Le Tour n°4 de 2007 ne doit pas être un flop et ne doit pas générer un 5ième tour catastrophique. Le cinquième tour, est la méthode habituelle française d'essayer de recoller ce qui est cassé et gravement par la rue. La rue à corrigé le report de la majorité à 26 ans (CPE), mais il reste le CNE et toutes formes de précarisations. Il est temps que la France devienne majeure et se propose et se choisisse un gouvernement conforme au programme, aux aspirations et pas à un ... machin sarkodépendant ou de rupture. Gouverner pour construire, et en ce qui me concerne pour "les petites gens" dont le corps est de plus en plus important dans cette société ultra-libérale.

Je salue qu'une réunion des Forces Militantes Socialistes se tienne avec les têtes de gauche et avec certains produits dérivés et volatiles comme Fabius qui pour moi n'est qu'un pentito du centrisme-libéral. Il véhicule un langage de gauche qu'il a su puiser dans son entourage. Mais c'est comme le Garçon avant qu'il ne rejoigne l'Infante: celui-ci a véhiculé un langage de Rénovation initié à NPS, si ma connaissance historique est juste. Pour Fabius comme pour plein d'autres, nous serons de plus en plus exigeants face à toute trahison. C'est clair? Face à toute, à RM ou ailleurs. La démocratie participative est déjà là. Nous ne la lacherons plus.

Il est sérieusement temps que la promesse du NON du 29 mai se mette en place. Déjà que c'était le non du peuple français qui s'était réapproprié tout seul la réflexion démocratique au sujet du TCE. De la part des partis de gauche, tous, cette grande promesse a été comme péter dans un violon, rien au finish, tout dans la gueule.

Il faut se mettre dans la tête qu'une réflexion et un travail anti-libéral, c'est ceci la modernité du socialisme, et ce n'est pas une adaptation réallo à la blair-schröder.

L'anti-libéral n'est pas l'anti-capital. Face à l'avalanche libérale il existe un énorme travail de gauche à réaliser. D'ici moins de 5 ans l'AGCS a mis sur le marché tous les services publics. Il ne restera que les églises, temples, mosquées, synagogues qui ne seront pas privatisés. Ces lieux seront les pyramides d'une République qui avait existé.

Le reste sera la tragédie du Nouveau Monde.

Lire des imformations, sérieuses, graves et documentées dans mon site sur l'AGCS