Au secours, le régime s'endurcit. La campagne magnifique d'adhésion au P(S) sur le Web prend les allures de manoeuvre dolosive. En effet les 84239 nouveaux adhérents n’auront pas le temps en quelques jours de se saisir et d’améliorer ce projet du PS qui finalement sera à prendre ou à laisser. Le bon vieux diktat. Le droit d’enrichir le projet par des amendements nationaux est, pour la première fois dans l’histoire du Parti socialiste, retiré à ses militants. Je crois même que les nouveaux adhérents n'auront pas le droit d'élire leur candidat à la candidature! Ils veulent rester entre eux, gens du beau monde. Ecrivez-moi si j'ai tort et je rectifie la moitié du billet.