Mélanger mon destin avec des si-si serait déjà le début de la compromission universelle et n'a strictement rien à voir avec du sens du compromis, voire de camaraderie.

Quand je vois tellement de "camarades" plus ou moins radicaux ou avec d'autres colifichets de gauche qui louvoient depuis deux ans dans de la gauche moutarde et qui se permettent de ne pas être politiquement stables en invoquant toute sorte de raisons louables sur le papier, mais pas dans un F1 ou un F2 de "zone", ça me désole.

L'effondrement du ps dans de la bockelisation "libérale-socialiste" (c'est ainsi qu'il parle de lui) ne peut plus être arrêtée. Laurent Fabius n'a pas de crédibilité, le NON, n'a jamais été le sien, l'anti CPE non plus. Melanchon et Emmanuelli prétendent vouloir construire un ènième Parti Socialiste Progressiste, mais juste pour faire du MSN sur leur blog.
Il faut abandonner ce radeau du ps à son naufrage.

Il aura aux Municipales des avancées du PS, comme aux dernières Régionales, et il va vous leurrer en faisant croire qu'il se positionne sur une ligne de gauche qui obtient les suffrages. Ce ne sera que, comme pour les dernières Régionales, un retour de la manivelle issu d'un regret de dimanche après-midi des électeurs qui ont offert des majorités à la phalange UMP aux P et aux L de 2007, mais ce ne sera pas un acquiescement pour une ligne de gauche. C'est là-dessus que table ce ps et de ne pas contester le ps, c'est être un grave acteur de cette compromission universelle. Non, résolument non, je ne fais pas partie du monde des "si".

Le PS ne peut donc pas vouloir se contenter d'essayer de réparer au local ce que la phalange UMP des frères Sarkozy casse au national. Vous êtes tellement des gagne-petits, des z-players? Et quelle ambition pour les petites-gens. Quel abandon.
On ne clique pas sous les ponts du quai Saint-Martin, on est unplugged par là-bas.

Nous sommes seuls,
sur la toile nous ne sommes rien, même avec un bon ranking.
Qu'en est-il du travail des Passerelles demandé à Dijon-1 le 26 X 06?