OpenLux: la vapeur des financiaristes, leur pouvoir sans souveraineté en face du plasma social absent et d'une société inopérante sans place pour la légitimité

- Post optimisé pour écran 16/9 et affichage taille réelle sans zoom sous Firefox  - Finalisation du 20 février 2021 à 09:16
   L'année 2020 mon site a eu 1 058 213 visiteurs, mais la courbe est ascendante depuis septembre 2020, et pour janvier et février 2021 il a eu 273 106, ce qui pourrait faire 1 638 636 visiteurs pour 2021.
   Si vous cherchez sur Google mon expression Dumping Humain dont j'ai l'antériorité mon site est là aussi en Page 1 et même en Ligne 1. Aussi sur bing.
   Je vous invite à lire mon propre commentaire sous mon billet du 24 avril 2009, puis d'y lire ce billet vieux de 12 ans qui semble effronté, très provocateur, voire "de mauvais goût".

Tout autour de nous et en nous tous tourne cette vapeur des financiaristes qui ont entre leurs mains le pouvoir global qui n'a pas besoin de souveraineté et qui s'en est dispensé grâce à leur inatteignabilité. Et même si par exemple avec le nouveau "leak", qui n'est plus un leak et qui est appelé un OpenLux qui est domicilié au Luxembourg dans cette Europe, ce pouvoir global est parfaitement sans souveraineté, donc inatteignable et génotypiquement non-séquençable par ce que le plasma social ne veut pas l'identifier, ne veut pas se connaître la capacité d'y parvenir et de le démanteler. Ce plasma social impotent est impotent de par son unique faute: 1) il s'est donné une atomisation des partis politiques qui bavardent entre eux, 2) et, en France par exemple, il se cultive sa pataugeoire de syndicats atomisés dont chacun agite sa propre petite clochette pour mener dans chaque unité de production et de service sa petite guerre civile de petits français contents de leur petit entre-soi. Le libellé français est intraordinaire et veut encore et toujours se vendre comme un jardin d'universalité. Le plasma social qui devrait être le constituant cardinal et ordinal de toute société est à ce point inopérant que les Wiki Leaks, les Lux-Leaks, les Panama Papers, etc... n'ont jamais été obturés. Le plasma social est à ce point inopérant que les mêmes données et le même savoir sur le phishing global intégral, ou bien sur les dépeçages en bandes organisées et sur les  évasions fiscales ont cette fois été compilées uniquement à partir des données publiques. Ces données toutes publiques ne nécessitent même plus des Julian Assange et d'autre Whistle Blowers pour être contemptées dans les quotidiens des plus ordinaires et des plus courants. De toute façon, l'Europe Unie, un amalgame de petits pouvoirs dysanthropiques mais si tellement élégants, s'est donnée comme mission de ne pas tenir pour compte les déclencheurs d'alerte, mais de les criminaliser de par sa loi avec sa Directive Européenne sur le Secret des Affaires. Le plus brillant est que l'Europe a élégamment masqué de son texte barrière "Directive sur la protection des savoir-faire et des informations commerciales non divulgués (secrets d'affaires) contre l'obtention, l'utilisation et la divulgation illicites" que sa DIRECTIVE (UE) 2016/943 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 8 juin 2016, appelée communément Directive sur le secret des affaires, est la Directive sur le Secret universel garanti. A tous les plans de la BCE de maquillage de bilans bancaires depuis 2008 s'ajoutent les Accords secrets ANFA entre la BCE et les Banques Centrales nationales...

Notre société est à ce point inopérante qu'elle se permet d'avoir en face de cette vapeur de financiaristes, comblés par leur parfait pouvoir sans avoir à essuyer les gênes de la souveraineté, un plasma social vidé, évidé et qui s'est évidé de lui-même grâce aussi aux électeurs inscrits qui sont aussi à 57% abstentionnistes quand ils ne carmagnolent pas sur le tarmac une fois l'an et qui, le reste du temps, courent au Aldi pour comparer leurs têtes qu'ils veulent bien mettre à prix ou pour apprécier leur gondoles selon leurs pulsions qu'ils ne savent pas ultimes, comorbides ou létales. Ainsi, après les derniers émois des Wiki Leaks, Lux-Leaks, Panama Papers, le plasma social absent se permet même de bavarder avec confluences sur cette enquête OpenLux, qui est tellement plus agréable que les derniers des Leaks et Papers car elle ne respire plus le goût de la transgression des lanceurs d'alerte ou des petits et bonhommes pentitos de la spéculation financière comme les Jérôme Kerviel, Antoine Deltour, Kweku Adoboli qu'il fallait encore mettre sous scellés, sous bracelets électroniques pour leurs dernières déambulations qui peuvent même aller jusque chez le pape pour tâter de son émeraude orthodoxe. Cette enquête OpenLux a ce qui a de plus agréable dans ce plasma social absent, impavide et inodore. Elle ne s’appuie même plus sur une fuite de documents mais sur la simple exploitation de données publiques accessibles par tous sans masque bleu, sans gants et sans dents à avoir.

Alors de par là aussi le processus de la mise en absence de la vérité financière spéculative, ordonnancée par le Privilège de l'Investisseur et par son arpentage méticuleux de notre paysage de vie effectué par la vapeur financiariste, accède à une nouvelle efficacité encore plus inégalée qu'auparavant ou que celle qui lui est garantie sans réserves par cette Directive Européenne sur le Secret des Affaires. En face d'une vapeur active et défoliante de financiaristes éthérés nous avons un plasma social vide et même pas atterré. Tout ceci constitue le gage de la normalité moderne dans notre Europe qui est un organisme de privation de savoirs, de pouvoirs et de droits, dans une Europe qui jubile dans son euro-glut, qui adore au quotidien finaliser son droit de cacher les risques comptables, qui prodigue sa philosophie de l'Europe Providence Bancaire, qui s'est ingéniée à éliminer de son imaginaire le Rubicon qu'elle a franchi depuis si longtemps, qui a effacé des derniers narratifs son régime systémique autoritaire, qui ne perçoit pas son dévoiement du keynésianisme, qui prend son Fonds de Stabilité Financière pour les langes sociétaux biodégradables, qui offre sa BCE et son Mécanisme Européen de Stabilité comme les maîtres d'ouvrage de la défaisance du mal, qui comme une junte sait qu'il n'y aura pas de Day of Reckoning, qui efface de la prise de conscience que toutes ses banques systémiques sont en faillites depuis 2008, qui a perpétualisé dans la BCE les dettes spéculatives toxiques des banques qu'elle leur a rachetées, qui organise le blanchiment de leur faillite et le recel des données comptables de mauvaise foi. Du côté de la vapeur financiariste et du plasma social ne se pose plus jamais la question de la légitimité. Le plasma social vide ne veut pas savoir qu'il n'est que le réverbère de la vapeur financiariste. Et le financiariste le sait. Et Macron est leur coq en pâte.

Renoncer sans façons et sans remords à l'exercice de soi par un doux glissement vers l'absence au milieu du présent. Ce que je définis comme le fascisme élégant et que j'étire online depuis le 06 VI 06 et par écrit depuis le 14 juillet 1990 à 14:30 prend cette dimension du dialogue sans mots entre la vapeur des financiaristes et le plasma social vide sur la scène réduite de notre société qui s'est offert le pouvoir d'être inopérante. Une société sans être. La tectonique n'est jamais figée. La pulsion d'hybridation de ces 2 mondes ne construit que le secret d'un leurre dont Macron est depuis 2017 le 1er de cordée grâce aux électeurs inscrits. Par le Privilège de l'Investisseur notre société s'est convoyée et dévoyée dans le Dumping Humain. Macron, le Messie botté européen de l'Extrême Centre et de l'anti-démocratie néolibérale, confectionne sa société selon ses besoins et à son image. Hier, avec sa nouvelle poussée de fascisme élégant, il a lancé en grande pompe son débat de "l'islamo-gauchisme" qui n'existe que dans sa tête, et il a demandé à Vidal, sa ministre à l'Enseignement Supérieur, de charger le CNRS de faire dans l'université française une enquête de probité politique comme le faisait la Stasi en RDA. Après sa Loi Sécurité Globale, Macron sème la haine en détournant de nouveau pendant 2 semaines complètes le Parlement pour le faire débattre cette fois sur sa Loi sur le Séparatisme contre les musulmans et maintenant il installe sa police politique à son service personnel. Pendant que sa société parallèle, que Macron installe, s'occupe de ses petites haines franco-française, la vapeur des financiaristes et le plasma social absent devant eux peuvent rester dans leur convention de société inopérante et sans aucune question de légitimité. Une étude de l’institut CSA pour les banques alimentaires indique que plus de la moitié (51%) des personnes aidées ont déclaré avoir recours à l’aide alimentaire depuis moins d’un an. Une importante augmentation du nombre de demandeurs de 25% avait été enregistrée en mars 2020, mois marqué par le 1er confinement. Au lieu de parler de sa très grande pauvreté institutionnelle, la France rit de se voir si belle en son terreau. Renoncer sans façons et sans remords à l'exercice de soi par un doux glissement vers l'absence au milieu du présent. Au milieu de la très grande pauvreté, de la très grande pauvreté politique, de la très grande pauvreté syndicale.
Passage immodéré du dumping humain à l'absence d'humain, en dehors de la question même d'humanité.

N'abandonnez plus notre démocratie, notre État de Droit, notre Code du Travail ! Allez voter ! (pour la VIème République)
Le Parlement Européen de Strasbourg a été abandonné à des médiocres le 7 juin aux Élections Européennes 2009.
Le Parlement Européen de Strasbourg a été abandonné aux médiocres le 26 mai aux Élections Européennes 2019.
Le Parlement Européen de Strasbourg sera abandonné à l'extrême-droite le 9 juin aux Élections Européennes 2024.

copie non commerciale partielle à l'identique autorisée avec citation de source.
Un site est un acte public. Ce n'est pas un blog, je n'alimente pas de forum.
Je consulte une trentaine de quotidiens online en 4 langues (français, allemand, anglais, suédois).
A propos de l'auteur et roman non-figuratif prémonitoire.

Conforme à la Charte

( En ligne depuis le 06 VI 06 / Pas de "donate", je ne tire aucun bénéfice pécuniaire, matériel ou social de mon site, c'est un acte isolé )

La fonction "commentaire" s'affiche du côté public,
mais ne fait pas toujours aboutir les commentaires sur le back-office, modération ou pas (problème informatique).

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Egalement dans la catégorie "Economie de bulles, crises systémiques, subprime"

Fil des commentaires de ce billet