Le monde est simplement binaire, il n'y a pas de place au compromis. Le compromis est un art à tartiner pour ceux qui ont du pain. Au PS il est même béni si ce n'est par des curés de la Rue de Solférino, ce sera par d'autres chapelles de la république qui grouillent dans chambres et antichambres. Il faut bien rester ensemble, dans ce beau linge. Un petit, ça doit être quelque chose comme un indigène qui mange parterre. Et ça doit le rester. On ne s'élève que sur des marches. Il faut bien que quelqu'un commence le marche-pieds pour préserver l'ordre des choses. D'ici peu le ps, avec un zeste Hamonisé (motion C du Congrès de Reims 2008 du PS), pourra s'appeler Rénovaction Capitaliste ou Conquista d'or, pour réaliser un genre de synthèse néokeynesienne libérée.

La croissance zéro a été développée par le Commissaire à l'agriculture Sicco Mansholt (aussi inventeur de la PAC...) dans les années soixante avec le Club de Rome , mais aussi par Olof Palme. Elle est le début de ma propre réflexion politique que je mène depuis des décennies et que je développe de manière approfondie ici sur mon site autour d'une croissance qualifiée qui relie les solidarités locales, régionales et globales. Dans la Motion C, la Lotion qui rinCe, ou la Lotion des rinCés, ceci aurait pu être mieux Hamonisée et rédigé, même si en apparence c'est clair, ça reste des formules de prières d'une brochure généraliste que l'on pourrait trouver à côté de Géo. C'est propre. Il aurait été facile de développer ceci et de manière "pédagogique" et en un peu plus que deux lignes. Le ton de la Lotion C est élégant, je la lirai bien sur du Velin couché et le tout bien broché. On sent que c'est des gens biens qui l'ont écrite, pas des voyous.

Quant à la croissance, il y a déjà des invariants: on ne peut laisser le Sud végéter et cuire son pain, une croissance raisonnée est à engager. Ensuite pour réorienter l'économie dans le durable et l'impact moindre sur l'environnement, il va falloir procéder à des milliards d'investissements et engager une croissance dans la production "verte" et dans l'établissement humain vert dans son espace vital. Une simple réorientation de la locomotion, qu'elle soit de groupe ou individuelle se fera avec des milliards d'investissements dans les infrastructures, ou un système d'automobiles électriques à énergie stockée ou a pile à combustible avec utilisation d'hydrogène. La bio-connerie issue du colza et du maïs est à bannir.

La Motion C devrait fusionner avec celle d'Utopia qui est un mouvement altermondialiste et écologiste trans-partis présent à la fois au PS, chez les Verts et dans la société civile. Ce dernier point hérisse beaucoup de ces militants intra-muros ou militants éprouvettes car pour eux "le parti est l'affaire des militants". C'est vrai même les citoyens n'arrivent plus à veauter le PS pour les "grandes élections".

Autrement, c'est effectivement ce qui manque aussi à cette Motion C, rien sur la responsabilité envers la biodiversité et la sécurité biologique et sur notre devoir d'assurer vers le Sud l'autonomie alimentaire, donc rien sur les Accords sur les ADPIC qui organisent tous les échanges économiques mondiaux selon les règles du Nord. Cliquez vous-mêmes sur le texte en pdf, et cherchez par exemple "bio", vous serez édifiés. En fait, avec Lotion C t'es sûr t'es dépassé par le monde réel. Oui, je sais lotion C mondialise ses vocalises. Mais ce sont les mêmes phrases de sacristie que l'on voit dans Géo. On sent qu'elles vont s'arrêter au point.

Avec la Motion C, par le réel t'es dépassé.