Le Plan d'Obama de reprise en main du contrôle des marchés financiers consiste en... un renforcement des pouvoirs de son club privé, la Fed', qui est responsable de la crise avec son lobbying conduit auprès du Congrès américain. La Fed' et la création monétaire ont été privatisées en portant à son paroxysme le principe de "l'Indépendance de la Banque Centrale" américaine... mais qui est asservie à Wall Street. La Réforme de la Supervision et du Contrôle des marchés financiers annoncée hier par Obama ne revient pas sur cette confiscation de la banque centrale américaine par Wall Street. Obama-ci, Obama-là, Obama n'a pas de pouvoir face aux banques et à Wall Street. Obama ne sert qu'à réaliser le transfert de richesses (argent public, impression de monnaie, monétisation de la dette des banques compensée par l'émission de Bons du Trésor) en direction des banques et au détriment des contribuables, des générations futures et de l'État. Il n'est pas étonnant que Obama ait une pensée émue pour la Fed', son Secrétaire d'État au Trésor, Timothy Geithner, est l'ancien Gouverneur de la Fed' de New York.


Le voyage voyage lamentable en Chine
de Timothy Geithner, Secrétaire au Trésor américain
et ancien Gouverneur de la Fed' de New York, a prouvé que la Chine n'est plus encline à éponger les dettes américaines en achetant des Bons du Trésor américain. Les quatre vérités ont été dites à Timothy Geithner par un étudiant à un meeting à l'Université de Péking.



Mendicité en Chine du Secrétaire US au Trésor Tim Geithner est un fiasco

Graphique cliquable à droite: Obligations d'États US détenues à l'étranger (Bons du Trésor, T-Bonds).

















Graphique à gauche: Réserves de $ en dehors des USA ($-glut)