Mot-clé - déclassement social

Fil des billets - Fil des commentaires

13. mai 2024

Avant la chute fatale de 2027, ça s'inquiète subitement pour "l’État de Droit", surtout du côté de l'extrême-droite et de son imitateur autorisé, l'extrême-centre de Macron

Finalisation du 17 mai 2024  |  Ce post contient 2 liens externes officiels, 20 liens externes et 10 liens internes   -   Optimisé écran 21/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox

 

 

  1. Regardez bien cette image.
  2. Cliquez dessus pour la voir en taille réelle.
  3. Agrandissez la encore sur votre navigateur avec >>> ctrl +
  4. Oups, vous êtes déçus.
  5. Le blochéwokiste islamo-gauchiste rouge n'est pas là, mais dans votre cerveau.
  6. Vous pleurez maintenant, vous êtes paumés, vos valeurs ont foutu le camp.
  7. Une petite louche de racisme, de haine, d'exclusion pour reprendre pied, le 9 juin aux européennes?

     

Lire la suite...

30. avril 2024

Rachel Kéké, de femme de chambre à députée LFI - "Cette rage dans mon coeur", éditions Michel Lafon

Lire la suite...

21. mars 2024

Décision du Conseil d’État du 11 mars 2024 confirme ➳ ➳ ➳ le Rassemblement National est d’extrême droite et PC + LFI sont de gauche et pas d'extrême gauche

Finalisation du 22 mars 2024  |  Ce post contient 1 lien externe officiel et 9 liens internes   -   Optimisé écran 21/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox

Le PC et LFI font partie de l'Arc Républicain et sont conformes à la Constitution de la Vème République.    Le Rassemblement National, les partis d'extrême droite canal historique, nouvelle tendance et leurs imitateurs autorisés ne sont pas conformes à la Constitution, incitent à la haine, propagent racisme et xénophobie, démolissent l’État de Droit, l’État, le Code du Travail, les Services Publics de la santé, de la justice, de l'éducation.

Macron, Darmanin, Castex, Borne, Bruno Le Maire, députés et sénateurs de droite, la bolomancie Bolloré-Lagardère attisent avec leur complicité mutuelle dans leur anthropofascisme une haine dans laquelle ils combinent leur bolchéwokisme contre un islamo-gauchisme qu'ils ont inventé et contre LFI qu'ils placardent dans l'extrême-gauche, qu'ils excluent de ce qu'ils interprêtent comme étant leur Arc Républicain, tout en faisant passer - uniquement avec les rafales de 49-3 et d’Ordonnances depuis 2017 - leurs Lois Séparatisme, Immigration, Sécurité Globale, Laïcité, Retraite, Chômage,  Travail et avec leur "réarmements civiques et de la fécondité des femmes" et l'uniforme à l'école", etc... qui sont le corpus du parti Rassemblement National (anciennement Front National) depuis les années 30. Cette incitation à la haine dirigée par Macron s'intensifie avec les Élections Européennes du 9 juin 2024 pour aboutir au trouble fatal avant les P&L-2027.

La 2ème Chambre du Conseil d’État a confirmé le 11 mars 2024 que le Rassemblement National fait partie de la nuance politique d'extrême droite et que le PC et LFI font partie de la gauche et non pas de l'extrême gauche. La haute juridiction administrative a rejeté la requête que le Rassemblement National avait présentée.   Décision du Conseil d'Etat N° 488378 >>> En rattachant la nuance politique « Rassemblement national » au bloc de clivages « extrême droite », la circulaire attaquée ne méconnaît pas le principe de sincérité du scrutin, que l’attribution d’une nuance politique différente de l’étiquette politique n’affecte pas, et n’est pas entachée d’aucune erreur manifeste d’appréciation. Elle ne méconnaît pas davantage, en tout état de cause, le principe d’égalité en procédant à un tel rattachement, tout en attribuant la nuance « Gauche » aux formations politiques « Parti communiste français » et « La France insoumise ».

Lire la suite...

24. février 2024

24 février 2024 - Macron contraint d'accepter la Proposition de Loi de LFI sur les Prix planchers des Matières premières agricoles du 17 octobre 2023

Finalisation du 2 mars 2024  |  Ce post contient 2 liens externes officiels et 13 liens internes   -   Optimisé écran 21/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox

màj du 29 février 2024:  cinq jours après que Macron a promis au Salon de l'Agriculture un Prix Plancher, les euro-députés ont voté pour les Accords de libre-échange de 'nouvelle génération' EU-Chili et EU-Kenya,
et bien sûr avec les voix de tous les euro-députés français macronistes, d'extrême-droite et fascistes en pleine crise agricole et malgré la colère des agriculteurs qui se sont manifestés dans toute l'Europe.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Proposition de Loi de LFI sur les Prix planchers des Matières premières agricoles, 17 octobre 2023

Macron avait désapprouvé cette Proposition de loi de LFI du 17 octobre 2023 mais il en fait le 24 février 2024 subitement une promesse aux Agriculteurs pour se dépêtrer de sa débâcle personelle au Salon de l'Agriculture.
Liens officiels Assemblée Nationale >>> https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/16/textes/l16b1776_proposition-loi  et  https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/16/dossiers/industrie_agroalimentaire_inflation

MAIS... pour faire passer au niveau de l'EU la loi sur les Prix planchers en France, ce sera facile avec les opting out qui permettent au cas pas cas de déroger aux Traités Européens. Pour ceci il n'y a pas besoin de se lancer dans une Renégociation des Traités Européens, chaque État Membre a, sauf la France, sa palette plus ou moins large d'opting out et parfois très large comme en IRL, NL, L ou totale comme la Hongrie du fasciste Viktor Orbán. En dehors de la Hongrie et de la Pologne qui vient de revenir avec son nouveau 1er Ministre Tusk dans le groupe des démocraties, il existe... plus de 2100 opting out, dont une grosse partie en IRL, NL, L qui sont ouvertement des paradis fiscaux et qui hébergent pour optimisation fiscale les sièges des entreprises européennes. En NL on a en plus une grande quantité d'opting out... agricoles. L'Europe organise donc institutionnellement la concurrence faussée à grande échelle au nom de la "libre circulation". Mais au Salon de l'Agriculture, le nouveau 1er Ministre Attal vient de parler de "soviétisation" face à la demande de prix planchers. Les opting out et la "désobéissance" aux Traités Européens constituent le sport de notre Europe; par exemple la BCE - Banque Centrale Européenne fait ce qu'elle veut depuis l'année Lehman 2008 en totale violation de ses statuts définis par le Traité de Maastricht, le Traité de Lisbonne et le Pacte de Dublin.

PAR CONTRE... à beaucoup de niveaux, de domaines et de secteurs, les Accords de Libre échange de 'nouvelle génération'
sont des cul-de-sac trophiques dans lesquels corps, cerveau et groupes humains ne sont plus alimentés.

Lire la suite...

23. février 2024

Conseil d’État: annulation de la dissolution de l'ONG "Soulèvements de la Terre", un blâme de plus pour Macron et Darmanin

Finalisation du 24 février 2024  |  Ce post contient 4 liens externes officiels   -   Optimisé écran 21/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox

( non, le Conseil d’Etat ne fait pas une "apologie de l'éco-terrorisme" )

màj du 24 février 2024 à 09:40, Salon de l'Agriculture, Macron a déclaré >>>
"Et vous parlez au président de la République qui a assumé de faire passer
en Conseil des ministres la dissolution des Soulèvement de la Terre
".

Ce coming out autocratique de Macron est son nième refus de l’État de Droit depuis 2017. Je vous donne ici sans modification la publication du site officiel Public Sénat du 9 novembre 2023 et in extenso la Décision n° 476385 et la Base de Jurisprudence du Conseil d’État, du 9 XI 2023.

Liens sur les sites officiels publics:

  1. https://www.publicsenat.fr/actualites/politique/le-conseil-detat-annule-la-dissolution-des-soulevements-de-la-terre-un-revers-pour-gerald-darmanin
  2. https://www.conseil-etat.fr/fr/arianeweb/CE/decision/2023-11-09/476384
  3. https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/16/textes/l16b1776_proposition-loi# >>> Proposition de Loi de LFI sur les Prix planchers des Matières premières agricoles du 17 octobre 2023 

Le Conseil d’État annule la dissolution des Soulèvements de la Terre, un revers pour Gérald Darmanin

Ce 9 novembre, le Conseil d’Etat a annulé le décret du ministère de l’intérieur du 21 juin 2023 prévoyant la dissolution de l’association « les Soulèvements de la Terre », malgré l’avis contraire du Rapporteur public. Un revers pour Gérald Darmanin qui en avait fait une des principales réponses après les manifestations de Sainte-Soline en mars dernier. Le Conseil d’Etat avait déjà suspendu le décret le 11 août.

 « Le Conseil d’État rappelle qu’une mesure de dissolution porte une atteinte grave à la liberté d’association, principe fondamental reconnu par les lois de la République. Elle ne peut donc être mise en œuvre que pour éviter des troubles graves à l’ordre public », explique la plus haute juridiction administrative dans un communiqué. Compte tenu de la valeur constitutionnelle de la liberté d’association, les magistrats du palais Royal considèrent qu’une « dissolution est justifiée à ce titre si une organisation incite, explicitement ou implicitement, à des agissements violents de nature à troubler gravement l’ordre public ».

Une dissolution non « adaptée, nécessaire et proportionnée »

Le Conseil d’Etat a donc estimé que le groupement « Les Soulèvements de la Terre » ne représentait pas un risque de troubles graves à l’ordre public dans la mesure où il ne s’est pas rendu responsable d’actions violentes envers les personnes. Le juge administratif considère que « Si des provocations explicites ou implicites à la violence contre les biens, sont imputables au groupement de fait « Les Soulèvements de la Terre », il apparaît toutefois, que la dissolution du groupement ne peut être regardée comme une mesure adaptée, nécessaire et proportionnée à la gravité des troubles susceptibles d’être portés à l’ordre public ». Concrètement, le Conseil d’Etat juge que des provocations ou incitations à la violence envers des biens ne sont pas un motif suffisant pour dissoudre une association dans la mesure où cela ne représente pas un risque grave de trouble à l’ordre public. Notons que le Conseil d’Etat apprécie la notion de risque grave pour l’ordre public de manière stricte compte tenu de la valeur constitutionnelle du principe de liberté d’association.

Lire la suite...

15. février 2024

Macron, 2017 à 2027, son Extrême Resserrement à droite avec Rassemblement National ➳ de la démolition de l’État de Droit, de l’État et de ses habitants au trouble fatal avant 2027

Finalisation du 22 février 2024  |  Ce post contient 24 liens internes, externes et officiels   -   Optimisé écran 21/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox

Photos: à gauche, Tag anti-totalitaire à Bucarest (wiki)  /  à droite, pancarte des manifestations contre AfD, le parti fasciste d'extrême droite en Allemagne.
Fin janvier, début février 2024: en deux semaines 3,7 millions de manifestants ont défilé dans les rues en Allemagne contre le parti fasciste AfD.

 

L’extrême-gauche est à gauche du PC, n’a pas d’existence politique. Elle n'est pas dans l’Arc Républicain comme l’extrême-droite... mais Attal, le  nième  1er ministre de Macron, a annoncé le jour de son Investiture sa collaboration officielle avec l'extrême-droite. Macron a interdit à Attal de solliciter le Vote du Parlement sur le programme du 1er ministre prévu dans les Articles 49-1 et 50 de la Constitution de la Vème République de 1958. Hormis la Hongrie du fasciste Viktor Orbán, la France est le seul pays d'Europe où le 1er Ministre ne sollicite pas le Vote du Parlement sur son programme. Macron a abonné notre pays à son autocratie électorale et à sa violence. Macron vole à notre pays son Socle Républicain. Macron a été élu en 2017 et en 2022 grâce au Front Républicain pour faire barrage à l'extrême-droite, Macron avait proclamé dans son one man show aux Tuileries son "ça m'oblige", qu'il n'a jamais respecté dans ses actes, bien au contraire. Mon site, en ligne depuis le 06 VI 06, s'approche de son 18ème anniversaire. Jusqu'à il y a encore 3 mois, je me sentais seul à toujours mettre en avant l’État de Droit. Je remarque avec stupeur depuis le début de l'année 2024 que Macron, les fascistes historiques, nouvelle tendance et imitateurs autorisés se mettent chacun à dire "État de Droit" après chaque virgule. "État de Droit" fonctionne pour Macron et ces/ses godillots comme un souvenir-écran qui, au sein de leur économie psychique, cache et masque un souvenir volontairement éliminé.

--------------


Citation du Ministère de l'Intérieur pour les P&L 2022 >>> " Les 707 candidats des partis d'extrême gauche (POI, NPA, LO, EG) ont été éliminés au 1er tour des Législatives avec des scores inférieurs à 0,8%. "

Aux Législatives de 2017 à 2022,    l'extrême droite est passée de 8 à 89/91 députés !!!

Aux Législatives de 2017 à 2022,    l'extrême gauche est passée de 0 à 0 député.

La dernière fois qu'il y eut en France des députés d'extrême gauche remonte à la IIIème République entre 1876-1898 (source Wiki).
-------------------

Tous les médias de l’Arc Républicain écrivent >>> extrême-droite >>> pour ces 89/91 députés du Parlement.
Tous les médias de l’Arc Républicain n'écrivent jamais >>> "extrême gauche" pour les députés de gauche ni de LFI.

Le PS est à droite de LFI. Le PC est à gauche de LFI.
L’extrême-gauche est à gauche du PC, mais n’a pas d’existence politique ni de député.

Répéter 100 fois comme Darmanin ministre de l'Intérieur "extrême gauche" / "islamo-gauchisme" pour désigner LFI, est un appel à la haine et à l'incitation à dévier notre République dans un trouble fatal au lieu de dénoncer l'extrême resserrement à droite qui éloigne notre pays de l’État de Droit. Il faut lire et visionner la Vidéo officielle INA - Institut National de l'Audiovisuel: "Entre Marine Le Pen et la Russie une relation privilégiée" et sur les financements russes du parti d'extrême droite Rassemblement National... et lire les louanges de Macron envers Poutine au Fort de Brégançon et à Versailles deux ans après l'annexion de la Crimée.

Billets dans la même Catégorie >>> Peurs, dogme et puanteur

Depuis des années en ligne 1 page 1 de Google pour "extrême resserrement à droite",
et pour "Macron autocratie électorale" mon site est en page 1 ligne 6
Il faut rendre au langage ce qui est à l'humain

Lire la suite...

2. février 2024

Modélisation du pays par haine, violence et mépris - Le modèle de gouvernance de Macron depuis 2017

Finalisation du 05 février 2024  |  Ce post contient 10 liens documentaires internes et 6 liens externes officiels en annexe   -   Optimisé écran 21/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox.

1] La mise sous la tutelle du mépris et de la haine contre les professeurs est le résultat de la volonté de la gouvernance de notre pays.
Elle s'est gravement accélérée depuis 2017, elle avait commencé avec le "mammouth" de Claude Allègre.

Il s'agit pour la gouvernance de notre pays d’obtenir l'adhésion à sa remodélisation du pays et d'effectuer sa prise en main des mœurs et non pas de la conscience politique. Mépriser et haïr ne relèvent pas de la conscience mais de la pulsion musculaire qui autorise à l'échelle du pays de se dispenser de réfléchir. Cette démoralisation est une absolue victoire de cette gouvernance, surtout depuis 2017, encore plus depuis 2022, qu’elle veut maintenant soumettre à un « réarmement » collectif avec un uniforme pour tous pour faire des momies mobiles, sans abaya.

2] Il s'agit pour la gouvernance, quoi qu'il en coûte pour l'avenir de notre pays, de nos enfants, de nos futurs adultes, de nos futures capacités à valoriser et pérenniser notre pays, de faire admettre par la communauté globale résidente dans notre pays que l’État doit abandonner les services publics, supprimer des dizaines de milliers de postes, laisser au délabrement les bâtiments, faire passer le nombre officiel et légal de 24 élèves par classe à plus de 30 et jusqu'à plus de 40, etc... tout ceci pour libérer le maximum de moyens financiers que cette gouvernance veut allouer au décuplement de la financiarisation privée de tout et de n'importe quoi.

A la pulsion du mépris et de la haine, la gouvernance a accolé une dévotion, qui elle aussi dispense de réfléchir, une dévotion au "ruissellement vers le bas".
Le bilan est le tout-à-l'égout.

3] Concrètement et matériellement, en ce qui concerne le salaire des professeurs:
ces 20 dernières années le salaire a régressé de... 25%, avec point d'indice bloqué depuis 2008. La retraite des profs est de 75% du dernier salaire.
Une retraite actuelle de prof est 50% < inférieure à une retraite de prof d'il y a 20 ans.  

En Allemagne, le salaire des profs est 2 fois plus élevé que dans notre pays avec des rémunérations brutes de  + de 50.000 € annuels pour un débutant; en France un débutant avec Bac +5 reçoit 200,- € de plus que le Smic = 23.592 € bruts annuels. Selon l'OCDE, le salaire moyen d'un enseignant allemand après 15 ans s'élève à plus de 65.000 euros annuels, contre moins de 31.000 euros en France. En France, la progression de carrière avec changement d'échelon est alors considérablement freinée après ce seuil. Les professeurs allemands sont mieux payés que leurs collègues français pour autant d’heures annuelles devant les élèves.

4] Concrètement et matériellement, en ce qui concerne la retraite des professeurs:
en France, pour obtenir une pension complète (taux maximum de 75%), il faut justifier d'une durée de service de 166 trimestres (41 ans de travail). En Allemagne, un professeur doit avoir 67 ans et avoir cumulé 71,75 points à raison de 1,8 point par année travaillée (soit une durée de service de 40 ans) pour avoir droit à la pension complète (taux maximum de 71,75 %).

5] Concrètement et matériellement, en ce qui concerne le destin de la profession des professeurs: avec Bac +5, on ne postule plus pour un poste payé 200,- € de plus que le Smic et pour une si mièvre carrière au niveau matériel. A tous les niveaux de l'EN il y a énormément moins de postulants que de postes ouverts, à cause de ce mépris organisé. Le différentiel est de quelques milliers. Alors la gouvernance de notre pays organise partout des Speed dating et les Académies mettent même souvent des offres d'emploi sur Le Boncoin.

Lire la suite...

28. décembre 2023

I want my Europe back | Moritat de Jacques Delors | de l'Union Monétaire au fracas humain et à la déprédation sociale par pilotage de processus

Ce post contient 30 liens documentaires internes   -   Optimisé écran 21/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox.

Pour développer votre sens du passé opératoire et de votre temporalité oubliée, il faut que je vous rappelle ce qu'est une Moritat. En allemand, une Moritat est un chant de Bänkelsänger, de baladin. La Moritat provient du chant de Macky Messer dans l'Opéra de quat'sous de Bertolt Brecht.
 

Jacques Delors n'a pas été un Bänkelsänger mais le Bankensänger, le chantre des banques, et, par naïveté, opportunisme, et par manque d'esprit de prospective, cet ami des usuriers, en ayant voulu mettre l'Europe sur les rails de la cohésion, il l'a amenée sur la collusion, la collision et finalement le carambolage qui est à présent festonné par l'autocratie électorale qui ne se connait que l'issue de l'extrême resserement à droite et en 2027 de l'installation du fascisme élégant, just-in-time à la française. Pour faire simple on passe avec candeur, LBD et Brav-M, de Delors à Macron et à MLP.


Une union monétaire sans harmonisation fiscale ni sociale et avec libre circulation des biens, services, capitaux, personnes et des Travailleurs (terminologie officielle des Communautés Européennes) n'a fait que de consolider l'Europe dans son sarcophage catallactique antérieur du Marché Commun. ( Voir mon billet du 16 décembre 2022 >>> "La (très) grande évasion" fiscale - Film de Kergoat et Rue 89-Strasbourg / Qatar Gate & corruption-captation de la Commission Européenne et des institutions EU )

Concurrence déloyale, délocalisation fiscale des sièges des sociétés dans les pays sans taxes fiscales et avec le minimum absolu de l'impôt sur les société (L, NL, Écosse, IRL), dumping social et humain avec les Travailleurs détachés sous-payés, sans contrat de travail dans des interminables chaines de sous-traitance, et qui sous-cotisent socialement dans leurs pays d'origine à l'est, etc.

L'EU n'est toujours qu'un Marché Commun, encore plus depuis le Traité de Maastricht de 2005, depuis le TCE - Traité Constitutionnel Européen et son clone imposé avec ses opérations de déni de la démocratie et de l’État de Droit. Avec son acronyme, l'EU n'est qu'un leurre d'Union. Jacques Delors, Père de l'Euro, marque comme Jean Monnet, l'élégance de la prédation de la finance sur les pays européens et leurs habitants. Je vous remets ici mon expression dont je suis l'inventeur >>> I want my Europe back. I want my Europe back, c'est à dire avec Union fiscale, Union d'un vrai Code du Travail, Union sociale, etc. Oui, je suis pour l'Europe UNIE, qui malheureusement ne s'installe pas sur notre continent malgré Erasmus (mes étudiants me parlaient toujours de leur échange Orgasmus.)

Lire la suite...

19. décembre 2023

Fascisme élégant just-in-time à la française / CMP - Commission Mixte Paritaire du 19 décembre 2023 de Macron / Loi Darmanin Immigration

Finalisation du 19 décembre 2023   -   Ce post contient 22 liens documentaires internes   -   Optimisé écran 21/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox...

Il y a 80 à 100 Mia de fraude fiscale et 2,3 Milliards de fraude aux prestations sociales, mais ce sont les petits que Macron attaque alors qu'il encourage la shadow finance. Les assistés de notre pays sont les gens aisés.

Je suis sûr que 100% de ceux qui râlent se font livrer la saucisse par les Ubérisés qui n'ont aucune couverture santé-chômage-retraite-assurance accident, qui ont un semblant de "salaire" et qui n'ont aucun contrat de travail.

Sans doute aussi que ces 100% de râleurs leur donnent la ptit' pièce en se prenant pour des gens biens.

Il faut militer pour le rétablissement du Code du Travail cassé depuis 2017 avec les rafales de 49-3.

Oui, c'est confortable de les montrer du doigt au lieu de revendiquer le retour complet du Code du Travail.

---------------------

<<<  Voici mon commentaire que j'avais tenté de laisser dans les DNA du 22 décembre 2023, et qui a été rejeté même pas une minute plus tard. Observez bien la raison invoquée !!!

>>> Avec ces commentaires égoïstes et haineux contre tout ce qui respire, je comprends les jeunes qui disent aux vieux "vous, vous avez tout eu".

Je leur disais jusqu'à présent >>> oui, parce que nous étions engagés syndicalement et allions toujours voter.
Depuis les lock-down du Covid 19 >>> oui, votre génération a été sacrifiée avec les cours distanciels pendant 2 ans.
Depuis 15 ans >>> oui, le gouvernement supprime par dizaines de milliers les postes dans EN, Université, Santé, Services.
Depuis 2017 >>> oui, ce Président nous a fait passer du Dumping Humain au Fracas Humain avec la Casse du Code du Travail (trois 49-3/Ordonnance) et avec l'ubérisation de millions de Travailleurs (49-3), avec Loi Chômage (49-3), avec Loi Retraite (49-3) et 23 fois le 49-3 pour ce 2ème quinquennat.
Il n'y a pas de "métiers en tension";
des secteurs entiers ont été volontairement éjectés dans la très grande pauvreté pour la financiarisation à 360°. <<<


---------------------

Lire la suite...

29. juin 2023

Homicide volontaire par personne dépositaire de l'autorité publique - Fascisme élégant just-in-time à la française et x-ième blâme de l'ONU contre la France depuis 2017 avec Macron

Ce post contient 37 liens documentaires internes, externes et officiels + 7 annexes   -   Optimisé écran 21/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox.

ONU >>>   " We are concerned by the killing of a 17-year-old of North African descent by police in France on Tuesday. We note that an investigation has been launched into alleged voluntary homicide. This is a moment for the country to seriously address the deep issues of racism and discrimination in law enforcement. "

------------------------

màj du 24 juillet 2023: le fascisme élégant just-in-time à la française frappe, castagne à tous les niveaux de l’État. Macron casse depuis juin 2017 l'Ordre constitutionnel et l'Ordre républicain avec ses trains de 49-3, l'Ordre social avec sa triple casse du Code du Travail. Macron casse la séparation des 3 Pouvoirs en assujettissant la Justice et la Police qui ne demande pas mieux. Mes lecteurs savent que je ne fais jamais de cadeau à n'importe quelle forme de violence et qu'en l'occurrence je décris minutieusement le drift fasciste de Macron qui n'a même pas besoin du modèle hongrois du fasciste Viktor Orbán, qui, comme lui, avait d'abord passé pour quelqu'un de moderne, de quelqu'un qui comprend quelque chose à la modernité de toute bonne société qui se doit d'en comprendre la nécessité de mettre en œuvre la grande transition. Dans ce billet ci-dessous il vous suffit de cliquer sur les liens que je vous offre... depuis le 06 VI 06, mais n'oubliez pas les 9 liens officiels des Organisations Nationale et Internationales en annexe ci-dessous. Macron, applaudi par la bolomancie Lagardère-Bolloré, a encore en peu plus précisé sa devise ternaire de son "Travail, Ordre, Progrès", ce que seuls les électeurs inscrits n'avaient pas compris, oups, ce que les électeurs inscrits, français de surcroit, avaient en tête bien avant lui. Il y a 2 jours, Macron nous a envoyé depuis la Nouvelle Calédonie sa version modernisée de sa devise ternaire: "Ordre, Ordre, Ordre". Macron vient de se sentir en lui le devoir irréfragable de nous déclarer sa nouvelle version ternaire fasciste, en appui à la déclaration du patron français de la police des polices de France, selon lequel "un policier n'a pas à être derrière les barreaux". Pour rappel, sur décision de justice, des policiers ont été mis en prison, parce qu'ils avaient organisé - en dehors de toute manifestation ou de mesure de maintien de l'ordre - des descentes dans les quartiers pour s'amuser à faire la version française du paki-shake indien, donc pour tabasser à mort quelques personnes qui à leurs yeux ne ressemblaient pas à des horloges comtoises.

maj du 26 juillet 2023: la FAZ - Frankfurter Allgemeine Zeitung, quotidien conservateur libéral, vient de publier un article >>> " Polizei gegen Justiz - Macron scheut ein Machtwort / Police contre justice - Macron se dérobe et ne fait pas acte d'autorité " [...] " Normalement, le président doit faire acte d'autorité en tant que garant de l'indépendance du pouvoir judiciaire. L'Article 64 de la Constitution l'oblige à veiller à la séparation des pouvoirs. Mais Emmanuel Macron n'a pas pu se résoudre à le faire."

En d'autres termes, Macron n'est pas garant de l'État de Droit et même la FAZ en est scandalisée.

------------------------
( wiki ) " Le Sujet de l'Empereur - Der Untertan, roman de Heinrich Mann écrit 2 mois avant la 1ère Guerre mondiale. Diederich Heßling est l'exemple typique de l'homme de la société de l'époque. Il est soumis à l'autorité, lâche et sans courage. Conformiste il suit les tendances. Heinrich Mann raconte, tout en usant de l'ironie, la vie de Heßling de son enfance jusqu'à l'assurance de sa position dans la société. Il est représenté comme un agitateur, maître de sa fabrique de papier et de sa famille, combattant le prolétariat, et compagnon intrigant du socialiste Napoleon Fischer qu'il hait. Il est représenté comme un tyran à qui la hiérarchie de la société de l'Empire confère du pouvoir et comme un sujet marqué par l'appartenance à un tout impersonnel dont il souffre. Il s'identifie aux ambitions de puissance mondiale des nationalistes radicaux identitaires qui souhaitent le déclenchement la guerre. Heßling se décrit lui-même comme un citoyen de l'époque. " | Heßling a organisé toute sa vie autour de sa haine, son seul objectif est de se trouver des ennemis.
-------------------->>>

Lire la suite...

9. mai 2023

Du moment Minsky 2008 au moment Minsky 2023 - 15 ans de Sponsoring d'Etat de la criminalité spéculative financière

Finalisation du 16 mai 2023   -   Ce post contient 13 liens documentaires internes + 1 lien officiel   -   Optimisé écran 21/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox

Dans mon mémoire précédent de 87 pages >>> Il faut rendre au langage ce qui est à l'humain >>> 2008-2023 crise financière permanente - CDS-CDO, CoCos-AT1, CumEx-CumCum, marchés de dérivés de crédits - Criminalité financière, shadow banking, je vous ai proposé une analyse herméneutique pour vous démontrer que depuis le krach de l'année Lehman 2008, appelé au début Crise des Subprimes, et même par la suite Crise financière puis Crise des liquidités et encore Crise de l'Euro, ou même Crise de la dette souveraine ou Crise de la Grèce... que personne sur la planète n'a voulu en tirer enseignements et conséquences. La psalmodie est l’État Providence Bancaire et l'Europe Providence Bancaire.

J'ai souligné avec des faits dans mon mémoire précédent que tous les gouvernements de la planète n'imposent toujours pas aux banques systémiques, ni aux autres, au moins le cadre prudentiel comptable des 9% de Fonds propres réglementaires Bâle III. Ce n'est pas du snacking linguistique si je vous expose depuis 2008 que tous les gouvernements de la planète sponsorisent les marchés financiers spéculatifs des banques, du shadow banking et du dark pool avec le mirage du "ruissellement vers le bas", le trickle down effect, l'effet de percolation. En plus de 1) ce laxisme institutionnel, 2) tous les gouvernements avec leur fiscalité arrangeante et aides directes aux "zinzins" sans contrepartie ni conditionnalité et 3) toutes les banques centrales ont depuis l'année Lehman 2008 sponsorisé ce spéculatisme criminel en ayant racheté en continu de 2008 à 2022 aux entités bancaires, financières et du shadow banking à hauteur de plusieurs dizaines de milliers de Milliards les dettes toxiques pourries irrécouvrables ( + de 17.000 Milliards par la BCE avec plus d'une 20aine d'opérations QE - Quantitative Easing nommées Boîte à outils, Bazooka, Grosse Bertha, LTRO, OMT, Emergency Liquidity Assistance, etc), et 4) en ayant massivement laissé se délocaliser ce spéculatisme depuis les systèmes bancaires à ciel ouvert vers le shadow banking en ne voulant sciemment surtout imposer à ce dernier strictement aucun Fonds propre réglementaire. Dès 2009 je rendais furieux mes étudiants en Master Grande École de l'EM-Strasbourg en les prévenant de l'arrivée imminente de la bulle échoïque qui suivra la récession imposée par le krach mondial de 2008. Mes étudiants, qui militaient avec leur "be distinctive" pour leur business, avaient raison d'être furieux envers moi, je ne pouvais même pas m'imaginer, en tant que germaniste et linguiste atterré, l'ampleur du sponsoring d’État en faveur de la criminalité financière et encore moins de sa longévité de plus de 15 ans et qui perdure. Ce sponsoring économicide, qui dispose des fonds publics et privés à allouer à la Construction, avait encore été prolongé par les milliers de milliards d'aides anti-Covid 19 du "what-ever-it-takes / quoi-qu'il-en-coûte", toujours sans contrepartie ni conditionnalité, qui ont principalement été redirigés eux aussi vers la captation des biens et d'héritage par les marchés spéculatifs. Ceci s'appelle détournement et abus de biens sociaux. Du bien social, de son acception, et du discours autour du PIB furtif, fictif et d'initiés. Dans ce dark pool tout officiel et institutionnel, du côté des investisseurs institutionnalisés, les zinzins, comme du côté du sponsoring institutionnel d’État, on peut aussi parler de blanchiment de fraude. La spéculation financière hors sol qui n'a aucune connexion avec l'économie réelle n'est qu'une fraude. Le FMI ne cesse de répéter que 90% des flux financiers de la planète ne sont que dus à la spéculation financière (dans mon mémoire précédent cherchez square). Il m'étonne que cette partie en essence qui prime sur toute autre porte ouvertement sans complexe le nom de shadow banking, c'est à peu près comme si je récitais le Pater Noster en prononçant le nom du diable comme artiste en résidence.

Lire la suite...

23. avril 2023

Il faut rendre au langage ce qui est à l'humain >>> 2008-2023 chaos spéculatif permanent - Macron: ses "100 jours", son alma mater brun "Travail, Ordre, Progrès", son "monopole de la violence"

Ce post contient 36 liens documentaires internes, externes et officiels dont Public Sénat + 3 vidéos officielles + 2 autres vidéos + 5 annexes
    -   Optimisé écran 21/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox


Il faut rendre au langage ce qui est à l'humain.
Même sans verres de freination je l'ai observé de près
et je vous ai écrit un mémoire linguistique de 88 pages dans lequel
je vous ai de nouveau proposé mon travail herméneutique que j'ai glissé cette fois
-  sur les narrations à lire et à entendre au sujet des "100 jours" de Macron, de sa devise ternaire "Travail, Ordre, Progrès"
qui flatte le référentiel de Pétain, de Maurras, de l'appel au putsch du 21 avril 2021 des 21 généraux,
-  et sur les narrations à lire et à entendre au sujet de la violence financiariste de l’État Macron
sur fond d'événement de crédit et de faillite de Crédit Suisse qui secouent
les USA, la Suisse, l'Europe, l’Élysée, Matignon et les pivoines dorées.
----------------------------------
L'Alsace a transmis le 20 avril 2023 au département de l'Hérault la Casserole Olympique, mais par Arrêté Préfectoral du 19 avril 2023 N°2023.04DS.0187, Article 3, alinéa 1 >>> "Aux usagers de la voie publique est interdit l'usage de dispositifs sonores portatifs".   
En clair... l'usage de casseroles. Si Macron était Dada ce serait drôle.

< Magritte, La trahison des images, 1926
< Macron, L'alternance esthétique entre Téléologie et Type de langage, 2017-2027
----------------------------------

Macron - épris de téléologie, de droiture, de l'esprit des lois, de la souveraineté des peuples et de leur droit à disposer d'eux-mêmes - est aussi doué que moi dans son analyse herméneutique du langage qu'il perçoit dans les narrations à lire et à entendre. Macron a fustigé et dénoncé hier à Ostende "le type de langage inadapté pour un diplomate" utilisé le 23 avril 2023 par l'ambassadeur de Chine à Paris qui avait remis en cause le "statut de pays souverain" de l'Ukraine et des territoires de l'ex-URSS. Macron sait lire dans les pensées des peuples et souligne sa "pleine solidarité aux pays qui ont été attaqués dans la lecture de leur histoire et de leurs frontières". Je vous invite à lire les 5 annexes ci-dessous de l'ONU, du Conseil de l'Europe, du Commissaire au Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe, du Parlement Européen de 2019, 2020, 2023 au sujet des multiples blâmes et condamnations adressés à la France au sujet de "l'usage disproportionné de la force et des atteintes aux droits de manifestation" perpétrées par Macron depuis 6 ans.  Ici, se terminait mon billet de 19 lignes qui se voulait très court... mais...

Lire la suite...

10. avril 2023

Il faut rendre au langage ce qui est à l'humain >>> 2008-2023 crise financière permanente - CDS-CDO, CoCos-AT1, CumEx-CumCum, marchés de dérivés de crédits - Criminalité financière, shadow banking

Cette analyse linguistique est sous Word l'équivalent d'un mémoire de 88 pages avec une police de caractères de 12
Je vous ai évidemment écrit ce mémoire de 34.938 mots comme un linguiste atterré et non pas comme un conseiller en placements financiers

Finalisation du 5 mai 2023  -  Ce post contient 171 liens documentaires internes, externes, et officiels + 8 annexes   -   Optimisé écran 21/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox

L'Alsace a transmis le 20 avril 2023 au département de l'Hérault la Casserole Olympique, mais par Arrêté Préfectoral du 19 avril 2023 N°2023.04DS.0187, Article 3, alinéa 1 >>> 
  "Aux usagers de la voie publique est interdit l'usage de dispositifs sonores portatifs".    En clair... l'usage de casseroles. Si Macron était Dada ce serait drôle.

Il faut rendre au langage ce qui est à l'humain.     
Dans ce mémoire je vous propose de nouveau mon travail herméneutique que je glisse cette fois
sur les narrations à lire et à entendre au sujet de " l'événement de crédit " qui secoue en même temps les USA, la Suisse et l'Europe.

Hans-Werner Sinn vom ifo-Institut scherzt über "Potentate" in "Zombie-Staaten" und verschweigt Shadow Banking und den massiven EZB bailout der too-big-to-fail Pleite-Banken seit 2008.
<<< Le 26 janvier 2021, j'avais écrit en allemand cette analyse dans l'esprit de mes cours en Master Grande École à l'EM-S / École de Management de Strasbourg.

Key Takeaway = 100% write-down of the AT1 hybrid instruments, the Swiss pattern   |   Les grandes banques, les plus petites banques, les BFI - Banques de Financement et d'Investissement, les assurances émettent des titres et obligations de dettes subordonnées, structurées, convertibles, conditionnelles, hybrides CoCos-AT1 pour donner une image renforcée de la structure de leur bilan, pour améliorer leur profil de crédit notamment vis-à-vis des agences de notation et des cotations boursières. Ces émissions laissent supposer une certaine grandeur de leurs Fonds propres réglementaires. Cette ingénierie financière, comptable et fiscale fait aussi partie du management des fonds d'investissements, spéculatifs et de pension, des entreprise de private equity, de capital-risque, des hedge fonds, des multinationales, des entreprises, des ETI - Entreprises de Taille Intermédiaire et des PME.

Crédit Suisse, la 2ème banque de la Suisse après UBS, avait émis 23 fois depuis 2016 des titres de dettes subordonnées Additional Tier 1 (AT1) encore appelés CoCos - Capital Convertible Contingent, pour rembourser à chaque fois par anticipation ses autres dettes hybrides. Ce genre de "Risk Management", qui n'a malheureusement rien d'entrepreneurial ni de soutien à l'économie ou de "stimulation des synergies" n'a qu'un seul objectif. Il faut forcer les États et les autorités publiques à convertir en dette publique les toxiques à risque des banques juste avant leur agonie ou après leur faillite. Et les marchés et autres observateurs, les régulateurs des marchés financiers, les superviseurs, le fisc ne cessaient de répéter depuis 2008 que "les subordonnées bancaires AT1-CoCos conservent un bon rapport rendement-risque". Pour propager le mensonge collectif, notre société n'a pas besoin de ChatGPT, son intelligence élémentaire est suffisante. Vous savez ce que signifie, pour un consommateur surendetté, le rachat et le regroupement de ses anciens crédits avec un nouveau rééchelonnement de remboursements: chute dans l'extrême pauvreté, faillite privée, violence sur ses proches, alcool. Les titres de dette AT1-CoCos, qui ont été créés dans le sillage de la crise financière de 2008 après l'effondrement des CDS/CDO, entrent dans le calcul des fonds propres d’une banque en visant à renforcer l'illusion d'un niveau de solvabilité préconisé par les nouvelles normes prudentielles Bâle III. Les CDS/CDO, les CoCos-AT1 sont des titres financiers négociables, interchangeables, fongibles et cotés en bourse. La faillite des AT1-CoCos de mars 2023 montre que les systèmes bancaires sont inventeurs-créateurs-émetteurs de ces titres structurés subordonnés et toxiques, puis ils en deviennent les dealers, et les fonds d'investissement et les particuliers achètent du AT1-CoCos comme le toxico va derrière la gare pour son fix. Cette illusion de la résilience sur la solvabilité n'a rien à voir avec l'illusion suprématiste du carré blanc sur fond blanc de Malévitch.    |    Assurantiel, prudentiel, to justify my greed !

Lire la suite...

22. mars 2023

Le Conseil de l'Europe et la Commissaire aux Droits de l'Homme condamnent Macron le 24 mars 2023 une x-ième fois depuis 2017

Finalisé le 25-03-2023  -  Ce post contient 27 liens documentaires internes, externes, et officiels + 5 annexes    -   Optimisé écran 21/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox

L'Alsace a transmis le 20 avril 2023 au département de l'Hérault la Casserole Olympique, mais par Arrêté Préfectoral N°2023.04DS.0187, Article 3, alinéa 1 >>> 
  "Aux usagers de la voie publique est interdit l'usage de dispositifs sonores portatifs".    En clair... l'usage de casseroles. Si Macron était Dada ce serait drôle.

En France, quand on fait un Rock around the Bunker réactualisé, quand on décroche du mur de la mairie le  portrait officiel de celui qui dit devant le drapeau de notre pays "je les emmerde" "les gens qui ne sont rien" "certains, au lieu de foutre le bordel" "une majorité de femmes, pour beaucoup illettrées" "ça m'en touche une sans faire bouger l'autre" ➳ ... et quand on fait un making of, un film documentaire relatant le tournage ou la production d'un film politique ou d'une composition gouvernementale, ou quand on fait une description du process de construction d'une politique sous l'angle de ce qui serait autrement resté dans l’ombre, on doit décupler de prudence surtout depuis le 16 janvier 2023, pour ne pas être attaqué et enfermé par une enquête ouverte pour « injure publique envers une personne dépositaire de l'autorité publique » après des propos sur les unités de la puissance du pouvoir signalés par les préfets de police, le Parquet de Paris et les acteurs du régime. Macron conçoit sa start-up nation, comme sa communauté financière qui, dans les limites de son territoire néolibéral, revendique pour son propre compte " le monopole de la violence physique légitime ".

Sans "faire son point Godwin", c'est le retour de la Stasi. Cliquez sur la Plateforme des pétitions citoyennes de l'Assemblée Nationale  >>>

La Commission du Parlement avait classé la 1ère pétition contre la Brav-M ...voici la Deuxième pétition contre la Brav-M >>> clic

Je vous invite à regarder l'analyse de Le Média sur "Le journalisme de Préfecture", un titre qui est repris d'Acrimed - Observatoire des Médias / Action Critique Médias.

Avant-propos:  Macron a mis fin à la Vème République le 16 mars 2023. Il rejoint le club des fascistes Viktor Orbán de Hongrie et Duda / Kaczyński de Pologne. Macron utilise dans la Constitution de notre Vième République les Articles qui lui conviennent pour satisfaire, quoi qu'il en coûte, aux exigences incontournables des marchés financiers en écrasant tout et tous ceux qui lui en coûtent. Depuis 2017, très rapidement après les P&L-2017, je vous informe régulièrement de l'abonnement de Macron-1 et de Macron-2 aux multiples blâmes et condamnations de la France faits par l'ONU, l'OHCR, le Parlement Européen, la Commission Européenne, la Cour Européenne des Droits de l'Homme, etc. Sur le Site du Conseil de l'Europe - Commissaire aux Droits de l'Homme, en date du 24 mars 2023, vous trouverez >>> "Déclaration: Manifestations en France : les libertés d’expression et de réunion doivent être protégées contre toute forme de violence", le dernier blâme et la dernière condamnation émis et prononcée contre Macron et Darmanin, son ministre de l'Intérieur, et contre le ministre de la Justice.

Les 3 premières années du quinquennat de Macron, la France avait été condamnée par l'ONU, par le OHCHR - Haut Commissariat de l'ONU aux Droits de l'Homme, par le Conseil de l'Europe, par le Parlement Européen, par la DROI - Sous-Commission Droits de l'Homme du Parlement Européen, par le Commissaire aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe, par Amnesty International, par LDH - Ligue des Droits de l'Homme et elle a même été interpellée par la Commission Européenne, etc... pour sa gestion violente armée de LBD et pour sa répression judiciaire contre les manifestations des Gilets Jaunes et contre les opposants à la réforme Macron-BlackRock des retraites et à la casse du Code du Travail (voir ci-dessous les 2 annexes du Conseil de l'Europe et du Parlement Européen). Aviez-vous entendu parler de ce sinistre abonnement français de Macron aux blâmes décernés contre la France par tous les grands organes internationaux de la planète? Ni Macron ni ses ministres ni les médias n'ont communiqué sur notre indignité nationale, notre parce que le début est en France, comme en Hongrie, encore le choix des électeurs inscrits. La violation des Droits de l'Homme est entrée dans le droit commun de l’État de Macron, elle est sa "matrice intellectuelle". Quand les Gilets Jaunes avaient manifesté, c'était plus drôle pour le gouvernement Macron et son album d'images d'utiliser les LBD et de comptabiliser 10+1 morts, 7 mains arrachées, 300 crânes fendus et 32 yeux explosés que de prendre "des décisions historiques" pour rendre la Dignité aux 8 millions de Travailleurs pauvres, aux 11 millions qui vivent sous le seuil de pauvreté, aux 9 millions qui dépendent de la banque alimentaire, aux 12 millions qui n'ont pas un appartement chauffé. Pour renforcer votre choix politique à avoir le 12 et 19 juin 2022 aux Législatives avez-vous pris connaissance du Mémorandum du Commissaire aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe, de la Résolution du Parlement Européen ou du Rapport de l'OHCHR - Haut-Commissariat aux Droits de l'Homme de l'ONU >>> "France: des experts de l'ONU dénoncent des restrictions graves aux droits des manifestants « gilets jaunes »" ?

    <<<  Cliquez sur le site du Commissaire aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe.

Lire la suite...