Le Président français, NS, est toujours à l'affut de méthodes permettant de faire travailler plus, pour permettre de gagner plus, au patron. Pour une fois il n'aura pas besoin de s'agiter, la Commission européenne a fait mieux que lui. Il est bien bête pour notre Président d'avoir voulu lancer une grave polémique impopulaire sans faire confiance à l'Europe, toujours plus innovante, dans ce domaine.

La Directive européenne Durée du temps de travail prévoit: en outre le dépassement de la limite des 48 heures pourra désormais être calculé sur une période de référence de 4 mois à un 1 an... Le cas possible le plus extrême pourra donc être: 6 mois de travail à 78 heures par semaine, suivis de 6 mois à 18 heures par semaine.... La modification permet donc, tout en feignant maintenir une « limite » plus que théorique de l'étendre bien au-delà dans la pratique.

Travailler plus, pour gagner plus? Pour maintenir un taux de croissance élevé malgré l'explosion de la précarité dans tous les pays occidentaux, l'endettement massif des ménages a été favorisé à outrance, afin de maintenir artificiellement un pouvoir d'achat correct malgré la baisse régulière des revenus d'une population toujours plus importante. L'origine de cette précarité s'explique elle-même par l'explosion de la productivité depuis 45 ans (informatique, robotique, formation) et d'une mauvaise gestion des paramètres sociaux.

Nous nous retrouvons donc depuis 30 ans dans une situation anarchique, d'une part de surexploitation de la population active de l'industrie et des services (cadres à 60 heures/semaine, pression et stress insupportables, pression pour accepter de travailler le dimanche...), et d'autre part de chômage et de précarité de masse (flex-time à l'anglaise, temps partiel et petits boulôts contraints...), induisant un renoncement aux revendications salariales par peur d'être victime de mobbing sur le lieu du travail.

Tant que ce paramètre - explosion des gains de productivité - sera ignoré par la classe dirigeante, notre modèle de société continuera de sombrer. Pour la répartition des richesses et le PIB, c'est par ici, les derniers chiffres.

------------------------------

Victoire des Travailleurs, le 15 décembre 2008, après l'Euromanifestation, la Directive Durée du temps du travail est rejetée par le Parlement Européen.!

____________________________________________

Apportez les voix de Gauche aux Élections européennes 2009: réfléchissez, débattez, argumentez, votez!