banner

VIème République. 1ère République d'Europe. Convergence des Solidarités sociales, locales, régionales et globales. Attac.
           Non à l'ethnocide biotechnologique, aux nécrotechnologies, au Pillage global des terres cultivables en Afrique.
                  S'informer sur le site RzM67 mis en ligne il y a 14 ans le 06 VI 06  
                              Les Insoumis et Le Parti de Gauche.
                                  Finance Watch

Rénovez Maintenant 67, journal d'un Cimbre

I want my Europe back !
Combattre le dumping humain
<
OWS - Occupy the WordS >
Where the catallactic world ends... there starts our life
S'informer sur les articles du Traité de Lisbonne - Libre circulation des capitaux
57% des français ont boudé les urnes en 2017 et 2019. 100% évaluent leur plasticité devant la mort en 2020
Le 5 janvier 2020, j'annonçais les soaring twenties, les années-20 où tout explose
_____________________________________________________________

Corovid-19 - les vieux ont troqué leur mort individuelle d'aujourd'hui contre la globalisation de la mort future des jeunes


Les générations plus anciennes ont plaqué sur leur monde avec leur marteau piqueur la globalisation de tout et de n'importe quoi, la financiarisation roundup qui élimine l’État, les services publics et les entreprises, la concurrence cartellisée et faussée avec son information impure et imparfaite, le dumping humain et leur fracas humain, la misère individuelle et la détresse collective.

Les générations plus anciennes ont détruit leur planète climatiquement, humainement, socialement, financièrement, économiquement avec leur doctrine néo-libérale et leur théâtralité catallactique.

En échange et en un retour qu'elles estiment totalement juste et légitime, les générations plus anciennes imposent à la jeunesse la rupture de leurs études, le confinement total, l'isolement social et la solidarité illimitée avec elles pour qu'elles soient, dans leur temps présent à elles, épargnées par la mort alors qu'elles offrent comme seul choix à la jeunesse la mort future mécanique et globale.

I want you to panic.

Depuis les années 80', chaque électeur inscrit s'est muté avec aisance en un Hayek en puissance.

Les électeurs inscrits cultivent leur aphasie comme l'araignée sa toile et s'y sentent libres et érudits.


 

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager


Commentaires

1. Le 27 avr. 2020, par Thomas, le Cimbre,

 

57% d'abstentions des électeurs inscrits aux élections P&L 2017 et européennes du 26 mai  2019.

.

2. Le 27 avr. 2020, par Thomas, le Cimbre,

Hej Hej,

Les "puissants de ce monde" ne sont que puissants parce que les électeurs inscrits les ont installés par pensée, votations et 57% d'abstentions.
Dire que "la démocratie a ses limites" c'est mettre en oeuvre le business-plan de ces puissants qui attendent des électeurs inscrits qu'ils ne croient pas en eux-mêmes.
On n'a pas besoin du RIC, de gilet ou de LBD, il suffit de se servir des outils de la démocratie. Ceci n'a pas été fait aux P&L 2017 et aux européennes le 26 mai 2019.

Les "puissants de ce monde" ne sont que puissants parce que les Travailleurs n'ont pas su défendre leurs droits,
ce qui en France est encore plus obligé avec la guerre civile permanente de ce multi-syndicalisme dans chaque entreprise. Devant le patron il faut 1 syndicat.
Les Travailleurs français ont voté pour celui qui a réduit en cadavre le Code du Travail avec sa Loi Travail Macron 1 et Macron 2 et avec ses Ordonnances Travail et cassé les retraites avec le 49-3

Les "puissants de ce monde" ne sont que puissants parce que les électeurs inscrits ont mis en place exactement les décideurs politiques
qui ont vendu à ces puissants le monde pour en faire une marchandise, l'homme, le chômeur et la mort n'étant plus qu'une variable d'ajustement dans l'optimisation de leurs profits.

Il n'y a pas de conscience de classe, comme il n'y a pas de conscience terrestre et de conscience de l'homme.
L'individu doit s'en prendre à lui même et mettre les gestes barrières contre sa propre connerie.

Get up, stand up, get up for your mind!

I want you to panic.

Occupy the WordS.

@ plus-tard

thå

3. Le 30 avr. 2020, par Thomas, le Cimbre,

Banquiers du monde entier : "I Want You To Panic !"

le lundi 27 janvier 2020 à 08h30

Agée d’à peine 17 ans, Greta Thunberg, l’icône mondiale de la lutte contre le réchauffement climatique, a déjà pris l’habitude de ne pas s’inquiéter des irritations qu’elle peut provoquer. L’an dernier, devant l’élite mondiale de Davos, cette frêle jeune fille leur a asséné un uppercut magistral en leur disant sans fard, "I want you to panic". Son aplomb et sa jeunesse avaient marqué les esprits des dirigeants venus l’écouter.

Un an plus tard, elle reconnaît elle-même, devant le même parterre, qu’il n’est pas dangereux de faire paniquer les décideurs face à la crise climatique. La preuve ? "Je l’ai fait, et cela n’a eu hélas aucune conséquence". En réalité, ce n’est pas tout à fait vrai, Greta Thunberg est trop modeste. Nous sommes en 2020, et la lecture de la presse est ma prière quotidienne. Or, il ne se passe pas un jour sans qu’un constructeur automobile, un transporteur aérien, un pétrolier, un banquier, un assureur ou un promoteur immobilier ne parle ou n’évoque à un moment donné le climat.

Les patrons d’entreprise qui ignoraient (voire qui rejetaient) ce thème, il y a encore quelques années, ont tous tourné casaque. Ils veulent tous aujourd’hui apporter leur pierre à la lutte contre le réchauffement climatique. Tant mieux ! Les derniers incendies en Australie démontrent que le déni des rapports scientifiques se paie hélas au prix cash.

Mais la grande nouveauté en 2020, c’est que la finance semble être dans le collimateur des activistes du climat. Des doutes ? La semaine dernière, Jamie Dimon, le patron de JP Morgan, la banque la plus puissante du monde, s’est retrouvé avec sa photo en pleine page dans le Financial Times, le quotidien des hommes/femmes d’affaires du monde entier. Il n’a pas dû apprécier beaucoup de se retrouver avec des photos de visages d’enfants terrorisés par le feu, avec des kangourous et des koalas entourés de flammes et d’une fumée noire. La photo du plus puissant banquier du monde était barrée d’un slogan qui lui demandait de "verdir ses milliards de dollars immédiatement". En fait, ce que reprochent les militants de l’ONG FFF - Fridays For Future qui est à l’origine de ce coup médiatique, c’est que les banques (et pas seulement JP Morgan) consacrent encore trop d’argent au financement des énergies fossiles. Et si Jamie Dimon a été pris pour cible, c’est parce qu’il est le banquier le plus influent du monde et qu’on lui prête la volonté d’être candidat à la Maison Blanche.

4. Le 30 avr. 2020, par Thomas, le Cimbre,

Greta Thunberg ajoute la lutte contre le coronavirus à son combat pour le climat:
"J'appelle tout le monde à réagir et à me rejoindre"

Publié le à

La militante suédoise contre le réchauffement climatique Greta Thunberg a mis sa célébrité au service de l'Unicef afin de protéger les enfants contre la pandémie de Covid-19, en lui offrant 100.000 dollars, selon un communiqué jeudi de l'agence onusienne. "Comme la crise du climat, la pandémie de coronavirus est une crise pour les droits des enfants", estime Greta Thunberg, 17 ans, citée dans le communiqué. "Elle affectera tous les enfants, maintenant et sur le long terme, et les groupes vulnérables seront les plus touchés". "J'appelle tout le monde à réagir et à me rejoindre dans le soutien au travail vital de l'Unicef pour sauver des vies d'enfants, pour protéger leur santé et poursuivre leur éducation", a-t-elle ajouté.

La militante a décidé, via sa fondation, de remettre à l'Unicef le prix de 100.000 dollars qui lui a été récemment attribué par l'ONG danoise Human Act. Cette ONG a aussi donné 100.000 dollars pour se joindre à l'initiative visant à soutenir l'Unicef, précise le communiqué.

Ces fonds doivent permettre d'aider l'agence onusienne dans les domaines "alimentaire, sanitaire, de la lutte contre la violence et le recul de l'éducation" des enfants provoqué par les mesures de confinement et de fermeture des écoles.

 

Le Parlement Européen de Strasbourg a été abandonné à des médiocres le 7 juin aux Elections Européennes 2009.
     Le Parlement Européen de Strasbourg sera-t-il abandonné aux médiocres le 26 mai aux Elections Européennes 2019?

copie non commerciale partielle à l'identique autorisée avec citation de source

Un site est un acte public. Ce n'est pas un blog, je n'alimente pas de forum.
Je consulte une trentaine de quotidiens online en trois langues par jour.
A propos de l'auteur

Avec la Charte on n'a pas de pseudo: Thomas Rudolf, Strasbourg, politiquement à gauche.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Billets suivants

Billets précédents

Fil des commentaires de ce billet