Le problème est que le visiteur de la blogosphère ne peut disposer de l'outil mémoire s'il ne connaît pas en lui la volonté, le temps et les techniques de recherche dans les moteurs de recherche web, ou sur notre site-forum plus dévolu à un courant politique comme RM 21, s'il ne revient pas en arrière sur les billets précédemment écrits. Le flux vertical ne facilite pas la mémoire, encore moins la mémoire politique. Le flux vertical peut-être dévoyé, car sur le moniteur ce qui est plus fort c'est ce qui est en haut de flux quand on clique.

La chance de l'être intermédiaire entre l'homo-politicus et l'homo-neticus est d'avoir la chance de remettre sous les yeux des surfeurs les liens entre l'histoire et le présent. Merci aux intervenautes qui le font, il faut bien analyser sur des éléments de crédibilité issus de l'action.

Tout le monde s'en souvient, car c'est comme si c'était hier ou même c'est comme aujourd'hui en Poitou Charente (1/5 de mes visites sur mon propre site), Ségolène, s'était manifestée dans le passé ou se manifeste par son centrage libéral.

Fabius aussi, mais c'est tellement plus loin. Fabius a été le non du PS à la Directive Bolkenstein sur les services redéployée dans le texte du TCE du 29 mai. Fabius a-t-il au moins réfléchi depuis lors, à côté de ses amours subites pour la gauche, au Plan-B, de gauche? Tout jeune énarque il avait aussi dit "qu'il avait le choix entre la droite et la gauche, et que c'était la gauche qui lui offrait le plus vite une carrière" (article du Monde). Fabius avait un sens profond du clivage.

Ses talents d'orateur, sur les extraits galactisés du JT d'A2 ne m'ont pas impressionné. La colère à froid et la scansion à chaque mot ne relève pas de la conviction. Il n'est pas nécessaire d'avoir fréquenté un professeur de chant ou un metteur en scène pour s'en rendre compte. A côté des benoîtereies de Ségolène ceci marquait son homme. De là à refaire le lit de la gauche il y a une foule d'entre-chats et de pas-de-deux.

A présent j'ai de nouveau une question: le temps qui reste jusqu'aux primaires est-il suffisant pour l'imprégnation des grands-électeurs du partis que sont les adhérents validés? Maintenant, de la liturgie pour Ségolène nous passons pendant un interlude à l'analyse de la capacité à pincer entre les lèvres un bout de programme de gauche. La droite n'a pas ces états d'âme, elle avance son juge d'application des peines. La gauche se montre démocratique dans sa pratique de sélection du candidat P, et vous le savez, ma liberté et mon indiscipline restent en veille.

______________________________________________________________________
Lisez ma série détaillée de la Constitution européenne. Sa ratification aurait été une élégante manière de faire parapher, de manière déguisée, par le peuple la doctrine libérale qui est rappelée tout au long du texte de la Constitution, et pourquoi pas l'AGCS. (note du 30 XII 23006: la Directive Service votée en Décembre 2006 est la preuve que Bolkenstein est revenu et est définitivement applicable sous le libellé "liberté de prestation de services" et non plus sous "détachement de travailleurs").