Le Président Lula da Silva se trouve cette semaine dans une voyage d'affaire d'une semaine en Chine. Lula da Silva et Hu Jintao, le Président chinois, s'étaient mis d'accord le mois dernier au G20 de Londres du 2 avril 2009 pour remplacer le dollar par le Real et le Renminbi (Yuan renminbi  = 元人民币 = monnaie du peuple) comme monnaies commerciales.

L'accord avec le Brésil ne sera pas comme l'accord d'échange (Swap Trade) qui a été conclu il y a un mois avec l'Argentine. Ces deux pays avaient décidé d'échanger leurs monnaies dans un fonds. Le Brésil va payer directement en Real ses biens chinois importés et la Chine va payer en Renminbi ses biens importés du Brésil.

Le gouverneur de la Banque Centrale chinoise, Zhou Xiaochuan, avait proposé en mars 2009 de remplacer le $ comme monnaie internationale de référence par des Droits de Tirage Spéciaux (DTS), cette monnaie synthétique du FMI (Fonds Monétaire International). Monsieur Zhou veut créer une réserve monétaire indépendante des nations individuelles. Zhou veut remplacer le $ comme une monnaie de réserve de fait (de-facto reserve currency).

Hu et Lula ont décidé d'accentuer leurs échanges bilatéraux dans un Joint Action Plan qui regroupe 13 accords de coopération dans les domaines de l'exploitation pétrolière, de l'équipement, de la finance, de la science, de l'espace, de l'agroalimentaire.


En septembre 2008, le Brésil et l'Argentine on signé un Accord Swap par lequel les importateurs et les exportateurs de ces deux pays peuvent effectuer et recevoir des paiements en Peso et en Real. Lula da Silva et Hu Jintao s'inspirent de cet accord qui auraient été impensable il y a dix ans. D'après eux "des monnaies fortes comme le Real et le Renminbi sont tout à fait capables d'être utilisées comme des monnaies commerciales comme ceci est le cas entre le Brésil et l'Argentine".

Les accords bilatéraux que la Chine est entrain de conclure autour de la planète sont destinés à développer le Renminbi comme monnaie régionale de réserve. La Chine crée aussi dans toute l'Asie cette réserve régionale de monnaie et tisse la toile du Renminbi... avec le sourire.