banner Les Insoumis et Le Parti de Gauche. VIème République. 1ère République d'Europe. Solidarités locales, régionales et globales. Attac.
           Non à l'ethnocide biotechnologique, aux nécrotechnologies, au Pillage global des terres cultivables en Afrique.
                  S'informer sur le site RzM67 en ligne depuis le 6 juin 2006.
                                  Finance Watch

Rénovez Maintenant 67, journal d'un Cimbre

I want my Europe back !
<
OWS - Occupy the WordS >
S'informer sur les articles du Traité de Lisbonne - Libre circulation des capitaux
_____________________________________________________________

G20 de Londres - Les USA manipulent le prix de l'or pour garder le $ comme monnaie de référence


Il est communément admis que les réserves mondiales d'or détenues par les banques centrales s'élèvent à 30.000 tonnes. J'ai pu lire sur le site 24hGOLD que "d'après le groupe de veille, le Gold Anti-Trust Committee (GATA) la moitié de la quantité d'or aurait disparu. La Réserve Fédérale et le Trésor américain manipulent subrepticement les réserves d’or du pays en participant à des leases non-déclarés. Le GATA pense que la majeure partie de l’or loué de cette façon ne retournera jamais dans les coffres des banques centrales.

Le GATA affirme que les réserves d’or américaines entreposées à Fort Knox ou à West Point ont gravement diminué car la Réserve Fédérale et le Trésor américain les envoient à l’étranger pour régler des transactions complexes destinées à étouffer le prix de l’or.

Le GATA déclare également que la stratégie de manipulation du prix de l’or par le gouvernement américain a commencé à échouer. L’objectif de cette manipulation est de cacher la mauvaise gestion du dollar américain afin qu’il conserve sa fonction de monnaie de réserve du monde. Le prix récent de l’or, approchant les 1000 $ l’once, montre que le plan d’étouffement du prix est en train de vaciller, déclare le GATA. Lorsque tout le monde aura compris que les banques centrales étouffent le prix de l’or, son prix pourrait monter jusqu’à 3000 $, 5 000 $ l’once, voire plus. Comme preuve de la manipulation du prix de l’or par le Trésor américain et la Réserve Fédérale, le GATA cite le rapport hebdomadaire du Trésor sur la position des réserves internationales de devises du gouvernement, qui depuis le mois de mai a inscrit les prêts et les swaps d’or comme une composante des réserves d’or américaine

Il existe aussi pour l'or un marché des produits dérivés, des swaps. On sait que les USA ont loué des énormes quantités d'or. Il semble que l’or américain a été mis en jeu sans que le Trésor ou la Fed ne mette le peuple américain au courant. La London Bullion Market Association publie sur son site Web une liste de plus de 80 membres travaillant en tant que 'faiseurs de marché' pour les banques d’investissement  dans les marchés mondiaux de l’or et des matières premières, et qui sont à l’origine et participent à divers produits dérivés de l’or, dont les leases et les swaps.

Dans le cas d’un d’or, une banque centrale prête de l’or à une banque d’investissement avec un taux d’intérêt nominal, habituellement 1%. Ensuite, la banque d’investissement met l’or prêté sur un marché, tel que le London Bullion Market (ntdtr: terme désignant le marché de l'Or de la place boursière londonienne au Royaume Uni), où l’or physique est vendu, augmentant ainsi la quantité d’or disponible sur le marché. Des problèmes surgissent lorsque le prix de l’or augmente beaucoup comme cela a été le cas au cours des derniers mois, avec une once à plus de 900 $. Et quand, à la fin de la période de bail, il faut rendre à la banque centrale l’or prêté, il se peut que la banque d’investissement doive retourner sur le marché et acheter de l’or à un prix bien plus élevé que lorsqu’il a été prêté. Afin de se couvrir contre ce risque, la banque d’investissement achète habituellement des contrats à terme ou des options d’achat d’or pour s’assurer d’être fournie à une date et à un prix futurs spécifiés. Dans le monde des produits dérivés de l’or, il existe une grande diversité de contrats, dont des transactions dans lesquelles les banques centrales s’échangent leurs réserves d’or afin de pouvoir poursuivre le leasing ou d’autres transactions dérivées de l’or, qui utilisent l’or de l’autre banque centrale et non le leur. Les membres américains de la liste de la London Bullion Market Association comprennent Bear Stearns, Forex Inc., Goldman Sachs International, JP Morgan Chase Bank, Bank of America, Citibank, Merrill Lynch et Morgan Stanley." 


Ces banques d'investissement ont fait faillite et ont fait l'objet d'un bail out en 2008 et 2009. Nous pouvons nous imaginer que ce bail out pourrait servir à leur permettre de racheter cet or sur les marchés internationaux.

Pour compléter les explications j'ai trouvé un article sur cafedelabourse.com qui doute des manipulations des cours de l'or, mais qui comprendrait les raisons: "L'implosion du dollar et explosion de l’or sont intimement liées... Et que font les gens sensés pour se protéger de la dépréciation de la monnaie papier ? Ils achètent de l’or, qui lui, quoi qu’il arrive, ne se dépréciera pas. Ce qui pousse son cours vers le haut, tant en euros qu’en dollars. Retenez ceci : la hausse de l’or correspond en partie à la perte de confiance des investisseurs dans la monnaie papier. En endiguant la hausse de l’or, le gouvernement américain limiterait la perte de confiance des investisseurs dans le dollar. Implosion du dollar et explosion de l’or sont intimement liées… Donc, il ne fait aucun doute que le gouvernement américain aurait tout intérêt à maintenir les cours de l’or à un niveau raisonnable ; ou, plus précisément, à contenir le mouvement haussier de l’or. C’est dans son intérêt, parce que c’est l’intérêt du dollar. Il serait donc dans l’intérêt des pouvoirs publics américains d’exercer sur quelques grandes banques des pressions bien senties… Banques qui auront une capacité à se rebeller plus que limitée puisqu’elles ont besoin de l’argent des pouvoirs publics!"

Sur un autre site L'Edito Matières Premières & Devises qui commente les manipulations sur l'or j'ai trouvé ceci: "Je pense que le scénario qui va être joué dans les mois qui viennent sera celui d'une dévaluation concertée de l'ensemble des monnaies internationales via une augmentation 'imposée' du prix de l'or. Cette augmentation entraînera automatiquement une réduction de la dette mondiale et permettra aux banques centrales de récupérer encore plus d'or, les investisseurs vendant alors leur or contre l'équivalent en monnaie-papier. Les deux vraies questions sont les suivantes: de combien sera dévaluée la monnaie-papier? De combien sera réévalué l'or? Probablement entre 100% et 2000%, soit entre 2000$ et 21000$ l'once d'or. Il me semble donc tout-à-fait prématuré de vendre son or."

Il est évident qu'une négociation sur l'élaboration d'un nouveau système monétaire international sera traitée au G20 de Londres du 2 avril, et qu'autour d'une corbeille de monnaies de référence, la quantité d'or déposée dans les banques centrales sera l'une des questions centrales. Que ce soit une manipulation à la baisse ou à la hausse, l'objectif sera de masquer une mauvaise gestion budgétaire et financière des États. Ce sera avec une telle méthode que sera organisé le bail out de la Fed' qui organise la planche à billet, qui va augmenter de 15 fois la masse monétaire jusqu'à la fin de l'année 2009, et qui rachète le trash des banques et des assurances en leur donnant actuellement du cash qui ne vaut rien. La Fed', devenant elle même une bad bank, et le Trésor américains sont étroitement liés malgré le principe de "l'indépendance de la banque centrale". Il faudra bien que la Fed' se trouve celui qui organisera son bail out, son sauvetage, en faisant aussi disparaître ses dettes.

Après l'été 2009 nous aurons de toute façon des nouvelles devises internationales qui seront des monnaies d'échange. Je le suggère sur mon site depuis septembre 2009 et j'imagine une corbeille comme l'a été l'ECU en Europe avant la création de l'Euro. J'y vois une corbeille comme l'ECU, mais avec dedans des vrais morceaux d'Euro, de Yuan, de Yen, de ce qu'il reste du $. Je lis actuellement que les pays du Golfe essayent de lancer une monnaie d'échange: le Khaleeji. Ces monnaies seront de nouveau adossées sur l'or, au moins partiellement. Lors de la Guerre du Golf II, l'Iran avait menacé de vendre son pétrole en Euros. Il faudra aussi créer cette Banque du Sud lancée au début du printemps 2008 par Hugo Chavez.

Je pense donc que la manipulation sur l'or est programmée en 2 phases. La 1ère phase est celle d'avant la tenue du G20 afin que les USA y soient toujours considérés comme la puissance centrale incontournable avec un $ qui est utilisé pour toutes les transactions commerciales et financières internationales. Quelques temps après la tenue du G20 qui se permettra de détourner l'attention internationale sur la question de la gestion de certains paradis fiscaux, sans pour autant dénoncer le rôle du Royaume-Uni comme le plus grand paradis fiscal, ni le Luxembourg comme le plus grand paradis fiscal de la zone Euro, ni la Suisse comme passager plus ou moins clandestin de l'Europe Unie et de la zone Euro, les USA ne pourront plus faire autrement que de ne plus être capables de défendre le cours du $. Ce sera la phase 2 de cette stratégie américaine de la holding de défaisance. (Alistair Darling, Ministre des finances du Royaume-Uni: "Britain is also seeking G20 agreement on new sanctions for rogue tax havens that fail to cooperate with increased transparency; curbs on bank pay and bonuses; and tighter regulation of hedge funds and derivatives trading.")

Il faudra pour ceci que le duo Obama-Geithner sente le moment propice pour abandonner la manipulation à la baisse de l'or, pour dévaluer le $, et pour laisser filer l'or à la hausse. Il sera excessivement difficile de rester maître dans cette prestidigitation avant que la perte de confiance dans le $ en tant que monnaie de référence ne soit totale. La Chine ne laissera pas passer ceci, et l'Euro saura se maintenir, car la gestion budgétaire, fiscale et macro-économique est meilleure dans les pays centraux de l'Europe canal historique, celle des Pères-fondateurs. Car il faut tout de même repenser aux fondamentaux économiques. Et, les Pays centraux de l'Europe ont été plus timorés que le Royaume-Uni, l'Irlande, l'Islande, l'Espagne, les Pays baltes. Ils ont fondé à une échelle plus petite leurs économies nationales sur le seul système des Risques et des Profits. Ceci pourrait un peu les préserver de l'effondrement total, économique, social, civil que connaîtront les USA. Le monde que l'on nous prépare n'est pas celui que l'on nous raconte. Je ne me fais pas plus d'illusions au sujet de l'Europe, n'oubliez pas de vous préparer aux Elections Européennes 2009 et sachez que la crise n'est pas une fatalité. Mais avant nous ferons tous un voyage dans Weimar 2 avec le chômage de masse et la misère. L'Afrique a déjà fait naufrage. En Europe aussi, le chômage augmente très vite. Avant l'été 2009, tous les travailleurs à temps partiel seront vomis dans le chômage complet.



Il faut repenser aux fondamentaux économiques. Regardez le Graphique à gauche: Source FMI, récession des pays émergents, globale, des pays industrialisés. Depuis septembre 08 nous savons que nous aurons une récession à 2 chiffres. Constatez avec moi que la crise, qui n'est pas une "crise financière" a démarré à la fin de l'année 2006. La chute vertigineuse commence vraiment au milieu de l'année 2007. Rappelez-vous aussi de la faillite de la Bear Stearns aux USA, et de la 5ème banque britannique, la Northern Rock. Le déclenchement et la poursuite de l'effondrement du commerce international ne provient pas de l'effondrement de deux banques.



Le monde que l'on nous prépare n'est pas celui que l'on nous raconte.


20 Pays, ou un peu plus, sont invités au buffet dinatoire de la holding de défaisance du G20 du 2 avril à Londres. En réalité le G20, ne sera qu'un G2 entre les USA, débiteurs, et la Chine, créditrice. Qui domine dans ce rapport de force? Les USA, dont 70% des réserves du $ sont détenues à l'étranger, dont les Bons du Trésor américains sont détenus par les étrangers, avec en tête la Chine. La Chine ne se contentera plus tout à fait du petit os à ronger, à savoir d'un siège au FMI. L'Europe va agiter à Londres ses drapeaux bleus, comme les africains au passage de la limousine d'un haut dignitaire du régime d'un pays industrialisé européen. (Graphique: Source FMI, Banque Mondiale, OMC; prévisions mondiales PIB et commerce)






Vous pouvez aussi chercher sur le site du FMI des milliers de graphiques et de tableaux. Beaucoup sont interactifs pour affiner la recherche, le pays, l'année, le moment, ma période. J'ai pu glisser le curseur sur l'année 2006. En 2006, il n'y a pas au niveau de la planète une crise des subprimes. 2006 est le point d'inflexion pour la Chute du PIB: en vert pour les Pays émergents, en noir pour le Monde, en rouge pour les Pays industrialisés. En 2006, il n'y a pas de raison pour qu'il y ait un point d'inflexion, dans les pays émergents. Il s'agit bien d'une crise économique mondiale majeure.

Mise à jour au 31 mars 2009: la Fed' a annoncé son intention de racheter $300 billions de Bons du Trésor américain avec de la monnaie spécialement inventée à Paper Mill on the Potomac River (planche à billet). Cette annonce a entrainé une baisse de 3,1% du $, ce qui est la plus grande baisse en un jour depuis 1985. Cette politique monétaire de la Fed' est destinée à ce que les banques bourrent leurs bilans comptables avec des crédits pourris. Les USA donnent un signe tangible qu'ils sont prêts à risquer le $ comme monnaie de référence en s'efforçant de préserver à tout prix leurs banques et l'économie d'une dépression déflationniste.

_____________________________________________________________________________________________

  1. Les Chefs d'État africains demandent à Gordon Brown
    de s'engager au G20 pour les peuples.
    Oxfam - London Summit: Put People First

  2. Communiqué du site AVAAZ.org, le Monde en action: Sans d'intenses pressions internationales dans les jours à venir, nos dirigeants pourraient rater cette occasion historique. Nous avons donc décidé de lancer de toute urgence une pétition à l’occasion du Sommet de Londres. Celle-ci sera remise directement aux représentants officiels du sommet et aux dirigeants lors d’une marche de milliers de personnes ce week-end. Pour ajouter votre signature, cliquez sur ce lien:  http://www.avaaz.org/fr/global_economic_rescue

_______________________________________________

Cette semaine va me plonger entre le 2 et le 5 avril 2009 dans de profonds ténèbres. Le G20 se réunit à Londres le 2 avril.

Le gouvernement français va sceller à Strasbourg le 4 avril son rattachisme belliciste à l'Otan. Obama vient encore d'augmenter hier ses troupes en Afghanistan. C'était déjà en janvier son tout 1er acte en tant que Président en fonction, celui d'augmenter ses troupes de GIs en Afghanistan.

Depuis une semaine, F3 Alsace montre qu'il y a dans les parcs de Strasbourg, Capitale de l'Europe, Siège du Parlement européen, des batteries antimissiles Crotale pour assurer un déroulement paisible du sommet mondial de l'Otan. 

Le monde que l'on nous prépare n'est pas celui que l'on nous raconte.




Non à la réintroduction de la France dans l'Otan



Ni "Axe du Mal", ni Axe du Bien.



Non à la Guerre.



Le Parti de Gauche, 67


Collectif Anti-Otan Strasbourg

(la police peut s'abstenir de faire son ratissage chez moi à la maison ou sur mes lieux de travail, comme elle le fait pour des milliers de strasbourgeois "pour voir si j'appartiens à des groupuscules". Je ne représente que moi-même, je ne suis ni militant, ni encarté, ni activiste, ni terroriste, ni idiot.)

Partager


Commentaires

1. Le 29 avril 2009, par eric vh

Et si américains et chinois s'entendaient pour manipuler le cours de l'or...

Les USA ont deux possibilités soit réevaluer le cours et diminuer leur déficit soit s'entendre avec les chinois pour les laisser augmenter leur stock d'or sans bouleverser les choses. On laisse monter et ensuite on short et vous acheter plus bas les autres paient la note....

Tous deux s'entendent actuellement pour faire payer la note au reste du monde. Tous deux s'entendent à merveille: j'achète tes bons à 30 ans et tu me laisse acheter l'or bon marché... en cas de demande d'or physique trop forte, nous faisons la loi en mettant le reste du monde à contribution.... on short ensemble et on maintient le prix ou l'on décide qu'il soit. Voilà la réalité de ces manipulations sur l'or orchestré depuis tjs par les américains.

Eric Van Hove


Le Parlement Européen de Strasbourg a été abandonné à des médiocres le 7 juin aux Elections Européennes 2009.

copie non commerciale partielle à l'identique autorisée avec citation de source

Un site est un acte public. Ce n'est pas un blog, je n'alimente pas de forum.
Je consulte une trentaine de quotidiens online en trois langues par jour.
A propos de l'auteur

Avec la Charte on n'a pas de pseudo: Thomas Rudolf, Strasbourg, politiquement à gauche.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Billets suivants

Billets précédents

Fil des commentaires de ce billet