banner


 VIème République. 1ère République d'Europe. Convergence des Solidarités sociales, locales, régionales et globales. Attac
            Non à l'ethnocide biotechnologique, aux nécrotechnologies, au Pillage global des terres cultivables en Afrique
                   S'informer sur le site RzM67 mis en ligne il y a 15 ans le 06 VI 06  
                               Les Insoumis et Le Parti de Gauche.
                                   Finance Watch
                                   aux urnes citoyens !

Rénovez Maintenant 67, journal d'un Cimbre

De 57 à 68% des électeurs inscrits ont snobé 11 fois les urnes en 2017, le 26 mai 2019, en 2020 et en 2021. 100% évaluent leur plasticité devant la mort depuis 2020
Where the catallactic world ends... there starts our life    |    S'informer sur les articles du Traité de Lisbonne - Libre circulation des capitaux
Le 5 janvier 2020 - personne ne parlait de pandémie - j'annonçais les soaring twenties, les années-20 où tout explose
<     Combattre le Dumping Humain     >   -   I want my Europe back !   -   <    OWS - Occupy the WordS    >
2011, Michel Barnier: "les États ont racheté aux banques 4500 milliards de dettes" (spéculatives irrécouvrables)
2021, la BCE a racheté depuis 2008 aux banques plus de 17.000 milliards avec plus de 20 plans de QE
_____________________________________________________________________________

Mot-clé - Sarkozy

Fil des billets - Fil des commentaires

6 juin 2021

15ème ANNIVERSAIRE de mon site "Rénovez Maintenant 67, journal d'un Cimbre" mis online le 06 VI 06

- Ce post contient 11 liens documentaires  -   Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox     -    Finalisation du 17 juin 2021 à 20:46

Rappel: notre devoir d'expression   ➳   Réviser la taxonomie du fascisme.
Mon site lancé le 06 VI 06 a 675 analyses postées. Il a commencé avec des libelles de débutant
contaminées par la fièvre du poulet H1N1 de 2006-09 et il est arrivé au nouveau bornage politique exécuté en forme de réponse au Covid-19. 

 

Il n'a ni like ni donate, ne doit rien à personne, n'attend rien de personne, il écrit ce qu'il veut sans s'ajourer à des codes. Le rédacteur n'est rien que lui, que quelque part, sans domiciliation sociale ni encartement. Il ne se profile jamais selon un public à flatter, n'en tire aucun avantage. Il lit une trentaine de quotidiens français, belges francophones, suisses romans et germanophones, allemands, suédois, anglais britanniques et américains et le Helsinki Times. Il ne lit jamais de livre (sauf une fois). Il va à la source de l'information dans les organes nationaux ou internationaux ou les ONG. Les seuls livres qu'il lit sont des romans en suédois de Suède ou de Finlande suédophone qui le déplacent dans un autre monde près du Cercle Polaire. Ainsi, sa pensée est "libre".

Pour beaucoup d'items, le site est en page 1... ligne 1 de Google          <   OWS - Occupy the WordS   >
Cette année, avec le confinement, il est parti pour atteindre 1,6 million de lecteurs. Ce qu'ils cherchent et ce qu'ils y trouvent, le rédacteur l'ignore;
il ne cherche pas à le savoir, car son message en bas de chaque billet, selon lequel il n'alimente ni blog ni forum, est excellemment bien respecté.

Le site a été lancé par dépit face à la carence infocratique, mais depuis 2 ou 3 ans vous trouvez sur YouTube de la très bonne information politique de fond totalement indépendante de la finance et de la financiarisation de tout et de n'importe quoi. Et maintenant que Joe Biden donne à nos néolibéraux forcenés de l'Union Européenne le droit de repenser la globalisation du Consensus de Washington... le site commence à devenir un peu fade... et tout le monde commence à raconter, comme après le 8 mai 1945, qu'ils ont tous été des résistants de la 1ère heure et "qu'ils l'avaient toujours dit". De plus, tous ces subitement illuminés continuent à ramasser les dividendes de la renommée et du confort dans leur nouvelle immunité de groupe
en faisant le tapage avec les signes convictionnels de leur syndrome du vacciné.

Mon cadeau d'anniversaire      le G7 Finance s’est engagé le 5 juin 2021 sur un taux mondial pour l’impôt sur les sociétés "d’au moins 15%", ...et ce n'est pas la Gauche qui me l'a offert.
Le G7 envoie ainsi une impulsion importante pour la réunion du G20 qui se tiendra en juillet à Venise, où un accord plus concret et détaillé est à attendre.
Les prédateurs fiscaux comme l'Irlande, le Luxembourg, les Pays-Bas, l’Écosse devront se payer leur confort économique eux-mêmes.

Ce que le G7 Finance a initié ce samedi 5 juin 2021 est aussi le début de... la Renégociation des Traités Européens, de la libre circulation des capitaux avec la concurrence déloyale intra-européenne de l'EU et surtout, au démontage de l'optimisation fiscale devra suivre le démontage de l'optimisation sociale par l'élimination du Code du Travail et l'exploitation des Travailleurs Détachés.
Depuis
le 14 juillet 1990 à 14h30 j'attends que le Mur de Berlin tombe aussi à l'ouest. Depuis le 5 juin 2021 nous y sommes, et ce n'est pas la gauche qui l'a fait chuter.
"Nous voilà, même si tu ne le veux pas, nous on est là"... mais tu ne pourras pas lancer tes LBD contre tous les Joe Biden qui te remettront à ta place.
Alors, pour ce nouveau combat fiscaliste, êtes-vous misanthrope, dysanthrope, humaniste ou toujours tout simplement fasciste?
Ah oui, c'est vrai, en mai 2022, bonnet noir ou noir bonnet, le parl'être franco-français dans son ultime démence.
Pour vérifier que la démocratie est giflée de manière systémique, voir mon analyse précédente.
C'est drôle, depuis la gifle tout le monde s'indigne sur notre "démocratie menacée".
11 morts, 7 mains arrachées et 32 yeux éclatés n'ont pas dérangé le pays,
ni les fascistes Viktor Orbán de Hongrie et de la Pologne du PiS,
ni le Dumping Humain imposé par Macron et ses boys.
L'indignation, c'est tellement présentiel,
le sommet de l'élégance française,
la nasse sur la démocratie.

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

17 mars 2021

LBD, 11 morts, 7 mains et 32 yeux arrachés dans les rues de France, responsabilité civile de l’État: le catalogue des tarifs au kilo de la viande des concitoyens

- Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox  - Finalisation du 23 mars 2021 à 12:30
L'année 2020 mon site a eu 1 058 213 visiteurs et la courbe est ascendante en continu depuis septembre 2020. Avec 273 106 en janvier et février 2021 nous pourrions avoir 1 638 636 visiteurs en 2021.
Je vous invite à lire mon propre commentaire sous mon billet du 24 avril 2009, puis d'y lire ce billet vieux de 12 ans qui semble effronté, très provocateur, voire "de mauvais goût".

Dans mon post précédent je vous ai exposé la vacuité démocratique de notre pays depuis le 29 janvier 2020, depuis juin 2017, depuis 63 ans avec la Vème République de la Constitution de 1958 et depuis 232 ans avec la Révolution française qui s'adosse sur une pogne à la Robespierre plutôt que sur le respect de la dignité humaine, de la raison critique, de la concertation conventionnelle, de la solidarité mutuelle et organique, de l’État de Droit avec son équilibre du partage des 3 pouvoirs qui le constitue. En 3 ans, Macron a gouverné par Ordonnance autant que pendant les deux quinquennats (10 ans) avant lui, en grillant Parlement et Sénat: Hollande 274, Sarkozy 170. L'encerclement en 3D définitif et complet a été fait directement par Macron avec ses 2 Lois Travail, son Ordonnance Travail, sa Loi Sécurité Globale et sa Loi Séparatisme, mais aussi avec les accords CETA et EU-Mercosur qu'il a signés. Le Parlement est obligé d'accepter ces Accords de libre-échange de seconde génération sans amendement et en bloc avec par exemple les ethnocides biotechnologiques ou le génocide des Indios d'Amazonie et la déforestation massive organisés par le fasciste brésilien Bolsonaro, et ceci malgré les habituelles et rituelles vociférations de plaisance de Macron. Est-ce qu'un double langage est un mensonge d'État? Encore plus quand il est chronique et qu'il n'est qu'un x-ième recombinant? En Amazonie, au Yémen et ailleurs, la France est avec ses électeurs inscrits majoritairement complice dans le crime. Il faudra voter en 2022 pour l'humanisme citoyen.
(Photo: Fondation Beyeler, Bâle)

Le cabinet américain de conseil en stratégies McKinsey, et Terreur, violence et étouffinement social et technique sous l'élégance du salon parisien de l’Élysée et depuis 1 an du Conseil de Défense sont les seuls outils de gouvernance du pays, qui ne sont toujours pas remis en cause par les urnes, mais qui se contentent de quelques agitations plus ou moins cycliques dans les rues avec des bonnets ou des gilets qui changent de couleur selon les hits de la fast-fashion. Dans mon billet précédent je vous ai exposé que les électeurs inscrits ont adoubé 7 fois depuis 2017 avec une parfaite régularité et sans introduire le moindre des variants cette gouvernance qui contourne les organes constitutionnels de la démocratie, en amenant cet extrême resserrement à droite et en mettant au pouvoir une présidence et son parterre de parlementaires avec 17% des électeurs inscrits et 57% d'abstentions.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

1 mars 2021

die Tageszeitung du 01/03/2021 >>> "De Sarkozy à Macron: le président français a des pouvoirs comme un dictateur" / ( De 2017 à 2022 les électeurs inscrits le lui accordent bien )

- Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox  - Finalisation du 23 mars 2021 à 12:32
L'année 2020 mon site a eu 1 058 213 visiteurs et la courbe est ascendante en continu depuis septembre 2020. Avec 273 106 en janvier et février 2021 nous pourrions avoir 1 638 636 visiteurs en 2021.

Aujourd'hui je vous donne ci-dessous ma traduction d'un tout petit article paru en ce jour dans le quotidien allemand taz - die Tageszeitung sur la présidence française sous la Vème République depuis 1958.
Je dois vous paraître, une fois de plus, si déméritant de la nation française avec ma fixation qui pour les électeurs inscrits et les autres paraît si glauque. Obs! Cette introduction est bien lourde.
La taz - Tageszeitung travaille régulièrement avec Le Monde Diplomatique.

L'ancien président Sarkozy a été condamné par le Tribunal Correctionnel pour corruption et trafic d'influence à 1 an de prison ferme.

Ayant aussi été parallèlement metteur en scène en langue allemande et française dans une vie antérieure pendant 11 ans - je me donnais le nom de Remetteur en vie - j'avais monté en 1989, pour signifier ma colère contre la manière franco-française de commémorer le Bicentenaire de la Révolution de 1789, un spectacle au Relais Culturel de Wissembourg où ma troupe de théâtre avait joué Dantons Tod - La Mort de Danton de Georg Büchner avec des intercalations en latin du De Rerum Natura de Lucrèce. Lucrèce voulait apporter il y a 22 siècles dans ses poèmes De Rerum Natura cette connaissance du monde qui doit permettre à l'homme de se libérer du fardeau des superstitions. Je voulais montrer en 1989 que la France traine avec soi la Révolution de 1789 comme une superstition, qu'elle n'en fait plus rien, et qu'elle en pervertit son esprit. Mais de quel esprit parle-t-on? Georg Büchner, lui, a souligné son dégout et son opposition à la Terreur par laquelle Danton a été guillotiné sous les ordres de Robespierre, le 1er dictateur moderne. Büchner a consacré son œuvre à l'engagement pour la liberté du mot, pour l'émancipation de l'individu, de la femme, des juifs et pour une Constitution démocratique. En conséquence de quoi, j'avais fait projeter les chiffres 49-3 dans ma mise en scène, remise en vie, en séquences informatiques sur les acteurs et les installations de ma scène. En 1989, alors que Berlin organisait sa Chute du Mur, le 1er Ministre français Michel Rocard, PS, le champion absolu de l'utilisation du 49-3, manageait le pays avec cette machinerie autoritaire du 49-3 mis en place comme outil de gouvernance par la Constitution de 1958 de notre Vème République. Les Présidents ou les 1ers Ministres français ont des pouvoirs de dictateur depuis 1958, à la manière de doublons de Robespierre. A Pole-Sud à Strasbourg, ma troupe d'étudiants avait joué Minetti de Thomas Bernhard que j'avais mis en canapé sur des extraits de Largo Desolato de Václav Havel, du Président tchèque et membre fondateur de Charta 77 qui m'avait donné l'autorisation d'utiliser son texte comme je l'entendais et en renonçant à ses droits d'auteur. Je voulais prouver que devant ou derrière le Mur de Berlin, hier et aujourd'hui, l'intellectuel critique est toujours poursuivi par un régime, de notre côté juste d'une manière plus élégante, c'est à dire sans police politique en uniforme, quoique. J'ai aussi monté en allemand toutes les pièces de Friedrich Dürrenmatt qui traitent de la responsabilité individuelle et collective face à la violence et à l'oppression par l'acte et le langage au sein d'un groupe municipal, de trois physiciens ou d'extrémistes religieux anabaptistes instaurant la terreur pour régler leur monde, commettre du crime, et dans un conseil d'administration d'une banque privée, Frank V, sur la musique de Gottfried von Einem.
Je me sentais toujours comme un brouillard; en faisant ma chronologie je vois que j'ai été aussi clair que quand je suis allé 2 fois à vélo jusqu'au Cap Nord en 2014 et en 2016.

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager