Ceci est mon post n° 700 depuis le 06 VI 06   -   Finalisé le 17 août 2022   -   Ce post contient 35 liens documentaires et vidéos   -   Post optimisé pour écran 21/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox.

màj du 7 août 2022: Joe Biden, de très loin encore beaucoup moins gauchiste... que Macron a réussi à faire adopter son plan de lutte contre l'inflation "Inflation Reduction Act" >>>

Taxer les superprofits: La Loi pour la réduction de l'inflation prévoit d'imposer un taux d'impôt minimal de 15% pour toutes les sociétés dont les bénéfices dépassent le milliard de dollars. L'administration des impôts se verra dotée de 80 milliards de dollars pour contrôler les manœuvres d'évasion fiscale des revenus élevés. A l'étranger Macron fustige à la face du monde avec jubilation "les profiteurs de crise et les profiteurs de guerre", mais de retour au pays il interdit à ses ministres et à ses députés de faire passer un impôt sur les grandes sociétés et sur toutes celles du CAC40 et sur toutes celles qui ne payent pas un € d'impôt en France.

La Inflation Reduction Act est avec $ 443 milliards aussi le plus grand plan climatique de l'histoire des USA et un plan social et médical. A l'inverse des USA, de l'Espagne, de l'Italie, de la Grande Bretagne, de l'Allemagne, le pdt Macron et ses portes-monnaie, tout en se simulant comme étant les chantres du Travail, de la Valeur Travail, du salaire qui est dû à la juste hauteur du service rendu à la société française, ont imposé pour tous la réduction du pouvoir d'achat avec leur Loi pour les mesures d'urgence pour la protection du pouvoir d'achat.

Rappel >>>  le G7 Finance s'était engagé le 5 juin 2021 sur un taux mondial pour l’impôt sur les sociétés "d’au moins 15%". Le G20 a approuvé le 10 juillet 2021 à Venise cet accord historique sur une architecture fiscale internationale plus stable et plus équitable qui instaure une taxation mondiale d'au moins 15% sur les bénéfices des multinationales. Macron-1 doublé de Macron-2 s'assied dessus avec véhémence, même avec les effondrements économique et social dus à la crise du Covid, la crise de la guerre russe d'annexion de l'Ukraine, la crise de la spéculation galopante sur les énergies et l'alimentaire et la crise de la sécheresse. Le Parlement est de retour, mais ça ne suffit apparemment pas. Après le Dumping Humain de Macron-1, Macron-2 a engagé notre pays dans une crise majeure et le fracas humain qui conduiront à partir de l'automne 2022 à 1) une crise démocratique, 2) une prochaine révolution à la française... et à finalité bourgeoise comme depuis 1789.

Il est intéressant de voir que les médias français, allemands, suisses alémaniques, suisses romands, belges francophones, suédois et le Helsinki Times n'informent que sur sur "le vaste plan pour le climat et la santé" et strictement pas, ne serait-ce qu'avec 1 seul mot, sur cette nouvelle imposition américaine minimale de 15% sur les sociétés transnationales et sur l'emploi massif de moyens mis en œuvre contre l'évasion fiscale aux USA. La Nupes a présenté pendant toute la session extraordinaire de juillet-août 2022 de notre Parlement des amendements sur la taxation des super-profits.