Mot-clé - l Avenir en Commun

Fil des billets - Fil des commentaires

17. mai 2020

Dumping Humain et Fracas Humain de 2008 au Covid-19 de 2020 - L'argent magique au profit des spéculateurs financiers extermine les gens, les services publics et l’État

Avec mes 647 articles écrits depuis le 06 VI 06 et tous leurs liens internes il y a suffisamment de matériau factuel et de sources pour qu'un étudiant commence sa thèse de doctorat.
Mais quel sera le Directeur de Thèse qui saura abandonner sa propre capitalisation sociale de réseau, affaiblir sa notoriété et plus simplement abandonner sa compromission intellectuelle et universelle.
Quel Directeur de Thèse voudra revenir à l'épistémologie et torpiller les bonus princiers toujours perçus par les banksters faillitaires depuis 2008 et leurs proches parents, les politiciens d'ici et de Bruxelles?
Au fait, es-tu né? Lui non plus.

màj du 04 juin 2020: aujourd'hui la BCE annonce comme je vous l'annonçais d'avance, qu'elle augmente de 600 milliards d'€ son plan de rachat des dettes, de Quantitative Easing commencé en 2008 et jamais stoppé. Ce programme n'a rien à voir avec le programme de relance de l'après Covid.
----

Comme je suis un homme libre et qui n'est de nulle part interdépendu, ma parole n'a aucune valeur.
Depuis 12 ans la pensée économique s'est réduite à "l'argent magique", infini et gratuit offert aux banques pour cacher sans contrepartie leurs cadavres. Depuis l'année-Lehman 2008 nous vivons - mais qui le sait ? - le plus grand transfert de l'histoire de l'humanité de la dette privée issue des toxiques dérivés spéculatifs irrécouvrables et pourris des banques vers la dette publique avec les innombrables plans hydrauliques de QE - Quantitative Easing, Helikopter Money, planche à billets. Depuis 2008 l'information économique, qui prétendait "vouloir libérer les synergies", est devenue exceptionnellement totalement asymétrique, mais les électeurs inscrits s'en sont satisfaits tout en cosignant leur propre appauvrissement historique et généralisé conduit en contrepartie des plans d'austérité salariaux et sociaux et des privatisations des services publics et de l’État.

Les proches parents des banques, les politiciens d'ici, de Washington et de Bruxelles, ont créé à partir de 1999 leur cadre légal pour commettre une suite de 3 crimes contre l'humanité. Le Congrès américain avait révoqué en 1999 la loi Glass-Steagall passée en 1933 pendant la Grande Dépression pour interdire aux banques de fusionner les activités (banque commerciale, banque d’investissement, compagnie d'assurances), une fusion qui est à l’origine de la grande crise financière 2008-2009. Le G20 de Londres du 2 avril 2009 a confirmé cette décision du Congrès américain. (tous les mots en rouge sont des liens cliquables).

Le premier acte présidentiel d'Obama avait été d'augmenter le jour de son investiture en janvier 2009 le nombre de GIs en Afghanistan. A partir du graphique à droite, vous comprendrez que Obama avait ensuite immédiatement nommé comme Secrétaire américain au Trésor l'un des maîtres d'œuvre de la crise dite des Subprimes de 2008, à savoir Timothy Geithner, ancien Directeur de la Fed' de New York et qui avait été l'acteur majeur de la révocation en 1999 de la loi Glass-Steagall, c'est à dire en réalité de la confiscation de la Fed' et de la création monétaire du $ par Wall Street. Le Congrès américain avait révoqué avec la Loi Gramm-Leach-Bliley en 1999 la loi Glass-Steagall. Le Gramm-Leach-Bliley Act, Financial Services Modernization Act a été voté par le Congrès, dominé par une majorité républicaine, et promulgué par l'administration Clinton le 12 novembre 1999. La loi a mis en place des services de banques universelles. Cette loi a initié au tour de la planète un mouvement généralisé de fusion de systèmes bancaires destiné à leur offrir la position dominante sur toute l'économie de la planète avec son levier infernal du marché international des capitaux.

L'effet de cette loi est la suite de 3 crimes contre l'humanité commis en son nom sans guerre, sans armes, sans belligérants, sans opposition, sans cadavres physiques. L'argent magique distribué depuis l'attaque du Covid de mars 2020 permet l'emprisonnement à perpétuité de la pensée économique, des habitants des pays, des Travailleurs et des États. La mise sous écrous date de 1999, 2008, 2009, 2020 et sera prononcée tous les ans grâce à l'attaque du Covid aux multiples dates anniversaires sans obligation du port du bracelet électronique.

Au premier crime contre l'humanité qu'est la spéculation galactique sur les produits financiers titrisés dérivés (de 700.000 à 900.000 milliards de $ de 2008 à 2020) s'ajoute le crime d’État des banques centrales, dites indépendantes, et des gouvernements qui ont tout autant racheté qu'elles aux banques les dettes toxiques, pourries et irrécouvrables en ruinant les pays, en ruinant et exterminant les services publiques, en induisant le gel généralisé des salaires depuis 2008 malgré l'inflation, en introduisant par voie légale à la ronde le dumping humain et le fracas humain, et la famine jusque dans les pays développés.

A ces deux crimes contre l'humanité, s'ajoute le troisième crime universel commis depuis le haut de l’État partout dans le monde, et pour l'UE depuis la Commission de Bruxelles, qui n'ont imposé aux banques ni contrôle ni règlementation des flux financiers, ni démantèlement des banques universelles. N'hésitez pas à cliquer sur mes liens en rouge pour vous documenter.

Lire la suite...

4 commentaires

5. mai 2020

L'aubaine du Covid-19 masque l'imminent 2ème krach de la bulle spéculative des dérivés titrisés - #PlusJamaisCa - 17.000 milliards donnés aux banques, 540 milliards prêtés aux États

(rédigé le 6 IV 2020  09:30) 

J'ai écrit le 5 janvier 2020 >>> "2020: après les "roaring twenties" nous entrons dans les soaring twenties".
Personne ne parlait à cette date du Covid-19, même pas les chinois.

En utilisant mon moteur interne de recherche j'ai trouvé qu'en 14 saisons dans mes 638 billets j'avais fait en 2009 sur mon site 3 allusions à la fièvre du poulet H1N1. Je vous en donne deux extraits tout au bas de ce billet. L'hypermodernité de ma réflexion d'alors face au Covid-19 d'aujourd'hui ne m'étonne pas. J'ai fait drifter mon épistémè le 06 VI 06 en ligne et dans mes écrits papiers personnels à partir du 14 juillet 1990 à 16h30.

Pour rappel, l'éclatement plus qu'imminent de la seconde bulle des dérivés titrisés après celle de l'année-Lehman 2008 et qui aurait dû avoir lieu avant l'automne ou l'hiver 2020, est remplacé par l'aubaine du Covid-19 qui ramène l'humain à sa fonction première, celle de la survie et plus tard de sa régénération.

Et, super, les banques centrales des plus grands criminels spéculatifs financiers, USA / la City en GB, leur ont racheté la semaine dernière toutes les dettes publiques et privées en un schlouck, grâce à Covid-19.

Victoire, une pandémie en cache une autre.
L'une sera éliminée par l'immunité collective, l'autre sera pérennisée par la connerie collective.

Il faut bien se mettre dans la tête qu'il n'y a pas eu de croissance économique depuis l'année-Lehman 2008, mais qu'il n'y a eu que de la destruction d'actifs financiers, càd que les banques centrales ont racheté sans discontinuité avec de la Helikopter Money et depuis 2008 par plusieurs dizaines de milliers de $ et € de cadavres cachés des banques, toujours en faillite technique depuis cette année 2008 comme Deutsche Bank, Société Générale, BNP Paribas, Nordea, UBS, HSBC, Santander, UniCredit, Kommerzbank, Barclays, etc. Au nom de la rentabilité financière la France avait encore supprimé 4000 lits d’hôpitaux de janvier à mars 2020.

Il est absolument à vomir que la BCE ait donné depuis 2008 en de multiples plans de bail-out et de QE - Quantitative Easing (opérations "Grosse Bertha" et "Bazooka", OMT, LTRO, Emergency Liquidity Assitance...) et gratuitement plus de 17.000 milliards aux banques sans exigences en contrepartie, sans leur imposer un contrôle et une réglementation des flux financiers, sans imposer le démantèlement de leur structure "too-big-to-fail", sans reconnaissance de dettes de leur part, alors qu'en avril 2020 cette BCE concède aux États-Membres de l'UE juste 540 milliards d'€ en prêts à rembourser au taux des marchés financiers pour surmonter l'Armageddon du Covid-19. La crise de l'année-Lehman 2008 était déjà extrêmement plus grave que le krach de 1929, la crise du Covid-19 est extrêmement plus grave que celle de l'année-Lehman 2008. Le PIB européen est de € 14.000 milliards.

Lire la suite...

8 commentaires

L'après Covid-19 - business, rien de neuf - habemus Coronam

Sur le réseau professionnel LinkedIn j'ai encore lu ceci.
Ce n'est pas une caricature mais est dans ce milieu le parler nominal
et ces locuteurs poncifs n'ont strictement aucune distanciation face à leurs propos >>>

"Cette crise nous aura montré que les entreprises sont tout à fait capables de créer de la valeur sociale et non pas seulement économique. Elles doivent ainsi assumer leur place centrale dans notre société et s’imprégner des valeurs essentielles à notre survie: le partage, la solidarité et l’entraide. La question ne s’est alors jamais autant posée: quel rôle citoyen les entreprises veulent-elles jouer, en ces moments difficiles mais aussi au-delà ? Merci le Figaro et Marc Landré de m'avoir permis de partager mon regard sur le rôle essentiel que les entreprises peuvent jouer pour répondre aux défis d'urgence mais aussi du futur, et comment les citoyens peuvent les encourager à faire ce choix solidaire."

et j'ai répondu >>>

"Oui l'entreprise française doit se culpabiliser en premier. Mais l'entreprise n'a pas à se substituer à l'église !

Elle doit créer des richesses durables et non létales dans un projet économique, social et vert, et elle doit surtout respecter les Travailleurs (terminologie officielle des Communautés Européennes) en partageant le fruit du Travail avec de vrais salaires et en ne contribuant pas à l'extermination du Code du Travail et en respectant la Charte Européenne des Droits Fondamentaux et Sociaux. A chacun sa dignité.

Au lieu de faire de la financiarisation à 360°, le monde de l'entreprise français doit de nouveau apprendre son métier, l’entreprenariat, qu'elle a oublié depuis 30 ans. Pour l'instant la France est la lanterne rouge de l'Europe avec selon l'OFCE le niveau moyen de bénéfice des entreprises françaises en 2020 toujours inférieur à celui de 2007 qui se trouve derrière celui de l'Allemagne, de l'Italie et de l'Espagne. Malgré les cadeaux fiscaux depuis l'année-Lehman 2008 entre autre et malgré le CICE.

Le dumping humain: le modèle social à la française du Président Macron."

--------------------------

Toute l'existence correspond pour eux à un Nutella Run où ils tartinent au sol les petites gens à plate couture et à coup de pied.
C'est fou comme les gens de ce milieu font le marketing de leur ego, en attendant leur prime au cadavre, pour les tétaniser.
Pour les faire cracher cash et poumons, ils cultivent leur passion pour l'égoïsme rationnel de leur simili-messianisme solidaire.
Les morts quotidiennes qu'ils ne dénombrent jamais sont leur pain de chaque jour.
Il faut relancer la consommation. Meurt que meurt.

Nous voilà, même si vous ne le voulez pas, nous on est là. Notre mindset c'est ça.

En Suède, toute entreprise qui verse des dividendes aux actionnaires ne reçoit pas de subventions pour le chômage partiel.

@plus-tard,   en fonction des glorieuses glaires et humeurs de la nation.

(pix:  - Francis Bacon, 1909-1992, "Portrait du Pape Innocent X", 1953, d'après Velázquez
         - des Sámi dans la toundra au sud de Nordkapp )

Lire la suite...

4 commentaires

Après le Covid-19, c'est au tour de la Deutsche Bank de mourir - Chaos économique et financier 2020-21

La Deutsche Bank est à l'économie mondiale ce que Covid-19 est à l'humanité.

Je traite sur mon site en ligne depuis le 06 VI 06 principalement les questions économiques, financières, européennes et mondiales, mais aussi les questions sociales et du Travail, et écologiques comme celles de la biodiversité ou des ethnocides biotechnologiques, de la mutagénèse et des nécrotechnologies.

Depuis ladite Crise-des-Subprimes de l'année-Lehman 2008, je suis aussi de près les GSIBs, les banques systémiques allemandes, françaises, suédoises qui ont avec la complicité de l'Euro-Groupe et Mario Draghi - à cette époque PDG de Goldman Sachs Europe - poussé à la banqueroute d’État la Grèce, l'Espagne, le Portugal et l'Italie, ou les 3 Républiques Baltes pour les banques suédoises. En remerciement de toutes ses actions financières criminelles, Mario Draghi a été promu Directeur de la BCE. C'était le plus sûr moyen pour occulter la criminalité généralisée de tout le système financier spéculatif mis en place par les spéculateurs globaux et les grands influenceurs des Communautés Européennes dirigés par nos gouvernants des États-Membres de l'UE guidés intellectuellement par une phénoménologie de confort.

En 2008 la Deutsche Bank était la plus grande banque du monde pour sa Bilanz-Summe et promettait un rendement opérationnel de... 25% avec à sa tête le plus grand criminel financier de tous les temps, Joe Ackermann. En économie une excellente entreprise fait une marge opérationnelle après impôts de 3 à 4%.

Son modèle économique était juste fondé sur les produits financiers titrisés, CDS/CDO/LBO/OTC/RMBS... La filiale DWS détenue à 100% par Deutsche Bank n'est qu'un hedge-fond réalisant 94% des opérations de la Deutsche Bank.

Bien sûr la Deutsche Bank était dans cette comorbidité contaminée en tête du cartel qui a triché en manipulant le Libor et l'Euribor et de la fraude fiscale aux dividendes, dite des CumEx. La DWS est la façade pour la Deutsche Bank, une société-écran au même titre que les sociétés-boîte aux lettres des Îles Caïmans. La Deutsche Bank risque aux USA une amende de $ 200 milliards. L'action de la Deutsche Bank a perdu 100% en 10 ans et ne vaut plus rien depuis quelques années. La valeur boursière de la Deutsche Bank est égale au 1/4 de la valeur boursière de Adidas. Pour augmenter la réalité de ce bilan macabre, une action de la Deutsche Bank vaut 5,83 € alors qu'une action de Adidas vaut 188,55 € au 4 avril 2020.

Quand la Deutsche Bank, en faillite technique depuis 2008, va, suite à la crise économique et financière induite par la crise du Covid-19, définitivement capituler, elle va entrainer toutes ces autres banques systémiques avec elle, qui elles-mêmes sont, comme par exemple la Société Générale ou BNP Paribas, tout autant en faillite technique depuis 2008. La Deutsche Bank a de nouveau enregistré 5 années consécutives de pertes et € 5,73 milliards pour l'année 2019 et sa filiale DWS a enregistré € 6,93 milliards de pertes pour 2019. La bad bank, la "structure de défaisance", de la Deutsche Bank essaye de masquer depuis 2008 de plus en plus des centaines de milliards de ses cadavres toxiques, pourris et irrécouvrables. Il y a eu trois décades perdues et un PIB furtif, fictif et d'initié profitant exclusivement aux GSIBs = Global Systemically Important Banks. Pour la Société Générale, sa bad bank Inter Conseil Europe masque ses "actifs cantonnés" à La Tour de la Défense à Paris.

Il n'y a de toutes façons pas eu de reprise économique depuis 2008 et la France a cultivé son ultime excellence, son économie de guerre.
Si vous cherchez sur google pas de reprise économique mon site est en page 2 ligne 2 depuis 2014, il a été en page 1 de 2008 à 2014.
Le day of reckoning approche. Et celui du worst case scenario aussi. Plus personne ne pourra masquer ses aérosols. Santé.
En Europe il y a quelques milliers de milliards de cadavres masqués dans les bad banks qui devront être vidés.
La stratégie Bilderberg de 2009, la "faillite par les marchés", était un passe-temps
pour se renflouer en pillant les États avec leurs plans d'austérité.
57% des français ont boudé les urnes en 2017 et 2019.
100% évaluent leur plasticité devant la mort.
 

A gauche le graphique publié par le FMI. A droite, une image du Corona Virus Covid-19.

 

un commentaire

16. avril 2020

Corovid-19 - les vieux ont troqué leur mort individuelle d'aujourd'hui contre la globalisation de la mort future des jeunes


Les générations plus anciennes ont plaqué sur leur monde avec leur marteau piqueur la globalisation de tout et de n'importe quoi, la financiarisation roundup qui élimine l’État, les services publics et les entreprises, la concurrence cartellisée et faussée avec son information impure et imparfaite, le dumping humain et leur fracas humain, la misère individuelle et la détresse collective.

Les générations plus anciennes ont détruit leur planète climatiquement, humainement, socialement, financièrement, économiquement avec leur doctrine néo-libérale et leur théâtralité catallactique.

En échange et en un retour qu'elles estiment totalement juste et légitime, les générations plus anciennes imposent à la jeunesse la rupture de leurs études, le confinement total, l'isolement social et la solidarité illimitée avec elles pour qu'elles soient, dans leur temps présent à elles, épargnées par la mort alors qu'elles offrent comme seul choix à la jeunesse la mort future mécanique et globale.

I want you to panic.

Depuis les années 80', chaque électeur inscrit s'est muté avec aisance en un Hayek en puissance.

Les électeurs inscrits cultivent leur aphasie comme l'araignée sa toile et s'y sentent libres et érudits.


 
4 commentaires

20. septembre 2019

Des 17 perquisitions contre les députés LFI aux multiples violations de l’État de Droit et des Garanties Fondamentales de la CEDH jusqu'au jugement qui fait pschitt

Le 29 octobre 2018 je vous avais écrit une très longue analyse sur la France qui doit être trainée devant la CEDH - Cour Européenne des Droits de l'Homme de Strasbourg pour ses violations de l’État de Droit et des Garanties Fondamentales des Droits de l'Homme dans mon article >>> Les 17 perquisitions politiques, violation de la Convention Européenne des Droits de l'Homme et du Traité Européen, saisine de la CEDH. J'ai été le 1er pendant de très longs mois et il semble le seul à avoir rédigé une analyse aussi approfondie sur le sujet de cette France malsaine. Pour rappel, et si vous n'avez pas envie de lire mon analyse du 29 octobre 2018, ces 17 perquisitions n'ont reposé sur rien de vrai au sujet des comptes de la campagne présidentielle de 2017 et des conditions d’emploi d’assistants d’eurodéputés de La France Insoumise et ont violé de bout en bout le Code de Procédure Pénale.

Tout au long de cette année 2018-2019 la France a été aussi plusieurs fois sèchement rappelée à l'ordre par le Parlement Européen à cause de l'usage du LBD par les forces de l'ordre qui ressemble à la violente répression politique des gouvernements fascistes de Pologne conduit par le PIS et de Hongrie de Viktor Orbán. La France qui est le seul pays européen à utiliser les LBD s'est adulée par ses violations compulsives de l’État de Droit jusqu'à l'été 2019 et depuis octobre 2018 elle a récolté les sévères rappels à l'ordre et avertissements émis sans exceptions par TOUTES les instances européennes et internationales dont l'ONU, le Conseil de l'Europe, au même titre que les dictatures de la planète. Tous ces rappels à l'ordre ont été occultés par tous les médias français, mais il y avait au moins les quotidiens La Libre Belgique ou La Tribune de Genève pour en laisser une petite trace. Les consciences en France, la conscience publique française vivent aujourd'hui encore dans la totale impunité et, bien pire, aux élections européennes les électeurs inscrits ont choisi le 26 mai 2019 l'extrême resserrement à droite et l'autoritarisme. Honte à la France.

Le jugement d’aujourd’hui, vendredi 20 IX 2019, prononcé par le tribunal correctionnel de Paris Bobigny contre les députés de LFI est une énorme gifle contre tous ces gens qui ont trainé les députés LFI devant les tribunaux et tous les médias qui depuis 1 an ont montré tous les jours en boucle une séquence de trois minutes de ces 17 perquisitions simultanées normalement réservées au grand banditisme et qui constituent une première en politique. Honte à la France. Mais ce jugement ne va toujours pas au fond, qui est la France arrogante et éberluée qui se vit au mépris de l’État de Droit sans gène et même en fanfaronnant. Au lieu des "150.000 € d'amende, des 10 ans de prison, et des 5 ans d'inéligibilité" réclamés par la partie "adverse", les députés de LFI ont récolté 3 mois de prison avec sursis. Les plaidoiries pour la partie "adverse", des policiers et magistrats jusqu'à la ministre de la justice, se sont toutes écroulées. Mais, bien pire, les députés LFI sont politiquement muselés, car à la moindre des paroles politiques vécue de travers par quiconque, ces députés iront en prison si la moindre des plaintes est déposée contre eux. Putin ou Erdoğan sont-ils les modèles? En juin 2019 les électeurs stambouliotes ont prouvé que la démocratie turque est en meilleure santé que la démocratie française.

En réalité, ce prononcé du juge du tribunal correctionnel constitue en lui-même une nouvelle violation des Garanties Fondamentales de la Convention Européenne des Droits de l'Homme et du Traité Européen, à savoir celle de la liberté d'expression politique. Pas à un seul endroit il n'évoque le caractère anticonstitutionnel de ces 17 perquisitions d'octobre 2018. Les motifs du jugement n'ont en aucun point mis en avant que ces 17 perquisitions n'étaient fondées sur rien de vrai et qu'elles n'ont pas respecté le Code de Procédure Pénale ni les conditions et les règles légales ce qui entraine dans le droit français leur nullité et provoque un préjudice pour les personnes mises en cause. Tout le monde savait par les médias depuis plus de deux ans qu'il n'y avait rien de vrai pour étayer des accusations, mais le petit monde parisien franco-français a fait comme si ces vérités n'existaient pas. Dans ces 17 perquisitions simultanées il y a eu de multiples violations du Code de Procédure Pénale ce qui constitue une violations des règles d'un État de Droit. Ce n'est pas nécessaire maintenant de marteler votre clavier sur votre pupitre, revenez simplement aux faits si vous êtes intellectuellement une honnête personne. Mais ce n'est pas tout, aujourd'hui le juge fonde les motifs de son jugement sur une notion qui n'existe pas en droit, celle du "contrat social". Ce n'est pas la peine d'espérer, ce jugement ne fera pas jurisprudence et à mon avis il doit être cassé. Il n'est que l'une des matérialisations de l'extrême-centre et de son anti-démocratie néo-libérale. Je demande alors si le Dumping Humain organisé par notre système politique et européen et économique et bancaire et militaire n'est pas à condamner en priorité? La démocratie à la française ne sort toujours pas grandie par ce jugement, elle s'enfonce dans des bassesses et nous ne sommes qu'au début. Dans d'autres billets j'ai appelé ceci depuis le 06 VI 2006 le fascisme élégant.

un commentaire

2. juillet 2019

Depuis le 26 mai 2019 il n'y a pas "la France d'après le 26 mai", mais la France qui marche en harmonie entre son parlêtre et son autoritarisme

Depuis la fin de l'été 2018 j'ai du mal à rester sur ma ligne éditoriale comme depuis le 06 VI 06 au sujet de la financiarisation du projet humain, du dévoiement du keynésianisme, du Dumping Humain, de la bio-diversité et de la brevetabilité du vivant, de l'ethnocide biotechnologique, de l'Europe que l'on nous a volée, des accords de libre échange de nouvelle génération, etc.

Depuis les dernières élections européennes, il n'y a pas de France de l'après 26 mai 2019, il n'y a que la continuité de la France dans son récit épique vers son infamie autoritariste.

Depuis plus de 6 décades j'ai conscience que la France paradoxale se trompe d'existence et adore ricocher d'un mensonge à l'autre en s'inventant à chaque fois de nouveaux genres littéraires après des événements ratés de son histoire pour organiser l'éviction de sa mémoire.

Je suis tombé ce matin sur l'interview d'Emmanuel Todd qu'il avait donnée chez Bourdin suite à l'une de ces Marches cycliques françaises allant à côté de son objet déclaré et dont la France a le secret permanent.
C'est même l'essence de sa culture à prétention universelle, le parlêtre.

La FR pratique depuis plus de 200 ans sa résilience négative destinée à se reconstruire et se reproduire infiniment dans son bavardage de soi et à se croire socialement et universellement acceptable.

Moi-même j'étais très sceptique face à cette Marche de 2015 et je l'avais immédiatement écrit sur mon site.

L'extrême resserrement en ordre à droite que la FR s'autorise sans la moindre des hontes et qu'elle à signifié le 26 mai à la face du monde me conforte dans mon scepticisme quant aux vertus de la France.

(Photo: "Troja" de Leif Borges, 2017)





Lire la suite...

7 commentaires

29. juin 2019

La démocratie turque est en meilleure santé que la démocratie française






Les électeurs stambouliotes n'ont pas joué dimanche dernier les divas comme les électeurs français le 26 mai.

Par leur vote aux Municipales ils ont baffé Erdoğan qui viole les Garanties Fondamentales de la CEDH.

Les électeurs stambouliotes ne se sont pas tournés le doigt au sujet de la démocratie représentative,
ils se sont servi d'elle et on dit merde à Erdoğan.

Deux fois de suite depuis mars 2019, puisque Erdoğan avait annulé les élections municipales d'Istanbul dont le résultat ne lui plaisait pas.

Les Stambouliotes ont donc voté encore plus massivement contre Erdoğan.

Apparemment la démocratie turque est en meilleure santé que la démocratie française. C'est une bonne leçon pour la FR.

Les millions de Turcs d'Istanbul ont voté pour la liberté et la démocratie,
les électeurs français ont choisi l'extrême resserrement en ordre à droite le 26 mai.


(Huile: " Thonet Stuhl Nr. 14, Knabe und ich ", 1984)


aucun commentaire

15. juin 2019

La France est en instance - Violations multiples de l'Etat de Droit depuis le 16 octobre 2018, le 17 novembre 2018 et le 26 mai 2019

Occulter la violation de l’État de Droit et des Garanties des Droits Fondamentaux de la CEDH qui a eu lieu 17 fois en même temps dans tout le pays le 16 octobre 2018, ordonnée depuis le sommet de l'état français, perpétrée par le Procureur de Paris en collaboration avec la Garde des Sceaux Ministre de la Justice, et ne rappeler en boucle depuis 8 mois et encore plus intensément depuis le 26 mai que les "vociférations" d'un homme politique ont gravement nui à la santé d'un mouvement politique, c'est être complice à part entière de cette violation de l’État de Droit comme sous le IIIème Reich et sous le Régime de Vichy et c'est se déclarer être prêt à encore bien pire.

www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2018/10/29/Les-17-perquisitions-politiques%2C-violation-de-la-Convention-Europ%C3%A9enne-des-Droits-de-l-Homme-et-du-Trait%C3%A9-Europ%C3%A9en%2C-saisine-de-la-CEDH
----------
Ce qui fut le cas et ces complicité et indignité nationales se sont amplifiées et pendant de très très longs mois depuis ce 16 octobre 2018 strictement personne en France n'a dénoncé les LBD de France en s'appuyant sur la règle de l’État de Droit et des Garanties des Droits Fondamentaux de la CEDH. On avait alors préféré voir un bisbille français dans les vies, yeux et mains perdus en occultant le caractère universel de la violation française de l'Humain.

www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2019/03/17/L%E2%80%99Autriche-veut-en-finir-avec-le-balcon-de-Hitler-/-Et-la-France-des-GJ-veut-quoi

----------------------

Lire la suite...

7 commentaires

8. juin 2019

Européennes du 26 mai 2019: extrême resserrement en ordre à droite, le choix par le vote et l'abstention des électeurs inscrits et des Gilets Jaunes

Cela fait presque CINQ ans, depuis le 26 août 2014,  que Macron - déjà deux fois renouvelé à son poste par la volonté des électeurs inscrits en mai 2017 et en mai 2019 - revend aux groupes financiers le pays avec ses habitants et ses Travailleurs dedans. Même les crématoriums de Paris sont privatisés. On prend un abonnement pour la mort ? Même un spectateur dolent est un citoyen responsable de son environnement.

Le 06 VI 06, jour de la mise en ligne de mon site, j'avais évidemment en première place mis sous mon banner >>> VIème République.
C'était tout juste après le putsch constitutionnel organisé contre le NON français, le NEJ hollandais et le NO irlandais le 29 mai 2006 avec la Résolution de l'Euro-Député Jo Leinen, SPD, au Parlement Européen.

Ce viol du NON avait été entériné et consacré au Congrès de Versailles du 4 février 2008 grâce au PS et à ses gauches d’accompagnement.  <<< Voir la liste des élus accompagnateurs de l'Europe libertarienne du Traité de Lisbonne qui va tellement au-delà du Consensus de Washington.
---------------------------
Le Code du Travail a été systématiquement cassé en plusieurs étapes cruciales depuis 2008 par la mandature Sarkozy/Villepin, par la mandature Hollande/Valls/Macron et par l'actuelle mandature Macron/Philippe. Et que personne ne dise que c’est la faute à l’EU, les programmes de tous ces élus pour le périmètre national, et encore plus gravement le programme de Macron-président, étaient connus de tous et Macron-ministre l'avait déjà prouvé sous Hollande avec les Lois Travail Macron 1 et Macron 2 (vite rebaptisée Loi El Khomri au début de sa candidature aux P&L2017). Mais les électeurs inscrits les ont mis en place par vote et abstention. Tout le monde connaissait à fond et par coeur depuis le 26 août 2014 ce Macron, le Messie botté européen avec son Extrême Centre et son anti-démocratie néolibérale. Tout le monde. Cela fait presque CINQ ans, par la volonté des électeurs inscrits, que Macron revend aux groupes financiers le pays avec ses habitants et ses Travailleurs dedans.

Les habitants du pays et les électeurs inscrits de France savent depuis le viol du Référendum du NON de 2005 et depuis le 1er Casse sur le Code du Travail de 2008 que la majorité de la population, voire la quasi-totalité, est polytraumatisée, et qu'aucune guérison, ni remédiation n'a été mise en place, alors que de réelles offres de Gauche avaient TOUJOURS existé. C'est trop facile de répéter en boucle que nous sommes "les victimes de notre démocratie représentative et de l'Europe". Nous sommes les objets de la paresse dialectique des électeurs inscrits qui est le ciment de notre pays. Punkt och slut !

Lire la suite...

5 commentaires

17. mars 2019

L’Autriche veut en finir avec le "balcon de Hitler" / Et la France des GJ veut quoi ?

L’Autriche veut en finir avec le "balcon de Hitler". Parmi les premières propositions visibles sur le site heldenplatz.hdgoe.at >>> un photomontage incorporant un gigantesque miroir destiné à souligner que "l’attention ne doit pas porter sur une personne en particulier, mais sur le fait que les masses sont prêtes à s’approprier des idées inhumaines".

Tant que l’autocritique ne naitra pas partout en France, et que le peuple ne s’avouera pas qu’il est co-responsable de toute situation (du réchauffement climatique à l’avènement de l’ère autoritariste actuelle en passant par le dumping humain), et ceci par vote, par négligence et par ses 57% d'abstentions aux P&L 2017 tout en ayant eu totale connaissance de cause (!!!), la France restera là où elle est, à savoir de se tromper d’existence et de bavarder de soi sans effet, en ne changeant rien du tout au tout mais en perdant juste œil, main, vies et existences. Ici personne ne se met à l’idée que la France est encore plus bloquée qu’il y a 19 semaines mais qu’elle va avec détermination encore plus vers le blocage mental complet. Je me demande même si les amateurs de ce nouveau genre littéraire de la romanticisation des GJ et du peuple avec 1789 en rideau, aiment le peuple ou seulement l’hallucination du peuple et d’eux-mêmes, en somme dans la tradition franco-française de l’autosatisfaction improductive, dont le dernier acte est les Nuits Debouts qui n’engageaient non plus à rien.

Qu’on le veuille ou non, l’Acte-ultime sera politique et syndical ou ne sera pas. Un simple renversement de kiosque n’appellera en face qu’un nouveau bunker.

Mon logisticien-livreur de paquets, politisé et syndiqué à Gauche, m’a dit ceci >>> "les GJ ne savent pas que nous aussi on est le peuple et que nous sommes tellement plus nombreux qu’eux".

Le second genre littéraire qui imprègne la France depuis plus longtemps que celui sur les GJ est de raconter en boucle que la démocratie est au bout du rouleau. Ce n'est pas vrai, il y a toujours eu des alternatives démocratiques et parlementaires de Gauche et vertes, mais il semblait plus à la mode de taper sur la démocratie au lieu de reconnaitre sa propre paresse dialectique de citoyen. Ce nouveau genre littéraire, initié lui par en-haut, date de "la Fin de l'Histoire" de Fukuyama, de ladite "ère post-démocratique" qui ont déployé le tapis rouge pour le turbo-capitalisme financier, tapis rouge qui a été tout autant adopté par le peuple qui préfère se dédouaner de sa responsabilité d'avoir laissé faire dans ces deux dernières décades qui lui sont perdues. Le peuple a failli par son confort pour le "désintérêt pour la politique". Le peuple n'est pas victime, il est sa propre victime. Le mouvement des GJ est un genre de suicide collectif de la France. Qu’on le veuille ou non, l’Acte-ultime sera politique et syndical ou ne sera pas. Pour moi, c'est la première option. Dès que le peuple fera son autocritique, le pays sera gagné par le changement politique naturel, démocratique, efficace, fulgurant, radical et sans violence.
La maturité citoyenne est à ce prix. Après le Devoir de Mémoire, le peuple a le Devoir de l'Histoire.

16 commentaires

3. mars 2019

VICTOIRE de la LUTTE des CLASSES en Allemagne vs. Gilets Jaunes en France

 

VICTOIRE  de la  LUTTE des CLASSES en Allemagne.

https://www.verdi.de/

8% d'augmentation de salaire dans les services publics, plus 380,- € brut par mois.

Comme d'habitude, les syndicats allemands engrangent les résultats.
Après IG Metall qui a obtenu plus 6% en janvier c'est le tour de ver.di

www.faz.net/aktuell/wirtschaft/einigung-im-tarifstreit-des-oeffentlichen-dienstes-16069326.html

La France se trompe d'existence,
mais se fait éclater des yeux, des mains, des vies, des existences.
La France carmagnole sur le macadam, puis court au Simply pour comparer les prix.

Dans le même temps l'Allemagne pratique la Lutte des Classes de manière démocratique et consensuelle lors des négociations salariales régulières et programmées.

 

 

 

 

 

un commentaire

14. février 2019

Le PARLEMENT EUROPEEN condamne la FRANCE pour l'usage des LBD et des gaz lacrymogènes / Les Gilets Jaunes du 9-3

 

 

 

Les DNA - Dernières Nouvelles d'Alsace publient >>>

www.dna.fr/actualite/2019/02/14/strasbourg-le-parlement-europeen-condamne-l-usage-des-lbd-et-des-gaz-lacrymogenes

 

Regardez ce bel article des DNA >>>  "Strasbourg : le Parlement européen condamne l'usage des LBD et des gaz lacrymogènes."

 

"Les eurodéputés ont adopté une résolution condamnant l'usage "disproportionné" de la violence par les autorités publiques.
Un texte non contraignant, mais à haute portée symbolique. Le mouvement des Gilets Jaunes a largement occupé les débats du Parlement Européen lors de l'adoption de la Résolution.
"

Lire la suite...

5 commentaires

2. janvier 2019

Je veux du RIC parce que je le vaux bien - L'illusion suprématiste du Jaune

Je vois la chose autrement:

le productivisme et la gabegie
ont joui de leur consensus partagé de la base au sommet
jusqu'au stade quasi ultime du dumping humain,
avec l'aboutissement suprême et sans heurts
- au Casse définitif sur le Code du Travail,
- au Casse définitif sur l’État, sa Constitution et toutes ses législations
par les accords de libre échange de nouvelle génération comme le CETA / TAFTA / JEFTA...

en comptant sur la foule qui commémore avec soin tous les 14 Juillet,
mais qui abandonne comme d'habitude ses Cheminots, ses EHPAD, ses logisticiens de la Poste, etc
Et qui s'abstient à 57% d'aller voter comme aux P&L 2017 ou à ~~ 70% aux Européennes.

--------------------

J'appelle ceci sur mon site et même depuis 1991
l'adhésion commune et partagée à la compromission universelle.

Personne ne pose parmi les GJ, leurs haut-parleurs,
la question sur ce que nous tous avons fait de travers
pendant ces deux ou ces trois décades perdues.

Car nous avions toujours eu accès à la parole par les urnes,
et les offres politiques alternatives de Gauche avaient toujours existé.
Mais il était plus commode de les toiser, de montrer son mépris,
et maintenant de faire comme si elles n'ont jamais existé.
C'est le comble du confort, ou de la "paresse dialectique"
que de se dédouaner sans payer pour sa nonchalance politique
comme le riche qui ne paye pas pour sa taxe.
Le dévoiement de notre démocratie
est aussi notre œuvre commune,
nous y avons tous notre commun parti pris.

 

(Photos: exposition Mythos, Leipziger Schule / Le Mythe de l’École de Leipzig
        
au 77770 Museum für aktuelle Kunst, Durbach, 30 décembre 2018)

Lire la suite...

10 commentaires

30. décembre 2018

Les extrêmes-droites chez les Gilets Jaunes - Les Gilets Jaunes sont-ils à Gauche ?

Je pose intuitivement depuis 7 semaines ces questions:
- le rond-point est-il le stade zéro du nationalisme
- les GJ sont ils à Gauche
- un RIC pour quoi faire
- ou est passé Marrakech
- y a-t-il un universalisme chez les GJ
- les listes GJ pour les Européennes sont une nuisance
- pas de solidarités locales, régionales et globales
- la romantisation du GJ
- toujours Robespierre comme avatar, mais où est Danton
- les GJ dégagent tout syndicat
- le GJ dégage tout ce qui n'est pas du Soi
- ...

En ayant regardé ce samedi après-midi les 4 heures du direct de Acte VII à Paris,
sur les 4 calicots il n'y en avait strictement aucun à Gauche, et idem pour TOUS les slogans.
Juste 2 ou 3 fois "RIC". Moi, ça me fait peur.

Ce soir je tombe sur un article du journal Le Monde >>>
www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2018/12/28/le-site-de-la-gauche-radicale-lundimatin-booste-par-l-effet-gilets-jaunes_5403206_4500055.html

qui mène à un site appelé "lundimatin" >>>
https://lundi.am/Les-Gilets-jaunes-et-la-question-democratique-Samuel-Hayat

qui dirige en note de bas de page sur un site antifasciste "La Horde" >>>
http://lahorde.samizdat.net/2018/12/19/un-point-de-vue-antifasciste-sur-les-gilets-jaunes/
Si ce lien devait ne plus fonctionner, j'ai une version pdf)

(Photos: exposition Mythos, Leipziger Schule / Le Mythe de l’École de Leipzig
        
au 77770 Museum für aktuelle Kunst, Durbach, 30 décembre 2018)

Lire la suite...

6 commentaires

29. décembre 2018

Gilets Jaunes Acte VIII ou Convergence des solidarités locales, régionales et globales ?

    Toute forme d'obédience me fait peur.

    Et nous voyons bien que certains gilets,
    pour l'apprentissage du nouveau parler jaune,
    font une rude conversion narcissique
    ou une rude démarcation autour de soi.

    Ceci nuit gravement au mouvement des GJ
    et n'est qu'une façon de mettre au cadre
    et de ne pas respecter l'autonomie
    de penser, d'analyser et de décider.

    Après 7 semaines, je demande toujours à voir
    si la nouvelle identification au jaune
    procède de l'attirance, du rejet, de l'ignorance des autres
    ou d'une convergence des solidarités locales, régionales et globales.

    Pour ma part, j'en reste à mes questions:
    le mouvement des GJ est-il à gauche,
    le rond-point est-il le stade zéro du nationalisme.

    On verra en janvier 2019 si le GJ dégagera aussi de son champ
    les Intersyndicales de Gauche qui vont entrer dans la danse.

(Photos: exposition Arno Rink à 77770 Museum für aktuelle Kunst, Durbach, décembre 2015)

 

4 commentaires

13. décembre 2018

Gilet Jaune: si le riche doit payer sa taxe, le peuple doit payer sa nonchalance.

 

A côté des nouvelles capsules intermédiaires de néo-constituants
que le nouveau narratif franco-français tente de propulser,
existe la nouvelle litanie de "l'anti-système".
La France aime à bavarder de soi.

---------------

Je crois que l'on tente par tout moyen d'idéaliser
et par là même d'excuser dangereusement
le désintérêt des gens pour la politique.

--------------------------

Si le riche doit payer sa taxe, le peuple doit payer sa nonchalance.

---------------------------------

Si le TAFTA / CETA / JEFTA pouvait passer pour qqch d'abstrait,
la non-détermination pour lutter contre le Casse du Code du Travail
directement lié au destin immédiat de tout un chacun est la faute.

-----------------------------------------

Le peuple a abandonné le Code du Travail comme il a abandonné ses cheminots.

Par 3 fois le peuple avait la possibilité de prouver directement,
et sans théoriser sur une hypothétique démocratie directe,
qu'il était contre la Loi Travail Macron 1 et la Loi Travail Macron 2 (dite Loi El Khomri) sous Hollande
et contre la Loi sur le Code du Travail sous Macron pdt.
 

Lire la suite...

6 commentaires

28. octobre 2018

Catastrophe humanitaire au Yémen, 50% de la production industrielle française consacrés à l'armement et à la guerre en 2018

 

 

 

 

La catastrophe humanitaire du Yémen due à la guerre civile depuis 2014 est la plus grande catastrophe humanitaire de l‘histoire.

Selon l’ONU 14 millions de personnes souffrent de famine en octobre 2018. C’est la moitié de la population du Yémen, qui est le pays le plus pauvre de la péninsule arabique. En juin de l’année 2018 la FAO dénombrait encore 12 millions d’affamés et proches de la mort de faim. En plus de la famine il y a une épidémie de choléra qui se répand dans tout le pays. Les ONG humanitaires n’ont jamais été confrontées à une telle situation. 30 enfants meurent pas jour de faim et de malnutrition, soit 50.000 par an.

Toutes les importations alimentaires et toutes les aides humanitaires ne transitent que par le port de Hodeidah autour duquel il y a depuis 4 ans les batailles les plus intenses. Par le port maritime de Hodeidah transitent en temps de paix 4/5 de toute l’alimentation du Yémen.

Toute l’économie nationale et toute l’administration du pays sont effondrées. ¾ de la population yéménite ne survivent que grâce aux aides humanitaires.

Depuis 2014 le Yémen est dans la guerre civile dans laquelle les milices Huthi soutenues par l’Iran combattent contre une alliance militaire menée par l’Arabie Saoudite. Selon l’ONU le crime contre l’humanité est le mode d’action de la coalition militaire menée par l’Arabie Saoudite dont les avions de combat bombardent en premier les zones habitées, les marchés, les enterrements, les mariages, les prisons, les bateaux maritimes civils et les hôpitaux. La coalition militaire menée par l’Arabie Saoudite viole le droit international en bloquant tous les ports maritimes, tous les aéroports, toutes les liaisons terrestres du Yémen. Des centaines de milliers de personnes sont en exode, des milliers d’enfants ont perdu leurs parents et les femmes sont violées systématiquement.

L’ONG Human Rights Watch réclame des sanctions contre toutes les personnes commettant des crimes contre l’humanité, mais pour l’instant aucune n’a été appliquée. L’impunité totale encourage cette criminalité de guerre à commettre encore plus ces ravages et ces exterminations systématiques.

(Photos: Exposition Oskar Schlemmer, le Ballet Triadique, octobre 2016 au Cricoteka de Tadeusz Kantor à Cracovie )

 

Lire la suite...

un commentaire

26. octobre 2018

Quand le singe montre la banque, l'imbécile regarde l'immigré - Aufstehen de Sahra Wagenknecht ce n'est pas DIE LINKE


En Allemagne, Sahra Wagenknecht, la compagne de Oskar Lafontaine - qui a quitté en 2005 la SPD dans un acte prémonitoire bien avant tous les "frondeurs" des PS en Europe - est entrain de se rapprocher d'un amalgame puant tout en faisant croire que non, vous vous trompez, ce n'est pas ce que j'ai voulu dire. Si vous lisez en allemand le 1er tract du Manifeste de Aufstehen, vous verrez que d'abord tous les maux de l'Allemagne, de la financiarisation de l'économie par les banques, du dumping humain sont très préoccupants.

Et subitement, au 3ème paragraphe, et sans phrase intermédiaire, sont exposés très honorablement les questions des migrants en Allemagne. C'est entre ces paragraphes que l'implicite fait place à la puante rhétorique d"un "populisme de gauche". Oui, c'est un populisme de gauche qui est induit dans ce texte du manifeste de Aufstehen. Le warning est mis sur "on".

Il serait donc très grave, que des personnes de gauche en France, des influenceurs comme des dirigeants politiques de LFI comme Jean-Luc Mélenchon, veuillent voir en Sahra Wagenknecht et son "Aufstehen - Levez-vous" la machine à gagner des voix électorales. Surtout que la France n'a pas accueilli de migrants alors que le peuple allemand s'est, lui, coupé en quatre pour en accueillir 1,5 million au total depuis 2015.

 

Des émissions se voulant pluralistes et ouvertes et critiques et de gauche ont été diffusées au début de cet automne sur le net,
et elles on eu toutes tout faux sans avoir lu dans le texte allemand et les propos de Sahra Wagenknecht et ceux du parti DIE LINKE - LA GAUCHE.

Au lieu de vous rédiger un texte comme toujours depuis le 6 juin 2006, je vous propose aujourd'hui ma traduction d'une prise de position de Axel Troost intitulée "Se lever ou rester assis ?" datée du 27 septembre 2018. Axel Troost est Vice-Président du parti DIE LINKE et Senior Fellow - responsable de la recherche dans les domaines de la politique économique et européenne de la Fondation Rosa Luxembourg dont Sahra Wagenknecht est membre. DIE LINKE et la Rosa Luxemburg Stiftung sont très proches est il n'est pas étonnant que par exemple le mouvement LFI de France ne parvienne pas pour le moment à s'associer avec DIE LINKE.
Il est remarquable que Sahra Wagenknecht a un outfit tellement similaire à celui de Rosa Luxemburg.

La politique n'étant pas mon domaine de compétence,
je ne vous propose ci-dessous que ma traduction intégrale avec mes quelques très petites Notes du traducteur.
(Photo: militantes Sámi de Laponie contre les gaz de schistes au Canada) 

Lire la suite...

4 commentaires

8. juillet 2018

Deutsche Bank - de la faillite de la plus grande banque du monde à la Renégociation des Traités Européens

Depuis l'année Lehman-2008, l'année de ladite Crise des Subprimes, la France a 1,5 million de plus de chômeurs. Lehman Brothers est le nom de la banque américaine qui a fait faillite en 1er en 2008 et qui n'a pas été "sauvée". En 2012 le bail-out des banques, leur "sauvetage", avait déjà coûté en Europe 37% du PIB européen selon le Communiqué de Michel Barnier, UMP, Commissaire Européen au marché intérieur. Le bail-out ne représente que des fonds perdus à jamais. Aujourd'hui le PIB européen est de 14.000 milliards et aucune banque n'est sauvée.

Et ce ne sont pas les versements de presque 17.000 milliards de Quantitative Easing - Facilitations Quantitatives de la BCE directement aux banques, aux assurances, aux investisseurs institutionnels qui ont initié le moindre des "ruissellements" vers de l'économie réelle. Les banques ont fait de la trésorerie et ont mis sur le marché encore plus de produits financiers titrisés dérivés.  Depuis 2008 tout le monde raconte que "la croissance est de retour". La BCE a simplement racheté par milliers de milliards par paquets (opérations "Grosse Bertha" et "Bazooka", OMT, LTRO, Emergency Liquidity Assitance... etc) et à hauteur de 100 milliards d'€ par mois depuis 10 ans aux banques leurs toxiques, leurs cadavres pourris et irrécouvrables. Selon la FAO il faut 10 milliards pour éradiquer la faim dans le monde. Et plus la BCE en rachetait plus les banques remettaient au grand jour de nouveaux cadavres en fonction des maturités de ces produits financiers titrisés dérivés et de leurs échéances en en faisant aussi transiter dans leurs bad banks domiciliées sur le territoire national, à la Tour de la Défense à Paris pour les "actifs cantonnés" de la Société Générale, ou tout officiellement et légalement dans des espaces off-shore.

L'Europe, en violation de ses statuts, attributions, fonctions dévolus par les Traités et Directives Européenne est devenue sur le dos des Européens une Europe Providence Bancaire. Il n'est donc pas étonnant que des gens comme Macron et ses centaines de têtards de la finance sont des destructeurs affines de l’État Providence, du Welfare State, car "tous ces pauvres coûtent un fric de dingue" selon Macron en personne. Il faut bien financer ces dettes et pertes des banques et la BCE Bad Bank. Du Traité de Lisbonne à la Bad Bank de la BCE, l'Européen libre et non faussé va payer pendant 80 ans pour rembourser cette criminalité spéculative des marchés financiers dérivés qui a rendu totalement serviles les États et la société. Je pense que vous ne vous êtes pas non plus laissés duper par la théorie du "ruissellement" chère à Macron selon laquelle 1 € offert aux riches va créer de l'activité économique, de l'emploi, de la richesse, du bonheur.

Lire la suite...

aucun commentaire

- page 1 de 2