Congrès de Versailles, Résolutions Leinen = la Guillotine de la Démocratie en Europe





La Démocratie en Europe a été trahie

  1. le 14 juin 2006 au Parlement Européen de Strasbourg
  2. le 4 février 2008 au Congrès de Versailles.
  3. le 7 juin 2009 par les abstentionnistes.

Liste des traitres du 4 février 2008.

Liste des traitres du 14 juin 2006.

Traitres du 7 juin 2009: 60% des abstentionnistes français.




Il n'y avait pas de panneaux électoraux devant les bureaux de vote, et s'il y en avait, ils étaient vides.
Les électeurs ont reçu l'enveloppe électorale des professions de foi moins de 7 jours à l'avance, voire moins de 2 jours à l'avance.
Je suis sûr que ces deux faits constituent une violation du droit électoral.
Tout a été fait pour qu'il n'y ait pas de débat.




J'ai informé en fonction de mes moyens et de ma capacité de travail sur mon site. Les deux derniers mois, avril et mai 09, les lecteurs sont venus principalement sur le fil Europe. Je suis seul auteur de ce site. Mon site est très souvent en page n°1, ligne n°1 à 3 sur Google, sur Bing... pour des recherches triviales comme "répartition richesses france", ou "productivité travail europe", ou "directive service", ou "mesures traité de lisbonne", ou "nombre jours de grève", ou "flexibilité du marché du travail Traité de Lisbonne", ou "PSE Manifesto", ou "manifesto européennes", ... Pour cette dernière entrée mon site est en 1ère ligne de Google.

Tant que le ranking de mon site est en page 1 à 2 de Google, nous pourrons mesurer la médiocrité de notre démocratie. Je ne suis encarté qu'à la Sécurité Sociale et sûrement aux RG. A l'inverse de 95% des "blogs" le ranking de mon site n'est pas dû aux comments - mon site n'en a quasiment pas - ni aux liens croisés avec d'autres sites, car j'ai annulé la fonction "rétroliens".

Aux électeurs et non-électeurs de s'assumer. Nous verrons ce qu'ils réclameront quand il y aura l'effondrement global de l'économie, du système monétaire international, du $ et quand nous aurons une récession d'une dizaine d'années, quand nous aurons l'hyperinflation et quand les caisses vidées par les trillions d'euros dépensés dans l'État Providence Bancaire imposeront une augmentation des impôts et de la TVA et une réduction historique des financements des services publics au détriment des citoyens, des travailleurs, des chômeurs, des pauvres, des malades, des retraités, de l'éducation nationale publique.

Je ne peux remplacer le travail des médias et des médiateurs qui n'est pas fait. Je ne peux forcer le citoyen à réfléchir.

En attendant je vous invite à rejoindre le site Renova. Vous pouvez y choisir votre langue.

Commentaires

1. Le 8. juin 2009, par nemo3637

Ici en Martinique, 15% de participation et 85% d'abstention. Ya comme un défaut. Qu'est-ce qu'on bête dans les Antilles, tout de même! Avec tous ces partis et ce Parlement européen qui veulent notre bien!
C'est un fait: les élections européennes, ici, on s'en fout. Nous ne sommes pas les seuls, je crois. Par contre le mouvement social risque de repartir suite au non respect des accords signés en mars.

2. Le 8. juin 2009, par Thomas, le Cimbre

Le PE et Bruxelles ne s'en foutent pas de vous, entre 70% et 100% des décisions prisent à BXL et Strasbourg vous concernent. Il vont poursuivre la politique néo-libérale de privatisation des services et de libéralisation des marchés sans régulation dont vous souffrirez encore plus vite qu'ici. Et heureusement que vous avez l'euro, sinon votre situation serait comme en Islande ou au Pays baltes: banqueroute d'État et insolvabilité publique. D'ici quelques mois il y aura l'effondrement du $ et du Système Monétaire International, vous verrez comme vous penserez à l'Europe.

3. Le 8. juin 2009, par alain 12

monsieur,

le travail d'information que vous faites est remarquable, continu, mais on ne peut tout sauver.

Il sera difficile de dire que personne ne savait. On ne peut vous faire reposer sur les épaules les manquements de beaucoup; vous avez fait force de propositions...

Il suffit d'aller sur le blog de Mr Paul Jorion économiste, anthropologue, et de voir la vidéo de son intervention sur France-info, c'est aussi de l'information à glaner, lui aussi est désabusé et attend.

Pour le reste l'autopsie prouvera que vous aviez raison, continuez.

4. Le 9. juin 2009, par nemo3637

En disant que "Le PE et Bruxelles ne s'en foutent pas de vous, entre 70% et 100% des décisions prisent à BXL et Strasbourg vous concernent" vous ne nous apprenez rien, contrairement au reste de la précieuse information que vous mettez à notre disposition.

Nous ne pensons pas qu'une véritable émancipation s'inscrivant à contrario de la perspective capitaliste passe par le bulletin de vote, surtout celui qui servirait à disposer des centaines de potiches à Bruxelles. Vous êtes un excellent visionnaire de l'économie mais un piètre politique et historien car si ce n'était, vous sauriez que les peuples n'ont jamais conquis leur liberté par des bulletins de vote mais par une lutte concrète sur le terrain. Ou alors montrez-nous des exemples.
L'attitude de l'électorat européen est révélateur du peu de cas qu'il fait du "Parlement Européen".

5. Le 9. juin 2009, par Thomas, le Cimbre

La démocratie par les urnes et rien d'autre.

La révolution des veaux qui carmagnolent sur le tarmac une fois le siècle,
et qui se font abattre le reste du temps, c'est de l'énergie et des droits perdus.
Citez-moi une révolution qui a marché?

6. Le 9. juin 2009, par Thomas, le Cimbre

Voici en plus complet une réponse que j'ai écrite sur le site Bétapolitique sous leur article intitulé: Domination, exploitation, aliénation.

http://www.betapolitique.fr/Dominat...

Oui Anglade, dès 1990, j’avais prévu exactement ce qui nous arrive, car le Mur de Berlin était une agréable barrière conceptuelle aux côtés de laquelle les gens savaient se "ranger" et avaient au moins l’illusion d’une politique, voire d’être acteur d’une politique.

Comme le Mur n’était jamais tombé à l’ouest, la barrière conceptuelle débridée avait cultivé ses briques et lingots. Aujourd’hui les gens se croient vivre dans un vide conceptuel, et l’infocratie l’y garde bien. Notre blogosphère doit rester vigilante et ne pas devenir le bras domestique de cette infocratie. J’ai aussi plein d’étudiants qui font leurs études partout autour de la planète qui m’écrivent que Bétapolitique est tellement franco-froggy. Je suis sûr que vous avez les capacités à trouver le bonheur des ralliements à la cause des petites gens qui sont couverts d’eczéma et qui ont le garde-manger dégarni.

J’avais écrit en 1990 des genres de choses comme celles-ci : "Il n’y a pas de palimpsestes, il n’y a que des empalés. Ceci fait plaisir aux gouvernants de voir le peuple croire et vivre à tout jamais qu’il ne sait pas générer de la pensée. La recette a d’autant mieux pris que depuis 1989, la Chute, le fascisme est devenu un plaisir intérieur nourri en le for intérieur de l’individu qui s’est anesthésié et anéanti en laissant, dans le cadre d’une cuisson à l’étouffé de la globalisation et de l’OMC, bavarder en lui-même les deux derniers frères bessons qui l’habitent : le maître et l’esclave. Ainsi le gouvernant n’a plus besoin d’agir pour contenancer le peuple, il empoche. Le snipper est mort, mais le hedger guette et caquette, comme papon tapie guettent et caquettent."

Si je décortique sur mon site avec un cynisme froid et intense les mécanismes du mode de vie ordo-libéral, je ne manque pas de foi en l’homme, en sa capacité à devenir cet Électeur dont je rêve, celui qui décide en sachant.

Si je poursuis sur mon site un travail de 2 à 3 heures par jours pour offrir des éclaircissements sur les choses après avoir lu une 30aine de quotidiens en trois langues, c’est justement pour contribuer à ce que j’ai appris en 68 et complété très tôt et de manière personnelle : Get up, stand up, for your mind. Celui qui dispose de l’esprit verra ses droits lui revenir.

Par contre, comme je l’ai écrit dès le début octobre 08, je vois autour de moi s’installer des relations coutumières tribales d’allégeances utiles et de circonstances à des chefs, car toute idéologie étant morte, les gens croient toujours qu’ils doivent s’allier à des chefs roitelets et coquelets, mais ils ne voient pas qu’ils peuvent rallier à eux et relier à eux leur esprit d’analyse, de perception et leur capacité de décision, décision électorale.

7. Le 9. juin 2009, par Frédéric

Les guadeloupéens ont ils réussi à obtenir le droit de négocier de meilleures conditions de vie par les urnes ou par la grève générale ?
Vous faîtes bien peu de cas de la révolte et de tout ce qu'elle permet, comme si la simple et logique violence qu'elle porte en elle ne pouvait qu'aboutir de façon programmatique qu'à une impasse.
C'est une vision simplifiée et policée de l'histoire et je m'étonne en ces temps de faillite TOTALE de nos institutions démocratiques et du système économique violent qui en est le sous bassement, que vous ne portiez que mépris face à la révolte des peuples qui ont toute raison de douter de représentants qui, et vous nous en faîtes l'écho de jour en jour, n'ont pas été capables depuis 30 ans de construction européenne de faire autre chose que d'agir dans des intérêts tout autre que ceux de citoyens au fond de la nasse.
Et pour affirmer qu'aucune révolte ou révolution n'a aboutie à quoi que ce soit de tangible, il faut avoir bien plus que des oeillères. On peut comprendre le souhait profond que tout se résolve dans le vote éclairé des peuples, on peut aussi douter terriblement que cela ne soit la seule porte de sortie aujourd'hui.

8. Le 9. juin 2009, par Thomas, le Cimbre,


Oui, pour moi c'est les urnes.

Mon travail d'investigation, de recherche, de traduction trilingue pour alimenter ce site me prend 2 à 3 heures par jour.
Je ferme les comments pour ce billet, je n'alimente pas de forum. Il faudra s'en contenter.
En Scandinavie on pratique la démocratie. C'est mon modèle.

Depuis 1990, je suis de cette gauche du IIIème millénaire et totalement décomplexé. C’est beau et simple d’être à gauche. Ça ne donne pas des boutons. Et en plus je peux regarder mon voisin dans les yeux. Nous sommes libérés de l’idéologie depuis la Chute du Mur, donc nous pouvons simplement être de Gauche. Malheureusement, il y a deux Décades perdues en France depuis 1990. Et trois renfoncements depuis les dernières élections P, puis L, puis E. Trois rdvz électoraux où la droite décomplexée a fait admirablement son travail pour laquelle elle a été élue avec confortable majorité parlementaire.

Sarko, n’est pas mon ennemi, il n’est que l’expression de la volonté électorale avec un parlement renforcé démocratiquement élu. Sarko n’est pas mon ennemi, la guerre civile et la révolte ne sont pas pour moi.

Que le peuple se réveille et vote. A partir de Mars 2010 ça peut radicalement commencer à changer. Plus que 10 mois à tenir. Et tout changement par les urnes sera plus ancré qu’une révolution qui se termine toujours mal et qui est éliminée par une restauration.



Pour faire la révolte allez voir des sites spécialisés.


N'abandonnez plus notre démocratie, notre État de Droit, notre Code du Travail ! Allez voter ! (pour la VIème République)
Le Parlement Européen de Strasbourg a été abandonné à des médiocres le 7 juin aux Élections Européennes 2009.
Le Parlement Européen de Strasbourg a été abandonné aux médiocres le 26 mai aux Élections Européennes 2019.
Le Parlement Européen de Strasbourg sera abandonné à l'extrême-droite le 9 juin aux Élections Européennes 2024.

copie non commerciale partielle à l'identique autorisée avec citation de source.
Un site est un acte public. Ce n'est pas un blog, je n'alimente pas de forum.
Je consulte une trentaine de quotidiens online en 4 langues (français, allemand, anglais, suédois).
A propos de l'auteur et roman non-figuratif prémonitoire.

Conforme à la Charte

( En ligne depuis le 06 VI 06 / Pas de "donate", je ne tire aucun bénéfice pécuniaire, matériel ou social de mon site, c'est un acte isolé )

La fonction "commentaire" s'affiche du côté public,
mais ne fait pas toujours aboutir les commentaires sur le back-office, modération ou pas (problème informatique).

Egalement dans la catégorie "Constitution, Europe solidaire"