--------------------

Là où moi j'en veux à la nonchalance du Peuple
de cette dernière décade perdue et de ses 57% d'abstentionnistes,
Juan Branco est beaucoup plus gentil, pas indulgent, gentil.

----------------------------

Voilà ce qu'il dit à la fin de son Interview donné à "Là-bas si j'y suis"
>>> https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Juan-Branco-desosse-Macron
(Regardez la, elle est en libre accès jusqu'au 5 janvier 19)

 

--------------------------------------------------

Je cite Juan Branco >>>

"La crise de 2008 a été tellement passée sous le boisseau médiatiquement dans le sens où il n'y avait aucune force politique qui a été capable de mettre des mots sur cette crise.

Il n'y a aucune force médiatique qui a été capable de la décrire au point où il y a eu des gens qui sont allés se brûler devant Pôle Emploi pour mettre cette parole dans le domaine public en actes, il y a eu tellement ça qu'il y a eu une individualisation de la souffrance, les gens ont commencé à se rendre responsables de leur situation personnelle.
Il y a eu un moment où cette violence s'est retournée contre soi.

Et là avec les GJ, d'un coup, il y a eu rupture de ça, eh bien non, on n'était pas responsable de notre malheur".

--------------------------------------------------

J'étais témoin en Écosse à l'été 2007 du bankrun contre la banque Northern Rock
qui a marqué en Europe le début de la Crise des Subprimes de l'année-Lehman 2008,
et qui a été pour moi le vrai départ de mon site mis en ligne le 06 VI 06.
J'avais aussi vu à l'été 2006 des queues bizarres devant les banques au Pays de Galles.

http://www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2008/11/26/Europe-de-Maastricht%3A-Organisme-de-privation-et-de-transfert-de-richesses%2C-de-savoirs%2C-de-pouvoirs-et-de-droits

et

http://www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2008/11/28/L-Europe-et-ses-Bo%C3%AEtes-%C3%A0-Outils%2C-les-Etats-Membres%2C-relancent-l-erreur-du-Trait%C3%A9-de-Lisbonne

------------------------------------------------------------

En attendant depuis le 06 VI 06 voir venir le choc épistémique
j'ai lutté sur mon site avec des milliers d'heures de travail
dans 603 articles pour la Dignité des Petites Gens
auxquelles personne ne raconte la crise.

Ce qui me met tjs hors de moi,
est que ces choses sur la Crise 2008-18
et ces stratégies d’enfumage et de hold-up de Paris – BXL sont sues,
et que l’accès à ces connaissances ne demande pas d’être rusé.
Je ne suis pas journaliste mais j’ai fait un suivi très fidèle et méthodique depuis le 06 VI 06,
surtout justement, comme les GJ, sans passer par les penseurs professionnels, pour moi de Gauche,
dont je reconnais la nécessité mais dont je me méfie tout autant tout en gardant mon indépendance.
Je ne fais jamais des phrases des autres ni ponctuellement ni en répétition.

Je me suis décrit textuellement (aussi x-fois dans mes écrits depuis 1991)
comme une luciole cavernicole pendant ces décades perdues,
et voilà qu'elles sont sorties en même temps dans les rues, toutes jaunes.
L'amorce du choc épistémique est venue avec les Gilets Jaunes 13 ans après.

Je recommande le livre de Juan Branco >>> "Crépuscule" >>>
www.branco.blog.lemonde.fr/files/2018/12/Macron-et-son-Crepuscule.pdf   
qui doit sûrement être intéressant, mais pour ma part, je n'ai pas besoin de le lire,
les affaires de séditions répétitives contre l’État et la République commises
par Caligula, l'ultra-boy de l’Élysée doivent pourtant être connues.
Rendez-vous compte, Benalla, est allé avec un passeprot diplomatique
en mission juste avant Macron, pendant ces jours de Noël
à N'Djaména au Tchad pour "un voyage d'affaire",
lui qui n'est rien d'autre qu'un boy de l’Élysée sans formation
et sans profession et depuis l'été 2018 "démis de ses fonctions".
Cette nouvelle barbouzerie d’État devrait intéresser le Procureur de Paris.

Par contre Juan Branco balaye d'un revers de la main le travail durant 18 mois des 17 députés LFI.
Nos 17 font un bon boulot, qui doit faire pâlir les GJ,
car ils ont tout simplement ce qui leur manque aux GJ:
l’ouverture universelle et la solidarité sociale, locale, régionale et globale
https://www.nosdeputes.fr/groupe/LFI

------------------------------------------------------------

Le 16 mai 2010 j'avais écrit ceci >>> La théâtralité Globalisation-Démocratie-Souveraineté nationale
est un kit universel pour tuer de l'OMC à l'Europe
.

Sous le banner de mon site vous lisez ma devise que j'ai formulée dès 2006 et que vous ne pouvez lire nulle part ailleurs,
alors qu'elle est simple et s'impose d'elle-même: "Solidarités locales, régionales et globales".
Avec ladite crise, la question va maintenant se poser de plus en plus souvent dans les médias
si globalisation, démocratie et souveraineté nationale vont ensemble.
Ce débat à venir sera-t-il sain ou biaisé dès son lancement?
Il sera biaisé, car il expliquera une nécessité incontournable des plans de rigueur
pour colmater les ponctions sur les caisses de l'État et des peuples,
mais aussi pour expliquer un retour à une frilosité protectionniste
là où elle ne gênera pas pour autant la libre circulation des capitaux.
Le fonds européen de sauvetage est un service public de dératisation des banques.

(Photo à droite: 1er ministre Philippe, le 18 XII 2018 au Parlement)