Je mise sur la concrétisation du réveil de gauche qui se voit dans la cocotte minute du Ps en implosion et qui s'est très bien entendue avec les très bons débats qui ont lieu lors de l'existence avortée d'Alternative Gauche 2007 de l'automne 06.

L'UMP s'est créé subitement entre le Tour n°2 et n°3 en avril 2002. L'UMP qui n'avait pas encore déposé ses statuts à l'époque avait pourtant envoyé à la candidature ses députés sous cette bannière. Le Ps n'a qu'à être créatif à partir de dimanche soir à 20h01 et 0 secondes. Si MSR obtenait son poste même à une très courte majorité, le PS continuera à dormir comme depuis au moins 2002. Donc il est "temps de corriger le tir", dès aujourd'hui.

La "panique générale qui va s'emparer (et c'est apparemment déjà le cas) de la direction du PS" est pour moi un bon signe. On ne peut lancer la nation sur des sondages, sur une sauterelle primsautière et sans étiquette. J'espère que le Ps se nourrit de cette panique pour ne plus faire de la stratégie à 20 euros (tu te souviens, des web-adhérisés et des bobo-cliqueurs) et annoncera sa politique à gauche.

Avec un UMP qui a parfaitement réussi depuis cinq ans sa transmutation et son ancrage dans sa droite dure décomplexée, avec un centre électif qui s'ancre parfaitement dans le "on-va-travailler-maintenant-ensemble", je suis sûr que les électeurs attendent le chaînon manquant, celui de la gauche. Car si la lutte des classes n'existe plus dans le langage, avec le "clivage D/G-c'est-pas-moderne", les classes sont noyées dans la lutte du financier sur l'humain et l'économie, et pour les spécialistes des share-holders sur les stake-holders et les petites-gens.

Finalement, et je ne m'en cache pas, je me souhaite une crise politique majeure en France, à partir de dimanche soir, et je pense que celle-ci ne mènera pas du tout au chaos, mais à une construction politique. Car on feint d'oublier que, depuis l'activation de la conscience politique sur les attentes et les devoirs d'une société moderne organisée autour d'un TCE et déclenchée par le peuple et par la blogosphère et Etienne Chouard, le peuple réfléchit et cherche de par soi-même et n'accède pas de par soi-même aux savoirs politique. Plus de la moitié est branchée Net, et même mon voisin, métallo, cégétiste mais qui vote Sarko "par ce qu'il va leur montrer, celui-là", m'a demandé des conseils pour acheter un Gomputer par ce qu'il veut chercher les informations lui-même. La société française est prête à beaucoup de choses nouvelles, que ce soit de la droite dure - dont l'électorat a effectivement bouté en dehors l'esprit 68 - , en passant par le centre affirmé, en n'oubliant pas les "nouveaux-réacs", pour aboutir à une grande gauche qui est prête pour donner une réponse moderne et ad-hoc à la globalisation financière. Seul le Ps, canal historique, surfe sur son mascaret privé - qu'il croit issu des victoires au dernières Régionales - et sur son agiornamento caviar de la conscience de gauche.

Cette fatalité est à l'image de toute la nosographie du Ps. Alors vous voyez, je peux même prétendre que l'idée de fatalité de l'effet d'entraînement centripute est un paroxysme du manque de générosité et d'une arrogance face à l'électorat et que ça ne colle pas plus au dentier qu'un irish fudge.

__________________________________

"Aimez-vous les uns les autres" a-t-elle dit au stade Charléty . De part et d'autre on est dans l'hystérie collective.
Marie Soubirou Royal, Santo Subito! Santo Subito! "święty natychmiast!"

Ce marketing people et mystique n'est pas de la politique.

En voyant l'A380 décoller qq jours avant le TCE, j'ai failli voter OUI et je me suis ressaisi le 29 mai devant l'urne.
En voyant les artistes hier soir au stade devant la candidate, j'ai failli penser MSR.



_______________________________________

Le 15 mai 2007, la veille de l'investiture du Président:

J'ai 3 réflexions: 1] les médias font unisono comme si le 1er et les ministres nommés n'avaient pas à se soumettre au vote d'investiture du Parlement en risquant d'être renversé par lui. Les médias ont un devoir d'information sur la Constitution de 1958 de la Vème. En jouant dans ce sarkoshow, les médias donnent les pleins-pouvoirs au cadenas P + 1e Mr.

2] Le faucon maltais fait comme si ce gouvernement de débordement (sur Kouchenr, ex-PS) pour mettre définitivement le PS à terre - ce qu'il aura simplement mérité, pour ne pas avoir fait une offre à gauche - ne sera pas remanié après les Trous n°3 et n°4

3] On peut aussi faire le coup de la Chambre introuvable comme en Hollande en piquant dans les extrêmes ou les partis moins grands.

On verra quel sera le salaire de l'arrogance. Le travailler plus pour rafler plus.