Chers sympathisant(e)s,

La Birmanie est à un tournant : Les birmans osent défier la junte comme jamais depuis 20 ans. La situation à Rangoun est à la fois fantastique et inquiétante. Depuis huit jours, les moines et les citoyens sont en effet dans les rues : 100.000 lundi et 150.000 mardi. La junte a cependant menacé de réprimer les moines s'ils ne stoppaient pas leurs manifestations. En 1988, les généraux avaient stoppé des manifestations par un bain de sang : 3000 étudiants, moines et citoyens y avaient laissé la vie.

Les birmans ont besoin de notre soutien. Les manifestations en Birmanie sont une opportunité unique pour la liberté dans ce pays qui est un symbole dans toute l’Asie tant pour les violations des droits de l’homme que pour la résistance non-violente de ses démocrates. Si nous ne soutenons pas les Birmans aujourd’hui, nous nous en mordrons les doigts pendant les 20 prochaines années. Les journées qui viennent sont donc cruciales.

1) RASSEMBLEMENTS EN SOLIDARITE AVEC LES BIRMANS

Venez manifester pour soutenir les birmans qui manifestent actuellement et pour appeler Guy Verhofstadt et Karel De Gucht à agir à New-York de toute urgence.

a) Rassemblements en solidarité avec les birmans tous les midis (12 à 13h00) à la Place de la Liberté à Bruxelles (métro Madou).

b) Grand rassemblement ce samedi 29 septembre à midi (de 12 à 13h00)

La Place de la Liberté sera temporairement renommée ‘Place des démocrates birmans’.

Portez un vêtement ou accessoire jaune (fleur, foulard...), couleur symbole des démocrates birmans. Toutes les Communes pour la Birmanie et tous les Elu(e)s pour la Birmanie sont également invités à participer.

Les rassemblements sont appelés par Actions Birmanie, Amnesty, La Ligue des Droits de l’Homme, la FIDH, la CNAPD, le MOC, le CNCD, Justice et Paix et les organisations du ‘Front peu Commun’. Merci d’inviter par emails et SMS tous vos amis, parents et collègues à rejoindre ces rassemblements.

2) ACTIONS EMAILS IMMEDIATES

La Belgique peut agir. Le Conseil de Sécurité de l'ONU aussi, et chacun sait que deux pays peuvent avoir une influence capitale dans la résolution : la Chine et l’Inde.

2a) Ecrivez à Karel De Gucht, notre ministre des Affaires Etrangères:
kab.bz@diplobel.fed.be (Merci de mettre en copie actionbirmanie@gmail.com)

Soutien de la Belgique aux démocrates birmans ?

Monsieur de Gucht,

La Birmanie est à un tournant. Les birmans osent défier la junte comme jamais depuis 20 ans mais la junte menace de les réprimer. Les birmans ont besoin de notre soutien, qui peut les aider à obtenir une démocratie. Les journées qui viennent sont donc cruciales. Nous vous demandons d’agir de manière prioritaire et urgente pour soutenir les manifestants birmans et assurer leur sécurité :

1. En appelant à une réunion urgente du Conseil de sécurité, qui doit réclamer la libération et la sécurité d'Aung San Suu Kyi tout comme celle des milliers de manifestants.

2. En organisant une rencontre officielle entre M. Verhofstadt et M. Sein Win, premier ministre du Gouvernement démocratique birman en exil, pour envoyer un signal clair de collaboration avec les vrais représentants du peuple birman.

3. En appelant le Conseil de Sécurité à organiser le départ immédiat à Rangoon de M. Gambari, Envoyé spécial du Secrétaire général de l'ONU, pour négocier une transition démocratique avec les généraux.

Dans l'attente de vous lire, je vous prie d'agréer, monsieur De Gucht, l'expression de mes meilleures salutations.

(Votre signature)

2b) Ecrivez à Madame Zhang, Ambassadrice de la République Populaire de Chine auprès de la Belgique:
chinaemb_be@mfa.gov.cn (Merci de mettre en copie actionbirmanie@gmail.com)

Soutien de la Chine aux démocrates birmans ?

Madame l’Ambassadrice,

La Birmanie est à un tournant. Plus de 100.000 birmans demandent la démocratie et la liberté dans les rues de Rangoun depuis lundi. La Chine a souvent été dénoncée pour son soutien actif et passif au régime birman. Il est vrai que, comme d’autres pays, la République Populaire de Chine n’a jamais mis en œuvre les mesures demandées par l’Organisation Internationale du Travail (OIT) visant à « revoir les relations commerciales avec le Myanmar ».

La République Populaire de Chine a une influence prépondérante en Birmanie. Vôtre rôle de premier partenaire politique et commercial du Myanmar vous donne également des responsabilités en ces jours de manifestations.

Nous vous demandons d’agir de manière prioritaire et urgente pour soutenir les manifestants birmans et assurer leur sécurité :

1. En acceptant une réunion urgente du Conseil de sécurité, qui doit réclamer la libération et la sécurité d'Aung San Suu Kyi tout comme celle des milliers de manifestants.

2. En annonçant de votre part un gel des ventes d’armes à la Birmanie tant qu’un réel processus de transition démocratique n’est pas mis en route.

3. En appelant le Conseil de Sécurité à organiser le départ immédiat à Rangoon de M. Gambari, Envoyé spécial du Secrétaire général de l'ONU, pour négocier une transition démocratique avec les généraux.

Dans l'attente de vous lire, je vous prie d'agréer, madame l’Ambassadrice, l'expression de mes meilleures salutations.

(Votre signature) 2c) Ecrivez à Monsieur Dipak Chatterjee, Ambassadeur d'Inde auprès de la Belgique:
ambassador@indembassy.be (Merci de mettre en copie actionbirmanie@gmail.com

Soutien de l'Inde aux démocrates birmans ?

Monsieur l’Ambassadeur,

La Birmanie est à un tournant. Plus de 100.000 birmans demandent la démocratie et la liberté dans les rues de Rangoun depuis lundi. La junte militaire birmane, vous le savez, est une des pires dictature de la planète. L’Inde, de son côté, est la plus grande démocratie de la planète. Elle peut aujourd’hui aider les birmans à obtenir la démocratie dans leur pays. En tant que partenaire politique et commercial, du Myanmar, l’Inde a comme beaucoup d’autres pays une influence sur le régime militaire.

Nous vous demandons d’agir de manière prioritaire et urgente pour soutenir les manifestants birmans et assurer leur sécurité :

1. En acceptant une réunion urgente du Conseil de sécurité, qui doit réclamer la libération et la sécurité d'Aung San Suu Kyi tout comme celle des milliers de manifestants.

2. En annonçant de votre part un gel des ventes d’armes à la Birmanie tant qu’un réel processus de transition démocratique n’est pas mis en route.

3. En appelant le Conseil de Sécurité à organiser le départ immédiat à Rangoon de M. Gambari, Envoyé spécial du Secrétaire général de l'ONU, pour négocier une transition démocratique avec les généraux.

Dans l'attente de vous lire, je vous prie d'agréer, monsieur l’Ambassadeur, l'expression de mes meilleures salutations.

(Votre signature)

D'avance merci!

Gaetan Vanloqueren, Porte parole d'Actions Birmanie

__________________________
Manifestation à Strasbourg devant le Parlement Européen et la Cour des droits de l'Homme sera annoncée sur ce site