"L'Iran, actionnaire de la société française Eurodif, profite directement de l'enrichissement de l'uranium en Europe. Ceci ressort d'accords et de contrats restés jusqu'à présent partiellement secrets et qui viennent d'être mis à jour dans un rapport déposé par les Eurodéputés Verts.
Dès 1974 l'Iran avait investi 1 milliards de Dollar dans la joint-venture française Sofidif pour l'enrichissement de l'uranium. En contrepartie il était prévu par contrat une livraison à l'Iran de 10% de l'uranium enrichi."

Mon commentaire: il est une vérité historique que le dictateur Saddam Hussein avait été une construction aidée et financée par la politique française, les capitaux et de très grandes entreprises françaises publiques, privées et d'armements. La Grandeur de la France s'est toujours afférée avec les Etats-voyous, ici celui des Ayatollah, mais dissémine des leçons de droits de l'homme. Suis-je obligé "d'aimer mon pays" parce que ça cré des emplois?

Avis aux pisse-froids: adressez-vous directement aux Eurodéputés et à l'agence AFP pour faire détruire leur rapport et pour faire interdire leur communiqué. Quand ce sera fait, dites-le moi et j'efface ce billet. Si vous ne le saviez pas, l'uranium enrichi est la matière des bombes atomiques.