banner

VIème République. 1ère République d'Europe. Convergence des Solidarités sociales, locales, régionales et globales. Attac.
           Non à l'ethnocide biotechnologique, aux nécrotechnologies, au Pillage global des terres cultivables en Afrique.
                  S'informer sur le site RzM67 en ligne depuis le 6 juin 2006. 
                              Les Insoumis et Le Parti de Gauche.
                                  Finance Watch

Rénovez Maintenant 67, journal d'un Cimbre

I want my Europe back !
<
OWS - Occupy the WordS >
S'informer sur les articles du Traité de Lisbonne - Libre circulation des capitaux
_____________________________________________________________

Recherche

Votre recherche de 1% a donné 619 résultats.

20 septembre 2019

Des 17 perquisitions contre les députés LFI aux multiples violations de l’État de Droit et des Garanties Fondamentales de la CEDH jusqu'au jugement qui fait pschitt

Le 29 octobre 2018 je vous avais écrit une très longue analyse sur la France qui doit être trainée devant la CEDH - Cour Européenne des Droits de l'Homme de Strasbourg pour ses violations de l’État de Droit et des Garanties Fondamentales des Droits de l'Homme dans mon article >>> Les 17 perquisitions politiques, violation de la Convention Européenne des Droits de l'Homme et du Traité Européen, saisine de la CEDH. J'ai été le 1er pendant de très longs mois et il semble le seul à avoir rédigé une analyse aussi approfondie sur le sujet de cette France malsaine. Pour rappel, et si vous n'avez pas envie de lire mon analyse du 29 octobre 2018, ces 17 perquisitions n'ont reposé sur rien au sujet des comptes de la campagne présidentielle de 2017 et des conditions d’emploi d’assistants d’eurodéputés de La France insoumise.

Tout au long de cette année 2018-2019 la France a été très sèchement rappelée à l'ordre par le Parlement Européen pour des raisons encore plus graves (les LBD) qui se confondaient avec les actions fascistes du gouvernement de Pologne conduit par le PIS et du gouvernement de Hongrie de Viktor Orbán. La France s'est adulée par ses violations compulsives de l’État de Droit jusqu'à l'été 2019 et pendant toute cette période elle a récolté les sévères rappels à l'ordre par TOUTES les instances européennes et internationales jusqu'à l'ONU, le Conseil de l'Europe, au même titre que les dictatures que l'on peut trouver sur la planète. Tous ces rappels à l'ordre ont été occultés par tous les médias français, mais heureusement qu'il y avait par exemple déjà le quotidien La Libre Belgique pour en laisser une trace. Les consciences en France, la conscience publique française ne se sentent aujourd'hui encore pas du tout entachées et les électeurs inscrits ont choisi le 26 mai 2019 l'extrême resserrement à droite et l'autoritarisme aux élections européennes.

Le jugement d’aujourd’hui, vendredi 20 IX 2019, contre les députés de LFI est une énorme gifle contre tous ces gens qui ont trainé les députés LFI devant les tribunaux et tous les médias qui depuis 1 an ont montré tous les jours une séquence de trois minutes de ces 17 perquisitions simultanées dignes du grand banditisme et une première en politique. Honte à la France. Mais ce jugement ne va toujours pas au fond, qui est la France qui se vit sans gène et même en fanfaronnant au mépris de l’État de Droit. Au lieu des "150.000 € d'amende, des 10 ans de prison, et des 5 ans d'inéligibilité" réclamés par la partie "adverse", les députés de LFI ont récolté de 3 mois de prison avec sursis. Les plaidoiries pour la partie "adverse", des policiers jusqu'à la ministre de la justice, se sont tout simplement écroulées. Mais, bien pire, les députés LFI sont politiquement muselés, car à la moindre des paroles politiques vécue de travers par quiconque, ces députés iront en prison si la moindre des plaintes est déposées contre eux. En réalité, ce prononcé du juge constitue en lui-même une nouvelle violation des Garanties Fondamentales de la Convention Européenne des Droits de l'Homme, à savoir la liberté d'expression politique. Aujourd'hui la juge fonde son jugement sur une notion qui n'existe pas en droit, celle du "contrat social". Je lui demande alors si le Dumping Humain organisé par notre système politique et européen et économique et bancaire et militaire n'est pas à condamner en priorité? La démocratie à la française ne sort toujours pas grandie par ce jugement.

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

aucun commentaire

12 septembre 2019

Transsubstantiation du langage par Mario Draghi et la BCE - Xième plan de Quantitative Easing / Facilitation Quantitative avant l'Armageddon et l'explosion des peuples d'Europe

Aujourd'hui le 12 IX 2019, il est très intéressant de voir, dans mon voyage au trou du langage que je fais en ligne depuis le 06 VI 06, comment un langage ordo-libéral se transformait d'abord en un martèlement psittacique de propagande et devient juste encore de simples phrases bénignes et anodines même s'il feint de mettre en avant une controverse dans un débat sensé être prégnant et profond. J'en veux pour illustration l'article paru dans le quotidien Le Monde aujourd'hui le 12 XI 2019.

Je vous en donne ici le titre et les passages dominants >>>

"La BCE prête à repousser ses limites pour enrayer le ralentissement de l’économie européenne: le président de l’institution de Francfort, Mario Draghi, qui va quitter ses fonctions fin octobre (pour son successeur Christine Lagarde), doit annoncer de nouvelles mesures jeudi.   /   Mario Draghi, devrait annoncer, jeudi 12 septembre, un nouveau plan de relance monétaire, pour tenter d’enrayer le ralentissement de l’économie de la zone euro.   /   Les habituels faucons, garants d’une orthodoxie monétaire stricte, sont bien sûr les premiers à monter au créneau.   /   Avec un deuxième programme d’achats d’actifs, la BCE va continuer à perturber les marchés, s’agace dans le Wall Street Journal Jürgen Stark, l’ancien chef économiste de la BCE.   /   Mais les doutes proviennent aussi de lieux d’habitude plutôt favorables à l’interventionnisme de la banque centrale.   /   François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France, s’interrogeait dans une récente interview à L’Agefi sur les besoins de relancer dès maintenant le quantitative easing (QE, les achats de titres par la BCE) .   /   Progressivement, la BCE s’est ensuite lancée dans un plan de rachats de titres (essentiellement les bons du Trésor des États de l’eurozone) de 2 600 milliards d’euros, l’équivalent de presque le quart du produit intérieur brut (PIB) de la zone euro, auquel elle n’a mis fin qu’en 2018."

Comme vous le voyez, ce texte du quotidien Le Monde se lit bien, a tout l'air d'être cohérent, ouvert, réfléchi et pas du tout manipulateur mais tout proche du lecteur lambda. Nous comprenons tous d'emblée sans effort le propos. Ça c'est du journalisme! Nous avons envie d'y adhérer et de continuer d'aller courir au Aldi pour comparer les prix du sucre.

Lire la suite...

Ce que ce texte ne dit pas c'est qu'il utilise le terme des "actifs" qui seraient rachetés par la BCE dans des multiples plans de QE - Quantitative Easing / facilitations quantitatives et ceci pour relancer l'économie. Ce ne sont pas des "actifs" qui sont rachetés sans arrêt depuis l'année-Lehman 2008 et à coups de milliers de milliards d'€, mais des toxiques pourris et irrécouvrables issus de la spéculation financière du turbo-capitalisme sur les produits financiers dérivés comme les CDS / CDO / LBO. Ce texte ne dit pas non plus que TOUTES les banques systémiques sont en faillite technique depuis l'année-Lehman 2008 avec en tête la plus grande banque du monde, la Deutsche Bank, dont l'action a perdu 100% et ne vaut même plus le poids du papier. Les passifs, donc les dettes, les toxiques, les cadavres qui traînent dans les caves de ces banques dépassent de manière abyssale leurs positions positives (les actifs) et elle sont artificiellement maintenues en vie par la BCE avec la "Helikopter Money" bien qu'elles aient délocalisé une partie de leurs toxiques dans leur badbank. Chaque banque a la sienne. Par exemple la Société Générale a ses "actifs cantonné" (terminologie officielle de cette banque) dans sa badbank domiciliée à la Tour de la Défense à Paris. D'autres ont leur badbank aux Îles Caïmans. Une badbank n'est qu'une poubelle avec un couvercle dessus et n'a aucune autre activité que d'ouvrir régulièrement ce couvercle pour laisser rentrer les toxiques qui n'en ressortent plus jamais.

Ce que ce texte du quotidien Le monde ne dit pas non plus est que ces banques systémiques ont énormément amplifié leurs créations de produits financiers dérivés CDS / CDO / LBO depuis l'année-Lehman 2008 et que lesdites règles prudentielles Bâle III de contrôle et de réglementation des marchés financiers ont été totalement diluées et au final prorogées d'années et années. Elles auraient dû entrer en vigueur en 2019 mais par exemple la BCE et la Commission de Bruxelles avaient jugé le 24 octobre 2017 qu'elles n'étaient plus d'actualité et que l'économie n'en avait plus besoin. Ce chiffre de 2600 milliards n'est pas faux en lui-même mais il ne représente que l'un des plans de rachats des toxiques, celui des "Bons du Trésor des États", eux-mêmes émis par les États afin de financer au niveau national les rachats des toxiques des collectivités territoriales, des banques, des assurances, des investisseurs institutionnels, de Peugeot-Citroën, de Renault. Cet article dit que ces 2600 milliards représentent essentiellement des Bons du Trésor des États Membres, ce qui est faux, ils sont des toxiques avec des vrais morceaux de Bons du Trésor dedans. Il s'agit bien de plus de 17.000 milliards d'€ de toxiques pourris et irrécouvrables qui ont été rachetés par la BCE. De plus la BCE ne rachète pas directement aux États les Bons du Trésor, mais les rachète sur le second marché, c'est à dire quand ils deviennent un produit de placement spéculatif. Ce que cet article du quotidien Le Monde ne dit pas non plus, est que depuis l'année-Lehman 2008 tous ces plans de rachats des toxiques étaient destinés à relancer l'économie, mais les banques n'ont juste que relancé la spéculation financière au lieu d'investir dans l'économie réelle.

Et en écoutant à l'instant le journal du matin de France Culture, c'est exactement le même langage qui présente le nouveau plan de la BCE de rachats par injection de facilitations quantitatives (création de monnaie - Helikopter Money) comme une petite mesure courante de gestion, alors que depuis l'année-Lehman 2008, la BCE, donc l'Europe, donc les États-Membres de l'Union Européenne et de l'Euro-Zone, donc les électeurs abstentionnistes aux élections européennes du 26 mai 2019 ne font que de masquer la catastrophe économique dans laquelle git l'Europe, qui est l'une des couches du mille-feuilles noir dans lequel nous nous trouvons emmaillotés. L'Europe, Macron et sa copine de choc Sylvie Goulard restent fidèles au commitment catallactique mis en œuvre il y a 80 ans par des marchands et autres membres de l’École de Chicago, l’École ordolibérale de Fribourg et du Mont-Pélerin inspirés par von Hayek et le banque-routeur récidiviste Jean Monnet, et Ludwig von Mieses, Milton Friedman, Schuman, Bertrand de Jouvenel, etc.

Non seulement il n'y a pas de reprise économique, comme il aurait dû se faire avec les 17.000 milliards de Quantitative Easing, mais maintenant, l'Europe, qui a brûlé toutes ses cartouches, entre dans la crise et la récession économiques qui feront couler plus que des diatribes et de la bave. Le PIB européen est de € 14.000 milliards. 17.000 milliards sont partis en fumée.

L'article du quotidien Le Monde n'est que le reflet de la transsubstantiation du langage opérée en continu pendant 11 ans d'heure en heure depuis l'année-Lehman 2008 par laquelle est appliquée la décision de la Conférence Bilderberg de 2009 d'Athènes selon laquelle il fallait laisser se faire "la destruction par les marchés", c'est à dire laisser faire endosser la faillite des banques par les peuples et le Dumping Humain. A travers mon analyse suivie en ligne à ce sujet depuis le 6 juin 2006 vous comprendrez avec mes recherches documentaires pourquoi notre Europe n'est qu'un supermarché discount à l'image de Amazon, Uber, Delivroo etc et que la Commissaire Européenne Sylvie Goulard ne sera qu'au service de cette farce tragique aux dépens des habitants de l'EU. Mais à chaque fois je rappelle que si nous en sommes arrivés à ce Dumping Humain, c'est que les électeurs inscrits ne l'on pas laissé faire, mais l'ont voulu ainsi comme au 26 mai 2019 qui est le climax de cette connerie française. Mais Macron n'a strictement rien compris non plus de l'année des Marches des Gilets Jaunes et ceci est un grave affront supplémentaire.

Je suis l'inventeur depuis le 24 janvier 2007 de l'expression "Dumping Humain" et je l'utilise depuis plus de 12 ans. Toute personne est à part égale le fruit de son entourage et du récit qu'elle se fait d'elle-même. Il en est de même pour une société, une entité nationale, un Pays, l'Europe. A la fin de cette circonférence il y aura comme dans le "7ème sceau" du réalisateur Ingmar Bergman la mort de ceux qui se croient être les élus de ces discours du parl'être contemporain non-illibéral, mais les baladins en seront épargnés.         

   (Photo à droite: Ingmar Bergman Centeret à Fårö / Gotland, août 2018)

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

aucun commentaire

28 août 2019

Sylvie Goulard, Commissaire Européen de Macron, néo-libérale membre du lobby Bruegel, de EPFSF, du TPN, du G30, de EUROFI, du "fédéralisme assurantiel"

màj du 10 IX 2019: Sylvie Goulard a été nommée aujourd'hui Commissaire Européen au Marché Intérieur, chargée de l'industrie et de la défense.
Les médias français, toujours aussi idiots, ne se soucient que de l’affaire des emplois fictifs des assistants de Sylvie Goulard, quand elle était eurodéputée MoDem.
Le travail documentaire n'est pas à attendre des médias français.

En rédigeant ce post le 28 VIII il était clair pour moi que l'affaire était dans le sac à Macron. Ni Macron, ni bxl ne sont à l'écoute des habitants de l'Europe et encore moins depuis l'année Lehman-2008.
En rédigeant ce post le 28 VIII je n'avais même plus mis de "?" dans le titre, puisque c'était du tout cuit pour moi.
--------------------
---------------------

Avec ces Gilets Jaunes mon site a dévié de ses objectifs  pendant plus de 6 mois. / Je vous remets ici mon article que j'ai publié le 8 mai 2017 sous le titre "Premier Ministre du nouveau Président Macron ? Sylvie Goulard, néo-libérale membre du lobby Bruegel, de EPFSF, du TPN, du G30, de EUROFI, du fédéralisme assurantiel". Il n'y a rien d'étonnant que Macron la ressorte de son chapeau-claque, cette femme qui sévit depuis si longtemps pour engendrer et festonner l'Europe catallactique. Macron voulait s'en faire sa 1ère Ministre au début de son mandat, et je me souviens parfaitement que strictement aucun des médias n'avaient produit une analyse de ce qu'est effectivement Sylvie Goulard ! C'est pourquoi je l'avais refaite une x-ième fois ce 8 mai 2017. Ce n'est évidemment pas de Macron qu'il fallait s'attendre à avoir tiré une leçon de ladite "Crise des Subprimes" de l'année-Lehman 2008 qui n'est, 11 ans après toujours pas expurgée, mais qui a encore plus amplifié et consolidé tous ses facteurs déclencheurs avec en tête la BCE et sa sinistre, perverse et criminelle politique de QI - Quantitative Easing. D'ailleurs justement en ce moment-ci, Christine Lagarde, qui vient de sortir du FMI et de remplacer Mario Draghi à la tête de la BCE, s'apprête à lancer un n-ième plan de Facilitation Quantitative (QI) et ceci toujours pour racheter aux banques leurs centaines de milliards de toxiques pourris et irrécouvrables qu'elles cachent dans leur comptabilité, en sachant que toutes les banques systémiques comme Deutsche Bank, Société Générale, etc  sont toujours très gravement en faillite technique depuis 2008. Et ces milliers de milliards d'€ offerts aux banques (plus de 17.000 Mia depuis 2008) ne sont pas réinvestis dans l'économie réelle puisqu'ils servent en réalité juste à détruire de la "valeur". A travers mon analyse suivie à ce sujet depuis le 6 juin 2006 vous comprendrez avec mes recherches documentaires pourquoi notre Europe n'est qu'un supermarché discount à l'image de Amazon, Uber, Delvroo etc et que Sylvie Goulard ne sera qu'au service de cette farce tragique aux dépens des habitants de l'EU. Mais à chaque fois je rappelle que si nous en sommes arrivés à ce Dumping Humain, c'est que les électeurs inscrits ne l'on pas laissé faire, mais l'ont voulu ainsi comme au 26 mai 2019 qui est le climax de cette connerie française. Mais Macron n'a strictement rien compris non plus de l'année des Marches des Gilets Jaunes et ceci est un grave affront supplémentaire. Je suis l'inventeur depuis le 24 janvier 2007 de l'expression "Dumping Humain" et je l'utilise depuis plus de 12 ans.

Voici donc in extenso mon post de ce 8 mai 2017 >>>

J'ai écrit de manière préventive ce post d'aujourd'hui sous forme de comment N°2 à mon post du 1er mai d'entre les 2 tours des Présidentielles. Mais revenez aussi à mon comment N°1 écrit hier soir à 20:01, car il est bien complété depuis ce matin. On en ressent dans mes 2 comments suite à l'issue du Deuxième Tour des Présidentielles 2017 la ligne directrice de l'un de mes posts futurs quand Macron va tenter de vouloir mépriser et contourner le Parlement qui commencera sa Législature fin juin 2017 en voulant "gouverner par ordonnance" avec sa Loi Travail-bis.

Je ne comprends pas qu'il n'y ait pas de médias qui traitent au quotidien de ces questions pour aider à la formation de l'opinion et que ceci reste dévolu à Médiapart, Rue 89, des blogs modestes d'analyse comme le mien, et malheureusement aussi à plein de blogs conspirationnistes qui se trompent de ton en y incluant de l'exclusion, de l'isolationnisme "patriotique" ou simplement de la violence et du fake.

Mais, comme dit, pour qu'il n'y ait aucune confusion entre éventuellement votre support de critiques et le mien, toute l'énergie investie dans mon site RzM67 est dans ma formule ci-contre et dont j'ai la paternité sur le web >>> I want my Europe back / Give me my Europe back. Donc mon énergie est pour une ouverture concertée et surtout pas un repli. Nous aussi, nous voulons l'Europe.

La nouvelle palinodie qui n'a pas attendu de s'installer une dizaine d'heures après l'issue du 2ème tour est la suivante: "Pas de violence verbale, il faut s'écouter, il faut s'aimer". Ce qui veut dire >>> Il faut se taire derrière Macron aux Législatives du 11 et du 18 Juin et celui qui porte une autre voix ou qui pense autre chose est donc un ennemi de la République. Il y a bien dans ces 4 tours d'élections un intégrisme dominant et voué à anéantir et à punir, avec astuce. Celui qui n'est pas comme l'on raconte que tu es, doit simplement s'arrêter de respirer. Pour ma part, comme vous le voyez je poursuis mon Voyage au trou du langage commencé le 14 juillet 1990 à 14h30 et sur le Net le 6 juin 2006. (Images: tableaux du peintre Otto Dix)

Je vous livre pour l'instant en vrac ce que j'ai écrit sur mon site RzM67 au sujet de Pisani, Sylvie Goulard, Macron et des think-tanks néo-libéraux, qui au fond n'ont rien de progressistes, car il sont des conservateurs de ce qu'ils considèrent comme étant leurs biens exclusifs: la marge opérationnelle, l'enrichissement et leurs marchandises comme le Travail et les entreprises et l'environnement et le futur de nos enfants et la monnaie. >>>

Lire la suite...

Sylvie Goulard, qui a rejoint Macron en mars 2017, est pressentie comme 1er Ministre de Macron.

Voici ci-dessous ce que j'ai écrit au sujet de Sylvie Goulard le 3 novembre 2014 >>>

Cinquièmement, le Mécanisme Unique de Supervision Bancaire est basé sur les recommandations du Rapport du "Larosière Group" présidé par le français Jacques de Larosière avec la collaboration de l'allemand Otmar Issing, conseiller international de Goldman Sachs depuis 2006 (Cliquez à droite sur l'image, Source: The Independent). Ce Rapport de Jacques de Larosière a été élaboré à la Conférence Bilderberg d'Athènes de 2009. Jacques de Larosière, ancien directeur du FMI, conseiller auprès du Président de BNP Paribas, est Membre du lobby financier G30 et Co-Président d'EUROFI qui est l'un des plus puissants lobbies financiers actifs à Bruxelles. Dans le G 30 il y a toujours actuellement (!!!) comme membre Mario Draghi et il y a surtout Lawrence Summers (Larry) qui est l'architecte aux USA de toute la déréglementation du système financier de Clinton à Obama. Y est aussi membre Kenneth Rogoff, le maquilleur de statistiques. EUROFI est un think tank dont l'objectif de ses membres est "d'aider à construire un marché financier fluide, efficace et sûr". EUROFI et le G30 ont aussi inspiré les Directives européennes MiFID et MiFID2. Est étroitement mêlée à ce consulting pour la stabilisation des finances une autre ONG appelée EPFSF, le Forum Parlementaire Européen pour les Services Financiers dont l'objectif est de "faciliter et de renforcer l'échange d'informations sur les services financiers et les marchés financiers européens entre l'industrie financière et les Membres du Parlement Européen". Dans les Dialogues Monétaires de la BCE auprès de la Commission économique et monétaire intervient l'euro-députée Sylvie Goulard qui est aussi membre du EPFSF. Sylvie Goulard (Modem / ALDE) avait été chargée pour le compte du CERS - Comité Européen du Risque Systémique de chapeauter et de faire adhérer le Parlement Européen à la nouvelle organisation de surveillance et de stabilité financière. Le Projet de Rapport de Sylvie Goulard appelé "six-pack" reposait encore sur les recommandations du TPN - Transatlantic Policy Network, une autre ONG qui est un réseau de réseaux présidé pour l'Europe par le Président-Europe de la Commission Trilatérale en la personne de l'irlandais Peter Sutherland. L'objectif du TPN est "d'instaurer un marché unique transatlantique". Le Goulard Report est soutenu par Bruegel, le think tank transatlantique où intervient régulièrement Sylvie Goulard. Bruegel se donne comme l'un de ses objectifs d'installer un "fédéralisme assurantiel". Le fondateur du lobby Bruegel, membre de la Trilatérale et de la Conférence Bilderberg et conseiller pour Goldman Sachs, était Mario Monti, le remplaçant de Berlusconi.

---------------------

Voici ci-dessous ce que j'ai éccrit de Sylvie Goulard le 27 juin 2012

Euro-Bills? Project Bonds? Euro-Bonds? De toute façon il faudra inventer quelque chose parce qu'il est mathématiquement impossible que les banques remboursent leurs dettes. Et dans notre économie non libre de marchés financiers, l'esprit du Traité de Lisbonne ne pourra pas accepter une faillite déclarée de sa conception du monde. Deux générations futures les rembourseront. Ce compromis des 4 Présidents est un résumé du Projet de Rapport suivi du "Goulard Report - six pack" de l'euro-députée Sylvie Goulard sur la Faisabilité de l'introduction de Bonds de Stabilité, appelés de nos jours Eurobonds par le nouveau président français, François Hollande, et d'ici quelques semaines ils seront devenus des Euro-Bills ou des Bonds-Bills, des Bills-Bonds. Sylvie Goulard est membre du groupe parlementaire de l'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe (ALDE) au Parlement Européen et membre de la Commission des affaires économiques et monétaires, où elle assure les fonctions de coordinatrice pour le groupe ALDE.

Otto_Dix_4.jpgLa nouvelle organisation financière de l'Europe d'austérité et de recapitalisation des banques en faillite s'appuie sur les recommandations du Rapport Larosière de 2009 débattu à la Conférence Bilderberg d'Athènes. Jacques de Larosière, ancien directeur du FMI, est Membre du lobby financier G30 et Co-Président d'EUROFI qui est l'un des plus puissants lobbies financiers actifs à Bruxelles. Dans le G 30 il y a encore comme membres Mario Draghi et surtout Lawrence Summers (Larry) qui est l'architecte aux USA de toute la déréglementation du système financier de Clinton à Obama. EUROFI est in think tank, qui arbore sur son site les couleurs officielles de l'Union Européenne (!!!) et dont l'objectif de ses membres est "d'aider à construire un marché financier fluide, efficace et sûr". EUROFI et le G30 ont aussi inspiré les Directives européennes MiFID et MiFID2. Est étroitement mêlée à ce consulting pour la stabilisation des finances une autre ONG appelée EPFSF, le Forum Parlementaire Européen pour les Services Financiers dont l'objectif est de "faciliter et de renforcer l'échange d'informations sur les services financiers et les marchés financiers européens entre l'industrie financière et les Membres du Parlement Européen". Sylvie Goulard est membre du EPFSF. Sylvie Goulard (Modem / ALDE) est chargée pour le compte du CERS - Comité Européen du Risque Systémique de chapeauter et de faire adhérer le Parlement Européen à la nouvelle organisation de surveillance et de stabilité financière. Le Projet de Rapport de Sylvie Goulard repose encore sur les recommandations du TPN - Transatlantic Policy Network, une autre ONG qui est un réseau de réseaux présidé pour l'Europe par le Président-Europe de la Commission Trilatérale en la personne de Peter Sutherland. L'objectif du TPN est "d'instaurer un marché unique transatlantique". 59 Euro-Députés en sont membres à côté de grandes banques systémiques, des agences de notation et de grands groupes industriels, pharmaceutiques, agroalimentaires, biogénétiques. L'un de ces membres du TPN est Jo Leinen qui a fait voter en 2006 au Parlement Européen de Strasbourg les deux résolutions qui ont demandé de contourner le NON et le NEJ au Référendum du Traité Constitutionnel Européen du 29 mai. Le rapport de Sylvie Goulard s'appuie aussi bien évidemment sur les recommandations du Rapport Larosière (chercher "Larosière" ici et ici) qui s'appuie sur les recommandations de la Conférence  Bilderberg d’Athènes 2009. Le Goulard Report est soutenu par Bruegel, le think tank transatlantique où intervient régulièrement Sylvie Goulard. Bruegel se donne comme l'un de ses objectifs d'installer un "fédéralisme assurantiel". Sylvie Goulard a dirigé le mouvement France des Jeunes Européens Fédéralistes... C'est un mouvement "fédéraliste" que j'observe depuis 2006... qui vit sur l'anagramme de UE et bien sûr Jo Leinen est l'un des supporters officiels. Le fondateur du lobby Bruegel, membre de la Trilatérale et de la Conférence Bilderberg et conseiller pour Goldman Sachs, est Mario Monti, le remplaçant de Berlusconi.

-----------------

Voici ci-dessous ce que j'ai écrit de Jean Pisani le 3 novembre 2014 >>>

Jean Pisani-Ferry a été nommé par le président Hollande en 2013 Commissaire général à la stratégie et à la prospective, un salon de conseillers directement rattaché au 1er ministre, et président du Comité de suivi du Crédit d'Impôt pour la Compétitivité et l'Emploi - CICE. Ceci n'empêche pas le 24 décembre 2014 la France d'annoncer de nouveau un record historique du taux du chômage. De trimestre en trimestre la France surfe de record en record, malgré les cadeaux qu'elle fait aux entreprises qui les prennent en crachant sur les contreparties souhaitées par le gouvernement actuel libéral-socialiste français Valls-Macron. Pisani a été chargé avec son collègue allemand Henrik Enderlein par les gouvernements français et allemand de proposer des réformes économiques. En réalité ces "réformes" sont comme les autres citées ci-dessus destinées à ce que le monde du travail abandonne ses acquis pour que le coût moindre du travail permette de dégager plus de marge pour financer des dettes issues de la spéculation et éviter l'éclatement de la bulle des LBO. Pisani a été chargé par Hollande, président français, de préparer l'abandon des 35 heures et un gel des salaires pour trois ans. Le principe d'une négociation salariale tous les trois ans a aussi été retenu. Pisani a été directeur de 2005 à 2013 du lobby transatlantique Bruegel de Bruxelles. Bruegel est financé par les multinationales Areva, Deutsche Bank, Deutsche Telekom, EDF, Ernst & Young, Erste Bank Group, GDF Suez, Goldman Sachs, Google, Microsoft, Novartis, Pfizer, Qualcomm, UBS, Renault, Samsung Electronics, Syngenta et UniCredit. Vous sentez le bouchon? L'élite globale œuvre pour nous. Le premier conseiller économique du président et du 1er ministre français est de Bruegel. Selon UNICEF la crise financière a fait basculer 2,6 millions d'enfants dans la très grande pauvreté. Notre devoir est de s'approprier ce langage de crise, pour que les mots deviennent des faits de conscience et que la démocratie se remette à parler. En attendant, soyez convaincus, le lobbying bruxellois fera passer le TTIP/TAFTA avec la bienveillance des gouvernements.

J'alerte régulièrement au sujet de Bruegel sur mon site depuis que je l'ai mis en ligne. J'ai mis dans la colonne de gauche de mon site le lien sur le Corporate Europe Obesvatory qui surveille le lobbying à Bruxelles auprès des instances européennes et de la Commission. Corporate Europe Observatory dénonce les activités de lobbying de Goldman Sachs à Bruxelles. Comme bel exemple du "conflit d'intérêt" vous avez ce lobby financier Bruegel, qui se fait passer pour être un think-tank. Mais quand vous consultez la liste de ses membres vous êtes édifiés. Vous y trouvez Ernst & Young pour le consulting financier à Bruxelles et membre du Groupe GEBI... En général ces lobbies financiers ne cachent pas qu'ils travaillent en étroite collaboration avec des lobbies américains. Ainsi le lobby Bruegel est lié par un partenariat avec GMF (the German Marshall Fund) dans l'objectif d'unir les points de vue de Washington et de l'Europe: "This strategic partnership will leverage Bruegel's intellectual expertise, GMF's convening capabilities and networks in Washington and across Europe". Il ne faut pas avoir peur d'utiliser les mots qui ont disparu depuis la fin de la guerre froide. Avec le maillage planétaire de la Goldman Sachs, ces lobbies financiers, qui siègent à Bruxelles, poursuivent l'impérialisme américain auquel s'est soumis le Commissaire français Michel Barnier, UMP, en intégrant les banques américaines dans son Groupe européen d'Experts, le GEBI.

[...] Le FESF/MES et la BCE sont devenus un Bail-out-Fonds financés par "Bon à payer", en fait des Merkel-Bonds, des Sarkozy-Bonds et des ... Hollande-Bonds qui sont des Euro-Bonds ou des Euro-Bills qui ne portent pas leur nom. En France les Chambres ne sont pas invitées à baisser le pantalon et le journal du Monde du 29 juin 2012 n'a comme grands titres à la une que des faits divers. C'est ahurissant. François Hollande, nouveau président parvenu a accepté le Pacte Fiscal alors "qu'il voulait renégocier les Traités européens" dans sa première promesse de campagne présidentielle, mais les instituts financiers sont satisfaits et les bourses ont enregistré dès la fin de ce sommet européen la plus forte hausse de l'année 2012. Le plan Larosiète-Lagarde-Goulardest simple: il faut contraindre les États à l'austérité pour qu'il leur reste des moyens financiers et budgétaires pour leur offrir leur sauvetage.

------------------------

Voilà ce que j'ai éccrit de Jean Pisani le 12 novembre 2011

La Commission est habituée de pratiquer unilatéralement le choix des experts. Ceci est démontré par l'étude "The role of the financial industry in shaping the European Policy" qui a été publiée en Novembre 2009 par le réseau Alter-EU. Il existe 19 groupes d'experts qui sont consultés par l'Europe dans les affaires financières. Pour chacun de ces groupes, la distribution des membres n'est pas équilibrée, alors que le Communiqué Européen du 11 décembre 2002 intitulé "Améliorer la base de connaissances pour de meilleures politiques" (52002DC0713) stipule que la Commission doit fonder une expertise et une évaluation scientifique à partir de diverses sources et qu'elle doit en tenir compte. Comme le recense Alter-EU, la proportion entre les experts financiers et les scientifiques, les associations de consommateurs, les représentants de la société civile ou des syndicats est de 1 pour 4. Il y a 229 représentants de l'industrie financière dans les 19 groupes d'experts. Les lobbies des banques disposent d'une suprématie absolue face aux 150 fonctionnaires européens qui sont employés par Bruxelles dans le cadre de la régulation des marchés financiers et des questions monétaires. Les syndicats peuvent encore moins y prendre part. Le bureau bruxellois de UNI Global Union n'emploie à temps plein qu'une seule personne qui ne s'occupe que partiellement des marchés financiers. Bruegel est bien sûr présent aux Conférences Bilderberg. On voit aussi régulièrement à la TV l'économiste Pisani-Ferry, directeur de Bruegel, qui parle élégamment de la monétisation de la dette par la BCE qu'il souhaite voir venir en nous faisant comprendre que nous sommes des attardés parce que l'on ne la pratique pas, mais il ne parle jamais des centaines de milliards d'actifs toxiques rachetés aux banques par la BCE et qui croupissent dans leurs coffres. Pour dégommer la conscience publique, le "on ne peut pas accueillir toute la pauvreté du monde" a été transformé en la certitude applicative du "on ne peut pas vivre au-dessus de ses moyens". Il n'existe pas pour Bruegel d'actifs toxiques pourris illiquides issus de la spéculation compulsive, mais il existe pour Bruegel la dette publique à compresser. Si vous regardez en entier la liste du GEBI vous comprenez d'où vient l'idée de la monétisation de la dette par la BCE, ou de sa "souveraineté monétaire". Toutes les banques américaines y sont représentées, au GEBI et dans les lobbies! Elles disposent d'un siège permanent à la Commission de Bruxelles. Vous comprenez que Bruxelles aimerait élargir "l'Indépendance de la BCE" pour lui permettre le mariage avec les banques en faillite. Le parapluie européen, FESF - ESM/MES n'est qu'une société anonyme de droit privé luxembourgeois, dont la mission est de monétiser la dette, bien sûr léguée par les banques. Depuis un an la BCE monétise déjà à grande échelle directement plus de 200 milliards de dettes souveraines, de Bons du Trésor des pays GIPS, en totale violation de ses statuts.

--------------------------------

Voilà ce que j'ai écrit de Jean Pisani le 24 mai 2010 et le 23 mai 2009

Les participants français à la Conférence Bilderberg d'Athènes de 2009 sont:

1- Baverez Nicolas, chroniqueur à l’hebdomadaire Le Point, éditorialiste aux quotidiens Le Monde et Les Echos, associé au cabinet Gibson, Dunn & Crutcher LLP
2- Bompard Alexandre, patron d’Europe 1
3- Henri de Castries, patron d’AXA
4- Lagarde Christine, ministre de l’Economie du Gouvernement Sarkozy (UMP)
5- Lamy Pascal, patron de l’OMC (Parti Socialiste)
6- Thierry de Montbrial, patron de l’Institut Français des Relations Internationales
7- Olivennes Denis, patron du Nouvel Observateur (Parti Socialiste)
8- Oudéa Frédéric, patron de la Société Générale
9- Pisani-Ferry, Jean, Co-fondateur et Directeur du cercle de réflexion Bruegel
10- Trichet Jean-Claude, Directeur de la Banque Centrale Européenne

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

aucun commentaire

15 août 2019

Le voyage en voilier de Greta Thunberg pour New York en direct

Greta Thunberg est partie pour le Sommet mondial de l'ONU.

Cliquez sur la photo >>>

.

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

aucun commentaire

2 juillet 2019

Depuis le 26 mai 2019 il n'y a pas "la France d'après le 26 mai", mais la France qui marche en harmonie entre son parlêtre et son autoritarisme

Depuis la fin de l'été 2018 j'ai du mal à rester sur ma ligne éditoriale comme depuis le 06 VI 06 au sujet de la financiarisation du projet humain, du dévoiement du keynésianisme, du Dumping Humain, de la bio-diversité et de la brevetabilité du vivant, de l'ethnocide biotechnologique, de l'Europe que l'on nous a volée, des accords de libre échange de nouvelle génération, etc.

Depuis les dernières élections européennes, il n'y a pas de France de l'après 26 mai 2019, il n'y a que la continuité de la France dans son récit épique vers son infamie autoritariste.

Depuis plus de 6 décades j'ai conscience que la France paradoxale se trompe d'existence et adore ricocher d'un mensonge à l'autre en s'inventant à chaque fois de nouveaux genres littéraires après des événements ratés de son histoire pour organiser l'éviction de sa mémoire.

Je suis tombé ce matin sur l'interview d'Emmanuel Todd qu'il avait donnée chez Bourdin suite à l'une de ces Marches cycliques françaises allant à côté de son objet déclaré et dont la France a le secret permanent.
C'est même l'essence de sa culture à prétention universelle, le parlêtre.

La FR pratique depuis plus de 200 ans sa résilience négative destinée à se reconstruire et se reproduire infiniment dans son bavardage de soi et à se croire socialement et universellement acceptable.

Moi-même j'étais très sceptique face à cette Marche de 2015 et je l'avais immédiatement écrit sur mon site.

L'extrême resserrement en ordre à droite que la FR s'autorise sans la moindre des hontes et qu'elle à signifié le 26 mai à la face du monde me conforte dans mon scepticisme quant aux vertus de la France.

(Photo: "Troja" de Leif Borges, 2017)





Lire la suite...

Voici le lien de l'interview d'Emmanuel Todd au sujet de cette Marche de 2015 et un extrait  >>> https://www.les-crises.fr/immanquable-todd-l-optimisme-de-manuel-valls/  >>>

"… C’est çà que j’appelle un flash totalitaire. La France se raconte des histoires sur sa propre tradition politique. C’est-à-dire que, moi je suis historien donc … C’est vrai que la France, c’est l’un des lieux de naissance de la démocratie libérale et d’une démocratie libérale égalitaire. Les deux autres lieux de naissance c’est l’Angleterre et les États-Unis. Mais la France a en elle-même quelque chose dont les États-Unis et l’Angleterre ne sont pas capables, c’est-à-dire la sécrétion de régimes autoritaires et de tendances autoritaires à des moments particuliers. Y eu, y a eu les deux Bonaparte, y a eu le régime de Pétain, çà n’est pas vrai que la tradition française est simplement libérale. Et y’a toujours, dans ce pays la menace que des forces, des zones, des secteurs, prennent le contrôle et entraînent la France vers des formes d’expériences autoritaires."

J’avais moi-même par exemple écrit en 2015 « Nous ne sommes pas des Charlies mais des cuisses de grenouille ».

ou comme ici

Depuis janvier les 7,5 millions de "Je suis Charlie" ont fait pschittt comme je l'avais prévu. Ils ne réclament pas "un Plan Marshall des quartiers" dont il avait été question en janvier. Il faudra aussi bien vérifier à l'avenir pour regarder d'où vient "l'assaillant". On ne pourra sans doute plus dire avec ce soulagement déterminant qu'il "a une double-nationalité", il sera un produit du pays avec l'ADN du pays, et les nouveaux organisateurs de l'ordre auront le même ADN et la même culture. Une guerre civile sera transformée en prêt-à-porter propre sur soi.

et encore ici

En septembre 2015 ce sera Podemos en Espagne, et en France en 2017 on refera le coup du "Front Républicain" et les 7 millions de Charlies auront montré leur vrai visage identitaire. Quelle est la différence entre la Troïka qui impose des "réformes" en Grèce et le gouvernement français qui fait passer la Loi "Macron" en force avec l'Article 49-3 et tout autant sans vote parlementaire? La Loi Macron veut imposer par exemple le Travail du Dimanche et la facilitation des licenciements mais ne s'attaque pas à la criminalité bancaire. Le ministre Macron n'est même pas un élu.

et comme ici

Par un jeu comptable de Mario Draghi la dette grecque avait été maquillée. Cette information était toujours connue de tous, mais il fallait forcer la libre circulation des capitaux. Avez-vous remarqué que depuis deux mois un nouveau débat s'installe à l'image du débat de "La fin de l'histoire" de Hegel, remise en vibrations par Francis Fukuyama en 1989 en s'imaginant que toute dictature étant tombée, la démocratie ne serait plus jugulée. Le nouveau débat rotatif actuel semble ne pas porter de signature de quelconques extincteurs à langage, mais il est tout autant vide. Il s'agit de "L'ère post-démocratique". On voudrait faire croire que la démocratie a tout donné, ou qu'elle est impuissante et qu'il faut passer à autre chose. Il faut reformuler ce débat ainsi: "La fin du citoyen". Si la BCE est depuis 2008 l'organe européen le plus puissant qui agit sans nous et par-dessus nos têtes, c'est que les citoyens ne se sont pas emparés du débat sociétal et ne sont pas allés voter aux élections européennes. Le citoyen, premier responsable, se laisse endolorir par paresse, lâcheté et complaisance par les médias agissant comme médiateurs de la finance. Il faut maintenant nourrir le feu de la parole et, disposant de signifiants communément partagés, les citoyens sauront laisser entendre la démocratie et redemander du sens. La brisure des symétries n'existe pas, en face du citoyen il y a la démocratie, en face de la démocratie il y a le citoyen. Celui qui admet une brisure des symétries accueille la dictature. J'espère que les 4,5 millions de Manifestants sont des Indignés comme nous a rappelé Stéphane Hessel. 4,5 millions de personnes ont manifesté le 11 janvier 2015 pour la Liberté de le Presse. 7 millions de Charlie vendus. 7 millions, ça fait un parti. Un parti pour quoi faire? Manifesteront-ils aussi pour l'Indépendance de la presse? J'ai toujours souffert de ce que la société n'occupe pas les mots. Les mots sont à nous, il faut en parler. Chaque citoyen doit réaliser son voyage au trou du langage pour s'approprier les mots qui lui sont volés, la démocratie fera le reste. Au IIIème millénaire on devient adulte >>>  Occupy the WordS !

Vous pouvez aussi faire >>> Cherchez >>> charlie dans http://www.renovezmaintenant67.eu/index.php?q=Charlie

(Photo: "The Adding" de Leif Borges, 2017)

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

7 commentaires

29 juin 2019

La démocratie turque est en meilleure santé que la démocratie française






Les électeurs stambouliotes n'ont pas joué dimanche dernier les divas comme les électeurs français le 26 mai.

Par leur vote aux Municipales ils ont baffé Erdoğan qui viole les Garanties Fondamentales de la CEDH.

Les électeurs stambouliotes ne se sont pas tournés le doigt au sujet de la démocratie représentative,
ils se sont servi d'elle et on dit merde à Erdoğan.

Deux fois de suite depuis mars 2019, puisque Erdoğan avait annulé les élections municipales d'Istanbul dont le résultat ne lui plaisait pas.

Les Stambouliotes ont donc voté encore plus massivement contre Erdoğan.

Apparemment la démocratie turque est en meilleure santé que la démocratie française. C'est une bonne leçon pour la FR.

Les millions de Turcs d'Istanbul ont voté pour la liberté et la démocratie,
les électeurs français ont choisi l'extrême resserrement en ordre à droite le 26 mai.


(Huile: " Thonet Stuhl Nr. 14, Knabe und ich ", 1984)


Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

aucun commentaire

22 juin 2019

Nous sommes tous négationnistes, révisionnistes, confusionnistes et des collaborateurs zélés au Dumping Humain social et climatique

Une fois de plus, cette fois ci autour de cette réflexion au sujet du négationnisme, je mets le doigt sur la compromission universelle, avec laquelle tout un chacun accueille par option, par choix, par décision, par engagement, par propagande, par intérêt, mais aussi par veulerie,  pusillanimité, paresse dialectique (cf. Armand Gauz) le système de dépréciation radical et organisé de l’humain par le Dumping Humain qui se propage de manière accélérée par les Casses des Normes et des Codes, du Code du Travail, par les Casses de l’État de Droit et des violations des Garanties Fondamentales avec les accords de libre-échange dits de nouvelle génération qui placent au-dessus de l’Homme le « Privilège absolu de l’Investisseur » ( <<< Terminologie officielle, universelle et constitutionnelle).

Nous laissons nous envahir et nous encercler par cette dépréciation finale de l'Humain, et ce fascisme élégant a, à la différence inouïe face à tous les fascismes précédents, la chance de ne pas avoir en face ni sniper, ni commissaire, ni délateur, ni résistant, ni mouvement social et sociétal organisé, ni crime de sang, ni criminel de guerre.

L'Investisseur a été nommé, baptisé et placé sur nous en qualité de Race Supérieure par nous tous et à découvert et en toute impunité par nos mains devant l'urne ou par notre abstention devant elle et par notre non-disposition à le ramener, cet Investisseur, à notre conscience de l'examen, du refus, du débat collectif, de l'opposition, de la remédiation, de la vie commune.

La Lutte des Classes s'est faite sans nous et pardessus nos têtes avec notre consentement. Personne d'entre nous n'est victime, puisqu'il n'y a plus d'humain dans nos têtes depuis longtemps. Pour le compte de l'Investisseur absolu nous tous laissons s'organiser le système imparable et imparé d'extermination de toutes les Garanties des Droits sociaux, fondamentaux et humains. L'homme est encore plus que jamais excessivement éloigné de toute autocritique, et en mon sens, ne se démarque en aucun point des ces négationnistes.


Ce système du privilège de l'investisseur est tellement constitutif de notre bain gingival et environnemental que nous n'avons même plus le moindre des efforts à faire pour le prendre pour vérité canonique et que nous n'avons même plus à utiliser la moindre des énergies pour le transformer en foi et prières. Nous sommes tous les pages de cette bible unifiée. Nous sommes tous unis par l'inhumanité et tous les jours nous courrons juste encore au Simply pour comparer des prix. Donc je n'utilise pas d'encre sur les révisionnistes qui font la une, mais j'utilise l'encre pour nous, le nous ensemble, nous les semblables. C'est trop facile de définir le crétin ailleurs et en dehors de soi. Depuis les Européennes du 26 mai 2019 tout le monde montre les autres du doigt. Je ne connais personne qui ne le fait pas.

à lire >>> CETA TTIP TiSA JEFTA - Les tribunaux privés d’arbitrage et le privilège de l’investisseur vident l’Etat de Droit et cassent le Code du Travail

et >>> Selon le CNCDH les accords de libre échange 'de nouvelle génération' CETA TTIP JEFTA sont une violation des Droits de l’Homme et du Droit du Travail

et >>> Le dumping humain - Réforme du code du travail : « Un mouvement d’ampleur en Europe depuis la crise de 2008 »
et >>> CDS, CDO, OTC, RMBS - Deux décades perdues: le PIB furtif et fictif - Le PIB d'initié (du 1 décembre 2009)
et >>> Berlin: deux décades perdues, et la Chute continue du PIB furtif et fictif (du 8 novembre 2009)
et >>> De l'illusion suprématiste de la concurrence libre non-faussée et de la pure information parfaite à l'Europe des lobbies ( du 28 décembre 2010)

et >>> Croissance appauvrissante pour tous (du 31 janvier 2011)
et >>> Je veux du RIC parce que je le vaux bien - L'illusion suprématiste du Jaune
et >>> des Mots bleux.

(Photos: nouvelles huiles en instance, juin 2019, "Ljusgestalt" et "Bertil Vallien och cello"


Si vous cherchez sur Google dumping humain mon site est en A2 et A3 sur 352.000 résultats depuis 2008 !!! Je suis l'inventeur de cette expression.

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

11 commentaires

15 juin 2019

La France est en instance - Violations multiples de l'Etat de Droit depuis le 16 octobre 2018, le 17 novembre 2018 et le 26 mai 2019

Occulter la violation de l’État de Droit et des Garanties des Droits Fondamentaux de la CEDH qui a eu lieu 17 fois en même temps dans tout le pays le 16 octobre 2018, ordonnée depuis le sommet de l'état français, perpétrée par le Procureur de Paris en collaboration avec la Garde des Sceaux Ministre de la Justice, et ne rappeler en boucle depuis 8 mois et encore plus intensément depuis le 26 mai que les "vociférations" d'un homme politique ont gravement nui à la santé d'un mouvement politique, c'est être complice à part entière de cette violation de l’État de Droit comme sous le IIIème Reich et sous le Régime de Vichy et c'est se déclarer être prêt à encore bien pire.

www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2018/10/29/Les-17-perquisitions-politiques%2C-violation-de-la-Convention-Europ%C3%A9enne-des-Droits-de-l-Homme-et-du-Trait%C3%A9-Europ%C3%A9en%2C-saisine-de-la-CEDH
----------
Ce qui fut le cas et ces complicité et indignité nationales se sont amplifiées et pendant de très très longs mois depuis ce 16 octobre 2018 strictement personne en France n'a dénoncé les LBD de France en s'appuyant sur la règle de l’État de Droit et des Garanties des Droits Fondamentaux de la CEDH. On avait alors préféré voir un bisbille français dans les vies, yeux et mains perdus en occultant le caractère universel de la violation française de l'Humain.

www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2019/03/17/L%E2%80%99Autriche-veut-en-finir-avec-le-balcon-de-Hitler-/-Et-la-France-des-GJ-veut-quoi

----------------------

Lire la suite...

Au regard de mon analyse

l'extrême resserrement en ordre à droite voulu le 26 mai 2019 par le vote et par l'abstention des électeurs inscrits
n'est qu'un fait divers dans la longue et mauvaise histoire de la France qu'elle met en spectacle depuis 8 mois à la face du monde depuis
- le 16 octobre 2018 (les 17 perquisitions contre un seul mouvement politique)
- le 17 novembre 2018 (avec la 1ère Marche des GJ)
- le 26 mai 2019 (avec les élections européennes).

www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2019/06/08/Europ%C3%A9ennes-du-26-mai-2019%3A-extrt%C3%AAme-resserrement-%C3%A0-droite%2C-le-choix-par-le-vote-et-l-abstention-des-%C3%A9lecteurs-inscrits-et-des-Gilets-Jaunes

------------------------------

Il est alors encore plus grave et indigne d'occulter
ce parcours français de la violation de l’État de Droit et des Garanties des Droits Fondamentaux de la CEDH
tout en cultivant maintenant ce nouveau genre littéraire
du "mais oui, mais non, en fait tu vois, Chouard n'est pas fascho, il est juste pour le RIC",
tout en ne remarquant pas que nous, les habitants de ce pays et les électeurs inscrits,
par nos actes nous sommes depuis longtemps des anti-citoyens
qui laissent toute liberté d'action à notre régime autoritaire
dans nos rues, dans nos Lois et Ordonnances, dans les programmes politiques,
dans le fonctionnement de l’État, dans les urnes et dans le parlêtre français

www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2017/07/01/Macron%3A-Et-voil%C3%A0-le-Messie-bott%C3%A9-europ%C3%A9en-L-Extr%C3%AAme-Centre-et-son-anti-d%C3%A9mocratie-n%C3%A9olib%C3%A9rale

-----------------

Comme depuis des très nombreuses et longues décades depuis 1940 la FR bavarde d'elle-même en se donnant ses grands airs sans ne jamais s’époumoner, alors que c'est justement ce qu'elle se devrait de faire au plus vite pour commencer à laisser écouter ce sale silence français entendu par tous mais caché par tous sous la Tunique de l'Infamie.

www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2018/11/25/Gilets-Jaunes%2C-votez-pour-la-Ren%C3%A9gociation-des-Trait%C3%A9s-Europ%C3%A9ens-le-26-mai-2019

---------------------------
Il a fallu les mises en gardes très graves prononcées contre la France par le Parlement Européen de Strasbourg, la Commission de bxl, le Conseil de l'Europe et l'ONU pour que de très rares voix en FR dénoncent aussi ce parcours français des violations humaines.
---------------
Le 16 octobre 2018 et depuis cette date seul un seul mouvement politique a été attaqué par cette violation de l’État de Droit et des Garanties de Droits Fondamentaux de la CEDH, et ça fait plaisir à la majorité des habitants de la FR, et ça fait plaisir à l'extrême majorité des influenceurs, des politiciens et de leurs militants.

La dite "Grandeur de la France, Pays des Droits de l'Homme et de la Déclaration Universelle" est basée sur la haine.
----------

La France est en instance. Notre pays est une tombe.
----------

(Photos: mes huiles en instance, juin 2019
:
"Ögonen" av Nicolas Huchard, Bertil Valien, Jean Sibelius, Ingmar Bergman, Bertil Valien)

-------------------------

Rappel: La violation de l’État de Droit et des Garanties des Droits Fondamentaux et Sociaux est un sport franco-français, mais pas que.

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

7 commentaires

8 juin 2019

Européennes du 26 mai 2019: extrême resserrement en ordre à droite, le choix par le vote et l'abstention des électeurs inscrits et des Gilets Jaunes

Cela fait presque CINQ ans, depuis le 26 août 2014,  que Macron - déjà deux fois renouvelé à son poste par la volonté des électeurs inscrits en mai 2017 et en mai 2019 - revend aux groupes financiers le pays avec ses habitants et ses Travailleurs dedans. Même les crématoriums de Paris sont privatisés. On prend un abonnement pour la mort ? Même un spectateur dolent est un citoyen responsable de son environnement.

Le 06 VI 06, jour de la mise en ligne de mon site, j'avais évidemment en première place mis sous mon banner >>> VIème République.
C'était tout juste après le putsch constitutionnel organisé contre le NON français, le NEJ hollandais et le NO irlandais le 29 mai 2006 avec la Résolution de l'Euro-Député Jo Leinen, SPD, au Parlement Européen.

Ce viol du NON avait été entériné et consacré au Congrès de Versailles du 4 février 2008 grâce au PS et à ses gauches d’accompagnement.  <<< Voir la liste des élus accompagnateurs de l'Europe libertarienne du Traité de Lisbonne qui va tellement au-delà du Consensus de Washington.
---------------------------
Le Code du Travail a été systématiquement cassé en plusieurs étapes cruciales depuis 2008 par la mandature Sarkozy/Villepin, par la mandature Hollande/Valls/Macron et par l'actuelle mandature Macron/Philippe. Et que personne ne dise que c’est la faute à l’EU, les programmes de tous ces élus pour le périmètre national, et encore plus gravement le programme de Macron-président, étaient connus de tous et Macron-ministre l'avait déjà prouvé sous Hollande avec les Lois Travail Macron 1 et Macron 2 (vite rebaptisée Loi El Khomri au début de sa candidature aux P&L2017). Mais les électeurs inscrits les ont mis en place par vote et abstention. Tout le monde connaissait à fond et par coeur depuis le 26 août 2014 ce Macron, le Messie botté européen avec son Extrême Centre et son anti-démocratie néolibérale. Tout le monde. Cela fait presque CINQ ans, par la volonté des électeurs inscrits, que Macron revend aux groupes financiers le pays avec ses habitants et ses Travailleurs dedans.

Les habitants du pays et les électeurs inscrits de France savent depuis le viol du Référendum du NON de 2005 et depuis le 1er Casse sur le Code du Travail de 2008 que la majorité de la population, voire la quasi-totalité, est polytraumatisée, et qu'aucune guérison, ni remédiation n'a été mise en place, alors que de réelles offres de Gauche avaient TOUJOURS existé. C'est trop facile de répéter en boucle que nous sommes "les victimes de notre démocratie représentative et de l'Europe". Nous sommes les objets de la paresse dialectique des électeurs inscrits qui est le ciment de notre pays. Punkt och slut !

Lire la suite...




Tous les polytraumatisés de notre pays savent et ont conscience avec tout l'acharnement violent des LBD avec lequel on lui répond depuis le 17 novembre 2018, que notre démocratie est violée, bafouée depuis 30 semaines comme sous un régime autoritaire. Strictement personne dans notre pays ne s'est pas confronté seul, en famille, avec des potes à cette prise de conscience depuis novembre 2018 face au Dumping Humain et maintenant au Fracas Humain mis en œuvre par notre système politique et encadrés par notre système constitutionnel de la Vème République. Tout le monde le sait au plus profond de soi au moins depuis le viol du NON de 2005.

Face à la Vème République, perçue par tous comme vidée de légitimité au moins depuis la Marche I du 17 novembre 2018, il n'aurait, au pire pour certains, pas couté grand-chose de donner le 26 mai 2019 au monde le selfie électoral de la France qui dit NON à cette "élite globale financière" et à ce régime effondré qui est encore plus déprédateur aujourd'hui. Depuis plus de deux décades nous savons que la croissance est appauvrissante pour tous et nous savons, du Traité de Lisbonne jusqu'à la badbank de la BCE, que l’électeur européen libre va payer sur-deux-générations la Crise des Subprimes de l'année-Lehmann 2008 et qu'en qualité de parent indigne il a hypothéqué ses propres enfants !!!



                          Et bien non.



Suite au NON de 2005, aux NONs, forts mais sans consistance et polymorphes, des GJ pendant 28 semaines, les électeurs inscrits on dit par le vote et par l'abstention NON au renversement démocratique, et oui à l'extrême resserrement à droite en FR et à un retour à... l'ordre, l'ordre du libre-échange global et autogyre et l'ordre nationaliste. Les électeurs inscrits comme les Gilets Jaunes entérinent toujours, de nouveau et de manière renforcée et strictement sans ambiguïté le fait que les Travailleurs ne soient plus que des données fongibles pour cette élite globale financière et spéculante qui a à sa tête l'un de ses plus excités ordonnateurs et même si avait eu lieu à Kopenhagen / København au début novembre 2018 une comédie sous la forme du 1er sommet social européen tenu depuis 20 ans.

Ne prenez jamais les électeurs inscrits et les Gilets Jaunes pour des cons. Ils sont responsables de leurs actes par le vote et par l'abstention, comme l'ont été les électeurs qui avaient mis en place en Allemagne un tueur. Raconter les électeurs comme des victimes de notre démocratie représentative et de l'Europe, c'est les prendre pour des cons et cultiver sa propre incapacité franco-française à l'autocritique. Vous pourrez tourner en boucle autant de fois que vous en avez envie, personne ne fera avaler que le selfie que la FR s'est offert le 26 mai 2019 veut dire autre chose que NON au renversement démocratique, et oui au resserrement extrême en ordre et à droite.

Depuis 2005, depuis 2008, depuis 2010, depuis les 4 ultimes Casses sur le Code du Travail, la France n'a jamais exprimé l'envie de se rallier à ceux qui se sont donnés les moyens pour dire NON à ce système, et qui en avaient les moyens de le faire.

Et pour le 26 mai la FR ne s'est pas donnée les moyens de rallier tous les Gens de la Base qui ont rédigé depuis 2016 en de multiples Conventions pour dire OUI au renversement démocratique. Un NON de la FR au 26 mai aurait eu l'effet d'une bombe, et en aucun cas n'aurait revêtu l'aspect d'une tunique de l'infamie. Le 26 mai 2019, la France a organisé sa révolution: de sa paresse dialectique elle s'est donnée à l'extrême resserrement à droite.

La garçon élu à 17% aux P&L2017 et sa consœur fasciste se sentent à présent confortés. Avec le NON au 26 mai 2019, ils se seraient sentis renversés. Les Élections Européennes de 2019 ne sont rien d'autre qu'un remix des Élections Européennes de 2009 même si la constellation française s'est extrêmement resserrée en ordre à droite.

La FR a choisi l'implosion extrêmement à droite et rajoute une décade perdue aux deux précédentes décades perdues. Mais là, il y aura l'explosion, et c'est peut-être ce que l'inconscient collectif des Petites Gens cherche, croyant encore qu'en France toute révolution est destinée à servir la Base. On se trompe d'existence est tout autant inscrit dans la Constitution Française que ledit "Droit des peuples à disposer d'eux-mêmes". Du bavardage canonique.

Les influenceurs de France ne montrent strictement jamais du doigt les électeurs français inscrits debouts dans leur désir totalitaire, tout simplement parce que les influenceurs ont besoin de vendre leur buzz et leurs papiers en flattant les électeurs inscrits et en leur endossant la tunique de la victime. Pour ce faire ils parviennent toujours à réinventer ou renouveler le genre littéraire de la France qui bavarde de soi avec complaisance et passion. Chaque influenceur se conduit comme un curé qui accorde aux électeurs la rémission de leur péché avant même qu'ils ne puissent en venir à se les confesser. La FR est dans un délire psychiatrique et je crains qu'elle ne se refasse une nouvelle peau par la violence. Ce ne sera pas une peau-neuve mais juste une nouvelle Tunique de l'infamie.

A ces influenceurs qui se servent eux-mêmes au lieu de servir au public, s'ajoutent ces myriades de gugus qui cultivent toute haine de l'autre en ne vivant que pour cela et qui se trouveront toujours un autre à haïr tout en feignant de demander "à ce que l'on se parle". Il est temps de se montrer soi-même du doigt. De passer à l'autocritique au lieu de cultiver des haines qui comblent quelque existence.

(Photos: de Vaasa, FIN, à Umeå, SE, été 2018).

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

5 commentaires

3 juin 2019

Qui en France a la liberté de s'indigner après les élections européennes du 26 mai 2019 ?

Cette fois ci de nouveau je ne mets pas ma réflexion sous forme de commentaire au bas de mes billets. J'ai pris cette habitude depuis la Marche I des Gilets Jaunes du 17 novembre 2018. Je suis Clémentine Autain la députée libre et de Gauche sur mon site en ligne depuis le 06 VI 06. Suite à sa prise de position sur les élections européennes du 26 mai 2019 >>> http://clementine-autain.fr/quelques-points-sur-les-i/  une semaine après les élections européennes, je réagis >>>

Clémentine Autain fait un chaud plaidoyer pour ce qui existe, sans jamais y faire allusion, et pour ceux qui ont rédigé les 40 fascicules de l'Avenir en Commun des P&L2017 et pour le programme des Européennes du 26 mai. Il s'agit des Conventions qui étaient et sont ouvertes à tous localement et en ligne.

A cette grande dimension que Clémentine Autain reconnaît naturellement chez les Gens, les individus, les groupes, les Citoyens, les habitants de notre pays, il semble qu'elle ne perçoive en eux qu'un pouvoir et une autonomie de décision, mais pour le futur. Clémentine Autain s'inscrit elle aussi dans ce nouveau genre littéraire franco-français qui occulte les gens dans l'expression de leur volonté et qui les consent comme victimes de quelque chose, mais jamais comme source de l'existant communément engendré et acté.

Après 28 semaines de LBD, 4 ans des Lois et Ordonnances Travail de Macron 1 et de Macron 2, les électeurs inscrits et polytraumatisés depuis 28 semaines et 4 ans ont choisi par leur vote et leur abstention l'extrême resserrement à droite. Mais Clémentine Autain aussi se doit de buzzer et de vendre du papier.

Existe-t-il en France des intellectuels libres qui racontent aux habitants de notre pays qui ils sont? Qui dans notre pays choisit la liberté de s'indigner? Personne. Plus personne.

Donc au Devoir de Mémoire qui n'est pas fait depuis 1940, s'ajoute le Devoir de l'Histoire qui n'est même pas perçu.

Clémentine Autain, comme les autres, contribue au bavardage cyclique franco-français de la France qui se trompe d'existence avec délices. Ce sont les deux nutriments de la conscience française.
Faire la nique aux Petites Gens et s’imaginer vivre à leur place.

(Photo: fontaine à Umeå, juillet 2018)

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

un commentaire

27 mai 2019

Européennes du 26 mai 2019: les électeurs français ont approuvé la politique du fracas humain

Depuis 28 semaines la FR a eu l’occasion au quotidien et s’est donnée le temps et les moyens de mûrir sa vision de notre société.

Après cette autoritarisation du régime français en passant par le LBD, et après les Ordonnances Travail et les privatisations,
les électeurs inscrits ont montré qu’ils approuvent et ont donné la majorité à cette politique du fracas humain
et ont envoyé un signal très fort à ceux qui la mettent en œuvre et réclament un système d’exclusion.

Les électeurs inscrits ne sont pas des cons, ils sont adultes et responsables et ont mis en place en âme et conscience
le resserrement fasciste sur le pays comme en Hongrie avec Viktor Orbàn ou en Pologne avec le PIS.

C’était lisible clairement depuis novembre 2018, mais quasiment strictement tout le monde a cultivé de nouveaux genres littéraires pro GJ, pro RIC,
pro nano-révolutionnaires, pro Chouard etc… en croyant arrivée la grande heure de la France qui va en remontrer à la planète entière.

Par contre, ceux qui tergiversent encore pour trouver des circonstances atténuantes sur l’expression de ce suffrage du 26 mai sont des cons.

L’électeur inscrit est adulte et responsable de ses actes, l’outil démocratique existe, l’électeur inscrit s’en est servi en votant ou en s’abstenant,
et la volonté n’a pas existé pour tout remettre à plat.

Maintenant reconnaître cette vérité, c’est comme arrêter de jouer au Loto après 40 ans sans avoir jamais gagné.
C’est renoncer à sa vie d’errement dialectique en face de la paresse dialectique usuelle et française >>>
http://www.renovezmaintenant67.eu/index.php?category/Les-Gilets-Jaunes-ne-sont-pas-de-Gauche

(Photos: exposition Mythos, Leipziger Schule / Le Mythe de l’École de Leipzig
        
au 77770 Museum für aktuelle Kunst, Durbach, mars 2019 /
            Peinture: "Narziß" de Michael Triegel, 2000))

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

9 commentaires

26 mai 2019

Elections Européenne du 26 mai 2019, la France va montrer son véritable selfie

(Billet écrit ce matin à 10h46)

Depuis 28 semaines, les thèmes sociétaux ont été remués, je n'écris pas discutés, mais remués. Comme avec Game of Thrones, tout électeur inscrit a un avis fort, réfléchi ou qui sort des tripes.

Personne ne peut se cacher derrière l'infocratie "qui ne fonctionne pas", car tous les habitants de notre pays jusqu'aux enfants se sont confrontés depuis 28 semaines au 'pourquoi macron' et aux marches, au moins parce que les emplettes du samedi au centre-ville ou dans les rond-points ont été perturbés, si ce ne sont pas les 12 morts, les mains et yeux arrachés.

Personne ne peut se cacher derrière le " oui, mais, tu sais en F il n'y a qu'une élection qui compte, celles des P ". Affirmer ceci, c'est infantiliser l'électeur, et, plus grave, ne pas lui reconnaître la responsabilité de ses actes. L'électeur est adulte, il sait parfaitement ce qu'il fait, entretient et déclenche. Nous ne somme tjs pas dans "la fin de l'Histoire", dans "l'ère post-démocratique", la démocratie dispose de tous les outils de détermination et d'auto-régulation, et ils sont entre les mains des électeurs inscrits. L'autocritique passe déjà par la remise à niveau de sa considération pour l'électeur inscrit. Ne pas la faire, c'est mépriser le peuple. Quel mépris, quelle insolence, quelle autosatisfaction ! Sur ce mur strictement personne ne regarde l'électeur inscrit pour ce qu'il est: une personne responsable.

L'avis et l'abstention de ce soir n'auront ni valeur de test, ni valeur d'avertissement, ni valeur de remontrance, ce sera le selfie de la France qu'elle donne face à la hiérarchie des normes, face à elle-même et face au monde.

Personne ne peut se cacher sous le "oui, mais bxl fait ce qu'il veut", ou sous le "oui mais le Spitzenkandidat de la Commission est déjà décidé entre LRM/les droites/les verts/les gogoches", l'avis et l'abstention du 26 mai seront ce soir le selfie de la France et de sa paresse dialectique face au Dumping Humain et Climatique, face aux Solidarités Locales, Régionales et Globales.
Aux électeurs de montrer pour quoi ils se déterminent.

Si la dernière fois Martin Schulz, SPD allemand, était passé pdt du Parlement de Strasbourg, malgré la majorité de droite, c'était pour obtenir les silences des gogoches et de Schulz dans l'affaire Lux-Leaks de Juncker qui a été placé pdt de la Commission.

www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2017/05/11/Ren%C3%A9gociation-des-Trait%C3%A9s-Europ%C3%A9ens-ou-Excit%2C-l-Exclusion-des-Citoyens-Europ%C3%A9en-Programme-de-La-France-en-Commun-des-Insoumis   (et faire >>> recherche "Schulz" )
et www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2016/04/15/Directive-Europ%C3%A9enne-Secret-des-Affaires-/-Ill%C3%A9galit%C3%A9-des-Panama-Papers%2C-de-Lux-Leak%2C-du-journalisme-d-investigation%2C-des-lanceurs-d-alerte   (et faire >>> recherche "Schulz" )

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

2 commentaires

19 mai 2019

Moritat pour le 26 mai 2019 - Elections Européennes

 

Ce sont les Petites Gens qui depuis 2016 rédigent dans les Conventions des Insoumis les Programmes mis aux votes lors des P&L2017 et du 26 mai.

Des Petites Gens à Gauche qui ne cultivent pas le famille-patrie, mais le PC ne veut pas de Petites Gens car ça ternit sa toilette d'appareil.

Mais ces Conventions pour Le Peuple Maintenant sont à la puissance 100 exactement l'intervention directe sur la politique que réclament les GJ, mais les GJ ne sont pas à gauche et ne veulent pas de politique.

Ensuite toutes ces nouvelles et anciennes capsules de gogoche qui ont ubérisé la politique, sachant très bien qu'elles ne dépassent pas le 5% comme le PC, n'ont qu'un seul objectif en tête, celui de faire barrage à la Gauche des Anonymes le 26 mai, car elles et il détestent les Petites Gens qui pensent et décident à leur place.

Il reste encore le groupe des nano-révolutionnaires de tout bord qui lisent les "28 marches" comme leurs marches d'Odessa pour flatter leur architectone de révolution dont les Petites Gens ne veulent pas, car elles veulent le changement radical et non pas la révolution.

Mais le changement radical dans toutes les Solidarités Locales, Régionales et Globales serait la Révolution des Anonymes et les chefs d'appareils ne veulent pas laisser de place aux Petites Gens. Les chefs préfèrent transcender leur siège public et abandonner le reste au Dumping Humain social et climatique.

(Photos: mes huiles 1979 et 1980,
"Ich und das Messer" et "Solwegs Tod")

Lire la suite...

 

Voici pourquoi depuis 28 semaines la France se resserre extrêmement à droite dans sa comédie française.

Dans ce petit-bassin franco-français pratiquement tout le monde devra faire dimanche soir 26 mai son autocritique, mais autocritique n'est pas français, car ici on préfère se tromper d'existence et parler de la grandeur de la France.

A la fin de ce brouillard et de ce bruit continu de 28 semaines notre pays va briller le 26 mai par son plus grand taux d'abstention en dépassant les 57% des P&L2017 et là va encore s'amplifier la co-responsabilité et la compromission universelle des habitants de notre pays qui ne perçoit pas la nécessité d'être à Gauche.

Enfin, avec tous les ingrédients de sa folie ordinaire, la France qui se trompe d’existence n’est plus maître de son sinistre jeu malgré sa comédie et son "grand débat" de 28 semaines, parce qu'elle ne s'en donne plus depuis au moins 2 décades les moyens autres que celui d'exterminer à l'intérieur de ses frontières par le Dumping Humain et à l'extérieur par la guerre, le tout au nom de sa "compétitivité" et de sa "grandeur" qu'elle n'a de toute façon plus depuis une éternité déjà.

Les moyens démocratiques pour le changement radical et Maintenant sont entre nos mains et sans entrave mais il est tellement plus drôle de se glisser dans le moule de "la fin de l'histoire" de "l'ère post-démocratique" par totale paresse dialectique et pour aller courir au Simply pour comparer les prix.

La France paradoxale se sera bétonnée le 26 mai dans sa saleté.

 

 

 

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

2 commentaires

17 mars 2019

L’Autriche veut en finir avec le "balcon de Hitler" / Et la France des GJ veut quoi ?

L’Autriche veut en finir avec le "balcon de Hitler". Parmi les premières propositions visibles sur le site heldenplatz.hdgoe.at >>> un photomontage incorporant un gigantesque miroir destiné à souligner que "l’attention ne doit pas porter sur une personne en particulier, mais sur le fait que les masses sont prêtes à s’approprier des idées inhumaines".

Tant que l’autocritique ne naitra pas partout en France, et que le peuple ne s’avouera pas qu’il est co-responsable de toute situation (du réchauffement climatique à l’avènement de l’ère autoritariste actuelle en passant par le dumping humain), et ceci par vote, par négligence et par ses 57% d'abstentions aux P&L 2017 tout en ayant eu totale connaissance de cause (!!!), la France restera là où elle est, à savoir de se tromper d’existence et de bavarder de soi sans effet, en ne changeant rien du tout au tout mais en perdant juste œil, main, vies et existences. Ici personne ne se met à l’idée que la France est encore plus bloquée qu’il y a 19 semaines mais qu’elle va avec détermination encore plus vers le blocage mental complet. Je me demande même si les amateurs de ce nouveau genre littéraire de la romanticisation des GJ et du peuple avec 1789 en rideau, aiment le peuple ou seulement l’hallucination du peuple et d’eux-mêmes, en somme dans la tradition franco-française de l’autosatisfaction improductive, dont le dernier acte est les Nuits Debouts qui n’engageaient non plus à rien.

Qu’on le veuille ou non, l’Acte-ultime sera politique et syndical ou ne sera pas. Un simple renversement de kiosque n’appellera en face qu’un nouveau bunker.

Mon logisticien-livreur de paquets, politisé et syndiqué à Gauche, m’a dit ceci >>> "les GJ ne savent pas que nous aussi on est le peuple et que nous sommes tellement plus nombreux qu’eux".

Le second genre littéraire qui imprègne la France depuis plus longtemps que celui sur les GJ est de raconter en boucle que la démocratie est au bout du rouleau. Ce n'est pas vrai, il y a toujours eu des alternatives démocratiques et parlementaires de Gauche et vertes, mais il semblait plus à la mode de taper sur la démocratie au lieu de reconnaitre sa propre paresse dialectique de citoyen. Ce nouveau genre littéraire, initié lui par en-haut, date de "la Fin de l'Histoire" de Fukuyama, de ladite "ère post-démocratique" qui ont déployé le tapis rouge pour le turbo-capitalisme financier, tapis rouge qui a été tout autant adopté par le peuple qui préfère se dédouaner de sa responsabilité d'avoir laissé faire dans ces deux dernières décades qui lui sont perdues. Le peuple a failli par son confort pour le "désintérêt pour la politique". Le peuple n'est pas victime, il est sa propre victime. Le mouvement des GJ est un genre de suicide collectif de la France. Qu’on le veuille ou non, l’Acte-ultime sera politique et syndical ou ne sera pas. Pour moi, c'est la première option. Dès que le peuple fera son autocritique, le pays sera gagné par le changement politique naturel, démocratique, efficace, fulgurant, radical et sans violence.
La maturité citoyenne est à ce prix. Après le Devoir de Mémoire, le peuple a le Devoir de l'Histoire.

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

16 commentaires

6 mars 2019

Pas de Reprise Economique - La France est en récession économique depuis 2007 !

« Pour la première fois depuis la guerre, le pouvoir d’achat a décliné sur une longue période »
C'est ce que nous lisons dans un article du journal Le Monde du 6 mars 2019.
Lisez dans ce texte ci-dessus >>> « le PIB a baissé depuis 2007. »

Vous comprenez pourquoi que quand vous cliquez sur Google « pas de reprise économique »
vous trouvez mon site rouge en première ligne première page >>> http://www.google.fr/search?q=pas+de+reprise+%C3%A9conomique&ie=&gws_rd=ssl

"Le PIB a baissé " veut dire en bon français >>> Récession économique.
C'est à dire récession économique depuis 10 ans en France.

Mais des vendus comme l’écrasante majorité de notre pays la France et pleins d’autres préfèrent mentir,
comme dans les gauches et même dans la Gauche cette vérité factuelle de la récession depuis 2007 n'est pas arrivée..

Maintenant, regardez dans le PAF, ceux qui lisent Le Monde tous les jours, ou Médiapart, etc.
Qui raconte sans interruption depuis 10 ans « pas de reprise économique » ?
Réponse: personne sauf moi.  L’honnêteté intellectuelle commence très tôt en amont, très très tôt.

Et récession économique malgré le dévoiement du keynésianisme de la BCE avec 17.000 Milliards d’€
et des Banques Régionales en Europe qui rachètent depuis 10 ans aux banques leurs positions pourries, toxiques et irrécouvrables.

Qui dénonce de manière aussi claire le dévoiement du keynésianisme et le le PIB fictif et furtif et d’initié ? Réponse: Personne >>> sauf...moi et dès 2009 par exemple.

L’honnêteté intellectuelle commence très très tôt en amont.
Mais c’est tellement facile d’être honnête quand on ne capitalise sur aucune audience de chapelle,
et c’est à la portée de tout le monde.

(Photos: exposition Arno Rink à 77770 Museum für aktuelle Kunst, Durbach, décembre 2015)

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

aucun commentaire

3 mars 2019

VICTOIRE de la LUTTE des CLASSES en Allemagne vs. Gilets Jaunes en France

 

VICTOIRE  de la  LUTTE des CLASSES en Allemagne.

https://www.verdi.de/

8% d'augmentation de salaire dans les services publics, plus 380,- € brut par mois.

Comme d'habitude, les syndicats allemands engrangent les résultats.
Après IG Metall qui a obtenu plus 6% en janvier c'est le tour de ver.di

www.faz.net/aktuell/wirtschaft/einigung-im-tarifstreit-des-oeffentlichen-dienstes-16069326.html

La France se trompe d'existence,
mais se fait éclater des yeux, des mains, des vies, des existences.
La France carmagnole sur le macadam, puis court au Simply pour comparer les prix.

Dans le même temps l'Allemagne pratique la Lutte des Classes de manière démocratique et consensuelle lors des négociations salariales régulières et programmées.

 

 

 

 

 

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

un commentaire

20 février 2019

De la subite passion pour l'antisémitisme, au Yémen: la folie de la France devant les Gilets Jaunes

J’écris régulièrement que la France se trompe d’existence,
et qu’elle commet en son nom
de la destruction humaine à l’extérieur et à l’intérieur de ses frontières.

—–

Si elle en est arrivée à ce stade,
c’est qu’elle se repose
sur une conception normative d’elle-même
qui est le fruit de son histoire
qu’elle s’est entraînée à raconter
pour ni la comprendre, ni l’assumer.

——-

(Me sonne tjs en tête ce « la France meurtrie, la France bafouée » dit depuis Londres
qui ne nous a pas empêché d’envoyer Leclerc
casser de l’Annamite 15 jours après la « Libération »,
ou de faire son Sétif et Guelma le 8 mai.
Nous surfons tjs sur la même vague en 2019.
Nous nous offrons de la violence pour exister dans une apparence.
N’est-ce pas la folie?)

Photos: Cracovie, Nowa Huta, septembre 2016

Lire la suite...

La « Grandeur de la France » est tout aussi absurde
que sa subite et éphémère passion pour l’antisémitisme par exemple.
« Le Pays des Droits de l’Homme » dans sa chanson de geste universelle
est impliqué au Yémen dans la plus grande catastrophe humanitaire de tous les temps.

———

Cette France qui ne cesse de se bavarder d’elle-même,
en se couvrant de son parlêtre
au lieu de s’écouter vivre
et de regarder l’autre,
n’est elle pas atteinte de « folie ordinaire » ?

Ordinaire, puisqu’elle est son quotidien
qui dans le prisme national est simplement son deal, même plus son modus vivendi.

——

Juan Branco dit « qu’il n’y a eu personne pour expliquer la Crise de 2008 ».
Je vais beaucoup plus loin que lui,
et j’explique que la France qui se trompe d’existence
fait fausse route aux détriments de l’Homme.

—–

Comme exemple on est vite d’accord pour dire
que l’Amérique est malade pour avoir placé son Trump,
que la Hongrie est malade avec son Orban.
Que la France avec son gugus.

Car il a été majoritairement mis au pouvoir avec les voix qui lui son revenues,
tout autant qu’avec celles qui se sont abstenues.
Nous avons tous joué avec Docteur Faust,
nous avons tous perdu,
mais comme un fou,
nous ne faisons pas l’autocritique.

Il nous faut une soignance venant de l’extérieur.

——

Son programme, celui du gugus,
était parfaitement connu
et il l’avait déjà très amplement mis en œuvre en tant que ministre.
Tout le monde savait.

———

Si l’on n’a pas envie
de dire qu’un peuple entier est atteint par la folie,
j’affirme qu’il est co-responsable de ce qu’il est et devient.
Il en a été de même pour l’Allemagne nazie.

——

C’est aussi pourquoi je fais confiance à des instances internationales
comme la CEDH – Cour Européenne des Droits de l’Homme,
qui à des virages
nous racontent que nous avons TOUS
fait en sorte que notre Pays
ne garantisse plus les Droits Fondamentaux et Sociaux de l’Homme.

——–

Régulièrement on attribue dans l’histoire le prédicat « malade »,
dans l’histoire on a même pu dire de tel ou tel pays >>> « c’est l’homme malade », « c’est le tigre de papier » .

———

 

 

Pour ma part,
je ne suis tjs pas sûr que par les GJ
la France va se soigner de ses mots et de ses maux,
changer son socle épistémique,
comprendre que ce qu’elle comprend de « sa place dans le monde »
n’est qu’une très malsaine et souvent violente usurpation de langage.

Enfin, tous les ingrédients de sa folie ordinaire,
sa folie d’ordonnancement.
La France se trompe d’existence et n’est plus maître de son sinistre jeu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

4 commentaires

14 février 2019

Le PARLEMENT EUROPEEN condamne la FRANCE pour l'usage des LBD et des gaz lacrymogènes / Les Gilets Jaunes du 9-3

 

 

 

Les DNA - Dernières Nouvelles d'Alsace publient >>>

www.dna.fr/actualite/2019/02/14/strasbourg-le-parlement-europeen-condamne-l-usage-des-lbd-et-des-gaz-lacrymogenes

 

Regardez ce bel article des DNA >>>  "Strasbourg : le Parlement européen condamne l'usage des LBD et des gaz lacrymogènes."

 

"Les eurodéputés ont adopté une résolution condamnant l'usage "disproportionné" de la violence par les autorités publiques.
Un texte non contraignant, mais à haute portée symbolique. Le mouvement des Gilets Jaunes a largement occupé les débats du Parlement Européen lors de l'adoption de la Résolution.
"

Lire la suite...

Ici vous avez le texte de la Résolution 2019/2569(RSP) adoptée par les Euro-Députés à Strasbourg!!!  (Vous pouvez aussi lire la Résolution plus bas - Deutsche Fassung hier)

Lisez-le bien en entier, il est accablant pour la France!!!  Il cite tous les Articles et Toutes les Garanties de la CEDH - Convention Européenne des Droits de l'Homme que la France est entrain de violer!

Il cite l'emploi du LBD. Comme il n'y a que la France et nul autre des 27 États-Membres parties à l'UE
qui utilise le LBD, la France est directement condamnée par la Résolution !!! BRAVO!

Et lisez tout en-bas l'Article n°17 >>>

"17.  charge son Président de transmettre la présente résolution au Conseil,
à la Commission, aux gouvernements et aux parlements des États membres,
au Conseil de l’Europe, à l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe et aux Nations Unies.
"

---------------

Vous voyez, cela fait des mois que je me souhaite à très haute voix que Le Parlement de Strasbourg, la CEDH, la Commission prononcent contre la France une sanction, comme ils l’ont fait contre la Hongrie et la Pologne tout récemment.

Pour moi, c’est un énorme soulagement,
de voir que quand la France n’est plus capable de garantir
– l’État de Droit,
– les Garanties de la CEDH
– et l’esprit de l’Union Européenne
elle se fait sèchement rappeler à l’ordre!

J’espère maintenant que l’on demande comme moi >>> I want my Europe back !
L’Europe peut aussi être une protection toute démocratique contre les dérives autoritaires et fascistes.

Évidement comme je vois de ma fenêtre la CEDH - Cour Européenne des Droits de l'Homme, je suis plus sensible à ceci  que si je me trouvais dans le petit-bassin parisien.

Je ne m’attendais pas du Parlement l’adoption d’une telle résolution à une telle majorité à 63% au Parlement Européen. Pour l’instant la France n’est pas citée nommément, mais ça viendra.

citation >>>  « Le PE a souligné jeudi que le débat public était vital pour le fonctionnement des sociétés démocratiques et a appelé les États membres à respecter le droit à la liberté de réunion pacifique.Dans une résolution adoptée par 438 voix pour, 78 contre et 87 abstentions, les députés ont condamné les restrictions à la liberté de réunion dans plusieurs États membres et dénoncé le recours à des interventions violentes et disproportionnées de la part des autorités publiques lors de protestations et de manifestations pacifiques. »

On ne met pas de molotovs dans les urnes. On ne privatise pas la République par appartements.

--------------------

 

Voici le Texte complet de la Résolution adoptée >>>

Résolution sur le droit à manifester pacifiquement et l’usage proportionné de la force (2019/2569(RSP)


Sylvia-Yvonne Kaufmann au nom du groupe S&D
Eva Joly, Judith Sargentini, Philippe Lamberts au nom du groupe Verts/ALE
Marie-Christine Vergiat, Marina Albiol Guzmán, Patrick Le Hyaric, Martin Schirdewan, Barbara Spinelli au nom du groupe GUE/NGL
 
 
Résolution du Parlement européen sur le droit à manifester pacifiquement et l’usage proportionné de la force (2019/2569(RSP)     

Le Parlement européen,
–  vu les traités de l’Union européenne, et notamment les articles 2, 3, 4, 6 et 7 du traité sur l’Union européenne (traité UE),
–  vu la charte des droits fondamentaux de l’Union européenne (ci-après «la charte»),
–  vu la convention européenne des droits de l’homme (CEDH) et la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme en la matière,
–  vu le pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP),
–  vu le pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (PIDESC),
–  vu l’étude comparative des lois nationales relatives à la liberté de réunion pacifique entérinée par la Commission de Venise lors de sa 99e session plénière (Venise, 13‑14 juin 2014),
–  vu le manuel du Bureau des institutions démocratiques et des droits de l’homme (BIDDH) de l’OSCE sur le maintien de l’ordre lors de réunions, intitulé «Human Rights Handbook on Policing Assemblies»,
–  vu les lignes directrices de la Commission de Venise et du BIDDH de l’OSCE sur la liberté de réunion pacifique,
–  vu les principes de base des Nations unies sur le recours à la force et l’utilisation des armes à feu par les responsables de l’application des lois et le code de conduite des Nations unies pour les responsables de l’application des lois,
–  vu le rapport conjoint des Nations unies du rapporteur spécial sur le droit de réunion pacifique et la liberté d’association et du rapporteur spécial sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires concernant la bonne gestion des rassemblements,
–  vu sa résolution du 16 janvier 2019 sur la situation des droits fondamentaux dans l’Union européenne en 2017(1),
–  vu l’article 123, paragraphes 2 et 4, de son règlement intérieur,


A.  considérant que l’Union européenne est fondée sur les valeurs de respect de la dignité humaine, de liberté, de démocratie, d’égalité, d’état de droit, ainsi que de respect des droits de l’homme, y compris des droits des personnes appartenant à des minorités; que ces valeurs sont communes aux États membres dans une société caractérisée par le pluralisme, la non-discrimination, la tolérance, la justice, la solidarité et l’égalité entre les femmes et les hommes;
B.  considérant que les droits fondamentaux, du fait qu’ils découlent des traditions constitutionnelles communes aux États membres, doivent constituer des principes généraux du droit de l’Union, et que les instruments internationaux relatifs aux droits de l’homme doivent être respectés;
C.  considérant que l’article 12 de la charte et l’article 11 de la CEDH ainsi que l’article 21 du PIDCP disposent que toute personne a droit à la liberté de réunion pacifique;
D.  considérant que l’article 4 de la charte et l’article 3 de la CEDH ainsi que l’article 7 du PIDCP disposent que nul ne peut être soumis à la torture, ni à des peines ou traitements inhumains ou dégradants;
E.  considérant que la liberté de réunion va de pair avec la liberté d’expression, comme le garantissent l’article 11 de la charte et l’article 10 de la CEDH ainsi que l’article 19 du PIDCP, disposant que toute personne a droit à la liberté d’expression;
F.  considérant que, selon la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme et de la Cour de justice de l’Union européenne, toutes les restrictions des droits fondamentaux et des libertés civiles doivent respecter les principes de légalité, de nécessité et de proportionnalité;
G.  considérant que les services répressifs de plusieurs États membres ont été critiqués pour avoir porté préjudice au droit à la liberté de réunion pacifique et avoir fait un usage excessif de la force;
H.  considérant que le recours à des armes et dispositifs à létalité réduite, tels que le flash‑ball et les lanceurs de balles de défense LBD 40, les grenades de désencerclement et les grenades lacrymogènes instantanées GLI F4, ont fait de nombreux blessés graves lors de manifestations récentes dans l’Union;


1.  demande aux États membres de respecter le droit à la liberté de réunion pacifique et à la liberté d’expression, comprenant le droit à manifester pacifiquement;
2.  souligne que le débat public est essentiel au bon fonctionnement des sociétés démocratiques; estime que la violence contre des manifestants pacifiques ne peut jamais constituer une solution;
3.  condamne l’adoption de lois qui restreignent la liberté de réunion dans plusieurs États membres ces dernières années;
4.  condamne le recours à des interventions violentes et disproportionnées par les autorités publiques lors de protestations et de manifestations pacifiques; encourage les autorités compétentes à garantir une enquête transparente, impartiale et efficace en cas de soupçon ou d’allégation de recours disproportionné à la force; rappelle que les services répressifs doivent toujours rendre compte de l’exercice de leurs fonctions et de leur conformité avec les cadres juridiques et opérationnels applicables;
5.  demande instamment aux États membres de ne pas avoir un recours excessif à la force et à des détentions arbitraires à l’encontre de manifestants pacifiques; demande aux États membres de veiller à ce que le recours à la force par les services répressifs soit toujours légal, proportionné et nécessaire, qu’il ait lieu en ultime recours et qu’il préserve la vie et l’intégrité physique des personnes; fait observer que le recours aveugle à la force contre la foule est contraire au principe de proportionnalité;
6.  prend acte du rôle important des journalistes et des photojournalistes dans le signalement des cas de violence excessive et condamne les situations dans lesquelles ils ont été délibérément pris pour cible;
7.  reconnaît que la police, qui a compté elle aussi de nombreuses victimes dans ses rangs, travaille dans des conditions difficiles, compte tenu notamment de l’hostilité dont font preuve certains manifestants, mais également de la charge de travail excessive; condamne tout acte de violence, de quelque nature que ce soit, perpétré sur des personnes ou des biens par des groupes organisés et violents qui nuisent à la légitimité des manifestations pacifiques;
8.  demande aux États membres de recourir à des pratiques alternatives qui ont déjà fait leurs preuves, notamment celles qui permettent d’éviter tout contact physique avec les manifestants et qui font appel à des médiateurs;
9.  rappelle que les politiques répressives doivent être spécialement attentives aux personnes particulièrement vulnérables aux conséquences néfastes du recours à la force en général et aux effets d’armes spécifiques à létalité réduite, comme les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées, les personnes handicapées, les personnes atteintes de maladies mentales ou les personnes sous l’influence de stupéfiants ou de l’alcool;
10.  encourage les forces de l’ordre des États membres à participer activement à la formation dispensée par l’Agence de l’Union européenne pour la formation des services répressifs (CEPOL) sur le maintien de l’ordre public; encourage les États membres à échanger les meilleures pratiques à cet égard; demande aux États membres d’encourager la formation continue des services répressifs au droit national et international en matière de droits de l’homme;
11.  souligne que les services répressifs doivent privilégier la dispersion volontaire sans recours à la force; souligne que les armes à feu ne devraient jamais être autorisées par la loi pour disperser un rassemblement et qu’elles ne devraient être utilisées qu’en cas de nécessité absolue face à une menace imminente pour la vie ou à un risque de blessure grave;
12.  condamne le recours à certains types d’armes à létalité réduite par les forces de police contre des manifestants pacifiques, comme les projectiles à impact cinétique et les grenades lacrymogènes instantanées; condamne également le recours aux gaz lacrymogènes, aux canons à eau, aux pistolets à impulsions électriques et aux autres dispositifs de même type pour disperser des manifestants pacifiques car ils peuvent être à l’origine de blessures graves dont les répercussions se feront sentir toute la vie durant; fait observer que l’interdiction de certains types d’armes à létalité réduite a été demandée par de nombreuses organisations et instances internationales;
13.  se dit préoccupé par le fait que les États membres ont des seuils différents pour le recours à la force et aux armes; regrette que les citoyens de l’Union soient traités de manière très différente par les services répressifs et que la protection de leurs droits fondamentaux ne soit pas partout identique;
14.  se félicite de la décision prise par certains États membres et leurs régions de suspendre ou d’interdire certains types d’armes à létalité réduite; demande instamment l’interdiction du recours à certains types d’armes et dispositifs à létalité réduite, dont, par exemple, les lanceurs de projectiles à impact cinétique, les grenades de désencerclement et les grenades lacrymogènes instantanées;
15.  demande aux États membres de faire en sorte que toutes les armes fassent l’objet d’évaluations et d’essais indépendants avant leur mise sur le marché et que toutes les données actuelles sur tous les cas de recours à la force soient collectées afin de réunir des preuves concernant le recours, le recours abusif, les conséquences inattendues, les blessures et les décès ainsi que leurs causes;
16.  invite sa commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures à organiser une audition sur le recours à la force et aux armes à létalité réduite contre des rassemblements ainsi qu’à préparer un rapport sur la question en collaboration avec le comité STOA afin de définir des orientations sur le recours à la force et aux armes à létalité réduite à l’intention des États membres; encourage la Commission et l’Agence des droits fondamentaux à participer à ce processus;
17.  charge son Président de transmettre la présente résolution au Conseil, à la Commission, aux gouvernements et aux parlements des États membres, au Conseil de l’Europe, à l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe et aux Nations unies.

 

Crédit Photo, DNA >>>

 

J’espère aussi que le Gilet Jaune
– s’engage à toujours aller voter
– s’engage à tjs voter pour un programme
– s’engage comme les GJ du 9-3 (voir vidéo >>>  )
– si c’est le cas, s’engage à ne plus jamais
           s’abstenir de toute sa vie à toutes les élections

————————————-

Le 26 mai prochain il peut déjà mettre en œuvre son engagement citoyen,
et dès ce 26 mai à 20:01 l’efficacité de son engagement citoyen sera immédiatement visible.

————————————————–

ENFIN  !        BRAVO  !

Ce que j’attendais depuis 14 semaines est entrain d’arriver.

La conscience politique des solidarités locales, régionales et globales!

BRAVO  !      BRAVO  !

Voilà la France qui me plait.

C’est donc par cette voie que l’on basculera le socle épistémique de la France.
Ces gens du 9-3 nous démontrent que la France se trompe d’existence
comme je l’écris depuis des lustres.

Là, le doigt est mis sur la France centripète et paradoxale,
et ceci est le début d’une volonté politique ouverte sur le monde
et qui sort enfin du vortex du rond-point.

Vive ces Français !

Voir la vidéo des Gilets Jaunes du 9-3 >>>  https://youtu.be/Lade7n3mlKo

 

 

Enfin, voici des Français qui montrent qu’ils ne sont pas atteints par « La Paresse dialectique » du peuple français
décrite par Armand Gauz, interviewé par lemediatv.fr .

 Voir la vidéo >>> https://www.youtube.com/watch?v=GtTbvNSX3nA

 

On ne met pas de molotovs dans les urnes.
On ne privatise pas la République par appartements.
Occupy the WordS / I want my Europe back !

https://www.google.com/search?client=firefox-b-d&q=i+want+my+europe+back

 

 

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

5 commentaires

7 février 2019

Le BDI - Baltic Dry Index a dépassé son niveau le plus bas atteint lors de la Crise des Subprimes de l'année-Lehman 2008

(en cours de rédaction)

Le BDI - Baltic Dry Index est tombé à 629 $. Il a de nouveau perdu 52% en 1 an.

Le BDI a dépassé en février 2019 le niveau historique le plus bas qu'il avait atteint en décembre 2008, donc à la fin de l'année Lehman 2008 de ladite Crise des Subprimes qui malgré les différents plans de rachats des toxiques et de Facilitations Quantitatives par les Banques Centrales, la Fed', la BCE n'est ni résolue ni écartée dix ans après.

Le BDI était passé de 11 793 $ en mai 2008 - son plus haut depuis a création en 1985 - à 663 $ en décembre 2008, soit une chute de 93 %. Avec un tel chiffre le fret était arrêté, il y avait partout autour de la planète des ghost fleets, des parcs de cargos fantômes au mouillage au large des ports.

Le BDI n'est pas un indice spéculatif, mais il est fixé à Londres simplement à partir de l'offre et de la demande des matières sèches transportées sur les 22 grandes routes maritimes de la planète.

Le transport des intrants donne une image très précise par anticipation de la production industrielle qui aura lieu 6 mois après.

Pas de matière sèches transportée = pas de production industrielle 6 mois plus tard = pas de croissance future = de la décroissance

Lire la suite...

Y-a-t-il d’autres indices qui corroborent cette tendance vers une nouvelle crise économique? Nous nous attendions à des indices du type bulles financières etc… mais là il s’agit de l’économie réelle.

Oui. Ici c’est l’économie réelle.

Depuis 2008 les Banques Centrales ruissellent ( € 17.000 milliards juste pour les rachats des toxiques par la BCE vs. € 14.000 PIB EU annuel) et il n’y a jamais eu de reprise, bien sûr aussi aux USA, même si Trump a raconté aujourd’hui le contraire lors de son discours annuel sur l'état de la nation..

Cette illusion décennale des ruissellements / Facilitations Quantitatives + plans de rachat des toxiques tient le haut du pavé depuis 10 ans mais n’a produit qu’une bulle échoïque.

Mais nous aurons bientôt la totale, car à l’effondrement de l’économie réelle on ne pourra plus ouvrir les écluses financières de la création monétaire que j’appelle le dévoiement du keynésianisme.

Pire de pire, non seulement les autorités NS, Hollande, Macron et Juncker de la Commission n’ont exigé la moindre des contreparties aux banques et aux zinzins (investisseurs institutionnels) mais en plus les banques et les zinzins ont créé encore plus de produits financiers titrisés dérivés. Nous sommes environ à $ 800.000 milliards de produits financiers CDS/CDO etc.. qui ne servent à rien qu’à spéculer sur du fric autour de la planète.
Macron et ses amis banquiers ne sont que des anges face à ceci.

On a brûlé toutes les cartouches de la Helikopter Money / Planche à billets conjuguée au dépècement totale des services publics et à l’abandon des devoirs régaliens des États. Les ruissellements ont poursuivi par la main des banques et des zinzins à vider toute l’économie réelle et les États et les Travailleurs en faisant le dumping humain.

Lire mes anciens billets >>>
http://www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2018/12/16/La-BCE-a-rachet%C3%A9-depuis-la-Crise-des-Subprimes-de-2008-plus-de-17000-milliards-de-toxiques-aux-banques-et-non-pas-2600-milliards

et

http://www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2018/07/08/Deutsche-Bank-de-la-faillite-de-la-plus-grande-banque-du-monde-%C3%A0-la-Ren%C3%A9gociation-des-Trait%C3%A9s-Europ%C3%A9ens

et les banques sont encore plus devenues too-big-to-fail

http://www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2017/10/30/La-Commission-Europ%C3%A9enne-a-enterr%C3%A9-les-propositions-pour-une-Directive-sur-la-R%C3%A9forme-de-la-Structure-des-Banques-et-du-too-big-to-fail

et

http://www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2016/12/23/Monte-dei-Paschi%2C-Deutsche-Bank%2C-Soci%C3%A9t%C3%A9-G%C3%A9n%C3%A9rale%2C-Union-Europ%C3%A9enne-Bancaire-et-les-Primaires-de-la-Gauche

Avec tous mes textes vous pouvez consolider votre culture. Et dans chacun de mes textes vous aurez des liens internes à mon site sur d’autres de mes textes. J’analyse la situation en ligne depuis le 06 VI 06.

C’est d’ailleurs pourquoi je ne me contente pas d’écouter les Gilets Jaunes car ils n’ont pas pu intégrer l’ampleur de la catastrophe et des remèdes à la différence de mouvements politiques issus de la base qui ont intégré dans leurs Conventions tout ceci dans les 40 fascicules pour un avenir en commun.

Assez rapidement après l'année-Lehman 2008 le BDI a été subitement contesté pour son caractère prédictif d’une crise en argumentant qu'il n’est pas uniquement corrélé à la quantité de matières transportées car il dépend notamment de l’offre de navires.

Oui. Je connais parfaitement cet argumentaire qui s’est fait jour environ à partir de 2011/2012 pour calmer et faire patienter les foules quand la croissance ne revenait pas et que les gouvernements ne savaient et ne voulaient pas apporter de réponse et surtout de remédiation et de correction du système financier avec son contrôle et sa règlementation. Ces tergiversations se sont poursuivies pendant toute cette décennie et même le Comité de Bâle avait publié un catalogue de nouvelles règles prudentielles qui de toute façon n'auraient dû entrer en vigueur qu'en 2019 et en ayant été édulcorées d'année et année.

Il n’y a pas que les 19 grandes voies maritimes, il y aussi les bulkers, le cabotage côtier, il y aussi la Baltique, la Mer la plus naviguée, et par exemple les ports de Trelleborg, Danzig, Helsinki que je connais parfaitement et qui avant 2008 avaient des cathédrales de conteneurs à perte de vue et maintenant on ne peut même plus jouer à cache-cache dans les zones de transbordement mais ce sont des aires vides.

Dans des revues comme Capital, dans les Grandes Écoles de Management aussi on lisait et entendait en leitmotiv « les cartonnages reprennent » pour la plus grande joie des étudiants en Master Grande École.

La réalité: il y a tjs depuis 2008 destruction de « richesses » par la collectivisation des toxiques, et il y a création artificielle de « richesses » par la bulle échoïque sur les dérivés financiers spéculatifs. Dis-toi bien que pour l’instant encore en 2019 toutes les banques sont en faillite technique, et pour la Deutsche Bank, la plus grande banque du monde pour sa somme bilanaire l’action a perdu presque 100 %. Les banques sont en faillite technique pour leurs cadavres délocalisés dans des bad bank aux Bermudes ou cantonnés à Paris La Défense, pour leur passif et leurs dettes actuels, et leurs cadavres qui sont dans leurs caves et que les banques continuent à expurger de mois en mois depuis 2008 etc.

Comme dit, je ne suis qu’un linguiste et traducteur. Dans le PAF je ne suis rien et j’en veux aux économistes et aux influenceurs de ne pas avoir fait ce travail depuis plus de 10 ans pour constamment entretenir le débats sociétal, puis parlementaire. Le fruit est le Gilet Jaune. Pour l’instant.

Occupy the WordS / I want my Europe back !

On ne met pas des molotovs dans les urnes.
On ne privatise pas la République par appartements.

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

un commentaire

2 janvier 2019

Je veux du RIC parce que je le vaux bien - L'illusion suprématiste du Jaune

Je vois la chose autrement:

le productivisme et la gabegie
ont joui de leur consensus partagé de la base au sommet
jusqu'au stade quasi ultime du dumping humain,
avec l'aboutissement suprême et sans heurts
- au Casse définitif sur le Code du Travail,
- au Casse définitif sur l’État, sa Constitution et toutes ses législations
par les accords de libre échange de nouvelle génération comme le CETA / TAFTA / JEFTA...

en comptant sur la foule qui commémore avec soin tous les 14 Juillet,
mais qui abandonne comme d'habitude ses Cheminots, ses EHPAD, ses logisticiens de la Poste, etc
Et qui s'abstient à 57% d'aller voter comme aux P&L 2017 ou à ~~ 70% aux Européennes.

--------------------

J'appelle ceci sur mon site et même depuis 1991
l'adhésion commune et partagée à la compromission universelle.

Personne ne pose parmi les GJ, leurs haut-parleurs,
la question sur ce que nous tous avons fait de travers
pendant ces deux ou ces trois décades perdues.

Car nous avions toujours eu accès à la parole par les urnes,
et les offres politiques alternatives de Gauche avaient toujours existé.
Mais il était plus commode de les toiser, de montrer son mépris,
et maintenant de faire comme si elles n'ont jamais existé.
C'est le comble du confort, ou de la "paresse dialectique"
que de se dédouaner sans payer pour sa nonchalance politique
comme le riche qui ne paye pas pour sa taxe.
Le dévoiement de notre démocratie
est aussi notre œuvre commune,
nous y avons tous notre commun parti pris.

 

(Photos: exposition Mythos, Leipziger Schule / Le Mythe de l’École de Leipzig
        
au 77770 Museum für aktuelle Kunst, Durbach, 30 décembre 2018)

Lire la suite...

Macron tente maintenant,
dans ce qu'il vit comme son ère post-démocratique personnifiée,
une continuité de cette connivence bon gré mal gré
avec un narratif qui prend place au vécu
et qui lui donne un exosquelette suffisant
pour tenir, tenir bon vaille ce qu'il vaut.
Et il croit que ça va encore marcher.

--------------

C'est trois mois de bavardage supplémentaires, appelés "Grand Débat",
sur l'utilisation franco-française de son parler démocratique.

Nous le voyons ici aussi entre rues et rond-points,
que cette communauté de destin franco-française
n'est pas en agonie, bien au contraire,
et que l'on tente de faire bavarder sur le RIC
mais sans constituant, sans vision universaliste, sans contenu,
sans désir de solidarité locale, régionale et globale.

Je veux du RIC parce que je le vaux bien.
On fait du ricochet sur le RIC
mais on ne se parle pas ailleurs
qu'entre soi, pourvu que ce soit du jaune.

Je n'attends donc rien de bon du grand débat.

---------

Les langues se délient un tout petit peu depuis 7 semaines,
mais si la conscience ne se délie pas
nous n'inventerons pas de nouveau langage,
de nouvelles attractions partagées,
de nouveaux ouvrages qui nous lient et qui nous ouvrent.
La nouvelle page jaune n'est pour l'instant qu'une autre illusion suprématiste,
et il faudra sortir vite du seul schéma théorique du Jaune-sinon-rien.
Les Indignés et les Nuits Debout étaient tellement plus ouverts et audacieux,
et eux aussi, le lendemain ils allaient travailler.

A partir de janvier les Intersyndicales de Gauche entrent dans la danse.
Seront elles molestées par les GJ?

On ne met pas des molotovs dans les urnes,
on ne privatise pas la République par appartements.

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

10 commentaires

- page 1 de 31