C'est l'une des principales conclusions d'un sondage postélectoral réalisé par l'institut LH2 pour Libération. Cette enquête montre que 76 % des électeurs de Nicolas Sarkozy ont voté ainsi parce qu'ils approuvaient le programme de leur candidat, alors qu'ils ne sont que 51 % dans l'électorat de Ségolène Royal. Même contraste sur l'adhésion à la «personnalité» des candidats : 52 % pour Nicolas Sarkozy, et à peine 24 % pour Ségolène Royal. En revanche, 46 % des «royalistes» ont voté «pour faire barrage» à l'autre candidat, alors qu'ils ne sont que 21 % chez les électeurs de Nicolas Sarkozy.

Le MJS m'a aussi profondément peiné: une caresse dans le dos du Beur, taper "1" et ploums c'est foutu.

Les agités qui cassent les vitrines depuis l'élection du faucon maltais Sarkozy
font-ils partie de la phalange pour faire du Paul Voise?

Enfin j'espère que, comme Bolloré, les ouvriers sont aussi "l'honneur de l'économie de la France" aux yeux de Sarkozy.

De toute façon les urnes sont à respecter. Un tel cassage ne peut qu'aider l'élection "sécuritaire" de députés de l'UMP.