Vous pouvez vous pencher sur le Dossier Riz de la Coopérative agricole du Burkina Faso: Le riz est de plus en plus consommé en Afrique de l'Ouest, notamment par les populations urbaines. Les importations de riz sont très importantes. Pourtant l'Afrique de l'Ouest pourrait produire tout le riz dont elle a besoin pour nourrir sa population. Elle a l'eau et les terres nécessaires. Il faudrait pour cela qu'elle ait une politique agricole et alimentaire volontariste. Les différents articles de cette Rubrique Riz manifestent ainsi l'évolution des politiques de la région. Et la nécessité de la reconnaissance du droit de Souveraineté alimentaire et de dénoncer les APE imposés par l'Europe.

Espérons que l'Afrique trouvera une volonté politique commune à s'opposer au pillage des terres arables par les fonds spéculatifs, les fonds vautours, les hedge fonds, la Chine, l'Arabie Saoudite. Les USA, la Chine, l'Inde et le Brésil se sont partagé le droit de polluer. La sainte alliance de l'Axe du Mal de Copenhagen est une guerre mondiale qui se prépare à 4. L'Europe n'existe pas.

Les G20, G8, La Banque des Règlements Internationaux, etc ne sont que des clubs qui n'ont pas l'autorité et la légitimité juridique internationale de l'ONU ou de la FAO, mais des décisions monétaires y sont prises et les états membres s'y tiennent. Le Sommet Climatique de Copenhagen de décembre 2009 n'a été qu'un club et sa décision à minima n'a aucun caractère juridique contraignant et ne sera pas respectée.

A Copenhagen, les USA et la Chine n'ont même pas encore adhéré aux accords de Kyoto I et de Kyoto II. A Copenhagen l'Organisation Mondiale de l'Environnement n'a pas été créée. (Bronze ci dessus: Plateau de Californie à Craonne)

Le vertige des chiffres est tel que 10 milliards ne nous paraissent plus rien, mais c'est effectivement cette somme qui avait été annoncée lors de l'élaboration des Objectifs du Millénium pour éradiquer la faim dans le monde. La FAO avait estimé que 30 milliards de dollars par an suffiraient pour éradiquer la faim dans le monde. Vous avez l'article du site de la FAO à ce sujet. Mais ce chiffre de 30 milliards était valable en juin 2008 où il y avait 862 millions d'affamés, depuis ladite Crise des subprimes il y a 1,5 milliards d'affamés dans le monde. Ce chiffre reste donc ridicule face à des centaines de milliards, ou aux 2 trillions (deux milles milliards) investi par Geithner Obama Bernanke pour "sauver" les banques et les assurances en leur rachetant les positions toxiques, ou si vous voulez en faisant le plus grand transfert de tous les temps de la dette privée vers la dette publique que les peuples vont payer sur deux générations.