La BCE a racheté depuis la Crise des Subprimes de 2008 plus de 17000 milliards de toxiques aux banques et non pas 2600 milliards

Tout le monde en ce moment, JLM compris dans son interview d’hier sur LCI, répète aveuglément ce qui est publié partout tout dernièrement par les médias comme un nouveau front de propagande: « La BCE a injecté € 2600 milliards ».

Ce chiffre est totalement faux et 6,5 fois inférieur à la réalité. Même les économistes comme Piketty mentent en reprenant ce chiffre.

La BCE a lancé à la ronde ce chiffre de 2600 milliards d’€, en sachant qu’il semblait suffisamment astronomique pour qu’il s’agrafe dans nos cerveaux, sans pour autant provoquer une « sidération » populaire. Car en ce moment nous assistons à un ballet des sidérations, chacun se sidère sans se considérer dans le bon plan de la litote française.

Je me demande pourquoi TOUT le monde ment à ce sujet ou ne s’enquière jamais de la vérité à la quelle tout le monde peut avoir accès dans les sites officiels des Communautés Européennes.

Michel Barnier, UMP et Commissaire au Marché Intérieur, avait déjà officiellement publié les chiffres réels le 6 juin 2012: la BCE avait versé € 4500 milliards de 2008 à fin 2011. Vous pourrez cliquer directement sur son communiqué du 6 juin 2012 pour constater par vous-même le nouveau mensonge propagé depuis une semaine dans toutes l'Europe par la BCE, et auquel tout l'éventail politique adhère sans hésitation.

Depuis il y a eu encore énormément d’autres plans de Facilitation Quantitative - Quantitative Easing de rachats aux banques, assurances et grands comptes de leurs toxiques, pourris et irrécouvrables qui ont élevé le transfert de leur dette privée vers les pouvoirs publics, donc vers nous, à 17.000 milliards d’€ alors que le PIB européen est de 14.000 milliards.

17.000 milliards d’€ sont dilapidés par la BCE depuis l’année-Lehman 2008 en rachat de toxiques au secteur financier, en récompense à leur criminalité financières avec les dérivés comme les CDS/CDO/LBO etc, en sans exiger réellement contre lui le moindre des contrôles et la moindre des réglementations.

A côté de la BCE chaque Banque Centrale de chaque État-Membre a aussi racheté par centaines de milliards. La France a racheté pour 800 milliards d’€ de toxiques aux banques.

La Commission, donc les Gouvernements des États-Membres de l’UE, cajole les grands comptes spéculatifs criminels, mais impose quasiment manu militari l’austérité du budget, les privatisations, la Règle d’Or du pacte fiscal, et pour tout un chacun le dumping humain et toute autre forme de déprédation.

Dois-je mettre un GJ + un pantalon jaune et un chapeau jaune
pour dénoncer ce plus grand transfert de l’histoire du privé vers le public des dettes ?

 

(Photo: Expositions Tadeusz Kantor et Oskar Schlemmer, février et octobre 2016 au Cricoteka,
musée extraordinaire dédié à Tadeusz Kantor à Cracovie )

Commentaires

1. Le 22. décembre 2018, par Thomas, le Cimbre,

Oui, on peut être europhile >>> http://www.renovezmaintenant67.eu/

Cette Europe catallactique ne représente pas la télicité de l’esprit européen.

Il faudra pourtant organiser la convergence des solidarités sociales, locales, régionales et globales
et laisser tomber cette force centripète de nuisance de Paris qui ne mène plus à rien >>>

http://www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2018/10/28/Catastrophe-humanitaire-au-Y%C3%A9men%2C-50-de-la-production-industrielle-fran%C3%A7aise-consacr%C3%A9s-%C3%A0-l-armement-et-%C3%A0-la-guerre-en-2018

C’est Mario Draghi, alors Directeur de Goldman Sachs Europe, qui a fait d’abord plonger la Grèce avec l’aide d’un gouvernement grec pourri >>>

http://www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2010/02/14/Libre-circulation-des-capitaux%3A-Wall-Street%2C-Goldman-Sachs%2C-JP-Morgan-ont-aid%C3%A9-10-ans-la-Gr%C3%A8ce-%C3%A0-tricher

Ensuite, Mario Draghi avait alors joué des revolving doors (pantouflé) pour devenir Directeur de la BCE, où il fait ce qu’il sait faire le mieux:
entretenir la spéculation criminelle des banques en leur rachetant pour 17000 milliards d’€ de toxiques.

L’alternative avec la « Plan-B » existe, mais comme nos gentils électeurs dépassent toujours joyeusement aux Européennes
les 57% d’abstentions des P&L 2017, il faudrait peut-être devenir électeurophile.

C’est trop facile de se dire euro-phobe ou de lancer un RIC, sans avoir été allé voter.

Occupy the WordS / I want my Europe back

2. Le 23. décembre 2018, par Thomas, le Cimbre,


Si tu avais lu mes billets.

———

Ils font l’historique: la Grèce a été pillée par les banques françaises SocGen, BNP Paribas
qui ont spéculé sur la dette publique grecque avec l’aide de Mario Draghi de Goldman Sachs pdt 10 ans
et du gouvernement pourri grec.

La France est le principal démolisseur de la Grèce, la Troïka ne nous a que prêté main forte en émettant même l’idée que l’on pourrait y faire un putsch
si nous ne parvenions pas à renflouer nos banques françaises à hauteur des toxiques qu’elles ont perdus en Grèce.

Grâce à la main armée de la Troïka les banques françaises ont ttlmt été « remboursées » de leur spéculation criminelle faite sur la Grèce.

La Commission de BXL n’est qu’une prolongation des gouvernements des États Membres, les Commissaires ne sont que nos ministre délocalisés à BXL,
et l’EU n’est que le fruit de l’abstentionnisme des électeurs.

J’espère qu’ils voteront le 26 mai 2019 aux Européennes.  Une offre claire de Renégociation des Traités de fond en comble existe.
Le repli nationaliste nous détruira.

3. Le 23. décembre 2018, par Thomas, le Cimbre,

J'ai exprès attendu quelques heures pour mettre la suite pour éviter que le narratif du petit-bassin ne prenne.

Nous aurions très vite revu cette infatuée francophilie nous dire que "c'est pas nous c'est les allemands".

Il y a deux vautours pour transformer la Grèce en carcasse et pour la dépecer: la France avec la Société Générale, BNP, Paribas, Crédit Lyonnais,
et l'Allemagne avec Deutsche Bank, Kommerzbank et diverses Landesbanken, des banques des Länder fédéraux.

La Grèce est notre victime commune et Communautaire.

Par ce holdup financier qui a duré 10 ans avant l'année Lehman-2008,  et qui dure depuis 10 ans.
La France est associée à l'Allemagne dans un brotherhood in arms, et par la Troïka et BXL.
La France a été trop contente d'avoir l'intransigeant ministre allemand Schäuble pour réclamer "ses" sous.

Donc au lieu de demander qui est europhile, il faudrait que la France se regarde en face, des GJ au sommet.

Oui, depuis les GJ car parmi eux il y a aussi les 57% d'abstentionnistes aux P&L 2017,
alors que l'offre politique de l'Alternative existe avec les 40 fascicules de l'Avenir en commun.

La France avait adoré de la base au sommet casser Varoufakis et Tsipras, avant que ce dernier n'abdique sous la coalition franco-allemande >>>>>

http://www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2015/01/25/Grèce%3A-Alexis-Tsipras-de-Syriza-va-nous-enseigner-l-Europe-des-Peuples-Brexit-Irexit-contre-Grexit

Parmi les GJ ou le RIC on ne voit strictement jamais "rendez à la Grèce son argent".

Je suis Europhile.

----

Occupy the WordS / I want my Europe back

 

N'abandonnez plus notre démocratie, notre État de Droit, notre Code du Travail ! Allez voter ! (pour la VIème République)
Le Parlement Européen de Strasbourg a été abandonné à des médiocres le 7 juin aux Élections Européennes 2009.
Le Parlement Européen de Strasbourg a été abandonné aux médiocres le 26 mai aux Élections Européennes 2019.
Le Parlement Européen de Strasbourg sera abandonné à l'extrême-droite le 9 juin aux Élections Européennes 2024.

copie non commerciale partielle à l'identique autorisée avec citation de source.
Un site est un acte public. Ce n'est pas un blog, je n'alimente pas de forum.
Je consulte une trentaine de quotidiens online en 4 langues (français, allemand, anglais, suédois).
A propos de l'auteur et roman non-figuratif prémonitoire.

Conforme à la Charte

( En ligne depuis le 06 VI 06 / Pas de "donate", je ne tire aucun bénéfice pécuniaire, matériel ou social de mon site, c'est un acte isolé )

La fonction "commentaire" s'affiche du côté public,
mais ne fait pas toujours aboutir les commentaires sur le back-office, modération ou pas (problème informatique).

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Egalement dans la catégorie "Economie de bulles, crises systémiques, subprime"

Fil des commentaires de ce billet