Suite à une réunion trinationale le 1er Novembre 2009 avec la Chine et la Corée, le Japon a été chargé de former un partenariat monétaire étroit dans cette région qui représente 16% du PIB mondial.

Le G20 n'aura duré que deux semaines car le G7 se réunit à Istanbul le week-end du 4 octobre 2009.

Les irlandais qui sont tombés dans la banqueroute d'État tout comme dans la banqueroute privée en 2008-09, ont choisi de verser leurs dettes et leur pauvreté dans l'UE avec le Yes au Traité de Lisbonne, qui garantit sans contrôle la libre circulation des capitaux et l'ouverture totale des marchés financiers. Une semaine avant le référendum, le Gouvernement irlandais, conforté par les garanties de Bruxelles, a offert 54 milliards d'Euros aux 5 grandes banques irlandaises pour maquiller leur banqueroute effective.



Nous n'avons plus besoin de nous lamenter sur "l'Échec du Cycle de Doha", nous avons à réagir à l'Échec du Cycle Américain.
Le G20 de Pittsburgh fait comme si cet échec n'a pas eu lieu. Depuis le G20 de Washington de novembre 2008 et le G20 de Londres d'avril 2009, le hold-up des USA sur le monde et sur le FMI continue pour soutenir, avec de la création monétaire artificielle ou synthétique, le $ comme monnaie de référence.

Les USA sont devenus l'arme de destruction massive de l'économie mondiale. Le facteur récessionnel le plus grave n'est pas la crise financière et économique, mais la situation de la dette américaine. Sur le graphique à gauche publié par le FMI et la Banque des Règlements Internationaux (BRI) vous avez en noir la dette publique des USA et en bleu le PIB des USA. Puis vous avez de nouveau en noir la dette publique de tous les autres pays du monde et en bleu le PIB de tous les autres pays du monde. (I trillion = 1000 milliards)





Sur le graphique à droite que j'ai téléchargé de bloomberg.com vous pouvez voir l'organisation selon le modèle américain de l'Amérique qui est constitué pour dominer le monde avec la monnaie de contrefaçon des Bons du Trésor et avec d'autres "papier-monnaies". La date charnière est en 1971 avec la rupture unilatérale par les USA de la convertibilité-or des accords de Bretton Woods. Vous voyez aussi l'accélération exponentielle à la sortie de la crise dotcom Enron Worldcom de 2001 et surtout à partir de 2006, voire même de 2004, années où le "PIB" américain a commencé sa chute.

En comparant ces deux graphiques vous voyez que la chute du PIB américain est vertigineuse et inversement proportionnelle à l'augmentation vertigineuse de papier-monnaie. "Settlement - No Settlement" avant et après l'année 1971 veut dire Règlement, Pas de Règlements. La pointe bleue du graphique de droite va encore plus monter en 2010. Vous voyez sur le graphique ci dessous à gauche en rouge la courbe officielle du PIB américain (GDP), en bleu celle éditée par shadowstats.com.

Le G20 de Pittsburgh de 2009 a consacré l'augmentation exponentielle de la folie dévastatrice de la planche à billet et de toute autre forme de monnaie de contrefaçon pour être de nouveau au service des banques. 





Toutes autres formes de domination américaine commerciale, économique, financière, politique, militaire et para-légale (OMC, AGCS, accords ADPIC) se sont renforcées à partir de 1971 et ont été installées dans l'économie comportementale de chaque terrien sous forme d'obédience servile au Consensus de Washington, et dans sa déclinaison européenne, sous forme de soumission au Consensus de Bruxelles, qui les a intégrées dans le droit communautaire, puis dans chacun des droits nationaux des pays membres de l'UE.


L'Europe fait semblant d'avoir de la détermination en vociférant, avec le prince-président français en tête, contre les bonus des traders qui n'ont depuis décembre 09 de toute façon plus qu'une importance insignifiante parce que les salaires de toute la branche bancaire ont augmenté de 30% pour contourner son plafonnement éventuel. NS est fier de pouvoir plafonner quelque chose qui n'existe plus. L'Europe, ne sait pas développer une énergie qui lui permettra de se libérer de la domination américaine. Il lui faudra l'intervention des Pays du BRIC, de la Chine, du Brésil, de l'Argentine, des Pays du Sud-Est asiatique pour comprendre qu'elle a tout autant besoin que ces pays de se libérer du running on empty américain. L'appel à la soumission à la Globalisation a été relayé partout depuis 20 ans par les partis et les syndicats de droite et de gauche.

Vous avez à droite le graphique qui vient d'être publié par la Fed' et qui montre la courbe de la création monétaire. A chaque pic il y a eu la Grande Dépression, la Seconde Guerre Mondiale, les Stagflations successives des années 70 à 90, et le pic de 2009 qui ne cesse pas de grandir...

Les USA ne pourront plus manipuler longtemps le prix de l'or pour conserver la suprématie de leur système de domination mondiale basé sur le $-papier. Le mensonge américain ne va plus dominer encore longtemps le monde. Le mensonge de l'OMC panaméricain associé à son cortège des 14 accords connexes comme l'AGCS et les accords sur les ADPIC a fait son heure et plongé le monde dans le trou noir. Profiter du G20 pour faire une attaque contre l'Iran nucléarisée, démontre aussi la faiblesse et la nolonté de ses gentils organisateurs du G8 en face des problèmes à régler et qu'ils ont générés et imposés au monde. Je pense que vous avez compris que ce G20 est une déclaration de guerre. Le G20 fait semblant de ne pas voir qu'existent le G21 et le G192. La Chine se prépare à bouter le $ et s'en donne les moyens. Avec la chute du $ et de l'OMC, nous aurons aussi à vivre la chute de la domination de l'Europe au travers des APE, Accords de Partenariat Économique, qui sont encore plus violents sur les Pays ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) que ne l'est l'OMC. La grande décision du G20 de Pittsburgh est de poursuivre la relance des Green Shoots et de préparer la 3ème bulle des subprimes avec la planche à billets.