièrement caché en bas de page d'accueil loin derrière tous les articles sur la coupe du monde de foot. Cette fois-ci le "modérateur" de la poubelle des DNA, qui a mis en ligne mon commentaire, n'a attendu que 15 minutes avant de le censurer lui-même après s'être fait engueuler par Bolloré-Lagardère et infliger par eux une AFD - Amende Forfaitaire Délictuelle.

 

La plus grosse des insultes, non conformes à la charte, et c'est devenu une addiction, c'est de faire strictement passer toutes les lois capitales avec le 49-3. La presse étrangère en est estomaquée.

Celui qui ne s'en offusque pas est complice de cette autocratie électorale, détenue par une toute petite minorité élue par 17% des électeurs inscrits.

Notre démocratie est en phase létale.

Au lieu de morigéner en boucle, allez suivre les débats, toujours diffusés en ligne, du Parlement, du Sénat et des Commissions, pour voir ce qui s'y passe en réalité.Il ne faut pas s'appuyer sur les lignes de la presse, mais aller voir et entendre.

Le renversement du régime n'est pas venu de la base, mais du sommet comme en Hongrie avec Viktor Orbán du Fidesz et en Pologne du PiS du duo Kaczynski/ Duda. [1]

Ça va mal finir.

voir deux annexes: 1)  Conseil Europe - Commissaire aux Droits de Homme Gilets Jaunes France 26 février 2019 .pdf
2) Résolution Parlement EU - Le droit à manifester pacifiquement et l’usage proportionné de la force.pdf

-------------------------------

Note(s)

  1. ^ Les 3 premières années du quinquennat de Macron, la France avait été condamnée par l'ONU, par le OHCHR - Haut Commissariat de l'ONU aux Droits de l'Homme, par le Conseil de l'Europe, par le Parlement Européen, par la DROI - Sous-Commission Droits de l'Homme du Parlement Européen, par le Commissaire aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe, par Amnesty International, par LDH - Ligue des Droits de l'Homme et elle a même été interpellée par la Commission Européenne, etc... pour sa gestion violente armée de LBD et pour sa répression judiciaire contre les manifestations des Gilets Jaunes et contre les opposants à la réforme Macron-BlackRock des retraites et à la casse du Code du Travail (voir ci-dessous les 2 annexes du Conseil de l'Europe et du Parlement Européen). Aviez-vous entendu parler de ce sinistre abonnement français de Macron aux blâmes décernés contre la France par tous les grands organes internationaux de la planète? Ni Macron ni ses ministres ni les médias n'ont communiqué sur notre indignité nationale, notre parce que le début est en France, comme en Hongrie, encore le choix des électeurs inscrits. La violation des Droits de l'Homme est entrée dans le droit commun de l’État de Macron, elle est sa "matrice intellectuelle". Quand les Gilets Jaunes avaient manifesté, c'était plus drôle pour le gouvernement Macron et son album d'images d'utiliser les LBD et de comptabiliser 10+1 morts, 7 mains arrachées, 300 crânes fendus et 32 yeux explosés que de prendre "des décisions historiques" pour rendre la Dignité aux 8 millions de Travailleurs pauvres, aux 11 millions qui vivent sous le seuil de pauvreté, aux 9 millions qui dépendent de la banque alimentaire, aux 12 millions qui n'ont pas un appartement chauffé. Pour renforcer votre choix politique à avoir le 12 et 19 juin 2022 aux Législatives avez-vous pris connaissance du Mémorandum du Commissaire aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe, de la Résolution du Parlement Européen ou du Rapport de l'OHCHR - Haut-Commissariat aux Droits de l'Homme de l'ONU >>> "France: des experts de l'ONU dénoncent des restrictions graves aux droits des manifestants « gilets jaunes »" ?