Le néolibéralisme a plongé le monde dans le plus grand désastre depuis Hitler et Staline. Deux générations futures vont payer au moins jusqu'en 2029 pour le monde (de "croissance") qui a été cassé par un système voulu par les papy-boomers. (Photo: Gordon Brown à NY)





Il faut repenser aux fondamentaux économiques.

Regardez le Graphique à gauche: Source FMI, récession des pays émergents, globale, des pays industrialisés. Depuis septembre 08 nous savons que nous aurons une récession à 2 chiffres. Constatez avec moi que la crise, qui n'est pas une "crise financière" a démarré à la fin de l'année 2006. La chute vertigineuse commence vraiment au milieu de l'année 2007. Rappelez-vous aussi de la faillite de la Bear Stearns aux USA, et de la 5ème banque britannique, la Northern Rock. Le déclenchement et la poursuite de l'effondrement du commerce international ne provient pas de l'effondrement de deux banques.

Le monde que l'on nous prépare n'est pas celui que l'on nous raconte.

Graphique à droite: Source FMI
Courbe en bleu = Croissance de la production industrielle globale, exprimée de +15 à -15%.;
Courbe en rouge = Croissance du commerce de marchandise, exprimée de +45 à -45%

Point d'inflexion à la moité de l'année 2007 ou de l'année 2008, donc avant la "crise des subprimes".

Cessation du commerce international, début de l'année 2008, avec effondrement de -75% en 6 mois, et une récession de -45% dès le mois de novembre 2008

20 Pays, ou un peu plus, sont invités au buffet dinatoire de la holding de défaisance du G20 du 2 avril à Londres. En réalité le G20, ne sera qu'un G2 entre les USA, débiteurs, et la Chine, créditrice. Qui domine dans ce rapport de force? Les USA, dont 70% des réserves du $ sont détenues à l'étranger, dont les Bons du Trésor américains sont détenus par les étrangers, avec en tête la Chine. La Chine ne se contentera plus tout à fait du petit os à ronger, à savoir d'un siège au FMI. L'Europe va agiter à Londres ses drapeaux bleus, comme les africains au passage de la limousine d'un haut dignitaire du régime d'un pays industrialisé européen.
(Graphique à gauche: Source FMI, Banque Mondiale, OMC; prévisions mondiales PIB et commerce) Point d'inflexion et Effondrement 2006 et 2007.


Vous pouvez aussi chercher sur le site du FMI des milliers de graphiques et de tableaux. Beaucoup sont interactifs pour affiner la recherche, le pays, l'année, le moment, la période. J'ai pu glisser le curseur sur l'année 2006. En 2006, il n'y a pas au niveau de la planète une crise des subprimes. 2006 est le point d'inflexion pour la Chute du PIB: en vert pour les Pays émergents, en noir pour le Monde, en rouge pour les Pays industrialisés. En 2006, il n'y a pas de raison pour qu'il y ait un point d'inflexion, dans les pays émergents. Il s'agit bien d'une crise économique mondiale majeure.






Je vous invite à cliquer sur le graphique à gauche qui montre la chute du Baltic Dry Index: le Baltic Dry Index (BDI) est un indice des prix pour le transport maritime en vrac de matières sèches. Créé en 1998, cet indice est géré par la société britannique Baltic Exchange à Londres. Il est établi sur une moyenne des prix pratiqués sur 24 routes mondiales de transport en vrac de matières sèches, tels que les minerais, le charbon, les métaux, les céréales, etc.





Ci-dessous voici à gauche 3 autres graphiques sur le fret maritime.
Tous montrent une chute vertigineuse du commerce international à partir de juin 2008. Vous pouvez chercher tous les types de graphique sur le fret maritime, ils seront tous identiques. Vous comprenez qu'il est l'une des plus grande supercherie du début de ce IIIème millénaire d'avoir fait croire à une crise bancaire, d'injecter des trillions de $ dans les appareils systémiques bancaires et de voir que ceci ne les empêche pas de se retrouver en insolvabilité à chaque fois quelques semaines seulement après le précédent plan de sauvetage. Le gouvernement Obama-Geithner a sombré dans le management d'évènement et essaye de pusher tous les 3 jours le Dow Jones et la Nasdaq en inventant une mauvaise blague, en faisant un discours pour tenir avec des paroles de bonimenteur l'amérique en haleine et le cow-boy de papier avec elle. Et même si le contribuable américain va payer 93% du coût du plan PPIP de Timothy Geithner de rachat des crédits industriels, les "investisseurs" n'y croient plus. "Crédit industriel" est le nouveau nom qui parait depuis hier dans la presse internationale pour les "créances toxiques" (dans lesquels il y a la bulle des CDS / CDO). Même Nouriel Roubini change d'opinion et explique "How Geithner's Plan can succeed". Tout est dans le "can". Yes, we.  Ne laissez pas le Parlement Européen entre des mains d'euro-députés médiocres aux Élections Européennes de juin 2009.

Caterpillar Obama préfère pousser devant lui la merde de la tour de Babel écroulée. 95% des produits dérivés, constituant la bulle des CDS / CDO est détenue par les 5 banques en faillite des USA: Bank of America, City Bank, JP Morgan Chase, HSBC Bank USA, Goldman Sachs. Au G20 de Londres, Caterpillar Obama a dit aujourd'hui le 1er avril 2009 "qu'il ne faut pas chercher le fautif, mais il faut voir comment nous nous sortirons de la crise car nous sommes dans un marché global". La bulle des dérivés, des CDS, des CDO va éclater maintenant, malgré les rackets sur le contribuables et les peuples de la planète effectués par les purges des TARP, TALF, PPIP, etc... et même si les normes "prudentielles" de Bâle 2 et de IFRS sont temporairement "assouplies" pour cacher les créances industrielles et privées pourries. Le FBI devrait s'occuper du polit-büro Obama-Geithner-Brown.


(Plan cliquable ci-dessus: G20 Summit in London, Protest, interactive map du Guardian)

L'autorisation temporaire légale de ne plus évaluer la valeur des actifs par rapport au cours du marché (mark to market, ou en allemand die Zeitwertbilanzierung) dupe de moins en moins les "investisseurs". Le système bancaire américain est en faillite. C'est comme les faillite de GM et de Chrysler qui sont connues depuis au moins l'année 2003. Mais la cavalcade des effondrements bancaires en dominos n'avait commencé que le 15 IX 2009 avec le lâchage de la Lehman Brothers. L'effondrement commercial vertigineux commence au début du mois de juin 2008. Le système économique ordolibéral américain est en faillite en réalité depuis le 9 XI. Depuis 2006 j'expose sur mon site que la croissance et la productivité américaines ne sont pas de la croissance et de la productivité. Une hystérie à la bourse qui fait monter artificiellement les assets, et une croissance qui est soutenue uniquement par le crédit omnibus et sans bonités, n'est pas une croissance.

La CRISE ouverte planétaire commence dans sa phase violente en juin 2008.
On la faisait passer à l'époque pour la "Crise des Subprimes".














Des pays comme les USA ou le Royaume-Uni, en faillite bancaire complète, essayent de plonger l’Europe dans la même erreur hystérique américaine: celle de faire administrer le faux médicament à un faux malade suite à une fausse analyse. Le cash for trash, le rachat des poubelles et de leur contenu, sans contrepartie ou gouvernance d’actionnaires publics (nationalisation) n’est pas un plan de relance et de restitution de la croissance, c’est un cadeau pour les boys de Wall-Street et leurs aviso-escorteurs. Et ces aviso-escorteurs essayent de faire monter la pression avant la holding de défaisance du G20 de Londres. Ce genre de relance par l’insémination par le trash va conduire simplement à Weimar 2.

Déjà en septembre 2008 le $ est réputé surévalué de 12 fois. A la fin de l’année 2009, Obi le Roi du Bricolage aura multiplié la masse monétaire des USA de 15 fois avec la helicopter money, la planche à billet (The paper mill on the Potomac River). Ce qui veut dire qu’à la fin de cette année le $ vaudra 27 fois moins en réalité. Qui voudra faire le bail out des bad banks et de la Fed’ qui est la cheftaine des bad banks? Personne. Donc, pour faire payer les dettes pourries rachetées par les bail outs il y aura une inflation galopante. Les USA, le Royaume-Uni et la Suisse pratiquent à ce jour à grande échelle la planche à billet. La Suisse, souvenez-vous en, personne n'en parle.

Avant l’été 2009, le système monétaire international va s’écrouler aussi sur le papier. Dans les faits il est déjà écroulé.








Le 4ème graphique à gauche montre l'effondrement du prix des navires d'occasion âgés de 5 ans. C'est catastrophique et ceci montre qu'à court et long terme plus aucun investissement en tonnage ne sera réalisé, et que le fret maritime transcontinental est paralysé à moyen terme.









Le chômage dans les pays industrialisés: l'OCDE annonce une augmentation de 25 millions de chômeurs dans les pays industrialisés avant la fin 2009. Source: Portail des Statistiques de l'OCDE. Les USA ont perdu 742.000 emplois simplement en mars 2009 et plus de 5 millions en un an.

Le chômage dans le G7: l'OCDE annonce 2 jours avant le G20, +18 millions de mars 2008 à mars 2009.

Le chômage dans les pays émergents: En Chine il y a eu une augmentation de 26 millions de chômeurs, et il y a l'exode urbain, le retour à la campagne qui ne les attend plus et qui n'a plus de quoi les nourrir.

Le chômage dans les Pays ACP et PED: nous ne parlons pas de l'Afrique et des Pays des Caraïbes et du Pacifique.

Le chômage en Allemagne: de décembre 2008 à mars 2009, +854.000 chômeurs et +1,625.000 chômeurs partiels, soit 26 fois supérieur à l'année précédente.

Chômage en France: ça va, grâce à pinocchio qui décrète des cacahuètes au sujet des bonus.


Mais on fait croire qu’il faut se battre contre la déflation en faisant de la helicopter money.

Or justement, curieusement hier, dans le Guardian parait un article intitulé : "Surprise rise in inflation defies City predictions" (Une surprenante augmentation de l’inflation défie les prévisions de la City). En février il y a eu 3.2% d’augmentation des prix en UK (Graphique à droite). L’illusion déflationniste due à la baisse de l’immobilier a engendré une gigantesque politique de helicopter money qui appelle automatiquement l’hyperinflation. Nous nous avançons vers la plus grande crise des surliquidités de tous les temps après avoir fait croire à un credit crunch, une raréfaction des crédits, alors que les liquidités n’ont été que confisquées par les banques qui ont essayé de financer leurs dettes avec l’argent des banques centrales et du Trésor public.

Le leadership américain a déjà été éliminé en 2001, suite à l'échec du Cycle de Doha de négociations pour le libre échange de l'OMC. Militairement le leadership américain a été éliminé en Irak et en Afghanistan, malgré les centaines de milliers de morts et les bombardements directs et latéraux. Mais le monde des pays industrialisés a peur et va faire semblant, à Strasbourg le 4 avril avec le sommet de l'Otan, et à Londres avec le G20 du 2 avril, que le monde est toujours unipolaire américain. L'Europe va un peu morigéner, ne va pas aller tout à fait dans le sens des suppliques d'Obama-Geithner et va signer des éphémères philippiques du pinocchio français contre les biotopes fiscaux de Jersey, des îles Caïman, etc... en oubliant dans le Communiqué comme paradis fiscal le Royaume-Uni, le Luxembourg, la Suisse, Andorre, Monaco...  Les États démontrent leur puissance mais le chômeur africain, européen peuvent crever. C'est de leur faute, ils  n'acceptent plus que l'on offre des trillions aux banques & assurances.

L'Europe aura-telle encore besoin longtemps d'un fantôme pour croire qu'elle ne peut exister d'elle-même?

Le G20 est composé de: Argentina, Australia, Brazil, Canada, China, France, Germany, India, Indonesia, Italy, Japan, Mexico, Russia, Saudi Arabia, South Africa, South Korea, Turkey, United Kingdom, United States. Le 20ième mebre est l'Union Européenne. Avez-vous entendu Barroso ou Junkers s'exprimer? L'Europe adore organiser "la concurrence libre et non faussée" et les normes de brosse à chien. Sont invités comme obesrvateurs, comme l'Union Européenne: le FMI, la Banque Mondiale, International Monetary & Financial Committee, Development Committee of the IMF & World Bank.



L E     CO M M U N I Q U E     D U     G20     D E     L O N D R E S     N E    P A R L E R A     P A S     D E     C E C I   > > >

  1. Oui au Développement des Pays de l'Afrique, des Caraïbes, du Pacifique.
  2. Non à l'achat par les fonds spéculatifs de millions d'hectares de terres arables en Afrique.
  3. Non aux Nécrotechnologies, OGM, Transgène, Mutagène,
    Terminator, Traitor, Superweed, stérilité contractuelle, brevet sur le vivant
    .
  4. Non aux APE, les Accords Bilatéraux qui contournent l'OMC.
  5. L'échec du dernier cycle de négociations des accords multilatéraux, le Cycle de Doha,
    a conduit à la mort de l'OMC en 2001. Il est temps de mettre en œuvre les solidarités locales, régionales et globales.
  6. L'Europe aura-t-elle le courage de dépasser le Consensus de Washington, Joseph Stiglitz, Jagdish Bhagwati?
  7. Non au déni du paquet climat/énergie.
  8. La Crise est l'accident de l'économie réelle du Pays des trois flux, les USA.
  9. Mon site est une Zone hors AGCS, Zone hors ADPIC.
  10. Non à la destruction des emplois et des entreprises par les fonds de pension et les hedge fonds.
  11. Abrogation de l'Article 58 du Traité de Lisbonne
  12. Abrogation des Directives européennes "Fonds Propres Réglementaire" (CRD), calquées sur Bâle 2
  13. Faire payer les assets pourris et les 62.000 de trillions de $ de CDS/CDO pourris
    par les actionnaires et non pas par les peuples et les Travailleurs.
  14. Pour la Répartition équitable des richesses
  15. Non au Traité de Lisbonne. Allez voter aux Élections Européennes 2009.


________________________________________________________________________

  1. Les Chefs d'État africains demandent à Gordon Brown
    de s'engager au G20 pour les peuples.
    Oxfam - London Summit: Put People First

  2. Communiqué du site AVAAZ.org, le Monde en action: Sans d'intenses pressions internationales dans les jours à venir, nos dirigeants pourraient rater cette occasion historique. Nous avons donc décidé de lancer de toute urgence une pétition à l’occasion du Sommet de Londres. Celle-ci sera remise directement aux représentants officiels du sommet et aux dirigeants lors d’une marche de milliers de personnes ce week-end. Pour ajouter votre signature, cliquez sur ce lien:  http://www.avaaz.org/fr/global_economic_rescue