banner


 VIème République. 1ère République d'Europe. Convergence des Solidarités sociales, locales, régionales et globales. Attac
            Non à l'ethnocide biotechnologique, aux nécrotechnologies, au Pillage global des terres cultivables en Afrique
                   S'informer sur le site RzM67 mis en ligne il y a plus de 15 ans le 06 VI 06  
                               Les Insoumis et Le Parti de Gauche.
                                   Finance Watch
                                   aux urnes citoyens !

Rénovez Maintenant 67, journal d'un Cimbre

De 57 à 68% des électeurs inscrits ont snobé 11 fois les urnes en 2017, le 26 mai 2019, en 2020 et en 2021. 100% évaluent leur plasticité devant la mort depuis 2020
Where the catallactic world ends... there starts our life    |    S'informer sur les articles du Traité de Lisbonne - Libre circulation des capitaux
Le 5 janvier 2020 - personne ne parlait de pandémie - j'annonçais les soaring twenties, les années-20 où tout explose
<     Combattre le Dumping Humain     >   -   I want my Europe back !   -   <    OWS - Occupy the WordS    >
2011, Michel Barnier: "les États ont racheté aux banques 4500 milliards de dettes" (spéculatives irrécouvrables)
2021, la BCE a racheté depuis 2008 aux banques plus de 17.000 milliards avec plus de 20 plans de QE
_____________________________________________________________________________

Mot-clé - dumping social

Fil des billets - Fil des commentaires

17 mars 2019

L’Autriche veut en finir avec le "balcon de Hitler" / Et la France des GJ veut quoi ?

L’Autriche veut en finir avec le "balcon de Hitler". Parmi les premières propositions visibles sur le site heldenplatz.hdgoe.at >>> un photomontage incorporant un gigantesque miroir destiné à souligner que "l’attention ne doit pas porter sur une personne en particulier, mais sur le fait que les masses sont prêtes à s’approprier des idées inhumaines".

Tant que l’autocritique ne naitra pas partout en France, et que le peuple ne s’avouera pas qu’il est co-responsable de toute situation (du réchauffement climatique à l’avènement de l’ère autoritariste actuelle en passant par le dumping humain), et ceci par vote, par négligence et par ses 57% d'abstentions aux P&L 2017 tout en ayant eu totale connaissance de cause (!!!), la France restera là où elle est, à savoir de se tromper d’existence et de bavarder de soi sans effet, en ne changeant rien du tout au tout mais en perdant juste œil, main, vies et existences. Ici personne ne se met à l’idée que la France est encore plus bloquée qu’il y a 19 semaines mais qu’elle va avec détermination encore plus vers le blocage mental complet. Je me demande même si les amateurs de ce nouveau genre littéraire de la romanticisation des GJ et du peuple avec 1789 en rideau, aiment le peuple ou seulement l’hallucination du peuple et d’eux-mêmes, en somme dans la tradition franco-française de l’autosatisfaction improductive, dont le dernier acte est les Nuits Debouts qui n’engageaient non plus à rien.

Qu’on le veuille ou non, l’Acte-ultime sera politique et syndical ou ne sera pas. Un simple renversement de kiosque n’appellera en face qu’un nouveau bunker.

Mon logisticien-livreur de paquets, politisé et syndiqué à Gauche, m’a dit ceci >>> "les GJ ne savent pas que nous aussi on est le peuple et que nous sommes tellement plus nombreux qu’eux".

Le second genre littéraire qui imprègne la France depuis plus longtemps que celui sur les GJ est de raconter en boucle que la démocratie est au bout du rouleau. Ce n'est pas vrai, il y a toujours eu des alternatives démocratiques et parlementaires de Gauche et vertes, mais il semblait plus à la mode de taper sur la démocratie au lieu de reconnaitre sa propre paresse dialectique de citoyen. Ce nouveau genre littéraire, initié lui par en-haut, date de "la Fin de l'Histoire" de Fukuyama, de ladite "ère post-démocratique" qui ont déployé le tapis rouge pour le turbo-capitalisme financier, tapis rouge qui a été tout autant adopté par le peuple qui préfère se dédouaner de sa responsabilité d'avoir laissé faire dans ces deux dernières décades qui lui sont perdues. Le peuple a failli par son confort pour le "désintérêt pour la politique". Le peuple n'est pas victime, il est sa propre victime. Le mouvement des GJ est un genre de suicide collectif de la France. Qu’on le veuille ou non, l’Acte-ultime sera politique et syndical ou ne sera pas. Pour moi, c'est la première option. Dès que le peuple fera son autocritique, le pays sera gagné par le changement politique naturel, démocratique, efficace, fulgurant, radical et sans violence.
La maturité citoyenne est à ce prix. Après le Devoir de Mémoire, le peuple a le Devoir de l'Histoire.

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

3 mars 2019

VICTOIRE de la LUTTE des CLASSES en Allemagne vs. Gilets Jaunes en France

 

VICTOIRE  de la  LUTTE des CLASSES en Allemagne.

https://www.verdi.de/

8% d'augmentation de salaire dans les services publics, plus 380,- € brut par mois.

Comme d'habitude, les syndicats allemands engrangent les résultats.
Après IG Metall qui a obtenu plus 6% en janvier c'est le tour de ver.di

www.faz.net/aktuell/wirtschaft/einigung-im-tarifstreit-des-oeffentlichen-dienstes-16069326.html

La France se trompe d'existence,
mais se fait éclater des yeux, des mains, des vies, des existences.
La France carmagnole sur le macadam, puis court au Simply pour comparer les prix.

Dans le même temps l'Allemagne pratique la Lutte des Classes de manière démocratique et consensuelle lors des négociations salariales régulières et programmées.

 

 

 

 

 

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

2 janvier 2019

Je veux du RIC parce que je le vaux bien - L'illusion suprématiste du Jaune

Je vois la chose autrement:

le productivisme et la gabegie
ont joui de leur consensus partagé de la base au sommet
jusqu'au stade quasi ultime du dumping humain,
avec l'aboutissement suprême et sans heurts
- au Casse définitif sur le Code du Travail,
- au Casse définitif sur l’État, sa Constitution et toutes ses législations
par les accords de libre échange de nouvelle génération comme le CETA / TAFTA / JEFTA...

en comptant sur la foule qui commémore avec soin tous les 14 Juillet,
mais qui abandonne comme d'habitude ses Cheminots, ses EHPAD, ses logisticiens de la Poste, etc
Et qui s'abstient à 57% d'aller voter comme aux P&L 2017 ou à ~~ 70% aux Européennes.

--------------------

J'appelle ceci sur mon site et même depuis 1991
l'adhésion commune et partagée à la compromission universelle.

Personne ne pose parmi les GJ, leurs haut-parleurs,
la question sur ce que nous tous avons fait de travers
pendant ces deux ou ces trois décades perdues.

Car nous avions toujours eu accès à la parole par les urnes,
et les offres politiques alternatives de Gauche avaient toujours existé.
Mais il était plus commode de les toiser, de montrer son mépris,
et maintenant de faire comme si elles n'ont jamais existé.
C'est le comble du confort, ou de la "paresse dialectique"
que de se dédouaner sans payer pour sa nonchalance politique
comme le riche qui ne paye pas pour sa taxe.
Le dévoiement de notre démocratie
est aussi notre œuvre commune,
nous y avons tous notre commun parti pris.

 

(Photos: exposition Mythos, Leipziger Schule / Le Mythe de l’École de Leipzig
        
au 77770 Museum für aktuelle Kunst, Durbach, 30 décembre 2018)

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

24 décembre 2018

Un RIC pour quoi faire ? Le rond-point est il le stade zéro du nationalisme?

 

 

En bonne dialectique,
si dialectique n'est pas non plus un mot dégagé par les GJ,
le peuple doit aussi faire son autocritique,
non pas pour se freiner mais pour mieux se penser.

Le riche doit payer sa taxe,
le riche doit rembourser et dédommager ttlmt le dumping humain
mais le peuple doit payer sa nonchalance de cette dernière décade au moins.

 

Depuis le début du mouvement des Gilets Jaunes
je pose la question au sujet de la France paradoxale
qui va réorganiser son front politico-sociologique
en déplaçant son socle épistémique.

Depuis le début des GJ, il y a 7 semaines,
j'écris que la France ne va plus se parler comme avant.

-----------

Pour l'instant je n'ai rien vu de Gauche dans les GJ.

 

(Photos: môle Seegmuller, Strasbourg, décembre 2018)

 

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

21 avril 2018

Le député belge vert Philippe Lamberts a engueulé au Parlement Européen de Strasbourg Emmanuel Macron, ce Président élu avec 16 % des électeurs inscrits

Comme vous l'avez remarqué je n'ai plus rien publié sur mon site depuis le 29 décembre 2017. La raison en est simple, depuis le 11 janvier 2018 il existe sur le net un nouveau média.

Il s'agit du nouveau grand média citoyen www.lemediatv.fr, auquel s'est ajouté le  www.lemediapresse.fr, qui est totalement indépendant et que nous les lecteurs, les Socios, co-finançons par des dons. Je suis un Socio depuis le 1er jour de sa déclaration publique, c'est à dire depuis le 6 mai 2017. Le Média traite au quotidien et dans de multiples programmes des sujets d'actualité ou de société qui ne sont pas traités, qui sont très mal traités, qui sont occultés ou qui sont détournés et falsifiés dans le bavardage ambiant des 9 réseaux médiatiques monopolisés et des chaines publiques pour soutenir et renforcer cette illusion suprématiste de la béatitude unilatérale face à une société catallactique uniquement pilotée par la libre circulation de tout, de n'importe quoi et de plus encore en violation des règles des États de droit (TTIP/CETA...), des règles sociales, environnementales et fiscales. La nouvelle Loi sur le Secret des Affaires, que je traite aussi depuis plus de deux ans avec la Directive européenne sur le Secret des Affaires, est avec ces accords de libre échange dits de nouvelle génération (TTIP/CETA...) la clef de voute du musèlement autoritaire, par harcèlement et intimidation des peuples et du droit à l'information.

J'ai lancé mon site en ligne le 6 janvier 2006 et je traite depuis 12 ans à mon niveau et selon mes spécialisations de manière approfondie de mêmes sujets que www.lemedia.fr . Un sujet qui n'est pas passé dans les médias français est la copieuse engueulade administrée le 17 avril 2017 au Parlement Européen de Strasbourg par l'Euro-Député vert belge, Philippe Lamberts et qui a gravement fâché notre Emmanuel Macron, Président de 15% des électeurs inscrits au Élections Présidentielles de mai 2017 et Président de 18% des électeurs inscrits aux Élections Législatives de juin 2017, et qui se permet de surfer de coups d’État constitutionnels en coups d’État avec ses Ordonnances et ses Procédures Accélérées parlementaires qui contournent depuis juin 2017 le Parlement français qui à cause de ce système électoral de la Vème République lui est de toute façon très majoritairement acquis. Ce Président de papier se sent si fragile qu'il se sent obligé de pratiquer son "extrême centre et son anti-démocratie néolibérale" en contournant le plus possible les députés et le Parlement français à l'instar de ce qui avait par exemple pu être la Volkskammer, la chambre du peuple de la RDA, l'Allemagne de l'Est par exemple de 1949 jusqu'à la Chute du Mur de Berlin. J'avais appelé ceci déjà plusieurs fois depuis le 12 novembre 2006 la dictature élégante ou le putsch des élégants ou le fascisme élégant au sujet de Sarkozy, de Hollande, de Jospin. Mais là nous avons aujourd'hui un jeune homme brillant issu de la banque Rothschild, et la France a toujours adoré ce qui brille. L'effet collatéral de cet auto-proclamé Président-de-tous-les-Français est sa capacité à générer chez les Français la Convergence des Luttes, la réappropriation du langage et de la discussion sociétale, que même les 9 réseaux médiatiques affiliés ne sauront jamais perpétuer au-delà de deux décennies, de ces deux décades perdues.

Vous voyez que depuis le 6 juin 2006, j'ai gardé comme bottom banner tout au bas de mon site cette image et regardez ce filaire jusqu'en bas >>>

http://www.renovezmaintenant67.eu/photos%20RM67/elus%20hors%20AGCS.jpg

Il s'agit de l'un de ces 14 accords secrets et connexes à l'OMC - Organisation Mondiale du Commerce, intitulé AGCS - Accord Général sur la Commercialisation des Services, pour lesquels le 1er Ministre PS, Jospin, avait donné son accord sans le moindre des débats parlementaires et sociétaux sur la privatisations d'une liste choisie par lui-même de services publics, dont l’Éducation Nationale. En 2018, ces sinistres marchands gouvernementaux n'ont plus besoin de se cacher derrière une étiquette politique, un logo ou Bruxelles. Il est entré dans les mœurs qu'ils peuvent revendre aux investisseurs financiers l’État et vider de leurs sens l’État de Droit et la Constitution en accélérant le dumping humain. La Lutte des Classes s'est faite sans Nous et par dessus nos têtes et a été gagnée par cette diaspora globale financière. Mais attention, le peuple se remet à parler après avoir lui-même comme aux dernières élections Présidentielles et Législatives de 2017 été coupable d'une abstention à 57%.

Une remise par le peuple lui-même dans son propre niveau de conscience de son propre abandon de la démocratie et de son auto-détermination garantie par la Révolution Française de 1789, me parait salutaire et en tous cas bien plus prometteuse et fondamentale qu'une simple révolution de plus qui de toute façon sera liquéfiée comme les autres. Heureusement alors que des partis démocratiques se remettent à réutiliser le langage et que des mots simples dénués de toute violence commencent à être compris et réutilisés par le peuple français, qui pour l'instant défile dans les rues et les universités avant de reprendre le pas des urnes. Car il n'y aura pas un Mai 68 2.0, il y aura une reprise en main de la Démocratie Française par les habitants de notre pays.

Je vous invite donc à regarder deux séquences filmées au Parlement Européen chez nous à Strasbourg
où cet embryon brillant de président français se fait gravement interpeller par l'Euro-Député vert, le belge Philippe Lamberts.

J'ai stocké ces vidéos sur mon propre site pour m'en garantir une pérennité, on ne sait jamais, car après la Loi sur le Secret des Affaires, pourra venir la Loi sur le Secret en politique.
C'est très facile d'empêcher de regarder en France une vidéo diffusée en Belgique, comme The Voice Belgique >>> http://www.lalibre.be/culture/medias-tele/valentine-brognion-remporte-the-voice-7...  

Pour regarder les engueulade de Philippe Lamberts contre Macron, il suffit de cliquer sur chacune des images ci-dessous et d'attendre le téléchargement.

Philippe Lamberts aussi est l'auteur de la Directive Européenne sur le plafonnement des bonus des banquiers de la City et du secteur financier.

 

 

 

 

 

 

.

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

29 décembre 2017

Le dumping humain: le modèle social à la française du Président Macron contrôle les chômeurs.

Je suis inventeur de cette expression Dumping Humain et avec elle aussi mon site est en Page 1 de Google, pour celle-ci depuis 2008.

Le dumping humain avec la violation des Droits de l'Homme et du Droit du Travail est un modèle de société alléchant de l'ouest à l'est de l'Europe pour de plus en plus de gouvernements, qui tout en n'ayant aucune légitimité électorale au regard du pourcentage des "majorités" obtenues (en France 15% et 18% aux élections présidentielles puis législatives de juin 2017), se précipitent pour démolir la société en prétextant vouloir la moderniser. Ces gouvernements organisent au profit de l'investisseur le dumping humain extérieur avec les Directives Européennes et les accords de libre échange de "nouvelle génération" comme le CETA / TTIP, et organisent le dumping humain intérieur avec la criminalisation des chômeurs et l'humiliation des Travailleurs (<<< terminologie officielle des Communautés Européennes). Au même moment et accompagnés des médias, la fraude fiscale des Lux-Leaks, Panama-Papers, Paradise-Papers etc et des paradis fiscaux intra-communautaires (Luxembourg, Double Irish et Dutch Sandwich de l'Irlande et des Pays-Bas), européens et off-shore est immédiatement remise sous le boisseau. Au même moment où le Président français, Macron, avait cosigné la nouvelle organisation du dumping humain au "Sommet Social Européen" tenu en cachette à Göteborg en Suède, la Commission Européenne avait enterré le Projet de Directive sur la Réforme de la Structure des Banques et du "too-big-to-fail". Ces évènements sont les mêmes facettes d'un seul modèle libéral qui promeut la sécurité des dividendes, qui élimine la sécurité sociale et qui organise sans discontinuité jusqu'à aujourd'hui depuis l'année Lehman-2008 le plus grand transfert de l'Histoire de la dette privée vers la dette publique en rachetant aux banques, aux investisseurs institutionnels et aux grands comptes leurs produits financiers spéculatifs, toxiques et irrécouvrables. C'est plus facile de faire du bashing sur le chômeur, d'autant plus qu'il n'y a pas de croissance économique, il n'y a qu'un surgonflement de la bulle échoïque financière qui donne l'illusion d'une stabilisation du PIB juste au dessus de 0%. La plus grand banque du monde par rapport à sa somme bilanaire, la Deutsche Bank, fait de nouveau aussi des pertes pour l'année 2017 et la 3ème année consécutive malgré les gigantesques facilitations quantitatives des la BCE et de la Fed'. Les facilitations quantitatives, QE, sont des liquidités au taux de 0% et le rachat des toxiques. J'ai inventé cette expression du dumping humain en 2007 quand j'écrivais sur Hayek et Jean Monnet.

Cette fois-ci je ne vous écris pas un article moi-même mais je vous fais un copié-collé de RMS, Revue de Management et de Stratégie: "Belgique: la 'Suédoise' et la criminalisation des chômeurs, trajectoire d’une vieille idée libérale". Il vous explique que la "modernisation du marché du travail" repose toujours sur cette pensée libérale qui va de John Locke, à Mandeville, Rousseau, Adam Smith, Malthus, Ricardo, Keynes.

Mais si de tels systèmes de dépravation sociale en bandes organisées et de destruction des économies nationales forment notre univers, c'est parce que la Lutte des Classes a de nouveau été gagnée sans nous et par-dessus nos têtes, cette fois-ci par cette élite globale, dont fait partie le nouveau Président français, le "président des riches". C'est aussi dû à 57% d'abstentions des électeurs français, pourtant une ou des alternatives démocratiques et parlementaires sont proposées. Mais les peuples sont assez idiots pour se ruer avec appétit sur le nationalisme identitaire au lieu de choisir leur dignité politique et de remettre en question ce modèle imposé. C'est évidemment plus facile de détester son voisin, de s'isoler dans une "patrie" et de continuer à courir au Aldi pour comparer les prix.
(Photos: Musée Husqvarna, Jönköping, Suède)

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

18 novembre 2017

Le dumping humain européen est renforcé avec le 1er Sommet social européen tenu depuis 20 ans

I want my Europe back!

Il y a 15 jours la Commission Européenne a enterré les propositions pour une Directive sur la Réforme de la Structure des Banques et du "too-big-to-fail" tout en faisant semblant de s'appliquer à remédier à la destruction globale de l'économie par les banques depuis 2008 et même en se félicitant elle-même pour le chemin parcouru en ce sens. Et 15 jours après l'Europe fait semblant de réanimer la Charte Européenne des Droits sociaux et fondamentaux des Citoyens et des Travailleurs Européens, mais contribue à l'enterrer encore plus profondément, tout en annonçant un catalogue de 20 mesures qui auraient à être appliquées d'ici 10 ans. Depuis 20 ans il n’y a pas eu de Sommet Social Européen, ce qui prouve que l'Europe n'a jamais dépassé le stade du Marché Commun ou de la CEE - Communauté Économique Européenne. Pourtant l'Europe Unie avait donc voulu se former en s'identifiant à l'opposé de ce qu'est l'EFTA / AELE - l'Association Européenne de Libre Échange fondée par les anglais, qui existe toujours et qui regroupe juste encore la Suisse, la Norvège, le Liechtenstein et l'Islande. Les anglais espéraient concurrencer l'union européenne avec leur AELE pour ne voir prospérer que leur idée de libre-échange. Mais, en réalité notre Union Européenne n'est surtout depuis le Traité de Lisbonne de 2008 et tous les Traités et toutes les Directives qui ont suivi, elle aussi qu'une association européenne de libre échange, ce qu'elle vient encore de prouver le 17 novembre 2017 avec un Sommet Européen qu'elle voulait faire passer pour être un Sommet Social Européen. L'Europe a, elle aussi, été actrice et responsable de ses deux décades perdues alors qu'elle jouissait de toutes les occasions rêvées pour inverser le mouvement. En effet il y a eu les affolements pour le TCE - Traité Constitutionnel Européen, les Référendums Oui/Non/Nej/No pour faire passer ce TCE, les Référendums-bis ou les contournements du Référendum en 2006 ou avec le Congrès de Versailles de 2008, le TSE - Traité Simplifié Européen ou Traité de Lisbonne pour faire passer surtout en cachette le Chapitre III du TCE rejeté par la France, la Hollande, l’Irlande, etc… Les occasions n’ont jamais manqué pour intégrer le Citoyen Européen, le Travailleur Européen dans le projet européen. L'Europe est responsable de ces deux décades perdues et en rajoute encore une autre en supplément. Pendant 30 années, l'Europe aura délibérément bloqué la Charte Européenne des Droits Sociaux et Fondamentaux. 30 ans sont 3/4 d'une carrière professionnelle d'un Travailleur.

La Charte Européenne des Droits Fondamentaux et Sociaux a toujours été écartée ou piétinée, et depuis 20 ans ni les Gouvernements des États-Membres et ni la Commission de Bruxelles n’ont jugé opportun de convoquer un Sommet Social Européen tout en arrangeant au maximum la circulation sauvage et non-protégée des Travailleurs détachés, et en bétonnant la circulation des biens et des capitaux agrémentée de tous les dumpings sociaux et fiscaux possibles entre les Etats-Membres de l'Union Européenne. Les médias ne s’en intéressent pas en ce sens qu’ils propagent tous le jour même de ce-dit Sommet Social Européen un semblant de regret et de déception car selon eux « L’Europe n’est pas compétente dans le domaine social », ce qui est totalement et gravement faux. Ceci est faux et je vous en ai assez parlé il y a 15 jours dans mon billet Travailleurs détachés: le Dumping humain continue et le nouvel échec européen de Macron du 24 octobre 2017 mais aussi par exemple dans mon billet du 6 mars 2012 "TSCG - Pacte Fiscal européen: la Règle d'Or pour tuer le Travailleur, casser le Code du Travail et organiser le dumping social".

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

16 octobre 2011

Terminologie inusuelle et les impensés - OWS - Occupy the WordS - Rénovez Maintenant 67, journal d'un Cimbre

Occupy_Wall_Street.jpg Depuis 2008 il existe un domaine de la torture et de l'empowerment global de l'individu que même Snowden n'a pas révélé.
Il s'agit de la torture du langage et de l'extinction du dictionnaire qui rendent les mots inaudibles.
Il faut nourrir le feu de la parole et, disposant de signifiants communément partagés,
nous saurons laisser entendre la démocratie et redemander du sens

En ce moment la phénoménologie de confort se crispe autour de la "dette publique" pour expliquer le monde. Pour moi >>

Si vous cherchez sur Google CETA droit des brevets d'invention mon site est depuis 2007 en page 1.
Si vous cherchez lever brevet vaccin covid 19 libre échange. mon site est en page 1 ligne 2 dès le 1er jour de publication.
De même pour OMC CETA lever brevets vaccins. De même pour lever brevet vaccin libre échange

Si vous cherchez sur Google Europe shadow banking spéculation mon site est en Page 1 Ligne 12 sur 6 070 000 résultats, en seulement 4 jours !
Si vous cherchez sur Google brexit bruxelles fintech banques too-big-to-fail mon site est en Page 1 Lignes 5 et 6.

Si vous cherchez sur Google "argent magique dumping" mon site est en A1 sur 506.000 résultats.
Si vous cherchez sur Google dumping humain mon site est en A1 sur 1.050.000 résultats depuis 2008 !!!
      Je suis l'inventeur de cette expression depuis le 24 janvier 2007.

Si vous cherchez sur Google pas de reprise économique mon site est en A1 sur 27.800.000 résultats depuis 2008 !!!
                   (pour cet item mon site a été en page 1 de 2008 à mars 2020)

Si vous cherchez sur Google "Renégociation des Traités Européens" mon site est en 2ème page sur 199.000 résultats. Notre infocratie est malade, car je ne suis rien.
Si vous cherchez sur Google "règle d'or dumping social" mon site est en A2 sur 84.000 résultats depuis mars 2012.

Si vous cherchez sur Google croissance appauvrissante mon site n'est qu'en B4 sur 5040 résultats.
Un si petit nombre pour les résultats montre que "croissance appauvrissante" n'est pas un concept dans l'opinion publique francophone. Là où il n'y a pas de concept, il n'y a pas de conscience.

Si vous cherchez sur Google costa-gavras plan de relance grèce mon site est en B2 sur 13.100 résultats.
Si vous cherchez sur Google "dumping humain" mon site est en A7 sur 237.000 résultats
Si vous cherchez sur Google "catallactique europe" mon site est en A1 ligne 4
Si vous cherchez sur Google "bulle des cds" mon site est en A1 ligne 10 et 12 sur 547.000 résultats
Si vous cherchez sur Google "CJUE Arrêt 10 mai 2017 Stop TTIP" mon site est en B2 sur 21200 résultats.
Si vous cherchez sur Google "I want my Europe back", je suis en A1 sur 502 millions de résultats et je n'ai aucun imitateur. J'en suis l'inventeur.
Si vous cherchez sur Google "CNCDH accord libre échange nouvelle génération" mon site est en A1 sur 17000 résultats.
Si vous cherchez sur Google "Tribunaux arbitrage CETA TTIP" mon site est en A10 sur 13800 résultats.
Si vous cherchez sur Google historique de la privatisation mon site est en A1 sur 1.760.000 résultats depuis 2009
Si vous cherchez sur Google produits financiers titrisés mon site est en A2 sur 64.300 résultats.
Si vous cherchez sur Google privatisations services traité de lisbonne mon site est en A1 pour 348.000 résultats
Si vous cherchez sur Google G20 de Londres et paradis fiscaux mon site est en A1 sur 117.000 résultat
Si vous cherchez sur Google bad bank définition mon site est en A4 sur 3.930.000 résultats
Si vous cherchez sur Google chute système monétaire, mon site est en page A ligne 4 sur 549.000 résultats.
Si vous cherchez sur Google "le hard landing" mon site est en B3 sur 136.000 résultats

Si vous cherchez sur Google europe providence bancaire mon site est en A1, A2, A3 et A4 sur 13.000.000 de résultats. Mais c'est normal c'est moi qui ai inventé le signifiant. "Europe providence Bancaire" reste un impensé collectif, une lacune dans le contenu de conscience des peuples, mais un très gros vécu collectif. Un ami qui a peur du rouge, m'a encore traité de rouge récemment. Croyez-vous que je suis rouge, parce que je pense "europe providence bancaire"?

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

24 janvier 2007

Hayek, Jean Monnet, la BCE ont tué l'Europe et déclenché la guerre civile des travailleurs

"L'Europe à coeur", Sculpture Ludmila Tcherina, PE Strasbourg

Dans une première partie, nous avons vu que l'Europe n'a jamais eu d'autre intention que d'être un marché commun efficace pour les échanges de toutes forme allant du produit au travailleur. Cette efficacité maximale et au moindre coût mène directement à la concurrence entre les économies nationales et sociales en application systématique du Traité de Rome initié par la doctrine de Hayek de la non enfreinte au libre échange et de l'agglutination des Etats membres en zone parfaite de libre échange qui donne l'illusion d'une appartenance à une forme confédérale. Pour répondre aux aspirations de Churchill cet amas confédéral doit être suffisamment englué dans ses déchirements internes pour ne pas être un frein à la "pax americana".

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

Hayek, père de l'Europe, de l'OMC, du dumping humain global avant l'illusionniste Jean Monnet

"L'Europe à coeur", Sculpture Ludmila Tcherina, PE Strasbourg

L'Europe n'est qu'un marché commun et n'a pas d'autre ambition. La Constitution européenne rejetée par les NON hollandais et français, gelée par la Cour constitutionnelle fédérale allemande, n'avait pas caché cette ultime ambition avec le § 3.
 

Lire la suite...

Occupy the WordS / I want my Europe back >>> Partager

page 2 de 2 -