banner


 VIème République. 1ère République d'Europe. Convergence des Solidarités sociales, locales, régionales et globales. Attac
            Non à l'ethnocide biotechnologique, aux nécrotechnologies, au Pillage global des terres cultivables en Afrique
                   S'informer sur le site RzM67 mis en ligne il y a bientôt 15 ans le 06 VI 06  
                               Les Insoumis et Le Parti de Gauche.
                                   Finance Watch
                                   aux urnes citoyens !

Rénovez Maintenant 67, journal d'un Cimbre

Plus de 57% des électeurs inscrits ont snobé 7 fois les urnes en 2017, le 26 mai 2019 et en 2020. 100% évaluent leur plasticité devant la mort depuis 2020
Where the catallactic world ends... there starts our life    |    S'informer sur les articles du Traité de Lisbonne - Libre circulation des capitaux
Le 5 janvier 2020 - personne ne parlait de pandémie - j'annonçais les soaring twenties, les années-20 où tout explose
<     Combattre le Dumping Humain     >   -   I want my Europe back !   -   <    OWS - Occupy the WordS    >
2011, Michel Barnier: "les États ont racheté aux banques 4500 milliards de dettes" (spéculatives irrécouvrables)
2021, la BCE a racheté depuis 2008 aux banques plus de 17.000 milliards avec plus de 20 plans de QE
_____________________________________________________________________________

Mot-clé - Greta Thunberg Friday For Future Global Strike

Fil des billets - Fil des commentaires

7 avril 2021

Lever le brevet sur les vaccins Covid-19: destruction de la santé publique depuis l'OMC, les Accords AGCS+ et ADPIC+ jusqu'au coup de grâce de l'Europe, du CETA, du TAFTA, de l'EU-Mercosur

- Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox  - Finalisation du 11 avril 2021 à 14:18
L'année 2020 mon site a eu 1 058 213 visiteurs et la courbe est ascendante en continu depuis septembre 2020. Avec 273 106 en janvier et février 2021 nous pourrions avoir 1 638 636 visiteurs en 2021

Si vous cliquez sur Google Lever brevet vaccins Covid-19 libre échange mon site est en page 1 trois jours après mise en ligne de mon analyse.    Ayant enseigné l'allemand appliqué au management international en Master Grande École à l'EM-Strasbourg et au droit de la propriété artistique, intellectuelle et littéraire eu CEIPI, et ayant aussi été pendant 11 ans traducteur juridique pour l'Office Européen des Brevets de Münich, je n'avais jamais renoncé ni renié ni caché mon engagement intellectuel pour les solidarités locales, régionales et globales en gardant toujours exactement devant mes yeux et en mettant exactement devant les yeux de mes étudiants l'orchestration du capital humain qui s'est élevé en management du Dumping Humain global. Mes cours, qui ne fonctionnaient que sous forme de débats, adossés sur mes énormes polycopiés, étaient toujours houleux, car le cœur de cible de ces formations universitaires et de Grande École était composé de jeunes issus de "bonne famille" qui avaient soif de s'accomplir dans des carrières opulentes et brillantes avec un hyper-loop linguistique qui leur permettait de considérer la planète comme leur supérette du coin où la donne n'est que de fermer le porte-monnaie, cercueil de leur conscience, pour combler l'approvisionnement systémique de leur propre demande. Plus que très majoritairement mes étudiants m'avaient apprécié; j'étais leur sparring-partner, sur moi ils exerçaient leur argumentaire pour que, quand ils seront des décideurs, ils sauront comment faire baisser le ton à leurs opposants et surtout aux syndicats. Mes étudiants allaient en cours, moi j'allais au spectacle. Pendant 41 ans. Avec la crise issue de l'année-Lehman 2008, mais aussi avec la crise économique liée au Covid-19, certains reviennent à moi par les réseaux professionnels avec une pensée affectueuse, ou simplement pour voir si j'étais déjà mort. Peut-être qu'une urne peut être entendue comme une borne kilométrique. L'un de mes anciens étudiants n'avait effectivement pas dépassé le stade du Covid. A 31 ans.

J'avais donc lancé mon site web le 06 VI 06 en traitant d'abord de la biodiversité, lds génocides bio-technologiques, des libéralisations tous azimuts du commerce au service de l'hémisphère riche et de la brevetabilité du vivant. En fin de semestre me supérieurs hiérarchiques, doyens et directeurs me donnaient dans une chemise les évaluations anonymes de mes étudiants sur mes cours et sur mon présentiel détonant mais jovial. J'avais quasiment toujours le top des rankings et souvent apparaissait la remarque: "Monsieur ThR est de gauche, mais avec lui on peut parler." Maintenant je vois sur LinkedIn qu'ils ont des postes scintillants autour de la planète qu'ils sont des financiaristes chez UBS, HSBC, EY, Deloitte & Touch, Airbus, etc, ils sont des Senior Directors for Parthenia or Charybdis, etc dans des entreprises dont la prosodie publicito-informative me fait baisser les yeux de honte, pas de honte pour eux, car ils ne sont pas capables d'éprouver de l'empathie anthropologique et parce qu'ils se mettent en avant dans du "social business" tout en appliquant avec bonheur et félicité la prédation sans disruption. Évidemment, la différence entre eux et moi, est que je ne suis qu'un bavard et que eux ils bossent.

J'avais inventé le concept de Dumping Humain dès 2008 sur mon site RzM67 pour l'opposer à ce avec quoi mes étudiants se gargarisaient, à savoir le Capital Humain; c'était leur manière à eux de s'imaginer qu'ils pensaient, agissaient et vivaient avec la jauge de l'humain dans leur poche. Mais je n'étais bien sûr pas dupe et je leur répétais souvent >>> tu penses que tu es génial, soit, mais souviens-toi que sous tes ordres il y aura au moins 1000 personnes qui travaillent pour vivre.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

5 décembre 2020

"illibéral", "démocratie illibérale"... de Hayek à Zakaria en passant par Jean-Claude Juncker, Ursula von der Leyen, Christine Lagarde, Sylvie Goulard, Sarkozy, Hollande, Macron, Viktor Orbán

- Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom - Finalisation du 10-XII-2020 à 09:09

Where the catallactic world ends... there starts our life.       Je développe mon précédent article sur la Loi Sécurité Globale de Macron, maître d’œuvre du séparatisme en France. Fareed Zakaria, l'inventeur du concept "démocratie illibérale", a placé sa jauge du côté libertarien, et non pas libéral, au lieu de mettre au premier plan le Rule of law, l'État de Droit, même s'il a disserté sur cette question pour organiser en tant qu'influenceur la confusion sémantique et des genres. Zakaria sépare le marché de la démocratie, de l'État et de l’État en proclamant la préséance d'un marché devant être à l'origine de tout. Sa transmutation naturelle du libre marché optimal à l’État de Droit est un leurre. Dès 2006 je nommais ceci l'humanisme automatique de la catallaxie de l'État Providence Bancaire. Le libertarien Hayek, lui, n'était pas hypocrite et faisait son fond de commerce de sa haine de l’État, de la chose publique et des corps organisés.

Fareed Zakaria a organisé la promotion sur CNN dans son Book of the week du livre de David Boaz intitulé "The libertarian mind - A manifesto for freedom", qui est un canon dans ce genre de la pensée politique ordo-libérale. Sa promotion pour ce livre de propagande a été reprise par le think tank libertarien CATO Institute dont David Boaz est le vice-président exécutif. Ce think tank annonce lui aussi qu'il œuvre pour le bien de l'humanité.

L'insulte moderne "tu es illibéral" ne doit pas être comprise comme le reproche d'avoir des tendances fascistes, mais comme le reproche de ne pas mettre tout en œuvre pour engager les synergies du libre-échange, de la libre circulation des biens, des services, des capitaux, des Travailleurs détachés, de tout et de n'importe quoi d'autre dans une ownership societey des stake-holders et des share-holders. Pour rappel, la ownership society a conduit directement à la Crise des Subprimes de l'année-Lehman 2008 dont ni les USA ni l'Europe sont sortis. Les banques systémiques sont depuis 2008 en faillite technique et le dévoiement du keynésianisme avec les dizaines de milliers de milliards de Helikopter Money, de QI, de bail-out, de Facilitation Quantitative, déversés sans contrepartie pour préserver leur liberté de spéculer, n'ont fait que d'enfoncer encore plus nos pays dans la ruine. Le cataclysme financier issu de la Crise de l'année-Lehman 2008, qui s'étend jusqu'à 2021 et encore plus loin, est dû à l'irrégulation et à l'incontrôle des flux financiers et des banques que l'on a laissées redevenir universelles au nom de la liberté avec l'abandon du Glass Steagall Act par Nixon, les Bush et Obama.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

12 août 2020

I want my Europe back - L'Europe catallactique, le Dumping Humain et le pishing intégral en bande organisée - "Adults in the room" de Costa-Gavras

OXI_5_Grece_juin_2015.jpg

Post optimisé pour écran 16/9
-
Finalisation du 22-09-2020 à 08:26

Il faudrait rédiger une thèse de doctorat sur l'anthropologie partagée du ballet triadique oubli-impensé-nouvelle normalité qui se dispense d'esprit et de paradigme pour constituer le réel dans l'espace public et privé.

En finalisant hier mon post précédent sur le Plan européen de Relance suite à la Crise de l'après-Covid-19 >>>
"Plan de Relance", la Nuit des Petits Couteaux: l'Europe catallactique enterre l'État de Droit / Unanimité en faveur des régimes fascistes de Hongrie et de Pologne, j'ai découvert en lisant Le Monde qu'il existe un film de Costa-Gavras de 2019
sur le Plan européen de Relance de la Grèce de 2015 >>>

"Le cinéaste n’épargne pas les dirigeants européens et leurs travers dans ce film sur la crise grecque de 2015."

« Ενήλικοι στην Αίθουσα - Adults in the Room »,

Costa-Gavras filme le ballet des tractations européennes

---------------------------------

Le 3 juillet 2015 j'avais écrit pour le lendemain du référendum en Grèce >>>
I want my Europe back - Rendez-moi mon Europe / La Grèce dit NON à la Troïka et OUI à l'Europe

Celui qui ne sait pas qu'il faut Renégocier les Traités Européens est au minimum naïf.
Il ignore que les Communautés Européennes violent en continu les Directives et Traités Européens,
ou propulsent des nouvelles Directives pour infirmer les plus anciennes et complimenter les besoins supérieurs du marché.
Depuis l'année-Lehman 2008, la BCE outrepasse gravement ses statuts définis par les Traités Européens.
Vous pouvez de nouveau l'expérimenter avec mes arguments dans mon 649ème posting.

Face à ceux qui veulent renégocier les Traités Européens, médias et influenceurs ne savent plus quel attribut employer pour les dénoncer.
Le ton de ces influenceurs autorisés occupe l'espace public qui est délimité par leur mainmise à 90% sur les médias,
que ce soit en France postdémocratique ou dans la Hongrie du fasciste élégant Viktor Orbán.
Les nationalistes, passez votre chemin, il n'y a rien pour vous ici.

J'espère que le réalisateur franco-grec Costa-Gavras est plus violent que moi dans son film politique, mais je lui fais confiance, il ne s'est jamais mouché du pied.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

5 mai 2020

L'après Covid-19 - business, rien de neuf - habemus Coronam

Sur le réseau professionnel LinkedIn j'ai encore lu ceci.
Ce n'est pas une caricature mais est dans ce milieu le parler nominal
et ces locuteurs poncifs n'ont strictement aucune distanciation face à leurs propos >>>

"Cette crise nous aura montré que les entreprises sont tout à fait capables de créer de la valeur sociale et non pas seulement économique. Elles doivent ainsi assumer leur place centrale dans notre société et s’imprégner des valeurs essentielles à notre survie: le partage, la solidarité et l’entraide. La question ne s’est alors jamais autant posée: quel rôle citoyen les entreprises veulent-elles jouer, en ces moments difficiles mais aussi au-delà ? Merci le Figaro et Marc Landré de m'avoir permis de partager mon regard sur le rôle essentiel que les entreprises peuvent jouer pour répondre aux défis d'urgence mais aussi du futur, et comment les citoyens peuvent les encourager à faire ce choix solidaire."

et j'ai répondu >>>

"Oui l'entreprise française doit se culpabiliser en premier. Mais l'entreprise n'a pas à se substituer à l'église !

Elle doit créer des richesses durables et non létales dans un projet économique, social et vert, et elle doit surtout respecter les Travailleurs (terminologie officielle des Communautés Européennes) en partageant le fruit du Travail avec de vrais salaires et en ne contribuant pas à l'extermination du Code du Travail et en respectant la Charte Européenne des Droits Fondamentaux et Sociaux. A chacun sa dignité.

Au lieu de faire de la financiarisation à 360°, le monde de l'entreprise français doit de nouveau apprendre son métier, l’entreprenariat, qu'elle a oublié depuis 30 ans. Pour l'instant la France est la lanterne rouge de l'Europe avec selon l'OFCE le niveau moyen de bénéfice des entreprises françaises en 2020 toujours inférieur à celui de 2007 qui se trouve derrière celui de l'Allemagne, de l'Italie et de l'Espagne. Malgré les cadeaux fiscaux depuis l'année-Lehman 2008 entre autre et malgré le CICE.

Le dumping humain: le modèle social à la française du Président Macron."

--------------------------

Toute l'existence correspond pour eux à un Nutella Run où ils tartinent au sol les petites gens à plate couture et à coup de pied.
C'est fou comme les gens de ce milieu font le marketing de leur ego, en attendant leur prime au cadavre, pour les tétaniser.
Pour les faire cracher cash et poumons, ils cultivent leur passion pour l'égoïsme rationnel de leur simili-messianisme solidaire.
Les morts quotidiennes qu'ils ne dénombrent jamais sont leur pain de chaque jour.
Il faut relancer la consommation. Meurt que meurt.

Nous voilà, même si vous ne le voulez pas, nous on est là. Notre mindset c'est ça.

En Suède, toute entreprise qui verse des dividendes aux actionnaires ne reçoit pas de subventions pour le chômage partiel.

@plus-tard,   en fonction des glorieuses glaires et humeurs de la nation.

(pix:  - Francis Bacon, 1909-1992, "Portrait du Pape Innocent X", 1953, d'après Velázquez
         - des Sámi dans la toundra au sud de Nordkapp )

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

16 avril 2020

Corovid-19 - les vieux ont troqué leur mort individuelle d'aujourd'hui contre la globalisation de la mort future des jeunes


Les générations plus anciennes ont plaqué sur leur monde avec leur marteau piqueur la globalisation de tout et de n'importe quoi, la financiarisation roundup qui élimine l’État, les services publics et les entreprises, la concurrence cartellisée et faussée avec son information impure et imparfaite, le dumping humain et leur fracas humain, la misère individuelle et la détresse collective.

Les générations plus anciennes ont détruit leur planète climatiquement, humainement, socialement, financièrement, économiquement avec leur doctrine néo-libérale et leur théâtralité catallactique.

En échange et en un retour qu'elles estiment totalement juste et légitime, les générations plus anciennes imposent à la jeunesse la rupture de leurs études, le confinement total, l'isolement social et la solidarité illimitée avec elles pour qu'elles soient, dans leur temps présent à elles, épargnées par la mort alors qu'elles offrent comme seul choix à la jeunesse la mort future mécanique et globale.

I want you to panic.

Depuis les années 80', chaque électeur inscrit s'est muté avec aisance en un Hayek en puissance.

Les électeurs inscrits cultivent leur aphasie comme l'araignée sa toile et s'y sentent libres et érudits.


 

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

Vade retro Coronas !!! - 1 masque Playmobil acheté = 1 € pour les Restos du Coeur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ich habe Masken von Playmobil bestellt.

In 4 Tagen bin ich in die Kindheit rückgefallen und werde dem Tode trotzen.

Vade retro Coronas!

----------------------

Where the catallactic world ends... there starts our life.

In the beginning was the word.
In the new beginning is the mask.

 


 

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

28 mars 2020

Covid-19: la prime de Auchan de 1000,- € pour chaque salarié est le tarif pour aller à la mort à notre place

En période de confinement due au Covid-18 il faut INTERDIRE aux agences de notation financière d’évaluer la solvabilité des États,
et il faut contraindre la BCE à émettre des euros-bonds pour mutualiser les nouvelles dettes des États gravement démolis par le Covid-19
et pour bloquer la spéculation des marchés financiers contre eux qui les font encore plus sombrer dans le chaos.
 

Le fracas humain orchestré depuis les années 80' a permis à chaque électeur inscrit de sceller en lui le mépris humain, le mépris des Travailleurs qui eux seuls font tourner notre machine mondiale.
Il a fallu que l'homme soit catapulté en arrière vers son unique dimension animale en l'isolant dans sa tanière pour révéler sa dimension grégaire incontournable de sa communauté de vie.
La Terre n'est pas un cluster, elle est une grotte sans porte où l'on apporte la mort plus que la vie depuis les années 80'.
(Travailleur >>> terminologie officielle des Communautés Européennes)

Avec le confinement de plus d'un mois on a repris conscience que les petites mains, les Travailleurs des usines, des hôpitaux, des supermarchés, de l'agriculture,
sont des économiquement indispensables, et les électeurs inscrits ont découvert que ceux-ci sont tous très mal payés.
La prime de 1000,- € de Auchan pour tout salarié est une injure, c'est le tarif pour aller à la mort à notre place.
Chez le hard-discounter Lidl, la mort par anticipation ne coûte que 50,- € la semaine,
sac étanche pour cadavre non fourni. Les frigos de la morgue sont pleins.
Tension sur les cercueils, mais pas de pénurie,
ArcelorMittal reprend son activité,
le secteur est en plein essor.

On entend le subit florilège dithyrambique de nos gouvernants pour nos petites mains et nos petites gens, c'est à vomir.
Comment peuvent-ils mener cette double vie quand ils ont conduit à flux tendus les gens à la mort?
Nos gouvernants ont poussé au maximum à la fin de l’État et des services publics.

Pour moi, cette situation unique dans l'histoire de la planète n'est pas singulière, mais régulière.
Elle est l'aboutissement de ce que je dénonce en ligne depuis le 06 VI 06, sans plus.
Vous pouvez aussi revenir à mon post du Nouvel An 2020.
La transsubstantiation du langage est finie.
Celui qui dénonce un Black Swan ment.

L'insulte "tu es un incivique" a déjà supplanté l'insulte "tu es un illibéral".
Toi, comme moi, comme nous tous, serons des êtres nouveaux d'ici très peu de temps.
En tous cas les jeunes, comme par exemple les lycéens et étudiants français qui sont confinés depuis le 13 mars jusqu'au 4 mai au moins,
vont subitement développer en eux une conscience globale et solidaire et devenir enfin des électeurs inscrits qui modifieront de manière durable le cours de la vie politique.
Cette nouvelle conscience sera indélébile pour plusieurs décennies et je me réjouis déjà de voir tous ces petits lutins aller aux urnes. Plus besoin de rêver d'un autre monde, il est à nos portes.

(PixTromsø, 10/08/2014 à 23:45)

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

25 septembre 2019

Greta Thunberg - Global Strike For Future 27 septembre 2019 - FFF - Fridays For Future

Greta Thunberg  FFF  Friday For Future  Global Strike For Future

Greta Thunberg
- Global Strike For Future
27 septembre 2019
-
FFF - Fridays For Future

J'avais organisé mon expédition d'octobre 2019 à vélo de Helsinki, FIN, à Trelleborg, SE, de telle sorte que je sois un vendredi à Stockholm pour rencontrer les jeunes en grève pour le climat sur la Mynttorget juste à côté du Parlement de Suède. J'avais demandé à des policiers où se trouvait la manifestation, et ils étaient très heureux de me montrer le chemin et de m'accompagner jusqu'à la Place Mynt. Leur courtoisie était exemplaire et ils sont parfaitement polyglottes et sans le moindre des accents. Honte au système scolaire français où l'on vomit sur les langues étrangères !!! Il en va de même pour les nombreux jeunes qui m'ont adressé spontanément la parole et avec lesquels j'étais très heureux de parler.

Regardez le discours de Greta Thunberg à COP25 du 11 XII 2019.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager