La créativité qui a déjà conduit au téléchargement de majorités des filiales départementales du mouvement Rénover Maintenant semble trouver une légitimation encore plus grande dans la préparation du scrutin des primaires du (P)(S). Je crois que du téléchargement nous passons maintenant à la télékinésie, la télétransportation. Faudra-t-il bientôt découper une oreille pour toucher les subventions comme l'éleveur corse doit le faire sur chaque tête de son cheptel?

Pour rappel les filiales de (R)M devaient dans un mode "1 filiale= 1 voix" faire parvenir un assentiment sublimé majoritaire pour Déni Créator, fondateur de (R)M, qui a suivi MSR début juin en croyant lui livrer tout le courant avec. La congrégation de cet assentiment s'est faite différemment de département en département, même par mail ou par consultation téléphonique, avec chaque fois des questions posées différemment. De la bidouille qui est bien vite mise en comparaison sur la blogosphère, qui est un accélérateur de particules qui ne sont pas si élémentaires que ceci. Mais (R)M n'étant que le fils prodige du (P)(S) il est normal qu'il détienne sa vision comportementaliste de la création d'opinion du creuset central dont il est issu, le solphatare du (P)(S).

C'est drôle, justement hier je déposais sur RS21 un comment en récidive multiple à mon questionnement sur les "primaires truquées", puis arrive dans la nuit ce billet de Mélenchon ou de Revol. Je m'étonnais même de n'avoir obtenu que une à deux remarques à mon questionnement en 5 mois de fréquentation sur RM21 et maintenant RS21, dont une sur mon site.

Depuis le début des primaires, mais surtout depuis le révélateur de la death-line du 21 avril 2002, le (P)(S) propose une ligne de conduite qui résulte de l'absence, de l'étouffement et de l'assassinat par soutien, par négoce ou par destruction du travail de Gauche qui y est fourni. A (R)M les majorités ont été téléchargées. Je me souviens qu'un certain nombre de militants esquissaient des comparaisons nauséeuses avec les pratiques d'influence au sein du (P)(S). Moi j'ai déjà été il y a 15 ans, une vraie carte, une vraie-fausse carte, une fausse carte (de par mes informations qui m'avaient été données en privé). J'ai cru revisiter mon passé en lisant le tableau des analogies qui tentait de s'esquisser. Quand on compare le tarif de la webadhérisation de 20 euros avec par exemple 229 euros de cotisation d'adhérent du parti, on finit même par s'interroger au sujet de l'objet d'installer des gogols comme moi, sans culture d'entreprise et qui vont peser à raison de 41% aux primaires. Avant la campagne de webadhérisation le parti ne comptait que 130.000 adhérents. Le différentiel même entre le processus de web-adhérisation et de section-concrétisation est étrange, les 89535 web-cotisants qui se réduisent à un peu plus de 65.000 validés l'est encore plus."

En même temps je ne me souhaite pas que RS21 ou d'autre groupe Gauche du (P)(S) deviennent la cabine de sablage des pratiques nauséeuses des cartes et des vraies-fausses cartes, nous retomberions dans les détournements d'un site - Creuset Positif Gauche - ce qui serait très agréable pour le (P)(S) qui verrait encore prorogé à une date très ultérieure le parler Gauche. RS21 ne doit pas devenir le nouveau terrain de jeu de messieurs propres qui se nettoient plus blancs leur propre cloaque.

A RS21 on est ailleurs, là où il faut, sur la Gauche. La non-ambiguïté de notre engagement tendra à l'écriture claire de nos statuts. Nous n'édulcorons pas nos suppositoires et nous ne les mettons pas non plus en bouche.