20 septembre 2019

Des 17 perquisitions contre les députés LFI aux multiples violations de l’État de Droit et des Garanties Fondamentales de la CEDH jusqu'au jugement qui fait pschitt

Le 29 octobre 2018 je vous avais écrit une très longue analyse sur la France qui doit être trainée devant la CEDH - Cour Européenne des Droits de l'Homme de Strasbourg pour ses violations de l’État de Droit et des Garanties Fondamentales des Droits de l'Homme dans mon article >>> Les 17 perquisitions politiques, violation de la Convention Européenne des Droits de l'Homme et du Traité Européen, saisine de la CEDH. J'ai été le 1er pendant de très longs mois et il semble le seul à avoir rédigé une analyse aussi approfondie sur le sujet de cette France malsaine. Pour rappel, et si vous n'avez pas envie de lire mon analyse du 29 octobre 2018, ces 17 perquisitions n'ont reposé sur rien au sujet des comptes de la campagne présidentielle de 2017 et des conditions d’emploi d’assistants d’eurodéputés de La France insoumise.

Tout au long de cette année 2018-2019 la France a été très sèchement rappelée à l'ordre par le Parlement Européen pour des raisons encore plus graves (les LBD) qui se confondaient avec les actions fascistes du gouvernement de Pologne conduit par le PIS et du gouvernement de Hongrie de Viktor Orbán. La France s'est adulée par ses violations compulsives de l’État de Droit jusqu'à l'été 2019 et pendant toute cette période elle a récolté les sévères rappels à l'ordre par TOUTES les instances européennes et internationales jusqu'à l'ONU, le Conseil de l'Europe, au même titre que les dictatures que l'on peut trouver sur la planète. Tous ces rappels à l'ordre ont été occultés par tous les médias français, mais heureusement qu'il y avait par exemple déjà le quotidien La Libre Belgique pour en laisser une trace. Les consciences en France, la conscience publique française ne se sentent aujourd'hui encore pas du tout entachées et les électeurs inscrits ont choisi le 26 mai 2019 l'extrême resserrement à droite et l'autoritarisme aux élections européennes.

Le jugement d’aujourd’hui, vendredi 20 IX 2019, contre les députés de LFI est une énorme gifle contre tous ces gens qui ont trainé les députés LFI devant les tribunaux et tous les médias qui depuis 1 an ont montré tous les jours une séquence de trois minutes de ces 17 perquisitions simultanées dignes du grand banditisme et une première en politique. Honte à la France. Mais ce jugement ne va toujours pas au fond, qui est la France qui se vit sans gène et même en fanfaronnant au mépris de l’État de Droit. Au lieu des "150.000 € d'amende, des 10 ans de prison, et des 5 ans d'inéligibilité" réclamés par la partie "adverse", les députés de LFI ont récolté de 3 mois de prison avec sursis. Les plaidoiries pour la partie "adverse", des policiers jusqu'à la ministre de la justice, se sont tout simplement écroulées. Mais, bien pire, les députés LFI sont politiquement muselés, car à la moindre des paroles politiques vécue de travers par quiconque, ces députés iront en prison si la moindre des plaintes est déposées contre eux. En réalité, ce prononcé du juge constitue en lui-même une nouvelle violation des Garanties Fondamentales de la Convention Européenne des Droits de l'Homme, à savoir la liberté d'expression politique. Aujourd'hui la juge fonde son jugement sur une notion qui n'existe pas en droit, celle du "contrat social". Je lui demande alors si le Dumping Humain organisé par notre système politique et européen et économique et bancaire et militaire n'est pas à condamner en priorité? La démocratie à la française ne sort toujours pas grandie par ce jugement.

aucun commentaire

12 septembre 2019

Transsubstantiation du langage par Mario Draghi et la BCE - Xième plan de Quantitative Easing / Facilitation Quantitative avant l'Armageddon et l'explosion des peuples d'Europe

Aujourd'hui le 12 IX 2019, il est très intéressant de voir, dans mon voyage au trou du langage que je fais en ligne depuis le 06 VI 06, comment un langage ordo-libéral se transformait d'abord en un martèlement psittacique de propagande et devient juste encore de simples phrases bénignes et anodines même s'il feint de mettre en avant une controverse dans un débat sensé être prégnant et profond. J'en veux pour illustration l'article paru dans le quotidien Le Monde aujourd'hui le 12 XI 2019.

Je vous en donne ici le titre et les passages dominants >>>

"La BCE prête à repousser ses limites pour enrayer le ralentissement de l’économie européenne: le président de l’institution de Francfort, Mario Draghi, qui va quitter ses fonctions fin octobre (pour son successeur Christine Lagarde), doit annoncer de nouvelles mesures jeudi.   /   Mario Draghi, devrait annoncer, jeudi 12 septembre, un nouveau plan de relance monétaire, pour tenter d’enrayer le ralentissement de l’économie de la zone euro.   /   Les habituels faucons, garants d’une orthodoxie monétaire stricte, sont bien sûr les premiers à monter au créneau.   /   Avec un deuxième programme d’achats d’actifs, la BCE va continuer à perturber les marchés, s’agace dans le Wall Street Journal Jürgen Stark, l’ancien chef économiste de la BCE.   /   Mais les doutes proviennent aussi de lieux d’habitude plutôt favorables à l’interventionnisme de la banque centrale.   /   François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France, s’interrogeait dans une récente interview à L’Agefi sur les besoins de relancer dès maintenant le quantitative easing (QE, les achats de titres par la BCE) .   /   Progressivement, la BCE s’est ensuite lancée dans un plan de rachats de titres (essentiellement les bons du Trésor des États de l’eurozone) de 2 600 milliards d’euros, l’équivalent de presque le quart du produit intérieur brut (PIB) de la zone euro, auquel elle n’a mis fin qu’en 2018."

Comme vous le voyez, ce texte du quotidien Le Monde se lit bien, a tout l'air d'être cohérent, ouvert, réfléchi et pas du tout manipulateur mais tout proche du lecteur lambda. Nous comprenons tous d'emblée sans effort le propos. Ça c'est du journalisme! Nous avons envie d'y adhérer et de continuer d'aller courir au Aldi pour comparer les prix du sucre.

Lire la suite...

aucun commentaire

15 juin 2019

La France est en instance - Violations multiples de l'Etat de Droit depuis le 16 octobre 2018, le 17 novembre 2018 et le 26 mai 2019

Occulter la violation de l’État de Droit et des Garanties des Droits Fondamentaux de la CEDH qui a eu lieu 17 fois en même temps dans tout le pays le 16 octobre 2018, ordonnée depuis le sommet de l'état français, perpétrée par le Procureur de Paris en collaboration avec la Garde des Sceaux Ministre de la Justice, et ne rappeler en boucle depuis 8 mois et encore plus intensément depuis le 26 mai que les "vociférations" d'un homme politique ont gravement nui à la santé d'un mouvement politique, c'est être complice à part entière de cette violation de l’État de Droit comme sous le IIIème Reich et sous le Régime de Vichy et c'est se déclarer être prêt à encore bien pire.

www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2018/10/29/Les-17-perquisitions-politiques%2C-violation-de-la-Convention-Europ%C3%A9enne-des-Droits-de-l-Homme-et-du-Trait%C3%A9-Europ%C3%A9en%2C-saisine-de-la-CEDH
----------
Ce qui fut le cas et ces complicité et indignité nationales se sont amplifiées et pendant de très très longs mois depuis ce 16 octobre 2018 strictement personne en France n'a dénoncé les LBD de France en s'appuyant sur la règle de l’État de Droit et des Garanties des Droits Fondamentaux de la CEDH. On avait alors préféré voir un bisbille français dans les vies, yeux et mains perdus en occultant le caractère universel de la violation française de l'Humain.

www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2019/03/17/L%E2%80%99Autriche-veut-en-finir-avec-le-balcon-de-Hitler-/-Et-la-France-des-GJ-veut-quoi

----------------------

Lire la suite...

7 commentaires

19 mai 2019

Moritat pour le 26 mai 2019 - Elections Européennes

 

Ce sont les Petites Gens qui depuis 2016 rédigent dans les Conventions des Insoumis les Programmes mis aux votes lors des P&L2017 et du 26 mai.

Des Petites Gens à Gauche qui ne cultivent pas le famille-patrie, mais le PC ne veut pas de Petites Gens car ça ternit sa toilette d'appareil.

Mais ces Conventions pour Le Peuple Maintenant sont à la puissance 100 exactement l'intervention directe sur la politique que réclament les GJ, mais les GJ ne sont pas à gauche et ne veulent pas de politique.

Ensuite toutes ces nouvelles et anciennes capsules de gogoche qui ont ubérisé la politique, sachant très bien qu'elles ne dépassent pas le 5% comme le PC, n'ont qu'un seul objectif en tête, celui de faire barrage à la Gauche des Anonymes le 26 mai, car elles et il détestent les Petites Gens qui pensent et décident à leur place.

Il reste encore le groupe des nano-révolutionnaires de tout bord qui lisent les "28 marches" comme leurs marches d'Odessa pour flatter leur architectone de révolution dont les Petites Gens ne veulent pas, car elles veulent le changement radical et non pas la révolution.

Mais le changement radical dans toutes les Solidarités Locales, Régionales et Globales serait la Révolution des Anonymes et les chefs d'appareils ne veulent pas laisser de place aux Petites Gens. Les chefs préfèrent transcender leur siège public et abandonner le reste au Dumping Humain social et climatique.

(Photos: mes huiles 1979 et 1980,
"Ich und das Messer" et "Solwegs Tod")

Lire la suite...

2 commentaires

17 mars 2019

L’Autriche veut en finir avec le "balcon de Hitler" / Et la France des GJ veut quoi ?

L’Autriche veut en finir avec le "balcon de Hitler". Parmi les premières propositions visibles sur le site heldenplatz.hdgoe.at >>> un photomontage incorporant un gigantesque miroir destiné à souligner que "l’attention ne doit pas porter sur une personne en particulier, mais sur le fait que les masses sont prêtes à s’approprier des idées inhumaines".

Tant que l’autocritique ne naitra pas partout en France, et que le peuple ne s’avouera pas qu’il est co-responsable de toute situation (du réchauffement climatique à l’avènement de l’ère autoritariste actuelle en passant par le dumping humain), et ceci par vote, par négligence et par ses 57% d'abstentions aux P&L 2017 tout en ayant eu totale connaissance de cause (!!!), la France restera là où elle est, à savoir de se tromper d’existence et de bavarder de soi sans effet, en ne changeant rien du tout au tout mais en perdant juste œil, main, vies et existences. Ici personne ne se met à l’idée que la France est encore plus bloquée qu’il y a 19 semaines mais qu’elle va avec détermination encore plus vers le blocage mental complet. Je me demande même si les amateurs de ce nouveau genre littéraire de la romanticisation des GJ et du peuple avec 1789 en rideau, aiment le peuple ou seulement l’hallucination du peuple et d’eux-mêmes, en somme dans la tradition franco-française de l’autosatisfaction improductive, dont le dernier acte est les Nuits Debouts qui n’engageaient non plus à rien.

Qu’on le veuille ou non, l’Acte-ultime sera politique et syndical ou ne sera pas. Un simple renversement de kiosque n’appellera en face qu’un nouveau bunker.

Mon logisticien-livreur de paquets, politisé et syndiqué à Gauche, m’a dit ceci >>> "les GJ ne savent pas que nous aussi on est le peuple et que nous sommes tellement plus nombreux qu’eux".

Le second genre littéraire qui imprègne la France depuis plus longtemps que celui sur les GJ est de raconter en boucle que la démocratie est au bout du rouleau. Ce n'est pas vrai, il y a toujours eu des alternatives démocratiques et parlementaires de Gauche et vertes, mais il semblait plus à la mode de taper sur la démocratie au lieu de reconnaitre sa propre paresse dialectique de citoyen. Ce nouveau genre littéraire, initié lui par en-haut, date de "la Fin de l'Histoire" de Fukuyama, de ladite "ère post-démocratique" qui ont déployé le tapis rouge pour le turbo-capitalisme financier, tapis rouge qui a été tout autant adopté par le peuple qui préfère se dédouaner de sa responsabilité d'avoir laissé faire dans ces deux dernières décades qui lui sont perdues. Le peuple a failli par son confort pour le "désintérêt pour la politique". Le peuple n'est pas victime, il est sa propre victime. Le mouvement des GJ est un genre de suicide collectif de la France. Qu’on le veuille ou non, l’Acte-ultime sera politique et syndical ou ne sera pas. Pour moi, c'est la première option. Dès que le peuple fera son autocritique, le pays sera gagné par le changement politique naturel, démocratique, efficace, fulgurant, radical et sans violence.
La maturité citoyenne est à ce prix. Après le Devoir de Mémoire, le peuple a le Devoir de l'Histoire.

16 commentaires

3 mars 2019

VICTOIRE de la LUTTE des CLASSES en Allemagne vs. Gilets Jaunes en France

 

VICTOIRE  de la  LUTTE des CLASSES en Allemagne.

https://www.verdi.de/

8% d'augmentation de salaire dans les services publics, plus 380,- € brut par mois.

Comme d'habitude, les syndicats allemands engrangent les résultats.
Après IG Metall qui a obtenu plus 6% en janvier c'est le tour de ver.di

www.faz.net/aktuell/wirtschaft/einigung-im-tarifstreit-des-oeffentlichen-dienstes-16069326.html

La France se trompe d'existence,
mais se fait éclater des yeux, des mains, des vies, des existences.
La France carmagnole sur le macadam, puis court au Simply pour comparer les prix.

Dans le même temps l'Allemagne pratique la Lutte des Classes de manière démocratique et consensuelle lors des négociations salariales régulières et programmées.

 

 

 

 

 

un commentaire

14 février 2019

Le PARLEMENT EUROPEEN condamne la FRANCE pour l'usage des LBD et des gaz lacrymogènes / Les Gilets Jaunes du 9-3

 

 

 

Les DNA - Dernières Nouvelles d'Alsace publient >>>

www.dna.fr/actualite/2019/02/14/strasbourg-le-parlement-europeen-condamne-l-usage-des-lbd-et-des-gaz-lacrymogenes

 

Regardez ce bel article des DNA >>>  "Strasbourg : le Parlement européen condamne l'usage des LBD et des gaz lacrymogènes."

 

"Les eurodéputés ont adopté une résolution condamnant l'usage "disproportionné" de la violence par les autorités publiques.
Un texte non contraignant, mais à haute portée symbolique. Le mouvement des Gilets Jaunes a largement occupé les débats du Parlement Européen lors de l'adoption de la Résolution.
"

Lire la suite...

5 commentaires

30 décembre 2018

Les extrêmes-droites chez les Gilets Jaunes - Les Gilets Jaunes sont-ils à Gauche ?

Je pose intuitivement depuis 7 semaines ces questions:
- le rond-point est-il le stade zéro du nationalisme
- les GJ sont ils à Gauche
- un RIC pour quoi faire
- ou est passé Marrakech
- y a-t-il un universalisme chez les GJ
- les listes GJ pour les Européennes sont une nuisance
- pas de solidarités locales, régionales et globales
- la romantisation du GJ
- toujours Robespierre comme avatar, mais où est Danton
- les GJ dégagent tout syndicat
- le GJ dégage tout ce qui n'est pas du Soi
- ...

En ayant regardé ce samedi après-midi les 4 heures du direct de Acte VII à Paris,
sur les 4 calicots il n'y en avait strictement aucun à Gauche, et idem pour TOUS les slogans.
Juste 2 ou 3 fois "RIC". Moi, ça me fait peur.

Ce soir je tombe sur un article du journal Le Monde >>>
www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2018/12/28/le-site-de-la-gauche-radicale-lundimatin-booste-par-l-effet-gilets-jaunes_5403206_4500055.html

qui mène à un site appelé "lundimatin" >>>
https://lundi.am/Les-Gilets-jaunes-et-la-question-democratique-Samuel-Hayat

qui dirige en note de bas de page sur un site antifasciste "La Horde" >>>
http://lahorde.samizdat.net/2018/12/19/un-point-de-vue-antifasciste-sur-les-gilets-jaunes/
Si ce lien devait ne plus fonctionner, j'ai une version pdf)

(Photos: exposition Mythos, Leipziger Schule / Le Mythe de l’École de Leipzig
        
au 77770 Museum für aktuelle Kunst, Durbach, 30 décembre 2018)

Lire la suite...

6 commentaires

29 décembre 2018

Gilets Jaunes Acte VIII ou Convergence des solidarités locales, régionales et globales ?

    Toute forme d'obédience me fait peur.

    Et nous voyons bien que certains gilets,
    pour l'apprentissage du nouveau parler jaune,
    font une rude conversion narcissique
    ou une rude démarcation autour de soi.

    Ceci nuit gravement au mouvement des GJ
    et n'est qu'une façon de mettre au cadre
    et de ne pas respecter l'autonomie
    de penser, d'analyser et de décider.

    Après 7 semaines, je demande toujours à voir
    si la nouvelle identification au jaune
    procède de l'attirance, du rejet, de l'ignorance des autres
    ou d'une convergence des solidarités locales, régionales et globales.

    Pour ma part, j'en reste à mes questions:
    le mouvement des GJ est-il à gauche,
    le rond-point est-il le stade zéro du nationalisme.

    On verra en janvier 2019 si le GJ dégagera aussi de son champ
    les Intersyndicales de Gauche qui vont entrer dans la danse.

(Photos: exposition Arno Rink à 77770 Museum für aktuelle Kunst, Durbach, décembre 2015)

 

4 commentaires

26 décembre 2018

Après les Gilets Jaunes les Intersyndicales de Gauche entrent dans la danse en janvier 2019

----------

Les GJ ne sont pas inventeurs ni titulaires du RIC - Référendum d'Initiative Citoyenne. Depuis 3 ans cette réflexion et ce travail de recréation de nos attractions et de nos ouvrages communs et ouverts se réalisent en Conventions par la base et pour la base avec comme dénominateur les solidarités sociales, locales, régionales et globales.

Il n'y a plus de Manifeste comme référence, le 3ème millénaire est engagé.

---------------------

Nos 17 élus prouvent depuis 18 mois qu'ils sont au service au public et pour les Petites Gens.

Tout leur travail, mais surtout tout leur mode de pensée met en œuvre et en action les Convergences.

Ils n'appellent pas à la leaderisation, et comme mouvement ils ouvrent et propagent la réunion.

---------------------------

Il ne faudra pas que les GJ dédaignent les syndicats de Gauche qui à partir de janvier
entrent dans la danse en intersyndicale dans tous les secteurs.

--------------------------

Il ne faudra pas mettre d'un côté aux Rond-Points l'avatar de Robespierre, instaurateur de la dictature des Montagnards et de la Terreur, en tant que membre élu du Comité du Salut Public, et de l'autre côté oublier Danton.

-----------

En cette période où la France va se donner la chance à partir de janvier 2019 d'occuper partout les mots, d'inverser les mots, la France n'aura plus besoin de s'inventer en boucle ses fausses et misérables grandeurs avec des resucées de Robespierre, elle changera de langage pour dire effectivement autre chose, et pour ne pas comme d'habitude depuis 1789 revenir en arrière dans son culte national.

---------

En France, jusqu'à présent, le savoir est la chose la moins bien partagée. Avec les intelligences connectées
nous avons une fenêtre climatique pour nous ouvrir à l'humain. L'humain n'a pas besoin de grands hommes,
ni de capsules intermédiaires pour être mené. Nous avons maintenant le choix de grandir.

Vous pouvez accéder à la vidéo sur l'image >>>

2 commentaires

13 décembre 2018

Gilet Jaune: si le riche doit payer sa taxe, le peuple doit payer sa nonchalance.

 

A côté des nouvelles capsules intermédiaires de néo-constituants
que le nouveau narratif franco-français tente de propulser,
existe la nouvelle litanie de "l'anti-système".
La France aime à bavarder de soi.

---------------

Je crois que l'on tente par tout moyen d'idéaliser
et par là même d'excuser dangereusement
le désintérêt des gens pour la politique.

--------------------------

Si le riche doit payer sa taxe, le peuple doit payer sa nonchalance.

---------------------------------

Si le TAFTA / CETA / JEFTA pouvait passer pour qqch d'abstrait,
la non-détermination pour lutter contre le Casse du Code du Travail
directement lié au destin immédiat de tout un chacun est la faute.

-----------------------------------------

Le peuple a abandonné le Code du Travail comme il a abandonné ses cheminots.

Par 3 fois le peuple avait la possibilité de prouver directement,
et sans théoriser sur une hypothétique démocratie directe,
qu'il était contre la Loi Travail Macron 1 et la Loi Travail Macron 2 (dite Loi El Khomri) sous Hollande
et contre la Loi sur le Code du Travail sous Macron pdt.
 

Lire la suite...

6 commentaires

9 décembre 2018

Gilets Jaunes, nuisance politique d'une liste aux Elections Européennes du 26 mai 2019

 

 

Il parait selon des sondages que les Gilets Jaunes obtiendraient 12% des voix aux Élections Européennes s'ils présentaient une liste de candidats.

Mais 12% pour quoi faire?

12% sans programme et sans avoir réfléchi
– aux Traités et Directives,
– au dévoiement du keynésianisme de la BCE,
– à l’harmonisation fiscale et sociale
– à l’exploitation des Travailleurs Détachés,
– à la Directive sur le secret des affaires, etc
- etc

J’espère que les GJ ne créeront pas de liste pour le 26 mai 2019, ça ne ferait qu’amplifier l’atomisation des groupes politiques à l’image de tous ces ersatz de gauche, et ça rendrait encore pus impuissante la France face à ce Diktat de la Commission de BXL et devant ce Parlement Européen.

Même si les GJ devaient être à gauche, ce que je ne crois toujours pas, ils ne seraient qu’une nuisance à cause de l’atomisation des groupes politiques.

Mais c’est tellement franco-français de créer une chapelle de plus, de stimuler une conscience locale et d’ignorer les consciences régionales et globales.

Nous voulons quoi? Un putsch, un Frexit, une isolation, un socialisme national ?

 

Lire la suite...

9 commentaires

11 novembre 2018

Contre le JEFTA, accord de "libre-échange" de nouvelle génération, Signez la Pétition Collectif Stop TAFTA-CETA

Signez comme depuis trois ans la pétition contre le nouvel accord de libre-échange de nouvelle génération ( <<< terminologie officielle ) mais cette fois-ci entre l'EU et le Japon, le JEFTA.
Comme depuis 3 ans, une pétition est lancée par le Collectif Stop TAFTA-CETA, qui s'était constitué lors des "négociations" pour le TTIP/TAFTA avec les USA, puis pour le CETA avec le Canada.
Par exemple la pétition contre le TTIP/TAFTA avait remporté plus de 3,4 millions de signatures. Le Traité sur le fonctionnement de l'Union Européenne prévoit qu'une Initiative Citoyenne signée en Europe par plus d'1 million de personne doit obligatoirement entrer dans l'ordre du jour des débats au Parlement Européen. Mais Jean-Claude Juncker, le tricheur de la spéculation financière pendant 20 ans ( Lux Leaks ) et actuellement Président de la Commission Européenne était de son propre chef sorti des Traités Européens et avait violé cette règle et rejeté tout débat. Donc ceux qui traitent de populistes les politiciens et bientôt les électeurs qui réclameront le 26 mai 2019 aux Européennes la sortie des Traités Européens, perdent leur énergie car le mode de fonctionnement de la Commission Européenne a toujours été de faire semblant d'entrer dans des Traités Européens, mais a surtout et obligatoirement été d'en être sorti avant même d'y avoir été, à partir du moment où le golden deal de la concurrence "libre et non-faussée" et de l'information "pure et parfaite" n'est pas garanti comme la Commission Européenne, elle, le conçoit. Avec ces Accords de Libre Échange - Free Trade Agreement de nouvelle génération la concurrence séquestrée et faussée et l'information dévoyée et passée au shredder sont érigées en modèle absolu de société dans une histoire à laquelle a été mis fin, dans une ère démocratique à laquelle a été donné le coup d'arrêt, dans une phénoménologie dévastatrice dans laquelle le progrès s'est muté en dumping humain. Criminels sont tous ceux qui y contribuent, qui le laissent passer par sottise ou par paresse dialectique.

 

 

(Photos: Expositions Tadeusz Kantor et Oskar Schlemmer, février et octobre 2016 au Cricoteka, musée extraordinaire dédié à Tadeusz Kantor à Cracovie )

Lire la suite...

aucun commentaire

1 novembre 2018

Du Brexit à la MOAB, la Mother Of All the Bombs de la City jetée sur l'Europe qui s'est couchée devant Theresa May

en cours de rédaction

 

 

Comme je l'avais prédit le 28 juin 2016, le Brexit sera contourné comme le NON, le NEJ et le NO au TCE. Un "grand" accord est intervenu cette nuit entre la City et Bruxelles: c'est le business as usual. Les flux financiers européens passeront toujours à 90% par la City.

L'Europe reste l'Europe Providence Bancaire avec son communisme financier sélectif et avec son humanisme automatique du trickle-up-effect, le ruissellement par le haut, la transfiltration des richesses en faveur du 1% et de la croissance appauvrissante.

L'accord entre Theresa May et bxl est encore plus violent que les accords de libre échange de nouvelle génération comme le CETA / TTIP / TAFTA / JEFTA et comme les 28 autres accords qui sont en négociation à huis-clos (<<< ce n'est pas du conspirationnisme)

"Sortir des Traités Européens" n'est donc pas vraiment le bon slogan pour les Européennes de 2019, puisque par les Traités "l'Union Européenne" migre elle-même en-dehors de la Région Europe où habitent ses gens, pour aller dans l'enclos catallactique de son super-discount-market commun.

(Photo: Tadeusz Kantor, février 2016 au Cricoteka de Tadeusz Kantor à Cracovie)

Lire la suite...

aucun commentaire

28 octobre 2018

Catastrophe humanitaire au Yémen, 50% de la production industrielle française consacrés à l'armement et à la guerre en 2018

 

 

 

 

La catastrophe humanitaire du Yémen due à la guerre civile depuis 2014 est la plus grande catastrophe humanitaire de l‘histoire.

Selon l’ONU 14 millions de personnes souffrent de famine en octobre 2018. C’est la moitié de la population du Yémen, qui est le pays le plus pauvre de la péninsule arabique. En juin de l’année 2018 la FAO dénombrait encore 12 millions d’affamés et proches de la mort de faim. En plus de la famine il y a une épidémie de choléra qui se répand dans tout le pays. Les ONG humanitaires n’ont jamais été confrontées à une telle situation. 30 enfants meurent pas jour de faim et de malnutrition, soit 50.000 par an.

Toutes les importations alimentaires et toutes les aides humanitaires ne transitent que par le port de Hodeidah autour duquel il y a depuis 4 ans les batailles les plus intenses. Par le port maritime de Hodeidah transitent en temps de paix 4/5 de toute l’alimentation du Yémen.

Toute l’économie nationale et toute l’administration du pays sont effondrées. ¾ de la population yéménite ne survivent que grâce aux aides humanitaires.

Depuis 2014 le Yémen est dans la guerre civile dans laquelle les milices Huthi soutenues par l’Iran combattent contre une alliance militaire menée par l’Arabie Saoudite. Selon l’ONU le crime contre l’humanité est le mode d’action de la coalition militaire menée par l’Arabie Saoudite dont les avions de combat bombardent en premier les zones habitées, les marchés, les enterrements, les mariages, les prisons, les bateaux maritimes civils et les hôpitaux. La coalition militaire menée par l’Arabie Saoudite viole le droit international en bloquant tous les ports maritimes, tous les aéroports, toutes les liaisons terrestres du Yémen. Des centaines de milliers de personnes sont en exode, des milliers d’enfants ont perdu leurs parents et les femmes sont violées systématiquement.

L’ONG Human Rights Watch réclame des sanctions contre toutes les personnes commettant des crimes contre l’humanité, mais pour l’instant aucune n’a été appliquée. L’impunité totale encourage cette criminalité de guerre à commettre encore plus ces ravages et ces exterminations systématiques.

(Photos: Exposition Oskar Schlemmer, le Ballet Triadique, octobre 2016 au Cricoteka de Tadeusz Kantor à Cracovie )

 

Lire la suite...

un commentaire

21 avril 2018

Le député belge vert Philippe Lamberts a engueulé au Parlement Européen de Strasbourg Emmanuel Macron, ce Président élu avec 16 % des électeurs inscrits

Comme vous l'avez remarqué je n'ai plus rien publié sur mon site depuis le 29 décembre 2017. La raison en est simple, depuis le 11 janvier 2018 il existe sur le net un nouveau média.

Il s'agit du nouveau grand média citoyen www.lemediatv.fr, auquel s'est ajouté le  www.lemediapresse.fr, qui est totalement indépendant et que nous les lecteurs, les Socios, co-finançons par des dons. Je suis un Socio depuis le 1er jour de sa déclaration publique, c'est à dire depuis le 6 mai 2017. Le Média traite au quotidien et dans de multiples programmes des sujets d'actualité ou de société qui ne sont pas traités, qui sont très mal traités, qui sont occultés ou qui sont détournés et falsifiés dans le bavardage ambiant des 9 réseaux médiatiques monopolisés et des chaines publiques pour soutenir et renforcer cette illusion suprématiste de la béatitude unilatérale face à une société catallactique uniquement pilotée par la libre circulation de tout, de n'importe quoi et de plus encore en violation des règles des États de droit (TTIP/CETA...), des règles sociales, environnementales et fiscales. La nouvelle Loi sur le Secret des Affaires, que je traite aussi depuis plus de deux ans avec la Directive européenne sur le Secret des Affaires, est avec ces accords de libre échange dits de nouvelle génération (TTIP/CETA...) la clef de voute du musèlement autoritaire, par harcèlement et intimidation des peuples et du droit à l'information.

J'ai lancé mon site en ligne le 6 janvier 2006 et je traite depuis 12 ans à mon niveau et selon mes spécialisations de manière approfondie de mêmes sujets que www.lemedia.fr . Un sujet qui n'est pas passé dans les médias français est la copieuse engueulade administrée le 17 avril 2017 au Parlement Européen de Strasbourg par l'Euro-Député vert belge, Philippe Lamberts et qui a gravement fâché notre Emmanuel Macron, Président de 15% des électeurs inscrits au Élections Présidentielles de mai 2017 et Président de 18% des électeurs inscrits aux Élections Législatives de juin 2017, et qui se permet de surfer de coups d’État constitutionnels en coups d’État avec ses Ordonnances et ses Procédures Accélérées parlementaires qui contournent depuis juin 2017 le Parlement français qui à cause de ce système électoral de la Vème République lui est de toute façon très majoritairement acquis. Ce Président de papier se sent si fragile qu'il se sent obligé de pratiquer son "extrême centre et son anti-démocratie néolibérale" en contournant le plus possible les députés et le Parlement français à l'instar de ce qui avait par exemple pu être la Volkskammer, la chambre du peuple de la RDA, l'Allemagne de l'Est par exemple de 1949 jusqu'à la Chute du Mur de Berlin. J'avais appelé ceci déjà plusieurs fois depuis le 12 novembre 2006 la dictature élégante ou le putsch des élégants ou le fascisme élégant au sujet de Sarkozy, de Hollande, de Jospin. Mais là nous avons aujourd'hui un jeune homme brillant issu de la banque Rothschild, et la France a toujours adoré ce qui brille. L'effet collatéral de cet auto-proclamé Président-de-tous-les-Français est sa capacité à générer chez les Français la Convergence des Luttes, la réappropriation du langage et de la discussion sociétale, que même les 9 réseaux médiatiques affiliés ne sauront jamais perpétuer au-delà de deux décennies, de ces deux décades perdues.

Vous voyez que depuis le 6 juin 2006, j'ai gardé comme bottom banner tout au bas de mon site cette image et regardez ce filaire jusqu'en bas >>>

http://www.renovezmaintenant67.eu/photos%20RM67/elus%20hors%20AGCS.jpg

Il s'agit de l'un de ces 14 accords secrets et connexes à l'OMC - Organisation Mondiale du Commerce, intitulé AGCS - Accord Général sur la Commercialisation des Services, pour lesquels le 1er Ministre PS, Jospin, avait donné son accord sans le moindre des débats parlementaires et sociétaux sur la privatisations d'une liste choisie par lui-même de services publics, dont l’Éducation Nationale. En 2018, ces sinistres marchands gouvernementaux n'ont plus besoin de se cacher derrière une étiquette politique, un logo ou Bruxelles. Il est entré dans les mœurs qu'ils peuvent revendre aux investisseurs financiers l’État et vider de leurs sens l’État de Droit et la Constitution en accélérant le dumping humain. La Lutte des Classes s'est faite sans Nous et par dessus nos têtes et a été gagnée par cette diaspora globale financière. Mais attention, le peuple se remet à parler après avoir lui-même comme aux dernières élections Présidentielles et Législatives de 2017 été coupable d'une abstention à 57%.

Une remise par le peuple lui-même dans son propre niveau de conscience de son propre abandon de la démocratie et de son auto-détermination garantie par la Révolution Française de 1789, me parait salutaire et en tous cas bien plus prometteuse et fondamentale qu'une simple révolution de plus qui de toute façon sera liquéfiée comme les autres. Heureusement alors que des partis démocratiques se remettent à réutiliser le langage et que des mots simples dénués de toute violence commencent à être compris et réutilisés par le peuple français, qui pour l'instant défile dans les rues et les universités avant de reprendre le pas des urnes. Car il n'y aura pas un Mai 68 2.0, il y aura une reprise en main de la Démocratie Française par les habitants de notre pays.

Je vous invite donc à regarder deux séquences filmées au Parlement Européen chez nous à Strasbourg
où cet embryon brillant de président français se fait gravement interpeller par l'Euro-Député vert, le belge Philippe Lamberts.

J'ai stocké ces vidéos sur mon propre site pour m'en garantir une pérennité, on ne sait jamais, car après la Loi sur le Secret des Affaires, pourra venir la Loi sur le Secret en politique.
C'est très facile d'empêcher de regarder en France une vidéo diffusée en Belgique, comme The Voice Belgique >>> http://www.lalibre.be/culture/medias-tele/valentine-brognion-remporte-the-voice-7...  

Pour regarder les engueulade de Philippe Lamberts contre Macron, il suffit de cliquer sur chacune des images ci-dessous et d'attendre le téléchargement.

Philippe Lamberts aussi est l'auteur de la Directive Européenne sur le plafonnement des bonus des banquiers de la City et du secteur financier.

 

 

 

 

 

 

.

un commentaire