banner  Front de Gauche / Parti de Gauche. VIème République. 1ère République d'Europe. Solidarités locales, régionales et globales. Attac.
           Non à l'ethnocide biotechnologique, aux nécrotechnologies, au Pillage global des terres cultivables en Afrique.
                  S'informer sur le site RzM67 en ligne depuis le 6 juin 2006.
                                  Finance Watch

Rénovez Maintenant 67, journal d'un Cimbre

< OWS - Occupy the WordS >
S'informer sur les articles du Traité de Lisbonne - Libre circulation des capitaux
_____________________________________________________________

France, arriérée sociale

Fil des billets - Fil des commentaires

13 mai 2016

Ni 49-3 ni guerre civile d'entreprise en Allemagne mais simplement la Lutte des Classes: +4,75% dans les services +4,8% dans la métallurgie, + 5,3% dans la chimie

urn:newsml:dpa.com:20090101:160513-99-928718

En France la Lutte des Classes se fait sans nous et par-dessus nos têtes
et le casse sur le Code du Travail est imposé par le 49-3 pour contourner le Parlement

Victoire pour les syndicats ver.di des services publics et IG Metall de la métallurgie et de l'électrotechnique.

En France la guerre civile d'entreprise est entretenue pour le plus grand bonheur du patronat avec la multiplicité des syndicats dans les faits, dans les têtes, dans les textes et les statuts. En Allemagne il n'y a que des syndicats de branche et en face du patronat il y a en bloc les Travailleurs, de la dame des cabinets jusqu'au cadre supérieur. En Allemagne la hiérarchie des normes du Tarifvertrag - de la convention collective - s'applique à chaque entreprise de toute l'Allemagne et permet le progrès et la stabilité sociales. En France ce qui est vendu par le gouvernement étiqueté PS comme une réforme "moderne" du Code du Travail entraine la régression et la précarité sociales en éliminant toute convention collective au profit des arrangements limités à chaque entreprise. Avec un syndicalisme morcelé et juste puissant derrière des tas de pneus brûlés comme en France le Travailleur est encore plus affaibli. Le casse sur le Code du Travail nous ramène au XIXème siècle et bientôt aux barricades.

En France, l'Article 2 du nouveau Code du Travail consacre par exemple que « la primauté de l’accord d’entreprise en matière de durée du travail devient le principe de droit commun ». Le dumping social, avec comme au 19ème siècle précarité à vie, baisse du salaire et augmentation du temps du travail, devient entreprise par entreprise la norme et toute Convention Collective devient caduque.

En Allemagne on ne se pose pas la question si le clivage gauche/droite est ringard et si des partis bâtards ou hybrides "ni-ni" doivent prendre place. En Allemagne la Lutte des Classes est un mode de vie quotidien et qui a totalement sa place dans la conscience et les pratiques des gens.

49-3.jpg
 

La Lutte des Classes à l'allemande est inscrite dans la Grundgesetz - la Loi Fondamentale - sous le nom de "Tarifautonomie", et aucune Loi El Khomri comme en France ne peut casser le Code du Travail comme le fait le gouvernement néo-libéral Hollande/Valls étiqueté PS avec le non-élu Macron.

ver.di a 2,1 millions de membres et est le second syndicat "du monde libre".
IG Metall a 2,3 millions de membres (3,8 millions d'employés du secteur) et est le premier syndicat "du monde libre".

màj du 26 juin 2016: les Travailleurs de la Chimie viennent d'obtenir une augmentation de 5,3% en deux phases (3% + 2,3%) pour les 2 années à venir. Le Frankfurter Allgemeine Zeitung précise bien "qu'il y a de nouveau eu un accord sans grève". Ce qui est compris ici par le mot grève est la "grève d'avertissement" (der Warnstreik) faite dans quelques entreprises éparpillées sur le territoire fédéral pour signifier la détermination des Travailleurs à renouveler et accomplir la Lutte des Classes. Un syndicat en Allemagne est une arme de dissuasion massive. Dans le syndicat IG BCE (Industrie Gewerkschaft Bergbau Chemie Energie - exploitation minière, chimie, énergie, pharmacie, papier, plastique...) il y a 661.000 membres.

2 juin 2013

+ 5,6% pour les salariés de IG Metall pour les négociations tarifaires 2013 en Allemagne / France record historique du chômage

Pour vous informer sur la force du système syndical allemand lisez tous les articles dans ce fil.

13 juin 2012

Chimie et Energie / Nouvelle Victoire syndicale en Allemagne: + 4,3% et semaine de 4 jours pour les Travailleurs de plus de 60 ans.

IG_BCE_tarifrunde-2012.jpg

Les "corps intermédiaires" dont parle le nouveau Président français savent exister et conduire en Allemagne sans assistanat gouvernemental et sans condescendance médiatique et sociétale leur Lutte des Classes, sans carmagnoler sur le tarmac entre les pneus de voiture brûlés, mais dans les bureaux avec en face le patronat et les actionnaires. Le syndicat allemand IG BCE, de la chimie, de l'énergie, du secteur minier et du traitement des minerais, regroupant 550.000 travailleurs, a clôturé le 24 mai 2012 dans la victoire sa Tarifrunde annuelle, sa négociation de la Convention Collective. En Allemagne, la Tarifautonomie est garantie par la Grundgesetz, la Loi Fondamentale. Il n'existe pas de Smic en Allemagne, sauf dans les secteurs où l'organisation syndicale est difficile à organiser, comme dans celui du bâtiment où les chantiers sont très atomisés. Dans les secteurs où l'organisation syndicale est naturellement réalisée, les PME et les grandes entreprises, il n'y a pas de Smic, tout simplement parce que le salaire perçu par les groupes tarifaires inférieurs dépasse ce Smic. Ce qui est un Smic en France correspond au minimum vital en Allemagne. (en cours de rédaction)

20 mai 2012

IG Metall: 800.000 grévistes, 3200 entreprises bloquées et +4,3% de salaire, embauche de tous les apprentis, intégration des intérimaires

salaire_median_2009_Allemagne.jpg
Le salaire médian mensuel brut en France est de 1590 euros, environ 1340 nets, en 2009 selon l'INSEE. Le salaire médian mensuel brut en Allemagne est de 2676 euros en 2009 selon Bundesagentur für Arbeit. Il faut différencier l'ouest de l'Allemagne beaucoup plus peuplé que les cinq nouveaux Länder de l'est. Le salaire médian en 2009 était à l'Est de l'Allemagne de 2050 euros et à l'ouest de l'Allemagne de 2805 euros. Le dumping social et salarial est bien en France. Depuis ladite crise de l'année-Lehman 2008, les salaires ont continué à monter en Allemagne et à baisser en France, veuillez lire mes articles à ce sujet ici. Sur la rive droite du Rhin, le salaire médian est de 2941 euros, vous comprenez pourquoi 53000 frontaliers alsaciens et mosellans vont travailler de l'autre côté.


IG_Metall_mai_2012_gif.gif

Lire la suite...

1 mai 2012

L'Ancien Modèle Social en Allemagne et 6,5% d'augmentation de salaire

IG_Metall_2012_Leiharbeit.jpg



Les salariés ouvriers et employés allemands poursuivent ce qu'ils savent faire de mieux: travailler, produire et entretenir la lutte des classes. Nicolas Sarkozy veut "une France forte". En Allemagne les ouvriers sont forts. Malgré ses salaires élevés, l'Allemagne se sort de ladite Crise depuis 2008 en exportant ses machines-outils.

La fonction publique allemande locale, régionale et fédérale a obtenu le 31 mars 2012 une augmentation salariale de 6,5%, ce qui fait une augmentation de 19,88% depuis 2008. C'est au tour de IG Metall d'imposer une augmentation salariale de 6,5%. IG-Metall revendique encore l'embauche immédiate de tous les apprentis en CDI et l'égalité du salaire horaire entre les Travailleurs intérimaires et les Travailleurs en poste. Le 18 mai 2012, ce sont 800.000 employés de 3500 entreprises de cette branche qui ont fait la Warnstreik - grève de menace, qui est le dernière mesure syndicale avant la grève générale illimitée. Le 15 et le 16 mai 2012 a lieu une ultime réunion avec le patronat...

Lire la suite...

31 mars 2012

Victoire syndicale: + 6,3% dans la fonction publique en Allemagne / + 19,88% depuis 2008

verdi_2012.jpgLe syndicat des employés des services publics fédéraux et communaux, ver.di, Vereinte Dienstleistungsgewerkschaft vient d'obtenir pour les 2,1 millions de fonctionnaires fédéraux, régionaux et communaux une augmentation de + 6,3%. Il y a en premier lieu une augmentation de 3,5% rétroactivement à partir du 1er mars 2012, puis une augmentation de 1,4% le 1er janvier 2013 et une autre de 1,4% le 1er août 2013. Après 10 mois les fonctionnaires obtiennent donc + 4,9% pour culminer à + 6,3% après 18 mois. Souvenez-vous d'une augmentation "gagnée" de haute lutte en France pour les fonctionnaires, ne serait-ce que de 1%? Non. Souvenez-vous du mobbing diffamatoire de tous les médias français et de tous les partis et syndicats français qui prétendent que l'Allemagne pratique le dumping social? Oui.

Le 4 octobre 2010, verd.di avait obtenu pour les fonctionnaires allemands + 4,88%. Le 29 mars 2008 verd.di avait obtenu pour les fonctionnaires allemands + 5,1 % d'augmentation en moyenne pour 2008 pour culminer à + 8,7% d'augmentation à partir de janvier 2009 sans prolongement du temps de travail. Les salaires des Länder de l'ancienne RDA ont été définitivement alignés sur ceux de l'ancienne RFA. Les fonctionnaires allemands auront donc obtenu 8,7% + 4,88 + 6,3% = + 19,88% de 2008 à août 2013. En France, par exemple, les professeurs ont perdu 30% de salaire réel en 25 ans. Je n'aime pas mon pays, je me casse?

Lire la suite...

1 février 2012

30 ans de Longue Marche victorieuse de la Réforme réussie de la France - La Lutte des Classes s'est faite sans nous

volvo_morte_linkoeping_suede_2011.jpg






Les Travailleurs et les citoyens français sont des héros depuis plus de 30 ans qui se sont pliés

Lire la suite...

29 octobre 2010

Accord salarial: + 4,1% d'augmentation salariale dans la chimie allemande et dans le fret ferroviaire

IG_BCE_2011.jpgPendant qu'en France on se lamente, on parle de la Chasse au furet - 2012, on s’abstient aux élections, ou pendant que les élus UMP demandent aux électeurs de ne pas faire le Front Républicain mais d'aller à la pêche au lieu d'aller voter, l'Allemagne poursuit avec succès sa lutte des classes et les syndicats allemands ne carmagnolent pas sur le tarmac.

Le syndicat allemand IG BCE ( Industrie-Gewerkschaft Bergbau Chemie Energie - exploitation minière, chimie, énergie) vient d'obtenir suite à sa Tarifrunde, la négociation collective, une augmentation de 4,1% pour ses 550.000 employés. L'accord est valable pour 15 mois, pour certains Länder il est à effet rétroactif de deux mois, pour d'autres Länder il entrera en vigueur au plus tard dans deux mois. Les apprentis reçoivent 35 euros de plus par mois.

Les syndicats ferroviaires allemands sont entrain de réussir leurs négociations salariales, mais avec des grèves dures et tournantes et des blocages régionaux complets. Des succès partiels sont déjà obtenus par le nouveau syndicat EVG - Eisenbahn und Verkehrsgewerkschaft. En Allemagne les salaires stagnent dans le ferroviaire depuis 2009, ce qui est perçu comme un grave affront. Quand en France les salaires baissent de 10% en 10 ans, ceci est perçu comme la norme. EVG est un syndicat unique du ferroviaire qui vient de se constituer en groupement de plusieurs syndicats et il défend les personnels fonctionnaires de l'exploitant historique comme les personnels des entreprises ferroviaires privées. La victoire est imminente pour le EVG qui organise des grèves dures et tournantes depuis 9 semaines.

Un accord salarial a déjà été obtenu pour le trafic ferroviaire du fret: une augmentation de 4,1% a été obtenue pour les employés et pour les apprentis à compter du 1er mai 2011. Le 1er mai 2011 chaque employé touchera un versement unique supplémentaire de 850 euros, le personnel des infrastructures de 1100 euros, les apprentis de 240 euros. En juin 2011 chaque employé touchera un versement unique de 156 euros libre d'impôts et de cotisation sociale. Cette convention collective pour le personnel du fret ferroviaire est valable jusqu'au 31 mars 2012.

Accord salarial: +4,88% pour les employés des services publics des Länder allemands, +5,15% pour Deutsche Telekom.

verdi_2011.jpgLe syndicat des employés des services publics fédéraux et communaux,  ver.di, Vereinte Dienstleistungsgewerkschaft,  vient d’annoncer le 4 avril 2010 que les partenaires des négociations sur les conventions collectives (Tarifpartner / Tarifrunde) se sont mis d’accord. Suite à un référendum interne, 82,95% des syndiqués de ver.di on exprimé leur accord sur les nouveaux acquis sociaux. En Allemagne "acquis sociaux" ne sont pas des gros mots (soziale Errungenschaften). En Allemagne, il n’y a pas de syndicats de petites cliques politiques, il y a un seul syndicat de branche qui est assis en face d’un seul syndicat d’employeurs de cette branche.

Les 580.000 employés des services publics des Länder allemands obtiennent un versement unique de 360 euros (120 pour les apprentis) et à partir du 1er avril 2010 une augmentation annuelle de 2,3%. Au 1er janvier 2012 leur salaire va de nouveau augmenter de 2,55%. Cette convention collective sera en vigueur jusqu’en décembre 2012, où commenceront un nouveau cycle de négociations. Les employés de la Deutsche Telekom ont obtenu le 26 mars 2011 une augmentation de 5,15%.

ver.di se joint à la campagne de IG-Metall "equal pay - gleicher Lohn für gleiche Arbeit" qui se bat pour un traitement égal des contrats à durée indéterminée, des contrats à durée déterminée et des travailleurs intérimaires et temporaires (Leiharbeit).

En 29 mars 2008 les 2,1 millions d'employés des services publics de la fédération allemande (der Bund) et des régions (das Land, die Länder) et des communes avaient obtenu 5,1 % d'augmentation en moyenne pour 2008 pour culminer à 8,7% d'augmentation à partir de janvier 2009 sans prolongement du temps de travail. En octobre 2008 IG-Metall avait obtenu +8% d'augmentation salariale pour ses 3,6 millions d'employés de la branche. Avec des structures qui écoutent les travailleurs, l'Allemagne n'a pas besoin de se demander si un "Front Républicain" est à organiser aux élections pour barrer la route aux fascistes. En France on s'occupe de la Chasse au furet - 2012, et les français courent au Aldi parce qu'ils ont conscience des prix.

27 octobre 2010

Cheminots allemands: Grève Générale contre la dérégulation des contrats de travail suite aux privatisations

21067842Pendant que Chérèque, le "fluidifié" chronique de la CFDT revient régulièrement à ses trahisons générales de ses syndiqués de la CFDT pour négocier directement avec le Medef dans le cadre de la Réforme sur les retraites, le syndicalisme allemand prouve une fois de plus qu’il reste fort et uni face au patronat et aux actionnaires. Il y a trois semaines IG Metall a obtenu 3,6% d’augmentation et la parité entre les salaires des CDI, des CDD et des Travailleurs temporaires. Pour leur Action d’automne – Herbstaktionen, les syndicats allemands des cheminots et du secteur ferroviaire Transnet et GDBA  lancent le même slogan que IG Metall, le Kurswechsel – le changement de cap. Ce Kurswechsel est démonstrativement une reprise totale des actions face à la dérégulation du marché du travail, aux privatisations des services publics, à la dérégulation de l’emploi, des salaires, des conventions collectives, des conditions de l’emploi, de la sécurité de l’emploi. Par exemple IG Metall a obtenu l’accord Siemens qui garantit à vie l’emploi pour ses Travailleurs. En Allemagne le patronat a peur des Travailleurs et de leur syndicat. C'est la Lutte des Classes qui n'a pas besoin de se chanter le poing levé, elle se fait une fois par an dans les Actions d'automne. IG Metall prépare pour l'automne 2011 un autre Kurswechsel: le retour à un âge normal du départ à la retraite, et quand IG Metall se lance... il gagne. Les français ethnocentrés sur leur sottise individualiste et gauloise pourront alors voir ce que c'est qu'un peuple uni et déterminé qui se bat pour ses retraites! En France on carmagnole sur le tarmac le jour, et le soir on va au Aldi ou au Norma pour faire ses achats discount parce que l'on est conscient des prix. 

Lire la suite...

30 septembre 2010

Allemagne: Victoire de la Lutte Solidaire des Classes, salaire égal pour les Travailleurs temporaires et + 3,6% pour tous

IGM_Metall_Tarif_2010_d.jpgUne fois de plus IG-Metall, le plus grand syndicat du monde avec 2,25 millions d'adhérents vient de prouver sa force, qui comme toujours se concrétise en résultat, et son sens de la solidarité entre les Travailleurs.

Dans les années 90' et 2000 les syndicats allemands avaient moins voulu et moins pu revendiquer après la Réunification des deux Allemagnes, par solidarité pour les nouveaux Länder dans le cadre du Solidarpakt et pour permettre un rapprochement progressif des salaires payés à l'est du pays par rapport aux salaires plus élevés versés à l'ouest. La modernisation réellement nécessaire du secteur industriel à l'est de l'Allemagne avait d'abord entrainé une énorme augmentation du chômage après la Réunification. 20 ans après, les salaires de l'est ne sont pas encore arrivés à la parité, et il y a des régions qui ont jusqu'à 25% de chômage et l'emploi y est surtout un emploi de Travailleurs temporaires ou intérimaires.

Cette nuit du 29 septembre 2010, IG-Metall a fait un bond historique et a fait passer la Lutte des Classes à la Lutte Solidaire des Classes. IG-Metall a réussi à se mobiliser pour une couche de Travailleurs fragiles - non mobilisables en France: ce sont les Travailleurs intérimaires et temporaires. 

En France, les syndicats sont encore à se demander comment ils pourraient vendre une carte d'adhérent aux Travailleurs temporaires. (Photo: "Cessez l'esclavage, intégrez les Travailleurs temporaires!".)

Lire la suite...

24 septembre 2010

IG Metall: 6% ou Grève Générale - Une leçon pour le bordélisme du syndicalisme français qui carmagnole sur le tarmac

IGM_Metall_Tarif_2010_b.jpg

Les négociations de conventions collectives ont repris comme tous les ans. J'adore l'Allemagne qui depuis Rosa Luxembourg entretient la Lutte des Classes avec la même détermination. Mais l'Allemagne s'est modernisée depuis Rosa Luxembourg et depuis 60 années elle pratique la Lutte des classes dans les bureaux face à face avec le patronat.

Au début de ladite Crise, en octobre 2008, IG-Metall et les autres syndicats ne se sont pas laissés éberluer par les discours défaitisants et d'initiation à l'austérité. IG-Metall avait obtenu 8% d'augmentation pour les employés de la métallurgie, du fer, de l'acier, de l'électrotechnique, du textile, de l'habillement, de l'artisanat, du bois et des matériaux synthétiques. (IG-Metall sur Facebook)

Lire la suite...

28 décembre 2009

La guerre du Travail - Un article paru dans actuchomage.org

Moins d'1% de la population des pays industrialisés a profité dans les pays industrialisés du Leverage-effect  permis par la bulle spéculative sur les produits dérivés financiers. L'effet de percolation, le trickle-down-effect du Consensus de Washington et de Bruxelles et du Traité de Lisbonne, la croissance enrichissante qui coule vers le bas dans "une concurrence libre et non faussée qui crée des richesses et qui tend au plein emploi" est un étouffoir. Les rendements financiers alléchants de la bulle spéculative n'ont été possibles que dans les conditions de la moindre répartition des richesses créées du PIB d'initié et qu'avec la dépossession systémique par l'économie hoax.

"Le clivage droite/gauche est dépassé" qu’ils disaient, qu’ils disent et qu’ils diront. Pour les uns c’est un état de fait, qui les arrange, pour les autres c’est un idéal permanent auquel il faut aboutir. D’autres encore, les plus pervers, jubilent en voyant des gauches qui se querellent, nourrissent la querelle, en sachant qu’il n’y a qu’une gauche, mais que le groupe dudit non clivage droite/gauche gonfle, et ça les arrange pour leurs affaires. Plus de débat, pas de contestation, pas de renversement.

Il est temps de retrouver de l’idéal et de l’idéologie. Car en face de moi et des désidentifiés (aliénés) globaux, la Lutte de la Classe financière est poursuivie avec brio et en totale réussite, avec de l’action en procédant au transfert des savoirs, des pouvoirs et des richesses du même côté, du côté où le consensus est le plus fortement imposé avec le soutien du PS/modem. (Photo: "Soldes", Hirtshals, Danemark)

Lire la suite...

19 avril 2009

L'emploi, une urgence mal traitée - Guillaume Duval, Alternatives Economiques

Il y a quinze ans Guillaume Duval, Rédacteur en Chef d'Alternatives Économiques, avait accepté mon invitation de venir à Strasbourg pour expliquer à ma demande à mes étudiants les Hedges Fonds et le nouveau désordre économique international, des thèmes qui constituent encore aujourd'hui le corps principal de mes cours en Master Grande École et en Master 2. C'était en rentrant d'un voyage d'étude en 1994 dans les "Nouveaux" Länder de l'ancienne Allemagne de l'Est, que je m'étais étonné de voir dans les librairies des étagères pleines de livres sur les Derivate. Même Lothar de Maizières, le premier 1er Ministre allemand de l'Est élu démocratiquement en Allemagne de l'Est qui n'avait pas encore été absorbée par l'Allemagne de l'Ouest, avait écrit un livre sur les produits financiers dérivés. La flexibilité idéologique du peuple est-allemand m'avait étonné. Nous sentions déjà à l'époque, dans cette mondialisation naissante, que le nouveau danger venait de la Corporate Governance. 20 ans après la Réunification, il y a toujours 20% de chômage à l'Est de l'Allemagne qui a pourtant été la 1ère exportatrice en valeur depuis 15 ans. L'Allemagne est encore endettée pour les 50 années à venir, pour payer les dettes du Plan de Réunification (Solidarpakt) qui n'est que de 1/7ème ce qu'est le plan actuel pour la Relance économique 2009. La dette Solidarpakt avait elle-même été titrisée il y a quelques années pour "mieux" en mutualiser le fardeau du remboursement. Vous faites le lien avec le remboursement futur de la dette des Plans Cajoline bancaires?

Aujourd'hui je me permets de faire un copié-collé du site Betapolitique de l'exposé sur le dernier ouvrage de Guillaume Duval: « Sommes-nous des paresseux ? Et trente autres questions à propos de la France et des Français », aux éditions du Seuil.

Lire la suite...

19 octobre 2008

Répartition des Richesses - Niveau des salaires - PIB France, Europe

Victoire des Travailleurs!
Le Parlement européen de Strasbourg
a rejeté la Directive Durée du Temps de Travail

Demain, Lundi 19 octobre 2008, commence le grand rallye des Allocations Naufrages dans tous les pays européens. Les Banques "systémiques", les groupes financiers, les fiducies vont aller chez l'Oncle des Impôts pour réclamer la part du gâteau des Plans de Sauvetage qui va leur rembourser les créances toxiques, les positions négatives dues à leurs spéculations stupides et déprédatrices du bien commun appelé "capital social", dépôts des particuliers, bénéfices, etc. L'ouvrier sera obligé de "travailler le dimanche, 's'il le demande', pour soutenir la croissance".

Le rapport "Emploi en Europe" été publié le 30 X 2007 uniquement en anglais, le conversationnel international, pour faciliter la communication. Les messages clés du rapport de 2007 ont été traduits dans 22 langues communautaires (version pdf du document officiel "Emploi en Europe").

Le patronat français est très satisfait de la productivité des travailleurs français , du temps de travail en France, de la durée légale du travail, de la durée annuelle du travail, de la situation privilégiée du marché du travail et de l'emploi français et sait le faire savoir, mais en veut encore plus. Il faut maintenant que la France qui se lève tôt doive travailler le dimanche, ou travailler plus pour gagner plus. Sur le graphique à droite vous voyez qui gagne plus. Les actions de ces banques ont monté en flèche depuis la recapitalisation Sarkozy du "Plan de Sauvetage".

Lire la suite...

500 Milliards pour les banquiers incapables - 8% pour les Travailleurs efficaces - IG Metall

Voici les résultats des négociations salariales qui ont valeur contractuelle pour la branche de la métallurgie et de l'électrotechnique!!! L'Accord a été obtenu le 12 novembre 2008 et court jusqu'à avril 2010.

L'accord salarial de la métallurgie obtenu
entre IG Metall et patronnat
:
sur la base suivante pour la prochain exercice allant jusqu'à avril 2010 et pour les 3.6 millions de Travailleurs de la branche.

Lire la suite...

8% - IG Metall, 1.165.000 grévistes non dupés par Crises des spéculateurs et Plans de Sauvetage du crédit

C'est la nuit de la dernière chance avant des grèves dures dans la métallurgie allemande qui vont sans doute commencer dès jeudi.

Le syndicat allemand IG Metall, qui regroupe 3.6 millions de Travailleurs dans la métallurgie et l'électrotechnique  réclame 8% d'augmentation. Le secteur régional IG Metall de Francfort s'est déjà mis aujourd'hui d'accord avec le patronat sur une base de négociations de 5.2%, ce qui ne suffit évidemment pas, mais qui est déjà un acquis régional. Au niveau national, IG Metall joue la rencontre de la dernière chance cette nuit avec le patronat à Sindelfingen. Le IG Metall coupe l'Allemagne en 7 zones régionales pour son activité syndicale et, 7 fois sur 8, l'accord tarifaire du secteur du Baden-Württemberg est repris au niveau fédéral.
Au matin du 11 X 2008 les négociations n'ont pas abouti sur la base de discussion revendiquée par IG Metall. Jeudi sera organisé le référendum de grève (Urabstimmung) et la semaine prochaine un système de grève générale sur toute la surface de l'Allemagne fédérale.

Lire la suite...

1 octobre 2008

France Productivité Travail Jours de grève Pyramide des salaires Répartition richesses Attractivité Investisseurs



L'ouvrier français est bon, tout le monde le dit,
la durée de travail hebdomadaire en France est exemplaire dans le monde.
Et la Répartition des Richesses dans le PIB de la France?

Mettons-nous à table maintenant.

Vous ne me croyez pas? L'économie réelle parle pour vous. Le Monde d'Avance est ici.

Lire la suite...

8 mai 2008

Casse sur le Code du Travail, mort du Travailleur par décret - Le PS et les "gauches" entérinent

Georg Grosz, les piliers de la sociétéHuile de Georg Grosz, " les piliers de la société " >>>

Mon site s'occupe des solidarités locales, régionales, nationales et globales. Mon site analyse et dénonce la France, arriérée sociale tout comme les Directives européennes sur les Services, sur la Libre circulation des Travailleurs et des Travailleurs détachés (affaires Vaxholm, Partneri, Rüffert, Viking, Laval ) qui cassent le Droit du Travail au niveau européen, et tout comme la toute-libre-circulation de tout et de n'importe quoi, qui est le principe libéral et fondateur de l'Union Européenne partant du Traité de Rome pour culminer au Traité Européen Simplifié (TSE, Traité de Lisbonne). Mon site prône la Lutte des Classes, mais à l'allemande, dans laquelle on ne carmagnole pas sur le tarmac, mais on organise annuellement dans les bureaux un cycle de négociations par lequel les salariés allemands du public et du privé viennent d'obtenir, par exemple, cette année entre 8 et 25% d'augmentation. Mon site souligne sans cesse mon admiration pour le système paritaire rhénan dans lequel le salarié allemand n'a pas besoin de faire grève parce qu'il soutient ses centrales syndicales puissantes, qui fonctionnent selon le mode a priori et en obtenant des résultats. Mon site déplore le syndicalisme français qui fonctionne a posteriori et qui n'obtient que des augmentations de 0,8% répartis sur 18 mois... et qui s'en pâme d'une fierté éclatante

Le nouveau Code du Travail a été cassé par MM. Villepin et Sarkozy et est entré en vigueur ce 1er mai 2008... Nous le savions tous depuis au le 9 décembre 2004 et nous le traitons sur nos sites. Étonnant que le PS et les gauches n'en aient jamais parlé médiatiquement et ont mené leurs campagnes minables, droitières et sans ambitions lors des dernières élections P, L et M. Étonnant que les syndicats n'aient pas appelé à la grève. Étonnant que le curé de solfé (premier secrétaire du PS, siège rue de Solférino) et son clergé séculier n'en parlent pas tous les jours, ni même dans la récente DP (Déclaration de Principe servant de base au Congrès d'octobre 2008 et qui vient de faire disparaitre de sa terminologie "Lutte des classes"). Cette DP entérine le nouvel alignement du PS sur les valeurs néo-libérales. En allemand "Klassenkampf" reste actuel dans toutes les bouches, dans tous les médias, les partis... La France carmagnole sur le tarmac mais a honte de la Lutte des Classes. La France est une menteuse consensuelle. La droite fait son boulot patronal, elle est mon adversaire. Les gauches ne faisant pas leur boulot en faveur des petites-gens en détresse sont mes ennemis. Il parait que le PS est moderne et que ses servants-de-messe comme Emmanuel Valls (admirateur de Tony Blair), Vincent Peillon, Marie-Ségolène Royal, Delanoë, Fabius le sont encore plus. Et en attendant, les syndicats français, fluidifiés, se demandent s'ils doivent défiler ensemble au 1er Mai...

Lire la suite...

24 février 2008

die Linke / la Gauche = avalanche de succès, la "Correction historique" - Hesse, Basse-Saxe, Hambourg

La CDU (Union Chrétienne Démocrate) a dû encaisser une forte baisse. Elle garde pourtant une majorité en filigrane. D'après les décomptes actuels: 36,8% CDU (moins 13% face à 2003), SPD 36,8 % (plus 7,6%). Troisième fraction: le centre FDP 9,4% (plus 1,4%). Les Verts 7,5% (moins 2,6%). Die Linke (la Gauche, 5,1%). Avec 5% un parti a le droit de rentrer au Parlement régional. La "correction historique" (historische Korrektur) annoncée partout dans les médias allemands depuis 6 mois a commencé. Depuis 1989 l'Allemagne était et est empêtrée dans les problèmes économiques et sociaux de la Wiedervereinigung. Les 8 dernières années l'Allemagne était en récession économique tout en étant n°1 mondial pour les exportations en valeur. Depuis un an l'Allemagne est en croissance et elle connaît un excédent budgétaire

Lire la suite...

- page 1 de 2